szemberg

eVscope est si nos vieux télescopes ne valaient plus grand chose !!!!

Messages recommandés

Hier l'eVscope était en prés commande sur un site participatif au tarif de 999$.

Je me suis connecté dés 16h(ouverture officielle de la vente) pour voir.

J'ai voulu dés l'ouverture de la vente en réservé un pour voir.

Stupéfaction!!!

Impossible car tous vendu !!!!! dés 16h.

Comme quoi il y a une forte demande sur se genre de produit.

En regardant leur levé de fond Ce matin il avait déjà dépasser les 450000$ sur les 150000$ prévu sur 1 mois !!!

Maintenant je pose la question qui va fâcher beaucoup d'astros amateurs: est-ce qu'il est encore raisonnable d'investir( pour le ciel profond) des budgets de plusieurs centaines voir de plusieurs milliers d'euros dans des télescopes,montures,oculaires,accessoires,etc alors qu'un seul appareil fait aussi bien pour 2000 euros (prix de vente dés novembre 2018) ?????

Pour ma part ,je pense que c'est le début d'une nouvelle ère astro qui commence et d'autres modèles de concurrents vont suivre très rapidement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

eVscope c'est 100 fois plus puissant qu'un télescope classique : ;)

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Szemberg,

 

C'est marrant,vous avez à peu près la même façon de vous exprimer que Neoric sur l'autre forum !
C'est votre frère ?

Je vous félicite pour votre enthousiasme commun .:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, szemberg a dit :

Maintenant je pose la question qui va fâcher beaucoup d'astros amateurs: est-ce qu'il est encore raisonnable d'investir( pour le ciel profond) des budgets de plusieurs centaines voir de plusieurs milliers d'euros dans des télescopes,montures,oculaires,accessoires,etc alors qu'un seul appareil fait aussi bien pour 2000 euros (prix de vente dés novembre 2018) ?????

 

 

On se croirait vraiment sur une site d'investisseurs au lieu d'un site d'astronomie : le succès de la levée de fonds est assimilié au succès du projet, et voilà maintenant qu'on nous parle d'investir dans un télescope...

 

Mais acheter un télescope n'est pas un investissement !

 

Question : depuis qu'on fait du dessin sur ordinateur, depuis qu'on dispose de tablettes graphiques, de scanners, de logiciels de retouche, est-ce que pour autant plus personne ne trouve du plaisir à dessiner au crayon, à colorier, à peindre ?

 

Dernière chose : dire que cet appareil fait pas aussi bien qu'un télescope traditionnel du même prix est complètement faux : en visuel, il a une faible résolution  à cause de son petit diamètre (je pense à l'observation planétaire), et il ne permettra pas de faire de l'astrophoto (à moins de tout démonter et de lui trouver une monture équatoriale).

 

Modifié par Bruno-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tiens à remercier les personnes qui m'ont répondu ou qui vont peut-être me répondre par la suite.

Je leur demande seulement de bien lire mon post ou tout est clair.

J'ai juste voulu voir si  une" innovation" dans le petit monde de l'astro amateur pouvait rencontrer un certain succès.

En lisant les différents post sur l'evscope sur ce site et sur webastro je constate l'hostilité de presque tous les membres envers l'evscope et comme s'il était interdit d'avoir un avis différent.

Personnellement  je suis à l'écoute de tous les avis pour ou contre mais rien ne sert d'être agressif si nous n'avons pas le même point de vu.

PS: je ne suis pas le frère de NEORIC

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un evscope n est pas un télescope donc pour moi rien à voir ! Un tel engin peut être sympa pour une 🌃 des étoiles pour le public mais pour un astronome averti....? J ai un doute. Regarder. la dedans ce n' est pas observer tel que je le conçois. J aime me dire que les photons qui arrivent à mon oeil ont mis des milliers de années à arriver etc etc. On est encore dans le non naturel, l électronique etc.bref c est perso . Après certains seront content avec un tel appareil et c'est tant mieux. Nos télescopes ont encore de beaux jours surtout avec ce qui se trame avec les miroirs adaptatifs etc.

Modifié par guy03
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors qui sera le 3e de la journée à se féliciter de cette levée de fonds ? (on en parle déjà sur BFM business)  :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah un 600mm avec un amplificateur de lumière en montrera toujours plus qu'un 100mm avec amplificateur de lumière ;)  quand le système sera un kit adaptable sur n'importe quel télescope, alors là oui çà va se vendre comme des petits pains et çà arrivera certainement très prochainement!! alors oui nos " gros" télescopes seront toujours utiles 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, jp-brahic a dit :

quand le système sera un kit adaptable sur n'importe quel télescope

 

C'est pas ce que l'on appelle communément dans notre jargon une caméra CCD ou un APN avec live view ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

 

Ayant observé dans le bidule je ne comprends pas bien tout ces débats sur les télescopes à soit disant remiser au placard, c'est tout simplement une caméra qui balance des images sur un écran déguisé en oculaire ... Bref, dans ce cas je ne parle pas d'observation, quand je regarde M57 sur un écran je n'estime pas que j'ai observé M57, j'ai vu une image de M57 ... Par contre vu la file d'attente, le temps que j'arrive à l'écran/oculaire l’algorithme avait trop cumulé et les étoiles étaient toutes saturées ... bon, pas de chance pour moi, je ne pourrai pas trop commenter la qualité de l'image que j'ai contemplé.

 

De mon point de vue c'est plus un instrument tout en un pour faire de l'imagerie simplifiée en couleur avec traitement intégré, si on le prend comme çà c'est un appareil  qui peut être très sympa, quand on parle d'un instrument d'observation c'est trompeur, on observe un écran, on ne voit pas les objets directement. Une des personnes de leur équipe m'a dit qu'on pouvait mettre une carte SD dans l'appareil et sauvegarder les prises de vues, je trouve que c'est une idée sympa pour se faire une collection rapide d'images du ciel profond et apprendre à connaître les objets, ou pour faire par exemple une survey de supernova en archivant et en analysant les photos ultérieurement pour les astrams un peu plus pointus. Sinon parmi les points forts du bidule c'est qu'il marche très bien sous un ciel pollué par la pollution lumineuse.

 

L'Evscope offre l'opportunité d'avoir une façon supplémentaire et différente de faire de l'astronomie, il trouvera sans nul doute son public (le soir de la démonstration c'était plutôt des personnes citadines qui ne connaissaient pas trop le ciel et/ou qui s'intéressaient pas mal aux nouvelles technologies) mais il ne remplacera pas les autres façons de regarder ou de photographier les astres, se sera une façon complémentaire d'étudier le ciel. Il en faut pour tout les goûts et maintenant on a du choix, c'est tant mieux !

 

Après il ne faut pas se focaliser sur la publicité et la communication commerciale de l'entreprise qui cherche à valoriser son produit à tout prix. Si l'astronomie visuelle sans écran c'était si décevant que çà, cela ne ferait 5000 ans que les hommes regarde le ciel passionnément (nos ancêtres auraient vite laissé tombé) , les terrains de nos star party ne seraient pas couverts de Dobsons de tout diamètres,  les fabricants ne sortiraient pas autant de gammes d'oculaires de toutes sortes tout les ans, je n'aurais jamais vendu tout les exemplaires de mes Splendeurs du ciel profond et ce forum serait déserté :)

 

@ zeubeu : oui je suis d'accord avec toi. D'ailleurs pour presque le même budget que l'evscope tu peux avoir un Sony A7s qui te permettra de faire pareil mais en l'installant sur l'instrument de ton choix.

Modifié par laurent13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, laurent13 a dit :

@ zeubeu : oui je suis d'accord avec toi. D'ailleurs pour presque le même budget que l'evscope tu peux avoir un Sony A7s qui te permettra de faire pareil mais en l'installant sur l'instrument de ton choix.

 

Probablement pas avec la même intégration ceci dit (et pis il faut virer l'algorithme japonais mangeur d'étoile dont vous causez sur un autre sujet).

 

En définitive, ça rappelle fortement les éternels débat entre les aficionados de Linux (j'en fais partie)et les utilisateurs de Mac ou Windows (j'en fais aussi partie).

