Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

il y a 4 minutes, PerrouriefhCedric a dit :

Superbes

 

Merci !

 

Ah, je n'ai pas précisé que celle avec le 4x4 n'est pas de moi ! Trouvée sur le Net... 

 

Je ne voudrais pas rouler dans un engin comme ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

j’imagine des trucs comme ça, en bidouillant le ciel, là la piste qui part(ait ?) vers le Cerro Amarsones :

IMG_7496.jpg.44eb8fe722937ce046a77c822fe78577.jpg

 

ou ça sans bidouiller le ciel, ici au bord du cratère Monteraqui :

406.jpg.fa4ae764abf75cd6e2b6ff3815707c8d.jpg

quasiment pas de trace d’érosion due à l'eau, tout est sec et stérile.

Edited by serge vieillard
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Retour sur Mars et dans le cratère Gale qui offre un paysage parfois dantesque.. 

 

Trois images (à agrandir) parmi beaucoup d'autres tout aussi spectaculaires :

 

La bande sombre dans la partie inférieure de cette scène martienne fait partie du champ des "dunes de Bagnold" qui borde le bord nord-ouest du mont Sharp, à l’intérieur du cratère Gale.

La vue combine plusieurs images prises avec la caméra Mastcam le 25 septembre 2015 (sol 1115). Les images proviennent de la caméra de l’œil droit de la Mastcam, qui dispose d’un téléobjectif. La vue est vers le sud-sud-est.

Le nom informel du champ de dunes est un hommage à l’ingénieur militaire britannique Ralph Bagnold (1896-1990), un pionnier dans l’étude de la façon dont les vents déplacent les particules de sable des dunes sur Terre. Sur les images orbitales de la zone, le champ de dunes est évident comme une bande sombre à l’intérieur du cratère Gale.

La scène est présentée avec un ajustement de couleur qui se rapproche de l’équilibrage blanc, pour ressembler à la façon dont les roches et le sable apparaîtrait dans des conditions d’éclairage de jour sur Terre :

 

 

pia19929_MR4969.thumb.jpg.e5b20bc6bf3c75a273d7510811fc6a03.jpg

 

 

Vue de la caméra Mastcam combinant plusieurs images prises comme la précédente le 25 septembre 2015.

Au milieu de l'image apparait une dune de sable sombre. L’examen des dunes sur le chemin vers des couches plus élevées du mont Sharp sera la première étude in-situ d’une dune de sable active ailleurs que sur terre. La vue est vers le sud-sud-ouest :

 

pia19928-MAIN_MR4971.thumb.jpg.40804d2d19789c544c2ea0e463f65675.jpg

 

 

Vue de la formation "Kimberley". Les strates au premier plan plongent vers la base du mont Sharp, indiquant l’écoulement de l’eau vers un bassin qui existait avant que la plus grande partie de la montagne soit formée.

Les couleurs sont ajustées pour que les roches apparaissent approximativement comme si elles étaient sur Terre, pour aider les géologues à les interpréter. 

Cette image a été prise par la Caméra Mastcam le 25 mars 2014 (sol 580).

 

mars-curiosity-rover-gale-crater-beauty-shot-pia19839.thumb.jpg.09014aefbc21f1d66c0680a14f5979fc.jpg

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 6
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Curiosity continue d'étudier ces "bancs de pierre" en forme d'escaliers alors que le rover grimpe plus haut sur le Montt Sharp.

 

L'image ci-dessous montre différents types de roches dans cette région : des affleurements "récessifs", qui semblent s'éroder plus facilement (certains d'entre eux sortent de la pente sombre et couverte de sable vers le bas de l'image) ; et des affleurements "résistants",   (ceux-ci forment la ligne de roches cassées au sommet de la pente sombre).

 

NAVCAM – 8 NOVEMBRE 2020 (SOL 2936) :

 

5faeb3d653483_2936NAVCX.jpg.bcfd43cf2052e3ab15ca106eed453113.jpg

 

5faeb481eac07_2936NAVC10.jpg.be29e9b83419a1ff25e95ba50885e261.jpg

 

 

PANO MASTCAM - 8 NOVEMBRE 2020 (SOL 2936) – Robert Charbonneau :

 

5faeb4e990495_2936PANOMASTCROBCHARB.thumb.jpg.cfd84e36cf00efe3e75a3ed1e3237a2a.jpg

 

 

Je cite Melissa Rice, géologue planétaire :

"La différence entre les couches de roches récessives et résistantes est ce qui a permis au vent de les sculpter en bancs depuis des éons. Mais quelle est la cause profonde de ces différences ? S'agit-il de types de roches fondamentalement différentes, ou bien s'agit-il du même matériau qui a été modifié de différentes manières après la formation de la roche ? Pour répondre à ces questions, l'équipe cherchera à étudier les expositions des roches récessives et résistantes à l'aide de plusieurs instruments. Le 10 novembre (sol 2938), Curiosity étudiera un affleurement résistant devant le rover à un endroit appelé "Hart Fell" avec les instruments MAHLI et APXS, puis utilisera ChemCam pour zapper  deux autres endroits appelés "Breabag" et "Breck".

 

Environ 30 mètres parcourus le 10 novembre vers le Nord Est :

 

POSITION  AU 10 NOVEMBRE (SOL 2938) :

 

5faeb5d2557bc_2938LOCAT10NOV.thumb.jpg.5ec3bc092632cca48008fa4ffa6e6740.jpg

 

 

PANO NAVCAM – 10 NOVEMBRE 2020 (SOL 2938) – Jan van Driel :

 

5faeb8416e73a_2938PANONAVC10NOVJVD.thumb.jpg.4e8ee4668490d5b29d9e49f15076ae22.jpg

 

 

MOSAÏQUE MASTCAM - 10 NOVEMBRE 2020 (SOL 2938) – Paul Hammond :

 

Espace de travail

5faeb8fdd692d_2938MASTCPH10NOV.thumb.jpg.ca16c70d9fc3b1cf08803521e5302d14.jpg

 

 

Le 12 novembre (sol 2940) le rover a effectué un court trajet (environ 6-7 mètres) en montant se jucher sur la pente du banc situé devant lui afin de pouvoir y stationner et atteindre sa surface quasi-verticale avec le bras robotique. Il s’agit de prendre de nombreuses images du banc de près pour aider à cibler le plan d’activité du week-end.

 

HAZCAM AVANT – 12 NOVEMBRE 2020 (SOL 2940) :

 

5faeb96ebe08a_2940HAZCAV12NOV.jpg.332b5eb8f8cf14d40b16698129d41277.jpg

 

 

NAVCAM - 12 NOVEMBRE 2020 (SOL 2940) :

 

Vue vers l'arrière

5faeba089cfd4_2940NAVC12NOV.jpg.89d1a2d2d06794791b27b89412bfdba6.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 12 NOVEMBRE 2020 (SOL 2940) -Jan van Driel : 

 

5faebd9f17f3f_2940PANONAVC12NOVJVD.thumb.jpg.21832f741ac37f165572e0a48fcf5978.jpg

 

 

Plusieurs observations environnementales et atmosphériques sont également prévues, afin de poursuivre le suivi des conditions de poussière, notamment une observation du soleil par la Mastcam et une ligne d'images du site par la Navcam, toutes deux pour examiner la quantité de poussière dans l'atmosphère, ainsi que les dust-devils.

 

Je cite Ashley Stroupe, ingénieur d'opérations de mission :

"Ensuite, Curiosity poursuivra sa route vers un endroit où nous espérons rencontrer une bonne exposition de l'affleurement récessif à étudier plus tard dans la semaine.

Ainsi, même au milieu de ces bancs de roches énigmatiques, nous continuerons à nous déplacer rapidement vers l'unité sulfatée située plus haut dans la montagne. Le paysage ici est magnifique - mais le meilleur est encore à venir !"

 

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, vaufrègesI3 a dit :

à un endroit appelé "Hart Fell"

 

Il y aurait des fan de contrepèteries dans les choisisseurs de noms de l'UAI ?

 

 

 

(oui je poste juste pour ça, oui promis je vais tacher de murir un peu d'ici le prochain post)

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Theta Coxa a dit :

Il y aurait des fan de contrepèteries dans les choisisseurs de noms de l'UAI ?

