jackbauer 2

Sonde JUNO : destination Jupiter

Recommended Posts

Le 09/01/2021 à 20:34, Bill46 a dit :

J'invite les amoureux de belles images à aller consulter les galeries de Seán Doran sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/seandoran/albums

 

Merci Bill d'animer sur ce fil l'actualité de cette mission et pour cette référence.

J'invite également tous les amoureux de belles images d'aller voir celles de Sean Doran.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Seán Doran est véritablement un artiste qui sait mettre en valeur les images planétaires retournées par les engins spatiaux (ci-après tourbillons de Jupiter, périjove 21).

 

JunoPJ21.jpg

 

Edited by Bill46
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une animation réalisée par Jason Perry représentant les deux survols de Io les 30 décembre  2023 et 3 février 2024, dans le cadre de la mission étendue de Juno (logiciel de simulation Cosmographia). Lors de ces deux survols, à l'approche la plus courte, Juno voit la face non éclairée par le Soleil du satellite.

 

 

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un croissant de Jupiter, pour une fois (PJ31, NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin M. Gill) :

 

PJ31.jpg

 

 

Et une autre image traitée par Seán Doran :

 

PJ31.jpg

 

Edited by Bill46
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un exemple de traitements d'image JunoCam : de la gauche vers la droite, les données brutes transmises par Juno (les 3 bandes horizontales correspondent aux 3 couleurs rouge, vert et bleu), puis couleurs réelles proposées par Björn Jónsson, traitement d'image par Gerald Eichstadt et enfin traitement d'image poussé à son extrême par Seán Doran :

 

JunoCam.jpg

Edited by Bill46
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Volutes joviennes (image JunoCam, traitement Gerald Eichstädt / Seán Doran) :

 

volutes.jpg

Edited by Bill46
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/01/2021 à 14:48, Bill46 a dit :

Une animation réalisée par Jason Perry représentant les deux survols de Io les 30 décembre  2023 et 3 février 2024

 

Et maintenant, toujours par Jason Perry, les simulations des survols de Ganymède le 7 juin 2021 (1043 km au plus près) et d'Europe le 29 septembre 2022 (350 km). La sonde approche les deux satellites par le côté plongé dans l'ombre du Soleil.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/01/2021 à 13:50, Bill46 a dit :

Un exemple de traitements d'image JunoCam : de la gauche vers la droite, les données brutes transmises par Juno (les 3 bandes horizontales correspondent aux 3 couleurs rouge, vert et bleu), puis couleurs réelles proposées par Björn Jónsson, traitement d'image par Gerald Eichstadt et enfin traitement d'image poussé à son extrême par Seán Doran :

 

JunoCam.jpg

Modifié dimanche à 13:51 par Bill46

 

Franchement, j'ai toujours trouvé que les images de la sonde Juno étaient trop contrastées, au point d'en être moches parfois. Je trouve que les images brutes sont beaucoup plus belles

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Patrick Sogorb a dit :

au point d'en être moches parfois

 +1

C'est même une offense au bon goût ; Rappelons à ceux qui ne sont pas au courant que les responsables de la mission n'ont pas cru bon d'équiper la sonde d'une caméra digne de ce nom. Les images sont des traitements de simples "amateurs" ou passionnés. On les remercie mais bon...:/

 

Pour voir des belles images de Jupiter voir celles des missions Voyager et New Horizons !

Edited by jackbauer 2
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

"On a pas l'habitude de voir Jupiter vue "d'en-dessous". Ici pas de très fameuse tache rouge, nous sommes au-dessus du pôle sud jovien.

Le 3 Novembre 2019 à 23h29 UTC la sonde Juno prend cette image à 104.000 km au dessus de la planète gazeuse.

Elle illustre le très grand nombre de tempêtes et de cyclones qui ont lieu sur la planète et surtout dans ces régions polaires."

Sources : Futura dans les étoiles

141745874_1268595343556893_916528515050748324_o.jpg

Edited by jm-fluo
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/01/2021 à 13:50, Bill46 a dit :

Un exemple de traitements d'image JunoCam : de la gauche vers la droite, les données brutes transmises par Juno (les 3 bandes horizontales correspondent aux 3 couleurs rouge, vert et bleu), puis couleurs réelles proposées par Björn Jónsson, traitement d'image par Gerald Eichstadt et enfin traitement d'image poussé à son extrême par Seán Doran :

 

JunoCam.jpg

Modifié 17 janvier par Bill46

Même si les images "sur"-traitées et bien colorées sont spectaculaires, les images brutes sont peut-être plus proches de la réalité de ce que verrait un oeil humain sur place? Jupiter en visuel c'est pas le drapeau bleu-blanc-rouge, mais des nuances de tons ocres, entre le gris des zones polaires et l'orange de la tache rouge... avec des contrastes qu'on aime bien rehausser pour faire sortir les détails peut-être trop peu contrastés pour être visibles à l'oeil...

C'est bien de rappeler l'image réelle à côté de celle traitée...

Merci,

Nicolas

 

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, jm-fluo a dit :

"On a pas l'habitude de voir Jupiter vue "d'en-dessous". Ici pas de très fameuse tache rouge, nous sommes au-dessus du pôle sud jovien.

 

En-dessous, probablement, mais côté polaire Nord, déjà, Pioneer-11 en '74 nous avait fourni ce genre du vue encombrée d'une multitude de formations cycloniques.

 

D2gjYEWXgAUmCpX.jpg

DQIneYHX0AEZywF?format=jpg

Crédit : Ted Stryk

https://twitter.com/tsplanets/status/937356131336445952

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, BobMarsian a dit :

Pioneer-11 en '74 nous avait fourni ce genre du vue encombrée d'une multitude de formations cycloniques.

 

Quelle mission ! J'aurais bien voulu suivre ça en direct si internet et Astrosurf avaient existé à l'époque...

Je me demande quelle était la meilleure photo de Jupiter avant le survol des sondes Pioneer !!??

 

 

plaque.JPG

 

Les lunes photographiées par Pioneer-10 :

 

 

Pioneer-10_jupiter_moons.jpg

Edited by jackbauer 2
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jackbauer 2 a dit :

Quelle mission ! J'aurais bien voulu suivre ça en direct si internet et Astrosurf avaient existé à l'époque...

 

Bon !  Restait le bon vieux papier d'un autre bon vieux Science & Vie post Pioneer 11, daté de juillet 1975.

Les images brutes collectées par une caméra qui n'en n'était pas une (photopolarimètre balayant suivant la rotation de la sonde stabilisée par spin comme Juno) étaient épouvantables (voir un précédent article de Science & Vie) !

 

600dc8641911a_ScienceVie_1975-07_Les-ouragans-gigantesques-de-Jupiter_1_ASF.thumb.jpg.2a043277c95b6da8f99d9f12db4bf396.jpg

 

600dc88470d0c_ScienceVie_1975-07_Les-ouragans-gigantesques-de-Jupiter_2_ASF.thumb.jpg.c3175617400ed9924da8bc10c8639239.jpg

 

Avec Pioneer 10 & 11, c'était le grand bon avant (vs Mars) avec une inquiétude (qui ne s'est pas avérée) lors de la 1ère traversée de la ceinture d'astéroïdes qui faisait un peu peur :o

Edited by BobMarsian
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

ww1.JPG

 

O.o Ah bon parce qu'on en doutait à l'époque ??

 

Bob, si maintenant tu avais dans un vieux C&E la meilleure photo de Jupiter prise par un télescope au sol... ;)

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, jackbauer 2 a dit :

Bob, si maintenant tu avais dans un vieux C&E la meilleure photo de Jupiter prise par un télescope au sol... ;)

 

Tout ce que j'ai trouvé sur des vieux bouquins (1969 & 1972, respectivement), évidemment, possible qu'il ait eu mieux, aussi les reproductions sur les livres ont certainement dégradées la qualité des  clichés originaux :

 

600eb35fa379d_La-lune-et-les-plantes_Pierre-de-Latil_Hachette_1969_Jupiter-Palomar_ASF.JPG.4fed7b2180ba9d9935eb165f5714ef30.JPG

Mt-Palomar

600eb3b57cea0_Cosmos-encyclopdie_lexploration-des-plantes_1972_Jupiter.thumb.JPG.e42f3062a90da0813fb203473f897c6f.JPG

  • Like 1
  • Love 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois me souvenir que lorsque j’ai débuté l’astro en 73, les meilleures images de Jupiter à ma connaissance - en tout cas les plus riches en fins détails - étaient encore des dessins réalisés à l’occulaire et non des photos...

Superbigourdan (notez l’heureuse coïncidence entre la désignation des habitants de la Bigorre et le patronyme de l’inventeur de la méthode de mise en station éponyme) qui traînait au Pic quelques années plus tard dans les basques d’Audoin Dollfus, devrait pouvoir confirmer ou infirmer cela ?

En tout cas au niveau amateur "il n’y avait pas photo" c’est clair : c’était d’une misère même pas regardable avec les yeux aveugles d’une passion naissante ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Alain MOREAU a dit :

Superbigourdan (notez l’heureuse coïncidence entre la désignation des habitants de la Bigorre et le patronyme de l’inventeur de la méthode de mise en station éponyme) qui traînait au Pic quelques années plus tard dans les basques d’Audoin Dollfus, devrait pouvoir confirmer ou infirmer cela ?

 

A l'époque, le "patron" des observations de Jupiter, je crois que c'était Michel Walbaum, à Reims, avec son télescope de 500, dans lequel j'ai observé. Il dessinait.

Dollfus, à ma connaissance, non : il adorait dessiner Mars, Saturne et les satellites de Jupiter, mais Jupiter, je ne me rappelle pas...

  

Perso, l'image la plus folle de Jupiter que j'ai jamais vue, c'est avec le 600 de Meudon, un soir où il n'y avait pas de turbulence, dans les années 1980, c'était un pastel d'une subtilité inouï...

 

 

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/01/2021 à 19:44, jackbauer 2 a dit :

+1

C'est même une offense au bon goût ;

 

Pareil! j'ai l'impression de voir des images des films de SF des années 70 ! ;)

 

C'est ce que l'on appelle le traitement à l'américaine ! :D ( faut pas s'étonner de leur mauvais goût quand on voit ce qu'ils bouffent! ;)).

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'autres tirées d'un HS de Science & Avenir : "Notre nouveau monde la Lune" (Albert Ducrocq) sorti juste avant Apollo 11 ---> et toujours celles du Pic & Palomar !
Côté des satellites galiléens, bien malin serait celui qui pourrait relié les taches d'albédo photographiés avec la vision détaillée que les Voyager nous a donnée bien des années plus tard (1979) !

 

600f0352a917b_Notre-nouveau-monde-la-Lune_Science--Avenir_1969_Jupiter_ASF.JPG.238e63fe639e3e33e3d00a39a182cbe7.JPG

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière orbite de la mission scientifique initialement prévue au programme avant la destruction de la sonde - mais c'était avant les extensions de la mission décidées en 2018 puis en 2020 - Juno atteint le 21 février 2021 son 32e perijove.

 

C'est le 7 juin prochain, au cours de son 34e perijove, que Juno s'approchera de Ganymède à moins de 1000 km et qu'à cette occasion sa période orbitale sera réduite de 53 à 43 jours. D'autres survols rapprochés d'Europe et de Io sont prévus d'ici 2024, avant la fin définitive de la mission maintenant programmée pour 2025.

 

JunoPJ32.jpg

 

JunoMcGill.jpg

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les premières images JunoCam du perijove 32 de la sonde Juno arrivent sur Terre. Ci-après par exemple une série de telles images de Jupiter retraitées (contraste et couleurs exagérés) par Brian Swift (projection sphérique à 45 pixels par degré) - cliquer/afficher pour haute résolution :

 

JunoCamPJ32.jpg

(Crédit : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Brian Swift)

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre image des nuages de la haute atmosphère de Jupiter prise par JunoCam lors du perijove 32, le 21 février (altitude 8 584 km) et retraitée par Brian Swift :

 

PJ32.jpg

(Crédit : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Brian Swift)

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre vue de détail lors du passage au perijove 32 le 21 février, image traitée par Kevin M.Gill. J'ai superposé en encart un détail de cette "draperie de soie", en améliorant quelque peu le contraste, montrant un moutonnement de nuages à haute altitude. Nous sommes à 8 500 km au-dessus de l'atmosphère de Jupiter. Cliquer/afficher.

 

PJ32McGill.jpg

(Crédit : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin M. Gill)

 

Et une seconde (extrait de l'original https://www.flickr.com/photos/kevinmgill/50974132321/) :

 

PJ32McGill-2.jpg

(Crédit : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin M. Gill)

 

Edited by Bill46
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le spectrographe UVS élaboré par le laboratoire texan du Southwest Research Institute et monté à bord de la sonde Juno est initialement destiné à étudier les aurores polaires de Jupiter, mais il est arrivé qu'il enregistre aussi des émissions ultraviolettes très localisées et de courtes durées. La sonde étant stabilisée par spin, c'est-à-dire tournant sur elle-même en deux tours par minute pendant la phase d'études scientifiques, au moment du survol les instruments à bord balayent la surface de Jupiter en quelques secondes seulement. Et dans le cas du flash du 10 avril 2020, celui-ci n'a été vu que pendant 17 millisecondes, probablement pendant une fraction de temps qu'a duré le phénomène.

 

Précédemment, 11 autres flashes brillants (dits TLEs pour Transient Luminous Events) de 1 à 2 millisecondes avaient déjà été enregistrés par l'instrument UVS. Mais ceux-ci correspondaient à des phénomènes atmosphériques très brefs déclenchés par des éclairs. Ici, le phénomène observé est beaucoup plus long et surtout son spectre ne comporte pas d'émissions de l'hydrogène moléculaire, composant principal de l'atmosphère jovienne. En fait, il se présente comme l'émission d'un corps noir d'une température de 9 600 K localisé à environ 225 km au-dessus des nuages de la haute atmosphère, typique d'un météore. Une estimation attribue à l'impacteur une masse comprise entre 250 à 5 000 kg (soit un diamètre de 1 à 4 mètres).

 

Jupiter subit de très nombreux impacts de météores tous les ans, bien plus que la Terre. Mais ils sont en général très brefs et rarement observables. Les plus gros impacts peuvent être visibles depuis la Terre, à condition d'être là au bon moment (6 impacts ont été ainsi observés par des astronomes amateurs ces dix dernières années). L'impact des fragments du noyau de la comète Shoemaker-Levy en juillet 1994 reste bien sûr le mieux documenté. De tels impacts peuvent avoir de longues répercussions sur la chimie atmosphérique de la planète. Ainsi, 15 ans après l'impact de Shoemaker-Levy, 95 % de l'eau encore présente dans la haute atmosphère de Jupiter est le résultat de cet événement.

 

https://www.swri.org/press-release/swri-scientists-image-bright-meteoroid-explosion-jupiters-atmosphere

https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/2020GL091797

 

jupiter-bolide.jpg

 

Image du phénomène lumineux transitoire observé sur Jupiter le 10 avril 2020. Le spectrographe ultraviolet UVS de Juno a capturé un segment d'une aurore polaire (en vert, correspondant aux émissions de l'hydrogène) et un point brillant en limite de balayage (agrandissement) apparaissant en jaune, conséquence d'émissions à des longueurs d'onde plus grandes : la trace d'un météore impactant l'atmosphère jovienne. (Crédit SwRI)

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now