BobMarsian

Cassini, le spectacle continue ...

Messages recommandés

De plus 250 kg/s c'est une masse évaluée pour une phase très active de cette lune. L'activité cryovolcanique d'Encelade fluctue et pour finir on ne sait pas depuis combien de temps elle existe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wiki dit en gros 1.08×10^20 kg et un débit de 200 kg/s. Ça donne plutôt du 17 milliards d'années.

Dans d'autres docs, on dit que l'océan ferait 40% du volume du satellite. Un petit calcul par rapport à la densité moyenne, la masse volumique de l'eau, tout ça... donnerait un volume d'eau 2.7x10^19 kg. Evidemment, c'est débile parce que la densité du milieu liquide doit être différente de 1. Mais là, on aurait une durée de 4.3 milliards d'années.

Sachant que par ailleurs, on nous dit que le débit a diminué de moitié ces dernières années... donc ça ne doit pas être constant. On suspecte, je crois, qu'Encelade pourrait avoir des cycles d'activités.

Pour info, le volume d'eau liquide d'Encelade doit représenter en gros 2% du volume d'eau terrestre.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'ordre de grandeur des masses éjectées que tu donnes est bon Serge, ce serait plutôt 10 milliards d'années ...
Sinon un geyser terrestre typique ne crache que brièvement par intermittence ; aucune raison de croire qu'à longue échéance il n'en soit pas de même pour ceux d'Encelade même si leur mécanisme d'alimentation diffère, donc ce débit n'est certainement pas régulier et il est très hasardeux d'extrapoler une moyenne.
D'un autre côté je ne crois pas un seul instant qu'un tel phénomène puisse perdurer sur de si longues périodes.
Au final peut-être est-ce tout à fait négligeable ?
Que pensez-vous de la remarque de Huitzilopochtli, selon laquelle en gros : action = réaction = retombées sous l'effet de la gravité = 0 ?
Rien ne s'échappe au passage sans jamais retomber sur la surface ?
La vitesse d'éjection est trop faible ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Diable, mon décalage horaire me joue des tours, et surtout la vitesse d'éjection escargotesque de mon pays où même les cormorans volent sur le dos pour ne pas subir la lenteur désespérante des connexions...
Je vois qu'on se rejoint, néanmoins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ Alain,

Je n'affirme pas que rien n'échappe à la gravité de cette petite lune.
la vitesse d'éjection des geysers est, je crois, de 240 m/s.
Ensuite, les geysers sont constitues de vapeur et de particules.Je crois avoir lu quelque part (source NASA) que plus de 90 % des particules retombaient sur Encelade.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les geysers d'Encelade alimentent l'anneau E, quand même, anneau que j'ai eu l'honneur de photographier au Pic du Midi en... 1979...



S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ! J'avais pas vu l'histoire du changement d'orbite !

200 kg/s à 240 m/s... par comparaison, un Vulcain 2, c'est un débit de l'ordre de 315 kg/s à 4228 m/s.
En gros, on a une poussée 28 fois inférieure à celle d'un moteur d'Ariane.

Ok, c'est sur un objet 60'000 fois moins massif que la Terre... mais quand même !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelle est la masse de l'anneau E?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est justement la masse de tout l'anneau que Cassini va mesurer.

C'est faible, l'équivalent d'un satellite, justement, je crois...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui. C'est bien ça.

La masse dispersée à travers l'ensemble des anneaux correspond justement à la masse d'Encelade. Et si effectivement l'anneau E est alimenté en particules par ses geysers, celles-ci n'en constituent qu'une partie.

L'anneau E existerait quand même sans cet apport, il le densifie, seulement.

90% de retombée sur la lune, 10% injectée dans l'anneau E paraît être un ratio envisageable. Il est vrai aussi que ces valeurs sont très approximatives (et demanderaient même à être vérifiées par d'autres sources que ma mémoire).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai probablement affirmé un peu trop rapidement que l'anneau E ne dépend pas principalement de l'apport en provenance d'Encelade.

Il s'avérerait, après vérification, que cet anneau est instable sur une période estimée entre 10 000 et 1 millions d'années ce qui, en fin de compte, indiquerait que cet apport de matière est très récent (sur des temps astronomiques).

L'anneau E aurait donc deux sources majoritaires de particules.

1°) Principalement donc, celles issues du cryovolcanisme d'Encelade.

2°) Celles ayant pour origine le crible des surfaces des lunes voisines (Encelade,Dioné,téthys) par le perpétuel bombardement de leurs surfaces par les météorites qui en éjecte dans l'espace.

J'ai retrouvé aussi une estimation plus précise du rapport entre retombée et satellisation des particules des geysers et le ratio serait de 99/1 !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais alors...

Mais alors...........

!!!!!!!!!!!!!!

Il suffit d'envoyer une sonde à la surface d'Encelade pour analyser les retombées des geysers pour trouver de la vie !!!!!!!!!!!!!!!

Comme dans les communiqués de presse de la Nasa il ne fait quasiment plus aucun doute qu'Encelade (comme Europe, Titan et la plupart des exoplanètes est habitable et habitée, on va trouver la vie là-haut en trois coups de cuiller à pot !

Du coup, je m'interroge... Pourquoi dépenser des fortunes pour envoyer un sous-marin sous la banquise d'Europe (habitée, aussi, donc) alors que les crevettes nous attendent à la surface d'Encelade ?????

Aucune mission n'est prévue pour aller chercher la vie sur Encelade alors que c'est là qu'elle est le plus facile à trouver ! Ils sont fous ces exobiologistes !

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De superreur : "Il suffit d'envoyer une sonde à la surface d'Encelade pour analyser les retombées des geysers pour trouver de la vie !!!!!!!!!!!!!!!"

Pourquoi se compliquer la VIE ?!

Inutile d'aller à la surface, des analyses des composants des geysers dans l'espace devraient suffire à l'ouvrage. Evidemment faudra pas espérer trouver un crabe...

D'ailleurs je crois bien que c'est proposé parmi les projets des prochaines missions Discovery. Y'a plus qu'à la sélectionner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Volume d'eau sur Europe : 2 fois celui de la Terre !

Volume d'eau sur Encelade : 2% de celui de la Terre La vie peut-elle apparaître dans une flaque ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tournesol : "La vie peut-elle apparaître dans une flaque ?"

Bah ! Beaucoup de poissons dans l'océan, quelques uns dans mon aquarium.

Cela devrait potentiellement pouvoir suffire pour ce que l'on cherche.
Ceci dit, ça m'étonnerait beaucoup que l'on trouve...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mince, tu as raison, Quezacloaque ! Il suffit de passer dans les geysers...

C'est bouleversant : de mon vivant, je vais connaître la vie sur Mars (ExoMars, 2020), sur Europe (Europa Clipper, 2024) et sur Encelade (2040 ?).

Sans compter les exoplanètes, bien sûr.

C'est fou !

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non Superuptif ! Quezacloaque c'est dégradant! A la rigueur, appelle moi Quetzaquatique pour rester astrobiologique.

Tu vois, t'y viens. On sent bien que tes vieux blocages cèdent peu à peu face à l'implacable évidence.

8zi'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Laisse Huitsy', Super c'est une sorte de rage qui lui tient lieu de verve...

Mais il est vrai que la NASA en fait des caisses... Sachant quand même qu'il faut deux caisses pour fabriquer un fût.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos, Daniel, comment va la colline de Sharp, cette butte de prix ?

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le Mont Sharp ça va, RAS..

Mais Curiosity est toujours sans foreuse ..
Tiens !.. c'est au moins aussi triste que de voir deux carrioles sans mulets..

PS : Pardon Bob, mais c'est l'autre là qui provoque..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
la vitesse d'éjection des geysers est, je crois, de 240 m/s.

Tu ne confondrais pas avec la vitesse de libération d'Encelade ?

Je trouve une vitesse de libération d'environ 215 m/s à sa surface (m : 8,6.10^19 kg ; R = 252 km).

A cette vitesse d'éjection tout devrait giscler sur Saturne alors. Bon c'est vrai que saturne est bombée en direction d'Encelade (cette fameuse remarque a sûrement dû être placée au cours de 32 pages pécédentes mais j'ai eu la flemme de chercher ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, mes données n'étaient pas valides!
Merci d'avoir corrigé.

On pourra donc, de même, ne pas tenir compte du ratio à 99/1 que j'indiquais pour les particules retombant sur Encelade.

Milles excuses. Je retourne à mes études...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J-10 avant la plongée finale dans l'atmosphère de Saturne dans le genre euthanasie programmée

Côté imagerie, depuis un mois, rien de très spectaculaire, l'intérêt se porte désormais sur l'étude de la haute atmosphère où Cassini a débuté ses premiers sondages à partir du périastre de la 18ème orbite de la phase "Grand Finale" (révolution #288) au niveau 1691 km au-dessus du sommet des nuages (14 août).

Retour (très sélectif) en images sur le mois passé :

"Grand Finale" Orbite #17 : 4-10 août - Révolution #287

1) Oh ! Juste quelques pixels qui pourraient représenter une satellite inconnu orbitant en bordure du Encke Gap.
Possible déplacement sur deux vues consécutives espacées de 4 mn et prises sans filtre à environ 300 000 km de distance.
Plus probablement une étoile ou un artefact, mais sait-on jamais 0


2) Image du couple Neptune-Triton (10 août, dist. 4,38 Tm), pour commémorer le survol de 1989 (25 août) par Voyager 2.


http://ciclops.org/view/8610/Neptune-from-Saturn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant