Roch

Expédition Tritonienne au 150/750

Recommended Posts

Bonjour à tous :)
 

Jeudi soir dernier avait lieu un évènement exceptionnel, l'occultation par Triton ( le plus gros satellite de Neptune ) d'une étoile relativement brillante, de magnitude 12. Cette occultation était visible sur tout le territoire français.
Possédant une caméra parfaitement adaptée pour suivre ce genre d’événements, j'ai décidé de tenter l'expérience avec mon petit tube de 150mm de diamètre :)


Problèmes : j'habite paris, je ne suis pas motorisé, et l’événement n'était pas visible depuis chez moi :D ( orienté sud-ouest plutôt que sud-est )


Du coup j'ai décidé au dernier moment de trouver un coin public en extérieur, pas trop éloigné, d'où je pourrais faire cette observation ^^


Voilà donc une petite chronologie histoire de vous mettre dans l'ambiance :


22h00 : Le lieu est décidé ( Belvédère de Belleville ), la météo a l'air OK. Départ prévu à Minuit pour avor un peu de marge d'une part et éviter de rencontrer une foule de gens d'autre part, avec mon matériel bizarre je préfère être un peu tranquille. L'évènement est prévu pour 01h47 heure locale.
23h45 : La météo se dégrade ; un rapide coup d'oeil sur météoblue m'indique un léger passage nuageux, rien de très précis néanmoins.
00h12 : Départ sous un ciel de nouveau dégagé
00h35 : Arrivée sur les lieux du crime. Les nuages sont revenus... je m'installe à quelques dizaines de mètres d'un groupe de jeunes qui profitent de la soirée.
00h45 : En fait la pleine lune c'est pratique pour faire la collim. Polaire toujours pas visible cependant. J'ajuste le chercheur et j'attends une éclaircie pour la mise en station.
01h00 : Ca y est, les nuages se disloquent. J'ajuste la MES rapidement. Un passant me demande si je "regarde la lune", je lui répond un vague "oui, oui"... il s'en va.
01h10 : Caméra branchée, mise au point approximative, logiciel paramétré... plus qu'à pointer.
01h15 : Impossible de reconnaître les constellations, Entre la lune et les lampadaires... je vois difficilement une étoile de pégase, évidemment pas la plus pratique. J'essaye tant bien que mal de me repérer au chercheur...
01h30 : Toujours pas moyen de trouver quelque repère que ce soit. Je commence à flipper sérieusement. Le ciel est maintenant parfaitement dégagé, ce serait vraiment trop bête.
01h36 : Ah, je suis peut être sur une forme familière là, regardons sur la carte...
01h38 : OK, c'est bon, je suis tout près ! Je vois une étoile et demie dans le champ du chercheur, Neptune devrait être à peu près là...
01h39 : Elle est là ! Reconnue directement sur l'écran du pc, avec triton juste à côté. Pour être plus précis, il s'agit en fait de l'étoile occultée qui est confondue avec triton.
01h42 : Map ajustée au millimètre, planète centrée, tout a l'air ok ! Je vérifie dix fois tous les paramètres d'acquisition, une bêtise est si vite arrivée.
01h43 : Mince, j'avais oublié ça...
01h45 : Tout à l'air OK ! C'est parti !


Voir ensuite ce petit point quasiment disparaître puis réapparaître progressivement deux minutes plus tard, ça ne paraît rien comme ça, mais c'est quelque chose de très fort en réalité :)


Voici donc une petite animation de l’événement, faite à partir de stacks de 16 images pour chaque frame de la vidéo. ( vitesse x10 , 1 image = 4s de temps réel )


A voir ici : https://www.youtube.com/watch?v=DzG22iECxwo


Je fais une bonne tripotée de darks ensuite, puis je remballe tranquillement le matériel. Tout s'est bien passé :)


Petite photo souvenir ( au smartphone sans trépied, excusez la qualité... :D )


