BobSaintClar

Le deal du jour !

Messages recommandés

On continue dans la série rareté... c'est pas une paire de jumelles, mais un instrument qu'on voit peu et qui, à l'instar des Miyauchi Apo, a provoqué quelques érections impromptues chez les jeunes astrams des années 80 :D : Un gros T460 Newton transportable à monture équatoriale en fer à cheval (évidemment obsolète aujourd'hui et à ma connaissance, ce concept n'a pas été repris par une autre marque), le NGT-18 ! Prix demandé ? 768 euros... Bon ok, il a l'air complètement rincé mais enfin, si le duo de miroirs n'est pas pourri, on refait l'aluminure et c'est marre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Nan, il dit "complètement" :D

Mais quid de l'optique ? Dans deux jours, je pose la question de l'état de l'aluminure - là, impossible de s'en rendre compte - et de la surface du primaire (Rayures ?). Si la réponse me convient, pour ce prix, j'acquiers le tout et me construit un gros dob tranquillou au printemps prochain. Suspens !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Reviens en france tu  verras... Il n'y a jamais ça dans les petites annonces...

Tous juste ceci

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Fujinon 25x150 sont à visée droite : plus adaptées pour le théâtre que pour l'astro, également :D

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas faux... Ca aurait une sacré gueule dans le théâtre...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bizarre, le lien de mon dernier message s'est affiché normalement un petit moment, puis plus rien ? O.o

 

J'espère que cette fois ça va mieux marcher ! Même marque que pour l'annonce précédente...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas pourquoi :S A chaque fois, je ne fais que coller l'adresse d'une petite annonce de vente d'AS et le lien marche très bien les premières heures (vérifié depuis plusieurs postes), avant de disparaître ! Je vais arrêter, ça ne sert apparemment à rien, dommage... :/ 

Modifié par Cédric Perrouriefh
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



  • Contenu similaire

    • Par Lilian LEFORT
      Bonjour !
       
      Petite question je pense prendre un de ces correcteurs ci-joint !
       
      Mais j aimerais avoir des retour d'utilisateurs 
       
      Ethos 21mm / sw 458/1900


    • Par STF8LZOS6
      Hello,
       
      Vous avez tous eu à faire à cet effet sur les objets lumineux bas sur l'horizon. Tout astrophotographe qui débute en a entendu parler mais il est toujours assez surpris d'avoir à gérer ce problème lors de ses prises de vues planétaires ou stellaires.
      C'est mon cas depuis peu, lorsque j'ai voulu imager Sirius et Rigel lors de prises de vues d'étoiles doubles et qui vont m'orienter vers un correcteur de qualité, ADC MK3.
      J'ai une question liée à l'équipement: Y aurait-il une raison technique qui ferait que les réfracteurs sont plus gênés par cet effet que les réflecteurs, en ce sens que chaque lentilles, jouant le rôle de prisme, accentue la dispersion contrairement à un miroir.
      J'aimerai avoir votre opinion.
      Je pense de même aux renvois coudés à prisme et à miroir.
      J'ai vu des courbes de dispersions  atmosphériques en fonction de la hauteur sur l'horizon, et je pense que vouloir mesurer des écarts de quelques secondes d'arc sur des étoiles doubles devient très difficile si la dispersion engendrée par la faible hauteur sur l'horizon donne des erreurs aussi grandes que l'écartement.
       
      Merci de vos retours.
       
      Claude
       
    • Par lyl
      Je suis ennuyée car une évaluation d'épaisseur requise pour stabiliser la déformation d'un doublet type Fraunhöfer est difficile pour moi.
      le verre 1 (gauche) a un module d'Young de 71,5GPa et le verre 2 est à 113,2GPa, les ratios de Poisson sont à .292 et .294
      disque de 26 cm, maintenu à 25,4cm par le pourtour.
      Actuellement 16kg, alors que Istar Optical l'aurait sorti à 8kg environ.
      J'ai pris 45mm au centre pour le convexe (30 au bord) et 30mm pour le concave (40 au bord)
      Qu'elle déformation serait causée pour cette épaisseur et la moitié en épaisseur ? (centre -22 & -15)

       
       
      Est-ce que je peux utiliser ça : http://jean.lamaison.free.fr/flexion.php
      en simulant le poids ?
       
    • Par tresabern
      bonjour à tous
       
      lorsque j'ouvre les scripts dans  Siril 09-9-10, je vois DSLR-precocessing  à la place des 6 programmes apn etc.. je ne vois pas ce que cela signifie. j'ai rechargé Siril et c'est toujours la même chose, rien n'a changé !!!
      comment je peux mettre les scripts pour lancer Siril avec le Sony A7s pour traiter les images ?, dans l'état actuel je ne peux rien faire !!! comment je veux enlever DSLR-precossing
      merci de trouver le remède
      bon ciel
      Bernard
    • Par tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



  • Images