Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

 

Le 27 octobre nouveau parcours d'environ 25 mètres dans le prolongement des précédents et dirigé vers "Central Butte".

 

Curiosity se retrouve sur une étendue parsemée de blocs et d'affleurements rocheux, des blocs qui semblent se multiplier plus haut, au pied la butte.

 

Le 29 octobre (sol2570) le rover devait rouler encore 20 mètres pour se rapprocher de la butte afin d'en étudier les strates qui semblent révéler des unités de substrat rocheux différentes.. À suivre donc..

 

Auparavant Curiosity a effectué des observations scientifiques au contact dans l'espace de travail atteint le 27 octobre, et Mastcam a pris plusieurs images de la butte afin d'aider à classer les unités de substrat rocheux et les contacts potentiels entre elles. Mastcam devait également prendre des images multispectrales extrêmement utiles pour identifier assez précisément les différents types de roches que l'œil humain pourrait manquer.

 

L'étude des conditions environnementales dans le cratère Gale et au delà (observation des nuages, mesures de poussière atmosphérique) étaient aussi à l'ordre du jour. 

De plus au début de chaque heure et au cours d'une série de mesures d'une heure, les instruments du "Rover Environmental Monitoring System" (REMS) mesurent la température, la pression, l'humidité et le rayonnement UV. Enfin "Dynamic Albedo of Neutrons" (DAN) poursuit ses recherches sur l'hydrogène souterrain, avec des mesures fréquentes dites "passives" (utilisant les rayons cosmiques comme source de neutrons pour mesurer l'hydrogène) et dites "actives" (en tirant activement des neutrons depuis le rover).

 

 

POSITION AU 27 OCTOBRE 2019 (SOL 2568) :

 

4mb (Position déterminée par Phil Stooke)

5dba12bf88b91_2568Location.thumb.jpg.9da70ea7daec0f2fe862b178b70b3183.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 27 OCTOBRE 2019 (SOL 2568) :

 

5dba13be9e5f4_2568HAZCAVX1.jpg.4e059862704eb182a1337d8dac65a11d.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÉRE - 27 OCTOBRE 2019 (SOL 2568) :

 

5dba13f715487_2568HAZCARX.jpg.b1072c523890e7899437edbed270e033.jpg

 

 

NAVCAM - 27 OCTOBRE 2019 (SOL 2568) :

 

5dba14301e81c_2568NAVC2.jpg.8bbd25f29d3dc22e73592095cb256c07.jpg

 

 

PANO MASTCAM - 27 OCTOBRE 2019 (SOL 2568) - Jan van Driel :

 

5,8 mb - Somptueux !

5dba124878ac6_2568PANOMASTC27OCTJVD.thumb.png.49cb196e5848a7708f9bb821045880ae.png

 

 

MASTCAM - 27 OCTOBRE 2019 (SOL 2568) :

 

5dba149f7e293_2568MASTC2.jpg.0cf7722eaf336d74a8d4db4ba4fd2e5e.jpg

 

 

5dba14c4e76f4_2568MASTC3.jpg.3b6314a7519ea6c785b5c2a7bbad107f.jpg

 

 

5dba14e01a407_2568MASTC4.jpg.7dd69a1a8fb17a4cb95cac3f1af53911.jpg

 

 

5dba14fa4259c_2568MASTC5.jpg.15ca5af54a00992558449fc0db17e607.jpg

 

 

5dba151ce77a3_2568MASTC6.jpg.3b7f037f7c371d08bace2ebbbddd45fe.jpg

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand même étrange que des images de cailloux puissent être aussi envoûtantes …

Il y a comme une parenté indéniable avec notre vieux sol terrien familier qui me donne autant la chair de poule qu'un bon morceau de musique. 

 

Merci pour toutes ces images :x   

 

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

En observant la dernière vue satellite de position du rover, je suis intrigué par toutes les lignes de fractures du substrat qui fait le piémont de la butte. Je n'ai pas souvenir que les terrains visités jusqu'à présent en aient eu autant ni d'aussi linéaires, une centaine de mètres avec l'échelle. Mon hypothèse serait que ce substrat est un couche ancienne peu épaisse, tendre et cassante (argileuse ?) qui s'est fracturée sous le poids des sédiments accumulés par dessus (la butte témoin et ses terrains un peu plus hauts) que l'érosion a remis à découvert. Un affleurement original et surement intéressant à analyser.

Tout cela est vraiment passionnant ! Merci Daniel !

 

CaptureFractures.JPG.fd41922d181b8a9028db728e05fdd816.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Adlucem a dit :

En observant la dernière vue satellite de position du rover, je suis intrigué par toutes les lignes de fractures du substrat qui fait le piémont de la butte. Je n'ai pas souvenir que les terrains visités jusqu'à présent en aient eu autant ni d'aussi linéaires, une centaine de mètres avec l'échelle.

 

Exact @Adlucem , bien vu..

 

L’unité argileuse couvre une zone très vaste et ne présente pas un aspect uniforme, loin de là.. En conséquence les géologues ont divisé l’unité d’argile en deux sous-unités: une "unité lisse striée" et une "unité fracturée".

 

En première approche Curiosity a roulé vers le Nord-Est en longeant le côté Sud de la crête "Vera Rubin" en s’approchant du point d'altitude le plus bas de la vallée (et donc probablement en observant les roches les plus anciennes adjacentes au mont Sharp), un point qui coïncide avec le signal d’argile (smectite) le plus puissant.

C’est pourquoi j’avais alors assez mal compris qu’ils n’aient pas poussé plus loin après les forages "Aberlady" et "Kilmarie" en avril 2019, et au contraire décidé de faire procéder à un demi-tour au rover pour revenir sur ses traces ! Une explication possible consiste dans le fait qu’à cet endroit ils ne trouvaient pas de roches "natives"» c’est-à-dire significatives de la géologie du lieu, mais plutôt des roches "flottantes" ayant certainement migré. De plus ces roches étaient assez minces et avaient tendance à se fracturer et à se soulever dès le début du forage.

 

Au début de son parcours dans la vallée, on l’a bien vu, Curiosity a donc roulé dans la partie "lisse striée" pour aller forer au point le plus bas de la vallée. Mais après avoir fait demi-tour et être revenu en arrière, Curiosity s’est tourné ensuite vers le Sud-Ouest, conduisant tout droit en montée vers "l’Unité fracturée" que Curiosity explore actuellement.

 

Une unité fracturée, c’est bien ce que l’on observe depuis que Curiosity est au pied de "Central Butte", particulièrement depuis qu’il a progressé d'environ 8 mètres le 29 octobre (sol 2570) pour s’en rapprocher davantage, risquant quelque peu d’abimer ses roues encore un peu plus..

 

Dans le cratère Gale, les lacs successifs semblent avoir persistés jusqu'à - 3,4 milliards d'années, c'est à dire au delà du Noachien, au début de l'Hespérien.

Ensuite Mars a fait une transition vers le désert hyperaride et hypothermique que nous observons aujourd'hui, et les vents ont largement façonné la surface en phases successives d'apport massifs de sédiments éoliens et de lentes mais profondes érosions. Il ne fait guère de doute que le cratère Gale asséché ait été peu à peu quasiment comblé par des dépôts éoliens de toutes natures, avant que l'érosion prenne le relais et permette à Curiosity de retrouver le plancher d'un lac antique (la formation Murray).. 

 

À noter que des expériences ont été menées pour déterminer depuis combien de temps diverses roches sont restées exposées en surface dans le cratère  Gale en mesurant les isotopes de l'hélium, du néon et de l'argon produits dans la roche par exposition aux rayons cosmiques. Il s'agit d'une méthode couramment utilisée sur les météorites et les roches lunaires, appelée "datation de l'exposition en surface". Il a été découvert que le mudstone du cratère Gale a été exposé à la surface (par l'érosion des couches rocheuses sus-jacentes par le sable soufflé par le vent) pendant près de 80 millions d'années, une courte période de l'histoire martienne qui peut avoir des implications importantes pour trouver des preuves de la présence possible de matériaux organiques sur Mars. Les rayons cosmiques désintègrent la matière organique à la surface, mais à un rythme très lent, ce qui signifie que le temps relativement court pendant lequel ces mudstones ont été exposés pourrait potentiellement améliorer la perspective de trouver des composés organiques préservés. 

 

Ces messieurs de la Nasa n’ont toujours pas mis à jour leur carte du parcours du rover depuis le 24 octobre, et c'est Phil Stooke qui se dévoue le plus souvent sur UMSF pour pallier ce problème, merci à lui.

Sachant de plus que les comptes rendus de la Nasa sont de plus en plus succins, voire même parfois décalés par rapport à l’actualité, ça pourrait devenir compliqué de continuer à faire le reporting de cette mission.

 

 

POSITION AU 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) :

 

4 mb - Position déterminée par Phil Stooke

5dbb62da21134_2570Location.thumb.jpg.5bfdda03b0c8f342462fa31d8397a640.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 30 OCTOBRE 2019 ((SOL 2571) :

 

Un chaos de roches

5dbb64b366c34_2571HAZCAV30OCT.jpg.a6ee2b497afa9d53586b6cb44ed758bf.jpg

 

 

 

HAZCAM ARRIÉRE - 30 OCTOBRE 2019 ((SOL 2571) :

 

5dbb64657039d_2571HAZCAR.jpg.81f62b58d25f3fbc546440f9be35c318.jpg

 

 

NAVCAM - 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) :

 

5dbb6513c1233_2570NAVC3.jpg.0b5339cc358d5bb637e78a5f80bfc598.jpg

 

 

5dbb654f28549_2570NAVC5.jpg.ae9ba29f6716bc1a3f074b62e4e7b5d6.jpg

 

 

5dbb6594b127d_2570NAVC9.jpg.0d35006031403214ea28cd975b041d6a.jpg

 

 

5dbb66118638d_2570NAVC13.jpg.db9baef75e011b989b4613ca2833845b.jpg

 

 

PANO MAVCAM - 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) - Jan van Driel :

 

6,3 mb

5dbb6405be872_2570PANONAVC2JVD.thumb.png.36d201a709fe365764115a8d025b8872.png

 

 

MASTCAM - 29 OCTOBRE 2019 ((SOL 2570) :

 

5dbb670a822dd_2570MASTC4.jpg.d610a1f863af6386ddbdcba57c226140.jpg

 

 

5dbb672cbddc6_2570MASTC6.jpg.4bd86182bf057386374b61314675412b.jpg

 

5dbb674fb4124_2570MASTC9.jpg.d3692651edba88e089683827b63b194d.jpg

 

 

5dbb67782dd8e_2570MASTC10.jpg.793e991bfcc202554ab45aa8a2180b4c.jpg

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Caractérisation de "Central Butte"

2 au 4 novembre 2019 (sols 2574-2576)

 

Le 29 octobre (sol 2570) le rover a donc avancé d’environ 10 mètres, encore un peu plus haut près de la base de "Central butte". Le but est de caractériser les différentes unités géologiques observées. Les roches présentes dans l’espace de travail devant le rover se présentent comme un vestige de l'érosion du fronton plus haut sur la butte.

 

PANO MASTCAM - 29 OCTOBRE 2019 (SOL 2570) - Robert Charbonneau :

 

7,9 mb - Espace du travail (accessible au bras robotique)

2570_PANO_MASTC_ROB_CHARB.thumb.png.a80ac97241cb12a092823b841c9eb7be.png

 

 

PANO MASTCAM - 29 OCTOBRE 2019 (SOL 2570) - Paul Hammond :

 

8,7 mb - Un peu plus haut, en discordance avec la géologie située près du rover, de spectaculaires roches sédimentaires stratifiées aux lamines très fines 

2570_PANO_MASTC2_PH.thumb.png.256c19f4e28b37e66956e49842c3be04.png

 

 

Pendant le plan d'activité du week-end dernier, il y a eu beaucoup d’observations scientifiques de contact. Par exemple "Upperhill" a été ciblé avec MAHLI et APXS (image plus bas) après avoir éliminé la poussière en surface avec la brosse DRT.

 

MASTCAM - 2 NOVEMBRE 2019 (SOL 2574) :

 

La brosse DRT (Dust Removal Tool) d'un diamètre efficace de 4,5 cm permet d'enlever la couche superficielle de poussière qui recouvre la zone à examiner.

5dc081a9c73e5_2574MASTCDRT.jpg.38eea82f337cd5d8d7dc1b060bf27eee.jpg

 

 

NAVCAM - 2 NOVEMBRE 2019 (SOL 2574) :

 

Le bras robotique a placé l'APXS sur la cible "Upperhill" préalablement brossée

5dc082dff3bb1_2574NAVCX.jpg.30ce846ac96c9f48b0fd8f0111215976.jpg

 

 

D’autre part le laser ChemCam a visé pas moins de quatre cibles dans le plan d’activité du week-end.

 

Mastcam a effectué également une observation multispectrale de "Upperhill". Cette observation a tiré parti de la cible brossée pour obtenir des données multispectrales de la zone dépoussiérée. De plus, Mastcam prendra plusieurs mosaïques de la butte.

La mosaïque finale visera le sommet de "Central Butte" pour imager une zone que le rover ne peut pas atteindre.

 

NAVCAM - 1 NOVEMBRE 2019 (SOL 2573) :

 

Sommet de "Central Butte"

5dc0874f5e127_2573NAVC1NOV.jpg.57cf184b9a82d6bacfff73d28698fa6c.jpg

 

 

PANO MASTCAM - 31 OCTOBRE 2019 (SOL 2572) - Robert Charbonneau :

 

8,2 MB - Une sorte de Paradis de géologues

2572_PANO_MASTC_ROB_CHARB.thumb.png.d48f6b9e797d2912e404e96df65ac568.png

 

 

PANO MAHLI - 2 NOVEMBRE 2019 (SOL 2574) - Paul Hammond :

 

7,7 mb - Détail de laminations

2574_PANO_MAHLI_PH.thumb.png.5b3e1b2957f294be028f1b40dbc689f6.png

 

 

NAVCAM - 31 OCTOBRE 2019 (SOL 2572) :

 

5dc08e8abd2cf_2572NAVC8.jpg.149bb958195bb7369c8d2c50571949a6.jpg

 

 

5dc08ee440854_2572NAVC10.jpg.24d235553ea753937b37b398fef5f68a.jpg

 

 

5dc08f2ad74e5_2572NAVC12.jpg.9ae1217e396752ee503ecf8ad25a8406.jpg

 

 

5dc08f747902b_2572NAVC13.jpg.b8655005f38d2c30cc600c85e2ebc522.jpg

 

5dc08fc5110e9_2572NAVC18.jpg.2afaa4579e6445195412cafbcfee1c8e.jpg

 

 

 

Après toutes ces observations, Curiosity commencera à contourner la butte pour l’observer de l’autre côté.  Départ programmé très probablement les 3 ou 4 novembre.

 

  • Like 7
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Curiosity en route pour contourner "Central Butte"

 

Le 3 novembre (sol 2575) l’équipe du rover poursuivait son exploration de "Central Butte". Les géologues de l'équipe examinent la relation entre les différentes couches de roches de la butte et comment elles se comparent aux autres roches rencontrées dans la région. Au début de la planification des activités des 5 et 6 novembre, il y a eu des discussions sur le choix du parcours de Curiosity. En fin de compte, l’équipe a décidé de se diriger vers le versant Sud opposé de la butte pour mieux voir certaines des couches exposées. La partie nord de "Central Butte" est visible dans l'image Navcam ci-dessous.

 

PANO MASTCAM - 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) - Thomas Appéré :

 

5dc4843a558d4_2575PANOMASTC23NOVTHAPP.thumb.jpg.a6f8849502d8c4636d37dc301a28207a.jpg

 

 

Le plan du 3 novembre prévoyait un petit ensemble d’activités scientifiques avant le départ du rover comprenant une mosaïque ChemCam RMI d’une cible nommée "Crimond" et une mosaïque Mastcam destinée à assurer une imagerie du terrain dans la direction que doit prendre le rover. Des mesures MAHLI et APXS ont également été planifiées pour une cible du substrat rocheux nommée "Pobie Bank".

