kiwi74

Moisson estivale au Sony A7s et présentation d'un haut savoyard/lyonnais !

Recommended Posts

Bonjour à tous !!!!

 

Suite à la grosse mise à jour du site, j'ai enfin décidé de "sauter" le pas en m'inscrivant ici. 

 

Certains ici me connaissent en vrai mais aussi "virtuellement" car je suis également inscrit sur WA sous ce même pseudo. Ayant une vie assez trépidante, on peut me rencontrer soit sur les environs d'Annecy ou de Lyon depuis 1 bon mois maintenant. 

 

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas ici, j'ai 35 ans depuis quelques jours et passionné de longue date par cette passion dévorante (j'ai calculé au moins 23 ans....) car ma première revue astro a été un certain Ciel et Espace de 1996 où ils parlaient de l'éclipse totale de lune de septembre de cette même année.

 

Pour mes débuts ici, je souhaite partager avec vous une petite série de photos du CP prise cette été en mode apprentissage de mon nouveau jouet, le Sony A7s. Toutes les photos ont été faites sans autoguidage.

 

 

M33 : A7s au foyer du T250/1000 (en mode APS-C) avec correcteur GPU + 60x30s à 3200 iso :

M 33

 

 

M 17 : 57 poses de 30s (soit environ 30min) à 2500 iso + 15 offset + 14 dark + red/correcteur 0.8x sur vixen ED 80sf (soit 480 mm de focale après la réduction (FD 6))

 

8154-1503262987.jpg

 

 

Les Dentelles du Cygnes : Vixen ED80sf + reducteur/correcteur 0.8x (soit 480mm) + Sony A7s non défiltré le tout en 45 min (90x30s) + DOF sans autoguidage :

 

8154-1504358303.jpg

 

 

La Lagune et les Trifides en 60x30s soit 30min.... avec un A7s non défiltré et lunette Vixen ED80sf avec reducteur/correcteur 0.8x

 

8154-1503480090.jpg

 

 

Le double amas de Persée à 3200 iso avec la Vixen ED 80Sf + correcteur/réducteur 0.8x + Sony A7s en 60x30s (30min)

 

59b3e79931567_Final02.thumb.jpg.3d18148c81a2f32b9867f2cdebb51c7d.jpg

 

 

Voilà voilà, merci de m'avoir lu et à bientôt !

 

Kiwi

 

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut et bienvenue :) effectivement tu as bien pris en main ton nouvel apn:x

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By RIGEL33
      Les Hyades et la nébuleuse de Hind
       
      Lors de la rencontre annuelle d’AG33 réservée aux adhérents, nous avons pu bénéficier de deux nuits correctes lors de cette semaine de nouvelle Lune du mois d’octobre : celles du jeudi et du samedi.
      Nous étions loin de la pollution lumineuse des grandes villes, sous le ciel du triangle noir de l’Aquitaine.
       
      Avec mon setup « grand champs », j’ai visé les Hyades qui forment l'amas ouvert le plus proche de nous à une distance de 151 années-lumière. Il est constitué de 300 à 400 étoiles partageant des caractéristiques communes telles que l'âge et la composition chimique. Les quatre membres les plus brillants de l'amas sont toutes des géantes rouges qui ont commencé leur vie sur la séquence principale en tant qu'étoiles de classe spectrale A. Elles forment un astérisme en forme de « V » représentant la tête de la constellation du Taureau et couvrant quatre degrés (l’équivalent de 8 pleines Lunes). 
      Aldébaran, l'étoile la plus brillante du Taureau (en bas de l’image), fait partie de cet astérisme, il représente l'œil du Taureau mais ne fait pas partie de l'amas. Aldébaran est en effet situé deux fois plus près de nous que l'amas.

      L'amas tire son nom des Hyades de la mythologie grecque, les nymphes de la pluie. Selon le mythe le plus répandu, elles furent les nourrices de Dionysos. Zeus les transporta au Ciel pour les remercier de leur dévouement à protéger son fils de la jalousie de son épouse Héra.
       
      Photos prises le 15 octobre 2020 à Allons (47) – Canon 350D défiltré partiel avec objectif 70-300, focale à 133 mm, ouvert à f/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto ni autoguidage).
      57 poses de 2 minutes – ISO 800 – 23 DOF – Iris et Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Le même soir où j’ai imagé les Hyades, en regardant de plus près le Triangle du Taureau sur Stellarium, je m’aperçus qu’il y avait un peu au-dessus des Hyades la nébuleuse variable de Hind. On la voit sur l’image grand champ en haut à gauche comme deux étoiles entourées d’une voile de gaz. Je décidais alors de la viser avec la lunette.
       
      Cataloguée NGC 1555, cette nébuleuse par réflexion est éclairée par l’étoile variable T Tauri qui est un système stellaire triple. Elle a été découverte par l’astronome John Russell Hind en 1852 et se situe à environ 600 années-lumière de nous.
       
      Malheureusement, ma monture ayant un souci de connectique, elle a subi des microcoupures. Je n’ai cumulé que très peu de poses pour ce genre de nébuleuse. Cependant, l’image n’est pas trop moche et on voit la nébuleuse. Je la soumets donc à votre bienveillance.
       
      Photos prises le 15 octobre 2020 à Allons (47) – Canon 7D défiltré partiel au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      33 poses de 2 minutes – ISO 6400 – 23 DOF – Iris et Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By Achaim
      une prise dans la constellation de Cassiopée
      ngc 663 en bas a droite et 654 en haut
      200/1000 SW 
      XT4 Fujifilm 32 poses à 6400 isos
      siril et darktable
      image cliquable en grand critiquable en petit et jetable si envie
       
       
       
       

       
    • By Superfulgur
      Bon, pendant que certains font des images de planètes qu'on voye facilement à l'oeil nu, du tout venant, en bouffant des fraises Tagada,  l'Observatoire C2PU a confié une importante mission d'observation à un professionnel de la profession. 
       
      Voici donc la nébuleuse M 43, prise au petit matin depuis le plateau de Calern, avec le télescope de 1 mètre Omicron C2PU... 60 x 30 secondes de pose à F/9 et 4000 ISO, Nikon D810 A, pas de DOF, Siril et Photoshop.

      S

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : PK 104-29.1 ( alias Jones 1 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 104-29.1
       
      Magnitude: 15.10
      Brillance de surface : 16.60
      Dimensions : 318.0 x318.0 "
       
      - Date : 18/09/2020.
       
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10.
       
      - Optique de base : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Barlow "x2" au coulant 31.75 ( Takahashi ) ... ce qui donne ~ 2400 mm de focale effective avec le montage utilisé.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 8 ; Bin 2 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 200 s.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : Mauvais
       
      - Transparence du ciel : Correcte.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
       
       Plein champ ( ~ 27,64' x 18,83' ) :
       
      1°) Une brute :
       

       
      C'est pour moi, c'est un "gros" objet, mais il n'est pas très lumineux comme objet avec une brillance de surface de seulement 16.60.
       
       
      2°) Après empilement de 35 prises de 200 s retenues ( Total : 1h 56 min 40 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       

       
       
      Une version avec réductions d'étoiles :
       

       
      J'ai du tirer les curseurs assez loin, et du coup, l'image est pas mal "bruitée"  ( malgré l'utilisation d'un filtre gaussien ).
       
  • Upcoming Events