vaufrègesI3

Actualité d'Opportunity (suite)

Messages recommandés


Tu as absolument raison Desmoulins, je n'aurais pas écrire ça, l'argile est d'abord sédimentaire bien sûr..

Disons que pour les "traces" d'argiles trouvées par Oppy (dans une roche manifestement métamorphique), on peut supposer qu'il s'agisse en fait de "schiste argileux", roche qui est le résultat du métamorphisme de l'argile..
Malheureusement, les instruments du rover qui auraient permis de préciser la nature exacte de ces traces sont HS depuis bien longtemps(le mini TES et le spectromètre Mössbauer)..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, ces "dalles" ressemblent beaucoup à celles que les Soviétiques ont trouvé sur Vénus. Tiens, Vénus, voilà une planète fascinante qui mériterait bien un rover, aussi, ça nous changerait des cailloux martiens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaih !! Sympa Vénus..

Plus de 400°C en surface, de l'oxyde de soufre dans l'atmosphère, des nuages d'acide sulfurique...

On pourrait y envoyer quelques astronautes de la Nasa, y'en a trop y parait, et ils s'ennuient ...

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 17-07-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah moi d'accord avec Superfulgur, Vénus est une planète fascinante, au passé pas moins inintéressant que celui de Mars. Est-ce que Vénus aurait pu être moins bien lotie que Mars pour connaître de l'eau liquide durablement à sa surface ? Et les raisons de cet emballement climatique ? Son volcanisme, son atmosphère (orageuse) font de cette planète une planète vivante, encore plus vivante que Mars.

Par contre il est vrai qu'avec quelques 450°C et une atmosphère acide, c'est moins séduisant que les déserts glacés et rouille de Mars, et moins accessible techniquement…

A moins que ? http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?s=fa1a6117ba97409633519c81e4b65403&showtopic=7628

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement, Damia...
Faire rouler des trucs sur Mars pendant dix ans, OK, c'est bon, on sait faire.
Le challenge, sur Vénus, serait autrement plus audacieux et intéressant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous oubliez la pression de dingue qui règne sur cette accueillante planète ! C'est un mixte de tank et de bathyscaphe qu'il faudrait envoyer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement...

Ca obligerait les ingénieurs à bosser un peu, plutôt qu'envoyer des boîtes en fer blanc à six roues à chaque fois sur Mars. Sur Mars, c'est trop facile, par contre, Vénus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos contributions a ce post, toutes ces images et informations laissent reveur...

Pour ce qui est de la techno pour Venus, il y a des avancées interessantes, mais la contraintes sur le sujet est principalement celle de la température plus que de la pression :
http://www.mrc.uidaho.edu/~atkinson/IPPW/IPPW-4/Session_7/Papers/7_15CILIO.pdf

>Vous oubliez la pression de dingue qui règne sur cette accueillante planète ! C'est un mixte de tank et de bathyscaphe qu'il faudrait envoyer...

J'ai joué un peu (quand j'etait petit) en électronique pour la prospection pétrolière. En standart, l'électronique employe tenait sans trop de problème à 120MPa de pression, mais la température ne dépassait pas 175°C.
Depuis, les spécialistes (Schlumberger pour nepas les nommer) ont des circuits éprouvés a 180MPa 250°C. On est donc loin de la dizaine de MPa de la pression atmosphérique de Venus.

L'électronique au dessus de 300°C, c'est très très compliqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boaf ! Un bathyscaphe à chenilles, un bon bloc clim et ça roule !
Puis surtout un bon appareil photo bon dieu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour une machine la pression n'est pas un gros problème.. la température extrême en surface oui, à 460°C, c'est clair !
Le milieu acide poserait aussi quelques sérieuses difficultés de conception, mais très certainement à un moindre niveau que la température..

En attendant de sillonner la surface de Vénus, Oppy lui est là et bien là, sur Mars :


Position au sol 3369 (17 juillet 2013) le virage vers le cratère se confirme, mais on ne connait toujours pas la cible :

Oppy le 8 juillet 2013 (sol 3361) vu par la caméra HiRISE de MRO (et Emily Lakdawalla), à mi-chemin de Nobby's Head et de la pointe nord de Solander Point. :

Toujours par la caméra HiRISE et Emily Lakdawalla, la zone d'opération d'Oppy, de Cape York en haut à Solander Point, en bas :



Source : http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2013/07171607-hirise-opportunity-sol3361.html

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 18-07-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis toutes ces années et les images de folie, z'êtes un peu blasés quoi ..


Opportunity est maintenant à 200-300 mètres de sa destination "Solander Point". Le rover est en forme et a encore assez d'énergie pour s'autoriser à faire un détour Sud-Est vers le cratère Endeavour afin d'examiner un terrain intéressant (signatures de gypse détextées par MRO).

Sans doute là, traces blanches (image du 20 juillet) :


Du sol 3366 (13 Juillet 2013) au sol 3369 (16 juillet 2013) le rover a parcouru 278 mètres.. et son compteur affiche 37,860 km..

La production d'énergie solaire est de 450 watts-heures (moins de la moitié de la puissance nominale, mais l'hiver approche et les panneaux sont poussiéreux)..

Oppy trace la route. Image du 20 juillet :


L'objectif? tout proche (image du 20 juillet):


Position au 18 juillet 2013 (Phil Stooke-umsf) :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou Daniel
Dis donc, sur l'image 2, y'a un type qui marche à côté du rover ou quoi ? La nuit il pourrait piquer des trucs genre cam tout ça, finies les photos, faut que la NASA surveille !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai oublié de poster cette vue très détaillée de Solander Point, en date du Sol 3366 :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaih Valère, les E.T. sont là.. on ne nous dit pas tout !!

Toi même jadis, en complice de la Nasa, tu dissimulais les bases E.T. sur la Lune derrière des carrés noirs.. Maintenant tu les "floutes" ou quoi ??..

Super Fourmi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste avant d'aller piquer une tête dans la piscine, un panorama complet au Sol 3374 :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais chuuut, m'enfin Daniel.
ça fait un moment que je n'ai pas fait la lune d'ailleurs, un ordre d'en haut, mais n'ébruitons pas l'affaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Valère ..

Somptueux Fourmi !!!... Tout y est !!..


Mise à jour de la position d'Oppy au 22 juillet (sol 3374). Phil Stooke-umsf :


Image du jour 23 juillet 2013 :

Oppy est donc arrivé sur le site présentant d'importantes traces de gypse et a utilisé son inusable outil d'abrasion. Sans doute pour une longue intégration de l'instrument "APXS" afin de tenter de confirmer la nature de la roche détectée par le spectro de MRO - image du 23 juillet 2013 :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au 24 juillet 2013 le rover se trouvait toujours dans la zone dans laquelle MRO suspecte des affleurements de gypse. Il n'a roulé que 3,70 mètres depuis le sol 3374 afin d'aller examiner une roche nommée "Black Shoulder". Il a ensuite utilisé l'APXS et l'imageur microscopique situés au bout de son bras robotique..

Image du 24 juillet 2013 :



Imageur microscopique 26 juillet sur "Black Shoulder" :



Au 24 Juillet 2013, la production d'énergie solaire était de 431 watts-heures et le rover avait parcouru 37,97 mètres..


A cette date, Oppy était à moins de 200 m de Solander Point et devrait reprendre le 26 juillet son chemin vers le bord nord-est de ce relief. Il devrait monter ensuite sur le "banc" qui en dessine la base. Toutes sortes de choses géologiquement étranges semblent converger à ce niveau. Ensuite, la vue depuis le sommet de la crête devrait être spectaculaire.

La ligne pointillée verte représente plus ou moins le chemin que le rover devrait emprunter pour atteindre la base de Solander Point.

Image du 26 juillet 2013 :

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 27-07-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fascinant de voir comment, en peu de temps, les perspectives changent complètement ! Encore merci pour tout ce formidable boulot de collecte, maître Vaufrèges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yes Kaptain, t'es un fidèle toi.. snif..

J'avions oublié que le JPL avait une nouvelle fois programmé Oppy pour saisir le transit de Deimos le 24 juillet, bien joué..
Accéléré cent fois :

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 27-07-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis le 24 juillet le rover s'est très peu déplacé et s'est surtout consacré à l'étude de la roche "Black Shoulder".

Les saisons sur Mars sont deux fois plus longues que les saisons sur Terre, et les jours de soleil minimum de ce sixième hiver martien pour Oppy sont prévues en Février 2014... Donc, Oppy prend son temps, car Solander Point est là à quelques 150 mètres, une broutille pour ce baroudeur ..

Position d'Oppy au sol 3384 (1er Août 2013)- Tesheiner/umsf :

Un petit coup de rabot sur "Black Shoulder" au sol 3382 (30 juillet) :


Images toutes chaudes de ce jour, 2 août (sol 3385) :




[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 02-08-2013).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui asp06, ça y ressemble furieusement, mais sur l'image quasi simultanée prise par la "navcam", le "dust devil" n'apparait pas :

Alors, artefact ??.. probable.. :

La position d'Oppy au sol 3385 (2 août 2013), 115 mètres parcourus !!.. un vrai bolide .. "Solander Point", on y est quasiment.. Tesheiner/umsf :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que c'est du détecteur qui a vécu, le dark et le fichier de pixels morts doivent être "riches" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant