jldauvergne

Un projet secret pour le Pic du Midi. Peut-être aussi la prochaine révolution pour les amateurs ?

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

bonjour Jean Luc

 Si je me goure pas une étude ai faite pour la mise au point d'une optique adaptative de nouvelle technologique  sur le 1metre du pic et il en découlera un modèle qui sera abordable pour les amateurs. Si c'est le cas à mon avis perso ce dernier sera réservé qu'à un minimum d'amateur qui aurons les moyens financier .

 

amities @+Daniel 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu plus qu'une étude, il  y a déjà un proto assemblé. 
Ce sur quoi on travaille concernera peu de monde oui. Mais si la techno fait un pas vers la démocratisation, il est possible que dans quelques années il y ait des solutions encore plus abordables.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un télescope construit en 1963 n'est plus très jeune, mais c'est une excellente année!... Qui vaut bien 1977!;)...

Gamin vas!

 

Plus sérieusement, c'est très, très intéressant , je vais suivre ça de près!

Déjà je vais visionner ta conf ...

Amitiés,

 

Geoffroi

 

PS: ton anglais est excellent, la preuve: je comprends tout;-)!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A partir de quelle taille serait cette OA applicable ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une idée géniale ! Cela peut même être "économique"  pour certains d'augmenter leurs  performances sans avoir besoin d'investir encore dans un diamètre toujours plus gros. Je te souhaite Jean Luc que ce projet réussisse :)

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, lyl a dit :

A partir de quelle taille serait cette OA applicable ?

On sait faire des télescopes de 14" qui sont efficaces sans ça. Donc plus grand. Et pour que le saut soit significatif, je dirais T500.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca sent tres tres bon ce projet, ca fait plaisir de voir qu'il est developpe en France (je ne connaissais pas cette societe).

Je suis un peu nul en optique, ducoup je n'ai pas bien compris si le systeme avait besoin d'un "laser" pour l'analyse du frond d'onde ou si l'analyse pouvait se faire directement sur objet, planetaire/ ciel profond, comme la video semble le suggerer ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, DOLGULDUR a dit :

Ca sent tres tres bon ce projet, ca fait plaisir de voir qu'il est developpe en France (je ne connaissais pas cette societe).

Je suis un peu nul en optique, ducoup je n'ai pas bien compris si le systeme avait besoin d'un "laser" pour l'analyse du frond d'onde ou si l'analyse pouvait se faire directement sur objet, planetaire/ ciel profond, comme la video semble le suggerer ?

Analyse direct sur la source. Pour le moment c'est possible sur une source de 4" et il y a du développement à faire encore pour le faire sur une planète plus grande. 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, astrovicking a dit :

 

PS: ton anglais est excellent, la preuve: je comprends tout;-)!

Merci Geoffroi :) Excellent je n'irai pas jusque là. Je n'ai pas arrêté de dire adaptative optique au lieu de adaptive optic (faux amis), plus un paquet de s bouffés à la fin des mots et de fautes de grammaire :). Le tout nappé d'un accent de merde, mais french locuteur friendly :)
Ce qui est bien dans ce genre de colloque c'est qu'il y a pas mal de talk d'autres Français vraiment calamiteux sur l'anglais et ça enlève tous les complexes que l'on peut avoir à parler dans une autre langue :) 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes you can say in english des trucs ma foi fort novateurs !

Je me demandais depuis quelque temps quand ce moment technologique arriverait. Ca y est ! Intéressant pour des assoc très motivées qui utilisent des scopes de bonne taille (avec des appels de fonds participatifs, par exemple).

On attend impatiemment des tests sur les planètes ! :)

Claude

Edited by leonardcauvra
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre à quelques mails que j'ai reçu et clarifier un point. 
Il est clair qu'une des limites c'est l'angle d'isoplanétisme. Corriger totalement Jupiter ça restera difficile. Le but premier est vraiment de corriger les défauts statiques du télescopes, car qui n'en a jamais sur des télescope de plus de 400 mm ? Qui peut affirmer qu'il est toujours certain de sa colim avec un télescope de plus de 300 mm ? 
Passé un certain diamètre le système sera aussi utile en correction du seeing sur des cibles peu étendues comme Uranus. 
Le but est de voir jusqu'où on peut aller en conjuguant AO et Lucky Imaging. Il y a de l’expérimentation à faire derrière tout ça. 
 

