jldauvergne

eVscope : 300 000$ en 2h !! C'est dingue.

Messages recommandés

Bon aller !!

 

Je vais me commander un eVscop, comme ça plus de dispute !

 

de toute façons il me fallait un truc pour faire le café :D:D

 

ok je sors ;)

 

fred

 

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L.observation visuelle est simple quand on la pratique simplement, comme un photographe par exemple... Si on veut aller plus loin ça se complique comme toutes les spécialités.

je comprends la réaction de Maïcé même si c’etait en filigrane dans le texte de JL. C’est un à priori assez commun chez les astrams malheureusement. En fait, c’est presque inconscient chez beaucoup d’adeptes de l’imagerie je trouve. Mais j’ai cessé de m’en offusquer (désabusé ?)...

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, yapo a dit :

L.observation visuelle est simple quand on la pratique simplement, comme un photographe par exemple... Si on veut aller plus loin ça se complique comme toutes les spécialités.

je comprends la réaction de Maïcé même si c’etait en filigrane dans le texte de JL. C’est un à priori assez commun chez les astrams malheureusement. En fait, c’est presque inconscient chez beaucoup d’adeptes de l’imagerie je trouve. Mais j’ai cessé de m’en offusquer (désabusé ?)...

 

bonsoir

On défend tous notre position , et c'est bien normal, Maicé était certainement dans cette optique là d'ailleurs ! pratiquons notre passion comme elle nous convient, sans nous soucier du reste,  car au final c'est ce qui importe le plus, non ?

fred

Modifié par fredo38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, yapo a dit :

L.observation visuelle est simple quand on la pratique simplement, comme un photographe par exemple... Si on veut aller plus loin ça se complique comme toutes les spécialités.

je comprends la réaction de Maïcé même si c’etait en filigrane dans le texte de JL. C’est un à priori assez commun chez les astrams malheureusement. En fait, c’est presque inconscient chez beaucoup d’adeptes de l’imagerie je trouve. Mais j’ai cessé de m’en offusquer (désabusé ?)...

Pour qu'il  y ait un à priori il faut parler de choses que l'on ne connait pas. Du visuel, du dessin, de l'astrophoto du ciel profond, du planétaire, des occultations, tout ça j'y ai goûté et pas qu'un peu. Et même un peu de la spectro. Le bricolage moins.

Le visuel, je pense même que j'ai poussé le délire assez loin en passant peut être 1 mois en tout à Puimichel dans ma jeunesse, ou en allant voir le ciel austral dans de gros diamètres dans le désert. 

En tout cas, je connais assez ces domaines pour savoir quel est leur niveau de technicité. Je dirais même plus que je préfère le planétaire au ciel profond car c'est relativement moins technique pour arriver à un haut niveau (quoi que là on commence à jouer avec de l’optique adaptative, mais passons :) ). Dire que tel hobby est plus technique ou moins technique que tel autre hobby ce n'est pas un classement de valeur. Perso je ne tire aucun complexe d'infériorité de faire du planétaire plutôt que du ciel profond ou de la spectro, même si je sais que c'est moins difficile. Ce que je fais m'éclate, c'est le but, et j'admire ce que font les autres en bricolage, en dessin, en ciel profond, en spectro, et même en visuel. Là c'est moins montrable, mais on lit parfois des CRAO bien écrits et très agréables à découvrir.
Dans tout ça il n'y a rien de plus ou moins noble, c'est un hobby il faut se détendre. 
Cette histoire d'eVscope révèle en tout cas bien ça, que chacun se crispe autour de sa pratique. Je ne comprends pas bien pourquoi. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise pratique de l'astronomie amateur. On serait sur un forum de chasse on pourrait avoir cette discussion, mais là, ... franchement je ne vois pas. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, jldauvergne a dit :

Pour qu'il  y ait un à priori il faut parler de choses que l'on ne connait pas. Du visuel, du dessin, de l'astrophoto du ciel profond, du planétaire, des occultations, tout ça j'y ai goûté et pas qu'un peu. Et même un peu de la spectro. Le bricolage moins.

Le visuel, je pense même que j'ai poussé le délire assez loin en passant peut être 1 mois en tout à Puimichel dans ma jeunesse, ou en allant voir le ciel austral dans de gros diamètres dans le désert. 

En tout cas, je connais assez ces domaines pour savoir quel est leur niveau de technicité. Je dirais même plus que je préfère le planétaire au ciel profond car c'est relativement moins technique pour arriver à un haut niveau (quoi que là on commence à jouer avec de l’optique adaptative, mais passons :) ). Dire que tel hobby est plus technique ou moins technique que tel autre hobby ce n'est pas un classement de valeur. Perso je ne tire aucun complexe d'infériorité de faire du planétaire plutôt que du ciel profond ou de la spectro, même si je sais que c'est moins difficile. Ce que je fais m'éclate, c'est le but, et j'admire ce que font les autres en bricolage, en dessin, en ciel profond, en spectro, et même en visuel. Là c'est moins montrable, mais on lit parfois des CRAO bien écrits et très agréables à découvrir.
Dans tout ça il n'y a rien de plus ou moins noble, c'est un hobby il faut se détendre. 
Cette histoire d'eVscope révèle en tout cas bien ça, que chacun se crispe autour de sa pratique. Je ne comprends pas bien pourquoi. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise pratique de l'astronomie amateur. On serait sur un forum de chasse on pourrait avoir cette discussion, mais là, ... franchement je ne vois pas. 

Loupé la !

je chasse depuis des années et même sur les forum de chasse l'ambiance est très bonne, bien au contraire !!!!!!

 

fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, fredo38 a dit :

Loupé la !

je chasse depuis des années et même sur les forum de chasse l'ambiance est très bonne, bien au contraire !!!!!!

 

fred

Et ? Tant mieux pour eux. Ca veut dire qu'ils ne remettent pas grand chose en question dans leurs pratiques, alors qu'elles ne sont pas toutes défendables. Mais tu as raison, ça avait l'air calme sur les forums de chasse que j'ai fréquenté. Si tu veux faire dévier cette discussion de l'eVscope, vers le visuel pour finir sur la chasse vas-y :) J'ai du dossier sur le sujet. 

Modifié par jldauvergne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non ! pas vraiment d'ailleurs je pense que la discipline en prend assez pour son grade ! surtout avec les opposants...

Je chasse à l'arc horreur !!!   

Encore une fois je n'essaierai pas de convaincre du bien fondée de telle ou telle passion !

Je suis plutôt quelqu'un de conciliant et paisible, je viens du monde rurale, avec une culture et des traditions que j'aime, mais que je n'impose pas !

Parfois j'ai un avis qui diffère, et heureusement ! mais il ne reste que le mien,  il n'empiète pas sur celui d'autrui, et j'entends qu'il en soit de même pour les autres !

Ma définition de la vie doit rester simple, aimer les gens, mes proches, mes amis , fuir les parasites, faire vivre mon entreprise et vivre à fond mes passions !

quoique les gens en pensent ! ;) l'important est d'être en accord avec nous même !

 

le Evscope ne m'intéresse pas c'est vrai !  mais je n'ai jamais obligé les gens à faire de même ! 

 

fred:)

 

 

Modifié par fredo38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, fredo38 a dit :

je pense que la discipline en prend assez pour son grade ! surtout avec les opposants...

 

Ce serait tout de meme etrange que les "pro chasse" la dénigre ... Les "anti" sont dans leur role et je les soutiens.

Fin du H.S.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, BGI a dit :

 

Ce serait tout de meme etrange que les "pro chasse" la dénigre ... Les "anti" sont dans leur role et je les soutiens.

Fin du H.S.

Mais on y est dans le sujet ! on y est ! que vous souteniez pierre, paul, ou jacques on s'en fou !;)

C'est une position que je respecterai dans tout les cas, car c'est votre choix ! et je n'ai ni l'envie, ni le pouvoir d'imposer mes propres idées :)

 

L'idée principale (même si il y eu une petite dérive) est de ne pas interpréter faussement ce que l'auteur voulait dire  !

 

Le fondement d'un forum est l'échange ! on est ici pour débattre d'un sujet, rien d'autre ! c'est le but d'un forum, évidement qu'il y a des oppositions, mais est ce que pour autant l'un à plus raison que l'autre ?

Je ne crois pas !

je donne mon avis, mais en aucun cas je l'impose, et c'est la toute la différence !

 

Il est donc inutile de ce chamailler pour des broutilles, inutile de créer des tensions nous sommes sur un sujet de détente et de passion, et si il y a un endroit ou l'on doit faire preuve d'empathie c'est bien ici !

 

donc c'est pas la fin du HS parce qu'il y en a PAS :)

 

fred

 

 

Modifié par fredo38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, fredo38 a dit :

Le fondement d'un forum est l'échange ! on est ici pour débattre d'un sujet, rien d'autre ! c'est le but d'un forum, évidement qu'il y a des oppositions, mais est ce que pour autant l'un à plus raison que l'autre ?

Je ne crois pas !

Il y a plein de sujets où cette logique de grand relativisme ne tient pas. L'opinion de quelqu'un qui croit que l'on n'est jamais allé sur la Lune ne vaut pas celle de quelqu'un qui sait que l'on y est allé. L'opinion d'un climatosceptique, ne vaut pas celle de Jean Jouzel. L'opinion d'un chasseur à la palombe ne vaut pas celle de ceux qui mesurent le déclin vertigineux des populations concernées. Etc, etc. ;)
C'est avec des logiques de relativisme que Trump a imposé celles des faits alternatifs et des fake news.
Bref il y a plein de sujets où des arguments rationnels s'opposent à des croyances irrationnelles, et on n'en est pas très très loin dans les discussions suer l'eVscope par moment. Quand j'entends qu'observer le ciel avec un EV ce n'est pas faire de l'astronomie, par exemple. C'est quoi alors ? Des carottes ?

Après, voir l’intérêt ou pas de l'EV dans sa propre pratique c'est une autre question. C'est même très intéressant de voir que massivement les intervenants des forums ne sont pas le public, mais qu'il y a par ailleurs un public pour ça vu le nombre de précommandes. Ça montre qu'un marché comme celui de l'astronomie a une structure plus compliquée qu'il n'y parait.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, jldauvergne a dit :

Il y a plein de sujets où cette logique de grand relativisme ne tient pas. L'opinion de quelqu'un qui croit que l'on n'est jamais allé sur la Lune ne vaut pas celle de quelqu'un qui sait que l'on y est allé. L'opinion d'un climatosceptique, ne vaut pas celle de Jean Jouzel. L'opinion d'un chasseur à la palombe ne vaut pas celle de ceux qui mesurent le déclin vertigineux des populations concernées. Etc, etc. ;)
C'est avec des logiques de relativisme que Trump a imposé celles des faits alternatifs et des fake news.
Bref il y a plein de sujets où des arguments rationnels s'opposent à des croyances irrationnelles, et on n'en est pas très très loin dans les discussions suer l'eVscope par moment. Quand j'entends qu'observer le ciel avec un EV ce n'est pas faire de l'astronomie, par exemple. C'est quoi alors ? Des carottes ?

Après, voir l’intérêt ou pas de l'EV dans sa propre pratique c'est une autre question. C'est même très intéressant de voir que massivement les intervenants des forums ne sont pas le public, mais qu'il y a par ailleurs un public pour ça vu le nombre de précommandes. Ça montre qu'un marché comme celui de l'astronomie a une structure plus compliquée qu'il n'y parait.

Je vais être franc, depuis le début de l'ouverture du sujet j'ai cherché le maximum d'info sur le sujet, internet, video, au club etc...

 

Pour moi l ' Evscop fait trop de bruit !

 

j'étais en train de lire un autre post " visuel assisté" qui  ce rapproche de la même technique que l'EV, mais pour laquelle j'accorderais un intérêt pédagogique certain !

Pour le coup on ce rapproche de la même technique ! la je suis maintenant face à moi même !

Et là je me sens très seul ¬¬, je m'oppose à moi même !

 

fred

 

 

 

 

Modifié par fredo38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, capt flam a dit :

@fredo38  En observation visuelle, l'étude des étoiles variables donne  un résultats approximatif, l'evosope devient un outil pratique et précis pour cette discipline.  

 

Non, c'est l'imagerie qui est un outil pratique et précis, et ça existe depuis belle lurette. Et l'eVscope permet de faire de l'imagerie, comme un grand nombre de télescopes. Cela dit, il va avoir un handicap majeur pour l'observation des étoiles variables : où met-on les filtres U, B, V (ou B, V, R plutôt) ? Sans ces filtres, pas de photométrie. Aïe... (*)

 

Je crois que l'exemple des étoiles variables est en fait un très mauvais exemple !

 

---------

(*) Si on ne fait pas de mesures précises, autant faire du visuel. D'ailleurs c'est faux de dire que le visuel donne des résultats approximatifs, puisque “approximatif” se définit par rapport à la précision requise ; or en visuel on étudie des variables pour lesquelles une extrême précision n'a pas de sens (comme les variables à longue période).

Modifié par Bruno-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et maintenant, un message détaillé pour exprimer mon point de vue sur le sujet « ce télescope fait tout automatiquement, du coup on ne va plus faire de vraie astro » (quelque chose comme ça). JLDauvergne a voulu faire une mise au point, mais je crois qu'elle était maladroite. Mais je vais aller dans son sens.

 

Quand j'ai débuté, c'était le règne de la photo argentique, avec le TP2415 hypersensibilisé. Ça ne m'attirait pas. Moi, mon truc, c'est l'astro. Hypersensibiliser un film dans une cuve à vide, développer une pellicule dans sa salle de bain, la passer  dans le révélateur et ainsi de suite, tout ça c'est sûrement passionnant mais ce n'est pas ma passion. Mon truc, c'est l'astro.

 

L'imagerie CCD m'a aussitôt attiré parce qu'elle évitait toute cette chimie. Plutôt que de passer des heures dans le noir à plonger mes mains dans je ne sais quelle mixture, je m'imaginais passer des heures à mesurer sur les images des positions et des magnitudes, à construire des diagrammes HR, à modéliser des galaxies par ellipsoïdes pour détecter leurs amas globulaires ─ tout ce que racontait Ch. Buil dans son livre tellement stimulant. Ça c'est de l'astro !

 

Sauf que faire une image, c'est compliqué : il faut faire des darks, des flats, maîtriser la mise au point, le suivi, etc. Et je n'ai pas réussi à progresser dans ce domaine. Ça ne veut pas dire que c'est plus compliqué que le visuel (où j'ai progressé), ça vient peut-être de moi (à l'école je n'ai jamais rien compris à la philo et pourtant il paraît que ce n'était pas sorcier). La différence, c'est probablement que toute la partie fabrication d'image (darks, flats, mise au point...), ce n'est pas de l'astro. Or mon truc, c'est  l'astro. (En visuel, les difficultés sont peut-être plus dans le domaine de l'astro).

 

Bref : si on pouvait obtenir des images directement, sans se prendre la tête à apprendre des techniques annexes (flats, mise au point, etc.), je pourrais consacrer mon temps à faire de l'astro : choisir la cible, pointer le télescope, puis appuyer sur un bouton pour fabriquer l'image, et à la maison poursuivre les activités astro en exploitant l'image. Là j'aurais peut-être poursuivi dans l'imagerie. J'aurais peut-être poursuivi si tout le processus de fabrication de l'image était automatique.

 

Vous avez compris ? Le fait d'automatiser la fabrication de l'image n'empêche pas de faire de l'astro, puisque c'est exactement le contraire ! (Ça permet de ne pas être parasité par des activités annexes). C'est la même chose lorsqu'on achète un télescope tout fait : plus besoin de le fabriquer soi même, on peut l'utiliser, donc faire de l'astro plutôt que de l'ébénisterie.

 

Pour finir, je vais dire une grosse banalité, mais j'ai l'impression que ce n'est pas évident pour certains : ce qui compte, c'est ce qu'on fait du télescope.

 

Tiens, et je vais même finir par un exemple qui va peut-être faire polémique. Il y a quelques années, il y avait eu une série d'articles dans Astrosurf Magazine sur le traitement des images du ciel profond par un des cadors du domaine (je ne sais plus son nom, mais c'est un des deux ou trois plus célèbres). C'était hallucinant ! Je suis à la fois admiratif et effrayé par la technique qu'il a exposé. Afin d'obtenir des images magnifiques, il fait ce que j'appellerais du photoshopping. Ce n'est pas de l'astro, c'est de la manipulation de logiciel de haute volée. Je suis admiratif devant les résultats obtenus, devant la somme de travail et d'expertise que ça demande pour y parvenir. Mais en même je suis effrayé : ce n'est pas de l'astro ! Par exemple il ne se demande jamais si on peut mesurer des magnitudes sur l'image. Lorsqu'il corrige les couleurs des bras de galaxies pour les équilibrer, il ne se base pas sur les indices de couleur réels. C'est du bricolage ─ mais génial, hein ! Mais pas de l'astro. En fait à aucun moment il ne parle de l'objet. On dirait qu'il considère une galaxie comme une masse de pixels. On est donc en présence d'une technique complexe, vraiment complexe, et pourtant il n'y a pas d'astro. Un débutant qui, avec son 115/900, dessine l'évolution de l'ombre sur la Lune lors d'une éclipse, fait beaucoup plus d'astro que les cadors de l'imagerie ! (Je l'ai fait, et il y a un phénomène intéressant à remarquer, un phénomène qui prouve que la Lune n'est pas un disque mais un globe.)

 

(Attention : je ne dénigre pas la discipline consistant à produire des images du ciel profond à couper le souffle. Si j'ai l'air de la dénigrer, disons qu'il s'agit juste d'une expression de mon désintérêt pour cette discipline. Mais je sais que c'est subjectif.)

 

Moralité : ce n'est pas parce qu'une activité est plus ou moins technique qu'on fera des choses intéressantes ou pas avec. Ça n'a rien à voir avec la technicité. Par contre, si on peut se débarrasser des difficultés techniques, ça sera du temps de gagné pour faire de l'astro (ou pas ─ c'est comme on veut).

 

Modifié par Bruno-
  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Motta a dit :

Par ailleurs Cédric Villani souligne que Google l'a aidé de façon décisive à plusieurs reprises au cours de sa thèse, pour trouver des théorèmes qu'il ignorait ou qui lui étaient sortis de la tête, et qui lui étaient indispensables pour avancer. Et Artur Avila a passé des nuits entières à écrire des articles Wikipedia (il a arrêté, parce que c'était une distraction, mais il en a écrit beaucoup). Bref.

 

On parle de Cédric Villani et Artur Avila là ! O.o pas de n'importe qui ! 

 

Je pense que le background de Villani lui permet d'utiliser le net comme base de données fiable (ça n'a pas tant simplifié la vie des chercheurs en terme de recherche bibliographique que permis de gagner du temps dans cette tâche et optimisé la qualité et l'étendue des recherches d'antécédents). "Google" n'a pas résolu de problèmes pour Villani ! C'est Villani qui sait utiliser Google ! Nuance ! Et c'est la compétence de Villani qui rend l'outil valable !

 

Inversement, Avila en écrivant des articles Wikipedia utilise un support pour faire partager ses connaissances, comme il aurait pu être auteur dans n'importe quelle autre encyclopédie.

 

Encore une fois, ce n'est pas le net qui a fait Villani ou Avila, c'est le background de Villani et Avila qui a donné du sens à l'utilisation du net.

