Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Ceci dit, ce qui fait que tout cela relève du psychanalytique, c'est que finalement, le seul monde réellement sérieux comme candidat à la vie est boudé si on compare en proportion du battage médiatique et des moyens financiers mis en oeuvre ! J'ai nommé Europe !

De la flotte liquide plus que sur Terre, salée, et a priori contenant du dioxygène.
Avec Mars, il semble que la quête de la vie soit vendu comme un enjeux majeur pour l'Humanité, mais on s'évertue à chercher la vie là où à l'évidence elle y est le moins. A l'opposé et en proportion, Europe semble boudée dans la surenchère de la quête de la vie !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Oui et non, Tournicoton...

Pour moi, et pour le ravi de Marseilles aussi, je crois, on cherche la vie sur Mars juste parce que c'est le seul endroit où on sait aller...

Mars, c'est 6 mois et 1 miiars. On peut dépenser plein de ponnion pour faire une mission tous les 2 ans, tout le monde est content, les scientifiques, les ingénieurs, les industriels.
Mais à la longue, on finit par se rendre compte que les trucs tournent en rond, on pourra pas gratouiller des cailloux éternellement sur Mars, ça finira par se voir... Et j'entend de plus en plus dans les couloirs des chercheurs qui aimeraient qu'on passe à autre chose...

Mais Europe, c'est 10 ans et 10 miiars, ça intéresse personne...
é pi c'est de la science-fiction, sur Mars, on gratouille sur 10 cm, Europe, y faudrait creuser 10 bornes...


Share this post


Link to post
Share on other sites
d'ici deux ans Cérès peut réserver de bonnes surprises qui justifieraient des missions plus raisonnables qu'un programme lointain et hors de prix vers Europe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Db

[Ce message a été modifié par Alain 31 (Édité le 23-09-2013).]

[Ce message a été modifié par Alain 31 (Édité le 23-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, je ne "m'énerve" pas hein, non non ..

Alors voui... bien sûr.. la Nasa, qui a besoin de beaucoup de sous et donc des politiques, du public, use et abuse de la grosse ficelle de la XXX, grouillante, pullulante, exubérante partout dans le système solaire et ailleurs dans la galaxie.. c'est trop souvent du n'importe quoi, ok ok...

Mais bon, ça permet aussi à des chroniqueurs de galas miteux, nasaphobes invétérés, d'exercer leur plume dans des diatribes ironiques et acerbes, en partie injustes, mais au final plutôt distrayantes ...


Revenons aux faits..


Depuis août 2012, et dans sa première année de présence sur Mars, Curiosity a passé des mois à étalonner les capacités de ses instruments et à affiner les procédures. Il a roulé 4 à 500 m pour aller expérimenter l'efficacité de ses outils de forages et sa chaîne d'instruments d'analyse sur une zone géologique qui a révélé des traces d'écoulements pérennes d'eau liquide.. Les échantillons de forage ont révélé des traces d'argile..
Actuellement, il entame un long voyage de plus de 8 km vers la base du Mont Sharp, son véritable objectif, et son compteur affiche près de 3 km..

Tous les instruments fonctionnent parfaitement, et grâce à l'efficacité de son système de navigation autonome le rover semble apte à franchir la distance plus rapidement que prévu.

Brèfle, on ne peut encore tirer aucun bilan, la mission de Curiosity commencera réellement quand il sera en poste sur les premières pentes du Mont Sharp, au milieu des "mesas", et qu'il pourra - entre autres - étudier la superposition de couches géologiques pour tenter de mieux connaître l'histoire de Mars... et de la Terre.

Depuis les Viking, il aura fallu attendre près de quarante ans pour voir se poser sur Mars un engin réellement capable de détecter de la chimie organique !.

Car avant de s'intéresser à la problématique de la vie, on a besoin d'avoir des preuves qu'une chimie organique complexe a bien eu lieu sur Mars. Il s'agit d'abord de tenter de récolter des molécules organiques.Une fois éliminées les molécules organiques les plus simples, c’est-à-dire celle à bases azotées et les acides aminés les plus simples dont la synthèse peut être abiotique et qui sont très répandues dans l'univers, il peut exister des molécules prébiotiques, acides aminés complexes, acides nucléiques, protéines, lipides ou sucres, constitutifs de l'ADN..

Alors oui, en effet, clairement, Viking aurait été parfaitement incapable de détecter ces molécules.. Une réplique exacte de l'instrument "GCMS" (chromatographe en phase gazeuze) des Viking a été expérimenté dans des régions dont les conditions sont aussi proches que possible de celles de Mars : en Antarctique, en Lybie, en Atacama et dans le désert de Mojave en Californie. Même arrides, ces régions recèlent des molécules organiques. Avec cette réplique, on n'en a trouvé trace nulle part!

