DOLGULDUR

Newton f/4 truss tube gso, des retours ?

Messages recommandés

Bonjour a tous,

 

Je me permet de creer un nouveau post, car je n'ai rien trouve sur AS concernant les "nouveaux" tubes Newton courts, destines a l'astrophotographie, qui semblent reprendre certains elements de design de ces fameux RC.

Il s'agit en particulier du design truss tube, en carbone

 

J'ai trouve un modele 10" ici: sur ce site allemand ou ici: sur cet autre site allemand ou encore un modele 12" ici ou ici.

 

L'un des site conseille on correcteur de coma a environ 200 euros, le poid est de 17kg (10") a 22kg (12"), cela me parait un peu cher et un peu lourd au regards des unc de TS par exemple (12 et 19kg, tubes pleins carbones pour les modeles de 10" et 12" respectivement).

 

Mais quid de la qualite optique et mecanique ? J'avoue que je suis tres tente par les design truss tube de gso, que ce soit pour leur 12"/14" RC, ou leur 12" Newton (dispo en France ?), je me deciderai probablement lorsque je conaitrais le seeing de mon site.

 

Pour l'instant, j'ai trouve deux postes sur Cloudy Nights: ici et ici, qui semblent prometteurs, a part pour le backfocus, et le fait que le PO semble un peu faible pour un gros train d'imagerie.

Pour visualiser la bete, je me suis permis de reprendre la photo du premier post cloudy night cite ici (il s'agit de deux tubes 12", un TS et un truss tube gso):

cloudy_night_surdimensionne.jpg

 

Si quelqu'un a un retour, je suis preneur, merci d'avance !

Modifié par DOL GULDUR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir dolgudur,

 

Tout dépend ce que tu veux faire !

 

Si c'est de l'astrophoto du CP : aucune hésitation prends un RC TS Optic 10/12" car pas de coma et pas besoin de flatfield !

 

Ce qui n'est pas le cas avec un Newton à cause de son miroir sphérique, bcp de coma !!!

 

alors que un vrai RC a des miroirs hyperboliques !

 

Si tu prends un RC avec un réducteur de focale, tu auras la même chose que le Newton que tu mentionnes F/4 !

 

Enfin, il faut savoir que TS a un joint venture avec GSO sur les RC et pas les Newton d'où le fait que tu as la mention "TS OPTICS" sur les RC et pas les Newtons : http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p5069_TS-Optics-12--Ritchey-Chr-tien-Pro-RC-Teleskop-304-2432-mm-Carbon-Tubus.html

 

De plus, pour infos, GSO (Guan Sheng Optical Co.,Ltd.) a une bonne réputation de constance de qualité dans ses optiques,  miroirs et mécaniques même si c'est un Taiwanais grand concurrent de SYNTA (Skywatcher, Celestron, Orion USA, Tasco,...) qui est dit au dessus de SYNTA (Suzhou Synta Optical Technology Co., Ltd.);

 

GSO est aussi distribué par Optique Unterlinden sous la marque KEPLER.

Bref, acheter un instrument est une loterie donc selon moi il faut mieux acheter là où l'on diminue le risque de probabilités ce qui semble le cas pour les RC de TS Optics / GSO !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, je me permets une petite rectification.

Les miroirs de newton sont tous paraboliques si grosso-modo diamètre >=150mm et f/D<8 : source par un revendeur sur Cloudy Nights.

il y a quelques sphériques : avantage coût de fabrication et qualité suffisante du profil en sphère pour atteindre diffraction limited pour ces modèles 150 /1200, 114/900, encore faut-il qu'il soit bien polis. suis pas sûre pour le 130/900.

A ce jour, GSO a une chaîne de fabrication correcte pour les paraboliques à ce que j'ai collecté comme infos : les mirroirs seraient un peux plus "doux" que ceux de SkyW pourtant au même niveau : PTV proche de 1/6 lambda.

De toute façon avec des poubelles à lambda/4, ce n'est pas la peine de faire du planétaire avec un newton : l'obstruction va diminuer trop la qualité de l'image pour essayer d'en sortir un grossissement utile de plus de 1x diamètre.

Blabla technique ici :

 

 

D'autre part un RC de 10-12" a besoin d'un aplatisseur de champ sur les grandes caméras.

La formule Ritchey-Chrétien souffre d'aberration de sphéricité, comme le SCT. Le réducteur 0,75x Kepler n'est pas trop mal en entrée de gamme et fait le job en laissant quand même un peu d'astigmatisme aux bords.

 

Sub-aperture corrector for the Ritchey-Chretien

 The two remaining aberration in the Ritchey-Chretien (RC) are astigmatism and field curvature. 

 

Modifié par lyl
détails techniques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai utilisé pendant 2 ans un RC de 300mm GSO tube métal, et maintenant un autre 300mm RC GSO tube carbone. Ils sont très bien tout les deux. Ils ont une origine Optique unterlinden. Je ne m'exprimerai pas sur les newton car je ne les ai jamais essayé.

Maintenant leur base mécanique est très proche. Sur les RC elle est très saine, c'est du solide et du bien construit. Pour moi, sur les deux tubes que j'ai en mains, je dirai que c'est du "sans emmerde". As tel point qu'ils sont capable de tenir les multiples retournement d'une GM2000 et d'enchainer pour ainsi dire immédiatement des poses de 10min sans autoguidage avec un échantillonnage de 0.7 sec d'arc par pixel!! C'est juste du jamais pour ma part. Maintenant pour tenir un tel exploits, il faut savoir que le primaire est collé dans le barillet. La contre partie, c'est que le collage peut dans certain cas entrainer des contraintes.

Coté cercle image, j'ai actuellement une STL11000M sur le RC, mais le champ reste propre sur 24x24mm avec des pixels de 9µm soit 0.7 sec d'arc d'echantillonage, au delà, il faut de plus gros pixels, ou utiliser un correcteur si on désire un champ plan.

Sur un newton, tu auras les mêmes problématiques que sur tout les newton, donc un correcteur sera tres vite indispensable. La taille, le prix du correcteur sera grosso-modo proportionnel à la taille et l'échantillonnage choisi comme camera  d'acquisition.

 

Juste comme ca, un RC avec un réducteur, ca ne sera jamais la même chose qu'un newton. Il est déjà pratiquement impossible de construire des réducteurs de qualité pour RC en dessous de 0.75, voir 0.7. Dans le monde Pro, j'ai vu un réducteur de folie à 0.5 fois pour un RC, mais c'est juste un truc de malade. Un très bon réducteur pour RC couvrant un champ certain coute une petite fortune. C'est généralement des réducteurs a 4 lentilles avec des verres assez spéciaux... Pour faire simple, il ne faut pas en demander des trop sur les réducteurs pour RC.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir et merci pour vos reponses !

 

Merci lyl pour le lien sur ce thread bien documente, les Newton a f/4 sont donc deja dans la theorie bien sujets a la coma.

Pour l'astrophoto, je pense exploiter un format allant de 14mm de diagonale (type atik one 6)N/B a 30mm (APN aps-c couleur). Donc a priori pas tout le cercle image, car les ccd tres larges sont assez cheres, je pense que le correcteur de TS devrait etre suffisant pour s'initier serieusement a la CCD sur ces petits formats.

 

Pas de planetaire prevu avec ce tube de tout de facon, donc pas de contrainte particuliere a ce niveau.

 

Merci Laurent51 pour ton retour concernant le RC, je suis sensible a l'aspect champ sans coma (meme si un peu courbe), mais ce qui me fait le plus peur est la focale, je compte acquerir une Eq8, donc quelque chose de solide, mais pas suffisament pour faire des poses sans guidage a ces focales, meme avec reducteur.

D'autre part, il semble aussi difficile de trouver des capteurs CCD/CMOS avec des pixels suffisament gros pour avoir un echantillonage coherent, et encore plus dur d'avoir les conditions de seeing qui vont bien. (et je n'ai jamais collimate un RC, ce qui rajoute a l'apprehension)

 

Franck: merci egalement pour ton retour, mais il semble quand meme qu'entre un RC 300 a f/7, disont f/5 avec reducteur 0.7, et un Newton a F/4, on puisse gagner en temps de pose.

J'ai aussi un peu peur de la qualite optique du RC, vu la difficulte de realisation des miroirs hyperboliques, ainsi que la difficulte a maitriser la collimation de cette formule. L'idela serait que je puisse en tester un dans un club avant, je vais me renseigner.

 

Mon sujet de predilection serait la photo de galaxies/amas de galaxies, je sais que pour cela il vaut mieux un focale longue, mais j'ai pense que la combinaison lucky imaging a f/d faible + petit pixels serait plus efficace, mais surtout plus polyvalente que la solution f/d long et gros pixels.

Viennent ensuite les amas d'etoiles, pour lesquels la resolution, et donc le diametre sont importants, et enfin les nebuleuses, pour lequels j'ai un peu moins d'appetence (vu beaucoup trop d'images des memes sujets), mais qui pourraient me tenter a l'occasion.

La spectro m'aurait aussi interesse a long termes, mais je pense que le backfocus du Newton sera trop faible pour cela, donc tant pis pour l'instant.

Concernant ces problemes de back focus, et vu que je compte principalement imager des galaxies (RVB, pas trop de filtres excepte peut etre IR-cut ?), je m'oriente meme potentiellement vers une solution a capteur CCD couleur refroidi, sans roue a filtre pour reduire le cout, la complexitee de mise en oeuvre, les problemes de backfocus et de flexion du PO.

 

Biensur, je suis ouvert a toute observations/remarques sur ces sujet.

 

 

 

 

Modifié par DOL GULDUR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, dolguldur a dit :

Mon sujet de predilection serait la photo de galaxies/amas de galaxies, je sais que pour cela il vaut mieux un focale longue, mais j'ai pense que la combinaison lucky imaging a f/d faible + petit pixels serait plus efficace, mais surtout plus polyvalente que la solution f/d long et gros pixels.

Par curiosité quel CCD petits pixels as-tu en tête ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le newton 300 a f/4, je vise des pixels entre 3 µm (0.515") et 5µm (0.86"), voir 5.45µm (0.927"):

  -En cmos: l'ASI1600 a 3.8µm 

  -En CCD: Atik One 9.0 a 3.69µm, voir meme la Atik 4120EX a 3.1 µm

  -Chez moravian, il y avait aussi les camera a base de kaf8300 (5.4µm), plus sensibles, mais ducoup plus limite en termes d'echantillonage

 

La raison me pousserait a utiliser des pixels petits en cas de capteur couleurs (type CMOS) pour debuter, et un peu plus gros en CCD mono plus tard, histoire de taquiner des magnitudes plus elevees.

Modifié par DOL GULDUR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout dépend de l'échantillonnage que tu vises. je suis assez d'accord sur ton analyse globale.

Sache qu'un RC reste un instrument qui permet peut de liberté. Ils sont généralement a FD8, et il n'est jamais simple de changer ce rapport F/D.

Un newton est bien plus souple dans les différentes possibilités d'utilisation. Aucun problème pour monter la focal avec une bonne Barlow. Mais plus compliqué a colimater qu'un RC, je te le confirme. Il y a une particularité dans les RC qui concerne la distance primaire secondaire, mais sur les GSO elle n'est pas réglable donc ca simplifie:-).

J'utilise une ZWO 1600MM-C sur un newton (sans secondaire) de 500mm FD3. Ca marche vraiment très bien. Avec ce type de capteur, tu devrait pouvoir utiliser un correcteur de champ pas  trop chère.

Je ne connais pas ton niveau, mais ce type d'objectif avec une camera moderne et un newton est un bon choix. Apres ca veux pas dire que ca sera simple. il te reste a voir aussi du coté du focuseur, du réglage de tilt si tu en as besoin, voir si tu choisi une camera couleur ou monochrome... amuse toi bien:-)

 

Bonne astro!

Laurent Bernasconi

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Cecil-Kris a dit :

Perso, après avoir lu quelques post de ce genre, j'économise, je prends plus petit, mais je prends du vrai bon miroir d'artisan.

 

Un "petit" 460 de derriere les fagots ;)

Tu marque un point par rapport a la qualite optique, il est clair que je ne m'attends pas a la meme qualite finale pour un scope a 2500 euros, et un a 8500.

Disont pas forcement la meme qulite finale, mais la variabilite dans la qualite finale, car dans les tests cites, il y a le pire (TS, SW) comme le meilleur dans les tubes chinois (SW, et Orion pas trop mal).

Dans un premier temps, je vais peut etre avoir des acquisitions un peu decevantes a cause de la diffusion, etc... mais cela me permettra au moins de maitriser le reste de la chaine d'acquisition et de traitement, avant de passer a quelque chose de plus serieux.

 

Un point important cela-dit, dans le post cloudy night, il apparait que le miroir du Newton est a base conique ce qui rend perilleuse les possibilites d'evolution futures (repolissage, realisation d'un nouveau barillet...). quelqu'un confirme qu'un artisan ne peut pas reprendre cela ?

 

post_cloudy_night_conique.jpg

Modifié par DOL GULDUR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Orion c'est chinois ?

Pour une éventuelle reprise, demande (moi je ne connais que Mirrosphere :)  Frank Grière m'a répondu : 150 possible par lui si je suis une quiche côté polissage)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Lyl

 

Oui Orion  est un revendeur SYNTA (Suzhou Synta Optical Technology Co., Ltd.).

 

Bien à toi

Frank

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Cecil-Kris a dit :

Ils sont bon les Chinois, c'est clair...

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=150541

Perso, après avoir lu quelques post de ce genre, j'économise, je prends plus petit, mais je prends du vrai bon miroir d'artisan.

 

Mwarf, les drôles de surfaces pour certains, je suis en train de me demander de quelle forme est l'outil pour paraboliser.

Enfin suis un peu déçue, le micro-mamelonnage est vraiment mauvais par rapport à un miroir manuel, je pensais qu'on pouvait descendre bien en dessous avec du cerium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant