BobMarsian

Cassini, le spectacle continue ...

Recommended Posts

Incroyable image ! Un ravioli dans l'espace.

Jusqu'au bout, la sonde Cassini nous aura réservé des scoops extraordinaires.
On va la regretter...

[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 12-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bob,

Un petit calcul rapide pour essayer de répondre à ta question:

quote:
Etonnant aussi, le peu de perturbation que Pan engendre sur les bordures du "gap" comparé à Daphnis dans le Keller Gap !
Est-ce lié uniquement à une largueur beaucoup plus grande du "gap" (325 vs 35 km)?
Mais d'un autre côté, Pan doit être plus massif de par sa dimension supérieure,
à moins que la densité de Daphnis soit, elle, anormalement élevée(rocheuse ?) ...

Le rapport entre les masses des deux satellites est d'après Wikipédia de 59 (4,95 x 10^15 kg vs 8,4 x 10^13 kg).
Si les largeurs des gaps que tu mentionnes sont justes, les particules qui sont en bordure des gaps sont approximativement à 162,5 et 17,5 km des centres de gravité des satellites, soit un rapport de 9,28.

Les forces gravitationnelles subies par ces deux particules devraient dont être dans un rapport de 59/9,28², soit 0,68.
On aurait donc bien une perturbation moins forte dans le cas de Pan que celui de Daphnis, mais l'ordre de grandeur n'est pas énorme énorme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Alain MOREAU - Vraiment impressionnante la moisson de cette mission quand on y songe... On ne te remercie pas assez
d'alimenter ce fil depuis si longtemps et de nous faire partager ces extraordinaires découvertes !

Merci Alain , ... séquence émotion, snif !
En fait, ce qui me motive, c'est l'excitation de découvrir les images "raw" au fil des semaines, avec des suprises énormes
comme celle des geysers d'Encelade repérés seulement une journée après la prise de vue en nov. 2005 (page 3) ou l'aspect
incroyablement alongé de Daphnis visible sur trois images d'août 2008 (page 9), phénomène éphémère sur lequel la NASA/JPL ne
s'est jamais (lâchement) risqué à faire un seul commentaire !
La période de l'équinoxe en 2009 fut aussi riche en images extraordinaires et inédites des anneaux, aux ombres rasantes.

Au début, c'était Mars qui sucitait mon intérêt (d'où mon pseudo) avec les missions Mars Global Surveyor et aussi Mars Express
(Reul Vallis a failli me fait perdre la raison !) ...

Après, sait-on jamais, je serais peut-être encore là pour m'entousiasmer sur de nouvelles images d'Uranus ou de Neptune & Triton ?

Je me fais aussi plaisir avec mes petits montages d'images ...

PS : bien conscient que la sensiblité génerale du forum se situe hors système solaire (Brahic disait que les astrophysiciens
considéraient (pour ne pas dire méprisaient) l'étude des astéroïdes, comme de la ... géologie !), dans les hautes sphères de la
pensée et de l'intellect.

Share this post


Link to post
Share on other sites
BobSaturnian a hasardé :

"ou l'aspect incroyablement allongé de Daphnis, visible sur trois images d'août 2008 (page 9), phénomène éphémère sur lequel la NASA/JPL ne
s'est jamais (lâchement) risqué à faire un seul commentaire !"

La mission actuelle n'est pas l'occasion d'observer Daphnis en HR ? Et pourquoi parles tu de "phénomène éphémère" ?

Sinon, comme Alain : bravo et merci !

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout simplement parceque les images de Daphnis (en basse résolution) avant et après août 2008, le montrait sous son aspect habituel compact, .... normal, d'un satellite naturel, quoi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Kirth - Un petit calcul rapide pour essayer de répondre à ta question: Le rapport entre les masses des deux
satellites est d'après Wikipédia de 59 (4,95 x 10^15 kg vs 8,4 x 10^13 kg).
Si les largeurs des gaps que tu mentionnes sont justes, les particules qui sont en bordure des gaps sont approximativement
à 162,5 et 17,5 km des centres de gravité des satellites, soit un rapport de 9,28.
Les forces gravitationnelles subies par ces deux particules devraient dont être dans un rapport de 59/9,28², soit 0,68.
On aurait donc bien une perturbation moins forte dans le cas de Pan que celui de Daphnis, mais l'ordre de grandeur n'est
pas énorme énorme.

Merci, Kirth pour le calcul newtonien !
De plus, l'écart serait encore plus réduit en utilisant une valeur plus récente de la masse de Daphnis :
M = 0,077 ± 0,015 E+15 kg (Thomas et al., Icarus 2010) ===> 64,3 / 9,29² = 0,75
En fait la valeur donnée dans Icarus semble une révision de celle de 2007 (Porco et al., Science) : 0,084 ± 0,012 E+15 kg
si bien qu'on peut considérer que les masses de Pan & Daphnis n'ont pas été réévaluées depuis 10 ans !
Pan : M = 4,95 ± 0,75 E+15 kg (Porco et al., 2007 & Thomas et al., 2010)
http://ciclops.org/media/sp/2007/4691_10256_0.pdf (Porco et al., Science - 2007)
http://www.ciclops.org/media/sp/2011/6794_16344_0.pdf (Thomas et al., Icarus - 2010)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Retour sur Pan qui n'apparaissait que sous quelques pixels sur une des images qui a permis à Marc R. Showalter de l'identifier en juin 1990
sur une capturée par Voyager 2 en 1981 et parmi les quelques 30000 de Saturne prises par les deux sondes Voyager !
L'existence de Pan (S/1981 S13) avait été prédite auparavant en 1985 par Jeff Cuzzi and Jeff Scargle d'après l'observation d'ondulations
sur le bord interne du Encke Gap ...
http://www.planetary.org/blogs/guest-blogs/2017/20170313-three-discoveries-of-pan.html

https://twitter.com/MarkRShowalter

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les lois de la gravitation font que l'effet engendré (les "vagues") ne dépend pas que de la masse du satellite et l’inverse du carré de la distance, mais aussi de la masse de l'anneau avec laquelle le satellite est en interaction gravitationnelle. L'effet résultant est donc aussi tributaire de la densité de l'anneau en bordure du gap (les forces gravitationnelles en dépendent), laquelle densité a également une influence sur sa cohésion gravitationnelle et donc sur sa facilité à plus ou moins se déformer pour former des vagues. Ceci ne pourrait-il pas expliquer la différence d'amplitude de l'effet résultant qui ne dépend pas que de la masse du satellite et de la largeur du gap ?

Pour la forme très allongée de Daphnis sur d'autres clichés plus anciens (mais de mauvaise définition), phénomène "éphémère" semble-t-il, ne pourrait-il s'agir d'une queue de poussières (issue du satellite et/ou des anneaux) s'allongeant de façon éphémère de part et d’autre d’un noyau plus cohérent, queue de poussière indifférenciable du satellite lui-même sur les images ?

Ces phénomènes ont comme moteur des effets gravitationnels dépendant d'interactions assez complexes avec des résonances difficiles à quantifier pour l'expliquer à partir d'une unique image dans le temps. Trop de paramètres incertains sont en jeu. En particulier pour les petits satellites dont la composition et la forme de l’équilibre « hydrostatique » est difficile à définir à priori et qui peuvent être très variables. D'où sans doute le silence "prudent" de la Nasa au sujet des premières images du « cigare » Daphnis et l’attention actuellement apportée aux « propellers ». Ces derniers, tout comme Pan et sa surprenante couronne de poussières (sorte de "dune gravitationnelle"), sont des précurseurs, par accrétion gravitationnelle, de futurs satellites de plus grande taille, un peu comme dans le disque d’accrétion de la nébuleuse primitive qui serait à l’origine des systèmes planétaires autour des étoiles. On a, avec Saturne et ses anneaux, un beau modèle réduit actuellement à l’oeuvre que l’on peut observer en détail grâce à Cassini, et sur ce fil grâce à BobMarsian. Merci Bob, cette mission Cassini est vraiment formidable !

[Ce message a été modifié par Géo le curieux (Édité le 17-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Géo le curieux - Pour la forme très allongée de Daphnis sur d'autres clichés plus anciens
(mais de mauvaise définition), phénomène "éphémère" semble-t-il, ne pourrait-il s'agir d'une queue
de poussières (issue du satellite et/ou des anneaux) s'allongeant de façon éphémère de part et d’autre
d’un noyau plus cohérent, queue de poussière indifférenciable du satellite lui-même sur les
images ? ............. On a, avec Saturne et ses anneaux, un beau modèle réduit actuellement à l’oeuvre que
l’on peut observer en détail grâce à Cassini, et sur ce fil grâce à BobMarsian. Merci Bob, cette mission
Cassini est vraiment formidable !

