jldauvergne

Une occultation à ne pas manquer le 5 octobre

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Christophe> L'étoile faible dont tu parles est de magnitude B comprise entre 12.4 et 12.9 d'après Vizier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui JL, surtout que le ciel hier soir était loin d'être transparent, même pour un ciel de ville. Ca pourrait être mieux. Quand je pense qu'à AstroQueyras je voyais Triton directement à l'oculaire !

Yapo : merci ! Donc ça veut dire que l'étoile qui sera occultée sera plus ou moins de cet éclat. C'est plus brillant que Triton et au final, je suppose que ce n'est pas lui qui est important mais bien l'étoile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu es sûr Yapo? sur simbad c'est une étoile anonyme sans informations et dans gaia dr1 c'est un objet de magnitude gaia  10.7 . je peux certainement me tromper, je n'explore que rarement les catalogues.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut avoir en tête quand même que l'éclat de Triton et celui de l'étoile s'ajoutent. Donc la réalité sera plus favorable que ça. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'éclat de triton et l'étoile se composent plutot pour la cerise sur la gateau.

Rien de péjoratif sur cet écrit, il y a baucoup qui lisent ici pour prendre au pied de la lettre.

En occultation d'étoiles par astéroîdes il n'y a que 2 niveaux de lumière, étoile et astéroîde. Ici c'est triton avec une atmosphère à caractériser donc du supplément à capturer.

 

Pour cette étoile Christophe, "The sky6" indique cette étoile GSC5813:197 de magnitude 12.2 dans un champs redressé. 9'x7' sur le champs logiciel à 0h30UT ce matin.

Il y en a bien une autre de l'autre côté de neptune de m 11,1 à même distance environ, pas répertoriée selon le TYC par exemple. Curieux.

Donc 12.2 avec le systeme GSC/ UCA je pense systeme V, pseudo visuel.

Champs logiciel 9'x7'.

Le catalogue de référence reste un sujet essentiel. Pas de l'à peu près.

Il y a sur la vue émise aussi 2 points chauds qui ne sont pas des étoiles.

L'air mass est 1.5 déja grand et il faudrait y faire les correctifs nécessaires.

La vue prise est avec 20° de hauteur sur l'horizon?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rajouter sur votre image publiée ici c'est HD216777 de magnitude 8.08, couleur G6V pour l'étoile la + brillante.

 

Côté logiciel j'ai testé sharpcap+, en application de capture.

Fiable sur la fréquence de capture, 200ms de pose et 4i/s. C'est fiable. Pas de frame perdue et lectures très rapides. Temps inscrit sur chaque trame fits. Il n'y a que le top de départ à afiner. Mais la sec de départ reste acquise.

L'horloge synchronisé par interent est aussi bonne, vérifiée avec le time de la radio surVLF DCF.

Il restera comment effectuer la réduction de la courbe de lumière, il y a bien un soft NASA qui est une usine à gaz, ou Tangra très utilisé.

D'autres idées?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien reçu? cependant pour la photométrie, il faudrait y voir à l'aavvso et l'afoev !

Ce sont des photometristes, Réputées. Mondialement.

Pas une simple affaire de catalogue avec data à relativiser, suivant ceci ou cela..

Mon humble opinion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais votre test avec 20° d'élévation?, c'est un noeud de succès.

Raw fits 16its? Ciel?

Je reste à dire que le 1m de meudon reste le tube exploitable ici en octobre avec la brume à 20° à 1H00UT.

Mais qui sait.

Les clubs locaux rp regardent tjs leurs b.....

Encore.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que ne cela n'interviervenve pas à toute ardeur!

Testez et faite surtout des tests avant pour se reglerr? C'est tout.

C'est google.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stanislas, le cas d'une occultation par un objet du système solaire est assez différent des études de photométrie menées par l'AAVSO. D'ailleurs je n'ai rien vu passer sur le site de l'AAVSO concernant cette occultation.

Ici, il me semble que le plus important c'est le timing de l'occultation, et si possible la détection du flash central. J'imagine que l'observation serait pratiquement identique quelque soit la longueur d'onde utilisée. Bien sur, idéalement on pourrait utiliser un filtre pour voir comment différentes longueur d'ondes réagissent en traversant l'atmosphère de Triton, mais:

 

1) Pas certain qu'on gagne beaucoup d'info supplémentaire (merci de me corriger si je dis des conneries)

 

2) Filtre -> moins du flux -> temps d'exposition plus long -> moins de précision sur le timing.

 

Si tu suis les alertes de l'AAVSO, tu as du remarquer qu'ils préconisent assez régulièrement de faire des mesure sans filtre quand le timing est important et que l'équipement amateur ne permet pas d'avoir une cadence suffisamment rapide avec un filtre. Donc ça ne me choque pas plus que ça de ne pas avoir à utiliser un filtre pour cette occultation et je vais laisser mon set BVRI au chaud le 5 Octobre.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean luc,

 

je me trouve à Surgeres ( 30km à l'ouest de la rochelle), j'ai un 300mm newton.

j'aimerai bien participer, par contre j'ai qu'une camera couleur, l'asi224mc.

Donc pas de filtre, mais je mettrai une barlow 2 x pour pousser un peu Triton de Neptune.

exaxearobaseyahoopointfr

 

Stephane

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christophe  , merci pour ce premier test  , il va y avoir de quoi faire d'ici peu  ,  reste aussi à voir avec les essais à venir   ;)

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

=> Exaexe17 Bonjour,
pas sur que la Barlow soit utile car elle va multiplier par 4 le temps d'acquisition.

Il est parfois plus astucieux de faire sans avec une image partielle (ROI) pour améliorer la cadence.

Faire un essai sur le champ avant pour savoir le temps de pose acceptable.

Les programme d'analyse photométrique (tangra, muniwin, prism10,... se moquent un peu de la résolution spatiale tant que les objets peuvent être bien séparés.

L'important c'est d'avoir quelques étoiles étalons dans le champ (Donc ne pas trop réduire le champ).

 

Bonne chasse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un facteur 4, non car la source est ponctuelle. 
Le facteur de perte dépendra du seeing. Dans un cas défavorable ça peut être 4 sans doute, mais pas bon seeing le facteur peut être proche de 1 si la psf reste plus petite que 1 pixel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, jfleouf a dit :

Stanislas, le cas d'une occultation par un objet du système solaire est assez différent des études de photométrie menées par l'AAVSO. D'ailleurs je n'ai rien vu passer sur le site de l'AAVSO concernant cette occultation.

Ici, il me semble que le plus important c'est le timing de l'occultation, et si possible la détection du flash central. J'imagine que l'observation serait pratiquement identique quelque soit la longueur d'onde utilisée. Bien sur, idéalement on pourrait utiliser un filtre pour voir comment différentes longueur d'ondes réagissent en traversant l'atmosphère de Triton, mais:

 

1) Pas certain qu'on gagne beaucoup d'info supplémentaire (merci de me corriger si je dis des conneries)

 

2) Filtre -> moins du flux -> temps d'exposition plus long -> moins de précision sur le timing.

 

Si tu suis les alertes de l'AAVSO, tu as du remarquer qu'ils préconisent assez régulièrement de faire des mesure sans filtre quand le timing est important et que l'équipement amateur ne permet pas d'avoir une cadence suffisamment rapide avec un filtre. Donc ça ne me choque pas plus que ça de ne pas avoir à utiliser un filtre pour cette occultation et je vais laisser mon set BVRI au chaud le 5 Octobre.

 

jf

Il me semblait que cette affaire de filtre était close puisque les planétologues ont tranché cette question.

Sur que les variabilistes n'ont pas cette occultation à leurs programmes.

Cependant les méthodes de mesure peuvent s'appliquer pour approcher au mieux possible les niveaux de lumière en appliquant les correctifs.

Mais peut-être que je vais trop loin.

Pour bien prendre la courbe de lumière à l'immersion 5i/s est sans doute l'objectif à tenir sans filtre puisque défini comme tel.

Maintenant je resterais surpris que cette courbe de lumière soit la même avec filtre (R et V des catalogues pas ceux pour la trichromie) et sans filtre. C'est une autre histoire maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jpg&mtl a dit :

=> Exaexe17 Bonjour,
pas sur que la Barlow soit utile car elle va multiplier par 4 le temps d'acquisition.

Il est parfois plus astucieux de faire sans avec une image partielle (ROI) pour améliorer la cadence.

Faire un essai sur le champ avant pour savoir le temps de pose acceptable.

Les programme d'analyse photométrique (tangra, muniwin, prism10,... se moquent un peu de la résolution spatiale tant que les objets peuvent être bien séparés.

L'important c'est d'avoir quelques étoiles étalons dans le champ (Donc ne pas trop réduire le champ).

 

Bonne chasse.

Il me semble que Chistophe a imagé à F32 avec bining 2x2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, stanislas a dit :

Il me semble que Chistophe a imagé à F32 avec bining 2x2

 

C'est le cas mais moi je n'ai pas le choix... le F/32 c'est mon foyer primaire ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christophe, ton essai montre que c'est jouable avec 1 seconde de pose et un 200 à f/10 en bin 2.

ça en fait des observateurs potentiels ;)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, asp06 a dit :

Christophe, ton essai montre que c'est jouable avec 1 seconde de pose et un 200 à f/10 en bin 2.

ça en fait des observateurs potentiels ;)

 

Oui mais la cadence n'est pas assez rapide pour la forme des courbes de lumière à déterminer.

1s avec 200mm F10 j'ai fait ici, faut 5i.s minimum avec bonne transparence de ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, stanislas a dit :

Oui mais la cadence n'est pas assez rapide pour la forme des courbes de lumière à déterminer.

1s avec 200mm F10 j'ai fait ici, faut 5i.s minimum avec bonne transparence de ciel.

 

Je pense que même les résultats avec une image toutes les 5 sec peuvent avoir un intérêt pour les scientifiques si datation et localisation sont fiables. De toute façon, Ils auront surement un intérêt pour l'opérateur! L'important c'est de participer.


Et sans garantie de beau temps sur la ligne de "centralité", les observations "non optimales" seront peut être les seules disponibles... 

Edited by jpg&mtl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Tout ceci est très intéressant, et j'aimerais beaucoup participer avec mon petit 150/750 :)

Malheureusement, ma fenêtre d'observation ( c'est le cas de dire :D ) ne me permettra pas de suivre l’événement depuis chez moi.

J'habite à paris même, et je me demandais si quelqu'un était susceptible de faire cette observation depuis notre chère capitale ; je peux me déplacer en transports mais je ne suis pas motorisé. Donc pour trouver un coin un peu tranquille en extérieur, c'est un peu compliqué... ^^

D'autant que je possède deux caméras adaptées ( qhy290M ) puisque je viens d'en recevoir une toute neuve, en version refroidie. Je peux donc en prêter une à qui voudra :)

Concernant le temps d'exposition, je pense que cette caméra est le meilleur choix possible dans ce qui ce fait actuellement en CMOS ( du côté amateur, j'entends ). Sous un ciel stable, en poses de 2s avec ce setup, j'atteins la magnitude 17, ce qui veut dire qu'il me suffirait à priori de poses de 1/50s pour la magnitude 12. Voire moins puisque les poses courtes induisent une plus grande stabilité de l'image et une part moins importante du bruit de fond de ciel dans le bruit total.

Après, il faut un F/D pas trop grand ( 6 est la limite maximale je pense ) et les réglages adaptés. ( Mode 16 bits impératif et gain proche du maximum ; sur sharpcap dernière version, avec le correctif pour les caméras QHY installé, je suis à 60 de gain pour la meilleure valeur de bruit de lecture, à savoir 0.84e- )

Question : faut-il mieux se placer en limite de détectivité ou garder une légère marge, quitte à baisser les FPS ?

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now