Le "GCMS" des Viking chauffait les échantillons à 500°C, hors à cette température la plupart des molécules organiques restent solides et ne se rendent donc pas volatiles. Impossible de les détecter..
Quand bien même les molécules auraient été rendues volatiles, on sait aussi aujourd'hui que le perchlorate, présent semble t'il partout dans le sol martien, les aurait détruit immédiatement !!..

De plus, la zone d'atterrissage des Viking avait été choisie non pour des critères géologiques (l'imprécision d'atterrissage était trop grande à l'époque, et de toute façon la géologie de Mars était quasi-inconnue), mais pour s'assurer que l'engin se pose plus surement dans une plaine absente de relief et de gros rochers..

40 ans de progrès dans les sciences biologiques et l'instrumentation ont permis d'équiper Curiosity d'un "GCMS" bien plus performant et comportant 70 mini-fours capables d'atteindre 1100°C et d'éviter le piège du perchlorate.

Alors, en cette année 2013, est-ce si délirant, près de 40 ans après les Viking, et grâce aux progrès enregistrés dans le domaine, de pouvoir commencer - enfin - à chercher efficacement des traces de chimie prébiotique ou de vie présente ou passée sur mars, le seul endroit réellement à notre portée, que ce soit sur les aspects de coût et de technologie ?? Mmmmmmh ??? ....


La vie extra terrestre, la pluralité des mondes, c'est une des plus vieilles interrogations de l'humanité, formulée depuis l'antiquité et les philosophes grecs. En vain ??...


"Les questions vraiment graves ne sont que celles que peut poser un enfant. (…) Ce sont précisément les questions auxquelles il n’est pas de réponse qui marquent les limites des possibilités humaines et qui tracent les frontières de notre existence."
Milan Kundera ("L’insoutenable légèreté de l’être")


Dans ma tête, je suis resté très jeune ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Daniel,

Reconnais que quand SB écrit "Une habitabilité de plus en plus grande, des habitants de plus en plus discrets… " il est drôle, très drôle. Perso, je trouve cette vanne excellente, elle me fait beaucoup rire. D'ailleurs l'ensemble de l'article me plait beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, bon.. le S.B. sait être comique...

Tu devrais quand même lui faire remonter (par le sociologue hein) qu'il est aussi parfois un peu pénib'..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain 31, On retrouve des résidus d'embruns dans la stratosphère!?

Il n'est donc pas impossible que les autres résidus que Curiosity 29 va trouver sur Mars ne proviennent pas de chez nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui jmpg86. Voilà pourquoi comme le dit SuperF (et les experts de la NASA) on aurait intérêt à envoyer des hommes sur Mars.

Share this post


Link to post
Share on other sites
SuperF le dit peut être, et alors, il me semble que ce n'est pas l'avis de Serge Brunier, lui il sait de quoi il parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh, moi, je dis n'importe quoi pour énerver Vaufraise et faire marrer tout le monde, hein, on est d'accord, j'y connais rien, je veux pas porter tort à SB, qui lui est probablement journalisme scientifisme professionnel.

Mais oui, clairement, il faut envoyer des hommes sur Mars, à mon avis, l'humanité ne peut pas demeurer tout le temps dans son berceau, elle doit essaimer dans toute la Galaxie, c'est une question de survie, dans 3 miiards d'années, le Soleil va exploser, donc, c'est sûr, il faut terraformer Mars, mais ce n'est que mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Surtout que la Terre sera marsaformée dans 3 milliard d'années

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Une réplique exacte de l'instrument "GCMS" (chromatographe en phase gazeuze) des Viking a été expérimenté dans des régions dont les conditions sont aussi proches que possible de celles de Mars : en Antarctique, en Lybie, en Atacama

Super, je viens d'apprendre que la pression atmosphérique en antarctique et à Atacama est proche de 0...et qui dit pression (presque) nulle dit pareil pour le nombre de molécules pouvant véhiculer de la chaleur.

Bref totalement différent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui en passant...

Pourquoi vouloir à tout prix chercher une vie ACTUELLE ?
Le plus probable serait de chercher des vestiges, vieux, vieux, vieux...
Imaginez que ce Wall-E nous ponde un fossile quelconque, ce serait même mieux, car y aurait pas de contestation possible avec une éventuelle contamination, et au moins ce serait une observation directe !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Au juste, si je ne suis plus très -pas- active depuis un peu plus d'un mois c'est parce qu'il y a quelques changements dans ma vie. Un peu de lecture ici vaudra mieux que de me paraphraser http://damia.yagg.com/2013/09/03/vers-un-changement-de-situation/

De plus, j'ai regardé les images envoyées par Curiosity. Honnêtement ça me fatigue. C'est la même chose, il n'y a plus rien de *vraiment* surprenant. Si l'envie me dit, je ferai quelques panoramas ou cartes postales, mais plus avec le même débit qu'avant. Je reviendrai quand on sera plus proche des dunes sombres, ça sera plus intéressant. Ou quand il y aura des vues crépusculaires ou au coucher/lever du Soleil.

Et puis je déprime léger ces temps-ci (affaires de cœur on va dire) donc j'ai pas trop la motivation à faire beaucoup de trucs…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fourmi103 > "De plus, nj'ai regardé les images envoyées par Curiosity. Honnêtement ça me fatigue."

Dommage.. Le parcours conduit à s'approcher progressivement de ces dunes noires impressionnates, ainsi que du Mont Sharp et de ses énormes mesas...

Sinon..courage, et bonne chance pour ton projet d'enseignant...

Perso, je suis toujours les péripéties des rovers en détail et jour après jour, sauf qu'actuellement j'ai beaucoup moins de temps disponible à consacrer pour transcrire et synthétiser les éléments sur astrouf.
Y'a longtemps par ex. que je n'ai pas fais une mise à jour des aventures d'Oppy.. Il est pourtant encore très actif au point que, suite à une erreur (humaine) de programmation de son système de navigation, il a failli heurter un gros rocher nommé "Mulla Mulla" et endommager ses panneaux solaires entre autres.. On a frôlé la cata !! Un gros coup de bol et des sueurs froides au JPL..

Share this post


Link to post
Share on other sites
De l'eau en pagaille partout sur Mars ! Donc peut-être de la... Bon, j'arrête

quote:
Environ 2% du sol à la surface de Mars est formé d'eau, révèle l'étude effectuée par le robot américain Curiosity sur un échantillon. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives pour l'exploration habitée de la planète rouge.

"Un des résultats les plus emballants de l'étude du premier échantillon analysé par Curiosity est le pourcentage élevé d'eau dans le sol martien, qui est d'environ 2%", s'est félicité Laurie Leshin, du Rensselaer Polytechnic Institute, dans l'Etat de New York, coauteure des travaux parus en ligne jeudi dans la revue américaine "Science".

L'échantillon, qui a été chauffé jusqu'à 835 degrés Celsius, a aussi dégagé des proportions significatives de dioxyde de carbone (CO2), d'oxygène et de composés de soufre, mais l'eau était l'élément gazeux le plus abondant, a souligné Mme Leshin.

Selon cette scientifique, l'on pourrait tirer environ un litre d'eau de 0,03 mètre cube ( soit un pied cube) de ce sable martien, ce "qui est beaucoup".

Presque partout de l'eau

"Jusqu'alors Mars était vu, en dehors des régions polaires, comme un désert très sec, et bien qu'il s'agisse d'une proportion d'eau nettement moindre que celle trouvée dans un échantillon de sol terrestre, c'est substantiel et une importante ressource" pour les futurs explorateurs de la planète rouge, a-t-elle expliqué à l'AFP.

"Cette eau se trouve presque partout sur la planète, dans le sol, en surface, sous vos pieds, et si vous être un astronaute il suffit de chauffer un peu de ce sol pour avoir de l'eau", a-t-elle relevé.

"Mars est recouvert d'une sorte de couche de sable qui est mélangée et se déplace sur l'ensemble de la planète à cause des fréquentes tempêtes de poussière, ce qui fait qu'un échantillon de ce sol revient à avoir une collection microscopique de toutes les roches martiennes... et une bonne idée de l'ensemble de la surface de Mars", a-t-elle pointé.

L'eau existe en abondance sur Mars sous forme de glace dans les régions polaires. En 2003, la sonde européenne Mars Express, en orbite autour de la planète, avait confirmé la présence de glace d'eau dans la calotte polaire sud. Peu après, elle découvrit la présence d'un pergélisol autour du pôle Nord s'étendant sur des centaines de kilomètres carrés.


Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma foi.. comprend pas..

On sait au moins depuis 2003 (grace à Mars Odyssey je crois) que les couches les plus superficielles du sol martien ont une teneur en eau comprise entre 0,3 et 3 %... et 0,03% dans l'atmosphère..

Absolument rien de nouveau donc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais non, là, on a la preuve in situ, avec de l'authentique sol martien élevé sous la mère et moulé à la louche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now