Ben ! Merci aussi à toi pour tes commentaires pertinents !

Concernant l'aspect apparent d'un long cylindre entr'aperçu dans le Keeler Gap sur trois images (18 & 19/08/2008),
alors que Daphnis était visé, l'hypothèse la plus "raisonnable" serait effectivement une sorte de
traînée de poussière engendrée peut-être par un
impact sur le satellite ou autres phénomènes possiblement
liés au champ magnétique comme celui qui provoque les "spokes" ?
Sauf que ses limites sont parfaitement nettes sans aucune
dégressivité. De plus sa dispersion n'a jamais
été observée et aucune trace résiduelle n'a été vue dans le "gap" depuis !
Aussi, le "cylindre" semble avoir une certaine épaisseur/relief (+ densité) puisqu'il projette
son ombre sur l'anneau (N1597808741_1) et montre
une face éclairée (N1597797911_1). Le résultat
serait beaucoup plus diffus pour une traînée poussièreuse, je pense ...

Réf. : les immages calibrées/validées & archivées dans le Planetary Data System de la NASA ( http://pds-rings.seti.org/ ):

http://tools.pds-rings.seti.org/opus#/planet=Saturn&target=S+RINGS&instrumentid=Cassini+ISS×ec1=2008-08-18T00:00:00.000×ec2=2008-08-19T23:59:59.999&view=search&browse=gallery&colls _browse=gallery&page=1&gallery_data_viewer=true&limit=100&order=time1&cols=ringobsid,planet,target,phase1,phase2,time1,time2&widgets =timesec1,instrumentid,planet,target&widgets2=&detail=


N1597784117_1 - 18-08-2008 - 415150 km - 2477 m/pixel
N1597797911_1 - 18-08-2008 - 280639 km - 1674 m/pixel
N1597808741_1 - 19-08-2008 - 240177 km - 1433 m/pixel

http://tools.pds-rings.seti.org/opus#/planet=Saturn&target=S+RINGS&instrumentid=Cassini+ISS×ec1=2008-08-18T00:00:00.000×ec2=2008-08-19T23:59:59.999&view=detail&browse=gallery&colls _browse=gallery&page=1&gallery_data_viewer=true&limit=100&order=time1&cols=ringobsid,planet,target,phase1,phase2,time1,time2&widgets =timesec1,instrumentid,planet,target&widgets2=&detail=S_IMG_CO_ISS_1597784117_N

http://tools.pds-rings.seti.org/opus#/planet=Saturn&target=S+RINGS&instrumentid=Cassini+ISS×ec1=2008-08-18T00:00:00.000×ec2=2008-08-19T23:59:59.999&view=detail&browse=gallery&colls _browse=gallery&page=1&gallery_data_viewer=true&limit=100&order=time1&cols=ringobsid,planet,target,phase1,phase2,time1,time2&widgets =timesec1,instrumentid,planet,target&widgets2=&detail=S_IMG_CO_ISS_1597797911_N

http://tools.pds-rings.seti.org/opus#/planet=Saturn&target=S+RINGS&instrumentid=Cassini+ISS×ec1=2008-08-18T00:00:00.000×ec2=2008-08-19T23:59:59.999&view=detail&browse=gallery&colls _browse=gallery&page=1&gallery_data_viewer=true&limit=100&order=time1&cols=ringobsid,planet,target,phase1,phase2,time1,time2&widgets =timesec1,instrumentid,planet,target&widgets2=&detail=S_IMG_CO_ISS_1597808741_N

http://pds-rings.seti.org/browse/COISS_2xxx/COISS_2047/data/1597777415_1597823599/N1597784117_1_full.jpg
http://pds-rings.seti.org/browse/COISS_2xxx/COISS_2047/data/1597777415_1597823599/N1597797911_1_full.jpg
http://pds-rings.seti.org/browse/COISS_2xxx/COISS_2047/data/1597777415_1597823599/N1597808741_1_full.jpg

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 17-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pan remis à l'endroit : l'hémisphère Nord (éclairé) en haut, ... c'est mieux comme ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Desmoulins - C'est pas un flou de bougé qui est responsable de cet artéfact ?

Ben ! C'est la 1ère question que je me suis posé !
Mais le fait que, visiblement, on ne remarque pas de flou évident sur l'ensemble de l'image avec les "vagues" ayant leur amplitude habituelle
sans étirement excessif, m'a fait renoncer à cette hypothèse ...
Aussi, j'avais fait un essai de rétrécissement d'image jusqu'à ce que Daphnis retrouve sa compacité en constatant que les "vagues " étaient
beaucoup trop comprimées !

Selon les données du Planetary Data System, les trois images ont chacune une durée d'exposition de 2,6 secondes
[EXPOSURE_DURATION = 2600.000000 (en ms)].

Après, on peu imaginer que le "bougé" est strictement parallèle au "gap' et aux sillons de l'anneau, ce qui le renderait quasi indétectable excepté
pour Daphnis et pour les "vagues" dans une moindre mesure !
Donc, on ne peut pas l'exclure totalement et si c'est le cas je ne serais pas le seul à avoir été bluffé !

EXTRAITS :

"L'Astronomie" (SAF), Octobre 2008 : "Un cigare sur Saturne" (4ème de couverture), Gilles Dawidowicz

"L'Astronomie" (SAF), Juin 2009 : "Au cœur des anneaux", Gilles Dawidowicz
===> le "cigare" est considéré comme une formation éphémère puis a disparu !

Forum "HabitableZone", 16 mai 2009 :
---------------------
"An interesting thing in the 35 km wide Keeler gap around Saturn" (Raoul)

"I'm surprised these images haven't received more publicity. And I dread what will happen when the anomalists get a hold of them." (ER)

"Just heard this afternoon that Gilles Dawidowicz is also very much puzzled by the pictures...
Bottomline: we don't know.....but it's a mysterious thing" (Raoul)

"And they would have almost identical orbital velocity, therefore the moon should not be blurred along-track. This implies that there really is an
elongate "object" but be aware that even a thin cloud of dust/ice particles would look as solid as the rings..." (Nick Hoffman)

"However, I can't think of any dust cloud solution that would create a cloud with such a sharply defined front and back." (TB)

"Yes, where are the Cassini scientists on this object?" (Socrates II)

"It's too bad the Cassini scientists probably won't investigate it further
due to fears of being labeled with the fringe groups that will overanalyze
it to death on their own little Web sites." (Socrates II)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour les liens, mais j'ai du mal à m'y retrouver dans certains pour accéder à l'information pertinente... Bravo BobMarsian et aux quelques autres sur ce fil qui font efficacement ce boulot pour nous.

Il n'y a en effet pas que la gravitation qui est en jeu. Pour la cohésion, la densité et l'accrétion des très fines particules au sein des anneaux, celles-ci peuvent être chargées en surface. Les forces électromagnétiques répulsives peuvent alors prendre le dessus sur les forces gravitationnelles attractives, ou plus ou moins s'équilibrer, et ces fines particules chargées peuvent être influencées par le fort champ magnétique de Saturne (540 fois plus fort que celui de la Terre). Comment s'organise l'équilibre transitoire résultant ? Cela me dépasse, je laisse ça aux spécialistes et leurs puissants ordinateurs pour tenter de le modéliser. Mais il leur faut pour ça un maximum de données pour calibrer leur modèle. Il n'y a pas que les images, Cassini mesure aussi le champ gravitationnel et le champ magnétique avec une grande précision.

Le survol plus rapproché et rasant des anneaux, tant attendu par Superfulgur, nous apportera sans doute d'autres utiles informations. En attendant, on continue la moisson. Vive Cassini !

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Géo le curieux - Le survol plus rapproché et rasant des anneaux, tant attendu par Superfulgur, nous apportera sans doute d'autres utiles informations.

Perso., je ne m'attends plus à rien ... de spectaculaire, côté résolution au niveau des anneaux !
Par exemple, pour l'anneau F, on nous promettait de super gros plans des composantes et des mini-satellites qui y provoquent des sortes de disruptions
("clump", "jets" - http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA18337 , http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA17136 ) !
Après-demain, Cassini va entamer son 16ème (sur 20) passage dit "Ring Crossing" à moins de 8000 km du centre de l'anneau F et force est de
constater la pauvreté de la moisson récoltée jusq'à présent :

- "Ring Crossing" #03 (18/12) : "F for Fabulous", hum ! - http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA20519 - dist. 197000 km ...
- "Ring Crossing" #10 (05-07/02) : "Hardy Objects in Saturn's F Ring" - http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA21432 - dist. 894-982000 km

J'ai l'impression que les caméras sont incapables d'assumer des prises de vues correctes à faible distance (~ moins de 10 000 km des anneaux) alors
qu'il faudrait passer au moins 10 fois plus près pour espérer résoudre les anneaux ---> résolution (5-10 m) !

Superimpatient devra attendre quelques lustres ... ou se plaindre directement à Carolyn - https://twitter.com/carolynporco ...

PS : évidemment, j'espère me tromper en souhaitant que Cassini soit encore capable de nous surprendre ...
Prochain RDV notable : 22 mars ---> propeller Earhart (dist. ~ 106 000 km ?).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ring-Grazing Orbit #16/20 (Révolution #266)

Comme promis ---> images "raw" du "propeller" Earhart (découvert en 2006) qui circule tout près de la bordure extérieure du Encke Gap.
Il apparaît sur quatre (id. N00278468 à 71) des 30 images programmées, mais prises (sans filtre, le 22 mars) à trop grande distance (110000 à 115000 km)
pour être vraiment spectaculaires ...

En poussant à l'extrème les paramètres luminosité/contraste/etc ..., il semble possible de cerner pour la 1ère fois la mini-lune responsable de
la structure en "propeller", à la manière des images de Santos-Dumont du 21 février (voir page 29) ?
J'attends la confirmation du JPL

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une des meilleures images "pleines" (phase 0°) de Titan de ces dernières années, avec en prime, une vue saisissante sur les lacs nordiques accompagnés
d'une bande de nuages circumboréals bien contrastée :


Réf : N00278446 - 21/03/2017 - dist. ~ 966 000 km - filtre CB3 (938 nm)
https://saturn-archive.jpl.nasa.gov/photos/raw/rawimagedetails/index.cfm?imageID=381367

Share this post


Link to post
Share on other sites
Révolution #267 - Ring-Grazing Orbit #17/20 (25/03-01/04/2017) - Ring Crossing #17/20 (29/03)

Cassini était une nouvelle fois bien placée les 28 & 29 mars pour observer le vortex central de l'hexagone polaire boréal.
Mais pourquoi donc se limiter au format 512 x 512 pixels et ne pas utiliser la caméra longue focale NAC ?




Réf. du haut vers le bas et de gauche à droite :
W00105276 - 28/03/2017 - dist. 369964 km - filtre CB2 (752 nm)
W00105344 - 28/03/2017 - dist. 289609 km - filtre RED (647 nm)
W00105348 - 28/03/2017 - dist. 288520 km - filtre CB2 (752 nm)
W00105390 - 29/03/2017 - dist. 235556 km - filtre CB3 (939 nm)
W00105416 - 29/03/2017 - dist. 219509 km - filtre RED (647 nm)
W00105420 - 29/03/2017 - dist. 218361 km - filtre CB2 (752 nm)
W00105428 - 29/03/2017 - dist. 213185 km - filtre CB2 (752 nm)
W00105492 - 29/03/2017 - dist. 169973 km - filtre CB2 (752 nm)

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 02-04-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
A noter, dans le vortex polaire Nord, la présence d'un spot plus ou moins lumineux dans toutes les longueurs d'ondes.
On aurait souhaiter un zoom sur cette zone avec la NAC, en attendant la prochaine mission, ... dans 20 ou 30 ans !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Version couleur, signée Jason Major, du "maelström" polaire Nord (~2900 km de diamètre) qui "pète" littéralement dans le bleu :


http://twitter.com/JPMajor/status/848021609743077377

W00105413 - 29/03/2017 - 220084 km - filtre BL1 (460 nm)
http://saturn-archive.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS98/W00105413.jpg
http://saturn-archive.jpl.nasa.gov/photos/raw/rawimagedetails/index.cfm?imageID=381944

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 03-04-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vues rasantes de la bordure de l'hexagone montrant un certain relief comme si elle apparaissait en creux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et le mot est faible !
J'apprécie la manière dont le contraste et les couleurs n'ont pas été trop exagérés ce qui procure beaucoup plus de réalisme.
Remarquable de constater que la visibilité des formations atmosphériques s'accentue lorsque la latitude s'élève.
Pas facile de dire pourquoi et en l'absence de repère, mais cette image donne une impression d'immensité du globe saturnien !
Les anglo-saxons, j'imagine, la qualifieraient de "very impressive", "gorgeous" ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jm-fluo
      Bonjour à tous
      Voilà une petite photo, brute sortie du boitier, de Jupiter + ses 4 satellites et Saturne réalisée avec une focale de 200 mm !!
      Prise de vue : boitier Canon EOS 5DII+objectif EF80-200 f/2,8L réglé sur la focale de 200 mm. Temps de pose 1s à 400 iso, à 19h00 local soit une heure après le coucher du soleil.
      Je suis hyper étonné que l'on voit si bien les 4 satellites de Jupiter avec seulement 200 mm de focale !!
      Je joins également une petite photos d'ambiance, simplement pour vous montrer que les deux planètes sont encore assez hautes ici !! 40 ° estimé, au-dessus de la petite colline :-)
      Bon ciel


    • By Sauveur
      Hello 
       
       
      Et bien j'ai eu la visite du Maitre Obi-Wan Kenobi a la Maison  je pense qu'il est intéressé par mon C8 et pis etre un échange avec son C14 quand le maitre prendra sa retraite ( plus que vingt ans a attendre )
       
       
      Le Soleil d'abord 
       

       

       
       
      Le soir alors qu' @Elie Rousset 2  rentrait sur Bastia je commençais mes session sur un ciel blanc c'etait pas top mais quatre image bio son sortie du lots
       
      Bio
       

       
       

       
       

       

       
       
       
      ajout le dernier ser
       

       
       
      La Dérotation de ces quatre images
       

       
       
      La Saturne Bio
       

       
      Puis Mars ca devait etre très bon Ventusky mais les nuages filait a toute vitesse traduisant un fort vent en altitude
       
       
      le C8
       

       
       

       
       
      Le C11
       

       
       

       
       
      Le Lendemain le 27 donc a la faveur d'une éclaircie
       

       

       

       
       
       
       
      Padawan content bientôt le C14 d'Elie en Echange du C8 
       
       
      Bonne journée et bon ciel
       
       
       
    • By Sauveur
      Bonsoir
       
      Bon bein c'est plutot moyen seeing oblige sur les gazeuses
       
      pitite Juju du 22
       

       
       
      idem pitite du 22
       

       
       
       tu vois  Mars du 22  @Penn
       

       
       
      Le 23 un poil mieux
       

       

       
       
      Saturne le 23
       

       
       
      Mars 23 
       

       
       
      le 24 nuage pour les gazeuses un petit créneaux sur Mars
       
       

       

       
       
      Mais le matin Soleil une session vite fais 
       
      image cliquable 
       
      filtre rouge
       

       
       
       
      Filtre rouge
       
       
       
       

       
       
      lulu 80
       

       
       
      ce matin aussi une journée qui commence avec le soleil pour se couvrir l'apres midi
       
       
       

       
       
      filtre rouge
       
       
       

       
       
       
      un filtre bleu bidon
       
       

       
      pour l'instant c'est tous bouché chez moi je guette on verra bien
       
      Bonne soirée et bon ciel
       
       
       
       
    • By Jules d en face
      Bonsoir!
      Tout était parfait, Dimanche soir, un temps magnifique, l'apéro dinatoire prêt... pas un nuage... la totale!

       
      La turbu de la semaine s'est enfin calmée, du coup à 17hTU:

      Ganymède, Io, Europe et Callisto...

       
      Je passe ensuite à sa voisine (les deux planètes sont visibles dans le chercheur 7x50):
      RRGB à 17h40TU (pas facile la couleur...)

       
      La version filtre rouge:

       
      Puis un plan général et là....  neuf (neuf!!! Oui 9!!!! NEUF!!!! j'ai dit NEUF!) points qui brillent sur mon image!

       
      ROGNTUDJUU de ROGNTUDJUU ! "Tu les as toutes eues!" m'exclame-je (Oui, je parle à Lulu... mais pas fort, et pis, y fait nuit, y fait froid... et c'est quand je me sens seul...!)
      Bon, après vérifications... Ben, quand je prends mes désirs pour des réalités, forcément, je découvre l'Enterprise émergeant de l'espace-temps!

      Tout de même, j'ai chopé Téthys et Encelade, et peut-être Mimas (y a comme un truc sur le limbe du halo, au dessus d'Encelade).
      (Dudjuuu!! la faute à Téthys sur l'image légendée!!! En gros en plus... quand je fais une connerie, faut vraiment que ça se voit!! je ne recommence pas...trop chiant Gimp...)
       
      Et une petite Mars d'après le souper!
      Une RRGB de 19h54TU

       
      A la TSA-102, barlow x3, filttres LRGB, imx178mm.
      Je vous l'ai dit, une nuit parfaite!
       
       
      Très bonne soirée!
      Jules
       
       
  • Upcoming Events