optique et vision

Station Laser Ranging opérationnelle !!!

Recommended Posts

Optique et Vision a le grand plaisir et la fierté de vous présenter, après les étapes de développement, étude, réalisation, et validation, un système altazimutal 100% français, le projet LEO pour Low Earth Orbital!!!

 

http://LEO-SLR copie.jpg

 


Cette Station de Laser Ranging est destinée à la poursuite de satellites à grande vitesse en orbite basse.
Il s'agit d'un système Direct Drive, codé en 26 bits.
Capacité de charge 150kg de chaque côté!
Axes creux pour le passage des faisceaux lasers.
Poids de la monture 120kg (environ 60kg par axe).
Rampe d'accélération 10° sec2.
Pointage à 25° sec (20° sur la vidéo), capacité d'autoguidage 15° sec!
Et bien sûr, zéro erreur périodique 1f642.png 
Elle reste malgré tout très compacte avec seulement 45cm de hauteur!
Pour tout demande concernant d'autres informations techniques ou tarifaires, contactez-nous sur notre adresse mel habituelle, ovision@aol.com.

Nous avons aussi dorénavant notre chaîne Youtube dédiée :)

Plus d'infos à ce sujet sur notre page d'accueil!

 

Ovision team.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com



  • Similar Content

    • By Mirach
      Bonjour,
       
      Je vous partage une voie lactée prise des Hauts de France ( SUD de Cambrai), prise au canon EOS 60D et objectif sigma 18-35 F1.8. 
       
      27 poses de 13 secondes ont été nécessaire pour faire ressortir cette voie lactée.
       
      A bientôt !
    • By Mirach
      Bonjour,
       
      Je vous partage une voie lactée prise des Hauts de France ( SUD de Cambrai), prise au canon EOS 60D et objectif sigma 18-35 F1.8. 
       
      27 poses de 13 secondes ont été nécessaire pour faire ressortir cette voie lactée.
       
      A bientôt !

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      C'est bien la première fois que je prends en photo ce phénomène , figurez-vous qu'il est arrivé le jour de la fête de la musique ce 21 juin.
      Je prenais des photos pour mon boulot, et puis j'ai vu cela, dommage que le pignon masque la suite, mais enfin j'ai retrouvé la nuit qui me manque.
      Vous savez cette obscurité, et qu'il faut attendre 11h45 chez nous.....pour qu'il se lève quelque heures à peine son coucher.
       
      C'était le moment...
       

       
      Bon ciel
       
    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut
       
      Je n'arrive pas à trouver de bague rotative en M48 bien construite et qui ne vignette pas trop....
       
      J'ai pris celle là chez PA :
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/accessoires-m48/bague-rotative-m48-hq-tirage-12,5mm_detail
       
      Mais avec une ouverture de 40mm, elle vignette plus qu'une bête allonge (43mm), ce qui est ballot.
       
      C'est pour utiliser avec un a7s, je sais que ça vignetera de toute façon, mais là c'est vraiment trop.
       
      Une idée?
       
      Merci d'avance
    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



  • Images