• 1
FroggySeven

Première photo d'Andromède : comment m'améliorer ?

Question

version courte :

J'ai fait ça avec un Sony a7II à 6400 ISO à 2sec (car sur pied) et un 85mm Mitakon à f/1.2   ,

quasiment sans traitement (image unique, mais courbe luminosité modifiée).

       Y a-t-il un maillon faible évident ?           

       Comment améliorer de façon très sensible le résultat ?

 

1) On butte sur l'angle de vue trop large de l'objectif ? Bref 'faut passer au 600mm ou au télescope, le reste est secondaire ?

2) Il y a une marge phénoménale de progression au niveau du traitement d'image (dark, flat, empilement et tout le tintouin.... je n'ai même pas fait ça en RAW !!! ) ?

3) Il faut d'abord que je songe à aller chercher un endroit avec moins de pollution lumineuse ?

3bis) Un bête filtre anti-pollution améliorerait déjà bien la situation ?

4) un autre piste que j'aurais zappée ?

5) c'est impossible à dire comme ça ?

6) un mélange de tout ça, c'est difficile de déterminer un maillon faible ?

 

59c1052f5c088_DSC02187trsserr.JPG.f2a50ea5c9ecea44996df0563f5cca85.JPG

 

59c0fffd55fa8_DSC02222flche.thumb.JPG.aebd8b68d86c620af9173db028fa81ca.JPG

Pour donner une idée de la pollution lumineuse :

à 1000m d'altitude et pas catastrophique... mais pas idéal non plus.

C'est quand même dingue les APN actuels : on voit mieux Andromède et la voie lactée qu'à l'oeil nu.... avec un fisheye qui ouvre à f/4 !

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

version longue :

ça fait vingt ans que je fantasme sur Andromède... et là, hier soir, ploum !

Alors que j'avais cru voir une tache diffuse une fois à l'oeil nu grace à une porte ouverte d'un club astro... mais ça tenait plus de l'effet placebo qu'autre chose... Je la sors à la première photo !

Certes, c'est une bouse... mais c'est-moi-qui-l'ai-fait, et je suis super heureux :D:D:D

 

J'avais fait un premier essai de photos d'étoiles au hasard cet hiver, où je me suis aperçu :

- mauvaises nouvelles, que même au 85mm je ne peux pas dépasser 1sec à cause de la rotation de la Terre,

- et que j'ai de colossales franges bleues sur les étoiles à plus fortes magnitudes (je suppose que ça vient de ça)...

+ mais bonnes nouvelles, que 1sec ça suffit à sortir des photos correctes,

+ et que le 85mm est beaucoup plus homogène que je ne le pensais à pleine ouverture.

 

Malheureusement, Andromède était cachée cet été par la montagne (je ne vois absolument rien à l'ouest)+déçu par mon premier forum+ distrait par d'autres trucs...Bref je décroche... et me voilà que ça me reprends à la mi-septembre. Et si je regardais où est Andromède ? Je ressors la grosse doudoune à capuche que j'avais acheté rien que pour ça, que je mets par dessus une autre grosse doudoune.

Génial ! SkEye me la donne en plein ciel, plein nord, l'idéal (beaucoup de pollution lumineuse au sud). Sauf que je ne suis pas doué, et je n'arrive à la repérer exactement. D'ailleurs, où est Pégase ? Je rentre consulter une carte du ciel.... Et recommence juste devant ma terrasse (cf orientation ok) en installant une chaise longue.

Je me repère par rapport Cassiopé, c'est plus facile, et là je me rends compte que Pégase est beaucoup plus grande que ce que je pensais. Je ne "vois" toujours pas Andromède (en fait, si, mais je ne sais pas encore qu'elle ressemble à l'oeil nu à une étoile à peine plus étalée que les autres). Mais l'angle de vue du 85mm rend le cadrage très facile. Je centre là où je crois qu'elle se situe... Première photo.... ALLELOUIAAAA :P:P:P !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je fais pleins d'autres essais (changement temps, ISO, essai HDR). Le plus difficile c'est un de mes chats qui n'arrête pas de se frotter au pied-photo, de monter sur mes genoux ;). Mais sans améliorer de façon frappante le résultat.

59c0fcb9d3257_20170918_233440serrLow.thumb.jpg.5e451ae97ed01435c57aa7a77b6e0ba7.jpg

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

16 answers to this question

Recommended Posts

  • 1

Super boitier que tu as la !