Si je veux un ordinateur malléable-configurable avec lequel j'ai le plaisir de tout mettre au point moi-même pendant des heures, ce n'est pas forcément ce que je vais installer à ma femme pour ses activités informatiques, lesquelles sont nettement moins complexes que mes bidouillages nocturnes. Et elle n'aura pas forcément la patience de recompiler un soft ou je ne sais pas quoi, elle veut que ça marche direct, elle veut retrouver son Word chéri, point.

 

Bref, on ne parle pas de la même cible, ni de la même utilisation.

 

C'est la même chose pour l'eVscope et consorts, lesquels visent une large démocratisation de l'astronomie amateur, avec la facilité d'usage d'un système fermé.

L'existence de ces matériels n'empêchera jamais les "anciens" de faire avec un matériel traditionnel... qui pourra aussi bénéficier des avancées technologiques (et de prix...) permises par cette démocratisation, si elle se produit.

 

Comme avec les ordinateurs, on verra les "anciens" regarder avec pas mal de condescendance (et parfois un peu d'envie, hmmm ?) les "modernes" s'amuser et débarquer sur leurs plates-bandes avec leurs machines automatisées. Mais si on se contente de les voir comme des instruments de vulgarisation, ils sont très bien adaptés à la découverte de l'astronomie, et c'est très bien.

 

En somme, en termes de "relais d'opinion", aller chercher des amateurs chevronnés qui ont passé des années à se geler les miches sur un plateau d'altitude au milieu d'une clairière cernée par d'énormes sangliers affamés, tout en chargeant du TP2415 hypersensibilisé, pour finir avec des résultats pitoyables 50% du temps et une attaque du troupeau de vaches du coin, c'était probablement pas la meilleure option pour nos inventeurs marseillais, il n'y a qu'à voir la majorité des réactions ici et en face.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

J'ai visionné les vidéos dispo sur le web et les vues à l'oculaire ont l'air sympa.

Il faut attendre les retours... en 2018 si j'ai bien compris.

 

Le fait d'observer à l'oculaire (donc sans passer par un écran) fait toute la différence.  "L'amplification de la luminosité" ne vient pas de la taille de l'optique mais du traitement du signal, au final on regarde toujours au travers d'un oculaire et le résultat est bien là, c'est un fait, obtenu de façon différente et plus simple, et sous des ciels qui ne sont pas forcément à SQM 21.

A l'époque des smartphones et tablettes qui meublent notre quotidien cette nouvelle façon de voir le ciel fera très probablement des intéressés.

Et c'est une 1ere approche, il est à parier que la technologie et les algo seront optimisés au fil du temps.

 

Bref ça dépendra du prix... mais je me laisserais bien tenter, de l'observation "fun" sans trop de contrainte, vite mise en oeuvre pendant que mon C11 et sa CCD ronronneront sur de l'imagerie classique.

 

 

Christian

Modifié par christian_d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, jp-brahic a dit :

quand le système sera un kit adaptable sur n'importe quel télescope, alors là oui çà va se vendre comme des petits pains et çà arrivera certainement très prochainement!! alors oui nos " gros" télescopes seront toujours utiles 

 

Voilà, ça ce serait plus « révolutionnaire » ! Il y a vingt ans, on parlait des intensificateurs de lumière, et il existait même une société américaine qui fabriquait un oculaire-intensificateur (et ça marchait), mais comme la technologie venait de l'armée, ils n'avaient pas le droit d'en vendre à des non-Américains. En France, des amateurs avaient bricolé leurs propres intensificateurs, mais ça n'était pas un truc de débutant.

 

(Tiens, je fabriquant existe toujours, je l'avais dans mes liens : http://www.ceoptics.com/ )

 

La vidéo nécessite un écran, donc c'est plus compliqué. Finalement le plus simple semble être encore de regarder dans le viseur d'un APN après une pose de quelques secondes.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, christian_d a dit :

A l'époque des smartphones et tablettes qui meublent notre quotidien cette nouvelle façon de voir le ciel fera très probablement des intéressés

 

Hélas Christian, on est à l'heure du technologisme triomphant qui est un rouleau-compresseur auquel rien, absolument rien ne peut échapper, toute objection serait vue, presque, comme immorale. (C'est cet état d'esprit qui conduira dans quelques décennies à l'avènement de l'Homme-robot sans que personne n'ait quoi que ce soit à redire).