161829IMG20171006020857.jpg


Après donc un bon temps de tripatouillage ( c'est ma première expérience photométrique ) ; j'ai donc pu sortir cette courbe de mes données :


719212OccultationparTriton.jpg


Quelques infos techniques en vrac :

QHY290M-C derrière 150/750 sur NEQ5 ; poses de 1/4s à 4ips, gain=60.
Les points en bleu sont les vraies valeurs, ceux en rouge sont une moyenne sur 2.25s


Du coup, je vous livre ici mon analyse personnelle, qui n'a probablement rien de scientifiquement valable, c'est la première fois que je m'essaye à ce genre de chose ^^


La première chose à faire est probablement de déterminer la durée exacte de l'occultation. Or ici nous avons un problème, triton possédant une atmosphère, cette limite est floue.
Cependant, on peut observer pour chaque côté une variation de luminosité en deux phases. A gauche par exemple, la luminosité décroît rapidement jusqu'à 110s environ, puis plus lentement jusqu'à se stabiliser aux alentours de 125/130s.
On sait que la lumière de l'étoile sera toujours légèrement visible derrière la planète grâce à la dispertion de la lumière causée par l'atmosphère de triton. La même chose est visible sur le fin croissant de vénus et provoque également le rougoiement de la lune lors des éclipses.
J'attribuerai donc, contrairement arbitrairement et faute de connaissances pointues en la matière, la deuxième phase de décroissance de luminosité à ce phénomène ;)

Donc si on suit cette logique, le moment ou l'étoile passe derrière la planète se trouverait être à T=110s, et le moment ou elle émerge se situerait vers T=246s, soit une durée totale de 136s, à quelques secondes près probablement.

Si on considère que l'ombre se déplace sur terre à une vitesse de 16.8km/s environ, cela nous donne donc une distance mesurée de 2284km.

Sachant que son diamètre réel est de 2700km environ, on peut donc estimer notre distance au point central d'occultation de 720km environ. ( théorème de Pythagore, tout ça... ;) )

Bon, jusque là ça paraît cohérent.


Ensuite, vient l'épaisseur de l'atmosphère.
La dessus difficile de se prononcer avec exactitude, néanmoins le graphique montre une augmentation continue de la luminosité sur une période d'environ 10 secondes. Cela donne donc une épaisseur d'au moins 140km ( en tenant compte de l'angle d'incidence de la mesure )
Dernière chose, la courbe de transition semble différente à droite et à gauche ; il semble que la partie droite monte une "sortie" de l'atmosphère beaucoup plus franche que la partie gauche. A ce niveau, il est très possible que ce soit de l'erreur statistique tout simplement, mais j'aime penser qu'il pourrait s'agir d'une différence de transparence entre les deux hémisphères à cause d'un phénomène local... qui sait ^^


BREF ;)


Je vais envoyer mes données au LESIA pour investigation, je suppose que s'il y a quelque chose à faire avec, ce sera fait :)
En tout cas, ce fut une expérience très enrichissante pour moi.


J'espère que le compte rendu vous aura plu, bonne soirée à tous :)


Si vous avez des remarques diverses ( notamment pour corriger les énormités que j'ai du proférer:D ) ça m'intéresse vivement !

Romain

  • Like 4
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Encore bravo !
C'est prodigieux pour le diamètre, ta courbe avec moyenne glissante est magnifique. 
Tu as trouvé le temps pour envoyer tout ça au Lesia ? 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Roch a dit :


Voir ensuite ce petit point quasiment disparaître puis réapparaître progressivement deux minutes plus tard, ça ne paraît rien comme ça, mais c'est quelque chose de très fort en réalité :)

 

Oui, c'est bien de le dire à ceux qui n'en ont jamais fait. On a en partie l'émotion que l'on a sur une éclipse de Soleil. L'air de rien on donne un paquet d'énergie pour arriver à voir un truc, et quand tout fonctionne, ça fait quelque chose. On peut ajouter à ça la beauté intellectuelle du truc. Voir l'atm de Triton, bordel ! Quand même quoi :) 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

et bien bravo ! très bon croa de cette occultation et à Belleville en nomade !! chapeau !!! :);)

polo

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à tout le monde :)

Jean_Luc, j'envoie tout ça rapidos !

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait suivre ta courbe à Bruno Sicardy, il a été impressionné autant que moi, voilà sa réponse : 
" effectivement cette observation du parc de Belleville (Paris) est 
remarquable! C'est le plus petit telescope (T15cm) mentionné pour 
l'instant dans cette campagne, et l'un des ciels les plus lumineux sans 
doute. Et une courbe de qualité scientifique des plus utiles..."

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super récit qui montre bien la passion de l'auteur. Et le dernier commentaire est une belle récompense !

Encore bravo Romain. Dites, c'est quand la prochaine ?

Julien

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur l'asymétrie en entrée et en sortie : l'atm de Triton ne serait-elle pas produite par des geysers donc plus dense sur un hémisphère ? A-t-on des éphémérides permettant de connaître l'orientation théorique de Triton ?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finallement tu as sorti un résultat superbe! Pas besoin de mon T407... et avec la pleine lune pas sûr qu'un ciel de Paris soit pire qu'ailleurs.

J'ai mesuré 18.1 au SQM à 25km de Paris (19.9 sans lune en général) - c'est pas loin du ciel sans lune à Meudon...

Et Paris avec un temps brouillardeux est plus sec que la campagne (j'ai eu plein de nappes de brouillard à proximité), donc peut-etre même meilleur!

 

Nicolas

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous, c'est trop :D

Cette cam a un énorme potentiel et il faut du temps pour bien la maîtriser, mais c'est fou le nombre de domaines dans laquelle elle est championne.

@jldauvergneQuestion idiote : comment envoyer mes 4Go de données ? Par mail ça ne passera pas je pense... :D

 

Il y a 9 heures, spaceju a dit :

Sur l'asymétrie en entrée et en sortie : l'atm de Triton ne serait-elle pas produite par des geysers donc plus dense sur un hémisphère ? A-t-on des éphémérides permettant de connaître l'orientation théorique de Triton ?


J'aurais deux explications possible s'il est avéré que ce n'est pas du bruit statistique... hypothèse la plus "raisonnable" dirons nous ;)
Mais si on rêve un peu, mes deux hypothèses :
 

- Une atmosphère plus dense d'un côté à cause d'un geyser en cours ( ou récent peut être )
- Une atmosphère plus opaque d'un côté à cause d'un phénomène météorologique local quelconque...

Sinon, prochaine occultation par triton, probablement aux calendes grecques, mais des occultations d'étoiles par des astéroïdes, il y en a un paquet à suivre régulièrement, par exemple ici :

http://www.asteroidoccultation.com/

 

Il y a 8 heures, biver a dit :

Finallement tu as sorti un résultat superbe! Pas besoin de mon T407... et avec la pleine lune pas sûr qu'un ciel de Paris soit pire qu'ailleurs.

J'ai mesuré 18.1 au SQM à 25km de Paris (19.9 sans lune en général) - c'est pas loin du ciel sans lune à Meudon...

Et Paris avec un temps brouillardeux est plus sec que la campagne (j'ai eu plein de nappes de brouillard à proximité), donc peut-etre même meilleur!

 

Nicolas

 

Oui, je me suis motivé tout seul ;)
Après, niveau transparence je suis d'accord ce n'est pas pire qu'ailleurs, mais niveau pollum c'est pas la joie quand même... comme dit plus haut, à l'oeil nu je ne voyais que deux des quatre étoiles du carré de pégase, dont une par intermittence. En partie à cause de la faible hauteur, mais quand même...

Un 400 avec cette caméra ça doit bien donner, j'espère avoir l'occasion de tester ça un jour :) mais en attendant, encore bravo à toi pour ton résultat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

4go ça va tu es raisonnable, j'en connais qui ont 40 :) En 2 paquet de 2 Go sur Dropbox ça doit aller. SInon il faut poser la question à l'obs de paris. 
L'autre solution pas trop coûteuse ça peut être de mettre sur une carte 16Go, on en trouve à moins de 5€ et hop par la poste. Tu peux mettre à l'attention de Bruno Sicardy, Josselin Desmars ou Diane Bérard à l'observatoire de Paris.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial, bravo à toi ! Du travail de "pro" et tout ça avec un simple 150, chapeau bas ! 

Yohan

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup aux derniers :)
Tout a été envoyé ( 12Go ! ), yapluka ;)

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe manip, belle motivation et beau résultat ! Tu as fait comment pour transporter ton matos sans être motorisé ?

 

jf

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci encore :)

Jf, Pour déplacer tout mon barda, je met le tube, le trépied et le contrepoids dans l'espèce de caddie qu'on voit sur la photo, et le reste dans un sac à dos. ( la monture, le mini pc, 2 batteries lithium, la camera et le correcteur de champ, en plus des différents cables, oculaires, bagues d'adaptations, filtres, chercheur, cheshire, etc... )

Comme ça je peux me déplacer partout et rejoindre un ami ( motorisé, lui ;) ) quand je veux aller faire du CP loin de la pollum.

Ici on était deux à venir sur les lieux, donc j'ai pu me permettre des petit extra ;) ( le magnifique tabouret rouge )

Jean-luc, oui moi aussi il m'a bien fait rire celui-là

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wouah, super manip' et très beaux résultats. Excellent ! Bravo :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jfleouf
      Salut à tous,
       
      Je me régale avec le spectacle des planètes tous les matins. Aujourd'hui il y avait un bonus : le fin croissant de Lune. J'avais donc mis le réveil à 4h30 pour être sur site à 5h. Je n'ai pas regretté le réveil matinal.
       
      On commence avec une version annotée, prise au Canon 6d + 100mm macro. L'invitée surprise c'est Neptune ! Je savais qu'elle était dans le coin, mais je ne pensais pas la capter sur les photos. Bon, elle est à peine visible, mais c'est bien elle. Ça veut dire que fin Juin, j'ai peut-être une chance de faire ZE photo avec les 7 planètes visibles sur une seule image...
       

       
      Version bio (pas d'annotation, pas de crop -> on voit le reflet de la Lune) :
       

       
      Question pour les pros : c'est des nuages iridescents ou pas ça ?
       
      Un peu plus tôt c'était moins spectaculaire car les nuages n'étaient pas visibles, mais Neptune un peu moins discrète :
       

       
      Et une version plan large (optique de 35mm) pour faire rentrer Mars et Saturne dans le portrait de famille :
       

       
      Toutes ces images en plein format + versions non-annotés sur mon site : https://www.jfgout.com/Misc-Astronomy-Events/PlanetaryConjunctions/2022-04-27/
       
      Bon ciel à tous !
       
      jf
       
    • By Simon L
      Bonsoir à tous ! 😊
       
      Hier session planétaire sur les géantes de glaces. 
      Aujourd'hui 1ere Jupiter de l'année. 😎
      En bonus triton a côté de neptune. 
       
      Le tout pris du balcon. 
       
      Je vous raconte pas la collimation par -3c à fd25, 7m de focale 🥶
       
      C11 sur Eq6r 
      ASI 462 mc, adc ZWO, Barlow televue power mate 2.5, filtre Uv ir cut optolong. 
      Crayford kepler motorisé ZWO EAF. 
       
      Bon ciel à tous ! 😉
       
       




    • By dfremond
      Hello!
       
      Et oui, je sais, je suis tres en retard, mais heureusement que j'ai des captures en reserve, ça permet de s'occuper pendant les longues soirées d'hiver pluvieux..
      J'avais fait deux captures d'une demie heure consecutives, avec la 290m, mais je n'avais jamais essayé de les deroter avec winjupos. C'est chose faite. Et le seeing était pas mal du tout.
      J'ai pu garder jusquà 52% des images sur une des capture. Traitement identique pour Neptune et Triton.
       
      A 20h44 52% des images triées dans AS3
      On a l'impression qu'il y a une zone plus claire au centre, mais peutetre aussi un petit spot clair sur le bord du limbe en haut a gauche

       
       
      A 21h15, 49% des images. Il y a aussi une zone claire en zone tropicale sud, mais qui semble s'etendre horizontalement, et peutetre des spots sur le bord superieur du limbe?
       

       
      Pour essayer de faire la part des choses entre bruit et details authentiques, rien ne vaut un petit gif animé
       

       
      Bof.. Le resultat est loin d'etre evident. Il semble bien qu'il y ait une chose plus claire au centre, mais le gif n'apporte pas grand chose. Par contre ces images sont a comparer avec des precedentes, qui semblaient aussi montrer une zone claire centrale..
       
      A suivre, si le temps le permet! On peut toujours rever.
       
      Bonne journée!
    • By Christophe Pellier
      Avec du retard (et j'ai du Jupiter en rab), quelques images de la bille bleue lors de deux très bonnes nuits d'octobre...
      Le 22, j'ai fait une petite expérience avec un filtre bleu. Dans cette couleur, contrairement à Uranus, Neptune montre des détails, en particulier un assombrissement sur le pôle sud, certaines années même carrément une bande. J'ai tenté le coup avec l'Astronomik Deep-Sky B, qui par hasard transmet la partie la plus lumineuse du spectre des deux géantes de glace, sans bande d'absorption notable, et qui coupe le bleu profond. Voilà à quoi ça ressemble avec le F467M du HST (image de l'année dernière)

      On voit bien une petite tache sombre au bon endroit... mais faudrait refaire une tentative... Dans tous les cas le disque est bien net  
      Sinon, comme d'habitude en R et IR le bord sud est plus lumineux. Difficile de voir autre chose de façon convaincante toutefois. On notera quand même que les filtres R "purs" présentent un gradient de luminosité différent de celui obtenus avec le BP642 Astronomik. C'est aussi une information réelle  
      J'ai un peu changé ma pratique de prise de vue aussi, en augmentant sensiblement les temps de pause, lors de la session du 27. Sinon ça reste trop bruité et WinJupos a parfois du mal à s'en sortir. Il y a un truc pour éviter ce souci au cas où: dans PIPP, il suffit de retraiter le film en ajoutant le gain.
      Bon long week-end
      Christophe







    • By dfremond
      Bonsoir
       
       
      Nouvel essai sur Neptune hier soir. Au depart, seeing tres moche, j'ai failli tout laisser tomber, et heureusement la melassae s'est eclaircie et a laissé passer quelques pauses etonnantes dans la turbulence. Et l'avantage c'est que l'atmosphere etait tres transparente. j'ai fait  6  captures de 20 a 30 minutes dont seules deux seront exploitables: celles de 23h38 a 23h57 puis 23h58 jusqu'à 0h28 (locales).  J'avai quelques details sur d'autres  images , mais c'est en essayant d'en faire une animation qu'on peut voir s'il ne s'agit que de bruit. Sur ces deux images correspondant aux temps moyens de 21h48tu et 22h01tu, j'ai l'impression qu'il y a un spot qui tourne, semble-t-il suivi d'une espece de trainée en virgule qui descend vers l'equateur. Tout ça est bien sur noyé dans du bruit, mais ça rappelle un peu les images de Jean Luc Dauvergnes et de Christophe Pellier.
       

       
      Bien sur avec cette planete on n'est jamais sur de rien...  et le seeing etait trop crapicieux, je n'ai pas pu garder beaucoup d'images  et ça se sent.
      Bonne soirée.
       
  • Upcoming Events