• 0
Sauveur

Aide futur achat d'un C11

Question

9 answers to this question

Recommended Posts

  • 2

Salut Sauveur,

 

lorsque je suis revenu à l'astro, il y a 2 ans... je cherchais un tube de 250~280mm digne de ce nom pour faire principalement du planétaire (mon site est bien trop pourri pour aller au-delà :() et j'ai essayé plusieurs instruments (dont entres autres trois C11 classiques, un C11 Edge-Hd...), j'ai également envisagé un Mak250 d'occase (qui coûte une blinde et pèse un âne mort) et finalement, en désespoir de cause, je me suis rabattu sur un VMC260 d'occase dont on ne voyait aucunes images planétaires faites avec ce tube, bref, un coup de poker !!! Finalement, cela a été une révélation car ce tube est tout simplement génial, tant pour l'optique, la couverture d'image, le poids, la mise en température, la quasi absence de sphérochromatisme (variante de Maksutov)... bref, c'est un killer et tu devrais regarder sérieusement de ce côté là ;)

 

quelques exemples d'images planétaires réalisées avec mon VMC260L :

 

Saturne en juillet 2016

http://astrosurf.com/topic/109834-ma-meilleure-image-de-saturne-de-la-saison-en-ce-18-juillet-2016-avec-le-vmc260l/

Mars en juillet 2016

http://astrosurf.com/topic/109856-2-belles-images-de-mars-du-17-18-juillet-2016-pour-cette-fin-dopposition-vmc260l/

Jupiter en mars 2017

http://astrosurf.com/topic/111804-nuit-du-15-au-16-mars-2017-enfin-quelques-images-sympas-de-jupiter-au-vmc260l/

 

Très peu de sphérochromatisme pour le VMC260

2016-05-01_1915_jupiter_vmc260_2x_asi224

Edited by Gerard THERIN
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 1

Bonsoir Sauveur,

 

le C11 est en général un bon choix car il est polyvalent aussi bien pour le Planétaire et le CP en visuel.

 

Néanmoins, si tu te lances dans de la photo planétaire ou du CP, la polyvalence du C11 touche ses limites car il devient moyen : ce qui a été mon cas et la raison pour laquelle je l'ai vendu !

 

Je suis passer à une lunette quadriplet de 152 mm à focale courte + réducteur pour le CP et à un Mak pour le planétaire. J'envisage aussi de passer à un RC 12" pour le CP en complément de ma lulu.

 

Bref, il te faut choisir ce que tu veux faire : du visuel ou de l'astrophoto ? du planétaire ou du CP ? tout cela en tenant compte de ton lieu d'observation le plus fréquent Pollution ou pas, Montagne, campagne, ville ou bord d'océan ?

 

A ta dispo pour t'aider dans ton choix

 

Bon Star surfing

Frank

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 1

Bonjour,

 

En planétaire le C11 se débrouille pas mal lors de nuits épargnées par la turbulence, mais ça se gâte les autres nuits, notamment pour les couches bleues qui subissent de plein fouet l'aberration de sphéricité induite par la formule optique... ces nuits-là les couches RGB ne servent QUE pour la couleur, les détails et nuances étant majoritairement sur la luminance qui est à soigner aux petits oignons!

 

L'ajout d'un crayford est obligatoire, ainsi que l'ADC qui vient sauver les meubles par rapport à l'aberration de sphéricité....

 

Une bonne nuit:

 

M20140422-22h33UT-ESu.jpg.c7045a73ec3df968edd78b332f81d010.jpg

 

Une nuit moins épargnée par la turbulence:

 

S20130604-20h56TU-ESu.thumb.jpg.e8f17e0db1a1520f30c6e56b4a838f8f.jpg

 

La couche bleue de Saturne est vraiment dégradée et nuit au résultat final....

 

Maintenant si je devais remplacer mon setup, je me tournerais plus vers un Newton ou un Cassegrain ;)

 

Emmanuel

Edited by ERS
Conjugaison
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

merci beaucoup pour vos réponses c'est gentil, les images sont magnifiques Emmanuel je suis plutôt planètaire mais j'aime bien saisir quelques objets du cp je possède un newton 200/1000 également en plus de mon sc8, en faite c'est un peu la peur  de tomber sur un cul de bouteille comme David qui me freine un peu car pour 2000 euro le sc11, j'aimerais qui soit au top et qu'il me donne des images équivalentes au votre et surtout au dessus de mon sc8 pouces.

merci beaucoup et bon ciel

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

A la loterie on peut aussi gagner le gros lot! ;)

 

A priori moins de risques avec les miroirs sphériques d'un C11 qu'avec les miroirs paraboliques d'un Newton, industriellement les premiers sont plus faciles à réaliser.

 

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

merci de tes lumières Emmanuel 😊 cela me rassure plus qu'à attendre la bonne occasion et sinon je prendrai un neuf au cas ou 😊

encore merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut Sauveur,

Alors déjà lassé du C8 ?