 

Faut pas l'exclure !!

 

Les scientifiques sont parfois de grands humoristes ! Exemple: Jean-Pierre Brahic !

 

Mais Roland Lehoucq aussi.

 

Mais quel œil pour avoir repéré celui-ci ! ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Mise à jour de la carte du parcours avec la dernière étape du 12 novembre (sol 2940) d'environ 6 mètres pour permettre à Curiosity de se positionner dans la forte pente du banc situé devant lui et d'atteindre les roches supérieures avec le bras robotique.

 

POSITION AU 12 NOVEMBRE 2020 (SOL 2940) :

 

5fafd8c2c95aa_2940LOCAT12NOV.thumb.jpg.5d9801c522e2d8155948d0c18708bc95.jpg

 

 

MOSAÏQUE NAVCAM - 8 NOVEMBRE 2020 (SOL 2936) - Thomas Appéré : 

 

Avec15 photos acquises le 8 novembre 2020 (sol 2936) à 13h00 heure locale martienne.

Le rover roule sur des plateaux rocheux qui descendent en marches d'escaliers (zones claires), hautes de 1 mètre. La partie supérieure de ces plateaux est plus résistante que leur base. Celle-ci s'érode sous l'effet du vent, formant ces structures - Superbe ! :

 

5fafddbd6057d_2936PANONAVCTHAPP.thumb.jpg.353abf41d97dcefddeca7681c1254ec8.jpg

 

 

LE SELFIE "OFFICIEL" NASA

MAHLI  - 25 OCTOBRE 2020 (SOL 2922) - 59 images assemblées :

 

5fafdfd919053_2922MAHLISELFIENASA.jpg.93a84bb53272e620f2e08bf5d089ea7d.jpg

 

 

Ce site a été nommé "Mary Anning" et Curiosity y a opéré pendant 3 mois à partie de fin juillet 2020 en raison du potentiel de la région à révéler des détails sur l’environnement ancien. Curiosity y a réalisé trois trous de forage appelés "Mary Anning", "Mary Anning 3" et "Groken". Les labos du rover ont mené une série d’expériences avancées avec les échantillons pour la recherche de molécules organiques (à base de carbone) dans ces roches antiques.

Depuis qu’il a atterri dans le cratère Gale en 2012 Curiosity a gravi le mont Sharp à la recherche de conditions qui auraient pu autrefois soutenir la vie. Au cours cette dernière année, le rover continue d'explorer la région du mont Sharp appelée "Glen Torridon" qui contenait probablement des lacs et des ruisseaux il y a des milliards d’années. C’est pourquoi elle recèle une forte concentration de minéraux argileux qui ont une tendance forte à se lier à d'autres molécules. Il a été suggéré que les argiles ont peut-être facilité l'origine de la vie sur Terre en offrant des lieux permettant la concentration des molécules organiques. C'est une des raisons pour lesquelles ils sont une si grande priorité pour Curiosity. 

Il faudra des mois à l’équipe pour interpréter la chimie et les minéraux dans les échantillons recueillis sur ce site :

 

5fafe488d784d_2922MAHLIMARYANNING.thumb.jpeg.0f5916774fa511bd221e79f30bb77034.jpeg

 

Les scientifiques et les ingénieurs ont désormais pour objectif de poursuivre l'ascension du mont Sharp en dirigeant Curiosity vers la prochaine cible d’exploration : une couche de roche chargée de sulfate qui se trouve plus haut sur la montagne. L’équipe espère l’atteindre au début de 2021.

 

 

Aujourd'hui les temps sont durs pour tout le monde.. 

C'est totalement "hors sujet". Mais j'assume B|..

Pour rire un peu et chasser un moment les ombres noires qui rodent, je vous propose cette antique attestation qui remplacerait avantageusement le froid et indigeste document fourni par notre respectable administration des temps "modernes". 

