lyl

avis sur TAL-2

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

mm je vois ça, rien n'est fait.
Il n'y a pas des masses de fabricants qui font du 150.
Un conseil positif sur autre chose d'Orion dans ce cas en 150/151mm maxi

Je ne veux pas attendre, mon collègue du club est parti sur du 200mm maintenant.

Et, d'une part :
- comme il sera revendu, je ne vais pas mettre dedans de la camelote dont personne ne voudra.
- d'autre part : il me faut une référence pour tester une châine optique (la barlow coma que j'ai en proto potentiel), mini lambda/6 sinon ça ne sert à rien.

GSO/ Skyw ?
En tout cas pas du fait maison qu'on attends des mois.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 03-09-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, merci Yves, il faudrait que je réajuste en écartant un peu le barillet à nouveau, il fait 150mm au chausse-pied, mais c'est faisable sur un étau

Sinon suis allée voir sur le site de Fred pour le GSO, c'est suffisant, on doit pouvoir compter sur le lambda/6 que j'ai entendu comme standard chez tout le monde (sauf...) et que j'ai pris en référence pour ajuster mes triturage.

Mais bon, j'ai quand même envoyé un mail à mon contact chez APM, il me doivent bien une info vu le retard de mon intes en commande chez eux.

En tout cas, merci à vous tous, je pense que j'avais bien besoin de 2 ou trois tuyaux pour pouvoir m'occuper dans les quelques mois qui viennent.

Et vous mijoter une ou deux bricoles qui ferait la surprise et le plaisir à quelques uns (en tout cas le jmpg86, je l'entends plus pour mon oculaire en prêt !)

------------------

Oo, la réponse de mon contact pro sur ce qui a été dit plus haut est sans appel et impartiale : je n'ai pas envie de jouer à la loterie.
De plus, je viens d'apprendre que Intes a fait passer mon MN68 en tête de liste de choses à faire, retard minimisé.

Dans le détail technique sur la réponse que j'ai eue :
le PV fourni sur Zygo de qui vous savez est insuffisant en soi.
C'est bien une plage de qualité qui améliore tout mais le tri sur certains défauts est à faire. (dont douceur et bord)
Bref, comme on pouvait le penser le polissage industriel c'est rapide mais le résultat est encore trop dispersé sur un lambda/x donné.
En gros on paye le temps passé sur machine.

Pour le détail : c'est complet sur le site d'AiryLab et il est préférable de demander une validation indépendante sur le haut de gamme.

D'autre part, un peu de chance j'ai eu des retours, dont Frank Grière par mail, il m'a répondu que le 150 d'origine n'est pas du sittal : trop blanc sur les photos, ça reste à déterminer.

Pour ma culture perso et le fait que le tromblon si attendu va arriver, je me lance dans une remise à plat de la surface et on verra ensuite. Achat bas de gamme pour le moment et je m'arrange à trouver un beta-testeur qui a une bonne optique en attendant.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 04-09-2017).]

Trouvé un GSO comme prévu mais chez AGENA ASTRO.
(suite a réponse non concluante de Wolfi de TS optics : cherche pas à comprendre... moi non plus)
Envoyé avec assurance (prix du dollar avantageux)

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 05-09-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le petit TAL-2 (grand TAL-2 recoupé) est maintenant équipé de son miroir

J'ai ajouté les photos de l'intervention là :

MiroirGSO 150 f5 par Agena Astro

Je suis contente même si je ne l'ai pas testé, l'état de surface est bon : photo prise au flash en décalé : il ne diffuse pas

J'ai promené mon laser de colimation dessus, très peu de poussière : les seuls endroits ou je voyais le pinceau. J'ai du pousser le laser à fond en intensité pour le voir de temps à autre sur la surface. :x

On verra quand j'aurai collé le secondaire demain la première lumière.

IMG_20170915_193246.jpg

--------------------------------------------------

Bon flûte, le secondaire est plus épais d'au moins 3-4mm, je vais devoir déplacer l'araignée car c'est à bout de course pour le réglage.

Ça se voit car la collimation n'est pas parfaite par rotation du laser. Confirmé par le fait que la meilleure résolution de l'image n'est pas dans l'axe.

-> Et donc priorité à remonter ce secondaire.

Sinon globalement l'image est lumineuse mais pas géniale pour un 150, à revérifier après déplacement.