 

Maintenant, laisse Kevin Michu utiliser Google pour l'aider à comprendre quel est le mystérieux point rouge qu'il a vu mi-octobre pas loin de la Lune au petit matin, et il va venir essayer de te convaincre que la planète Nibiru nous fonce dessus, la preuve, "Google" lui a dit ! Et comme lui est jeune et sait utiliser Internet (contrairement à toi qui est vieux et qui continue à appliquer tes vieux critères de recherche et de sélection de l'information, alors que Google sait faire le tri tout seul... suis-je idiot !), alors il sait que ce qu'il a trouvé est vrai, parce que Google a réponse à tout ! 

Je caricature à peine, mais c'est du vécu ! :( 

 

Bref, la technologie, plus c'est puissant, et plus l'apparente simplicité masque le fait qu'en tirer le meilleur et le maximum, et même tout simplement ne pas faire de bêtise ou raconter n'importe quoi, demande un certain background de compétences.

 

Je connais pas mal de gens qui ont craqué pour telle ou telle innovation technologique à la mode qui devait leur simplifier la vie et leur ouvrir de nouveaux horizons, avant que l'innovation ne finisse dans un placard ou sur eBay parce qu'ils ont fini par réaliser que cela ne simplifiait en réalité que la vie de ceux qui avaient le background pour l'utiliser !

Modifié par Serendipity
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que le débat devient intéressant dans les derniers échanges: on voit plus s'exprimer des points de vue personnels voire émotionnels quant on fait de l'astro, et moins des crispations sur des points de vue. De mon côté, je pense que je suis un peu comme Jean-Luc. Pour ceux qui me connaissent depuis 2003 où je me suis inscrit sur le forum, vous savez que je ne fais que la Lune (d'où mon sous-titre perso "monomaniaque sélénophile" qui me reflète parfaitement - rarement aussi je fais du planétaire). Et vous savez pourquoi ? Parce que  me mettre au ciel profond m'a toujours effrayé devant la patience et la technicité qu'il faut avoir pour obtenir de belles images célestes: qu'est-ce que je suis admiratif de vos belles images du ciel profond ! mais je me sens complètement incompétent et trop impatient pour me mettre là dedans (en plus je fais de l'astro dans une grande ville). Et lorsque j'étais jeune  - là j'ai quand même 64 ans - qu'est-ce que j'étais déçu quand je regardais dans une lunette ou un télescope des nébuleuses ou des galaxies !

Bref, vous aurez compris que si j'avais disposé à l'époque d'un télescope qui, en amplifiant l'image, me montrait à l'oculaire de belles images célestes, peut-être aurais-je eu un déclic. Ou au moins j'aurais admiré plus souvent les beautés de l'univers. C'est comme ça, on nait toujours soit trop tôt soit trop tard. Pour conclure, car je deviens trop bavard là, laissons faire le temps pour voir si cette nouvelle technologie ne va pas permettre à de jeunes ados de se dire "Waouhh c'est extra, c'est ça que je veux faire, de l'astro !".  Et s'ouvrir à de nouveaux horizons en allant plus loin.

Voilà, c'était la minute philosophique de Claude :P

Bons cieux à vous.

 

Modifié par leonardcauvra
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, fredo38 a dit :

 

Pour moi l ' Evscop fait trop de bruit !

 

Tu n'es pas le premier à faire ce reproche et à participer activement à faire remonter le fil de discussion qui lui est consacré :)
Ceci dit, ils réussissent plutôt bien leur communication, c'est un fait.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme toute nouveauté, changement technologique entraîne toujours son lot de mécontents.

Pour les consoler je leurs propose 6 citations où chaqu'un pourra s’identifier à sa convenance :

 

« C’est quoi ce truc, ç’à fonctionne au moins ? »

« Que je change de matériel, et pourquoi faire ? »

« J’ai déjà mes habitudes, elle font parties de moi ! »

« J’aime trop mon matériel, j’en veux pas un autre ! »

« J’ai trop de mal  avec ce matériel,  j’y arriverais pas ! »

« Il est pas content l’autre, qu’est ce qu’il a à me regarder ? »

 

Et bien quoi qu’on en pense, Unistellar vient de franchir la barre des 1 000 % de son objectif, de quoi passer à la commercialisation prévue pour l’année prochaine.

 

Bonne chance à nos 4 frenchys !!!!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, jldauvergne a dit :

Tu n'es pas le premier à faire ce reproche et à participer activement à faire remonter le fil de discussion qui lui est consacré :)
Ceci dit, ils réussissent plutôt bien leur communication, c'est un fait.

ok alors plus de bruit !! ;)

 

fred

Modifié par fredo38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Serendipity a dit :

Maintenant, laisse Kevin Michu utiliser Google pour l'aider à comprendre quel est le mystérieux point rouge qu'il a vu mi-octobre pas loin de la Lune au petit matin, et il va venir essayer de te convaincre que la planète Nibiru nous fonce dessus, la preuve, "Google" lui a dit ! Et comme lui est jeune et sait utiliser Internet (contrairement à toi qui est vieux et qui continue à appliquer tes vieux critères de recherche et de sélection de l'information, alors que Google sait faire le tri tout seul... suis-je idiot !), alors il sait que ce qu'il a trouvé est vrai, parce que Google a réponse à tout ! 

Je caricature à peine, mais c'est du vécu !

 

Oui c'est bien vrai, je crois en plus qu'il y a deux problèmes indépendants :

 

1) Internet véhicule un nombre incalculable de conneries qui trouvent malheureusement une audience grâce à lui ;

 

2) (indépendamment du 1) la firme "Google" a la main-mise sur Internet, dans l'esprit de beaucoup de gens, Internet c'est Google. Pourtant, il y a bien d'autres moteurs de recherche et navigateurs qui mériteraient d'être davantage connus. En fait, le "soft power" et la capacité d'intrusion dans nos vies de Google vont au-delà d'Internet, notamment via Androïd et sa nuée d'applications qui fleurissent désormais sur la quasi-totalité des smartphones du monde.

 

Dire cela, ce n'est pas tomber dans les théories du complot que je dénonçais dans le point 1), c'est seulement dire une vérité visible de tous. Sauf que celle-là, curieusement, elle dérangera beaucoup moins "Kévin Michu". Les théories du complot véhiculées sur Internet ont l'art de "dénoncer" des balivernes d'une débilité ahurissante, mais les vrais problèmes, l'emprise des vrais lobbies comme Google, ça on en entend beaucoup moins parler. Il n'y a pas besoin de longs discours, les consciences s'endorment volontairement avec leur propre opium, on préfère beugler contre Nemisis ou je ne sais quoi, les lémuriens, la Terre ronde et les illuminatis, que voir ce qui se passe réellement sur Terre. Et Google se frotte les mains comme tant d'autres lobbies (show-business, télé réalité, et j'en passe et j'en passe) devant l'imbécilité de notre pauvre société.

 

Désolé pour le HS, mais puisqu'on y était déjà avec les histoires de chasse, c'était trop tentant ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je n'utilise plus Google, mais Ecosia, en plus on fait planter des arbres avec (il parait en tout cas ...)

Claude

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi Claude :)

 

Firefox + Ecosia ou Firefox + Qwant ou DuckDuckGo qui "n'espionnent pas"... ou moins que les autres, il ne faut pas non plus trop leur en demander ;) Sinon, il y a aussi Tor, l'anonymat complet !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Serendipity a dit :

 

On parle de Cédric Villani et Artur Avila là ! O.o pas de n'importe qui ! 

 

 

Maintenant, laisse Kevin Michu utiliser Google pour l'aider à comprendre (…)

 

C'est tout à fait vrai, oui.