 

Avant le départ du site atteint le 29 octobre (sol 2570) l'équipe a également planifié l’ensemble des observations environnementales standarts. Ces données aideront à prendre une longueur d'avance sur le plan d’activités suivant consacré essentiellement à examiner "Central Butte" de plus près.

 

Ensuite, donc toujours le 3 novembre (sol 2575), Curiosity a parcouru environ 25 mètres pour commencer à contourner "Central Buttes" par le Nord Ouest.

 

Afin de réaliser tous les objectifs scientifiques prévus à cet endroit, le rover devrait effectuer deux autres parcours pour contourner totalement la butte avant de poursuivre l’itinéraire stratégique prévu (probablement de nouveau vers le Sud-Ouest).

 

 

POSITION AU 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) :

4 mb

5dc48546098d5_2575Location.thumb.jpg.d4db20fe8a9d0472a8f0ce49f505d42b.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) :

 

5dc485cf34fcf_2575HAZCAV2.jpg.c07b1d97ecbf70ade6fb51deb4a5522a.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) :

 

5dc4867821353_2575HAZCAV3NOV.jpg.f0a5384d31c3e518d851364d35b57eff.jpg

 

 

NAVCAM -  3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) :

 

5dc4879651f54_2575NAVC3.jpg.ee61a74b26c0f177d920ebbc78002fde.jpg

 

5dc487e2662f5_2575NAVC4.jpg.17fc346581cb4e3f6ffaf29288988c5f.jpg

 

5dc488172c5e8_2575NAVC5.jpg.a117048a68fb6428e97a44427e4c1d43.jpg

 

 

5dc4883f3a5ca_2575NAVC9.jpg.a6a0d8a75486a4f8c23068da8fdae468.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) Jan van Driel : 

 

7,9 mb

2575_PANO_NAVC_3_NOV.thumb.png.dc8b1729b3af5ffc2d740db21f47adfa.png

 

 

PANO MASTCAM - 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) Jan van Driel : 

 

7,3 mb

2575_PANO_MASTC_3_NOV.thumb.png.741c5c4af41945f3ae10de49e9f68536.png

 

 

PANO MASTCAM - 3 NOVEMBRE 2019 (SOL 2575) Thomas Appéré :

 

5dc48cb30b513_2575PANOMASTC33NOVTHAPP.thumb.jpg.b28a08d9c8ccf33956c1cc6a4a93025a.jpg

 

 

PANO MASTCAM - 6 NOVEMBRE 2019 (SOL 2577) - Robert Charbonneau :

 

8,7 mb

2577_PANO_MASTC_5_NOV_ROB_CHARB.thumb.png.43469b0f52f31f54155549baf84d0100.png

 

6,3 mb

5dc48e9194bd9_2577PANOMASTCCENTRBUTROBCHARB.thumb.png.9b604e8b64e2014f8c4a3f32b395c5b5.png

 

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 5
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Daniel, jusqu'à présent, je n'avais pas remarqué qu'on voyait si bien les étoiles sur les images NAVCAM incluant une portion suffisante de ciel...

Sur celle du 3 novembre (sol 2575) c'est particulièrement visible, malgré que les ombres portées prouvent que cette image a été prise en milieu de journée.

Cela montre à quel point l'atmosphère martienne est ténue !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Alain MOREAU a dit :

Salut Daniel, jusqu'à présent, je n'avais pas remarqué qu'on voyait si bien les étoiles sur les images NAVCAM incluant une portion suffisante de ciel...

Sur celle du 3 novembre (sol 2575) c'est particulièrement visible, malgré que les ombres portées prouvent que cette image a été prise en milieu de journée.

Cela montre à quel point l'atmosphère martienne est ténue !

 

Comme @Fourmi103, je vote pour des pixels chauds… Alain, tu sais bien que, malgré l'absence d'atmosphère, on ne voit pas d'étoiles dans le ciel lunaire. Simplement parce que les caméras sont réglées "jour" pour photographier le paysage. 

