biver

Première comète interstellaire de l'histoire?

Recommended Posts

http://www.astronomerstelegram.org/?read=13100

 

Observations effectuées avec le WHT et le Gemini North :

 

"...The orbital elements imply a hyperbolic excess speed of 30 km/s, comparable to `Oumuamua, the excess speed of which was 26 km/s..."
(...)
"... The images show an extended coma and a broad, short tail (roughly antisolar direction), making it clear that this second-known interstellar interloper is a comet..."

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Oui mais il reste un énorme différence:

'Oumuamua venait de l'apex, direction vers la quelle se déplace le soleil à 20km/s, si bien que sa vitesse localel (par rapport au LSR, environnement stellaire du soleil) n'était que de 6km/s

Avec les éphémérides JPL, C/2019 Q4 vient d'une autre direction (vitesse infinie de l'ordre de 33km/s), ce qui donne -29km/s par rapport au LSR (5x plus que 'Oumuamua).:o

J'ai noté qu'à 2° près il vient de la direction d'un nuage moléculaire bien connu en raio, qui est à -45km/s !! coïncidence? 9_9

Mais situé à 6000 années-lumières - peut-être que cette comète vient donc d'un autre bras de la galaxie ?

Mais il lui faut 60millions d'années pour parcourir la distance.

Nicolas

Edited by biver
erreur de (signe de) conversion V_LSR<->V_hélocentrique
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, biver a dit :

Oui mais il reste un énorme différence:

 

C'est un point qui n'est pas clair pour moi. Si le Soleil se déplace à 20 km/s par rapport au LSR, c'est bien qu'il y a une dispersion de vitesse non nulle. Qu'y aurait-il d'extraordinaire à ce qu'un autre objet se déplace à 37 km/s par rapport à ce même LSR ? Il me semble que la dispersion de vitesses de étoiles du disque galactique (oublions le voisinage solaire) est de plusieurs dizaines de kilomètres par seconde. LSR ou pas, des écarts de vitesse de cet ordre ne me semblent pas surprenants. Si on pense connaître la source de cet objet et que sa vitesse est incompatible avec celle de la souce, on a effectivement un problème, mais on n'a à mon avis aucune idée d'où vient cet objet. Pour Oumuamua, personne ne prétendait savoir s'il était plus jeune ou plus vieux que le Soleil, par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi cet engin incroyable ? Un 650 à F/2 ??!!! :oO.o

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, dg2 a dit :

(oublions le voisinage solaire)

Oui, c'est ce que je voulais dire: 'Oumuamua a pas mal de chances de venir du voisinage solaire (vitesse LSR de 6km/s, contre 16-20km/s suivant les sources ou référenciels pour le soleil), mais C/2019 Q4 (Borisov) est un peu plus élevé (29km/s), vitesse qui est plus de l'ordre de grandeur de la vitesse relative d'une source dans le bras galactique voisin de Persée qui est dans la direction d'où l'objet vient... j'ai posé la question à un spécialiste pour avoir son avis... Ca n'est plus tout à fait le voisinage solaire mais cela reste de notre côté de la galaxie.

Nicolas

Edited by biver
... 29 km/s et non 37 km/s, on se rapproche plus des vitesses locales, peut-être, oui...
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnant, ce 600 f/D 1.5. Heureusement que notre observateur est dans les montagnes en Crimée... en Europe, à part dans quelques régions montagneuses, on aurait juste un beau orange bien lumineux. :|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben dis, j'avais balancé ça comme ça, moi... xD

Bon, le type a certes les moyens, mais il est pas non plus manchot, semble-t-il !... :o Ca doit être impressionnant à l'oculaire !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c est fait maison donc pas forcément coûteux.  Par contre il doit être doué. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, avec un F/D pareil, il doit avoir une coma de dingue ! Le correcteur aussi doit être violent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le papier de la découverte est déjà mis en ligne sur arXiv :

 

Interstellar comet 2I/Borisov
https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1909/1909.05851.pdf

 

 The body was discovered on its way to perihelion (9 December 2019 at 1.96 au) and before the closest approach to Earth (28 December 2019 at 1.89 au), thus the overall visibility will be gradually improving.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/09/2019 à 20:24, jldauvergne a dit :

Oui c est fait maison donc pas forcément coûteux.  Par contre il doit être doué. 

 

Une idée de la formule optique ? 

Parce qu'avec un parabolique ouvert à 1.5 c'est compliqué de corriger l'image... 

Sûrement une config exotique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bizarre la valeur élevée (3.7) de l'excentricité donnée par le JPL, car le dernier MPEC (13 sept.) du MPC en reste à celle de 3.2 et ce calculé sur la même période de 14 jours mais avec 205 observations vs 147 pour le JPL.... 

D'où peut provenir un tel écart ?

 

https://minorplanetcenter.net/mpec/K19/K19RB3.html

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de cette excentricité exotique, quand je rentre cette valeur de 3.2 dans mon logiciel astro il la refuse en me disant de la remplacer par une valeur comprise entre 0 et 2 ...

Alors que faire ?

J'ai mis 2 ...

 

Au sujet de la magnitude avec le MPC on a plus de 18 alors que sur le tableau de symaski62 on voit un M1 de 10.3 .

Si quelqu'un a une explication, merci ...

Edited by Alain 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alain 31 a dit :

Au sujet de la magnitude avec le MPC on a plus de 18 alors que sur le tableau de symaski62 on voit un M1 de 10.3 .

Si quelqu'un a une explication, merci ...

 

Je pense que celle du MPC concerne la magnitude du noyau seul ou du moins son environnement proche (chevelure).

Edited by BobMarsian
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

:o

 

Le 10m GTC aux Canaries a obtenu un spectre de la comète : la composition de sa surface n'est  pas différente de celles de notre système !!

 

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jackbauer 2 a dit :

Le 10m GTC aux Canaries a obtenu un spectre de la comète : la composition de sa surface est différente de celles de notre système !!

 

Comprend pas Jack..

Ils écrivent l'exact contraire - je cite :

 

La Gran Telescopio Canarias (GTC) obtient le spectre visible de la comète interstellaire C / 2019 Q4 (Borisov). Le spectre acquis par GTC révèle que cet objet a une composition de surface assez semblable à celle trouvée dans les comètes du système solaire. http: //

Miquel Serra Ricart souligne que "l'image du C / 2019 Q4 représente un objet cométaire, avec un coma et une queue bien définis". Julia de León ajoute que "le spectre de cet objet est similaire à celui des comètes du système solaire, ce qui indique que leur composition doit être similaire"

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui Vauffy je viens de rectifier avant de lire ton message ! Dans l'enthousiasme je n'avais pas vu le "not" !

Edited by jackbauer 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, BobMarsian a dit :

Je pense que celle du MPC concerne la magnitude du noyau seul ou du moins son environnement proche (chevelure).

 

J'ai quand même des doutes car à sa découverte elle était à près de 500 000 000 km de la Terre .

10.3 ce ne serait pas la magnitude au périhélie ?  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alain 31 a dit :

A propos de cette excentricité exotique, quand je rentre cette valeur de 3.2 dans mon logiciel astro il la refuse en me disant de la remplacer par une valeur comprise entre 0 et 2 ...

 

Quel est donc ce logiciel qui interdit qu'une hyperbole ai un excentricité supérieure à 2 ?

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut
      Ciel très stable ce matin, j'ai donc dirigé mon vaillant C8 vers notre visiteuse interstellaire du moment.
       On peut deviner la condensation du noyau.
      80x20s de pose au C8, donc, à f/7 et Sony A7s. Registration avec Astrometrica.


       
      Un crop :
       
       
    • By gerard33
      Bonjour
      ce morning, 2L/ Borissov (alias C/2019 Q4) passait, comme NGC 2903 au dessus du château Rayne Vignaud
      oh, vous ne devez pas connaître, c'est comme la confiture d'airelles: c'est très fin mais ça ne supporte pas le voyage
      or donc, 20*2 mn en bin 2 Atik 383 sur T200/1000
       

       

       
      elle est faiblarde 
    • By astrild
      Bonjour,

      2019 n'a jusqu'à ce jour pas été une année faste pour les amateurs de spectres de comètes. Seules C/2018 W2 Africano et 260P McNaught ont au mieux de leur forme atteint une magnitude de coma à la limite de ce que l'on peut espérer capter avec du matériel d'amateur.
      Après plusieurs tentatives ratées, voici deux spectres de ces comètes, sauvées de la poubelle du PC, car les deux comètes s'éloignant maintenant du soleil j'ai peu d'espoir de pouvoir faire mieux.

      Africano prise fin Août et McNaught prise fin septembre.

      Lorsque les spectres ont été faits, les comètes étaient à environ 1.45 UA du soleil.
      Par rapport à la Terre, Africano était à 1 UA et McNaught 0.56 UA.

      Observation faite depuis l'extrême Sud de la Drôme sous un ciel bien noir après l’extinction des lampadaires vers 00h.

      D'abord deux images de ces comètes tirées de la base de données des amateurs observateurs de comètes au moment des prises ( Newton de 400mm ouvert à F2.8).
      http://lesia.obspm.fr/comets/lib/displa ... ?Num=21113
      http://lesia.obspm.fr/comets/lib/displa ... ?Num=20928

      Maintenant, les spectres :

      Prises de vue réalisée avec un SC de 10" dont la focale avait été réduite à environ 1600mm. Spectro LISA caméra Atik 460EX 4x600s en 1x1 pour McNaught et 6x600s en 2x2 pour Africano. Guidage sur la comète avec une atik 314L.

      Pour McNaught faite un mois après Africano, j'ai été trop confiant en passant en 1x1 car la comète semblait plus lumineuse sur les images de guidage. Paris perdu…

      La trace des spectres sur les images 2D registrées ressort à peine du fond de ciel. Du coup les profils obtenus sont très bruités RSB < 10.
       

       




      On voit tout de même sur les images 2D que les spectres sont différents, on devine sur le spectre 2D d'Africano des raies en émission caractéristiques des émissions du C2 qui donne la couleur verte de la queue des comètes. J'ai identifié les principales raies d'émission.
      Sur l'image 2D de McNaught, rien ne ressort vraiment, il doit probablement s'agir de la lumière du soleil réfléchie par les poussières éjectées par la comète.

      Les profils 1D tirés des images semblent confirmer cette analyse.
       

       




      En espérant que les prochains mois amèneront près du soleil une comète bien plus démonstrative.

      Bon ciel
    • By teko38
      Bonjour
      Un essai de prise de vue C2018W2 africano
      Nuit 28 au 29 sept 2019
      Temps de poses global 1h en 20 x 180s 800 iso DOF
      80ED + red foc 0.85 soit F/D 6 monture  HEQ5 pro cam APN EOS450D astrodon
      Guidage chercheur et lacerta mgen II
      Soft  DSS / rawtherapee
      Sur l’image il y a 2 objets ngc 7742 et 7743
      La comète n’est pas lumineuse j’aurais du poser un peu moins longtemps pour la faire apparaître plus ponctuelle
      Vos avis ??
      Cordialement Daniel
       

    • By eroyer
      Bonjour,
      une petite soirée d'observation hier soir avec un ciel dégagé mais avec une transparence perfectible. J'ai observé le passage de la comète C/2018W2 Africano à côté de la galaxie NGC7343. Le déplacement de la comète était facilement perceptible en quelques minutes. J'ai ajouté en bonus ngc6905 grossie 480x ce qui m'a permis de voir quelques détails sur cette petite nébuleuse planétaire.
      J'ai aussi pointé 2 autres comètes :
      - C/2018N2 ASASSN dans le triangle mais sans certitude de l'avoir vue (j'ai peut-être confondu avec une galaxie proche).
      - 260P McNaught dans Persée : bien vue mais toute petite, je n'ai pas pris le temps de faire une dessin.

  • Images