D'autre part, je trouve que c'est sensible au tilt oculaire dans le PO, j'ai pas l'habitude des f/D=5

Côté miroir, bon il y a 30% d'obstruction c'est vrai, et les détails sont sensibles à la turbulence de chaleur ; à peine mieux que sur mon apo 80 voire pareil.

Ça passe avec un oculaire adapté, en l’occurrence le LVW 8, ça je comprends, mais ce n'est pas transcendant.

Bon aussi c'est ce que je voulais, faire du CP, avec un 20mm c'est sympa. Je suis bien convaincue de repolir l'autre miroir du coup : comme quoi avoir l'habitude d'une bonne lunette...

On verra bien après les derniers ajustements.

--------------

Toujours pas fini mais déjà une amélioration : le choc du transport a tilté le PO, je viens d'ajuster un petit peu et la collimation est plus précise et l'image est déjà plus belle : ouf

 

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est peut-être l'idée de faire un post à part. Le PO du TAL en a pris un coup aussi dans le transport, rien de méchant mais ç'est plus sensible à f5. J'ai utilisé le secondaire cassé qui a encore un peu de surface réfléchissante et je teste par rotation avec mon laser de colimation pour y mettre des cales fines.

Si quelqu'un connait une autre méthode, elle est la bienvenue.

IMG_20170917_113834.jpg

Dure journée : redressage de PO, remontée temporaire du secondaire, collimation à l'oeil dans le PO puis au laser (pas parfaite) et tada ! enfin une image qui fait plaisir...

Il y a des jours ou je m'affole un peu trop vite quand même...

Reste à recouper ou pas le bas du scope pour intégrer ou pas à demeure le RCCI baader (en M48/M42) qui a encore un infocus trop court ....

---------------------------

Support d'araignée rehaussé + collimation : observation à 0,9D encore un peu faible (5,5 mm pour f/5), j'ai deux images qui se superposent imparfaitement. -> collimation/po à affiner.

---------------------------

Ca commence à être un gruyère, j'ai rehaussé le support d'araignée 2 fois, mais ça passe avec le 4mm radian, c'est bien avec un LVW 8.test-tal_4.thumb.jpg.25e288eefd47898b8d5a07884a466d12.jpg

-----------------------------------------

J'ai encore des anneaux de diffraction qui ne sont pas ronds : décentrage de la position idéale pour le secondaire. Je vais aussi vérifier que le primaire ne soit pas comprimé.

J'en ai marre des patates de diffraction...

Edited by lyl
suite des péripéties

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca y est le télescope est fonctionnel, avec une image meilleure que mon APO sur des détails fins (le contraste en prend un coup quand même).

Un peu d'embellissement et cela lui fera une nouvelle jeunesse  : il a pleins de trous partout : support d'araignée décalé de 12mm, j'ai voulu sortir le focus pour mettre un correcteur mais ce n'est pas assez. J'abandonne ça commencerai à vignetter, il faudrait un secondaire à 50mm

 

Pour la conclusion : le tilt important du porte-oculaire (3mm sur 96mm de long du au choc PTT, je n'avais pas constaté au premier contrôle mais le choc avait tordu ça aussi) rend impossible une collimation correcte avec le laser.

J'ai du employer la bonne vieille méthode d'alignement des différents cercles (ouverture, miroir, secondaire, PO) en vision directe pour obtenir un piqué correct, je vérifierai en défocusé comment ça se passe sur une étoile.

Ca reste un peu chiant, je ne suis pas tout à fait centrée à l'oculaire : je pense 1 à 2 mm, ceci dit ce n'est pas un planétaire...

PO a peu près redressé (rondelle et huile de coude)

Moralité : à f5 la mécanique joue beaucoup sur la qualité d'image. Je n'avais pas eu autant de difficulté sur le dobson 203 à f/6.

Juste un dernier merci pour le lien récent sur le logiciel Newt (pas essayé vignettage)

https://stellafane.org/tm/newt-web/newt-web.html

 

IMG_20170919_151548.thumb.jpg.555781c9f56484cec2babc5d3f3c649c.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là ça commence à me gonfler, je me demande comment ça peut être si moche ou si j'aurai pas pincé le miroir ... c'est bien la peine d'avoir réussi à tout aligner. Dire qu'à l'oculaire je voyais des lumières trifides, quand je vois le spot ça confirme. (trop crevée pour re-démonter -> au dodo) Un avis ?

Je refais le test  avec une meilleure mise en température ?

rodier150.JPG

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas 36 solutions!

 

(1) Le miroir est trop serré dans son barillet, ou quelque chose le bloque un peu trop. Mais je suppose que tu ne fais pas ce genre d'erreur.

(2) Es-tu sûre de la qualité du miroir?

(3) A voir le secondaire aussi...

(4) Si tu as des doutes sur la mise en température, il faut recommencer dans de meilleures conditions avant de tirer une conclusion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok merci pour la check-list, je n'avais pas pensé au secondaire qui me file des boutons maintenant (c'est un Orion UK acheté précédemment), de toute façon il y a deux points qui nécessitent que je monte un banc pour un Foucault qui me servira plus tard.

 

Il me semble que c'est le moment de me procurer une étoile artificielle ou d'en faire une.

Le mirroir est censé être un GSO (acheté chez Agena, livré sans la gommette mais bien protégé)

 

Posé sur des patins : en téflon et au bord vertical du barillet une mince feuille de papier enduit (type polyéthylène) assure la glisse. Callé comme le miroir d'origine avec des épaisseurs de papier cartonné, patte de maintien d'origine. Ca glissait beaucoup, j'ai ajouté des feutres sous le bord à l'extrémité des branches pour freiner. Ca bouge quasiment sans effort en rotation et jeu minimal en latéral : la collimation ne bougeait pas après mouvement. La dépression me fait penser à un appui excessif par une patte, j'ai remonté ça récemment, mais aucunement aux appuis sous le miroir.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec une source étendue (un "néon" fluorescent à l'ancienne) on peut tester aux franges des lamelles de microscope et en repérer une avec des franges assez droites qui peut alors servir à tester la planéité au bord du secondaire près des points de fixation. ça fait déposer le secondaire mais de toute façon dans l'idéal il faut tester les deux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Présentement j'ai un peu de mal à le croire, mais je ferai un star test dés que possible... >:(

J'ai déposé le secondaire : colle à aquarium assez facile à enlever, pas stressé le truc.

Je teste ce matin sur l'apo à main levé : dégueulasse

Je ressors le secondaire d'origine : surprise... O.o

J'ai remis en place le secondaire tout abimé, collimation ...

L'image est impeccable avec un 5.5mm ES. Des fois que je rêve, je sors le Clavé 6mm que je viens de recoller pour Disciplus.

Là j'ai les abeilles et je risque pas de décolèrer de la journée.

 

vendeur M42optics : secondaire Orion UK lambda/8

oups boulette, ce n'est pas un secondaire OO : pas de marque mais il n'est pas conforme aux spécifs que j'attendais (7mm épais, 12mm reçu), j'ai galéré avec le positionnement (+6mm à rehausser)

http://www.inova-ccd.com/pro/catalog/product_info.php?cPath=44_66_84&products_id=234

 

 

Sur qui je vais taper ?

2017-09-24_T_13-50-29-secondaireTAL.jpg

Edited by lyl
ajout photo + correction

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai tenté d'appliquer la méthode que j'ai posté juste au dessus. disons que ça marchouille presque mais ça ne peut pas être conseillé comme une méthode simple.

comme je n'avais pas de lampe néon sous la main j'ai pris une diode laser avec un diffuseur (du ruban adhésif translucide) devant qui éclairait une surface blanche elle même avec un aspect diffusant.  j'ai posé des lamelles dessous sur un fond sombre. sur la photo on voit qu'avec un laser il est très facile de voir les franges de coin de verre (moins facile de les photographier) : il faut repérer une lamelle avec des franges droites et qui le restent quel que soit l'orientation de la lamelle (si rotation dans le plan de celle ci). jusque là tout va bien ;) puisqu'on finit en général par en trouver une qui satisfait à peu près à cette contrainte.

c'est lorsque on amène l'heureuse élue sur le secondaire dont on veut vérifier l'arête que les choses se compliquent :

- il faut que les surfaces soient vraiment propres sinon n'importe quelle salissure résiduelle fait une cale entre les deux surfaces et les franges sont alors souvent trop serrées et cachent le défaut éventuel.

- il faut tout de même mettre des cales sinon l'adhérence déforme la lamelle.

- je l'avais oublié (pas pratiqué depuis trop longtemps) mais il faut en pratique que la lamelle soit semi aluminée (...) sinon les franges ont un contraste trop faible à cause de l'inégalité photométrique entre les deux reflets qui interférent. en fait les franges du coin de verre se voient toujours bien et se superposent aux franges du coin d'air qui sont beaucoup moins contrastées.

il y a un risque non négligeable de rayures à la manipulation, surtout si on a pas des doigts de fée, et les franges sont vraiment difficiles à voir. à déconseiller donc, même probablement sans intérêt pour quelqu'un d'habitué si on a pas les moyens de faire la semi aluminure.

 

(la lamelle repérée par la méthode ci dessus peut par contre servir de séparatrice à bas coût en l'absence de cube séparateur.)

 

lamellesFranges.jpg

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est jamais évident de photographier ça, pour ma part, depuis que je n'ai que le smartphone : on ne fait jamais ce qu'on veut.

c'est quand même bon à savoir, vu le prix absolument modique des lames et couvre-lame (lamelle).

J'ai envoyé un message à M42optics, en attendant le secondaire est dans un ramequin pour nettoyage de la colle résiduelle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, Romano zen fait des secondaires plans de bonne qualité, si besoin.

Edited by albanc

Share this post


Link to post
Share on other sites

grazie a te, ho trovato l'indirizzo

http://lnx.costruzioniottichezen.com/joomla/index.php?option=com_content&view=section&id=26&Itemid=28

----------------------------------

Ca y est le télescope est équipé avec un 50mm et collimaté : le résultat est pas mal. Je peux comparer avec des images précédentes, il ne reste que le changement de PO en cours.

A ce sujet : la collimation avec un cheshire est plus pointue pour le problème d'aligmement du port-oculaire.

Un jeu d'images en terrestre :

Pose unique, un sapin

sapin_2.jpg

des empilements de 20 à 40 images

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Telescope/TAL2-140-94-2/secondaireGSO50/2017-10-08_T_11-57-48-maison.jpg

La profondeur de champ limitée se remarque

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Telescope/TAL2-140-94-2/secondaireGSO50/2017-10-08_T_11-59-22-toit.jpg

Mon poulet de référence

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Telescope/TAL2-140-94-2/secondaireGSO50/2017-10-08_T_12-01-01-clocher.jpg

Et les fameuses fleurs dont je me suis servies pour le test du 80mm sur l'apo : plus piqué cette fois, c'est normal on passe à 150mm au lieu de 80, la map reste délicate avec la crémaillère prévue pour un f/D8, le PO sera changé.

 

2017-10-08_T_12-10-45-fleurs.jpg

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Telescope/TAL2-140-94-2/secondaireGSO50/2017-10-08_T_12-10-45-0389_fleurs.jpg

(le dernier avec Gimp sans correction couleur)

Je reste impressionnée pour un objectif obstrué à 33% : le traitement image rattrape énormément (déconvolution 3pix, masque flou 10pix, déconv 2pix et ma correction couleur + gamma réhaussé pour les parties sombres, la source est pourtant un peu sur-exposée.)

Pour la pub, chaîne optique : GSO mirroir et secondaire, si j'ai pas trop la flemme, j'irai faire un test étoile au garage souterrain.

 

Edited by lyl
exifs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca y est un petit scope TAL raccourci qui pique : (pour l'image ci-dessus, j'ai décidé de faire un up quand j'ai retrouvé l'ancienne photo)

pour comparaison avec une image en projection oculaire sur une apo de qualité de 80mm

Le diamètre est au rendez-vous, ça fait même crado celle ci-dessous : la collimation a été réalisée avec un cheschire long, bien plus précis que le laser quand le porte-oculaire n'est pas parfaitement aligné.

flower_25-06-2017_time_13-58-38.jpg

-------------------------

Et hop : Saturne -> vu Cassini ce soir à x150, avec un ortho EO 12,5 sur barlow 2.5x  Kepler, impossible avec le Radian 4 sur lequel la map est casse-pied.

Mais bon, j'avais oublié de refermer la porte-fenêtre. (quiche de base) et j'ai mis deux traversées du champ pour comprendre que c'était à l'envers par rapport à mon apo (renvoi coudé :p)

2017-10-15_T_19-51-12-saturne_2.jpg

distance SEYNOD-St Martin Bellevue : environ 10km

2017-10-15_T_18-20-42-place-eglise_3.jpg

Pilone HT à environ 13km

2017-10-15_T_18-22-01-pilone2.jpg

 

 

 

Edited by lyl
détails techniques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now