Je vous déconseille quand même de la présenter, le sens de l'humour se perdant quelque peu en ces circonstances :/-_-

 

Prenez garde avx controles de la maréchavsée y point ne faiste ovbli de vostre dérogation lors des vostres périples. Ycelvi magique parchemin vovs donnera protection avers la pestilence et le gvet :

 

ElsUVqyXIAQmfsh.jpg.5b3bcd9270bafe9a936337518ca22693.jpg

 

 

  • Love 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe tous ça encore et toujours merci

je me met à la place du gars qui a installé un écrou,serré un collier,fixer les roues et tout et tout,et qui voit son œuvre sur mars,je crois qu’après ça on peut mourir.......mais le plus tard possible 😀👍👍👍

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, vaufrègesI3 a dit :

Aujourd'hui les temps sont durs pour tout le monde.. 

C'est totalement "hors sujet". Mais j'assume B|..

 

Cette splendide enluminure qui vient d'être retrouvée intacte par un curé qui fouillait dans une chapelle était accompagnée d'une supplique médiévale qui serait attribuée à F. Villon.

 

 

Nous ostres vilains, pitiéz ayez si nous rebelle

Car nos seigneurs rudoiement nous châtient

Avec desdain, quoy que dejà fusmes occiz

Par la taille la dîme et la gabelle

 

Ezcusez nous Sire Macqrons

De nos souciz, de nos jurons

Car nous toujours qui labourons

Sommes souvent pris pour larrons

 

Nos écus sont plus que rares

Et le malhuer nous accapare

Dans nos logis nous confinons

Sans quoy la geole nous rysquons

 

Prince béni, qui sur tous a maistrie

Jamais nul temps sommes assis

De notre mal si jamais vous charie

Occupez vous de nostre confrarie

 

 

Merci Daniel pour ton inestimable travail sur cette épopée martienne qui nous passionne :x

 

 

  • Like 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, starjack a dit :

Et à quand le fil sur Perseverance ? Ce serait super !

 

Il existe :   http://www.astrosurf.com/topic/20161-mars-2020-rover/?page=8

 

Il faudrait simplement -_- le mettre un peu à jour pour quelques éléments nouveaux (entre autres report probable à 2028 des deux lancement initialement prévus en 2026 dans le cadre de "Mars Science Return" ou MSR (mission de retour d'échantillons). Noter que Mars 2020 vient de dépasser la moitié du parcours vers Mars (atterrissage prévu le 18 février 2021 dans le cratère Jezero). Si j'ai un peu de temps...

 

Parce que Curiosity est toujours actif, et ce jour 16 Novembre il a repris sa route vers l'Est (j'attend de connaître sa position).

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, vaufrègesI3 a dit :

Il existe

Arrgh... je n'avais pas vu... merci !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Curiosity a passé le dernier week-end à tenter de comprendre la géologie de l’affleurement sur la pente duquel il s'est "perché" le 12 novembre . Les bancs dans cette zone se forment généralement lorsque le substratum rocheux est constitué d'une alternance de couches de roches plus dures et plus résistantes et de roches plus tendres et plus "récessives".

Ryan Anderson, géologue planétaire : "Sur l'affleurement actuel, nous pensons pouvoir voir la transition entre les roches récessives et les roches résistantes. Une priorité a donc été de collecter des mesures de chimie et des images de haute qualité des deux types de roches".

 

HAZCAM AVANT - 15 NOVEMBRE 2020 (SOL 2942) :

 

L'APXS SUR UNE CIBLE

5fb4131be8c2b_2942HAZCAV15NOV.jpg.83b2237574c07f0f591ff140ffbae99f.jpg

 

 

Le 15 novembre (sol 2942) a commencé par des observations ChemCam de cibles sur l'unité récessive et les roches résistantes, ainsi que sur la transition entre les deux. Ensuite la caméra MAHLI a pris des images rapprochées de deux cibles scientifiques de contact. Dans la soirée, l'APXS a effectué une courte mesure sur l’une et une plus longue mesure de nuit sur l’autre afin de déterminer leur chimie élémentaire.

Le16 novembre (sol 2943) Mastcam a été très occupé. Après une courte observation par Navcam du bord du cratère pour mesurer la poussière dans l'atmosphère, Mastcam a effectué une longue série d'observations en commençant par une image de documentation de la cible ChemCam de la veille et une image multispectrale d’une cible APXS et de ses environs. Une mosaïque stéréoscopique d'un escarpement nommé "Munro" et une grande mosaïque stéréoscopique de l'ensemble de l'affleurement devant le rover devaient suivre.

