BobMarsian

Cassini, le spectacle continue ...

Recommended Posts

Deux autres images spectaculaires du 16 janvier, toujours centrées sur le Keeler Gap (largeur 42 km) dont un bord se reconfigure plutôt
chaotiquement (mais sûrement) avec le passage à proximité de Daphnis.
Sur la première, la structure granulaire de la bordure extérieure de l'anneau A est évidente comme jamais et dans certaines autres bandes d'anneau aussi !
L'image du bas, prise à environ 25000 km, doit être une des plus détaillées des anneaux, jusqu'à présent ...

Id. N00274747, filtre GRN (568 nm)

Id. N00274756, filtres GRN & P120 (polarisant, dans le visible 617 nm)

Crédit: NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute/BM-ASF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

C'est hallucinant...

On attendait depuis longtemps de voir enfin la structure des anneaux, cette fois, c'est fait...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que j'ai du mal à piger, c'est qu'ils veulent absolument imager tous les petits "propellers" et autres petits cailloux sans intérêt, mais pas les anneaux eux-mêmes... C'est vraiment frustrant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Structures incompréhensibles..." peut-être pas
Mais encore incomprises... certes !
Je ne sais pas vous, mais moi il me manque la 3D pour mieux visualiser ces fascinantes structures. Je ne cesse de penser à André Brahic en les contemplant ébahi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Concernant les "structures incompréhensibles...", si ce sont bien celles de l'image précédente dont Emily parle,
elles me font penser à une bande d'anneau détachée (ou cisaillée) à la manière d'un iceberg et qui se
"déchire" à cause d'une trop forte torsion tout en s'étirant suite à un passage de Daphnis ...

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 21-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Kaptain
Ce que j'ai du mal à piger, c'est qu'ils veulent absolument imager tous les petits "propellers" et autres petits cailloux
sans intérêt, mais pas les anneaux eux-mêmes...
C'est vraiment frustrant.

Je ne le pense pas, Cassini image ce que les opportunités lui offrent à chaque passage.
Et les bonnes occasions vont s'amenuiser d'ici avril, date à laquelle elle changera d'orbite.
Non, les anneaux ne sont pas du tout négligés !
Par exemple, les 9 et 10, une centaines d'images ont scannées l'essentiel des anneaux A, B et C (N00274434 à N00274532).
"Early on January 9, ISS will acquire short, high-resolution, color scans of the B and C rings as well as a longer,
clear-filter scan across the A ring and outer B ring."

Autrement, possible, que ce fil soit biaisé par mes préférences perso. ?
A mon sens, ce n'est pas un compte rendu fidèle de toute l'actualité de Cassini, ni une recopie des communiqués officiels,
mais principalement une sélection d'images raw + valeur ajoutée ...
Par contre, n'importe qui peut y mettre sa patte pour donner les résultats des autres instruments comme les
"Visual and Infrared Mapping Spectrometer" (VIMS), "Composite Infrared Spectrometer" (CIRS) et autre
"Ion and Neutral Mass Spectrometer" (INMS), moins médiatiques ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je voulais dire, l'image la plus rapprochée est à 25000 kms, donc rend impossible la résolution des blocs qui composent les anneaux. J'aurais bien aimé les voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zeus me foudroit !
On y est presque... j'espère vraiment que ils vont avoir quelques bonnes configurations pour imager avant le changement d'orbite car l'anneau de crêpe sera potentiellement moins dense que les anneaux A et B !

Ah j'aime bien celle-ci aussi :

[Ce message a été modifié par Maga (Édité le 21-01-2017).]

[Ce message a été modifié par Maga (Édité le 21-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vraiment génial cette mission, la meilleure depuis des lustres, comme je vois le truc depuis mon siège c'est que chaque absence de disque doit avoir son corps qui le perturbe et creuse son sillon.

Mais ici il n'y a pas d'accrétions .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Concernant les dernières images de Daphnis, le commentaire de la NASA/JPL me semble complètement à côté de la plaque !

"Like a couple of Saturn's other small ring moons, Atlas and Pan, Daphnis appears to have a narrow ridge around its
equator and a fairly smooth mantle of material on its surface -- likely an accumulation of fine particles from the rings.
A few craters are obvious at this resolution.
An additional ridge can be seen further north that runs parallel to the equatorial band."

https://www.nasa.gov/image-feature/jpl/pia21056/daphnis-up-close/

1- Daphnis ne ressemble en rien à Atlas & Pan : aspect relativement anguleux et non "lissé" !
2- Pas de bourrelet équatorial visible, plutôt des sortes d'arêtes se rejoignant en angle aigu.
3- Une couche lisse de matériaux en surface ! Qu'est-ce qui leur fait dire ça ?
4- Cratères évidents !!! Où ça ???

Aussi, certaines de mes interrogations rejoignent celles de "jasedm" sur le forum UMSF :
"Interesting that Daphnis shows little or no evidence of an equatorial 'girdle' like Atlas and Pan.
I believe it's rotation is synchronous (as are theirs) so there must be another reason that it doesn't accumulate
ring constituent particles in the same way as those moons?"
http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?showtopic=8258&st=15

Atlas ---> http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA17206

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben si, le com de la Nasa correspond à l'image, je ne comprends pas tes interrogations... En bas, le bourrelet, en haut à droite, un cratère...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Côté bourrelet, que nenni et le gars du forum UMSF le voit pas non plus !
Quant au cratère, du haut à droite, c'est de la pure spéculation, ça pourrait être aussi bien une sorte de vallée,
un sillon profond ou n'importe quelle irrégularité du sol ...
Heu ! On parle bien de Daphnis ?

Pan, lui, c'est normal qu'il se soit chopé des rondeurs autour de la taille, étant donné qu'il interagit
avec un annelet du Encke Gap !
http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA12691.jpg

Et on à jamais vu d'annelet dans le Keeler Gap que Daphnis pourrait se goinfrer,
par contre, on bien vu autre chose ...

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 25-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans le style de l'image proposée par Maga : celle-ci représentant les deux systèmes d'ondulation spirale de l'anneau A,
induites par la résonance 5:3 avec Mimas.
A gauche, celle dite "Bending Wave" (BW) et à droite, la "Density Wave" (DW).
Je n'en sais pas plus ...

Réf. N00274503, 09/01/2017, dist. 135 776 km, sans filtre (CLEAR)

Crédit : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute
http://saturn-archive.jpl.nasa.gov/photos/raw/rawimagedetails/index.cfm?imageID=375377

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 25-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi j'ai l'impression que Daphnis a deux bourrelets comme si cette lune avait accumulé de la matière des anneaux sous un certain angle pendant une période donnée puis un autre angle par la suite (inclinaison qui a changé).
Le commentaire de la nasa ne me semble pas si déconnant en tous les cas pas au point de la qualifier comme étant "à côté de la plaque"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les trains de blocs sortent de la limite du bruit avec cette image !
52000kms dans l'exterieur de l'anneau B. Resolution : 360m/pix

J'aime beaucoup celle-ci aussi, à la fois pour la partie gauche avec des mega-structures et le jeu de (irr)régularité de la partie droite. (56000 kms, 340m/pix)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur les dernières images, c'est quoi les "granulosités" que l'on voit sur la gauche ? Je ne parle pas des spots liés aux radiations, mais bien des inhomogénéités dans l'anneau.

Vu l'échelle de 340m/px (c'est dingue dingue dingue !!! on parle des anneaux de Saturne là !), on se dit que les éléments constitutifs des anneaux doivent être franchement petits !

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 31-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tourneboulis,

Oui, ce sont les anneaux de Saturne qui commencent à être résolus en grumeaux, c'est fabuleux...

Perso, je commençais à m'endormir sérieusement sur les images de Cassini depuis quelques années, comme sur celles de Curiosity mais quand j'ai vu ces images des anneaux "résolus" ou presque, j'ai pensé à mes longues années à traquer l'anneau E avec Audouin Dollfus, avec le télescope de 1 mètre du Pic du Midi, ça oui, c'est totalement nouveau, de la SF quand on pense aux années 1970-1980...

Sinon, à ma connaissance, les anneaux, disons l'anneau B, le dense, je crois que ce sont des particules centimètriques et décimétriques, séparées par quelques décimètres, je crois que c'est ça, les anneaux de Saturne...

Si une fusée en Saturne peut confirmer...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Version dépoussiérée (des rayons cosmiques & autres particules chargées) de la 1ère image de Maga, prise le 18 décembre
dernier et correspondant à une zone non éclairée du bord extérieur de l'anneau B :

HD : http://photojournal.jpl.nasa.gov/figures/PIA21057_fig1.jpg

Sa structure, qui ressemble à du "lino" et appelée informellement "straw" (paille, chaume) par les scientifques,
voit ses composants (ou "clump" = touffe, bouquet ?) fortement perturbés par la résonance 2:1 avec Mimas qui, en passant,
est la plus forte de toutes celles exercées sur les anneaux.
A noter que le temps de pose relativement long induit une image étirée des dits "clumps".
http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA21057

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les "clumps" allongés sur l'image ne le sont donc pas ?
C'est quoi ? des conglomérats de petits cailloux comme disait Super ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voilà une image où les agglomérats/grumeaux ("clumps") de la bordure externe de l'anneau B (ou limite interne de la
Division de Cassini) ont une apparence plus réaliste et quasi en relief étant donné la proximité de l'équinoxe :


HD : http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA11569.jpg

Pourtant la résolution n'est que de 2 km vs 360 m pour celle du 18/12 !
Heu ! les 360 m, radialement parlant ,oui, mais certainment pas dans le tangentiel !
http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA11569

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 31-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je cite :

"Plus tard, les orbites de la Cassini entraîneront des expositions plus courtes de la même région, ce qui donnera aux chercheurs une meilleure idée de l'aspect de ces "clumps"

On verra ce qu'il en résultera..

Là, c'est vrai qu'on dirait une bande de linoléum de Saint Maclou .


Share this post


Link to post
Share on other sites
Des milliards (?) d'hélices en conglomérats de blocs modelés par les résonnances des grands, minis et micros satellites.
Si l'équipe de Cassini descend encore en résolution sans flou de bougé, nous n'avons pas fini de pleurer (d'émerveillement).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Paul OGER
      Bonjour ! Je commence à faire de mes images prises cet été des cartographies. Pour le moment je le fait avec la GTR pour Jupiter et pour voir l'évolution des Spots s'approchant de la GTR. J'ai assemblé 7 images que j'ai cartographiées avec le Pôle Sud, ce qui donne un résultat assez surprenant . Bien entendu je suis encore en phase de test et j'espère bientôt pouvoir le faire avec une grosse partie  de mes images prise cette saison  
      Mon film.mp4








    • By loulou13
      Salut à tous,
       
      Il y a des fois où les images au dobson 500 sont plutôt moins bonnes qu'au Celestron 5. Il faut l'accepter. Ca permet d'aller dormir plus tôt aussi.
      Malgré des prévisions plutôt correctes de turbu, c'était donc la cata.
       
      Turbulence hyper rapide, on a l'impression que c'est stable, mais en fait, c'est complètement délavé.
      Les détails visibles à l'oeil sur les vidéos sont les mêmes que ceux que l'on a après traitement : aucun whoua! une fois qu'on tire sur les curseurs.
       
      Pour info, de passer de 20ms à 1ms ne change rien, au contraire - AS!3 a encore moins de détails à accrocher...
       
      donc, T500 F3.3 alt-az motorisé, barlow x4, ADC, Filtre L, ASI224MC pour les planêtes.
      ASI290MM et filtre rouge pour la lune. Question bête : en filtre R, vous gardez l'ADC sur la lune, ou il faut le virer ? 
       
      traitement AS!3 puis Astrosurface. Pas de dérotation.
       
      Voici, histoire de participer :
       
       
       
      A ce propos, je ne sais pas si c'est visible ici, mais Saturne fait de petits sauts, toutes les 4-5 trames...? est-ce que vous avez déjà vu ça ? c'est la caméra qui fatigue ? ou mon entrainement ?
       
      au bout, ça donne ça  - les couleurs sont là (il y a du signal, là on voit la différence vs. un C5), mais côté résolution, évidemment, ....c'est ...disons : "faible" 
       

       
      Sur Jupiter, c'était encore pire, alors qu'elle était plus haute.  Bizarre. J'ai pas insisté.
       

       
       
      Du coup, ça faisait des lustres que je n'avais pas fait d'images de la lune - voici donc un petit Copernic, avec filtre R.
      - idem, c'est vraiment étrange, il y a des détails bien plus fins par endroits (idem, déjà visibles à l'œil sur la vidéo, rien de révélé par le traitement), et des zones complètements floues. Je crois que AS!3 a du mal aussi avec ce genre de turbu. Ca marche beaucoup mieux avec le cas "barbecue" (grosse déformation mais plus lente).
      50 images gardées, au delà, c'est moins bon - du coup, c'est un peu bruité, j'espère que ça vous plaira quand même.
       

       
      Voilà, ce sera peut être mieux la prochaine fois !
       
      Bon ciel à tous !
       
      François
    • By Jean-Baptiste_Paris
       Bonjour à tous, 
       
      Après 6 ans consacrés quasi-exclusivement au ciel profond, j'ai eu envie de me remettre au planétaire ! 
      Une envie qui a refait surface lors de la remise des prix de la SAF début octobre, où était également présent @Jean-Luc Dauvergne, qui a présenté à cette occasion quelques images fabuleuses réalisées au Pic et sur son balcon. 
      En échangeant avec lui, je me rends compte que mon balcon parisien n'est pas beaucoup moins grand que le sien... 
       
      Au départ, j'avais un Mak127 sur monture AZ-goto sur mon balcon, mais que j'ai fini par revendre car un peu frustré par le niveau de détails ; mais niveau encombrement je ne pensais pas monter en taille.
       
      Je décide de tenter le coup pour un essai, afin de vérifier qu'un instrument plus gros pourrait convenir ; et contacte Jean-Luc pour lui demander s'il n'a pas un tube à me prêter. Je pensais à un C8 ou un cassegrain 200mm qui trainerait ; mais à ma grande surprise Jean-Luc propose de me prêter son Mewlon210 !  Un immense merci Jean-Luc ! 
      Un Taka, ça ne se refuse pas ; donc c'est parti ! Parfait en plus pour tester l'encombrement car le tube est assez long (70cm, 10 de plus qu'un C11 par exemple). 
       
      Premier bon point, monté sur mon AZEQ6, ça passe crème sur le balcon : 
       

       
      La vue est plutôt bien dégagée direction Sud-Sud-Est, bien que le grand bâtiment en face limite la visibilité après minuit.
       
      Première nuit avec la monture en mode azimutale, essentiellement dédiée au visuel : le Mewlon210 donne vraiment de belles images fines et contrastées et c'est un vrai régal d'en profiter en famille !  
       
      En fin de soirée, je fais quand même un essai avec la seule caméra que j'ai sous la main capable de faire du planétaire, à savoir ma caméra de guidage ciel profond Asi120mini. 
      Juste une barlow x2, mais pas de filtres, donc c'est très moche mais plus destiné à prendre en main les nouveaux logiciels (Firecapture). 
       

       
      Le lendemain, je reçois dans la journée ma commande passée la veille (avant de récupérer le tube), à savoir un ADC ZWO, un filtre UV/IRcut et une Asi462MC. 
      La barlow est placée dans le PO spécial : 
       

       
      Le soir-même, je refais quelques images, après avoir pris soin de recollimater le tube (la collim m'ayant pas tenu pendant le trajet en voiture), c'est déjà plus sympa !  
      Pas idéal pour la dérotation car sur monture Azimutale encore. Barlow 3x utilisée ce soir-là : 
       

       

       
      Les soirs suivants, le ciel continue d'être bon, donc j'en profite pour de nouveaux essais ! 
      Pas simple de reprendre toutes les techniques et d'appréhender les différents logiciels (Firecapture, AS!3, Registax, Astrosurface, winjupos), mais les supers tuto vidéo de Jean-Luc (https://www.youtube.com/user/jldauvergne77) ainsi que quelques conseils en direct me font gagner un temps fou ! 
       

       
      Des hauts et des bas les jours suivants niveau turbulence, mais j'en profite pour faire des essais sur la capture et peaufiner la collimation ; ainsi que la réalisation d'une image PSF pour la déconvolution... 
      Cette PSF facilite grandement le traitement et améliore vraiment les détails au final : 
       
       

       
      Puis vient la magnifique nuit du 14 octobre, un vrai régal (même comparé aux nuits précédentes qui étaient déjà pas mal), avec beaucoup de détails visibles rien que sur les brutes lors des acquisitions. 
      Bien content à ce moment d'avoir pris en main le matériel et les logiciels et d'avoir peaufiné les réglages les jours précédents pour profiter au maximum de cette soirée !  
       
      La monture a été repassée en équatoriale et la barlow x2 remise en place. 
       

       
      Une petite sélection des bonnes images (dérotation avec WinJupos de 3 images à chaque fois ; 5000 images à 35%)
       

       

       
      Malheureusement, ça se détériore un peu en fin de session : 

       

       
      Malheureusement, le passage de Jupiter derrière l'immeuble d'en face m'empêche de profiter de la sortie d'Io de l'ombre de Jupiter, quelques minutes après... 
       
      Une animation réalisée avec les images de cette super soirée, sur une durée de 3h20 (3000 images avec 120s de délai, soit environ 2m45 entre chaque série) :
       
       
      Infos techniques pour cette vidéo : 74 images réalisées et création d'autant d'images intermédiaires avec Winjupos, soit 147 images utilisées au total. 
      Traitement avec AS!3, Astrosurface (entre temps j'ai laissé tombé Registax) et WinJupos. 
      Création de la vidéo avec VirtualDub, Lightroom et LR Timelapse + logiciel spécial pour interpoler des images intermédiaires afin de fluidifier la vidéo. 
       
      Les soirées suivantes étaient moins bonnes ou couvertes, donc je vous épargne les images moins réussies !  
       
      Voila pour cette petite reprise du planétaire en mode balcon ! J'espère quelques bonnes nuits encore pour améliorer tout ça, surtout la partie acquisition (réglage du gain/temps de pose) et traitement ! 
       
      Il va aussi falloir que je réfléchisse à l'instrument à acquérir pour installer sur le balcon... en tout cas une chose est sûre, ça va être compliqué de trouver un remplaçant à la hauteur du Mewlon210 !  
       
      Bon ciel à tous,
      JB 
       
    • By Christophe H
      Bonsoir à tous,
       
      Hier soir, j'ai bien failli renoncer à faire du planétaire quand j'ai vu que le jet stream avait augmenté depuis la veille. Il a presque doublé d'avant hier à hier en passant de 10 à 18m/s. Heureusement que je ne m'en suis pas arrêté à ça, il me semble que le seing au final était bien meilleur qu'avant hier.
       
      Pour commencer, un gif de Saturne sur 30 minutes en R, V et B avec l'ASI 120-mms, la roue à filtres Starlight, l'ADC, la Barlow x3 Explore Scientific le tout sur le vieux SW 254/1200 et son primaire tout piqué et bien sûr sa nouvelle EQ8. Pour Saturne, 10 images sont tirées des vidéos de 1 min par filtre coloré. 

       
      J'ai utilisé 9 de ces images pour jouer avec WinJupos, à gauche l'image sans dérotation et l'image équivalente dérotée qui n'a eu que du Van-Cittert (2x) après:

       
      Ensuite, au tour de Jupiter, avec des vidéos de 30 s derrière chaque filtre sur 30 minutes. Les 20 images sont montées en gif :

       
      Comme hier, j'ai fait un essai de dérotation sur 9 images du début et 9 images de la fin. A gauche, sans dérotation, à droite avec :
      à 21h54

       
      et à 22h10

       
      En attendant le passage de Neptune au Méridien, je me suis filmé les satellites de Jupiter, pour voir :
      Io, Ganymède et Calisto sont à 3x la taille d'acquisition.

       
      Neptune passe le méridien, c'est son tour. Les poses unitaires sont de 300 ms, gain à fond sur 12 minutes pour chaque filtre (environ 7200 images//filtre). Histoire d'un peu de confort visuel, les images sont empilées à 3x la taille d'acquisition.

       
      Et je poursuis avec des poses de 1s en luminance, histoire de mettre en évidence Triton.

       
      C'est tout pour le planétaire, il fait froid et humide. Je monte donc la Starlight SX9 avec sa roue à filtres et correcteur de coma au foyer. Je lance des acquisitions pour 3h  par poses de 1 minute soit 90 luminances, 30 rouges, 30 vertes et 30 bleues sur NGC40.

       
      Quand je me lève au bout des 3 heures, il fait trop froid et humide pour remonter le système en planétaire pour Uranus.
       
      Bonne soirée.
       
      Christophe
    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      Vendredi soir, enfin un temps à sortir un télescope. Surtout que je viens de doter mon vieux SW254/1200 d'une EQ8, arrivée il y a quelques semaines après quelques mois d'attente.
       
      Je vous présente en premier les prises de Saturne avec des vidéos R, V et B faites avec l'ASI 120 mm-s associée à une roue à filtres Starlight, un ADC et une barlow x3. Je n'ai fait le réglage de l'ADC qu'à l'oculaire pour me simplifier la vie. Les 30 vidéos sur une durée totale de 30 minutes m'ont permis de sortir 10 images montées en gif et une image "dérotée" à partir des 9 premières images. 
       
      J'ai changé la méthode de traitement, en particulier en utilisant la fonction "sharpen" de AS3. Je ne fais qu'un post traitement "light" sur ces images.
       
      Le gif :

      Si quelque chose bouge, ça ne saute pas aux yeux. J'ai eu un petit soucis de lignes verticales sur certaines images bleues.
       
      Et l'image issue de la dérotation de 9 images. Je lui ai redonné l'inclinaison de la capture.

       
      Ensuite, j'ai pointé le tube vers Jupiter pour faire 2 séries de captures qui m'ont permis de faire 2 gif de 10 images sur 15 minutes chacun.
       
      Le premier :

       
      Et le second :

       
      Voici quelques images passées sous Winjupos, celle de gauche sans Winjupos, celle de droite pour la même heure sous Winjupos sur 9 images.
       
      image du premier gif : 

       
      et du second gif :

       
      Ca a changé la teinte apparente des images qui pourtant ont une teinte moyenne identique. Ca vient probablement du fait que c'est plus contrasté?
       
      Egalement, un petit tour du côté de la lune dans le coin (en fait c'est avant Saturne). Pour le moment, je n'arrive pas à assembler comme il faut une mosaïque au foyer. C'est probablement le changement de luminosité du fond du ciel qui me joue des tours. Donc je n'ai que quelques gros plans à la Barlow.
       

       

       

       

       

       
      Et pour finir, une image de m77. Il y a 18 poses de 5 minutes en L avec la caméra Starlight SX9 et 6 poses de 5 minutes par filtre coloré. J'ai aussi monté un correcteur de coma. C'était un peu inutile de poser si longtemps car le fond du ciel éclairé par la lune était très lumineux. Du coup on devine à peine le "grand halo" de la galaxie.

       
      J'ai bien tenté 3h sur M78 en fin de nuit mais le résultat est sans intérêt. Les images sont "voilées" les miroirs étaient tout embués.
       
      Je suis très content du comportement de l'EQ8, le suivi est bien meilleur que celui de ma vieille EQ6. Il faut dire que le poids tube du télescope et de la lunette de guidage était un peu excessif pour l'EQ6 alors que ça fait "rire" l'EQ8.
       
      Bonne journée, j'attaque les traitements des images de la nuit dernière
       
       
       
  • Upcoming Events