xavierc

Premier Restefond 2017 nuit 2

Recommended Posts

nuit du 13 au 14 août 2017


9 dessins : 7852 à 7860
Dobson 508/1920
 
Jcb et son fils Lucas sont arrivés ce matin.

Montage du Dobson de Jcb :
20170811_18_FortRestefond_057.jpg
20170811_18_FortRestefond_058.jpg
20170811_18_FortRestefond_059.jpg
20170811_18_FortRestefond_060.jpg
20170811_18_FortRestefond_061.jpg
20170811_18_FortRestefond_062.jpg

Lucas crevé ne profitera pas de la première nuit car ira dormir.
Le ciel très bon écrira dans ma mémoire la première partie de ce qui fait sa réputation : la transparence.
 
Ca se voit sur le premier objet, une nébuleuse diffuse dans Ophiucus, que j'ai échoué à voir par 2 fois ailleurs.
 
Observation 7852 : IC4603.
85x. Nébuleuse évidente, faible à perceptible, impression de buée sur les 2 étoiles plus brillantes, mais absente sur les autres étoiles de brillance comparable aux alentours.
IC4603obs7852.jpg
 
L'objet suivant n'avait jusqu'ici été dessiné qu'au Chili et au zénith.
 
Observation 7853 : Région de la Nébuleuse de la Pipe.
Observée à l'oeil nu dans Ophiucus sous Saturne. Elle est formée des nuages sombres B59, B72, B77 et B78. B = Barnard.
Contrastée, presque facile pour la partie du tuyau. Le reste est plus subtile. La Voie Lactée est hétérogène par là, le coeur n'est pas loin au nord-est.
Pipeobs7853.jpg
 
Après cette mémorable observation, je poursuis sur un amas globulaire maousse costaud d'Ophiucus.
 
Observation 7854 : Messier 10 (M10).
138x, 201x. Bleuté ciel. Brillant, bien résolu. Vu VI3 à l'oeil nu.
M10obs7854.jpg
 
J'ai vu les Dentelles splendides dans le T460 de Jcb.
 
Ca se dégrade à partir de minuit, en cause le lever de la Lune et l'arrivée de cirrus.
20170811_18_FortRestefond_150.jpg
20170811_18_FortRestefond_151.jpg
20170811_18_FortRestefond_152.jpg
 
Je parviens à observer une nébuleuse planétaire de l'Aigle entre les voiles.
 
Observation 7855 : PK33-5.1.
C'est le premier objet que j'observe de l'énorme liste de Michel Nichols, il y en aura plein d'autres pendant ces vacances.
201x. Soupçonnée VI4-5 donc à la limite sans filtre OIII.
Vue VI2 (75% du temps en vision décalée) avec le filtre, sauf à la fin où les voiles la rendent aussi indiscernable que sans filtre.
PK33-5.1obs7855.jpg
 
Jcb démotivé par ces voiles est parti dormir à 1h.
Je fatigue.
 
Pour ne pas perdre le feu sacré, je me trouve un objet de forte brillance surfacique à observer dans ce ciel très voilé, en la personne de l'Oeil de Chat, éminente nébuleuse planétaire dans le Dragon.
Est-ce que j'y verrai de nouveaux détails?
La réponse est oui!
 
Observation 7856 : NGC6543.
631x, 201x, 1262x. Bleu ciel.
Le dessin est commis sans filtre faute de temps car les voiles sont de plus en plus opaques.
J'ai néanmoins le temps de grossir 1262x en ajoutant la barlow 2x au Nagler 3.5. Le suivi est sportif mais ça se fait!
Des nodosités sont vues dans les 2 spires.
NGC6543obs7856.jpg
 
Ca devient trop mauvais, j'en profite pour aller dormir une demi-heure dans la voiture.
 
A mon retour, le ciel s'est arrangé notamment au nord donc je continue par là.
 
Je vise des galaxies dans le Dragon trop souvent délaissé sur mon site habituel car caché une bonne partie de l'année derrière de hauts ballots de foin.
 
Observation 7857 : NGC6422 et autres.
278x, 402x.
Ce faible groupe est tenté car pas très loin de la célèbre planétaire observée avant.
NGC6422 est faible, NGC6420 est perceptible VI1 à 2.
Sur la carte de l'Uranométria, je n'avais que ces 2 là, mais j'en vois 2 autres et malgré mes recherches post-observation, je n'ai pas trouvé d'autre référence de catalogue que les 2 exotiques qui suivent, en fouillant sur Simbad :
LEDA 2710852 est vue TF-VI1.
2MASXJ17362299+6758582 est VI2-3.
Bon au moins elles ne sont pas anonymes!
NGC6420_22obs7857.jpg
 
A 4h tout le côté ouest du ciel s'est redégagé.
 
Observation 7858 : NGC6419 et 6423.
402x. A proximité immédiate du groupe précédent, je trouve ces 2 galaxies.
NGC6419 est très faible à VI1, NGC6423 est VI2 à 3.
NGC6419_23obs7858.jpg
 
Observation 7859 : NGC6434.
276x. Faible à très faible, elle est allongée en vision indirecte.
NGC6434obs7859.jpg
 
Observation 7860 : NGC6503.
276x, 138x, 201x. Bleuôtée, elle se révèle considérablement faible, diffuse.
J'aperçois des nodosités difficiles dont le noyau, et remarque le bord nord-ouest plus net.
NGC6503obs7860.jpg
 
A 5h15 l'aube arrive avec du vent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Ha oui, bien d'accord avec Piotr, et surtout sans filtre !

 

Ce cercle noir autour de l'étoile centrale, lui même entouré d'un anneau plus lumineux par endroits, il faut s'accrocher pour le voir... ou observer dans un T500 sous un bon ciel de montagne ? ;) Et en plus il est précisé que le ciel était en train de se dégrader...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Grossi 1262 fois ! Non mais vous vous rendez compte ? :D

Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait.

 

Merci de votre passage Messieurs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

 ;) Et en plus il est précisé que le ciel était en train de se dégrader...

Ca se voit sur l'image, je n'ai pas le halo diffus qui s'étend loin, mais c'est vrai qu'il est surtout vu en OIII et que je n'ai pas eu le temps de filtrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui bon c'est déjà bien ! ;) Pas mal aussi le coup des galaxies LEDA et machin chose imprononçable... Là on ne fait même plus dans le IC, IC c'est trop banal :D Pour le coup c'est vraiment du "ciel extrême" ! Imaginer la magnitude (?) et la distance de ces ovnis galactiques est vertigineux ! Mais c'est justement ce qui me plaît ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/09/2017 à 23:11, Cédric Perrouriefh a dit :

Oui bon c'est déjà bien ! ;) Pas mal aussi le coup des galaxies LEDA et machin chose imprononçable... Là on ne fait même plus dans le IC, IC c'est trop banal :D Pour le coup c'est vraiment du "ciel extrême" ! Imaginer la magnitude (?) et la distance de ces ovnis galactiques est vertigineux ! Mais c'est justement ce qui me plaît ;)

Vu la brillance des 2 galaxies exotiques par rapport au reste, elles devaient être entre magnitude 14.5 et 15.5.

Je ne retrouve pas leurs magnitudes dans la base de données SIMBAD .

Share this post


Link to post
Share on other sites

mB=16.2 pour leda2710852 et et 15.2 pour la 2MASSX (mais son coeur stellaire doit apporter sa dose de lumière à la mesure). Attention, ce sont des magnitudes photographiques et pas visuelles (grosso modo sur les galaxies on peut retirer entre 0.7 et 1.0 pour obtenir une approximation pas trop incorrecte).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By biver
      Quand il ne reste plus que ça à voir de sa fenêtre..., parce que je suis encore au bon azimut pour ça!
      (Nord en bas)
       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Troisième observation de la semaine, c'était samedi soir. Cette fois, la cible était le couple de galaxies NGC 3226 & NGC 3227, toujours dans le Lion.
       
      Les conditions météo ont été plus capricieuses que les fois précédentes. Ciel clair en début de soirée, puis quelques passages nuageux, puis voile d'altitude, puis bouché. La transparence n'a donc cessé de se dégrader au cours de la soirée. Je n'ai pas pu mener mon observation comme je l'aurais souhaité ; elle a été fortement dégradée, puis écourtée. J'ai ainsi eu beaucoup de mal à mettre mes notes au clair. Je n'ai pas pu m'attarder sur certains détails entr'aperçus ni approfondir l'observation. Il me faudra sûrement y revenir pour m'assurer de mes dires et éventuellement y apporter des modifications.
       
      Par exemple, les galaxies paraissaient initialement bien pâlotes puis, durant quelques secondes, très bien visibles ; pour s'estomper à nouveau, voire totalement disparaître par moment. Plutôt frustrant, et compliqué pour qualifier la visibilité d'un détail... Autant dire que je ne suis ici sûr de rien.
       
      Et avec la Lune qui s'en vient, pas sûr de pouvoir vérifier ça rapidement.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200328/ngc-3226-ngc-3227
       
      Objet : NGC 3226 et NGC 3227
      Type : Couple de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 23' 30,4" (NGC 3227)
      Déc. : +19° 51' 53" (NGC 3227)
       
      - Date, heure, durée : 28/03/2020, 22:43 TU, 45'
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent très faible, 11 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 60°;
          
          - NGC 3227 : Gx oblongue aux limites floues, vue VI1, orientée NNO aux dimensions estimées à 2,5' × 1'.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 12, vu VI2, est entouré par une faible couronne diffuse oblongue de luminosité L2.
          La couronne semble parfois présenter un très léger gradient de luminosité vers le centre.
          
          - NGC 3226 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1' et positionnée dans le prolongement NNO de l'axe principal de NGC 3227. Les deux noyaux sont séparés d'une distance estimée à 2' tandis que leurs couronnes semblent en contact.
          
          Un noyau stellaire de mV estimée à 13, vu VI3, apparaît au centre d'une faible zone circulaire vue VI5d, elle-même auréolée par une faible couronne diffuse circulaire.
          La Gx semble parfois légèrement allongée, orientée ENE aux dimensions estimées à 1,2' × 1'. Son axe principal apparaît alors perpendiculaire à celui de NGC 3227.
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro dessinateurs,
       
      Ces derniers jours , étant en capacité de voir Sélène dans des phases que je n'avais pas encore fait en dessin (merci la météo)
      Je vous propose Gutenberg, une formation en bordure de la Mare fecondatis, dans le prolongement des monts pyrénéens donc, pour la nuit du 28.
      Et puis ensuite celle du 29, le célèbre trio Théophile/Cyrille/Catharine, qui j'avais déjà représenté mais pas dans cette phase et sous un éclairage nouveau.
      Conditions allant en se dégradant, dans les soirées mais davantage le 29, plus délicat d'être à x200.
       
      Le matos:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 12.5mm/9mm + barlowx2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       
       

       
       
       
       
      Bon dessin lunaire


    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe.
       
      J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille.
       
      Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185
       
      Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185
      Type : Groupe de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190)
      Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190)
       
      - Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent nul, 2 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/144×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 65°;
          
          - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large.
          
          Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption.
          
          - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'.
          
          Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 144×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse.
          
          Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx.
          
          - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1.
          
      Remarques :
          L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune.
          La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.
       

    • By Lensed Star
      Je continue mes tentatives de dessin avec M44 cette fois.
      Newton 150/750, grossissement x30 exclusivement
      Les étoiles étaient bien piquées avec des vrais différences de magnitudes bien visibles et des nuances de couleurs allant du blanc à l'orangé en passant par différentes teintes de jaune.
      Au centre il ma semblé distinguer parfois des étoiles très pâles et furtives mais je ne l'ai aient pas ajoutées n'étant pas bien sûr de mon coup pour les restituer sur le papier ensuite.
      Si @serge vieillard passe par ici, cette fois j'ai essayé de m'appliquer sur le placement des étoiles et l'image est dans le bon sens
      Le ciel était limpide avec une sorte de halo dans le centre du champ de l'oculaire, ce que j'ai eu un peu de mal à retranscrire sans forcer un peu le contraste je le reconnais.
       

  • Images