Sign in to follow this  
jeffbax

Partage d'une astuce pour combattre la trame en poses rapides

Recommended Posts

Bonjour à tous,

ce petit post pour partager avec les "poseurs rapides" ou ceux qui voudraient s'y mettre une solution que j'ai expérimentée pour combattre la trame générée par les capteurs CMOS lorsqu'on les utilise en poses rapides, sans autoguidage.

 

La suite est un peu rébarbative si vous n'êtes pas concerné par le problème, mais j'espère que ceux qui le rencontrent y trouveront 1 ou 2 idées. J'ai mis en gras les étapes importantes si vous voulez passer vite.
 

Pour illustrer le Pb : voici un stack de 1200 x 1 sec sur M 51 avec les niveaux fortement tirés :

506365tramem51.jpg

 

Sur cet exemple, la trame épouse la direction de l'erreur périodique (ASC. droite) + dérive de la MES qui est faible dans ce cas. La multiplication des poses et des darks bien exécutés atténuent largement cette trame, mais jamais complètement et elle limite le traitement.


Cela fait 6 mois que je cherche une solution correcte et reproductible. J'en ai passé plusieurs :

Traitement avec plusieurs outils via photoshop : inconvénient il faut sacrifier le fdc et les objets les plus ténus, car le signal de base est détérioré quoi qu'on y fasse.

Décalage de la MES pour générer une dérive lissant la trame : ça marche à peu près, mais si on veut passer en autoguidage pour faire une couche couleur par exemple, il faut refaire la MES. De plus, cette méthode fait perdre un peu de champ en raison de la dérive sur des capteurs déjà petits.


J'ai même fait de l'autoguidage en poses rapides pour voir, mais ce n'est pas satisfaisant.

 

Finalement, j'applique maintenant un mode opératoire qui, bien dosé, règle pas mal le problème. :)Avant toute chose, les darks doivent être faits avec rigueur pour diminuer le phénomène.

 

Ensuite, l'offset (brightness) de la camera à la prise de vue doit être adapté au gain utilisé.

Ce paramètre est réglable et dépend de chaque camera (cf site de ZWO pour les ASI). Il permet d'éviter le seuillage à zero de certains pixels qui augmente la trame. Par exemple pour l'ASI 290 MM le gain 300 et l'offset 75 conviennent ou 450/150. Les valeurs de base sont implémentées dans les pilotes ASCOM des cameras ZWO et sont accessibles via Sharpcap, par exemple. En 2 ou 3 essais on cerne ces paramètres à la louche (mieux vaut un peu plus).
Il y a un post en anglais ici qui explique bien les effets du gain et de l'offset (assez technique) : http://www.stark-labs.com/help/blog/files/GainAndOffset.php


Enfin, je génère un "pseudo dithering" sous Firecapture qui possède une fonction permettant de décaler, toutes les 10 secondes par exemple, la monture d'un petit chouilla (inférieur au pixel). Il faut que la monture soit sous eqmod et ce réglage se trouve sous paramètres/telescope. Dans mon cas, je décale de 100 ms toutes les 10/20 sec.


En variant la direction de décalage entre chaque série (Est-Ouest-Nord-Sud) et la valeur (en fonction de la dérive observée sur la première série), on obtient des séries avec des orientations de trames différentes. Il y a un petit coup à prendre. L'objet reste globalement au centre si on alterne bien les directions et on perd très peu de champ à l'empilement.


Par exemple sur M 102 :


Décalage 100ms toutes les 10sec.- NORD :

141196trameM1021.jpg

 

Décalage 100ms toutes les 10sec.- EST :

647848tramem1022.jpg

 

Au final, les trames sont déjà bien plus discrètes. Elles se moyennent et disparaissent pratiquement à l'empilement.

On peut donc tirer les niveaux jusqu'à aller chercher toutes les tâchouilles. La trame est quasi-inexistante. Le résidu est à peine perceptible au taquet, le fdc variant un poil avec la hauteur de l'objet et le tri des images favorisant parfois une direction. On rajoute la couleur, un peu de cosmétique, et c'est cuit :D :


218476M102270517finalrduite.jpg

 

 

Bons ciels,

 

JF

Edited by jeffbax
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour, merci pour ce super tuto.

Juste par curiosite, pourquoi dithering inferieur a 1 pixel, la perte de champ est si genante que cela  ? N'y aurait-il pas meilleur compte a generer un dithering >= 1 pour assurer un maximum d'indepedance statistique ?

 

PS: le lien vers http://www.stark-labs.com/help/blog/files/GainAndOffset.php ramene vers astrosurf.

Edited by DOL GULDUR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Le décalage que j'applique n'est pas un dithering à proprement parler, car il s'effectue dans le même sens pour une série. Je vise <1 pixel de manière empirique pour ne pas dégrader la résolution. L'idée est que le décalage reste inférieur au pixel pour être invisible sur les brutes unitaires, mais fasse son effet sur l'empilement avec le temps.

 

PS : le lien fonctionne pour moi, bizarre !

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous 
       
      Skull or Rosette.
      Ça ferait un chouette nom pour un groupe de rock, non ?
       
      Je sais. Je l'ai déjà faite lors de la nuit du nouvel an...
      Mais j'ai eu un souci de cadrage en faisant "trop" confiance à l'ASIAIR Pro, et j'ai eu envie de voir le crâne humain que certains y voient. 
       
      Config : lunette APO 76EDPH, caméra ZWO ASI533MC Pro, filtre Optolong L-eXtreme, guidage ZWO OAG + ASI224MC, monture EQ6R-Pro.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 40 x 300s, 20 darks, 30 offsets, 30 flats.
      Traitement : SIRIL (tif 16 bit en pré-taitement) et Lightroon Classic (Jpeg en traitement final).
       

       
      Hormis une forte différence colorimétrique (malgré le même filtre et l'absence de lune) et plus de détails et de volutes rouges, il me semble qu'effectivement on peut y voir un crâne humain. Je vous laisse juges 
      Cordialement,
      Stef.
       
    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      Revoici les nébuleuses du Coeur (IC1805) et la Tête de Poisson (NGC896), que j'ai déjà tentées il y a un petit mois, et dont j'ai malheureusement tronqué un lobe du Coeur. 
      Alors, je les ai refaites dans la nuit du 25 au 26 janvier, en profitant du lever tardif de lune, en retravaillant le cadrage et en utilisant le filtre L-eXtreme au lieu du TRI-band. J'ai dû néanmoins interrompre l'acquisition 4 photos avant la fin programmée, à cause de l'interférence de mon toit.
       
      Config : lunette APO 76EDPH, caméra ZWO ASI533MC Pro, filtre Optolong L-eXtreme, guidage ZWO OAG + ASI224MC, monture EQ6R-Pro.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 38 x 300s, 20 darks, 30 offsets, 30 flats.
      Traitement : SIRIL (tif 16 bit en pré-taitement) et Lightroon Classic (Jpeg en traitement final).
       

       
      Cordialement,
      Stef.
       
       
    • By Bungert
      Bonsoir,
       
      Dans mon post précédent, j'utilisais une Barlow  x 2 pour une focale de 3000 mm, il avait beaucoup de défauts.
      J'ai refait des poses à la focale 1500 mm du T300 Marcon  sans correcteur de coma ou de réfraction atmosphérique (sans rien !)
      Il faudra que je place une platine x, y, z, de positionnement des optiques ( oculaires, Barlow, correcteur,   filtres... ) afin de pouvoir aligner et collimater au mieux, car j'ai retiré le porte oculaire d'origine.
       
      Là, pour Sirius, au centre du champ, il n'y a pas de problème de coma.
      Sirius au méridien de Kleindal le 25 janvier.
      Les poses vont de 1/10 s à 10s, où respectivement,  B apparait très faiblement en poussant les luminosité et contraste, et B "mangé" par le halo de A.
      J'ai fait des rafales de 10 vues et choisi la meilleure à chaque fois.
      L'effet de la turbulence est déterminant, jusqu'à parfois doubler les aigrettes de diffraction, ( pourtant il avait peu de turbulence par -5°C et un léger brouillard).
       
      Pour une séance de compagnons et fantômes, plus tôt dans la nuit, j'ai imagé NGC 404 et le trapèze. (avec coma !).
       
      Prochainement se sera avec un Canon R défiltré de chez Richard Galli... .
       
      Bon ciel!
      f.
       
       
      ISO3200 15s champ de Sirius

       
      ISO100  0,5 s      image taille réelle, désaturée 

       
      ISO100   Tableau Sirius B, images à la taille réelle

       
      NGC 404    ISO3200 13 s

       
      NGC 404    ISO3200 13s

       
      ISO100 4 s

       
      Recadré  à droite

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous 
       
      Je n'ai pas réussi à éliminer le gradient de ma photo de mi-janvier.
      Elle reste acceptable, mais @FranckiM06 avait raison de souligner un fort gradient probablement lié à l'éclairement de la quasi-pleine lune.
      Alors, je l'ai refaite puisque la météo semble se maintenir dans mon Vercors, en profitant de la lune décroissante qui se lève vers minuit, et des longues soirées hivernales.
       
      Config : lunette APO 130 f/7 (réduite à f/5.5), caméra ZWO ASI533MC Pro, filtre Optolong L-Pro, guidage ZWO OAG + ASI224MC.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 60 x 240s, 20 darks, 30 offsets, 30 flats.
      Traitement : SIRIL (tif 16 bit en pré-taitement) et Lightroon Classic (Jpeg en traitement final).
       

       
      Cordialement,
      Stef.
       
    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      Elle m'en a fait voir de toutes les couleurs, cette galaxie ! Pour un quasi daltonien, c'est presqu'un comble 
      Il m'aura fallu m'y reprendre à trois fois pour capter la belle NGC2403. Trop de lune d'abord, puis sans doute mauvais réglage : les bras de la belle se faisaient très discrets, même si elle avait du coeur.
      Finalement, je crois que je l'ai (a peu près) eue. La lune décroissante se lève plus tard dans la nuit, et c'est un objet qu'on peut attaquer tôt en hiver.
       
      Config : lunette APO 130 f/7 (réduite à f/5.5), caméra ZWO ASI533MC Pro, filtre Optolong L-Pro, guidage ZWO OAG + ASI224MC.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 60 x 180s, 40 darks, 30 offsets, 30 flats.
      Traitement : SIRIL (tif 16 bit en pré-taitement) et Lightroon Classic (Jpeg en traitement final).
       

       
      Cordialement,
      Stef.
  • Upcoming Events