astrocg

Essais en tous genres

Recommended Posts

j'ai dans mes tiroirs 2 objectifs achromatiques 60/800

j'ai eu le projet d'en faire des jumelles mais finalement j'ai abandonné

alors je me suis dit : pourquoi ne pas les combiner comme dans un oculaire pour fabriquer un objectif de plus courte focale?

çà fonctionne sauf que ... autour d'objets brillants comme la lune, véga ou saturne apparait un halo

un peu comme une réflexion parasite

quelles réflexions cela vous inspire t il?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Peut-être que les deux objectifs sont positionnés trop près.

J'ai réfléchi tantôt à combiner un achromat fraunhofer classique dans ce genre avec un doublet sur étagère, mais il faut connaitre les matériaux des lentilles pour être assez précis

Ci-dessous, ça faisait comme un très bon réducteur 0,75x

Doublet air-spaced f12 accéléré à f8.6

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

super les tableaux mais un peu difficile à interpréter

en fait tu dévies sur un petzval

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yep en fait j'essaie de comprendre ce que bricole Bresser, je n'y suis pas encore arrivée.

La formule classique du petzval demande à ce que la deuxieme lentille soit plus forte que celle en frontal.

Tu peux essayer toutefois en écartant un peu les deux objectifs autour de 1/3 à 2/3 de la focale du premier.

J'ai pas calculé une association avec 2 classiques BK7-F2, je peux regarder ça pour ce cas particulier.

Si ce sont des vieux achromats air-spaced, ils sont dans la formule classique, ça doit se retrouver facilement avec la table 11 un peu au-dessus sur cette page

http://www.telescope-optics.net/achromats.htm#aberration

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Il n'est pas interdit d'essayer, cependant je vois d'emblée que chaque objectif de lunette a été calculé, en principe ,pour que les rayons incidents sur leur face d'entrée forment  un faisceau parallèle. Or l'association des deux objectifs fait que le second, dans le sens de propagation des rayons, ne recevra pas un faisceau parallèle mais convergent.

Je n'ai pas calculé ce que l'association peut donner en termes de qualité d'image, comparée à un seul objectif prévu pour une distance focale plus courte. Il est clair que le second objectif ne travaillera pas au mieux de ses performances initiales.

Parfois il arrive une compensation des défauts dans des montages bizarres. Cependant, si une telle association était meilleure en performance qu'un doublet calculé pour obtenir la focale plus courte souhaitée, je pense que les fabricants se contenteraient de faire ces associations au lieu de concevoir de nouveaux objectifs.

Pour le plaisir d'expérimenter, qui ne coute rien ici, pourquoi ne pas essayer en cherchant s'il existe un optimum lorsque varie l'intervalle entre les deux doublets ?

Cordialement

Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

cette dernière explication me plait bien

çà va pas le faire mais le plaisir d'expérimenter ah!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec Pierre : en optique on classe souvent en 2 catégories : correction à l'infini ou correction à distance finie.

Ce ne sont pas les mêmes associations de verres que l'ont prend pour parvenir à la combinaison de correction qui règle tous les paramètres : planéité et correction couleur.

 

Je ne peux pas te filer une combinaison petzval sans savoir la formule optique de tes achromats : en les mesurant au sphéromètre on pourrait déduire le type de verre, mais faudrait désassembler aussi... et acquérir l'achromat qui va bien (même pas sûr qu'on trouve une association correcte) : ça coute un bras (au moins 100€ en 2")

Autant expérimenter :P

 

Sinon valeur sûre : les réducteurs de focale x0.75, j'ai un Kepler qui fonctionne bien sur mon apo.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By FroggySeven
      Je vais régulièrement refaire un tour sur le site de Serge Bertorello,
      et en tombant sur le schéma de la lunette de Galilée,
      j'ai eu l'impression qu'on peut dire de celle-ci qu'elle a le défaut d'avoir un "dégagement oculaire négatif".
       
      J'ai juste dans la formulation, "ou bien" ?
       
      D'avance merci pour votre aide.

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Quelle alternative à l'ASI462MC en N&B ? Chez ASI ou QHY ?
       
      Très satisfait de l'ASI462MC en Planétaire et même lunaire avec ses pix de 2.9µm
      sur mon train optique C11 + Focuser 2" + optique seule de Barlow 1.5 ou 2x + ADC
      c'est vrai que je suis pas mal sur-échantillonné , mais ça me convient .
       
        
       

       

      Êtes vous au courant d'une éventuelle sortie , en ASI ou QHY ....
      Cherchant donc pour une utilisation en Planétaire et Lunaire cet équivalent
      ainsi je pourrai utiliser des Filtre R ou V , ou autres .

      A priori il n'y a que l'ASI290MM ( qui date ) sur le marché . ??
       
      Merci de vos réponses
       
      Bernard_Bayle
    • By bfrebourg35
      Bonjour,
       
      sur ma platine crayford dual speed je rencontre un problème avec une des molettes qui tourne dans le vide.
      sur la capture ci joint la molette qui tourne dans le vide est celle de gauche. Celle de droite fonctionnant parfaitement.
       
      Y’a il un réglage qui permet de résoudre ce problème ? (J’ai cru comprendre qu’une vis était dispo pour régler la tension sur l’axe de rotation, mais je n’ai pas trouvé plus d’info)
       
      Merci de votre aide.
       

    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Possesseur jusqu'à il y a peu de dobsons ouverts à f5 ou f4.5, je n'ai jamais trop ressenti le besoin d'avoir un correcteur de coma. Celui que je possède à présent est ouvert à 4 et je ne peux plus trop y couper.
      J'ai un correcteur de coma ES depuis quelques temps que j'utilise pour de la photo mais qui peut aussi être employé pour du visuel avec son PO "hélicoïdal".
       
      1- Si j'ai bien pigé, il faut la première fois placer le correcteur dans le PO, régler son PO hélicoïdal à 13.5 mm et, grâce au focuseur du télescope, trouver le point ou on projette une image nette au niveau du haut du correcteur. Ensuite, on verrouille le focuseur du téléscope, on insère un oculaire et on fait la mise au point avec le PO hélicoïdal. Lorsque la MAP est OK, la correction de coma est optimale également. Est-ce que j'ai bon? Si oui, si quelqu'un pouvait m'expliquer un peu ce qui se cache derrière ça parce que ça m'apparaît un peu magique, le coup de la bonne MAP qui coïncide avec le bonne distance de correction et ce pour chaque oculaire...
       
      2- Le PO hélicoïdal du correcteur a un peu de jeu chez moi, est-ce normal? La partie rotative n'est pas parfaitement ajustée au pas de pas. Ca m'inquiète parce que j'ai impression que ça empêche toute possibilité de faire une bonne collim. Avec un réducteur 2 -> 1.25" inseré dans le PO hélicoïdal et un laser/oeilleton de collimation, on se rend compte que la collim bouge pas mal à cause de ce jeu (bon, pas vraiment la collim en elle même mais vous voyez ce que je veux dire)... J'ai envisagé de mettre un genre de frein filet ou de téflon sur le pas de vis pour limiter un peu ce phénomène mais c'est pas hyper satisfaisant comme solution... J'ai un peu le même sentiment avec le Paracorr T1 avec tunable top que je possède également : suivant comment on verrouille le tunable top, celui ci est plus ou moins bien aligné avec l'axe optique du télescope, ce qui fausse également la collimation... Bref, un poil perdu!
       
      Merci d'avance pour vos lumières.
      Romain
    • By micheljack
      Bonjour. 
      J'ai un choix Cornélien à résoudre et je demande votre aide. 
      Je recherche une paire de jumelles pour de la balade céleste pendant que mon setup prend des photos. 
      Pour un budget de 500€ env. que faut-il privilégier  ?. 
      - des 12/50  ou des 20/80 ? 
      Pour un même budget j'imagine que des optique plus petites seront de meilleure qualité. 
      Merci de votre aide. 
  • Upcoming Events