 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super intéressant, je suivrai ça avec attention :)

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jean Luc! très intéressant et merci pour ce partage! A suivre comme dit Romain

Christophe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien la première fois que je comprends totalement une conf en langue de Shakespeare :D  

Super projet , on attend la suite avec impatience , si çà marche aussi  pour solaire en H-Alpha, j'en prends un :D 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Héhé, ça je ne sais pas si l'analyse sera jouable sur le Soleil, en tout cas il y aura le problème de la taille du champ limitée, et puis le seeing de jour, je ne sais pas si c'est gérable. 
Mais bon des observatoires pros y arrivent sur le Soleil, alors pourquoi pas. Je poserai la question :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le projet est dimensionné pour un un mètre à f/17 mais sur-spécifié pour les grands diamètres amateurs : est ce qu'il n'y aurait pas la possibilité d'imaginer, en conservant les développements déjà réalisés, une version "dégradée" mais moins coûteuse avec un miroir déformable comportant moins d'actuateurs et une matrice de micro lentilles comportant moins d'éléments qui ne corrigerait que le tip-tilt et le défocus?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais bon !

Escusez ma novicitute et ma canditude en la matière, mais :

L'optique adaptative, telle qu'elle est utilisée actuellement sur les télescopes professionnels ne nécessite-elle pas l'emploi d'un laser relativement puissant permettant de créer une étoile virtuelle, et qui permet d'analyser les déformations à appliquer au miroir.

J'ai un peu de mal à envisager ça au niveau amateur.

Mais bon, chus pas un pro non plus ;)

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ALAING a dit :

L'optique adaptative, telle qu'elle est utilisée actuellement sur les télescopes professionnels ne nécessite-elle pas l'emploi d'un laser relativement puissant permettant de créer une étoile virtuelle, et qui permet d'analyser les déformations à appliquer au miroir.

réponse courte : non! :)

 

le principe c'est presque toujours de prélever un peu (ou parfois beaucoup) de lumière sur l'objet observé dans un champ de quelques secondes d'arc au plus. souvent on prélève la lumière de la voie d'analyse dans une autre longueur d'onde que celle de la voie d'observation. jldauvergne en parle dans sa vidéo en évoquant les dichroïques sur une roue à filtres.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ben alors on va dire que j'ai rien dit !

J'ai bien tenté d'écouter JLD mais j'entrave quedal aux langues étrangères.

P'têt que j'picole pas assez :)( voir post du bistrot sur le sujet ) :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, asp06 a dit :

le projet est dimensionné pour un un mètre à f/17 mais sur-spécifié pour les grands diamètres amateurs : est ce qu'il n'y aurait pas la possibilité d'imaginer, en conservant les développements déjà réalisés, une version "dégradée" mais moins coûteuse avec un miroir déformable comportant moins d'actuateurs et une matrice de micro lentilles comportant moins d'éléments qui ne corrigerait que le tip-tilt et le défocus?

 

Pour le miroir déformable non. Pour le SH je ne sais pas, c'est une bonne question car tu as raison, ce sont avant tout ces ordres là qui nous enquiquinent. 
Mais bon comme je le soulignais l'idée c'est d'avoir un effet optique active et pour ça il faut un minimum de points de mesure. Donc l'un dans l'autre, ...
Ce qu'il faut avoir en tête c'est que c'est designé pour changer très facilement sans tout ouvrir le SH et le DM. A mon avis rien n'empêche même en version un peu luxe d'avoir plusieurs SH selon les applications recherchez. 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites

le prix du miroir déformable est prépondérant dans la facture finale mais le soft aussi doit peser lourd. l'idée c'était d'essayer de rendre le truc un poil plus abordable que 20000€ pour augmenter le nombre, probablement initialement assez faible,  de clients potentiels.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et par rapport à l'oculaire électronique de MS qui va coûter 20 fois moins cher, quel est l'apport ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

les images individuelles contiendront plus d'information avec un snr plus élevé.

Edited by asp06
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Albireoo
      Salut la communauté.
      J'ai acheté un EvScope 2 d'occasion sur Astroshop. Je n'arrive pas à avoir une image nette. J'ai été aux deux extrêmes de la mise au point (la grosse molette à l'arrière du tube). On a toujours cet effet "grosse boule" quand on vise une étoile. Du coup le scope ne se met pas en station avec un ciel aussi pourri et cet objet improbable dans son champ.
      - J'ai l'appli dernière version
      - Voyant rouge allumé
      - A priori pas de problème de collimation. L'araignée est bien centrée. J'ai mis une photo qui n'est pas de moi (piquée sur le forum :-) )mais c'est ce que je vois.
      - J'ai contacté le support Astroshop qui m'a fait une première réponse rapide mais pour avoir plus d'infos.

      Quelqu'un aurait une idée ?
      Merci d'avance.

    • By olivufu
      Bonjour,
      J'expérimente une petite isolation thermique d'un c9 (et d'un c6) pour limiter le différentiel température du primaire (et de l’intérieur) encore à température ambiante, avec le tube qui lui se refroidit très vite en extérieur. En limitant ces échanges thermiques, j'espère pouvoir obtenir une image très propre rapidement, voire dès la sortie du tube, à fort grossissement.
      J'avais déjà des résultats très intéressants avec une isolation grossière (pare soleil de voiture) et avec en bonus une lame qui ne s'embuait pas sur des sorties de quelques petites heures, et je pense que cela sera encore mieux désormais (ou pas, ça reste expérimental).
       
      Étape 1 : isoler le tube avec 5mm de mousse isolante qui passe sous les queues d’aronde. En plus c'est clair au lieu d'être noir.

       
      étape 2 : pare-buée

       
      étape 3 : uniformiser avec 5mm d'isolant sur toute la longueur

       
      On verra si :
      1) la buée parvient quand même à s'installer avec un tube qui ne se refroidit plus du tout à la même vitesse en recherchant à retarder ce processus.
      2) je peux pousser fort dès la sortie du tube sans constater d’échanges thermiques néfastes, repérables sur startest rapidement
       
      Si vous avez un avis sur la question, je suis peut-être totalement à côté de la plaque mais ce n'est pas désagréable d'essayer par mauvais temps de toute façon, n'hésitez pas à échanger.
       
    • By Maurice Briend
      Bonjour à tous,
      Je publie  cette Mosaïque de deux images  réalisée à l'aide de mon Astrographe Rasa 11''le temps de pose  total représente 10heures en sections de 300sec,on peut remarquer une Nébuleuse  Planétaire  assez discrète  au sud ouest  de l'image, je pense  il s'agit  de PK-111,la liste des objets en présence  et mentionnée  en bas de l'image; Merci à vous

    • By Showto
      Bonsoir, je souhaite faire l'acquisition d'un télescope, j'ai un budget max de 450€ j'habite en campagne donc peu de pollution lumineuse, j'aimerai voir du planétaire mais surtout du ciel profond. Je suis débutant enfin j'ai une lunette astronomique mais pas terribles mais j'ai quand même déjà un peu observer et donc j'ai beaucoup entendu dire que les Dobson ont un très bon qualité/prix et je sais qu'un gros diamètre capte + de lumière et je voulais savoir si le Dobson skywatcher 203/1200 était vraiment mieux pour 100€ de plus que le 150/1200 car c'est vraiment 450€ max si il y a une différence ? Merci pour votre aide !
    • By ClaudeS
      Bonjour à tous,
       
      J'ai consulté la liste OU comme beaucoup d'entre vous: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/Files/131989/destockage2023.pdf
       
      Je vois sur le premier article:
      "TLK21000NR Matériel d’exposition Mewlon 210 avec chercheur 7x50, queues d’aronde mâle et femelle type Vixen. Télescope ayant déjà servi, quelques poussières sur le primaire. Shifting important".
       
      Appel aux spécialistes:
      Que doit-on en penser? Que le primaire est tilté, et nous avons affaire à un shifting continu lors de la MAP ou qu'il n'est pas tilté, et que le shifting se fait lors de la bascule de la MAP en intra extra focale? Ou les deux?
      Par expérience, sur le Rumak Maksutov 200mm, j'ai eu longtemps un primaire tilté pour y avoir touché plusieurs fois sans jamais parvenir à le récupérer comme en sortie d'usine (peut-être ai-je réussi tout récemment, je l'espère lors de mon dernier travail au banc). Le constat que j'ai fais (pas sûr à 100%), c'est qu'avec un primaire tilté, même en ayant compensé la collimation avec le secondaire, j'ai toujours eu plus ou moins de la coma au centre du champ (je n'en avait pas lors de la réception du tube reçu en article neuf).
      Qu'en pensez-vous?
       
      ClaudeS
       
      PS: J'ai cru lire que l'on pouvait trouver une collimation parfaite en cherchant dans le champ. Là, je ne sais pas faire et je n'ai pas envi d'apprendre à le faire.
  • Upcoming Events