Une fois que Mastcam a terminé tout cela, le rover a un exécuté un petit mais délicat contournement de l'extrémité de l'affleurement pour placer le rover sur le banc supérieur situé juste au-dessus de la pente dans laquelle il était stationné auparavant (voir position dans le plan ci-dessous).

 

POSITION AU 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) :

 

5fb40132b329c_2943LOCAT16NOV.thumb.jpg.82bec9b59a79321ce2229ab01231fbf5.jpg

 

 

Pendant les deux prochains jours Curiosity capturera une vue du haut de ce banc et s’appliquera à étudier les couches géologiques les plus élevées. Dans les jours à venir, Curiosity utilisera ses instruments de télédétection et les outils de la tourelle du bras pour étudier deux endroits sur le dessus du banc - l'un est une partie lisse du substratum rocheux exposé tandis que l'autre est une unité rocheuse clairement stratifiée. L'équipe a eu l'occasion d'étudier rapidement le haut de ce banc et de se diriger ensuite vers le banc suivant, mais il a été décidé de rester à cet endroit étant donné que les roches y sont bien exposées et la pléthore d’activités scientifiques pouvant y être réalisées.

"De plus, le fait d'être sur ce banc topographiquement perché nous donne une vue vraiment étonnante et nous permet de caractériser à distance les unités géologiques qui sont devant nous !"

 

PANO NAVCAM - 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) - Jan van Driel :

 

Le rover est monté sur le banc supérieur et regarde vers l'Ouest Sud-Ouest

5fb4023e524e3_2943PANONAVC16NOVJVD.thumb.jpg.7cff690066d8cc166a0cdad8ab2b993f.jpg

 

 

Au cours des prochains jours, Curiosity continuera à monter et à passer au-dessus de ces bancs, effectuant des analyses et des images supplémentaires.

 

HAZCAM AVANT -  16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) :

 

5fb40cc7336c9_2943HAZCAV16NOV.jpg.290e622a967b67b2f518ffaaaa091b7b.jpg

 

 

NAVCAM - 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) :

 

Ici des roches "clairement stratifiées" ..

5fb41007013cc_2943NAVCX3.jpg.e69c05e212ab13adb9c59ce3c276b938.jpg

 

5fb4103f32087_2943NAVCX4.jpg.491581c05d7511f0f90a6ef9a948d4b6.jpg

 

... et là tout autre chose.. 

5fb4106a81d35_2943NAVCX5.jpg.81e2d5130db449fdd542164b0b8e7a53.jpg

 

 

NAVCAM - 17 NOVEMBRE 2020 (SOL 2944) :

 

5fb40df51b6cb_2944NAVC4.jpg.b3234d9e40b359715bcf4484b512fde9.jpg

 

5fb40e0ac8914_2944NAVC5.jpg.2584b29c950042b3b4d1468abbc46e13.jpg

 

5fb40ec5dfc63_2944NAVCX16NOV.jpg.aba1e39afcd65f60086427ebfddf7317.jpg

 

  • Like 4
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

O.o

Purée la roue ! ça s'agrave ou c'est comme ça depuis longtemps ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2020 à 19:17, vaufrègesI3 a dit :

NAVCAM - 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) :

 

Ici des roches "clairement stratifiées" ..

5fb41007013cc_2943NAVCX3.jpg.e69c05e212ab13adb9c59ce3c276b938.jpg

 

Chouette, depuis le temps qu'il zigzague dans tous les sens, Curiosity vient enfin de tomber sur un cairn qui va lui permettre de trouver le chemin qui mène au sommet du Mt. Sharp ! 9_9

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, BobMarsian a dit :

Curiosity vient enfin de tomber sur un cairn qui va lui permettre de trouver le chemin qui mène au sommet du Mt. Sharp !

 

Le chemin est tracé, mais comme tous les bons montagnards, il faut bien gérer son temps de parcours, et surtout ne jamais surestimer de sa capacité à arriver au sommet (et puis à en redescendre).

