vaufrègesI3

Actualité d'Opportunity (suite)

Messages recommandés


Quelques inquiétudes pour Oppy..

Le 27 avril, lors de la reprise des communications avec Oppy dès la fin de la conjonction solaire, les opérateurs de la mission ont constaté que le système informatique du rover était en mode veille !!

Il semble qu'une anomalie système se soit encore produite le 22 avril lors d'une vérification de routine préprogrammée (vérification de la transparence de l'atmosphère en imageant le soleil), anomalie provoquant un redémarrage du logiciel.

De nouvelles commandes ont été envoyé Le 29 avril afin de permettre au rover de reprendre ses activités..

Ces derniers mois (en janvier, février et Mars 2013), Oppy a connu plusieurs problèmes du même type engendrant des réinitialisations, sans que l'origine des problèmes ait pu être identifiée (voir message précédent).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Oppy arrive à franchir la distance qui sépare Cape York de Cape Tribulation (4 à 5 km), il va faire pêter le record des rovers extraterrestres en larguant nettement le Lunokhod 2 (la marmite) et le LRV d'apollo 17.. C'est jouable en quatre ou cinq mois si tout va bien, et si on ne rencontre pas un squelette de Tyrannausore en route... si la vieille Mars Odyssey tient le coup... si une tempête de sable ne se lève pas.. si la roue malade ne bloque pas (comme Spirit).. si.. si..

Quelques images d'Oppy toutes chaudes avant son prochain départ


Ici, des affleurements très caractéristiques du site "Matijevic Hill".. Vraiment dommage que le rover ait mis plus de 9 ans pour y arriver avec des intruments HS.. Géologiquement, c'est probablement une site superbe avec des roches très anciennes et typiques d'une présence pérenne d'eau non acide.. (Pan cam 1er mai 2013) :

Micro imager 1er mai 2013 :

Les remparts du cratère... à 20km. Atmosphère poussiéreuse... :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon le JPL, Oppy devrait entreprendre sa longue traversée de "Botany" Bay avant la fin de la deuxième semaine d'avril..

L'objectif est de d'arriver sur le versant nord de "Solander point" (distant de 2 à 3 km) début Août 2013, afin que le rover s'y positionne en orientation optimale pour le prochain hiver martien quand le soleil va commencer à descendre sur l'horizon de "Meridiani Planum".

Le JPL pense que le rover disposera de suffisamment d'énergie pendant son parcours, mais si les conditions d'ensoleillement se dégradaient trop rapidement, il serait nécessaire d'arriver à Solander Point plus rapidement encore.

Toutefois, le rover se détournera un peu du trajet le plus direct pour faire un bref arrêt à "Nobby's Head" (voir plus haut images 4 et 5 message du 30/04) et y prendre quelques images du nord de la colline "Solander" Point afin de tenter d'y repérer un emplacement correct pour l'hivernage du rover.

Concernant les problèmes logiciels d'Oppy, les ingénieurs ne comprennent pas encore exactement pourquoi surviennent ces problèmes de "mémoire flash" et ces reboots. Ils pensent que des secteurs sont corrompus dans le système, ce qui rend les problèmes répétitifs.. Pour Spirit, et dans ce même cadre, l'équipe avait réussi à corriger le problème de mémoire flash en reformatant le système. Ils pourraient donc entreprendre la même démarche pour Opportunity, mais uniquement si les pépins devenaient plus fréquents..

Pour l'heure, Oppy dispose encore de quelques jours pour tenter une analyse plus approfondie des veines hydriques qui courent à travers les roches sur "Espérance" en utilisant de nouveau l'outil d'abrasion (RAT) pour meuler les couches supérieures superficielles et pouvoir ainsi analyser la roche originelle.

Images du 2 mai 2013 . Dernières investigations à "Matijevic Hill" :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes dernières opérations pour Oppy à "Matijevic Hill" avant la grande traversée vers Solander Point...

Ici, l'outil d’abrasion des roches "RAT" (qui permet d’enlever la poussière et la surface des roches grâce à une meule constituée d’éclats de diamants fixés sur une résine solide) a creusé sur un diamètre de 4,5 cm et une profondeur de 5 mm..
Image du 7 mai. Mosaïque Tesheiner/umsf :

Le Micro imager (monté au bout du bras robotique) en action le 8 mai :

Le 7 mai, l'indice d'opacité atmosphérique (facteur Tau), mesuré en pointant le soleil avec la pancam et un filtre, a doublé en quelques jours, atteignant un pic à 1,51. Sachant que l'indice 1 correspond déjà à une légère brume..

Les remparts opposés du cratère Endeavour presque occultés par l'atmosphère poussiéreuse. Image du 10 mai.:


Certes, Oppy a connu bien pire, mais c'est à surveiller. La présence de poussières est permanente dans l'atmosphère de Mars : Son omniprésence pénalise doublement les capacités en énergie du rover, d'une part avec la baisse de l'ensoleillement, et d'autre part en recouvrant les panneaux solaires d'une fine couche de poussières nuisant à leur effacité..

A noter de plus que les caméras de MRO ont repéré une grande tempête de poussière régionale en développement dans la région "d'Acidalia-Chryse", au nord ouest de Méridiani Planum. Elle devrait s'étendre dans les régions subtropicales du sud sur une bande d'environ 2800 km, mais heureusement en passant à l'ouest de la zone du rover. Toutefois, dans la semaine à venir, des niveaux élevés de poussières atmosphériques sont attendus sur le site d'Endeavour sous forme de particules résiduelles en suspension dans l'atmosphère, poussières transportées vers l'est par la circulation tropicale sud.

Un handicap certain pour Oppy dans sa très prochaine chevauchée au travers de la plaine "Botany Bay".

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 10-05-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Situation un peu tendue pour Oppy..

Les effets de la tempête de poussière dans la région proche de Meridiani Planum ralentit pas mal les opérations actuelles du rover sur la roche argileuse "Espérance". Le pic d'opacité atmosphérique (facteur "Tau") a été enregistré à 1,53 le 7 mai, puis en légère baisse le 8 à 1,45. Le JPL surveille étroitement l'évolution de la situation, car la production d'énergie qui, depuis des mois, était supérieure à 500 W/h/jour est brusquement tombée à 385 W/h le 8 mai..

Si les capacités en énergie du rover le permettent, le rover pourrait quitter Cape York le 15 mai

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En avant Oppy !! ..

Comme prévu, le 15 mai le rover s'est mis en route vers son probable refuge hivernal et la longue traversée de "Botany Bay" vers "Solander Point" qu'il devrait atteindre avant septembre 2013 ! :

L'objectif "Solander Point" à 2/3 km.. L'atmosphère semble moins chargée en poussières :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Adieu Cape York !!..
Environ 80m parcourus du 15 au 16 mai (sol 3309)..

Contrairement aux nombreuses traces de pas et de roues sur la Lune, toujours parfaitement visibles, les traces d'Oppy disparaitront probablement en quelques mois.. Image du 16 mai :


A ce jour Opportunity a donc parcouru 35,730 km. Le record est toujours détenu par le rover "marmite" Soviétique "Lunakhod 2" sur la Lune, avec une distance de 37 km en 4,5 mois. La deuxième position est occupée par la jeep lunaire d’Apollo 17 avec 35,89 km....

Encore quelques 170 m et Opportunity l'extraterrestre martien passe en 2ème position !!..

Tailles relatives à l'échelle des divers engins :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Nasa vient d'annoncer que Oppy a dépassé la distance parcourue par le LRV d'Apollo 17 (35,744 km) !!..

Perso, toutes mes sources annoncent 35,890 ou 35,900 pour ce LRV, distance qu'Oppy n'a pas encore atteint... mais bon, si c'est la Nasa qui le dit hein ..

Le communiqué :

http://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2013-166


Traduc. :

PASADENA, Californie - Lorsque les astronautes d'Apollo 17, Eugene Cernan et Harrison Schmitt, ont visité la lune pendant trois jours en Décembre 1972, ils ont conduit le "Lunar Roving Vehicle" pendant 35,744 km. Ce fut la plus grande distance totale pour tout véhicule NASA conduit sur un autre monde que la Terre jusqu'à hier.

L'équipe d'exploitation Mars Exploration Rover Opportunity de la NASA a reçu la confirmation d'une transmission à partir de Mars aujourd'hui que le rover a conduit 80 mètres, ce jeudi, ce qui porte l'odometry totale d'Opportunity depuis son atterrissage sur Mars en Janvier 2004 à 35,760 km.

Cernan a discuté de cette idée il y a quelques jours avec les membres de l'équipe d'Opportunity. L'astronaute d'Apollo 17 a déclaré: "Le record que nous avons établi avec un véhicule itinérant a été fait pour être battu, et je suis heureux et fiers d'être en mesure de passer le flambeau"...

Le record international de distance parcourue sur un autre monde est toujours détenu par Lunokhod 2, le rover de l'Union soviétique, qui a parcouru 37 km) sur la surface de la lune en 1973.

Opportunity a commencé un périple de plusieurs semaines cette semaine dans une région où il travaille depuis mi-2011, "Cape York", segment de rempart du cratère Endeavour, pour une distance de 2,2 km vers Solander point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Opportunity se déplaçant de nouveau, des images de nouveau intéressantes vont montrer le bout de leur nez. Parce que bon, comme dirait Attila à propos de la forteresse de Kaamelott : «Des cailloux, des cailloux, des cailloux ! J'en ai marre !».

Donc un ultime panorama avant de filer vers Solander au Sol 3308 :


Et la bordure d'Endeavour en couleur, dans la brume de poussière assez importante :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On voit qu'il savent pu quoi lui faire faire, là...
C'est un peu comme Curiosity...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais...
En même temps...
Il a trouvé quoi, en dix ans, Opportunity, qu'on sache pas depuis la Terre ou depuis l'orbite martienne, hein, Fourmie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super : Cf. ma réponse à frédo dans l'autre sujet (tu sais, le sujet sur l'autre rover useless).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas le temps de répondre à ces sarcasmes, je pars en Californie parler de Mars avec une personne sérieuse, Nathalie Cabrol. A bientôt...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nathalie Cabrol et la XXX sur Mars... très bonne pioche Super, elle va te convertir !!

Je la cite :

"Bien que la recherche sur Mars ait le potentiel de révéler des aspects mystérieux du très ancien passé de la Terre, ce n'est pas la seule raison pour laquelle nous voulons en savoir plus sur la planète rouge. Mars a une histoire engageante et une géologie très dynamique qui lui est propre, avec des volcans, des canaux, des lacs, des dunes et des tourbillons de poussière. Peut-être que les conditions étaient assez bonnes pour que la vie y soit arrivé et y ait commencé très tôt. Nous allons la chercher. Si la vie est là, elle est susceptible d'être sous forme de micro organismes. En outre, elle aura tendance à se cacher parce que les conditions de surface sont dures. Les rayons UV du soleil ont tué toute vie exposée en surface. Et Mars est aussi très froide. C'est pourquoi si la vie est jamais apparue - et a survécu - il va falloir être intelligent pour la trouver."

Quand on lui demande pourquoi elle est devenue un scientifique, la réponse de N. Cabrol est claire : "C'est une vie d'excitation - une vie de curiosité, d'investigation et découverte. Ceci est l'antidote à l'ennui."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

95 mètres de plus vers le sud le 16 mai (sol 3310)..
Le rover roule encore sur "Cape York" sur le flan Est (coté cratère), suivant un parcours parallèle au trajet aller (en octobre 2011 aux sols 2740 et suivants) sur le flan Ouest opposé..
Image Tesheiner_umsf :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un Press release du 17 mai 2013 en forme de bilan pour Oppy..

http://marsrovers.jpl.nasa.gov/newsroom/pressreleases/20130517a.html

Il apporte certaines précisions je crois intéressantes et que je surligne dans la traduction résumée ci dessous :

La roche fracturée appelée "Espérance" fournit les preuves d'un milieu humide ancien peut-être favorable à la vie. Selon Steve Squyres, "Espérance" était très importante, nous nous y sommes engagés plusieurs semaines pour obtenir des mesures de celle–ci, même si nous savions que le temps passait."

Les ingénieurs de la mission au J.P.L. avaient fixé cette semaine comme une date limite pour le démarrage vers "Solander Point" où l'équipe espère conserver Opportunity actif lors du prochain hiver martien.

"Ce qui est si spécial au sujet "d'Espérance" est qu'il y avait assez d'eau, non seulement pour les réactions qui produisent des minéraux argileux, mais également assez pour débusquer les ions émis par ces réactions, de sorte qu'Opportunity a pu voir clairement l'altération", a déclaré Scott McLennan. "La composition de cette roche ne ressemble à aucune autre étudiée pendant neuf ans sur Mars – elle est plus élevée en aluminium et en silice, faible en calcium et en fer."

La distance du parcours prévu jusqu'à "Solander Point" est d'environ 2,2 km. Cape York a été la maison d'Opportunity depuis que le rover est arrivé à l'extrémité ouest du cratère Endeavour mi-2011, après un périple de deux ans à partir d'un autre petit cratère.

"Sur la base de nos modèles actuels d'ensoleillement, nous avons l'intention d'atteindre une pente de 15 degrés d'inclinaison vers le nord avant le sixième hiver martien d'Opportunity», a déclaré Scott Lever, chef de mission au JPL. "Solander Point" nous donne cette inclinaison et peut nous permettre de se déplacer un peu pour des observations scientifiques pendant l'hiver."

Au cours de l'hiver, dans l'hémisphère Sud, l'inclinaison vers le Nord augmente le rendement des panneaux solaires du rover. L'ensoleillement quotidien pour Opportunity en hiver atteindra le minimum en Février 2014. Le rover doit être placé dans les conditions les plus favorables bien avant. (x)

Les argiles se forment généralement dans des environnements humides qui ne sont pas trop acides. Pendant des années, Opportunity a trouvé des preuves d'environnements humides anciens qui étaient très acides. Les résultats de "CRISM" (spectro de MRO) nous ont incité à examiner la zone où l'argile a été détecté depuis l'orbite. Là, nous avons trouvé un affleurement appelé "Lac Whitewater," contenant une petite quantité d'argile dû à altération par exposition à l'eau.

"Espérance" a subi une altération intense le long de fractures qui ont permis le passage pour l'écoulement du fluide. L'eau qui se déplaçait à travers les fractures au cours de l'histoire de cette roche aurait fourni des conditions plus favorables pour la biologie que n'importe quel autre milieu humide enregistré dans les roches qu'Opportunity a pu étudier."


(x)Il semble que l'objectif soit de rejoindre "Solander Point" courant août 2013 ce qui, si tout va bien et que le rover ne s'attarde pas trop en chemin, semble très réalisable..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela fait vraiment plaisir de voir ce rover bouger de nouveau .

Quelques panoramas du Sol 3312 :

Navcam

Pancam,


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui la Fourmi, ce rover... il roule lui .. pas comme Curiosity, ce gros lourdaud de 900 kg qui prend tout son temps et dont les procédures d'approche des cibles et d'analyses sont interminables..

La tempête de poussière qui avait causé une certaine inquiétude, avec un facteur d'opacité atmosphérique monté à plus de 1,5 sur plusieurs sols, semble avoir disparu. Désormais, l'opacité n'est plus trop contraignante pour les activités du rover.

L'énergie des panneaux solaires au Sol 3309 (15 mai 2013) est remontée à 431 watts-heures avec une opacité atmosphérique de 1,21 (le minimum, 385 W/h avait été atteint le 8 mai).. . Tous les systèmes sont nominaux.


Situation d'Oppy au Sol 3312 (18 mai 2013).. 95 m de plus au compteur.. Image Tesheiner/umsf :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et ça roule toujours pour Oppy, en pleine forme !

Au 21 mai 2013 (sol 3314) il vient tout simplement de dépasser les 36 km !


L'excellent "Tesheiner" d'umsf s'est un peu amusé ... Image du 21 mai :


Le rover va bientôt quitter Cape York qu'il explorait depuis.. septembre 2011 ! Mise à jour au 21 mai :



L'atmosphère semble s'éclaircir doucement mais surement.. Image du 21 mai.. :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A en juger par les images de ce jour (23 mai), le rover n'est plus sur "Cape York", et roule donc maintenant sur "Botany Bay", en "terre inconnue"..

Le terrain a totalement changé de nature, il est devenu plus chaotique car composé de gros blocs rocheux stratifiés.. Vue vers l'avant, au Sud :


Sur cette vue à l'arrière du rover, au Nord, le relief apparent dessine les contours de "Cape York" qu'Oppy a exploré pendant près de deux ans, un terrain devenu presque familier.. et qui s'est avéré le plus ancien et le plus significatif de tous les terrains explorés par les rovers depuis janvier 2004, car très riche et très révélateur au niveau géologique..

Ciao "Cape York" !.. l'aventure continue !! ..


[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 23-05-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant