BobSaintClar

Choisir ses jumelles géantes sans (trop) se tromper

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Akhael, tu prêches un persuadé (je me méfie de convaincu) !

 

J'ai possédé un doublet achromatique Kepler 150/750, lunette aux performances surprenantes en ciel profond grand champs et de mon point de vue, idéalement adaptées à une configuration bitube de même vocation. Ah pour sûr, il ne faut pas dépasser 1/2D en grossissement et ça tombe bien, c'est précisément ce que j'entends par un usage "ciel profond grand champs".  Les adeptes de l'optiquement correct s'insurgeront en m'objectant qu'une telle lunette ne peut délivrer d'images planétaires satisfaisantes ? C'est hors de propos, à peu près comme d'objecter que la mayonnaise, c'est dégueulasse avec des fraises : l'engin n'est ni fait, ni choisi pour cela. Pour admirer Mars ou Jupiter, placer une tête bino au cul d'une APO ou d'un télescope a bien plus de sens, tant du point de vue de l'encombrement que des performances. Et l'observation de la lune ou des planètes n'a jamais été dans mes priorités.

 

Perso, mes plus belles émotions d'observateur, je les ai vécues à l'oculaire de gros dobsons, de ma Kepler ET de grosses jumelles (Miyauchi et Fujinon, précisément). Pour des raisons de cadre de vie et de praticité, je ne souhaite pas réinvestir dans les premiers : le ratio usage/efforts est trop faible à mon goût. Restent les grosses lunettes et leurs déclinaisons bitubes...

 

Qui plus est, tu as raison sur un dernier point : je suis au Japon, le pays de monsieur Matsumoto, artisan-concepteur de grands binoculaires réputés. Je l'ai contacté, nous avons pris rendez-vous pour la fin du mois d'Octobre, j'irai lui rendre visite à l'atelier. Bien sûr, si j'achète les 2x150, je n'aurai pas à régler de coûts de transport délirants, ni à payer d'intermédiaires (revendeurs, importateurs et j'en passe) : le budget l'autorisant, pourquoi m'en priver ?

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore "la mayonnaise avec les fraises"… enfin je veux dire l'expression bien sûr !!!

 

Heureux

il y a 6 minutes, BobSaintClar a dit :

nous avons pris rendez-vous pour la fin du mois d'Octobre

 

Un RDV avec monsieur Matsumoto… heureux homme…

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, akhael a dit :

Un RDV avec monsieur Matsumoto… heureux homme…

 

+1 ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y avait ce modèle dans les PA mais qui a disparu... Binoscope Astromeccanica 90/500 avec oculaires

C'était peut être une bonne occase?

Share this post


Link to post
Share on other sites

MDR... J'ai hésité.... Félicitations... Tu me diras et si un jour tu en as marre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, akhael a dit :

C'est moi qui l'ai acheté :D c'était une bonne occase re-:D

 

C'est compliqué à régler? Ou le réglage est définitif? (je pense que non..)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c'est très simple, il y a un système très ingénieux : on ajuste haut-bas sur le tube de gauche au niveau du renvoi et droite-gauche sur le tube de droite, à l'aide de 2 petites molettes et le tour est joué. Ça prend environ 2 secondes !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, déjà une demi-douzaine de fois. C'est pour ça que je suis en phase d'optimisation (voir post sur les oculaires). j'ai remplacé les vis de serrage en laiton par des vis nylon et les blocs adaptateur 2" -> 1,25" en alu par des auto-centrant.

il y a 36 minutes, grelots a dit :

Tu me diras et si un jour tu en as marre

C'est pas demain la veille, j'en rêvais depuis des années. Et ma compagne qui ne jure que par la bino et le grand champ en est dingue ! Au pire, un jour je remplacerai peut-être les optiques par d'autres de meilleure qualité (quoique celles-là soit pas mal déjà) mais j'avoue que ça me ferai mal au cœur, c'est une belle bête de 14 ans, déjà un peu "vintage".

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui quand j'ai vue l'annonce (assez rare) je n'avais pas assez de recul pour sauter dessus ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, akhael a dit :

 Au pire, un jour je remplacerai peut-être les optiques par d'autres de meilleure qualité (quoique celles-là soit pas mal déjà) mais j'avoue que ça me ferai mal au cœur, c'est une belle bête de 14 ans, déjà un peu "vintage".

 

Mais tu vas garder quoi au final?!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben rien que le système de revois coudés / écartement interpupillaire et collimation, c'est quand même l'essentiel et le plus dur à réaliser ! Mais pour l'instant je touche à rien (sauf les adaptateurs alu remplacés parce que c'est vraiment plus pratique) et je déguste B|

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut  à tous  ;)

akhael: quel tarif ces jumelles?, merci, une référence aussi?,  merci encore  ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, ces jumelles ont été réalisées sur demande du précédent propriétaire, en 2003, par Astromeccanica avec le système Borg/Hutech. Le tarif était d'un peu plus de 2000 euro à l'époque.

Edited by akhael

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens je reprends la lecture de ce fil après quelques jours et je me suis bien amusé ! Le coup des fraises à la mayonnaise, je dois dire bravo, j'ai franchement rigolé :D La comparaison est très éloquente n'empêche.

 

C'est drôle Bob, je me sens tout à fait en phase avec ton message de mercredi soir. Pareil que toi, je fais du planétaire à l'occasion, parce que c'est la saison de Mars ou de Jupiter et que c'est toujours sympa d'en profiter, mais sans plus. Par contre je suis comme toi fasciné par le ciel profond, qui procure ce sentiment de plonger dans les profondeurs... et j'ai le même rapport aux gros Dobson, avec des expériences inoubliables dans des T600, notamment le vert émeraude de l'oeil de chat ou le contraste hallucinant sur la nébuleuse de l'Esquimau, sans le moindre filtre, sous le ciel de Lure... :x Et aussi, plusieurs années d'utilisation d'un 350 dont je pense aujourd'hui me séparer, parce que raz le bol de trimbaler et monter cet appareil très lourd et encombrant (plus de 80 kg quand même ! ) Bon je ne cache pas que contrairement à toi, mon rêve inavouable est d'avoir un jour un plus gros diamètre, plus facile à transporter que mon usine à gaz actuelle, parce que ça existe... mais bon, à quel prix ? :(

 

En attendant ce jour lointain et hypothétique, la vision bino est pour moi aussi la meilleure alternative. Non seulement il y a le côté pratique pour le transport et le montage rapide, mais en plus la perte de luminosité par rapport à un gros télescope est avantageusement compensée par le sentiment d'immersion totale (encore plus avec des oculaires grand champ et grand relief, genre Pentax XW ou Delos). Le ciel profond en bino, le rêve... ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Cédric,

 

"Acquérir un gros Dobson est un rêve d'une grande noblesse, qui trahit l'amoureux des sciences, de l'art et du genre humain. C'est un rêve de grand enfant, de gentleman-poète, de bon mari et de père aimant."

Du moins, c'est ainsi que je présente la chose à ma femme, quand il est temps de faire fumer la carte bleue... ¬¬

 

De notre point de vue très astro-centré, on vit une époque formidable : un dobson de diamètre 450mm, à peu près démontable et transportable par une personne, se négocie désormais autour de 3.500 euros. Dans mon environnement, au Japon, j'aurais deux opportunités d'en acheter un si tel était mon souhait : via cette petite annonce, et via ce modèle d'exposition cédé à vil prix par un commerçant. Le premier est à 3200, le second à 3070 euros environs ! C'est finalement moins cher que des jumelles géantes, surtout si l'on pense aux oculaires et filtres, qui viennent par paires. Dès qu'on "monte" à 500, il y a comme une discontinuité, les prix s'envolent pour quasiment doubler ; cela se décalera encore à l'avenir, j'imagine. Quand j'étais plus jeune, la rupture se situait du 200 au 300...

 

Coté jumelles géantes, c'est un peu pareil, en moins intéressant : jeune, je fantasmais sur les Miyauchi 100 et les Vixen 125, sans imaginer qu'en quelques années, j'allais pouvoir me les offrir. Aujourd'hui, pour un prix équivalent eut égard à l'inflation, on trouve les APM 120 à verres ED. Sur les forums de Cloudynights, Markus Ludes laisse entendre qu'il travaille sur une version 150 à verres spéciaux, une sorte de Saint Graal susceptible d'exceller en ciel profond ET en planétaire. Un tel outil sera-t-il disponible pour le prix d'un bon Dob, dans quelques années ? C'est possible...

 

Je reste néanmoins sur mon projet d'acquêt 2x150 achro, parce que le planétaire, comme tu l'as souligné, n'est pas ma priorité. Et puis, le système EMS de Matsumoto-san est modulable, ce qui permet des updates : le jour où les objectifs abordables de 150 APO inonderont le marché, je lui renverrai son biniou pour qu'il le mette à niveau. Les 120ED, je devrai(s) les revendre, comme aujourd'hui des propriétaires de 100ED envisagent de le faire.

 

Si j'avais encore un gros dobson, mon choix serait sans doute différent : j'achèterais de nouveau des Canon 10x42, je pense, tant ces jumelles m'ont donné de plaisir. Mais des jumelles de cette catégorie, même si l'on tape dans l'ultra-top genre Nikon WX, ne sont jamais que des instruments de complément. De très grosses binos, en revanche, se suffisent à elles-mêmes, pour peu que l'on cerne bien ses envies. Et les miennes m'emportent au-delà, bien au-delà du système solaire :)

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé bien tu as de la chance de trouver des T450 à ce prix là, en France c'est 50% plus cher pour les versions basiques (non motorisées) des télescopes de série (Skywatcher ou Hubble Optics). Et peut-être le double pour un bon instrument d'artisan...

 

Sinon, je suppose que tu connais le double réfracteur 150 semi apo d'Omegon ? ;) Vendu en France un tout petit peu moins de 4000€ par Astroshop, après je ne sais pas ce qu'il en est chez toi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec plaisir, Ursa minor :)

 

Cédric, les binos Omegon sont les mêmes que l'on retrouve sous plusieurs marques (APM, Siebert, Aries, Imvo, Bossgoo, Garret...), venues de Chine et potentiellement, en vente direct sur AliExpress. Je me suis intéressé à ce modèle, j'ai donc cherché à collecter un maximum d'informations à son sujet, et voici ce que j'en concluais, quelques posts plus tôt, notamment après plusieurs tests concordants dont la plupart - mais pas tous - proviennent du forum utilisateur de Cloudynights :
 

Citation

 

(...) ces jumelles de 150 se retrouvent sous plusieurs marques en Europe, aux Etats-Unis, au Japon... partout ! Elles sont toutes conçues sur le même modèle, sortent sans doute des mêmes usines (chinoises) et n'ont pas très bonne presse.

De ce que je me souviens en avoir lu sur Cloudynights, leurs pupilles de sortie correspond à un diamètre réel exploité d'environs 130mm (peut-être parce que les prismes sont trop petits ?), leur transparence est très perfectible, leur parallélisme aléatoire, pour un poids et un encombrement conséquents. Ces retours mitigés m'en ont vite détourné, d'autant que j'ai eu l'occasion de les essayer en Octobre 2014... brièvement, mais de nuit, à ma première star-party japonaise : je n'ai pas de souvenir ému de ce qu'elles m'ont montré (les Pléiades). Ca manquait vraiment de piqué (elles n'étaient peut-être pas en température, impossible de savoir), le contraste était moyen (sous un ciel correct) bref, ça manquait de jus !

 

 

Après relecture de certains posts, le diamètre effectif d'environs 130mm tient essentiellement au vignetage (la pupille de sortie ne présente pas la valeur attendue pour le ration Diamètre/grossissement atteint) et à la mauvaise transmission des verres choisis pour les gros prismes. J'ajoute que l'adjectif "semi-apo" est purement commercial (ça n'engage que l'acheteur) et qu'avec 23 kilos sur la balance pour ces binos, on commence à peiner pour les manipuler lorsqu'on a le dos fragile (ce qui est mon cas) : le binoscope de Matsumoto-san se montant par tubes séparés, on ne lève jamais plus de 7 kilos à chaque fois en l'installant, pour une masse terminale de 18 kilos. Bref, tu l'auras compris, ces 150 chinoises (dans lesquelles j'ai pu regarder l'an dernier) ne m'emballent pas du tout :)

 

Le WE qui vient, je pars trois jours/deux nuits à la star-party annuelle d'Hoshinomura : j'espère bien (re)jeter un coup d'yeux dans les grosses binos qui s'y produiront, même si la pleine lune (mais quelle idée de ne jamais varier leurs dates, aussi...) jouera les troubles-fêtes et qu'en cette saison, des nuages voire de la pluie ne sont pas à exclure. Je viendrai faire un compte-rendu de cet évènement dans un post spécifique parce que les star-party japonaises, c'est quelque chose !! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'avais lu ce passage, et même relu après avoir découvert cet article sur Astroshop, je n'avais pas vu leur nom dans la liste des jumelles incriminées, alors je m'étais dit tiens, ouf, elles n'en font peut-être pas partie ! Mais non, faux espoirs donc... :( 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'ai enfin pu enfin essayer mes jumelle 25/40 x100 APM non APO (acheté pas très cher en attendant de passer à un modèle plus performant)

Elle sont pas si mal que ça... Seul bémol, c'est un vieux modèle et qu'elles ont des oculaires avec un diamètre inférieur à 31.75mm...

Donc impossibilité d'essayer mes autres oculaires surement de meilleur qualité... Dommage.

Je les ai monté sur ma monture AZ4... Elle supporte bien le poids... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonjour  
      je cherche ce genre de produit miracle, et si possible en France  (surtout fait, j'ai la doc  , pour bien centrer primaire et secondaire)
      Donc j'ai encore besoin de vous, et c'est là qu'on rigole .
       
        - Bien entendu, vous savez tous que depuis toutes ces années, j'ai beaucoup progressé , ha oui au fait, mon tube est un newton 200 f6, l'outil parfait du futur pro  
      à bientôt  
      merci  

       
      donc TS Concenter? où?   
       
    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



    • By zirkel 2
      Bonjour,
       
      Une question que je me pose : le verre "Crown" le plus connu est le BK-7 de chez Schott....et des équivalents comme chez CDGM.
      Pour les verres fluorophosphates ED S-FPL 51-53-55 de chez Ohara et équivalents chez Hoya
      Du verre ED est donc nécessairement "Flint" ???
      il me semble que l'on inverse "juste" la position du Crown et du Flint… comme l'image ci-dessous :
       

    • By SLO
      Bonjour

      Dans la nuit de jeudi à vendredi j'ai profité d'un ciel dégagé pour tester mon Mak 127 mm  avec un réducteur de focale  0,5 x portant son f/d à 6.
      Un premier test l'été dernier c'était avéré désastreux avec une coma monstrueuse. 
          
      Finalement  cela venait du système du doublet optique  monté à l'envers dans son support et après calcul précis du back focus  le résultat est bien meilleur.
       
      J'ai choisi comme cibles trois amas globulaire: M53, M3 et M13 avec l'ASI 224 MC en poses courtes.
      299 pose de 1 secondes pour M3 et 295 poses de 2 secondes pour M53 et M13 plus trentaine de dark.
      Traitements avec Siril et Photoshop.



    • By astrocg
      d'après vous quelle est la combinaison permettant le maximum de légèreté (masse au mètre la plus faible) d'un tube de lunette tout en conservant une rigidité suffisante?
      par exemple pour une optique semi-rapide type 102/660
      j'ai pensé pvc,contreplaqué de 2 ou 3mm, ajouré, carbone, ...
      faites part de vos essais et expériences
  • Images