Si Curiosity arrive jamais à monter à Gediz Vallis, je pense qu'il restera là haut pour toujours sur un brillant exploit, mais voilà…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Adlucem a dit :

Le chemin est tracé, mais comme tous les bons montagnards, il faut bien gérer son temps de parcours, et surtout ne jamais surestimer de sa capacité à arriver au sommet (et puis à en redescendre).

 

Grimper au sommet du Mont Sharp n'a jamais fait partie des objectifs de la mission. Si le rover arrive assez tôt et en bonne forme près de la crête "Gediz Vallis", il explorera le chenal qui la borde mais ne devrait pas aller beaucoup plus haut. Cette montagne s'est formée pour la plus large part avec des dépôts éoliens, dépôts lentement érodés ensuite par les vents tourbillonnants du cratère, on n'en apprendra rien de plus en montant plus haut.

Si le rover a encore des ressources, et si la Nasa ne décide pas de l'abandonner (ce qui se profile avec déjà une diminution de financement), il devrait redescendre et explorer d'autres régions de la vallée argileuse plus à l'Ouest, nettement plus intéressantes.

En tout cas c'est ce que Francis Rocard explique lorsque la question lui est posée, et je m'autorise à confirmer -_-

 

Curiosity poursuit la campagne d’étude de cette succession des "bancs" de pierres résistant à l'érosion, et le nouveau banc atteint le 16 novembre (sol 2943) s'étale devant le rover comme "une route de briques rouges" sur le chemin du prochain arrêt.

 

PANO NAVCAM anaglyphe- 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) - phase4 :

 

5fbd06efa35db_2943anaglyphphase4.thumb.jpg.362febd55d07c91ff1ed571231f5d673.jpg

 

 

PANO MASTCAM - 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) -Kevin Gill :

 

5fbd07a11f88a_2943MASTCKGILL.thumb.jpg.9456f0a33ddbad5c46dc7ae4cea397c9.jpg

 

 

Et pour Bob et son "cairn" -_- :

 

PANO MASTCAM - 16 NOVEMBRE 2020 (SOL 2943) -Kevin Gill :

 

5fbd085bbc174_2943MASTC16NOVkGILL.thumb.jpg.1463c13725b3472670c329e456622915.jpg

 

 

Le 20 novembre (sol 2947) nouveau parcours d’environ 70 mètres le long de "la route de briques".

L'équipe a décidé de se concentrer sur le substratum rocheux et s’attend à voir des changements dans la chimie de ce substratum au fur et à mesure des déplacements dans ce paysage étonnant. L'image ci-dessus donne une idée des affleurements laminés présents le long du chemin. Avec tout ce qu'il y a à voir, Mastcam est très occupée en prenant des images de plusieurs de ces affleurements, ainsi qu’une image plus grande de l'espace de travail

Ces magnifiques bancs et affleurements ont beaucoup à dire sur l'histoire géologique et géochimique du cratère Gale !

 

Ces roches sont du grès, c'est à dire des roches formées par sédimentation.

Le grès se forme par accumulation de sable éolien au cours de milliers, voire de millions d'années. Les dépôts de sable s'amoncellent sur les fonds océaniques, dans les lacs et les rivières, mais pas seulement. Lorsque les particules de sable mélangées à des minéraux d'agglutination, tels que le quartz et la calcite, sont très fortement comprimées sur de longues périodes de temps, elles s'amalgament pour former une roche :

Sable accumulé + minéraux d'agglutination + pression + temps = grès

Un fois qu'on a dit ça, on n'a pas appris grand chose, car ce qu'il est intéressant de connaître c'est la nature exacte du matériau de remplissage de l'espace entre les grains de sable, le "ciment"..

Les variations de la substance qui cimente les grains ensemble dans les grès ont façonné le paysage environnant Curiosity.

En effet, les caractéristiques du ciment peuvent varier considérablement en fonction de l' histoire de l'environnement qui a formé la roche. Les grès à ciments argileux et minéraux peuvent être plutôt friables. Le grès à ciment de quartz peut être assez dur et dense.

Les structures stratifiées inclinées comme celles observées ici sont plutôt caractéristiques de dépôts qui se sont formés à partir de dunes de sable  cimentées.

