Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

 

La vallée encaissée dans laquelle Curiosity chemine laborieusement est désormais appelée "Paraitepuy Pass".

 

Le dernier parcours du 28 juillet (sol 3546), évoqué dans mon message du 30 juillet, avait été stoppé prématurément en raison "d'un glissement important sur le terrain escarpé" .

 

Je cite Ashley Stroupe, ingénieur des opérations de mission au JPL :

"Le trajet en lui-même était très difficile, étant donné que nous nous étions déjà arrêtés en raison du terrain difficile. Nous essayons d'atteindre un point élevé afin de pouvoir regarder dans la vallée pour voir s'il y a une sortie de l'autre côté et pour nous aider à planifier notre chemin. De hautes inclinaisons, du sable et des rochers, grands et petits, encombrent le terrain, obligeant les planificateurs de Rover à se frayer un chemin tout en veillant à rester à l'écart des dangers".

FIN DE CITATION

 

Le 30 juillet (sol 3549) Curiosity a roulé environ 10 mètres pour arriver à destination sur ce point élevé.

Ils espèrent pouvoir éviter les profondes et piégeuses ondulations de sable au centre de la vallée, ondulations parsemées de gros rochers. L’objectif est de tenter de suivre le "trottoir" rocheux le long du bord ouest de la vallée, sous la butte "Bolivar". Un trottoir lui-même pas mal encombré de roches.

Le rover devra donc se frayer un chemin à travers "Paraitepuy Pass" qui s'étend entre les buttes "Deepdale" et "Bolivar", situées respectivement à l'Est et à l'Ouest. Le centre du canyon présente des formes éoliennes, larges ondulations ou fines rides de sable, structures formées par un vent très actif car canalisé à travers l’étroite vallée.

 

Le 1er août (sol 3551) Curiosity  a parcouru environ 30 mètres sur un terrain toujours difficile avec des inclinaisons élevées et des blocs pointus qui se sont érodés sur les buttes environnantes.

 

Je cite Scott VanBommel, scientifique planétaire :

"Le terrain entourant le rover, bien que visuellement étonnant, a eu un impact sur notre bande passante et notre timing de communication. De plus, ces jours-ci, la Terre se lève relativement tard sur Mars, ce qui repousse le transfert (c.-à-d. le début du plan) à la fin de la matinée, lorsque l'environnement thermique n'est pas optimal pour les touch-and-gos APXS".

FIN DE CITATION

 

Le 4 août (sol 3553) un trajet de 24 m a suivi, cette nouvelle position offrant une meilleure perspective vers la sortie de la vallée qui s’annonce plutôt abrupte..

 

POSITION AU 4 AOÛT 2022 (SOL 3553) :

 

62ee58cee8131_3553POSITION0408.thumb.png.29a57286b59ef242055970bbf1f450f3.png

 

 

HAZCAM AVANT - 4 AOÛT 2022 (SOL 3553) :

 

62ee58f76ddc3_3553HAZCAV0408.jpg.b1673bc00a5e91ccff7bfca43ed64f41.jpg

 

 

NAVCAM - 4 AOÛT 2022 (SOL 3553) :

 

62ee5e9292ab3_3553NAVC0408.jpg.9b784fb2ab1f6099a9541b3b88d8f5af.jpg

 

Le "trottoir" côté Ouest de  "Paraitepuy Pass"

62ee5ebd30acd_3553NAVC7.jpg.871851a0ec66de094fa19ac0095247ce.jpg

 

Vers la sortie

62ee5f3fc40be_3553NAVC8.jpg.d56368eb51265003122f8f3bfb50fa8f.jpg

 

Les ondulations au centre de la vallée

62ee5fee986bd_3553NAVC2.jpg.f54901781677a75393dac7ef7089e0e6.jpg

 

 

 

 

 

62ee6054beca3_3553NAVC15.jpg.9a97f16b1af0f8ab6b8fef787a67abe4.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 4 AOÛT 2022 (SOL 3553) – Jan van Driel :

 

62ee59256d8b0_3553PANONAVC0408JVD.thumb.jpg.c37de958b772a2f837e228d0382e3c78.jpg

 

 

PANOS MASTCAM – 30 JUILLET 2022 (SOL 3549) – Neville Thompson :

 

"Deepdale" à gauche et la longue butte "Bolivar" à droite 

62ee59972bb1b_3549PANOMASTC3107NevThomps.thumb.jpg.279d420f2660b735a88705aa4bdb794c.jpg

 

Les blocs rocheux en éboulis de la butte "Bolivar"

62ee59b74e0c9_3549-3548MOSAMASTC30et3107NEVTHOMPS.thumb.jpg.e9d78abc346543a462a9a37c03b35e6e.jpg

 

Fines stratifications sous les contreforts de "Bolivar"

3548_MOSA_MASTC_31_07_NEV_THOMPS.thumb.jpg.1d4bdb0de75f103669333d5a379e4f55.jpg

 

 

Je cite Scott VanBommel, scientifique planétaire :

"Le plan d'aujourd'hui inclut le moment où notre rover bien-aimé fêtera ses 10 années (terrestres) après son atterrissage.

J'ai eu la chance de participer à cette mission dès avant le lancement, alors que je n'étais qu'un étudiant diplômé en physique aux yeux écarquillés qui s'imprégnait de tout. Je me souviens très bien de la nuit de l'atterrissage et de l'incroyable déferlement d'exaltation de toutes les personnes présentes dans la salle. En regardant les dix années qui se sont écoulées depuis, je me souviens de la première expérience que j'ai proposée au sol 35. Je me souviens de la première trame APXS, sol 165, sur une veine de sulfate de calcium "Sayunei", dont l'analyse a finalement conduit au développement d'une nouvelle méthode analytique APXS qui a été la pierre angulaire de ma thèse de doctorat. Je me souviens de la frayeur suscitée par l'anomalie du sol 200 et de ma survie à la tempête de poussière martienne de 2018 qui a malheureusement laissé Curiosity seul rover à la surface de Mars jusqu'à ce qu'il soit rejoint par Persévérance il y a 18 mois. Tous ceux qui ont travaillé sur cette incroyable mission ont un lien personnel avec son parcours.

Curiosity a vieilli au même rythme que les équipes scientifiques et techniques au cours de la dernière décennie. Le bilan de dix ans et de près de 28,5 km de conduite sur Mars est visible à chaque activité d'imagerie de la roue MAHLI, avec moins d'énergie disponible pour un plan, et avec des mécanismes vieillissants. Telle est la vie d'un rover martien. Spirit et Opportunity n'étaient pas différents, mais ils ont persisté et ont ouvert la voie, scientifiquement et technologiquement, aux rovers d'aujourd'hui. Curiosity a fait de nombreuses découvertes scientifiques au cours de ces dix années, comme en témoignent les plus de 500 publications de l'équipe scientifique, et de nombreuses autres sont à venir alors que nous poursuivons notre ascension et notre exploration du cratère Gale et du mont Sharp".

FIN DE CITATION

 

image.png.233a0cc7ec47ce2220c6f5ab9f5418e0.png

 

 

image.png.698a7402aaa1c11f5168ec79ff81aa2a.png

 

 

Le rover a grimpé plus de 612 mètres, atteignant des roches progressivement plus jeunes qui servent de références sur la façon dont Mars a évolué d’une planète humide et habitable à un environnement désertique froid.

- Acquisition de 494 540 images

- Retour de 3 102 gigaoctets de données sur Terre

- Forage de 35 échantillons et 6 prélèvements (de sable avec la mini-pelle)

- Un total de 883 articles scientifiques

 

 

 

 

 

https://mars.nasa.gov/news/9240/10-years-since-landing-nasas-curiosity-mars-rover-still-has-drive/?site=msl

 

 

Quelques éléments sur les résultats scientifiques :

 

https://mars.nasa.gov/msl/mission/science/results/

 

 

Les 5 principales découvertes du labo SAM :

 

https://mars.nasa.gov/news/9239/sams-top-5-discoveries-aboard-nasas-curiosity-rover-at-mars/?site=msl

 

 

62ee64503c94c_Curiositysol307531032021DonDavis.jpg.0d91eca76b1c111f9c556a521625f728.jpg

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 3
  • Love 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabuleux souvenirs Daniel, merci d'avoir suivi pour nous cette extraordinaire aventure :)

Bonne journée,

AG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

punaise, au regard des dernières images, la sortie de cette vallée s'annonce olé-olé..... de la pente, du sable et des pavasses. Impatient de voir la conclusion de cette étape.....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, serge vieillard a dit :

.... de la pente, du sable et des pavasses. Impatient de voir la conclusion de cette étape.....

 

Oui Serge, il me semble en effet que ce long corridor nommé "Paraitepuy Pass » est un des terrains le plus piégeux rencontré par le rover depuis 2012.

 

Voici ce qu'écrivaient Keri Bean, adjoint du "planificateur" (autrement dit du pilote du rover) et Kristen Bennett, géologue planétaire, au moment d'aborder cette traversée :

"Nous roulons sur un terrain qui pourrait rendre plus difficile la communication avec la Terre, en partie parce que les hautes collines que nous traversons bloquent des parties du ciel où la Terre ou les orbiteurs sont visibles. Pour s'assurer que nous conservons de bonnes lignes de visée, ils ont travaillé en étroite collaboration avec certains ingénieurs du rover pour évaluer nos communications avec la Terre et les orbiteurs de Mars, ainsi qu'avec le scientifique des propriétés de surface qui fournit des conseils sur les types de roches et de terrains sur lesquels nous pouvons rouler en toute sécurité et ceux qu'il faut éviter. Il y a souvent beaucoup de choses avec lesquelles il faut jongler lorsqu'on conduit un rover sur Mars, c'est pourquoi nous travaillons toujours en équipe !"

FIN DE CITATION

 

Au milieu du corridor, bordé par les buttes "Bolivar" et "Deepdale" (respectivement situées à l'Ouest et à l’Est), on distingue un large banc de sable balayé par le vent qui s’engouffre dans l’escarpement. Les ondulations formées par ce vent laissent présager que ce banc de sable a acquis une profondeur suffisante pour poser des problèmes à Curiosity, sans oublier la présence de multiples blocs rocheux qui émergent ça et là.

De part et d’autre de la bande de sable centrale et bordant les buttes, deux "trottoirs" rocheux en pente vers le sable, et copieusement garnis d’éboulis de roches.

 

En première approche, c’est le "trottoir" Est (sous "Deepdale") qui représentait la meilleure option pour traverser le corridor. Sauf qu’à cet endroit, vu la position respective des orbiteurs et de la Terre lors des fenêtres de liaison montante, les communications avec la Terre auraient été très très compromises.

D’où le choix d’emprunter le "trottoir" Ouest, plus difficile car plus étroit et pentu, et se terminant par une sorte d’éperon dont on ne sait encore comment le rover opérera pour le franchir ou le contourner.

 

 

62f14b74dc4ab_3553POSITION0408(2).jpg.fc44c42c49a8773a3dba691db4a6c222.jpg

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble exister un cheminement possible dans l’ombre à l’Est du gradin inférieur de Bolivar... 🤞

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Il semble exister un cheminement possible dans l’ombre à l’Est du gradin inférieur de Bolivar... 🤞

 

Cela semble exclu à cause de la très probable présence d'ondulations de sable à ce niveau..

 

Il semble qu'il soit envisagé cette alternative révélée dans cette phrase citée plus haut : "Nous essayons d'atteindre un point élevé, juste au bord supérieur droit de l'image, afin de pouvoir regarder dans la vallée pour voir s'il y a une sortie de l'autre côté et pour nous aider à planifier notre chemin". 

FIN DE CITATION

 

La traversée du corridor vers l'Est pourrait être réalisée au niveau de "l'arête" apparente au sommet du col. 

Mais rien n'est encore décidé tant qu'ils n'ont pas une claire idée du terrain. Ils vont encore s'approcher avant de décider.. 

62f170fad60fb_3553POSITION0408(3).jpg.e7e163b42c48fcdca01e80699e348647.jpg

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, vaufrègesI3 a dit :

Mais rien n'est encore décidé tant qu'ils n'ont pas une claire idée du terrain. Ils vont encore s'approcher avant de décider..

 

Ce serait plus prudent. En fait il nous faudrait des spectres...:)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

il y a 50 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Ce serait plus prudent. En fait il nous faudrait des spectres...:)

 

 

Oui, c'est ça... faire l'état des lieux, tranquille, pas se précipiter quoi..

Parce que y'en a qu'ont eu de problèmes :|..

 

funny-falling-46.gif.67c661b0f1361827ef7203c8c17d6bbf.gif

 

Edited by vaufrègesI3
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Par Susanne Schwenzer, géologue planétaire :

"Nous avons des vignettes !!!.. crié, avec émotion, dans des célébrations survoltées, est mon souvenir le plus intense d'il y a 10 ans. J'étais assis, avec de nombreux collègues de mon université d'origine, l'Open University, ici au Royaume-Uni, dans une salle de séminaire, la télévision NASA sur grand écran, regardant anxieusement les procédures depuis 6h30 du matin le 6 août.

Le Royaume-Uni a 8 fuseaux horaires d'avance sur Pasadena, en Californie, où, tard dans la nuit du 5 août, on suivait de près les principaux événements sur les consoles des ingénieurs et des scientifiques du JPL. Lorsque le message "nous sommes en sécurité sur Mars" est arrivé, nous nous sommes tous joints aux célébrations. Ici, au Royaume-Uni, le café a été renversé, les larmes ont coulé et les câlins ont été échangés. Alors que la plupart de mes collègues étaient venus par intérêt, j'ai réalisé à ce moment précis que j'allais faire partie d'une équipe de mission, ma toute première expérience de participation à une équipe de mission. Pendant que je réfléchissais à cette idée, j'ai entendu parler de la vignette, j'ai vu les acclamations s'intensifier dans le centre de contrôle de la mission et j'ai vu l'image HazCam arrière ci-dessous - sol 0 - 06 août 2012 :

 

62f4173fcb4d7_3558HAZCARSOL006082012Vignette.jpg.c26f99c3e72f4612a1dce18d2aad9562.jpg

 

 

Aujourd'hui encore, je ne peux pas entendre le mot "vignette" sans penser que c'est ce moment précis qui m'a fait entrer dans l'équipe de la mission et qui a changé ma carrière - et moi - pour toujours, faisant de moi un explorateur d'un monde lointain et pourtant si familier. J'étais loin de me douter que ma première tâche consisterait à compter les cailloux sur les images de la toute première grande découverte, un conglomérat sur Mars, afin d'obtenir les données permettant de quantifier la nature du flux d'eau qui a laissé ce lit derrière lui.

Ces dix dernières années ont été extraordinaires. Nous avons appris tellement de choses, et j'ai personnellement grandi en tant que scientifique, tout comme de nombreux scientifiques en début de carrière de l'équipe de la mission.

FIN DE CITATION

 

On avance...

 

Curiosity continue à tenter de se frayer un chemin vers le col de "Paraitepuy", avec des vues époustouflantes et un terrain difficile.