 

Mais justement j'ai pris l'exemple de Villani et Avila pour ouvrir un peu l'empan de la discussion sur ce point, parce que tu prends peut-être un peu trop l'exemple de Kevin Michu à mon goût dans certains de tes posts. Or la réalité est plus complexe. Il y a Kevin Michu, qui vient d'être informé grâce à l'eVscope que des extra-terrestres débarquent pour nous envahir et qu'ils vont prendre la forme des pantoufles de son grand-père. Trop fort Kevin. Mais il y a aussi beaucoup de gens qui se rapprochent davantage de Villani et Avila. Les étudiants en particulier. Honnêtement, je trouve que tu as un discours un peu dur dur à leur propos. J'en vois des Kevin Michu moi aussi, c'est vrai. Mais je vois aussi beaucoup d'étudiants intelligents, curieux, qui bossent dur, et capables d'utiliser les ressources sur internet avec une distance critique, de sorte qu'au lieu de les envoyer dans le fossé ça leur fait gagner du temps. Et je vois même carrément certains  étudiants brillantissimes avec douze mille trucs technologiques toujours dans les pattes, ça fait partie de leur vie et de leur dynamique intellectuelle, voilà. Je voulais juste dire ça. Ne pas réduire l'usage des technologies à ce qu'en fait Kevin Michu.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce fil est long peut-être parce qu'il touche tout le monde et qu'il existe tant de manières de toucher à l'astronomie et aussi parce qu'il ne parle pas vraiment de l'evscope. Mais j'aime bien ce hors-sujet. Pour l'evscope, attendons d'avoir les réactions de terrain de ceux qui auront mis l'oeil au capteur magique et j'espère qu'il y en aura parmi vous.

Jean-Luc Dauvergne, tu es journaliste je crois (spécialisé ou professionnel, désolé je ne sais pas) mais sache que les phrases soulignées en rouge par Maïcé, j'ai bondit sur les mêmes avant qu'elle les surligne... Juste essaie de mettre plus les formes par moment car tu as vu que le lectorat est actuellement très large, on a même des chasseurs... Ceci dit, tout le monde écrit des choses plus ou moins vraies, même toi, juste qu'il y a toujours des exceptions dans chaque domaine.

- Par exemple, il est vrai que les constructeurs de télescopes ou d'abris astros ou de gros bricolages (qui me dépassent !) ne sont pas ceux qui utilisent le plus leurs instruments et qui obtiennent les meilleurs résultats car leur force a été jetée dans un autre combat. Mais il y a des exceptions...

- L'evscope sera-t-il utilisé à fond pour obtenir de jolis résultats, je ne le pense pas. Mais il y a des exceptions... Donner le à Christian Buil, il en fera des merveilles (ce sont ses propos) ; il sera même capable de le démonter pour le parfaire.

- Bruno, même si encore actuellement les imageurs font essentiellement du beau, voire très beau après une technicité et savoir faire technologique énorme, il y a encore là des exceptions. Tu parlais de mon pote Nicolas Outters (celui qui, avec l'aide de son team, rédige tous ces articles Astrosurf avec ses recettes très précises), il fait partie des exceptions. Il sait se poser sur ses images, en débusquer les possibles NP. Avec lui, j'aimais bien échanger sur l'aspect spectroscopique des petites NP, on était enfin sur la même longueur d'onde. Quand l'astrodessinateur et l'imageur se rejoignent...

Sur Terre, on a un certain capital de temps qui nous est dévolu. Je préfère le passer à approcher le plus possible l'astronomie (la connaissance des astres du ciel profond pour moi) que de le perdre dans différentes techniques pointues. Pour moi, c'est après le dessin que ça devient intéressant lorsqu'on élabore la fiche d'observation. Juste avec un objet étudié, si on prend la peine de se pencher sur les intensités de flux et sur le type d'émission de sa propre observation, on devient un peu plus riche en connaissances. La plupart jette leurs forces dans d'autres batailles et il n'en reste plus guère pour faire de la vraie astronomie. Faites-vous partie des exceptions ?

Fabrice M.

Modifié par Sky runner
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.