 

En fait, cette discussion me donne envie de faire un test, je le ferai dès que je serai sous un ciel clair de campagne : faire une photo du ciel nocturne avec des réglages jour, c'est à dire (je viens de vérifier sur mon balcon, par une journée très nuageuse) 1/1000 e, 200 ISO, F/5.6. Je subodore qu'avec un tel réglage, aucune étoile ne sera visible, à part, par hasard dans le champ, Sirius, à l'extrême limite...

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 2 heures, Fourmi103 a dit :

Parce que c'est pas des étoiles… C'est pixels chauds/morts.

 

Pareil..

De jour depuis la surface de Mars et à l'oeil nu un observateur pourrait quand même voir orbiter Phobos sachant que son diamètre angulaire est environ le tiers de celui de la Lune vue depuis la Terre. Déimos apparaîtrait plutôt comme une étoile. Sachant que lors d'un transit devant le soleil, Phobos projette son ombre sur la surface de Mars

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

PANO NAVCAM - 6 NOVEMBRE 2019 (SOL 2577) Jan van Driel :

 

7,4 mb - "Central Butte" côté Est entouré de roches sédimentaires aux strates incroyablement fines .. Magnifique !

2577_PANO_NAVC_6_NOVEMBRE_JVD.thumb.png.5754727125467169520e2b2ee51684a0.png

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Au cours de la fin de semaine dernière, plutôt que de continuer à contourner "Central Butte"" Curiosity a effectué environ six mètres de montée (en deux phases) sur un terrain très accidenté et glissant pour atteindre en deuxième phase un affleurement nommé "Sourhope" que l'équipe scientifique souhaite étudier.

Il s’agit d’examiner la superposition complexe qui semble y être présente. Cette image Navcam sur le nouvel espace de travail a convaincu l’équipe scientifique que l’emplacement méritait quelques jours d'investigations.

 

5dcb1e3518f43_2577PANONAVC6NOVEMBREJVD.png.ee0a9b9aa2ce843b50c39d6e2b564363.png

 

5dcb1f4a6abbe_2579NAVCXX.jpg.1d797b9dcffcf3ebe548bec766dc0741.jpg

 

 

Cependant, Curiosity est sur une pente assez raide et légèrement inclinée, ce qui empêche d’utiliser l’outil de dépoussiérage.

Il est prévu d’utiliser MAHLI et APXS ainsi que ChemCam sur "Sourhope", c’est-à-dire la partie verticale du bloc rocheux visible sur les images image ci-dessus. ChemCam visera deux autres cibles dans le but de vérifier si du matériau en haut de la butte (qu’il n’est pas possible d’atteindre directement) pourrait être tombé à cet endroit où ils pourraient l’échantillonner. Le 13 novembre (sol 2584) seront prises des images Mastcam de ces cibles et du sommet de la butte, puis NavCam recherchera des "diables de poussière" et des nuages de glace d’eau.

 

HAZCAM AVANT - 12 NOVEMBRE 2019 (SOL 2583) :

 

Le spectro APXS sur la cible

5dcb20c905331_2583NAVC2APXS.jpg.0610015b49f7576160d36efd075440a2.jpg

 

 

NAVCAM - 11 NOVEMBRE 2019 (SOL 2582) :

 

5dcb22195a214_2582NAVC11NOV.jpg.43f352b16ad49f513a6824f7017333cc.jpg

 

 

5dcb223f1eb4b_2582NAVC7.jpg.68abe2a41d719872872b50170319612c.jpg

 

 

5dcb22ad7fa3f_2582NAVC3.jpg.aacf9044ce1715da6c730183fe85447f.jpg

 

 

5dcb22e17cfe7_2582NAVC6.jpg.d91f57d3518b46ae44b50a9c53cc75ca.jpg

 

 

5dcb230452f41_2582NAVC8.jpg.bee29e002bf1a019969ad3093cee2554.jpg

 

 

CHEMCAM RMI - 12 NOVEMBRE 2019 (SOL 2583) :

 

Des bébêtes fossilisées incrustées dans la roche ?.. non ??.. Pourtant elles bougent encore on dirait -_-

5dcb240a68eeb_2583CHEMCRMI.png.547be9516469ace1f4294fc860b72281.png

 

 

5dcb2448d0482_2583CHEMCRMI12NOV.png.de512769fff6c95a7a9c359f4fd025e7.png

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, vaufrègesI3 a dit :

Des bébêtes fossilisées incrustées dans la roche ?..