 

La marge de progression est certe large, mais les indicateurs sont presque tous au vert, en particulier en ce qui concerne la qualite de ton ciel, ce n'est certe pas parfait, mais j'aimerai beaucoup avoir cela chez moi :)

A 1000m d'altitude la transparence du ciel est souvent assez bonne, tout le monde n'a pas cela a la maison :)

 

1) On butte sur l'angle de vue trop large de l'objectif ? Bref 'faut passer au 600mm ou au télescope, le reste est secondaire ?

  -hum, oui et non, tu va pouvoir faire deja pas mal de chose avec ton objectif, en particulier sur la voie lactee. Pour m31 tu aura de meilleurs resultats avec un 300mm de focale si tu peux t'en faire preter un, mais il te faudra une monture.

  -Pense a calculer ton echantillonage en secondes d'arc par pixel, pour savoir quel niveau de detail tu peux theoriquement atteindre avec ton objectif et ton boitier (206*taille pixel en micro metre/focale en mm) cf http://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/?page_id=158&lang=fr_FR

 

2) Il y a une marge phénoménale de progression au niveau du traitement d'image (dark, flat, empilement et tout le tintouin.... je n'ai même pas fait ça en RAW !!! ) ?

  -Cela va pouvoir te faire gagner en qualite (raw+dark+flats) et surtout te permettre de bien comprendre et bien maitriser ton materiel de capture.

 

3) Il faut d'abord que je songe à aller chercher un endroit avec moins de pollution lumineuse ?

  -Pour l'instant avec peu de pose, ton fond de ciel ne se montre pas trop genant, je ne mettrai pas cela en premier dans la liste. Quand tu maitrisera ta chaine d'acquisition, et si tu peux aller dans un coin bien noir, n'hesites pas.

  -Meme dans l'etat actuel, tu dois pouvoir retirer une partie du fond de ciel avec les fonctions de suppression de gradient des differents logiciels de traitemetn d'image

 

3bis) Un bête filtre anti-pollution améliorerait déjà bien la situation ?

  -Pas l'investissement le plus judicieux a mon sens. Je pense que le cout d'un defiltrage/refiltrage special astrophoto n'est pas donne.

 

4) un autre piste que j'aurais zappée ? Pour resumer

   -Choisi un echantillonage, et donc un objectif adapte a ta cible

   -Fais plusieurs dizaines/centaines d'images, et composites-les avec un logiciel de traitement d'image pour ameliorer ton rapport signal sur bruit.

   -Ce qui va primer dans un premier temps c'est le nombre de poses / la duree des poses que tu va pouvoir compositer

Bonne continuation !

Edited by DOL GULDUR

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Merci pour tes conseils.

 

L'A7II est pourtant maintenant quasiment l'entrée de gamme de chez Sony en Full Frame. On le trouve à -1200€ neuf (il n'y a que l'A7 en dessous, qui commence sérieusement à dater, et qui fait un bruit de casserole).

Il n'est pas exempt de défauts, loin s'en faut : comme tous les alphas, les couleurs en jpeg son grisouilleuses par rapport à Canon, les menus sont catastrophiques, et l'A7ii n'a pas de mode silencieux.

Mais c'est un formidable boitier pour bidouiller : typiquement, monter des optiques d'autres montures sur un capteur FF stabilisé).

J'imagine qu'avec un A7S / A7RII / A7SII / A9 ça doit être monstrueux :) !

 

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir froggy continue tu tiens le bon bout ... c'est déjà un exploit ta photo😎 .. sans monture tu va avoir du mal à faire mieux , je shoot en CCD peut pas t'aider pour l Apn . Un filtre va améliorer l'image mais ce qui fait entre autre une ( belle image ) c'est le nombres de poses cumulées .. tu ne pourras jamais améliorer ça avec une seul pose ... courage et bon ciel 👍 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

MERCI :)

 

Effectivement, j'aimerais bien  tester la compilation de plusieurs images (toujours sans suivi)...

 

Mais c'est quoi une proportion correcte entre darks, offsets, flats, photo sombres et photos claires ?

Et combien en tout ?

Est-ce que 100, 100, 10, 800, 200 ça tient la route ????????????????

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 07/10/2017 à 00:28, FroggySeven a dit :

MERCI :)

 

Effectivement, j'aimerais bien  tester la compilation de plusieurs images (toujours sans suivi)...

 

Mais c'est quoi une proportion correcte entre darks, offsets, flats, photo sombres et photos claires ?

Et combien en tout ?

Est-ce que 100, 100, 10, 800, 200 ça tient la route ????????????????

BONNE QUESTION

Pour ma part en CCD je fais 15 flats pour chaque filtres utilisés en fin de sécession ,les darks j'ai une bibliothèque  en fonction du temps de pose et de la température du capteur ex: pour des pose à 300s à -10 température capteur j'ai un masterdark de 47 poses à -10 et en bin1 (si tu fait du bin2 il faut créer ton master dark en bin 2) et pour les offset 300 poses pour creer un Master bias avec la temperature du capteur .

techniquement le nombres de poses pour un masterdark doit être impaire (sous pixinsight pour le traitement c'est mieux)

tu utilises un logiciel pour traiter tes photos??

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour ces ordres de grandeur !!!

 

Je n'ai rien de spécifique à l'astro (fan de Gimp en photo classique)...

Tu me conseillerais quoi pour les manips d' offset/dark/(flat...)  ET le recentrage automatique de photos en gratuit ???

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 27 minutes, FroggySeven a dit :

Merci pour ces ordres de grandeur !!!

 

Je n'ai rien de spécifique à l'astro (fan de Gimp en photo classique)...

Tu me conseillerais quoi pour les manips d' offset/dark/(flat...)  ET le recentrage automatique de photos en gratuit ???

oula en gratuit ...

j'utilise beaucoup photoshop et pixinsight (payant bien sur )

tu as Iris comme logiciel gratuit et tres complet

http://www.astrosurf.com/buil/iris/iris.htm

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour iris je l'utilise encore pour mes flat et vérifier l'histogramme et rester dans une plage entre 20000 adu et 25000

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bon ben va falloir m'intéresser à Iris. Merci !

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Ta photo est pas mal, j'en ai fait une l'an dernier (je débutais) avec mon objectif Tamron 90/2.8 et mon APN Nikon D7000 non défiltré qui ressemblait à la tienne.  Je débute toujours, mais un peu moins, j'ai amélioré le résultat avec :

premièrement un Nikkor 180/2.8 acheté d'occas,

deuxièmement une petite caméra de guidage qui me permet des poses jusqu'à 5mn  au moins (je vais de 15s à 5mn).

J'utilise DeepSkyStacker qui fonctionne très bien, est gratuit, prend en charge le format RAW de Nikon, je ne fais ni flat ni offset, juste des dark, très bien gérés aussi,  j'imagine qu'il fait aussi bien avec les flat et les offset.

Tout ce qui est traitement de l'image, je le fais avec Nikon Capture qui permet de gérer couleurs, luminosité, contraste.

J'envisage l'achat d'un doubleur de focale pour de plus petits objets, et peut-être de défiltrer mon D7000.

Quand j'aurais épuisé tous les possibles avec cette configuration, je passerai à une lunette apo.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour ce retour d'expérience. C'est vrai qu'Andromède, c'est à la fois magique et bien adapté au matos photo classique.

J'ai un 70-200/2.8 aussi... Mais pour l'instant, sans monture motorisée (et à fortiori de guidage),

ça ne me parait pas très réaliste.

 

Qu'est-ce qui t'as fait choisir DeepSkyStacker plutôt qu'Iris ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

C'est parce que avec Iris je n'arrivais pas à passer mes photos en format autre que JPEG, du coup j'avais l'impression de perdre des informations, et surtout pour le post-traitement j'étais limité par ce format. De plus je crois qu'Iris n'est plus mis à jour alors que DSStacker si. A vérifier. Sans motorisation, on peut faire des poses courtes avec beaucoup d'Iso pour compenser, et il faut se limiter à une focale raisonnable comme ton 85mm.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour ce retour d'expérience  :)

J'étais parti bille en tête pour apprende à utiliser Iris, mais je vais faire un petit tour sur les deux d'abord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

dans le cas d'Iris comme de DSS, les RAWs sont supportés en général.

Par contre, le support de ton Sony A7II  dépendra surtout de la version de la librairie DCRaw utilisée pour le dématriçage des raws... Je suppose que CBuil veille au grain pour Iris.

Sinon, y'a aussi Siril sous Linux (acronyme à l'envers de « IRIS for Linux » ;) ). Ca doit pouvoir fonctionner avec le "sous-systeme linux" pour Windows 10 (pas testé, je suis full linuxien...).

Siril peut servir simplement à convertir des RAWs en FITS.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je suis moite-moite Ubuntu/windows... donc pas de soucis pour Siril

(ils aiment les acronymes tordus les programmeurs de Linux ;) ).

 

Bon ben yapuka voir si ça passe sous DSS... et me rabattre sur Siril sinon.

 

MERCI :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

Siril fonctionne  nativement sous Windows maintenant. Même si je conseille de le faire fonctionner sous GNU/Linux car c'est l'OS où il est vraiment optimisé.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By LucaR
       Bonjour,
       
      A terme j'aimerais changer d'imageur pour aller vers une solution caméra monochrome ou couleur + filtres. Pas tout de suite, mais je commence à réfléchir dès maintenant car d'expérience il vaut mieux réfléchir longtemps avant d'investir dans des trucs chers 🙂
       
      Pour commencer j'ai donc essayé d'estimer une la taille de pixels idéals. Je sais que ce n'est pas le seul critère, mais c'est déjà un à prendre en compte! 
       
      Après avoir fouillé les docs à droite à gauche Voici mon raisonnement.
       
      => J'aimerais savoir ce qu'en pensent les expérimentés parmi vous: j'ai bon ou je fais fausse route?
       
      Si c'est bon j'en ferais sans doute un tuto simplifié en le généralisant (d'où cette présentation) - ce que j'ai trouvé jusqu'à présent dans le domaine était plutôt complexe pour mathématiciens confirmés!
       
      1) Besoin pour le CP longue pose 
       
      Mon setup actuel: lunette 102/714 triplet + réducteur 0,75 + AZEQ6 avec l'imageur Canon 650D non défiltré.
       
      Je calcul d'abord mon besoin en CP longue pose car c'est ma priorité.
       
      Le calcul me dit que le pouvoir séparateur de mon instrument sur la longueur d'onde moyenne 550 est à 1,36".
       
      On considère généralement que l'amplitude de la turbulence en longue pose est compris entre 2" (meilleurs conditions) et 4" (pires conditions). C'est supérieur à mon pouvoir séparateur, c'est donc le facteur limitant. En effet, des détails qui bougent trop pendant les poses longues entraines forcément du flou: même voir plus petit dans du flou ne permet pas de voir plus que... du flou !
       
      Un autre facteur limitant est la qualité du suivi + guidage. Pour simplifier on va considérer que j'arrive à une amplitude d'erreur de 2,5" ce qui est considéré comme une bonne qualité mais pas inconcevable avec mon AZEQ6 si je paramètre bien les choses.
       
      Je peux donc considérer qu'en CP, selon la turbulence mon pouvoir de résolution sera compris entre 2,5" (limite de mon suivi) et 4" (fortes turbu)
       
      Le critère de Nyquist dit que l'échantillonnage (nombre de seconde d'arc par pixel de caméra) doit être situé entre 1/3 et la moitié du pouvoir de résolution. Si je n'ai pas fait d'erreur de calcul (je vous passe les détails :-)), ça me donne :
       
      => à turbu faible (résolution max) : échantillonnage idéal entre 0,8"/px et 1,25"/px
      => à turbu forte (résolution min) : échantillonnage idéal entre 1,3"/px et 2"/px
       
      Je dirais donc que le meilleurs échantillonnage se situe aux alentours de 1,2"/px à 1,3"px, ce qui pourrait satisfaire à peu prêt toutes les conditions - disons 1,25. 
       
      => Est-ce que ça vous semble une bonne stratégie de choisir ce "juste milieu" là?
       
      Un autre calcul me dit que la taille des pixels correspondant à 1,25"/px avec ma focale est 3.2 micromètres. J'imagine que c'est moins "grave" de sur-échantillonner que sous-échantillonner, donc je considère 3,2 micromètre comme une limite supérieure à ne pas (ou pas trop) dépasser. A noter au passage que les pixels de mon APN actuel font 4,29 microns => clairement je sous-échantillonne!
      Si on regarde les capteur Sony existant par exemple, ça me dirigerait donc vers ceux à 2,9 microns ou à la rigueur 3,75 mais pas plus, ou éventuellement 2.4.
       
      => Capteur Sony en 2.9: IMX290, IMX327, IMX462 ; en 3.75: IMX224, IMX185, IMX385, IMX533 ; en 2.4: IMX178, IMX183
       
      2) Planétaire
      Voyons ensuite ce que ça donne pour le planétaire (pas prioritaire pour moi) ou le CP courte pose.
       
      On considère que si on film à plus de 10 images par secondes (je pense que toute les caméra le font?) la turbulence en pose courte est comprise entre 0,5" et 2" avec une moyenne à 1", ce qui est cette fois inférieur à mon pouvoir de résolution qui devient donc le facteur limitant (même net je ne peux pas voir plus petit).
       
      D'autres formules encore donnent pour chaque taille de pixel de caméra une focale maximum au delà de laquelle il n'est pas la peine de monter sur mon instrument (avec Barlow) car ça conduirait à du sur-échantillonnage inutile d'un côté, mais aussi de la perte de champs en vain puisque des pixels en trop seraient "gâchés" => pas optimisé, quoi.
       
      Pour 2.4m c'est 1094mm. J'y arrive avec Barlow x1.5 (si ça existe?), ou x2 avec le réducteur 0.75 = 1071, soit 97% du max
      Pour 2.9m c'est 1322mm => réducteur + barlow 2.5 = 1339mm, 101% du max
      Pour 3.75m c'est 1710mm => barlow 2.5 = 1785mm, 104% du max
       
      Ce qui là aussi aurait tendance à avantager la taille 2.9m, qui permet le plus de s'approcher de la valeur idéal. 
       
      Conclusion
      Bref ma conclusion de ce raisonnement c'est qu'avec ma lunette et ma monture, l'idéal en terme de taille de pixel de caméra est un des trois capteurs à 2.9 micromètres IMX290, IMX327, IMX462 (si on s'en tient aux Sony) - mais que les capteurs à 2.4 ou 3.75 restent envisageable si d'autres critères (sensibilité...) militent plus en leur faveur. Mais ces autres critères je les verrais dans une deuxième temps 🙂
       
      Pour compléter je suppose qu'il faudrait aussi voir en quoi le binning pourrait influer sur ce raisonnement, mais je n'ai pas encore assez compris cette technique pour en parler 🙂
    • By lansiaux
      salut
      galaxie bien colorée, mème avec APN , elle ressort bien sur le FDC.
      setup:
      ngc 6946 du 28 29 30 juillet 2020
      ioptron ieq45
      C8 à  6.3
      canon 650D baader à iso 800
      80P X 180s = 4H  + DOF
      fait une luminance avec la couche verte pour le traitement avec PSP 2018.
      lune 65%    /   temp = 15°C    /    vent 5km/h
      pas de rosée le 29 et 30 ( beaucoup le 28 )
      siril + PSP 2018
      ne pas oublier de critiquer....

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je reprends du service sur Sélène, en vous proposant une image assez moyenne dans l'ensemble , c'est difficile de retirer un ciel voilé.
      J'aurai bien voulu une belle lumière, néanmoins elle reste d'ocre.
      J'espère que vous aimez ?  PetitOurs n'est plus trop présent à faire des images.
       

       
      Bon ciel lunaire
    • By delamaresylvain
      Bonsoir ,
       
      Dans un premier temps j'ai trouvé le résultat décevant de cette galaxie NGC 7479.
       
      A savoir que les conditions de turbulence de cette nuit du dimanche a lundi 13/14 septembre était désastreuse .
      Une chaleur extrême toute la journée on rendu la nuit très instable .
      Mon autoguidage avait une moyenne de 1.5" a 2" de précision de suivi.
      Par conséquent l'image est loin de la perfection ;(
      Elle a le mérite de vous faire sentir les difficultés rencontrés .
      Elle est située dans la constellation de Pégase à une distance de 105 millions d'années-lumière, et elle présente une dimension apparente de 4,1' par 3,2' .
      Assez basse sur l'horizon et très petite .
      Mais au vue des résultats obtenues de Micka06 et de quelques autres, je me risque a vous la partager
       
       


    • By Achaim
      un petit essai pour voir si je choppais cette galaxie ,fort bien décrite dans le dernier numéro d"astronomie" ce qui m a donné envie , mais voila elle est loin , très loin , donc c est tout petit , voyant le premier résultat de la première pose, ba......j ai hésité , mais pour voir j ai poussé un peut , donc
      18 poses de 1 minute
      fujixt4  no défiltré  à 6400 isos
      SW 200/1000
      azeQ6  et MGEN3 en guidage
      pas de DOF , pas eu envie
      Siril et darktble
      bon, pas de détails tout petit,  mais j ai pu la chopper la belle ....
       
       

       
       
       
       
       
       
       
       
  • Upcoming Events