Sinon je peux te proposer un Mak 127 qui marche pas trop mal... xD

Blague à part, quelle est ta monture pour porter le futur planet killer ? Tiens-nous au courant, c'est toujours intéressant et instructif de suivre les choix d'évolution !

Bon choix ;) Julien

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci Julien J'ai déjà un mak 127 pour les vacances :) non je suis très satisfait de mon c8 car il me donne du plaisir et avec la monture je le sort en une fois tout monter c'est d'ailleurs ce qui me freine pour augmenter le diamètre. Je mets un peu de côté tout les mois et je regarde les occasions. Bon ciel à toi et merci :)

Le 2/10/2017 à 18:06, spaceju a dit :

Salut Sauveur,

Alors déjà lassé du C8 ?

Sinon je peux te proposer un Mak 127 qui marche pas trop mal... xD

Blague à part, quelle est ta monture pour porter le futur planet killer ? Tiens-nous au courant, c'est toujours intéressant et instructif de suivre les choix d'évolution !

Bon choix ;) Julien

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By zirkel 2
      Hier soir toujours avec la 80 f/15 un peu de lunaire mais surtout du planétaire, toujours en phase de tests pour ce réfracteur que je n'avais pas encore évalué en planétaire.
      Mais beaucoup de turbulence 3/4 sur l'échelle de Pickering ce qui m'a bridé de X48 à X120 mais le plus souvent à X86!
      -Saturne : très bien définie et du détail dans les rares accalmies, Cassini sans problème, nuances colorées sur le globe, prometteur. Pas de chromatisme apparent.
      -Jupiter : le juge de paix toujours plus difficile donc très bien.
      Un vrai potentiel, les bandes équatoriales avec un peu de détails, assombrissement des pôles, GTR orangée et définie, les 4 satellites avec taille apparente du moins pour Ganymède.
      Chromatisme faiblard, très facile à oublier.
      Plutôt concluant mais à confirmer avec une atmosphère plus stable pour pouvoir pousser en grossissement.
       
      - Le matériel : Lunette Achromat Scopetech STL80-A MAXI, monture EQ SVP GoTo, RC Takahashi à prisme, oculaires Lumicon K-25/Starbase 14/ BCO 10.
       
      -Météo : très bonne transparence, vent faible mais turbulence atmosphérique évaluée à 3/4 Pickering avec des pointes en fin de nuit à 5/6.
    • By clementv
      Hello la commu !
       
      Il m'arrive un truc pas banal : je me suis équipé en SHO chez Antlia (3nm). Le Ha testé il y'a quelques semaines est une pure merveille et j'ai voulu compléter ma cible ce week end avec des couches en SII et OIII (NGC7000).
       
      Problème : au moment du prétraitement je me suis aperçu que j'avais exactement le même signal entre le OIII et le SII... Petite vérification faite sur les acquisitions de l'ami @idir sur la même cible elles devraient être bien différentes :
       
      Images d'Idir, pas de doute le signal est bien différent :

       
      et chez moi :

       
      Les deux brutes ci-dessus proviennent des 2 filtres différents mais d'aspect cela ressemble plus à du OIII
       
      J'ai vérifié coté RAF : elle ne semble pas avoir de problème mécanique et ce soir là je suis passé sur d'autre filtres sans difficultés
       
      j'ai démonté ma RAF pour en avoir le cœur net mais il semble bien que le SII et le OIII soient similaires (position 5 et 7) :
       
      et en face opposé aussi :

       
      c'est pourtant un set SHO et pas OHO : 

       
      Donc 3 possibilités :
      - Ma RAF picole plus que moi et elle est restée sur le OIII cette nuit là (alors que dans l'ordre de mes acquisitions j'ai fait du L puis de SII puis de OIII
      - Un problème d'emballage chez Antlia
      - Un retour client chez OU mal remballée (problème les filtre son sensés être neuf)
       
      Pour exclure totalement la piste de la RAF soule, l'un de vous, équipé de ces filtres, peux t'il me confirmer que l'aspect du SII et du OIII est bien différent ?
       
       
       
       
       
       
    • By Labonnejournee
      Bonjour tt le monde,
      J’ai fais face cette nuit à un problème des plus déconcertant…
       
      Il y a deux semaines environ, je recevais la nouvelle Zwo Asi 533 mm pro. Premier réflexe, j’installe le driver depuis le site de zwo. La première nuit arrive, je branche mon alimentation sur la camera, le câble USB 3.0 (qui ressemble à l’image jointe), la caméra n’est pas détectée sur APT, mais qu’à cela ne tienne, je lance AsiStudio, et là elle est bien détectée, et tout va bien pour deux nuits consécutives. Une semaine plus tard, je réinstalle exactement le même setup (en ce qui concerne les branchements) et la, rien. Apparemment Windows me dit qu’il y a problème de périphérique. Il n’a été ni migré, ni démarré. Je tente sur mon autre pc, pareil. En cherchant une solution, sorti de nulle part, je vois qu’elle est détectée par AsiStudio, je fais quelques photos, elle se déconnecte une fois, je débranche, rebranche, elle est de nouveau visible sur AsiStudio, elle se déconnecte à nouveau et là rien n’y fait. Déconnecté, reconnecté, l’alim, le câble usb, réinstallé les drivers, redémarré l’ordi, vérifié que tout est bien à jour, rien n’a marché. Au passage ma caméra de guidage qui est une zwo Asi 120 mini  n’a aucun problème et fonctionne impec.
      Et cerise sur le gâteau, Windows ne dit même plus que l’appareil à un problème, il le considère juste comme un « port usb 3.0 générique ». Et je ne peux pas l’utiliser.
       
      j’espère que vous pourrez aider la personne désespérée que je suis actuellement.
      Merci d’avance pour vos réponses!
       

    • By banjo
      bonjour à tous ,
      je doit coller mon porte barillet pour une optique Istar sur un tube en carbone avec de la colle bi-composants époxy  (quelques vis aussi , ceinture + bretelles ) , j'ai fait l'alu aussi rugueux que possible et il est ajusté sans jeux 
      j'ai lu que l'alu se corrode en présence du carbone , réalité ou légende urbaine ?
      Paul
       

       
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je soumets à votre sagacité et vos critiques ce concept de barillet astatique à matelas d'air. Il est né d'une récente discussion sur les barillets astatiques vs triangles. Je vais développer un peu sur ce post dédié car je ne vois pas vraiment d'écueil insurmontable à ce type de barillet. Il peut au contraire permettre de bien répartir les appuis (aussi nombreux qu'on le souhaite sans complications). Évidemment, comme il ne s'agit pour l'instant que d'une idée (je n'ai procédé à aucune mise en œuvre) il est possible que ce fil de discussion conduise à un abandon pur et simple. C'est justement le but de faire le tour des inconvénients, avant d'aller plus avant dans la réalisation d'un barillet de ce type.
      Je mets ci-dessous 7 schémas auxquels je me réfère dans la discussion à suivre.
      L'idée de base (1) c'est que le miroir sur un coussin d'air est supporté uniformément sur toute sa surface. De plus, il n'y a aucune tenue latérale du miroir (2). Cerise sur le gâteau (mais on ne pourra pas s'en servir) le coussin d'air agit comme des leviers astatiques, c'est à dire que la poussée au dos du miroir dépend de l'inclinaison du télescope (2).
      Premier écueil, la poussée au dos du miroir est uniforme, alors qu'elle ne devrait pas l'être. La flèche et l'éventuel trou au centre du miroir expliquent cela. Il est alors possible de coller au dos du miroir une série de touches réparties selon PLOP, qui auraient toutes la même poussée et dont 3 seraient remplacées par les vis de réglage de la collimation (3). Dans l'exemple ci-dessous, pour un 450mm de 50mm d'épais et 51 touches et 3 vis. En collant les touches au dos du miroir (et non sur le coussin) on s'affranchit des problèmes de variations des positions.
      Cela règle le deuxième écueil qui est la mise en température du miroir s'il est isolé au dos par le coussin d'air. En choisissant 3 points extérieurs pour les vis et en donnant au coussin la forme d'un anneau (4) (6), on peut insérer un ventilo pour la mise en température.
      Reste le point épineux du réglage de la pression, afin que les 3 vis aient chacune la même charge que l'ensemble des autres points. Comme la pression dépend de la température, il est impensable d'avoir un réglage parfait et stable au cours de la nuit. On peut contourner ce problème en faisant reposer le coussin non pas sur le fond du télescope mais sur un disque intermédiaire lui même soutenu par 3 (par exemple) leviers astatiques dont l'ensemble supporterait 51/54 ème du point du miroir, chaque vis supportant 1/54ème dans mon exemple à 54 points d'appuis (5). Dans ce cas, la pression dans le coussin n'a pas d'importance, il faut qu'il soit suffisamment gonflé pour que seules les touches soient en contact avec le miroir et pas trop gonflé afin que toutes les touches soient en contact. Mais dans cette fourchette, une variation de pression est sans effet puisque ce sont les leviers qui définissent la charge.
      Concrètement, j'imagine le matelas en "bâche à vide" utilisée pour cuire le composite carbone-époxy. Le disque intermédiaire pourrait être dans ce matériau, fin et léger (s'il se déforme un peu c'est sans importance). Pour les touches des cylindres en bois collés à la colle aquarium. Un barillet ainsi réalisé comporterait 54 touches pour 3 leviers astatiques seulement, la stabilité mécanique de l'ensemble dépendrait seulement de l'ancrage des 3 vis et des 3 leviers. Les 3 vis ne supportent que 300g chacune pour un 450mm de 17kg ce qui en outre ouvre la porte à la map par le barillet.
      Mais je n'ai surement pas pensé à tout, d'où ce post! A vos critiques, constructives ou destructrices, mais je l'espère bienveillantes!
      Nathanaël
       
       


  • Upcoming Events