Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Pano d'images du 11 au 13 décembre 2015 de "Namib Dune" - eliBonora :



[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 12-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour daniel et meilleurs voeux pour cette année 2016!
le sable des dunes semble noir et contraste avec son environnement immédiat!
sait-on pourquoi?
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci et Meilleurs vœux à toi aussi ami Polo !

Polo >  "le sable des dunes semble noir et contraste avec son environnement immédiat!
sait-on pourquoi?"


Depuis l'orbite les données du spectromètre de MRO pointé sur ces dunes semblent indiquer la signature de l'olivine, ce qui confirme l'origine volcanique et basaltique de ce sable.
L'olivine est le premier minéral à cristalliser lorsqu'un magma refroidit. C'est pourquoi elle est souvent présente dans les roches volcaniques noires, les basaltes. Sachant qu'elle est un des premiers minéraux modifiés par l'eau, les chercheurs essaient d'évaluer dans quelle mesure basses et hautes quantités d'olivine dans certains grès anciens pourraient être causées par le vent plutôt que par l'altération de l'eau.

Le prélèvement d'un échantillon de ce sable au bord Ouest de "Namib Dune" doit permettre une analyse chimique et minéralogique plus précise.
Le problème des commandes non exécutées le 8 janvier étant semble t-il résolu, c'est finalement aujourd'hui 12 janvier (sol 1221) que Curiosity doit entreprendre un léger déplacement pour creuser un sillon dans ce sable avec sa roue avant droite et permettre un prélèvement de sable en subsurface..

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci daniel ! c'est la réponse que j'attendais ,donc comme sur terre le sable noir est d'origine volcanique ! j'en ai sous la main de ST paul de la réunion ! il est noir et composé d'olivine verte ,ambre et quelque grains rouges ,et de la magnétite ,un peu de quartz!

polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Le problème des commandes non exécutées le 8 janvier étant semble t-il résolu"
Oui : un gonze a simplement oublié d'appuyer sur "enter" après avoir tapé les instructions

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 12-01-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est d'autant plus crédible Alain que ces commandes avaient été préparées et (soi-disant) envoyées pendant les fêtes de fin d'année.. Ce sont des hommes, y sont comme nous..

J'imagine le mec : "Alors voyons.. j'appuie où au fait ?... hic !... là ?.. non.. hic !.. c'est pas là.. merde j'ai éteint la lumière !.. pfff.... hic !.. sont bien ces nouveaux fauteuils... RRRRRRR......RRRRRRR..."

Share this post


Link to post
Share on other sites
"le sable des dunes semble noir et contraste avec son environnement immédiat!
sait-on pourquoi?"

Ce que m'intrigue c'est la séparation quasi totale entre la dune et le sol environnant. Comment s'explique ce "tri" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette séparation visuelle n'est sans doute qu'apparente et trompeuse.. L'olivine est un silicate et les grès environnant semblent comporter un taux de silice étonnant..

Voir cet article du JPL de décembre 2015 : http://mars.jpl.nasa.gov/msl/news/whatsnew/index.cfm?FuseAction=ShowNews&NewsID=1879

.. que j'essayais de traduire au mieux (mais ce n'est pas toujours évident) et qui évoquait entre autres un minéral appelé "tridymite", rare sur Terre et jamais encore vu sur Mars ;

J'en ai trouvé avec ravissement la traduction in french ici :

http://planete-mars.com/labondance-de-silice-au-pied-du-mont-sharp-une-nouvelle-enigme-martienne/

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bon, cette fois l'équipe du rover était à jeun :

Hier 12 janvier et comme prévu Curiosity s'est légèrement déplacé vers la dune et a pu creuser le sillon pour le prélèvement de sable à venir..

Position - Phil Stooke :


Et donc le sillon creusé par la roue avant droite :


Share this post


Link to post
Share on other sites
merci daniel!
très intéressant ton article précédent!
le paysage me fait penser à cet oasis volcanique dans le désert lybien:

polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Waw ! Un coin où on observe de somptueuses éclipses de soleil !
Tu m'as fait mourir de rire Daniel !
Sérieux, je me suis réellement demandé si c'était pas une connerie aussi débile à la base

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alain, pas d'autre explication que "MSL has recovered from the motor controller anomaly".

Soit : "MSL a récupéré de l'anomalie de commande de moteur". Il s'agit des moteurs des roues et du bras robotique.. C'est clair, ils ont embauché un stagiaire pendant les vacances ..


Etonnante Polo l'image de ce champ volcanique dans le désert Lybien.. merci. Dommage que les circonstances actuelles ne se prêtent guère à y faire du tourisme..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 15 janvier (sol 1224) la mini pelleteuse a prélevé un échantillon de sable et l'instrument SAM en a reçu une partie pour l'analyse de sa composition chimique (moléculaire, élémentaire et isotopique) effectuée la nuit suivante.
Parallèlement, les instruments ChemCam et APXS sont entrés en action dans et hors de la tranchée dessinée par la roue avant droite du rover.

Le 16 janvier (sol 1225) une partie plus fine de sable (<150 microns) a été livrée à l'instrument CheMin après tamisage pour une analyse minéralogique, en particulier pour rechercher les minéraux formés en présence d’eau.. Le reste de l'échantillon non utilisé sera vidé au sol et analysé par l'APXS (analyse chimique des éléments lourds) et imagé par la caméra Mahli.


Prélèvement du 15 janvier :


L'instrument APXS le 15 janvier au contact du sable dans la tranchée :


… et hors de la tranchée le 17 janvier :


Pano de Paul Hammond – images du 12 janvier :



Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce jour 26 janvier 2016, Curiosity est toujours positionné au bord Ouest de la "Dune Namib" et poursuit les analyses de sable avec tous les instruments dont il dispose. En particulier les deux laboratoires, SAM et Chemin, ont été livrés d'échantillons de granulométries différentes (grâce aux tamis), échantillons prélevés les 14, 19 et 23 janvier.


Contrairement à ce que l'on pouvait imaginer les trois prélèvements ont
été réalisés à l'extérieur de la trace des roues - image du 26 janvier
(sol 1234) :


Le dernier prélèvement du 23 janvier (sol 1231) :



Un auto-portrait 360° réalisé par James Sorenson :

http://round.me/tour/26137/view/63127/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveaux problèmes pour Curiosity :

Le samedi 23 janvier (sol 1231) le système de préparation d'échantillons (CHIMRA) "s'est comporté d'une façon inattendue pendant le traitement du troisième échantillon" prélevé le même jour, une anomalie qui a empêché l'achèvement des activités de bras planifiées pendant le week-end dernier. Pendant que les experts évaluent ce comportement anormal et développent un plan de reprise aucune nouvelle activité de bras ne sera planifiée.

Pas davantage de détails pour le moment..

Un super pano auto-portrait de Thomas Appéré..
Noter le trou imposant dans la roue avant gauche :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le rover est toujours en attente de diagnostic pour l'anomalie survenue samedi 23 janvier dans le système de collecte et de manutention d'échantillon "CHIMRA", et dans l'attente le bras robotique est totalement immobilisé.

Pendant le traitement du troisième échantillon un actuateur comportant un volet motorisé n'a pas répondu à la commande d'ouverture. L'échantillon est actuellement situé dans un tunnel fermé par un volet motorisé. Après ouverture de ce volet et le passage de l'échantillon dans un tamis, l'étape suivante consistait à prendre une image du sable tamisé.
Si l'origine du problème s'avérait purement mécanique, il risquerait de devenir plus qu'inquiétant pour la suite de la mission.. Attendons d'en savoir plus, sachant que l'équipe de Curiosity a déjà fait face à d'autres difficultés et, jusqu'ici, les a toujours résolues... Haut les cœurs !!


Nouveau selfie "officiel" : Il combine 57 images prises le 19 janvier par la caméra MAHLI située en bout du bras robotique
­


NASA/JPL-Caltech/MSSS

Source : http://www.jpl.nasa.gov/spaceimages/details.php?id=PIA20316

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 01-02-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au 4 février le diagnostic est toujours en cours pour l'anomalie de fonctionnement de CHIMRA même si le bras robotique immobilisé jusqu'alors a été autorisé à opérer de nouveau depuis le 2 février.
Au 3 février (sol 1242) les activités scientifiques se sont terminées à Namib Dune, et Curiosity quittera son « bac à sable » le 4 février (sol 1243) pour rechercher une nouvelle cible de forage.

Dernière utilisation de l'APXS le 3 février :


Le capteur du spectromètre à rayons X APXS est situé derrière cette grille incurvée -image du 2 février . Il doit être placé à moins de 2 cm de la cible à analyser durant une période allant de 15 minutes à 3 heures selon les types d'éléments chimiques recherchés. Noter qu'il est de 3 à 6 fois plus sensible que l'instrument équipant Oppy.


La finesse du sable est bien illustrée ici :


Impacts laser vus par la caméra MAHLI, le sable est éclairé par des LED – image du 3 février :


Au 4 février, le rover a déjà manoeuvré pour son départ :


… en avant ! :


[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 04-02-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Vaufrèges!

Il y a quelque chose que je ne comprends pas en regardant les selphies du 27 janvier et 1er février. Je comprends que la camera se trouve au bout du bras, mais sur les deux panos je ne vois pas le départ du bras du bâti. On dirait que la camera est tenue par quelque chose à l'extérieur.

Est-ce que ce sont mes yeux ou le bourgogne?

[Ce message a été modifié par adintc (Édité le 04-02-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non adinct, pour le bourgogne c'est bon, tu peux encore
Si tu ne vois pas la base du bras, je te rassure, c'est tout à fait normal !

Voici le détail d'une mosaïque de 64 images réalisée par la caméra Mahli pour un selfie précédent.. :


Le bras du rover est constitué de deux parties de tubes en alu de longueurs à peu près égales avec une articulation au milieu. Sur toutes ces photos, il en existe seulement une où la partie supérieure du bras est visible, mais aucune du bras inférieur.
En fait la plupart du temps le bras est hors du cadre de l'image, et il est probable que le rover est incapable de faire tourner l'angle de visée de la caméra de telle manière qu'elle puisse obtenir l'image de la partie inférieure du bras.

Donc, d'une manière ou d'une autre, dans le cadre d'un selfie le bras doit être tronqué quelque part. Celui qui assemble la mosaïque doit trouver un moyen de travailler le truc discrètement pour cacher la troncature aussi proprement que possible.


Animation des mouvements du bras :
http://www.youtube.com/watch?v=WxOqsmU_A6A

La douce Emily en avait parlé en détail ici  :
http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2013/0204-curiosity-sol-177-new-rover-self-portrait.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Vaufreges pour les explications et le lien d'Emily.

Toujours un plaisir de te lire et de contempler ces incroyables paysages martiens.

Donc, je peux continuer avec le Chambolle Musigny...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now