Vu comme ça, au milieu de la photo ci-dessus et à moitié enterré (enmarsé ?) c'est un gastéropode à coquille conique et en aiguille avec des tours de spires profondément marqués avec des rides la parcourant à la manière d'un escalier en colimaçon genre scalaire commune de nos littoraux. On distingue aussi très nettement les multiples traces de bioturbation des vers de vase sur le sédiment en forme de trous surmontés d'un cône. L'autre jour, je croyais voir des stromatolithes à coté des tirs lasers du 2 Nov, et je me disais : "Mais les gars c'est pas là qu'il faut tirer !" j'ai rien dit mais j'en pensais pas moins.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve vraiment fantastique ce paysage sedimentaire avec toutes ces couches fines: je ne vois pas comment expliquer ça autrement que par des depots d'origine acqueuse: C'est quand meme fabuleux, on dirait le canyon du Colorado: Magnifique! Là , on comprend l'engouement des géologues, c'est du pain béni, des perspectives de recherches pour des décénnies pour arriver a déchiffrer ce qui s'est vraiment passé! C'est d'autant plus passionnant que des roches de cet age n'existent presque plus sur terre.  Maintenant, s'il y a plus d'oxygene que prévu, avec une variation saisonniere, c'est vraiment troublant.

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La carte des déplacements de Curiosity a enfin été mise à jour par la Nasa (elle était restée non actualisée depuis la position atteinte au 24 octobre (sol 2565). Elle comprend quelques petites différences par rapport au tracé empirique proposé par Phil Stooke jusqu'au 3 novembre (sol 2575), mais surtout elle permet d'identifier les deux derniers déplacements effectués les 5 et 11 novembre 2019.

 

- Le 5 novembre (sol 2577) 15 mètres au Sud-Ouest.

- Le 11 novembre (sol 2582) 5 mètres au Sud-Ouest et en montée directe de "Central Butte" (jusqu'au au pied de la cible "Sourhote").

 

 

POSITION AU 11 NOVEMBRE 2019 (SOL 2582) :

 

5,4 MB

5dcc798044877_2582Curiosity_Location2.thumb.jpg.b1067a74a616755f000d4986822b7404.jpg

 

 

Courbes de niveaux.

Curiosity se situe encore à 9 mètres sous le niveau du sommet de "Central Butte";

5dcc79b98df12_2582MSL_TraverseMap.jpg.8307ba4365288adec5d37b8b486e59e4.jpg

 

 

 

PANO NAVCAM - 11 NOVEMBRE 2019 (SOL 2582) - Jan van Driel :

 

7,1 MB - Toujours aussi fascinant

2582_PANO_NAVC_JVD.thumb.png.13992528e33f788ee7eb4e5784c98ace.png

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, vaufrègesI3 a dit :

"Pour moi, il s'agit d'un appel ouvert à toutes les personnes intelligentes qui sont intéressées par ceci : voyez ce que vous pouvez proposer."

 

Les amis, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je sens qu'on a besoin de nos compétences.  

Personnellement, je me met à réfléchir immédiatement, ça va fumer là-haut :)  ! 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, penn kalet a dit :

Les amis, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je sens qu'on a besoin de nos compétences.  

Personnellement, je me met à réfléchir immédiatement, ça va fumer là-haut 

 

Une nouvelle mission martienne, je vois que ça.

 

 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Superfulgur a dit :

Une nouvelle mission martienne, je vois que ça.

 

Une seule ?

 

C'est un peu mesquin je trouve :| :D..

 

  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Une seule ?

Oui mais habitée.

Le matériel peut être préparé en deux ans pars Elon.

Edited by Piotr Szut
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

9_9T'es bien le seul à croire en à l'arrivée (en entier) d'Exomars sur la planète rouge...

 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-sciences/le-journal-des-sciences-du-mercredi-13-novembre-2019

 

Une courte interview de François Forget sur la question de l'oxygène martien ; Il prend bien soin d'éviter l'hypothèse biologique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now