Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Messages recommandés


Position de Curiosity au sol 302 (12 juin) face aux roches de "Point Lake" qu'il cherche à caractériser (origine sédimentaire ou volcanique?).
A ce jour 16 juin, le rover est toujours stationné sur ce site :


Si ce sont des roches volcaniques... on va dire qu'elles érodées bizarrement..

Au sol 303 Curiosity image "Point Lake" (Animation : PaulH51-umsf)

http://hcd-1.imgbox.com/adpExsg2.gif?st=k6RvCD6Ql4TKL97Mp1R7jw&e=1371414290

Gif Jam Butty-umsf :

http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=30290

Gif Gerald_umsf :

http://makeagif.com/uPwzDb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et, euh, le truc blanc au fond de l'anfractuosité, sur la dernière image, c'est quoi ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Kaptain ..
Si les géologues du JPL le juge nécessaire, quelques tirs de Chemcam pourraient lever le mystère..
Le fait que Glenelg se situe dans un delta alluvial permet de postuler ici encore les effets d'un écoulement d'eau sur une longue période (gypse, sulfate, argile..)


Anaglyphe > walfy-umsf :


Un autre exemple de ce "dépôt" blanchâtre > Gif Jam Butty-umsf :

http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=30301

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben.. au JPL, ils ont décidé de passer à ot' chose et de diriger Curiosity sur ses traces du trajet aller en direction de "Shaler", l'une des trois cibles à re-visiter avant de prendre enfin la direction de l'objectif prioritaire, les argiles et les couches géologiques empilées du Mont Sharp. Nouvelle position au sol 307 (17 juin) :


En chemin, le rover croise un de ces nombreux oeufs de dinosaures rencontrés à l'aller.. Bon, çui là est cassé, mais y'avait vraiment un troupeau par là... si si..



Une image de ce jour, sol 308 (18 juin), noter le petit dérapage :


Vue plus générale, toujours au sol 308 :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Panorama complet du Sol 308 :


Glenelg est maintenant pratiquement derrière Curiosity, et se dirige donc vers les affleurements Shaler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rectification : Shaler est déjà bien visible sur mon précédent panorama, au dessus de la tourelles d'instruments du bras robot .

Et au Sol 209, nous sommes désormais sur cet affleurement. Le terrain est quelques peu accidenté


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hmm, je ne dirais pas que c'est moche.

Enfin…

Je crois que je suis quand même bien placée pour l'ouvrir à ce sujet. Ils auraient au moins pu faire l'effort de faire une fusion correcte et douce entre les images des différentes caméras. Et au moins coloriser le corps du rover, la mire de calibration, les mires de la ChemCam, etc.

Si j'avais un gros ordinateur survitaminé, je ferais ça avec plaisir, mais je ne peux pas. J'avais même du poliment refuser une invitation à faire un panorama en très haute résolution de Curiosity à Glenelg pour la Cité de l'Espace, avec les exigences d'avoir un ciel, et le rover en couleur et haute résolution… Je ne pouvais pas car : ordi pas assez costaud et imagerie insuffisante.

La communication de Curiosity est désastreuse. Ils font de la science, de la science et encore de la science. Okay. Mais ils n'arrivent pas à faire voir "the big picture". Montrer toute la poésie de Mars, en montrant des images que l'on retiendra. Je dois être la seule à réussir à faire quelque chose des faibles ressources d'imagerie envoyées par ce rover… Une sonde à 2 milliards de dollar, faut que ça se voie ! Et des mosaïques de roches c'est pas ça qui va intéresser le public et leur montrer que l'exploration spatiale, bah c'est cool.

[Ce message a été modifié par Fourmi103 (Édité le 20-06-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chuis d'accord, Damia.

Qu'en 2013, la plus puissante agence de communication du monde ne soye pas capable de coloriser son rover martien, c'est pathétique...
Quant à cette mosaïque, je corrige mon propos, elle n'est pas super moche, en effet, elle est méga strato super moche. Le mont Machin, au fond, est tout pourri...
Qu'ils soyent, effectivement, infoutus de produire un beau panorama complet, avec le ciel qui va bien et surtout un éclairage décent est honteux, surtout quand on voit, par ailleurs, le faible rendement scientifique du bazar...

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 20-06-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ben Supertroll (avec sa cape) est de retour !

...

C'est un peu vrai que question comm c'est pas génial, d'autant que payer une fourmi et lui fournir un bon ordi, ça doit pas fiche en l'air le budget de la NASA.

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 20-06-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sniff, vous avez raison, je me suis emballé trop vite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaip, c'est aussi mon sentiment.
Superbe outil que cette sonde mais niveau communication c'est à chier.
Ils n'auraient pas été foutus de greffer un D3s avec un bon caillou sur le bouzin histoire de nous faire de jolis clichés du coin ? Et par pitié qu'ils prennent des photos au lever et au coucher du soleil !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fourmi > "La communication de Curiosity est désastreuse. Ils font de la science, de la science et encore de la science. Okay. Mais ils n'arrivent pas à faire voir "the big picture". Montrer toute la poésie de Mars, en montrant des images que l'on retiendra.."

C'est vrai, avec Curiosity la Nasa ne fait beaucoup d'efforts côté imagerie du paysage.. Leur "super-pano" est désastreux..
Comme je crois que ce sont des gens pragmatiques, ils estiment peut-être que ça n'en vaut pas la peine et, de plus, que depuis les Viking, les MER, Phoenix, la vision permanente de ces déserts de caillasses puisse lasser le "grand public" et en définitive nuire à la crédibilité de leur credo, la recherche de la XXX.

En réalité, autour de moi et hors les initiés, je constate le plus souvent que ces images n'éveillent aujourd'hui qu'un intérêt très limité, la plupart des gens ignorant tout ou presque de Mars, des rovers et du reste..
Il faut sans doute être un peu fêlé pour s'intéresser à tout ça.. Chaque image de ce monde étrange me fascine, c'est perso, ça vient de loin..

C'est comme toutes les passions hein, y'en a bien qui s'évanouissent d'émotion devant un tableau de Chiriquo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord, Daniel...
Tu connais mon credo, les sondes ont définitivement désenchantées Mars...
Perso, j'ai arrêté les frais avec Spirit et Opportunity, Curiosity, j'en ai vraiment rien à braire...
Rappelez vous Mars du temps des "Chroniques martiennes" de Ray Bradbury, rappelez vous la Mars rêvée par Lowell, par Flammarion, la Mars "révélée" par Antoniadi, par Dollfus... Les fièvreuses oppositions de 1954 et 1956, quand on croyait encore que Mars était habitée...

Mars, c'est terminé, il y a quelque chose de "gynécologique" pour moi, dans ces images de cailloux, quand la Mars fantasmée était "érotique". Les sondes ont tout dévoilé, ça n'a plus aucun intérêt.

D'ailleurs regardez la valse hésitation de la Nasa pour le futur flamboyant de ses astronautes... Un coup la Lune, un coup les astéroïdes, un coup Mars, ils ne savent plus où ils vont, pourquoi ils y vont.

Il faut passer à autre chose, Europe, Titan, les exoplanètes, faire comme si elles étaient habitées, tout ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heu.....
En même temps, qu'est-ce que vous voulez qu'il montrent ?
Depuis les Viking, c'est grosso modo les mêmes paysages, je vois pas ce qui peut emballer le grand public (qui est maintenant habitué)
Moi ce je que j'attend c'est une chouette photo du ciel avec notre planète Terre dessus !!

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 21-06-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Figurez-vous que dans mon entourage non-astram, ce genre d'images donne plutôt ce genre de réaction : "A ce prix là, ils ne sont pas capables de faire mieux ?".

En fait, le problème, c'est que Mr Toulemonde (qui ne comprend rien ou pas grand chose à la science) se dit que la NASA se fiche de sa gueule et gaspille du fric. Je pense que la NASA, comme chez beaucoup de scientifiques, ne comprend pas grand chose à l'impact de la comm sur son budget !

C'est toujours de la caillasse, c'est vrai. Mais Damia a déjà montré à quel point on peut rendre cette caillasse féerique ! Mr Toulemonde, c'est lui qui paye des impôts et qui vote ! Si Mr Toulemonde ne rêve pas : Pas de budget ! Mr Toulemonde s'en fiche un peu de la science !

Bref, si on veut faire de la science, il faut faire rêver Mr Toulemonde. On a le droit de ne pas aimer cette vision des choses, mais la réalité est là, vulgaire et cruelle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout que Monsieur Toulemonde est moins idiot que les savants le croivent, Tournesol...

Monsieur Toulemonde se souvient parfaitement que depuis Viking en 1976, on lui annonce sans rire que laprochainesondedelanasavapermettredesavoirsiilyadelaviesurmars...
A mon avis, c'est surtout ça, le problème...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@apricot: le pano est toujours aussi pourri

quote:
Il faut passer à autre chose, Europe, Titan, les exoplanètes, faire comme si elles étaient habitées, tout ça...

Super président !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super > "la Mars fantasmée était "érotique". Les sondes ont tout dévoilé, ça n'a plus aucun intérêt.

C'est là où je ne te suis pas.. La planétologie a encore énormément à attendre de Mars..
Autant je peux parfaitement comprendre, comme je l'indiquais plus haut, que les milliers d'images obtenues par les sondes en orbites où les engins au sol puissent "désenchanter" Mars (même si c'est très loin d'être mon cas), autant il est irrationnel de prétendre que l'on connait aujourd'hui parfaitement Mars, son histoire, sa géologie, et qu'il n'y existe absolument aucune trace de XXX parce qu'on y a gratouillé jadis laborieusement et en vain quelques petits cm3 de sol superficiel, le plus souvent avec des moyens totalement inadaptés pour en faire la chimie (Viking, Phoenix..)..

De plus Mars est la seule planète qui demeure réellement à portée de nos moyens d'investigations actuels (techniques et financiers), et ce n'est malheureusement pas demain matin qu'on aura réellement les moyens d'envoyer un engin forer la glace d'Europe ou se balader sur Titan..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Position de Curiosity au sol 313 (24 juin)..
Comme prévu, le rover est en poste sur l'affleurement spectaculaire "Shaler", avant-dernière cible avant le grand départ vers Sharp.. :


Panorama de la zone d'affleurement au sol 315 (26 juin) / Ed Truthan-umsf :



Grand format > http://www.edtruthan.com/mars/Sol315-18-Frame-MC100-Panorama.jpg


L'anaglyphe vaut le détour :

http://www.edtruthan.com/mars/Sol315-18-Frame-MC-Panorama-Anaglyph.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mise à jour des déplacements du rover au sol 317 (28 juin 2013).

En quatre sols, le rover ne s'est déplacé que de quelques mètres, toujours dans la zone de "Shaler" :

Avant hier, le "vieil Oppy" lui a roulé 120 mètres ..

Ils prennent leur temps avec Curiosity.. mais il est clair aussi que cet engin est d'abord un "laboratoire" sur roues.. Labo qui, il faut le prendre en compte, bouffe énormément d'énergie : Par exemple, l'analyse d'un échantillon de sol exige plus d'une semaine d'opérations diverses qui immobilisent le rover (même s'ils disent avoir progressé en rapidité en modifiant le mode opératoire dès la deuxième analyse à Kumberland)..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah.. c'est beau.. c'est beau..
Bravo Olivier de Goursac !..

Bon sang !.. On est sur une autre planète là..
Au crépuscule naissant, on voit encore se découper au loin les remparts d'un cratère gigantesque, sans équivalent sur terre.
C'est-un-autre-monde, mais c'est pourtant la même émotion :

"Sur la face du ciel mouvant
gisent de flamboyants décombres ;
un dernier jet exhale au vent
des tourbillons de pourpre et d'ombres ;
et, se dilatant par bonds lourds,
muette, sinistre, profonde,
la nuit traîne son noir velours
sur la solitude du monde."


Mais bon, ok, halte là ! .. Comme pour la philo, il convient par ici de demeurer sobre dans ce type d'exercice ..


Je reviens sur la lenteur des opérations de Curiosity..

Même si le générateur du rover fournit près de trois fois plus d'énergie que les panneaux solaires des MER, il faut bien considérer que Curiosity est un engin particulièrement imposant, avec une masse de 899 kg et 80 kg d'instruments (à comparer aux 174 kg de Spirit et Opportunity pour moins de 11 kg d'instruments).

Ce problème de masse impacte bien sûr les déplacements de Curiosity : Dans l'absolu il peut se déplacer à une vitesse de 4 cm par seconde, soit 150 mètres à l'heure, alors que Spirit et Oppy, un peu plus rapides, peuvent progresser à une vitesse théorique de 5 cm par seconde (180 mètres à l'heure) et, dans les cas les plus favorables en énergie, peuvent rouler durant quatre heures par jour martien.

En réalité, tout comme les MER, Curiosity se déplace à une vitesse moyenne bien plus faible estimée à 50 mètres par jour. Cette distance dépendant bien sûr aussi de la nature des terrains rencontrés et des éventuels obstacles. Cette moyenne peut donc surtout être plus faible encore..

S'agissant ensuite des opérations scientifiques, par exemple pour une cible comme "Cumberland", il a d'abord été nécessaire d'effectuer une "reconnaissance" nécessitant au moins une journée : Le rover utilise le laser de "ChemCam" pour analyser à distance la composition de la roche, puis on prend des images en relief avec la caméra microscope "MAHLI" ce qui nécessite de déployer le bras du rover et donc d'avoir pris des images la veille avec les caméras de navigation pour s'assurer qu'il n'y a aucun obstacle sur la trajectoire du bras. Puis des panoramas sont réalisés avec les caméras de navigation et les caméras "MASTCAM". Pour en finir avec la phase de reconnaissance, l'instrument "APXS" est enfin déployé durant toute une nuit (au contact direct du sol).

Une journée est consacrée ensuite principalement à la collecte d'un échantillon. Cette journée regroupe l'ensemble des tâches aboutissant à l'insertion de cet échantillon dans les mini-laboratoires du rover, "CheMin" et "SAM".
Pour éviter la contamination d'une analyse par l'analyse précédente, un premier échantillon est prélevé sur une roche proche de la cible par la foreuse, et conditionné. L'échantillon qu'on souhaite effectivement analyser est ensuite à son tour prélevé, conditionné puis mis à disposition des instruments "CheMin" et "SAM".
La partie de l'échantillon qui n'est pas utilisée est déversée sur le plateau d'observation situé sur l'avant du rover et examinée par les instruments "MAHLI" et "APXS". Cette activité se prolonge sur 3 à 5 jours compte tenu de la quantité d'énergie nécessaire pour faire fonctionner les équipements scientifiques, du volume de données scientifiques à transférer et du temps nécessaire aux analyses.

Enfin l'étude et la synthèse des résultats d'analyse peuvent ensuite demander bien plus d'un mois de délais..

Sachant que durant une journée martienne, le temps d'activité du rover est limité à 6 heures. La quantité de données scientifiques qui peut être transmise a été limité en moyenne à 250 mégabits par jour martien pour tenir compte de la disponibilité des deux sondes en orbite martienne chargées des liaisons avec la Terre.


[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 03-07-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant