vaufrègesI3

Actualité d'Opportunity (suite)

Recommended Posts


3 août 2013, sol 3386... Oppy touche au but..
Ce n'est pas une montagne, mais rien à voir avec Cape York :


Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Et Hirise dans tout ça, passqu'avec les 2000m de déplacement erratique j'suis un peu perdu.

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 05-08-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Erratique".. pffff...

Erratique toi même ! non mais..

Sinon t'as l'image HiRISE de Cape York à Solander Point plus haut (message du 23 juillet).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des nouvelles de notre bon vieux Oppy ..

Du sol 3385 (1er août) au sol 3397 (13 août), Oppy n'a roulé que quelques 4 à 5 mètres (mais a dépassé les 38 km). Les opérateurs du JPL considérant que la production d'énergie est encore suffisante (385 w/h au 6 août) ont permis au rover de "musarder" au pied de "Solander Point" .
En fait, il a travaillé quelque peu avec son spectromètre, le micro-imager et l'outil d'abrasion sur quelques spécimens d'un champ de blocs sombres constitués principalement de basaltes de texture vésiculaire..

Les roches environnantes avec fractures polygonales sont constituées de grès (roche issue de l’agrégation et la cimentation de grains de sable et poussières). Ce type de roche couvre la majeure partie de la surface parcourue par le rover depuis son arrivée à "Meridiani Planum"..

A cet endroit Oppy est incliné d'environ 7 degrés, les collines au fond à gauche sont les remparts Sud du cratère "Endeavour" situés à 15 km..



Position au sol 3397 (13 août). Le point bleu indique l'emplacement d'une des roches sombres en cours d'analyse :

Dans les jours prochains, le rover devrait atteindre la base inférieure de "Solander Point"..
Afin d'optimiser sa production d'énergie en hiver, et donc profiter au maximum du soleil hivernal, Oppy devrait atteindre la crête de "Solander Point" en décembre 2013..
Parcours probable :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au sol 3398 (14 août 2013) Opportunity est maintenant arrivé à la base de "Solander Point" :


Le 8 août, le rover s'était positionné face à une grosse roche basaltique appelée "Tick Bush" et avait utilisé ses instruments (APXS, outil d'abrasion, MI)..
"Tick Bush", c'est la roche sombre à gauche :



Il y a trois mois, Oppy a entamé un périple d'environ 2,4 km à partir de "Cape York", zone où il a travaillé pendant près de deux ans, pour atteindre "Solander Point" et affronter son sixième hiver martien.

Matt Golombek, scientifique du JPL déclare : "Nous l'avons fait !.. Les opérations se sont bien passés, et Opportunity est juste à côté de "Solander Point". Nous savons que nous pourrions être sur le versant Nord en un seul jour, mais nous n'avons pas besoin d'y aller encore. Nous avons du temps pour étudier la zone de contact entre deux unités géologiques à la base de "Solander Point".

Dans cette nouvelle zone, Opportunity va étudier des formations rocheuses plus anciennes, excavées par l'impact qui a formé le cratère Endeavour. A partir d'observations réalisées par MRO et son spectro, les chercheurs soupçonnent que ces roches comportent des minéraux formés en conditions humides et non acides.


Comptant sur les bonnes conditions d'ensoleillement qu'offrent les pentes du versant Nord de "Solander Point" (jusqu'à 15 degrés), le JPL espère pouvoir conserver une certaine mobilité au rover pendant tout l'hiver afin de continuer l'exploration géologique. Ce qui n'avait pas été possible l'hiver dernier à "Cape York"..

Il aura probablement encore de quoi faire au vu de ces roches claires affleurantes d'apparence atypique :

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 17-08-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au sol 3410 (27 août 2013) Opportunity est toujours en opérations d'analyses à la base de "Solander Point" (APXS, Micro imager..)  ..

Au Sol 3403 (20 août 2013) le rover a utilisé l'outil d'abrasion de roche (RAT ) pour brosser la surface d'une cible appelée.. "Platypus" (nom anglais de l'ornithorynque) :



Au Sol 3404 (21 août 2013 ), la production d'énergie solaire était de 367 W/h et le rover avait parcouru 38,210 km.

Position au sol 3410 (27 août 2013) – Tesheiner-umsf :


Panoramique (images Navcam au Sol 3410 - Jan van Driel-umsf) :


http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=30851

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même un peu honteux, voire inique (ta mère), de laisser glisser le fil de ce rover incroyable et historique dans les lugubres bas fonds d'Astrouf..
Une petite mise à jour s'impose donc.

Début octobre, Oppy a commencé à grimper sur les pentes nord de "Solander Point" (voir plus haut, vous avez sans doute tout oublié.. pffffff.. ), ce qui constitue sa plus haute tentative d'ascension depuis sa lointaine arrivée sur Mars (25 janvier 2004 !.. Bientôt 10 ans !!). Grâce à cette pente orientée au minimum de 15° au nord, la production d'électricité demeurera optimum pendant l'hiver et lui évitera on l'espère le sort funeste de Spirit.

Avant l'ascension, Oppy a commencé par vérifier la zone de contact entre les roches très anciennes (datant du Noachien, soit plus de 3,7 milliards d'années) de "Solander Point" et la plaine adjacente. Il existe une zone lumineuse située entre les plaines de grès déposés plus tardivement à Meridiani et les roches beaucoup plus anciennes qui bordent le cratère à Solander Point et Cape York. L'analyse des affleurements de Solander Point sera faite à l'identique de celles réalisées sur les affleurements à l'extrémité nord du Cap York (autour sol 2989) pour déterminer s'il s'agit des mêmes matériaux ou de tout autre chose.

Au sol 3460 ( 17 octobre 2013 ), le rover a effectué l'analyse de l'affleurement nommé "Kangaroo Paw" (patte de Kangourou ) en utilisant les instruments situés au bout du bras robotisé. L'outil d'abrasion de roche (RAT) a été utilisé pour brosser la cible avant de placer le spectromètre à rayons X (APXS) au contact de la roche.

Au Sol 3466 (23 octobre 2013 ), la production d'énergie solaire était de 320 W/h, et le rover avait parcouru 38,47 km..


Position au 24 octobre 2013 (Phil Stooke- umsf) :


Sol 3466 (23 octobre) jvandriel-umsf. A gauche le fond du cratère Endeavour, et au loin les remparts opposés situés à plus de 20 km :

Sol 3471 (28 octobre) :

Sol 3472 (29 octobre) Charborob-umsf :

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Au Sol 3466 (23 octobre 2013 ), la production d'énergie solaire était de 320 W/h
Soyons rigoureux : tu veux dire que la production d'énergie solaire a été de 320 Wh soit 0,32 kWh pendant toute la durée du sol 3466 ?

C'était juste pour te prouver qu'y en a qui suivent le film, même s'ils restent cois

Share this post


Link to post
Share on other sites

ChiCyg > "tu veux dire que la production d'énergie solaire a été de 320 Wh soit 0,32 kWh pendant toute la durée du sol 3466"

Ben oui Chico, c'est la quantité d'énergie totale pour la journée, absolument..

A l'origine, les panneaux solaires pouvaient fournir une puissance de 200 watts avec un soleil estival au plus haut et en conditions de transparence de l'atmosphère idéales. Dans ces conditions optimum les panneaux solaires peuvent fournir jusqu'à 1 kW/h au cours d'une journée martienne.
Par ailleurs, le rover est doté de deux batteries lithium-ion constituées chacune de 8 cellules permettant de stocker 16 A/h sous 32 volts afin de restituer l'énergie produite lorsque la demande excède ce que peuvent fournir les panneaux solaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
euh ... c'est juste que je voulais timidement glisser qu'il s'agit de Wh et non de W/h on est un forum scientifique, ou quoi ?
nan, vaufrèges sois pas faché, je te promets, je dis plus rien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ok merci Chico..C'est erreur d'écriture récurente chez moi.. que pour des raisons perso hautement professionnelles je ne devrais absolument pas commettre !.. mais bon, ch'ui vieux et fatigué ..
On peut aussi écrire kilowatt-heure ou watt-heure libellé sous cette forme: kW⋅h et W⋅h..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle mise à jour au 30 octobre.
Une fois n'est pas coutume, le JPL nous a généreusement gratifié de deux "update" en moins d'une semaine (ordinairement c'est au mieux tous les mois).

Au sol 3467 (24 octobre) Oppy s'est fendu d'un petit parcours (1,3 m) en direction de l'affleurement appelé "Waratah" pour réaliser une mosaïque de la cible de surface appelée "Baobab" (?) et placer l'APXS au contact pendant plusieurs sols. Au sol 3471 (29 octobre) Oppy a roulé 29 mètres puis 10 mètres le sol suivant.

Au Sol 3472 (30 octobre 2013) la production d'énergie solaire a brusquement diminué, elle n'est plus que de 299 W⋅h (poussières?) et le rover totalise 38,51 km.


31 octobre (sol 3473) Jan Van Driel-umsf vue globale vers le crête) :

30 octobre (sol 3472) Charborob-umsf.. un peu surex, mais c'est bô :

Pas mal de dunes.. va falloir être très prudent. Image 31 octobre :

L'affleurement "Waratah" :

La cible de surface "Baobab" vue avec le MI :


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, ça roupille ici ! Une honte, alors qu'on approche du DIXIEME anniversaire du petit robot magique sur Mars!...

Que de chemin parcouru depuis le début (38 kms !) :

Zoom au 13 novembre :

Le brave petit continue son ascension, belles images en vue sur l'ensemble du cratère.

Et situation idéale pour passer le futur hiver martien, avec des pentes très favorables pour les panneaux solaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des nouvelles du vétéran .. en pleine forme !

En suivant un chemin de remontée le long d'une crête nommée "Murray Ridge" (Murray était le directeur de la "Jet Propulsion Laboratory" (JPL) de 1976 à 1982 et l'un des fondateurs de la "Planetary Society") le rover est désormais tout proche de l'endroit qui est la cible de l'escalade du rempart du cratère "Endeavour" à "Solander Point", ceci depuis la fin de l'été 2013 sur Terre..


[/URL]


Tout au long de l'hiver martien, Oppy va effectuer un travail détaillé sur un affleurement qui semble être quelque chose de différent des brèches d'impact déjà observées le long de la crête. Les observations orbitales du spectro de MRO y suggèrent la présence de minéraux argileux datant de 3,4 milliards d'année : "C'est une belle coupe stratigraphique de la croûte exposée sur le côté ouest du rempart d'Endeavour", selon Arvidson, géologue de la mission. "Vous pouvez voyager dans le temps, un temps très ancien le long de cet affleurement". Un endroit qui a été temporairement appelé le "Pays des merveilles" par les géologues de la mission.. puis "Cook Haven"."C'est probablement là que nous allons essayer d'opérer tout au long de Janvier/Février 2014, dans les profondeurs de l'hiver", a déclaré Steves Squyres. "Cela va être un hiver beaucoup plus productif que l'hiver dernier"..

"Cook Haven" est la zone délimitée par la ligne en pointillé bleu :



Àvec une altitude d'environ 40 mètres au-dessus de la plaine environnante , "Murray Ridge" est la plus haute colline grimpée par Oppy.. Pour l'instant, le rover est remarquablement sain et semble encore capable de vagabonder. Il produit encore environ un tiers de sa capacité de production d'énergie, environ 300 watts- heures, même si le ciel reste poussiéreux.
Le rover évolue sur une pente de 15 à 19° qui lui permet de maintenir une inclinaisons nord favorable à la production d'énergie .

Au Sol 3540 (7 janvier 2014), la production d'énergie solaire s'est améliorée à 360 watts-heure, et le rover a parcouru 38,73 km..

L'une des clés de la longévité de Spirit et Opportunity (6 ans pour Spirit, 10 ans le 25 janvier 2014 pour Oppy !- au lieu des "quelques mois" prévus), aura été l'action du vent qui élimine périodiquement une partie de la poussière accumulée sur les panneaux solaires. En outre, l'équipe au sol est parvenue à gérer au mieux la consommation d'énergie des rovers et à profiter de terrains pour faire basculer favorablement les rovers vers le soleil pendant les hivers martiens .


Vue "d'en haut", vers le cratère :


Ici une roche bizarre (une coquille d'oeuf d'autruche, sans aucun doute ).. Au vu d'images précédentes où elle n'apparaissait pas, elle a été probablement projeté là par les roues du rover en mouvement (sol 3540 – 7 janvier) : 

Je vous conseille ce "voyage" de 6 mois, de "Nobby's Head" à "Moreton Island" (11 Juin 2013 au 19 Décembre 2013), un beau boulot :


http://www.youtube.com/watch?v=I0xUEyMIvBI&feature=youtu.be

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Ici une roche bizarre (une coquille d'oeuf d'autruche, sans aucun doute )"

Ben non il s'agit tout simplement d'un fossile d'une Patelle déprimée, coquillage commun des côtes atlantiques !

Share this post


Link to post
Share on other sites
pfuii ... c'est un kleenex usagé laissé par un martien négligeant... d'ailleur on voir encore un peut de morve rougeâtre ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Daniel, pas mal le film, mais il donne un peu envie de vomir à la fin, j'ai laché vers les 6 minutes.

Par contre on a bien la sensation de solitude avec cette petite musique... on s'y croit.

Desmoulins, sympa la BD!

Bientôt les bougies.

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
ON parlait des roues sur le post de Curiosity, là avec Oppy c'est pas la même taille...
Et je ne parle pas de Sojourner.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas le bon rover, mais ça fait depuis 3 ans qu'on n'a plus de sujet commun Spirit et Opportunity. Je me permet de faire une petite parenthèse pour vous présenter ma dernière image "Carte Postale" de Spirit, en hommage aux 10 ans des Mars Exploration Rover sur Mars

Il s'agit d'une vue en noir et blanc, prise au crépuscule, colorisée par mes soins, montrant West Valley, l'endroit vers où se dirigeait Spirit, avec notamment comme objectif le Pic Von Braun, au milieu. Sauf qu'il s'est enlisé, et n'a pu s'en sortir… La suite de l'histoire, on la connait, avec la perte du signal et l'absence de réponse du rover.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe Damia,

Une question, c'est toi qui a inventé le titre et le sous titre ou ça vient du JPL? Bien "emballé" en tout cas!

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now