Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Superbe la dernière image selfie-martien.

Vous avez dit Curiosity ?

Merci Vaufrèges !

Sont-ce les couleurs réajustées selon la palette de référence située sur l'engin ?

Jean-Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Poupeau > "Sont-ce les couleurs réajustées selon la palette de référence située sur l'engin ?"

S'agissant d'une mosaïque de dizaines d'images, très probablement oui..

La cible de calibration de Mahli comprend des plaquettes de couleur, un graphique à barres normalisé métrique, et en dessous du penny un motif en escalier pour le calibrage de la profondeur et le réglage de la mise au point. Tout ceci permet de régler la balance des blancs, la balance des couleurs, et de vérifier le bon fonctionnement de la caméra. Quant au penny "Lincoln" de 1909, il peut servir de référence de taille sur les photos en gros plan des roches.

Pour l’interprétation des couleurs et de la luminosité des images, les six plaquettes de silicone sont pigmentées avec le rouge, le bleu, le vert, le gris à 40% et à 60%. Une 6e plaque contient un pigment fluorescent émettant une lumière rouge lorsqu’une source de lumière ultraviolette se réfléchit sur elle. En effet, outre une source de lumière blanche fournie par deux diodes, Mahli est également équipée de deux LED fonctionnant dans l'ultraviolet, ceci lui permettant de rechercher des minéraux fluorescents aux ultraviolets, comme des carbonates ou des sulfates.

La cible de calibration Mahli :


Le penny "Lincolm" vu ici par Mahli en octobre 2013 et déjà couvert de grains de poussières martienne, alors même qu'il est en position verticale:

Sinon, par ailleurs tout va bien : 1) J'ai presque récupéré mon œil gauche .. et 2) concernant l'actualité de Curiosity, ce 22 juin 2016 (sol 1378) il a franchi près de 43 mètres toujours en direction du Sud.
Voici les premières images qui permettent déjà de vérifier que, pour les roues du rover, la "formation Murray" est nettement plus confortable que les roches du rude "plateau Naufkult" :


Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut b.nomblot et Richard Guillaume, et merci pour vos remarques encourageantes .

Désormais les déplacements se succèdent, mais il faut éviter les "Dunes de Bagnold" à l'Est ainsi que quelques reliefs et bancs de sable, et un peu plus bas les "Buttes de Murray" à l'Ouest (où malgré tout l'équipe scientifique du rover sera tentée sans doute d'aller se "balader").

Position au 22 juin 2016 (sol 1378) : Curiosity a conduit sur une distance de 42,38 mètres. A noter que depuis le site d'atterrissage "Bradbury Landing" en Août 2012, Curiosity totalise 13,04 kilomètres.


Pano de Jan van Driel 22 juin 2016 :


http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39597

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 22-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Heureux de ton retour Vaufrèges, bon courage!

Un petit pano vite fait, sol 1375.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut et merci michelR

Ton pano du sol 1375 révèle parfaitement les "reliefs" que j'évoquais dans mon message précédent situés à l'Ouest de Curiosity , reliefs que Curiosity doit contourner tout en longeant "Helgas Dune" à l'Est.
J'ai bricolé un anaglyphe d'Emily Lakdawalla en mentionnant la position actuelle de Curiosity et les "Buttes Murray" plus bas au Sud-Ouest


[/URL]


Original complet de l'anaglyphe (avec la barre d'échelle) :

http://planetary.s3.amazonaws.com/assets/images/4-mars/2016/20160414_20160413_MSL-route-map-3D-1m-pixel-sec-4-sols--ana.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon courage, ami Vaufrèges, avec ces sales petits cadeaux de la vieillerie... Content de votre retour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Kaptain, et merci.
Le virus de la varicelle qui se réactive après 65 ans de "dormance", quelque part c'est aussi un cadeau de la prime jeunesse ...
Et je confirme : c'est une horreur..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce week-end Curiosity ne devrait pas bouger, en tout cas pas avant dimanche soir.
Le plan à partir d'aujourd'hui vendredi 24 juin (sol 1380) est de commencer par des observations ChemCam et MastCam de deux cibles désignées par les jolis noms de "Koes" et "Onawa" afin de caractériser la formation Murray. La brosse DRT sera utilisée sur la surface de "Koes", suivie par l'imagerie Mahli, puis l'APXS sera appliqué pour une intégration dans la nuit suivante. Comme à l'habitude la caméra Mahli a également imagé les roues dans le cadre du suivi continu des dégradations.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer après la randonnée du rover sur le terrain rugueux du "plateau Naufkult", on ne constate pas d'accélération du taux de dégradation des roues, elles résistent même mieux que prévu. Même si la mince "peau" en alu qui recouvre les roues continue à se déchirer ici et là (bizarrement davantage sur la roue située au milieu gauche), aucun des crampons en relief qui structurent les roues n'est encore déformé ou brisé.

La longue chevauchée vers le Sud qui commence désormais permettra de rouler très longuement sur les roches de la "formation Murray", c'est à dire sur l'ancien plancher sédimentaire du lac antique, plancher constitué de dalles de grès lisses à grains fins. Il ne fait donc aucun doute que les roues ne compromettront pas la mission, et en particulier l'accès à la zone argileuse située encore à 7 à 8 km dans les contreforts du Mont Sharp, sauf si un éventuel trajet d'évitement s'avérait nécessaire, ce qui pourrait prolonger notablement le parcours.


Le générateur MMRTG de Curiosity est d'une puissance initiale d'environ 2000 W thermiques convertis (nominalement) en 120 W électriques par des thermocouples. On est probablement aux environs de 100 W aujourd'hui.
Dans son blog Emily Lakdawalla indique que la puissance de sortie du générateur est bien sûr en déclin et qu'il délivrera à peine 50 W d'ici la fin de 2025, vers le sol 4700 ou plus. À ce stade, le rover ne sera même plus en mesure de se "réveiller".
Bon, 2025 ça nous laisse un peu de temps. Mais si peu finalement à l'échelle humaine .. c'est moi qui vous l'dis ..


"Un jour tombe, un autre se lève ;
Le printemps va s’évanouir ;
Chaque fleur que le vent enlève
Nous dit : Hâtez-vous d’en jouir."


Images des roues par la caméra Mahli au 24 juin 2016 (sol 1380) :





Pano du plateau et des dunes bordant le parcours de Curiosity à l'Est au 22 juin (sol 1378) :

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Daniel, c'est passionnant...


J'ai du mal avec cette histoire de RTG...

Si en 2025, Curiosity ne "peut plus se réveiller", ça signifie en gros que si il fonctionne encore par ailleurs, il aura fonctionné nominalement dix ans, entre 2012 et 2022, disons.

Ca me semble peu... Les Voyager fonctionnent toujours après 40 ans passés dans l'espace, non ?

Et Opportunity, au "solaire", fonctionne douze ans après son atterrissage...

La pile nucléaire de Curiosity a été achetée chez Lidl ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
https://fr.wikipedia.org/wiki/Générateur_thermoélectrique_à_radioisotope_multi-mission nouvelle techno, il me semble que vaufrègesI3 il y a longtemps nous avait parlé de doutes quant à la longévité des thermocouples.
même si les puissances délivrées par les générateurs entre opportunity et curiosity sont comparables, peut être que le second a des besoins supérieurs pour survivre dans l'environnement martien.
les voyagers ce sont des zombies qui se contentent de quelques watts.
les pioneers idem.

[Ce message a été modifié par asp06 (Édité le 25-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Emily est très pondérée et elle est généralement très bien informée.
Si elle balancé cette info c'est qu'elle a eu accès à des éléments de première main, à savoir des infos livrées par l'équipe du rover elle même.

Il n'empêche que c'est surprenant, car dans les spécifications du MMRTG, il est prévu qu'il fournisse 120 W en début de mission, et 100 W au bout de.. 14 ans ! Ce qui correspond à peu près à la perte d'énergie due à la désintégration très très lente du combustible, le plutonium 238.

Alors pourquoi 50 W en 2025 (au lieu de 100 W), au bout de 13 ans ?

Ceux qui ont un peu de mémoire et qui lisent le fil de Curiosity depuis le début de l'aventure se rappellent peut-être qu'en 2011, avant le lancement, j'avais signalé que le JPL avait enregistré une dégradation prématurée du rendement des thermocouples du MMRTG "nouvelle génération" de Curiosity. Le JPL est toujours resté très discret sur ce problème, mais c'est bien le rendement des thermocouples qui semble en cause, je ne vois pas d'autre explication possible..

On verra bien si le JPL confirme.. Mais s'ils ont volontairement laissé filer l'info par ce canal, c'est peut-être pour chercher à en diminuer la portée ??..


Tiens Super puisque je te tiens : Dans le cadre d'une prolongation de mission l'équipe du rover envisage d'aller visiter des "saumurges" repérés sur les flans du Mont Sharp, et ils réfléchissent déjà à une stratégie pour chercher des preuves de XXX sans contaminer les sites avec des organismes terriens !!..


PS > Bravo asp06, toi au moins tu me lis et t'as de la mémoire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'y avait pas eu aussi une histoire de lancement retardé, qui aurait affecté les performances du bazar ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Kaptain, mais même si ce report de deux ans n'était pas pour arranger les choses côté énergie, c'était bien moins grave que le problème du mauvais rendement des thermocouples..

J'ai retrouvé une de mes sources de l'époque, c'était Sylvestre Huet le 28 juin 2011 sur son (très regretté) Blog "Sciences" :
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/06/curiosity-msl-sera-lanc%C3%A9-vers-mars-en-novembre.html


Extrait (c'est moi qui surligne) :

"c'est un générateur nucléaire qui est à bord. Bourré de plutonium 238, il utilise la chaleur des désintégrations radioactives pour produire de l'électricité. Problème : le report de deux ans du tir, prévu en 2009 - voir plus haut la raison de ce décalage de deux ans -, a diminué les capacités initialement prévues car le plutonium n'a pas été remplacé, il a donc perdu deux ans de désintégrations... pour rien.

C'était déjà pas terrible, mais... re-problème : en mesurant la quantité d'électricité produite, les ingénieurs se sont rendus compte qu'elle avait diminué plus que calculé en fonction du "vieillissement" du plutonium. Autrement dit la conversion de la chaleur en électricité n'a pas le rendement prévu. Et il n'existe manifestement pas de "pièce de rechange" à ce composant sensible."


J'avais rapporté cette info dès le 29 juin 2011 sur un fil un rien provocateur "On saura bientôt s'il y a de la XXX sur Mars" page 7 le 29 Mars 2011 :

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002966-7.html


A l'époque j'avais eu deux ou trois autres sources que je ne retrouve pas pour l'instant dans le maelström des mes écrits astroufiens antiques ...


Share this post


Link to post
Share on other sites
je n'ai pas lu le papier (pas accès et pas certain d'y comprendre grand chose ) mais ils ont l'air d'être très conscients du problème et d'une possible solution issue de leurs propres développements : http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs11664-015-3998-8

edit : - une présentation avec plein d'obscurs détails techniques sur la solution de remplacement (mais pas pour mars 2020...) : http://anstd.ans.org/wp-content/uploads/2015/07/5034_Hammel-et-al.pdf

[Ce message a été modifié par asp06 (Édité le 25-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci asp06, très technique en effet.
Ayant déjà bien mal à la tête avec mon sale zona, je vais tenter de lire ça plus tard ..

Sinon en fouinant j'ai retrouvé ce que j'écrivais le 17 juillet 2013 sur ce sujet :

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003662-6.html


Je me cite :

Contrairement aux précédents rovers d'exploration de Mars, Curiosity utilise un MMRTG ("Multi-Mission Radioisotope Thermoelectric Generator") pour produire son électricité. Il dispose également d'une batterie lithium-ion qui se recharge par le RTG pour soutenir les grandes charges transitoires. Le rover peut fonctionner pendant la nuit, mais en fait il utilise de plus grandes quantités d'énergie pendant la journée et recharge prioritairement la batterie pendant la nuit. Faire déplacer le rover de nuit en même temps que la recharge s’avérerait trop gourmand en énergie..

Dès 2011, et même si la Nasa reste toujours extrêmement discrète sur ce problème, le JPL avait enregistré une dégradation prématurée du rendement des thermocouples du MMRTG (qui permettent de convertir la chaleur dégagée par le plutonium en électricité). En 2012, Ed Weiler, administrateur à la Nasa, estimait probable que la dégradation du rendement énergétique du RTG ait un - je cite : "petit effet opérationnel en fin de mission" et quand le rover sera le plus sollicité, estimant que le rover serait alors un peu moins itinérant. "En fin de mission", c'est à dire dans une année martienne (deux années terrestres)..
Très difficile d'en savoir plus..

Tous les thermocouples utilisés pour convertir l'énergie thermique en énergie électrique se dégradent.. Rien de surprenant.. Sauf que les nouveaux modèles de thermocouples du MMRTG de Curiosity à base de nouveaux matériaux thermoélectriques en "tellurure de plomb/tellurures d'antimoine, de germanium et d'argent" (PbTe/TAGS en anglais), au lieu des anciens composants "silicium-germanium".. semblent se dégrader plus vite que prévu

Nominalement, le générateur de Curiosity était conçu pour produire 125 W au début de la mission, et encore 100 W au bout de 14 ans.
Du fait du retard du lancement de 2 ans et de la dégradation prématurée des thermocouples, le rover ne disposait que de 110 W à son arrivée sur Mars en août 2012.. Combien dans 5 ans, 10 ans ??.. No sé..

A noter que la capacité énergétique du plutonium du MMRTG ne diminue que de 0,787 % par an.. 23 ans après la production aura diminué de 16,6% et fournira encore 83,4% de sa production initiale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Desmoulin cette image n'est pas récente mais elle est splendide.

Je ne sais plus si on l'a déjà posté par ici mais c'est bien de la revoir. Il s'agit d'une composition d'images MastCam de l'après - midi du sol 610 (24 avril 2014) et du 27 avril 2014 (sol 613) pour élargir le point de vue au premier plan puis équilibrer la composition de l'image

Coïncidence : Au 26 juin (Sol 1382) Curiosity a tenté de réaliser une animation d'images MastCam avec le passage de Phobos devant le soleil !
Attendons le résultat..

Toujours au sol 1382 une partie de l'échantillon "Oudam" a été déposé dans le labo SAM pour l'analyse. Une opération qui n'avait plus été menée depuis le 8 octobre 2015 (sol 1137) après le forage à "Greenhorn" je crois bien.

Aujourd'hui 27 juin 2016 (sol 1383) Curiosity a repris la route au Sud Sud-Ouest environ 30 mètres parcourus :

Images correspondantes :

Pano de Jan van Driel au 27 juin 2016 (sol 1383) :



http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39609

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 27-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

La "chevauchée fantastique" de Curiosity s'est prolongée hier 28 juin 2016 (sol 1384) avec une nouvelle étape d'environ 62 mètres toujours direction Sud-Ouest. Un nouveau déplacement d'environ 70 mètres est prévu aujourd'hui 29 juin (sol 1385).
Un forage est envisagé dans cette zone, c'est pourquoi il est prévu une mosaïque MastCam à 360° dès la fin du déplacement au sol 1384 afin d'examiner la géologie environnante.

Position de Curiosity au 28 juin (sol 1384) .
(Le tracé pointillé bleu constitue le parcours théorique sur la base des images de MRO) :




Images correspondantes :

Un terrain correct pour les roues



Le sable noir d'"Helgas Dune" à gauche du rover :



Les "Buttes Murray" bien visibles plus loin au Sud Ouest :


Pano de Paul Hammond 28 juin 2016 (sol 1384) :


http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39613

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 29-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme prévu, le 29 juin 2016 (sol 1385) Curiosity a roulé environ 68 mètres au Sud atteignant ainsi une possible zone de forage. A confirmer après examen du terrain.


Images correspondantes :


Les "Buttes Murray" désormais plus proches :




Pano du 29 juin 2016 (sol 1385) - Jan van Driel :


http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39623

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 29-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marrant de voir comment Mars génère de vrais "paysages", certes secs et désolés, mais qui dégagent une certaine ambiance, et même une certaine poésie... Un vrai voyage...
Encore mille mercis pour ce gros boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kaptain, c'est que ce désert qui paraît figé depuis l'éternité a une grande histoire...
Ces dunes, ces roches, ces reliefs stratifiés, ce cratère et cette montagne nous racontent des bouleversements formidables, chaotiques, dantesques.
La traversée de ce désert est une équipée formidable, une marche lente dans un paysage où le temps semble n'exister que pour celui qui le traverse..


"Baynes Moutains" au sol 1374 par l'excellent Sean Doran :


http://www.flickr.com/photos/136797589@N04/27385698044/in/photostream/


Les "Buttes Murray" au sol 1384 par le même :


http://www.flickr.com/photos/136797589@N04/27376281073/in/photostream/

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 30-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now