Le trajet du 7 août (sol 3556) s'est arrêté prématurément au bout de 4 mètres tout près de la paroi finement stratifiée de la butte "Bolivar". Le rover va en profiter pour en étudier la chimie, obtenir une mosaïque RMI à longue distance de "Deepdale", et une mosaïque RMI de la forme de lit éolienne appelée "Baia" visible dans l'une des images ci-dessous.

 

HAZCAM AVANT - 7 AOÛT 2022 (SOL 3556) :

 

62f419d5393af_3556HAZCAV0708.jpg.d3b1a16fc57ea84c206f39d3ffa1d646.jpg

 

 

NAVCAM - 7 AOÛT 2022 (SOL 3556) :

 

62f41c5fae4f7_3556NAVC0708.jpg.6c98e005f2f6a7a1e2f0c527ee0d3e58.jpg

 

 

62f41ccf95e8c_3556NAVC12.jpg.19bff40c880453411431c6b87badc378.jpg

 

L'ondulation étudiée appelée "Baia"

62f41ca0e8796_3556NAVC9.jpg.b37b0042b45ff19052bf1d0d6a2ae58f.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 7 AOÛT 2022 (SOL 3556) - Jan van Driel : 

 

62f41a1d0db26_3556PANONAVC0708JVD.thumb.jpg.237246a574cfa35d2f9ee609f6d8c0fb.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 7 AOÛT 2022 (SOL 3556) - Stuart Atkinson :

 

Tout près des strates au pied de "Bolivar"

62f41b53cb2c4_3556MOSANAVC0708STATK.thumb.jpg.60bb69f41743750f0405c7f81ed39c70.jpg

 

 

Surtout, l'équipe a ainsi obtenu une meilleure vue du terrain vers l’Est pour planifier un trajet de Curiosity vers le Sud-Est et se mettre en position pour mieux imager la route à venir.

Le 8 août (sol 3557) est consacré à des observations non ciblées, avec un certain nombre d'observations de surveillance environnementale. Navcam acquerra des images et des films pour évaluer la teneur en poussière de l'atmosphère et rechercher des tourbillons de poussière, ainsi que pour rechercher des changements dans les poussières accumulées sur le pont du rover. ChemCam évaluera également une cible sélectionnée de manière autonome. Plusieurs autres images à différents moments de la journée seront utilisées pour surveiller les nuages de haute altitude, afin d'évaluer leur hauteur et leur vélocité.

 

Le lendemain 10 août (sol 3558) -  date recadrée périodiquement pour recoller aux jours terrestres (plus courts) - Curiosity a parcouru environ 15 mètres et semble en bonne position pour imager la meilleure route possible pour traverser "Paraitepuy Pass" vers l’Est et reprendre son parcours en ascension au Sud.

 

POSITION AU 10 AOÛT 2022 (SOL 3558) :

 

62f41fb470ed0_3558POSITION1008.thumb.jpg.a50624ee8ccc98b72fda0e4308a39363.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 10 AOÛT 2022 (SOL 3558) :

 

62f41ff67f11f_3558HAZCAV1008.jpg.054a0c68ab6d9114f03355d2a51f4b66.jpg

 

 

NAVCAM - 10 AOÛT 2022 (SOL 3558) :

 

Au bout du "trottoir" Ouest... 

62f4230032925_3558NAVC12.jpg.62b1e788990081a69c0153ccc46d20ab.jpg

 

La traversée de "Paraitepuy Pass" vers l'Est et "Deepdale" devrait donc s'effectuer ici

62f422d0491b4_3558NAVCCRTE.jpg.e08532993f74bbda690d38bec04ce54e.jpg

 

 

62f422abb414f_3558NAVC1008.jpg.ffd5c4ee5ed27d37fa6ea9fb9327679d.jpg

 

PANO NAVCAM - 10 AOÛT 2022 (SOL 3558) – Jan van Driel :

 

62f4207b9e393_3558PANONAVC21008JVD.thumb.jpg.7dd138035fc85af7f5ee4ced9332ad50.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 10 AOÛT 2022 (SOL 3558) – Stuart Atkinson :

 

62f420d81ba9a_3558MOSANAVC1008STATK.thumb.jpg.71211eab01930485461ad93895ccd6a4.jpg

 

 

62f4211a59723_3558MOSANAVC31008STATK.jpg.b8198eca7fde0ef7fe50370810858969.jpg

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 5
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Dans le cadre des 10 ans de Curiosity sur Mars... suite des images souvenirs..  

 

                                                                                                        ... aujourd'hui Stuart Atkinson :

(Pensez à agrandir les images..)

 

62f5183e91b7b_3553STATK1ZL.thumb.png.dfcc71269bee0cba569a6b75a6333b1c.png

 

 

62f5199ab4a76_3553STATK1ZK.thumb.jpg.724b186d7f0d7e46889d5814b000e020.jpg

 

 

62f519cecc674_3553STATK1ZJ.thumb.png.3550fc28d6d388753666da58ee1ad6e1.png

 

 

62f519f7d7dd9_3553STATK1ZI.png.b25f6fb4b415aa3938db702d9bf1ac3a.png

 

 

62f51a274298b_3553STATK1ZH.thumb.jpg.b5af5147e60cac771d425df337b2f767.jpg

 

 

62f51a5450a4d_3553STATK1ZG.thumb.jpg.19d073503f431c770ba40b0193f398fc.jpg

 

 

62f51b549776b_3553STATK1ZE.thumb.png.940b17648a015ab924efc81cc2901158.png

 

 

62f51b9a087c7_3553STATK1ZD.thumb.png.129f9879943790b318233edacd87f7ef.png

 

 

62f51becdbd7d_3553STATK1ZC.thumb.png.2e4f389781c6a461d7211335c5d282de.png

 

 

62f51c49117d3_3553STATK1ZB.thumb.png.723c5196f16f6a3aee91b3b464ee3751.png

 

 

62f51c6a44ae8_3553STATK1ZA.thumb.jpg.8812a7cf496551f95c3215151749ea12.jpg

 

 

62f51cad08d54_3553STATK1Z.thumb.jpg.cb0cf10cc90a0f22a9e0f42c3e73611e.jpg

 

 

62f51cdf297a7_3553STATK1Y.thumb.png.260e23e4b0410fc80286038102271c01.png

 

 

62f51d582802c_3553STATK1X.thumb.png.911da87699a06b18f37adeaaea74995f.png

 

 

62f51dfb53306_3553STATK1W.thumb.png.fcdd7e31e4b6ecc92501dc65b9b17da0.png

 

 

62f51e3bda70e_3553STATK1V.thumb.png.047f133721e174eab5e3d5aa67a9f48a.png

 

 

62f51e87166ec_3553STATK1U.jpg.ea1248646a25b59eb23f788e10ce9796.jpg

 

 

62f51ed294547_3553STATK1T.thumb.jpg.e4e0e08119e44a464e3e9ec3068436c0.jpg

 

 

62f51fbddcf85_3553STATK1Q.jpg.642c16278e2dac0f6ef8a897b85f6ce3.jpg

 

 

62f51f13780e1_3553STATK1S.thumb.jpg.2a94063d3d8e3e54cd6c3a0df24457d2.jpg

 

 

62f51f5549cae_3553STATK1R.thumb.jpg.45831da56dc2762e66edcd961a2c96bb.jpg

 

 

62f51fe4e1746_3553STATK1P.thumb.jpg.fb1a9554ca7dfd0df35df70f2ec5718a.jpg

 

 

62f520250be2c_3553STATK1O.jpg.73991383ef09f4a82220d9b11f4d2ff1.jpg

 

 

62f52080d213a_3553STATK1N.jpg.ff58ccf4741a2fcf046e69b0f693aaf0.jpg

 

 

..... à suivre...

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Love 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, vaufrègesI3 a dit :

..... à suivre...

 

Bonjour,  pour les prochaines dizaines d'années?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Le 12 août (sol 3560) la traversée de "Paraitepuy Pass" a commencé avec une avancée vers l'Est d'environ 15 mètres.

 

POSITION AU 12 AOÛT 2022 (SOL 3560) :

 

62f7610a23275_3560POSITION1208.thumb.jpg.5a656a4b342e6bb941a6c36f9467d526.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 12 AOÛT 2022 (SOL 3560) :

 

Dérapage ?

62f7618d3aa92_3560HAZCAV1208.jpg.eddbb6592f254565049fa09b0b2bd23e.jpg

 

 

PANO NAVCAM - 12 AOÛT 2022 (SOL 3560) - Jan van Driel :

 

62f7643f0d7ff_3560PANONAVC1208JVD.thumb.jpg.9153b823e0db3a392f61277f551122ef.jpg

 

 

PANOS NAVCAM - 12 AOÛT 2022 (SOL 3560) - Stuart Atkinson :

 

62f76a86ae952_3560PANONAVC21208STATK.thumb.jpg.7364247289382630a31fae9768c6020f.jpg

 

 

62f76aa664746_3560PANONAVC31208STATK.thumb.jpg.e661c5c7321adc8b16ccb566dc77a025.jpg

 

 

62f76ad5b30fd_3560PANONAVC41208STATK.thumb.jpg.7e5fa4ab65347ef231a17bdddf6a39cb.jpg

 

Vers le Sud - Quel paysage !!

62f76b0f5e565_3560PANONAVC1208STATK.thumb.jpg.86296d4b567a01253f2444821072c8fe.jpg

 

 

MOSAÏQUES MASTCAM - Neville Thomson :

 

10 AOÛT 2022 (SOL 3556) - Roches stratifiées en équilibre instable au sommet de "Deepdale"

62f76547c2f44_3558MOSAMASTC1008JVD.thumb.jpg.ca2c94166e7d1058c97a0b93d46c0cbf.jpg

 

 

7 AOÛT 2022 (SOL 3556) - La finesse incroyable des strates à la base de "Bolivar" : 

3556_MOSA_MASTC_7_08_Nev_THOMPS.thumb.jpg.bcb349f6e41cfc6d602d402bb59ee580.jpg

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 2
  • Love 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique ! Encore et toujours merci, Daniel ! :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le paysage est grandiose, et ici Neville Thompson a réussi à l'intégrer merveilleusement !

De mon point de vue une des plus belles images martiennes.

PANO NAVCAM - 12 AOÛT 2022 (SOL 3560 ) - Neville Thompson :

 

Vraiment MA-GNI-FI-QUE !!! 

 

62f964adcc735_3560PANONAVC1208NevTHompson.thumb.jpg.27cbd369843c76956b791e670aba0ca8.jpg

  • Like 4
  • Love 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle beauté tous ces paysages Daniel, et une sacrée variété :x

Encore merci pour tout ce travail et bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Je me vois contraint de battre ma coulpe du fait que, me fiant aux écrits de l’équipe du rover, j’avais cru comprendre que le rover allait traverser "Paraitepuy" pour gagner le "trottoir" Est sous "Deepdale", éviter ainsi les larges ondulations de sable et continuer le trajet vers le Sud et la crête "Gediz Vallis".

Que nenni !! (j’écris en "vieux françois" pour embrouiller Wokena1 -_-)

 

Les planificateurs du parcours du rover ont été pris d’un véritable coup de folie et, dès après la descente du "trottoir Ouest", le 15 août (sol 3563) ils ont décidé d’obliquer et de rouler plein Sud sur 15 mètres pour aller affronter les dunes de sable… des malades :| !!.....

 

Il me faut rendre justice à @Alain MOREAUqui, plus haut, m’a suggéré ce parcours. Je l’ai (sèchement) renvoyé dans les cordes arguant du fait que le discours de l’équipe semblait éliminer cette hypothèse. En fait, je me suis souvenu aussi que jadis il ne comprenait pas que Curiosity ne traverse pas les immenses "Dunes de Bagnold" pour raccourcir son périple !! Comme il s’entêtait, je l’avais traité de "fossoyeur de rover", ce qui avait alors quelque peu altéré nos relations -_-:D. Bon.. depuis il était demeuré plus prudent.. mais il attendait son heure, il est patient le bougre >:( !!..

 

Dès le lendemain 16 août (sol 3564), récidive avec un parcours de 30 mètres au Sud, Curiosity ayant franchi une première ondulation avec succès. Sauf qu’en fin de parcours le rover a stoppé et stationne encore aujourd'hui sur une deuxième ondulation de sable plus problématique, car plus haute, en attente d'une décision.  

 

Écrit par Kristen Bennett, géologue planétaire :

"Curiosity continue le voyage à travers le col de "Paraitepuy". Les images ci-dessous montrent pourquoi la traversée de cette zone va prendre un certain temps. Ici, les caméras de navigation ont pris une photo des traces de roues de Curiosity sur une ondulation de sable. Le rover a été conçu pour surmonter des terrains comme celui-ci, mais les planificateurs du rover veulent tout de même développer très soigneusement les trajectoires de conduite lorsque nous traversons ces rochers et ces caractéristiques de sable".

 

NAVCAM - 17 AOÛT 2022 (SOL 3565) : 

 

62fd0fa6e386a_3565NAVC2.jpg.f8bc57bb0c0750f67d879fe9be677639.jpg

 

Une énorme roche sous l'ondulation à l'avant

62fd102b3a5f9_3565NAVC3.jpg.964cb37847b8a7b04256dd7ec922c252.jpg

 

 

62fd109609904_3565NAVC4.jpg.5140c625557ae25a89d7ae5e4a09511a.jpg

 

 

62fd10ce8ddfa_3565NAVC6.jpg.b8a48e89c9419f21661fa4564bde9fd1.jpg

 

 

"Nous étions également très excités de tourner le coin du trottoir Ouest pour avoir de nouvelles vues des buttes vers lesquelles nous nous dirigeons. Une nouvelle butte, appelée "Chenapua", est apparue aujourd'hui. Le plan du week-end prévoit des images stéréoscopiques de "Chenapua" par la Mastcam, ainsi que des buttes "Orinoco" et "Kukenan". ChemCam ciblera également "Kukenan" avec deux mosaïques RMI séparées à longue distance. Pour terminer les observations des buttes dans ce plan, une mosaïque Mastcam sera prise tôt le matin pour capturer une partie de la butte "Bolivar" avec un bon éclairage".

 

POSITION AU 16 AOÛT 2022 (SOL 3564) :

 

62fd0e5ceae39_3564POSITION21608.thumb.jpg.a27ce169dd37d1c085cc88188a687fb8.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 16 AOÛT 2022 (SOL 3564) :

 

62fd0e94b7d15_3564HAZCAV2.jpg.4b9e7a897763d7662a5b3ea1aac4cd8e.jpg

 

"Le plan unique d'aujourd'hui nous a permis de regarder au Sud, au niveau du col, et de réfléchir à la voie à suivre. Parfois, notre route est lisse et plate .... Aucun des deux mots ne peut être utilisé ici ! Notre trajet vers l'avant comporte une abondance de sable et de rochers pointus, et la recherche d'un chemin sûr fait vivre des moments intéressants à nos intrépides planificateurs de rovers !

La vue d'ici est assez extraordinaire - nous regardons plusieurs grandes buttes, qui se trouvent le long du col et devant nous - et il est difficile de résister à l'envie de photographier tout ce qui est en vue, comme n'importe quel touriste ou voyageur !"

 

PANO NAVCAM – 16 AOÛT 2022 (SOL 3564) – Jan van Driel :

 

J’ai ajouté les noms des buttes

62fd11631916f_3564PANONAVC1608JVD.thumb.jpg.526014ce05b66527500de02359e37b98.jpg

 

 

 

MOSAÏQUES NAVCAM - 16 AOÛT 2022 (SOL 3564) – Stuart Atkinson :  

 

La descente depuis le col avec les traces de roues sur la première ondulation - "Deepdale" à droite.

62fd11e2a858b_3564MOSANAVC3STATK.thumb.jpg.08be9b8bcf6584619061622b1935c7a6.jpg

 

 

62fd12a324feb_3564MOSANAVC2STATK.thumb.jpg.e6063d94c60f6112fd8209ff1a94d8b3.jpg

 

La roche imposante face au rover au bas de l'ondulation - Au loin les buttes "Kukenan" (à gauche) et "Chenapua" (à droite)

62fd12fcefa24_3564MOSANAVC4STATK.jpg.72a9b33f38276b5886d20e163fa21676.jpg

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 3
  • Love 1
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Daniel :)

Quel visionnaire cet Alain MOREAU xD

Bonne journée,

AG

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les paysages martiens de Curiosity ne cesseront jamais de m'émerveiller et me surprendre par sa diversité géologique. De toutes les missions martiennes, ce sont les plus spectaculaires. Je me demande ce que cela donnerai pour une mission à Noctis Labyrinthus, toutefois je ne sais pas s'il y a des structures géologique suffisamment intéressantes pour justifier une expédition robotisée à part entière là bas. D'ailleurs je n'ai pas le souvenir que ce soit dans la liste des sites candidats des prochaines missions. 

 

Il y a 19 heures, vaufrègesI3 a dit :

Les planificateurs du parcours du rover ont été pris d’un véritable coup de folie et, dès après la descente du "trottoir Ouest", le 15 août (sol 3563) ils ont décidé d’obliquer et de rouler plein Sud sur 15 mètres pour aller affronter les dunes de sable… des malades :| !!.....

 

L'équipe a certainement dû évaluer le niveau de risque en estimant la répartition du sol dur continu sous-jacent des dunes et de leur hauteur par rapport au sol. Après j'avoue, c'est une réelle prise de risque. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 9 heures, BERNARD GAUTIER a dit :

L'équipe a certainement dû évaluer le niveau de risque en estimant la répartition du sol dur continu sous-jacent des dunes et de leur hauteur par rapport au sol. Après j'avoue, c'est une réelle prise de risque. 

 

 

Disons que, jusqu'à plus ample informé, s'il y a "prise de risque", elle ne semble pas pouvoir se justifier.

Comme on peut le voir ci-dessous sur l'image satellite de la nouvelle position, il était parfaitement possible d'éviter les ondulations de sable en cheminant côté Est. Et scientifiquement, il n'apparaît d'aucun intérêt particulier à privilégier un parcours côté Ouest, d'ailleurs aucun argument n'a été formulé en ce sens.

Sachant que le sable martien, côte rover c'est encore un peu l'inconnu. À l'expérience, on a pu le constater pour Spirit, Oppy et Curiosity y compris. Il peut être piégeux tant sa consistance, son épaisseur, sa cohésion peut varier localement.

 

Bref, ma réaction était un peu liée à l'incompréhension et à l'irrationnalité apparente de ce choix. J'écris "apparente" car malheureusement l'info sur les activités de Curiosity est devenue plus parcellaire. Récemment, certains problèmes importantissimes ont été carrément occultés durant plusieurs mois sans que la Nasa ait jugé utile de donner la moindre info !

 

Exemples :

- Le laser de l'instrument ChemCam a été HS de janvier 2021 à fin mai 2021 (instabilité de la haute tension d'alimentation du laser). Aucune info fournie durant 5 mois !

- En 2022 les forages ont été interrompus pendant plus de 4 mois suite à une défaillance du mécanisme du système de freinage qui permet au bras robotique de bouger ou de rester en place. Les ingénieurs ont fini par trouver des solutions pour que le bras fonctionne correctement tandis que l’équipe a appris à forer plus doucement pour préserver les freins. Aucune info fournie durant 4 mois !

- Récemment aussi, en mai et juin 2022, l'ordinateur du rover s'est placé en "mode sans échec" suite à une anomalie de température détectée par l'un des capteurs dans le corps du rover. Les caméras NavCam, HazCam et ChemCam sont restées HS plusieurs semaines. Aucune info n'a transpiré durant cette période.

 

Le 26 juin 2022 page 192 j'écrivais :

"Sans doute comme beaucoup de ceux qui suivent scrupuleusement cette mission je suis déçu, et même un peu en colère. Pourquoi ne pas avoir donné cette info plus tôt ??... Quel est l’intérêt de garder le secret sur les difficultés que peut rencontrer le rover ???.. Pour ne pas compromettre une prolongation de mission ???.. Je ne le pense pas, car auquel cas ce serait grave, une dissimulation professionnellement coupable. Impensable.. Et d’autre part jusqu’ici le JPL ne nous avait pas vraiment habitué à ce genre de cachotterie.

Bref, c’est difficilement compréhensible, d’autant que ces problèmes font partie de la petite et grande histoire de toutes les missions. Et au final ce sont un peu aussi leurs "lettres de noblesse", et surtout des évènements qui les rendent pleinement vivantes, totalement et avant tout... HUMAINES..

 

Bref, ces derniers mois, beaucoup de frustrations et d'agacement.

Il n'existe aucune légitimité à la dissimulation de tels incidents, parfaitement compréhensibles au bout de 10 ans de vadrouilles martiennes. C'est totalement improductif concernant l'intérêt que beaucoup portent au suivi de ce type de mission. 

 

Voici ce qu'écrit le 16 août Michelle Minitti, géologue planétaire :

"Nous avons consacré une grande partie du programme d'aujourd'hui à imaginer les merveilles qui nous entourent et nous attendent alors que nous nous frayons un chemin dans le "col de Paraitepuy" - les buttes imposantes, les relations géologiques et les couches qui ont attiré notre attention pendant une décennie. Mais il est également amusant de regarder en arrière pour voir comment nous sommes arrivés là où nous sommes. L'image ci-dessous retrace un petit segment de notre chemin traversant les obstacles qui gardent le col - par-dessus l'une des grandes ondulations, autour de plusieurs gros blocs rocheux - nous conduisant à un point où nous sommes presque passés par le col.

 

NAVCAM - 17 AOÛT 2022 (SOL 3565) :

 

62fea5ecf06d3_3565NAVC1708.jpg.fa0f0f80a55ad7ee8d61c0b61184adf9.jpg

 

"J'aime particulièrement voir le choix de dévier la conduite, si près de l'imposante butte "Bolivar", sur notre côté tribord, afin que nos roues puissent traverser la partie (présumée !) la moins profonde de la grande ondulation. C'est formidable de voir une autre traversée réussie d'une ondulation, ce qui nous rappelle la première grande traversée de la Sol 535 à "Dingo Gap"".

FIN DE CITATION 

 

Alors oui.. "Dingo Gap" en février 2014..

Le 30 janvier 2014, au 528ème sol martien, Curiosity est arrivé face à une ondulation de sable haute d’environ 1 mètre nommée "Dingo Gap" évaluée comme une possible porte d’entrée vers une route plus favorable vers le mont Sharp, car elle permettait de contourner un terrain rocailleux.  Les ingénieurs vont-ils prendre le risque de la traverser ?

 

Vue MastCam 360° interactive :

 

https://www.360cities.net/image/mars-panorama-curiosity-solar-day-530#-160.93,-23.80,78.3

 

Juste après avoir franchi "Dingo Gap" (le 6 février 2014 - sol 535), le rover a braqué sa caméra arrière pour observer la dune sur laquelle il a laissé la trace de ses roues :

 

62fea35e0d83d_DINGOGAPPH.thumb.jpg.3a19faa6ac0cb80b1c625e7a858e12ab.jpg

 

 

En voulant rester indulgent -_-, quelque part on a l'impression que l'équipe veut "rejouer" l'histoire "Dingo Gap" (qui nous avait tenu en haleine... il y a déjà 8 années.. punaise !!).. 

 

 

RETOUR À L'ACTUALITÉ :

 

Le 17 août 2022, Curiosity s'est hissé jusqu'au sommet de la deuxième ondulation en parcourant 3 petits mètres, et a pu jeter un regard sur l'autre versant... en attendant les instructions pour la suite.. 

 

 

POSITION AU 17 AOÛT 2022 (SOL 3565) :

 

On voit très bien côté Est (sur la partie droite de l'image) que sur cette zone rien n'aurait pu gêner la progression du rover.

Où l'art de se compliquer la vie.. Bref, s'il existe une (bonne) explication, qu'ils la donnent..

62feac782cb0f_3565POSITION21708.thumb.jpg.5b22d4dbfe8304b62aff1e514d52f95d.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 17 AOÛT 2022 (SOL 3565) :

 

Les roues avant semblent enfouies assez profondément.. je dis ça... -_-

62fea740b6fd2_3565HAZCAV1708.jpg.1298f6ea9241923807fa2849657fd82c.jpg

 

 

NAVCAM - 17 AOÛT 2022 (SOL 3565) :

 

Au sommet de l'arête sommitale 

62fea7a277c70_3565NAVC7.jpg.8652cdc874dec86eb95aeeb11132a8bc.jpg

 

 

NAVCAM - 18 AOÛT 2022 (SOL 3566) :

 

Imagerie rapprochée de la caméra MAHLI pour examiner la granulométrie du sable

62feaa3be62f2_3566NAVC1808STATK.jpg.da2ce2e57b5a43da516b57bb06535162.jpg

 

Edited by vaufrègesI3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now