Ces affleurement de grès - partie de couche géologique, que l'équipe scientifique de Curiosity appelle "l'unité Stimson" - possèdent à une grande échelle une structure que l'équipe a interprété originellement comme des dunes de sable formées par les vents. Ces dunes de sable cimentées (sans apport d'eau) et "pétrifiées" sont similaires à celles existantes sur Terre. Leur géométrie et l'orientation de leurs entrecroisements donnent des informations sur les directions des vents qui les ont construit.

L'étude des variétés des matériaux constituant le ciment des grès peut fournir des indices sur les différents types de conditions environnementales de l'histoire de la région de Gale et de Mars dans son ensemble.

 

Tempête à  l'horizon ?

Nous sommes toujours dans la saison des tempêtes de poussière, Curiosity surveille l'environnement de plus près encore, et dans ce plan il y a une activité d'imagerie en ligne de mire Navcam et Mastcam pour observer l'opacité de l'atmosphère, surtout actuellement en raison du potentiel d'augmentation de l'activité régionale de la poussière

En effet depuis mi-novembre on assiste à l’émergence d’une tempête non loin de Valles Marineris.

Le vent de sable a envahi le plus grand canyon du Système solaire, et depuis il ne cesse d’étendre son empreinte.

Emmanuel Beaudoin l’a épinglée le 18 novembre sur la région de Solis Lacus :

 

5fbd0dd1c73e9_Mars-17-11-2020-C14-EBeaudoin_peg.jpeg.b47387d3ee30d9dd6b19b9cf62f2c7a3.jpeg

 

"Pour l’instant, il s’agit d’une belle tempête régionale dite de type C", analyse François Forget, directeur de recherche au Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) à Paris. "Les jours à venir vont nous dire si celle-ci devient la tempête globale, mais si ça survient, ce sera la plus tardive jamais observée. En effet, ces tempêtes surviennent lorsque Mars est au plus près du Soleil, et nous sommes en train de nous éloigner de cette période".

"Même si la tempête reste régionale, elle va envoyer de la poussière autour de la planète à toutes les longitudes".

 

Source : https://www.cieletespace.fr/actualites/une-nouvelle-tempete-globale-pour-la-planete-mars

 

 

Curiosity a repris la route le 23 novembre (sol 2950) mais le voyage s'est arrêté un peu plus tôt que prévu au bout d’environ 30 mètres lorsque le rover a joué la sécurité en montant une pente particulièrement abrupte (~20 degrés).

 

HAZCAM AVANT - 23 NOVEMBRE (sol 2950) :

 

5fbd0ef13b5ca_2950HAZCAV23NOV.jpg.5a00a3a7ff509d4d78b11c61a5332312.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 23 NOVEMBRE 2020 (sol 2950) :

 

5fbd0fc862c49_2950HAZCAR.jpg.1cb6a8e24b18d6af868ce05b71d38dcb.jpg

 

 

Mais même garé en position inclinée, Curiosity pourra accomplir toutes les tâches scientifiques et faire une observation de la texture et de la chimie des roches avec MAHLI et APXS, prendre des images de la zone avec Navcam et Mastcam en préparation des activités du long week-end américain de Thanksgiving, ainsi que du ciel avec une image Mastcam de fin de journée pour mesurer la quantité de poussière dans l'atmosphère, et enfin un film Navcam à la recherche de nuages.

 

Le 25 novembre (sol 2952) ChemCam ciblera de manière autonome le substratum rocheux près du rover.

Le dernier volet du plan prévoit un surveillance de l'environnement avec une observation passive du ciel par ChemCam, des mesures par Navcam et Mastcam de la quantité de poussière dans l'atmosphère, des images et des films Navcam à la recherche de tourbillons de poussière, et une mesure APXS de l'argon atmosphérique. Les instruments DAN, le RAD et le REMS seront utilisés de façon standard sur les 3 sols du plan d’activités du 24 au 26 novembre (sols 2951 a 2953).

 

POSITION AU 23 NOVEMBRE 2020 (SOL 2950) :

 

5fbd0f3496a66_2950LOCAT23NOV.thumb.jpg.0d0a6c243bb9b3486ce5eea1cb3b8072.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 23 NOVEMBRE 2020 (SOL 2950) -Jan van Driel :

 

5fbd10c56a0ca_2950PANONAVC23NOVJVD.thumb.jpg.88b4c9e64fbed81bc0ec2516c338fcf1.jpg

 

 

  • Like 5
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heureusement que j'ai toujours mes lunettes bicolores :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Finalement stoppé dans une pente de 20 degrés en fin du parcours du 23 novembre (sol 2950) Curiosity est reparti de l'avant plein Sud dès le lendemain 24 novembre sur environ 35 mètres en découvrant un vaste plateau qui offre une vue d'ensemble magnifique vers les pentes du Mont Sharp et les mesas.. Sur ce nouvel emplacement le rover stationnera jusqu'au prochain long week-end de Thanksgiving si cher aux américains : nouveau génocide de dindes à prévoir et orgie de tartes au potiron au menu B|.

5fbfd92485937_Capturedcran(7).png.2af2779a2131f03a63abcf9343b9607f.png

 

PANO NAVCAM - 24 NOVEMBRE 2020 (SOL 2951) - Paul Hammond :

 

5fbfce2eb8707_2951PANONAVC24NOVPH.thumb.jpg.85a67d1acccf966c74d17b6417578b3b.jpg

 

 

5fbfcfbd11e13_2951PANONAVC2PH.thumb.jpg.cc426ac0a793c21a28ba17104a96dc8f.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 24 NOVEMBRE 2020 (SOL 2951) :

 

5fbfcf7feb850_2951HAZCAV24NOV.jpg.dce2ff22f11500302d43479b59f48dbf.jpg

 

 

POSITION AU 23 NOVEMBRE 2020 (SOL 2951) :

 

5fbfd038824aa_2951LOCAT24NOV.thumb.jpg.6d967efcdbb1cf439aee42e6e5f649fe.jpg

 

 

CONTEXTE ET POSITIONS :

 

Trajet prévisionnel (tracé blanc) et unités géologiques

Route-for-Mars-Curiosity-Rover.jpg.dadbff8be67c0f45fcaea3a80b1a7653.jpg

 

Vue détaillée

5fbfd1449c156_CONTEXTEGDSULFATE.jpg.a82502341cbbb3816f3b58a4cab0ec3c.jpg

 

 

Vue générale et parcours depuis le point d'atterrissage 

5fbfd1d6c48d5_ContexteparcoursGale.jpg.4c442591ab1a42cc3d9e7d392bac5b81.jpg

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 2
  • Thanks 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Courageux ce petit rover :)

il y a une heure, vaufrègesI3 a dit :

 

5fbfd92485937_Capturedcran(7).png.2af2779a2131f03a63abcf9343b9607f.png

 

J'adhère totalement à tes goûts culinaires :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 3
  • Love 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est curieux mais j'ai vraiment l'impression que le rover piétine sur les mêmes cailloux depuis des mois sans avancer d'une miette vers des zones nouvelles. Ils attendent que les roues soient complètement bouffées ou quoi ? Ou alors les zones plus hautes sont totalement dépourvues d'intérêt ? A moins qu'ils sachent d'avance ce qu'ils vont y trouver ? J'aimerais comprendre... O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta patience, Daniel... :) Je n'avais visiblement pas suffisamment pris en compte la difficulté du terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cratère Gale c'est vers le méridien 225° - zone calme pour la tempête actuelle (?) - sait-on comment a évolué l'opacité atmosphérique la-bas ces derniers temps?

Hier visuellement la tempête semblait voiler les région de Argyre/M. Erythraeum/Margaritifer/Sinus Méridiani (tandis que Solis Lacus d'un côté et Sinus Sabaeus de l'autre semblaient moins voilés), soit entre les longitudes -20° (340) et 40-70° suivant les latitudes. Une petite pensée pour Opportunity qui doit encore s'en prendre plein la figure et continuer à être enseveli sous les poussières :|

J'imagine que d'ici au 18 février cela va bien se calmer - où vont se poser les prochaines sondes? En cas de tempête à l'arrivée cela ne complique-t-il pas la procédure de freinage atmosphérique?

Merci pour les nouvelles quotidiennes de curiosity :)

Nicolas

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now