• 0
Sign in to follow this  
bucks

Alignement polaire

Question

Bonjour à tous, petite question , quand on utilise un soft comme polar Scope align, qui nous donne la position de la polaire sur le réticule du viseur polaire. Dois t on régler la date et l’heure sur les bagues du viseur ? Ou bien laisse t on a minuit le 31 octobre afin de ne pas avoir de correction ?

 

merci 

Share this post


Link to post
Share on other sites

5 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

J'ignore de quelle monture il s'agit.

Mais si tu laisses tes cercles à 0h le 31 octobre le petit rond de la Polaire sera en bas à 6h.

Donc oui, il faut mettre l'axe AD à la bonne date et la bonne heure pour avoir la position réelle de la Polaire.

A vérifier avec ton soft qui doit donner la même position.

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Merci pour la réponse en fait justement je n’ai plus ce rond, c’est le nouveau viseur de chez sw avec la précession des équinoxes et 3 cercles concentriques 

 

c’est pour ça que je suis un peu perdu 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je viens de regarder sur un soft et si je ne me suis pas trompé, il faut que tu mettes le zéro en haut et tu places la polaire sur l'un des trois cercles à l'angle horaire de la polaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Ok donc c’est comme ça que j’avais compris on laisse le réticule à 0 et on déplace la polaire 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By dfremond
      Bonjour
      J'ai un flextube et, comme beaucoup de ceux qui en possedent, j'ai des soucis de saccade survenant (surtout) dans le mouvement azimutal en poursuite sidérale, et seulement à cette vitesse. Quand je mets en vitesse rapide, les saccades, accompagnées d'un petit craquement, disparaissent et reprennent dés l'entrainement de poursuite "normal" repris. J'ai remarqué de nombreux topics en parlant sur differents sites d'astronommie amateur, sans trouver de solutions claires. A noter que le bruit n'est pas constant, et un peu capricieux, et réapparait souvent au moment le plus embetant. Ce n'est pas le bruit qui est le souci, mais c'est qu'il y a une saccade dans l'entrainement et que ça donne une trainée à ce moment pendant la capture. Surtout à forte focale, donc tres gènant en astrophoto planétaire......  J'avais cru, à un moment, qu'il s'agissait d'un souci dû au  joint en mousse qui entourre le mecanisme et le protege, au niveau du socle, car ça fait vraiment penser à du plastique qui colle, mais ce n'était pas ça. J'ai demonté le socle et ses differentes pieces (deux plaques d'alu circulaires, avec entre les deux un grand roulement à rouleaux en plastique(et roulements metaliques bien sur). J'ai longtemps etait persuadé que ça venait de là car le graissage a diminué le phénomene. Maintenant je sais pourquoi! Mais ce n'était pas la solution.
       
      Le probleme residait dans les roulements de la vis sans fin! et à cause d'un mauvais réglage du mecanisme de débraillage!! Un trop fort ou trop faibel serrage porvoque des saccades, soit en exagerant le frottement au niveau des roulements, soit en provoquant de petits debraillages intempestifs! CE REGLAGE EST FONDAMENTAL!   Il a fallu que je démonte "la boite de vitesse", le reducteur du moteur, pour m'en rendre compte.  C'est sous le gros capot noir a démonter.
       

       
       
      On se retrouve avec le bloc moteur fixé sur la boite reducteur, elle meme fixée avec deux vis sur un support metallique, et sur l'"axe de la vis sans fin.
       

       
      Pour avoir accés facilement aux reglage de la vis de debraillage (en noir), il faut d'abord devisser la boite reductrice du support en enlevant deux vis et en le basculant vers le haut 
       
       

       
       
      il faut se munir d'une clé de 10 une cle de 11 et une clé allen .
      D'abord, il faut regler l'amplitude du debraillage pour qu'elle soit suffisante pour libérer la roue dentée, en le controlant à la main. ensuite la bloquer avec le contre écrou.
       
       
       
      ensuite, il faut regler la tension du ressort, et controler la dureté du debraillage en forçant sur la monture. il faut qu'il y ait une certaine résistance.
       ensuite, remontage du bloc moteur-reducteur sur son support, avec les deux vis.
       
       
      Quand j'ai démonté le boitier  du reducteur (j'ai tout demonté... je n'ai pas fait de photo sur le moment, et il etait trop tard pour en faire une fois remonté), j'ai enlevé tous les pignons, sauf celui qui est solidaire de la vis sans fin.  Meme en ayant bien graissé l'axe, et en ayant liberé le frein  pour désolidariser le scope de l'entrainement, j'ai remarqué que faire tourner ce pignon avec ,la main, provoquait exactement les saccades à basse vitesse, et elles disparaissaient a grande vitesse! Le probleme se situe donc sans aucun doute dans cette piece!  Il y a quelquechose de collant dans l'axe. J'ai tout graissé, et malgré tout il y avait encore du 'collage" Je me suis interessé ensuite au mecanisme de debraillage , avec son ressort, dont le role et de faire patiner la vis sans fin en l'ecartant si le telescope resiste trop pour ne pas tout casser. Il y a une vis Allen dont le role et de definir la distance de debraillage, pour laisser la vis sortir des dents et patiner. Il y a aussi un ecrou et un contre ecrou pour tendre le ressort. C'est là que ce situe , entre-autre, le probleme. Si le ressort est trop serré, il ecrase la vis sur ses roulements, et ça colle, donne des saccades. si elle n'est pas assez serrée, les petites variations de resistances du plateau tournant, provoquent des debraillages partiels, et des saccades aussi dans l'entrainement. Tout est encore exageré si le plateau resiste trop, d'ou l'amélioration quand on le graisse. Ce reglage de vis de débraillage est fondamental. Maintenant je n'ai AUCUN soucis, en tout cas "indoor". J'espere le constater aussi lors de ma prochaine session. 
      Mais j'avais tellement galeré pour trouver que je souhaite paratager cette decouverte avec ceux qui auraient ce problème.  Bon, vous êtes responsables, ne démontez que si vous vous sentez capable de tout remonter correctement. Mais l'amélioration est vraiment efficace chez moi!
       
       
      Bon courage si ça vous tente!  Et bon ciels!
       
    • By COM423
      Bonjour,
      J'ai pas mal de projets en tête pour un second setup qui sera dédié imagerie du ciel profond, avec un tube conséquent mais transportable, et de focale pas trop longue pour s'adapter aux petits pixels des caméras CMOS (ayant jusqu'à présent l'habitude de travailler avec un C11 à F/6.3 et une CCD avec des gros pixels de 9 microns).
      Pour la monture, mon choix s'est arrêté sur une skywatcher AZ-EQ6-pro Goto.
      Hésitant à perdre trop en diamètre par rapport au C11 (28 cm) j'aurais tendance à partir sur le SW de 250 mm de diamètre, mais a priori le SW de 200 mm serait plus conseillé pour cette monture, pour un suivi moins cahotique et un autoguidage plus performant...
       
      Je serais donc très intéressé d'un retour terrain si certains ont tenté déjà l'aventure PHOTO avec un Newton de 250 mm sur AZ-EQ6 ?
      Il existe en F5 (1,20 m de long) et en F4 (1 m de long) : est-ce que çà passerait du coup sur le F4 avec moins de flexions ?
       
      Un grand merci d'avance pour vos partages d'expérience.
      Bon ciel à tous,
    • By SAUTIER Sylvain
      Bonjour,
      J'ai récemment fait l'acquisition de la base équatoriale EQ6 WEDGE (https://www.eq6wedge.com/) pour remplacer l'embase d'origine de ma N-EQ6 SW (suite foirage du pas de vis réglage de l'altitude ...).
      Malheureusement le dispositif est complètement inopérant une fois monté. La première chose que je constate est un backlash important dans la vis sans fin du système de réglage de l'altitude: le backslash se manifeste lorsque je change de sens de réglage vers le haut ou vers el bas. Autre remarque: la pièce métallique jaune qui enserre cette la vis sans fin bouge, elle ne semble pas parfaitement solidaire de la plaque support de la base (elle était déjà montée sur la plaque latérale de la Wedge dans le carton). Voici une vidéo pour montrer tout ça: 
      Du coup, voici ce qui se passe lors de mes tentatives de mise en station: Le déplacement de l'étoile polaire en altitude est saccadé, difficilement prévisible. Dès que je change de sens de mouvement d'altitude, l'étoile polaire se déplace d'environ une graduation de viseur vers la gauche ou vers la droite. Et lorsque malgré cela je parvient à faire une MES, alors je resserre les vis de serrage des 2 côtés de la Wedge pour "bloquer" la monture comme indiqué dans le mode d'emploi: je constate alors que l'étoile polaire s'est déplacée d'environ une graduation sur la cible. Donc cette manipulation requise dérègle ma MES.
      J'ai essayé de faire la MES à pleine charge, puis sans contrepoids, puis à vide. Dans tous les cas, je constate les même disfonctionnements.
      Remarque: j'ai tenté de serrer cette vis à l'arrière de la plaque latérale de la base (voir image ci-dessous) et qui me semblait être celle permettant de maintenir le du système de réglage d'altitudes solidaire de la base, mais sans succès. On m'a dit par ailleurs qu'elle était probablement montée avec du frein filet et que pour la débloquer il faudrait prolonger la clé Allen  par un tube pour démultiplier la force ... mais si cette vis est bloquée par le fabriquant, ce n'est peut être pas pour rien. J'ai un peu peur de faire une bêtise et de perdre la garantie en faisant cela.

       
      Si il en a parmi vous qui ont cette pièce pour leur monture NEQ6, avez vous eu les même problèmes? Si oui avez-vous pu faire quelque chose pour rendre le système opérant?
      Merci par avance pour votre aide.
      Sylvain
    • By Vivlepic
      Qui pourrait avoir la gentillesse de me préciser le nom, la désignation… de cette satanée fiche femelle,
      (la plus à gauche sur l’image) qui doit recevoir le câble d’alimentation en provenance de ce boitier ? ( cliché du panneau de l’alim joint )...
      Il s'agit d'alimenter le Servocat du SV400.
      J'espère pouvoir faire réaliser le câble par Pierro car aucun de mes deux câbles d'alim. ( monture AVX et EM 200 ) ne peut s'y brancher.
       
      Si quelqu'un a une autre idée, plus simple ...
      Merci et bon ciel.


    • By AstronoSeb
      Bonjour les astro,
       
      Depuis quelques mois, je laisse les acquisitions se faire seules durant la nuit, y compris le retournement au méridien géré par NINA (qui parfois se passe bien, sisisisi), ainsi que l'autoguidage au DO avec PHD2.
      Alors évidement, il y a toujours la possibilité de ne pas dormir, mais je ne suis surement pas le seul à avoir des enfants et un travail et vouloir imager quand même...
       
      Je voulais savoir quels sont les risques à  cette pratique et comment vous les gérez.
       
      Je pense en particulier à un emballement de la monture qui viendrait buter le matériel contre les pieds. Je suis particulièrement inquiet quand à la perte de l'etoile guide à cause d'un nuage ou d'un coup de vent. Mais n’hésitez pas à évoquer d’autres risques....
       
      Merci beaucoup pour votre partage d’expérience à ce sujet....
       
  • Upcoming Events