 

Perso je n'ai plus de télé, je n'ai pas eu de téléphone portable avant mes 17 ans, et encore on m'en a fait cadeau, je n'éprouvais pas le besoin d'en avoir un. Pour le smartphone il a fallu attendre encore quelques années de plus ! Mais ce qui m'inquiète c'est qu'en écrivant ça je passe pour un alien. Mais pourquoi ?

 

L'Homme est devenu addict à l'électron, il n'y a plus que ça dans sa vie, et il n'y a pas lieu de s'en réjouir. Comme toute addiction, elle a une emprise totale sur sa victime.

Modifié par Cédric Perrouriefh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remercie l'Apo-Team de son passage et de son soutien qui m'a beaucoup touché ! Vous qui faites de si belles photos du ciel austral, savez que l'astrophoto et l'astronomie visuelle sont deux disciplines nobles et distinctes qui n'ont pas vocation à s'hybrider.

 

D'ailleurs quand on sait qui se trouve derrière ce pseudo, il ne fait aucun doute qu'on a affaire à des gens qui apprécient la vraie belle optique authentique et qui ont logiquement peu d'appétit pour le reste ! ;)

 

Merci à vous :)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Pour ma part je salut grandement ce projet, et pour moi qui utilise cette pratique de l'observation astronomique

depuis quelques temps, j'en vois tout l'intérêt surtout pour ceux qui ne bénéficie pas d'un ciel noir.

Je ne m'étalerais pas sur le principe du visuel assisté, car de ce coté de l'atlantique le sujet ne fait pas bon débat,

et cela est bien dommage car une rubrique dans un forum serait bien venu pour mieux expliquer cette pratique,

et j'insiste bien sur le terme, "d'observation".

Pour moi le plus important est la qualité du logiciel d'empilage, car sur ces instruments en monture AZ

nous avons deux défauts de suivi à corriger, et suivant les temps de poses sur un temps d'empilage donné

cela peu ce ressentir sur la finesse de l'image, la difficulté ne vient pas de ce que peu donné les capteurs en pose court.

Pour exemple, voici ce que je vois sur mon écran en une pose de 20s avec un 150/750 et mon Infinity.

 

full M27 1x20s.jpg

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet appareil est juste dans l'ère du temps : le bonheur d'acheter un truc flambant neuf et jetable qui en met plein les yeux , pour un résultat immédiat qui sera partagé sur les "réseaux sociaux", et sans fournir le moindre effort intellectuel ni physique. Et lorsque l'appareil sera cassé et/ou démodé, on je jettera et on passera à autre chose. Selon moi, cet appareil relève davantage du geekage que de l'astronomie amateur. Je suis sincèrement content pour les concepteurs de ce projet qu'ils ont réussi à vendre leur appareil, mais de grâce qu'on arrête de parler de révolution, qu'on arrête de parler d'astronomie amateur!

 

Il y a différentes manières de pratiquer l’astronomie et chacune a sa place. Donc même en admettant qu'utiliser cet appareil c'est faire de l'astronomie, je ne vois pas en quoi çà remplacerait l'astronomie telle qu'elle est pratiquée par la plupart des astronomes amateurs. Ceux qui prétendent celà n'ont rien compris à ce qu'est la magie de l'astronomie, que recherchent la plupart des amateurs  : le contact avec le ciel, la communion avec la Nature, la découverte des splendeurs du ciel (en visuel et/ou en photo).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ben j'ai déjà franchi le pas, j'suis en train de revendre tout mon matos à bas prix avant que tout s'effondre, c'est vrai qu'il y en a marre de sortir des dizaines de kilos de bouzins

pour un ciel merdique, pi j'me fais vieux et deviens de plus en plus faible et frileux, si le truc permet d'observer en intérieur je l'achète. 

 

M'enfin si c'est pour avoir la même chose que dans un mètre j'veux bien encore me les geler un peu.

Modifié par jmpg86

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, bruno thien a dit :

Cet appareil est juste dans l'ère du temps : le bonheur d'acheter un truc flambant neuf et jetable qui en met plein les yeux , pour un résultat immédiat qui sera partagé sur les "réseaux sociaux", et sans fournir le moindre effort intellectuel ni physique.

 Les shoots de produits chimique plein les naseaux dans les labo photo. Les heures entières passées parfois dans un équilibre précaire à suivre une étoile qui fini par donner des hallucinoses. 

 

Il y a 3 heures, bruno thien a dit :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Article sur le site de Science et avenir :

 

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/unistellar-un-telescope-en-realite-augmentee_117697

 

extrait :

 

Antonin Borot, cofondateur d'Unistellar, docteur en optique et chercheur au CEA, explique le fonctionnement de ce télescope augmenté. "Notre eVscope est doté d'un système embarqué qui intègre, même hors ligne, les coordonnées célestes de 10 millions d'objets du ciel visible", explique-t-il. Le GPS du télescope permet ainsi d'identifier la portion du ciel observé, et ce sans devoir recourir à des procédures complexes d'alignement. "Notre algorithme de vérification compare automatiquement les images observées à cette base de connaissance du ciel." De quoi ajouter des informations contextuelles en temps réel... Et ce n'est pas tout ! Un partenariat avec l'institut SETI permettra aux astronomes amateurs de partager leurs observations avec les chercheurs afin de mutualiser de nouvelles connaissance du ciel.

CONTRASTE. Autre atout annoncé par rapport aux optiques d'astronomie traditionnelles, l'amélioration du contraste des images, ce que les créateurs appellent vision amplifiée. "L'observation à travers un télescope conventionnel est souvent décevante pour les publics non initiés", expliquait Arnaud Malvache, également docteur en optique. "Souvent, la luminosité des objets est très faible, alors que les gens s'attendent à voir des galaxies et des nébuleuses très contrastées, comme sur les images des télescopes spatiaux de la NASA." "Cela passe par des principes optiques, mais aussi électroniques : un algorithme de 'débruitage' permet d'épurer les images de leur bruit de fond", précise Antonin Borot. De quoi s'affranchir (tout du moins en partie) de la pollution lumineuse qui complique l'observation astronomique dans les zones urbaines ... Des fonctions d'assistance dédiées "plutôt au grand public", pouvant être désactivées au besoin par les puristes. À l'issue de sa campagne de financement participatif, inaugurée le 25 octobre 2017, le télescope eVscope devrait être disponible en magasins à partir de l'automne 2018.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Hello, je ne suis pas contre cette idée, il faut essayer et se faire une opinion objective peut être, mais je pense à une réflexion que font les gens devant la beauté d'une belle observation comme Saturne, en regardant dans le télescope, ils disent souvent : "c'est pas possible, vous avez mis une image!"

 

Ce sera le cas finalement avec l'evscope qui a un petit côté boite à images quand même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

10 millions d'objets du ciel visible

Plus tous les géocroiseurs et les comètes que les néophytes vont découvrir. C'est un bond prodigieux pour la science cet eVscope 100 fois plus puissant qu'un système conventionnel. Mais le plus important c'est le nombre de curieux du ciel qui vont devenir des mordus du ciel profond, que dis-je, des enragés du ciel profond.

 

Est-ce que l'eVscope permettra de voir Saturne 100 fois mieux que dans un télescope conventionnel ?

Un 115/450 ce n'est pas à proprement parler un instrument pour le planétaire mais si l'eVscope est 100 fois plus puissant qu'un 115/450 conventionnel alors tout est permis.

 

Avec l'eVscope le néophyte va pouvoir travailler sérieusement sur les mirages gravitationnels et qui sait en découvrir de nouveau. ^_^

 

Modifié par ms

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackbauer 2 a dit :

Article sur le site de Science et avenir :

 

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/unistellar-un-telescope-en-realite-augmentee_117697

 

extrait :

 

Antonin Borot, cofondateur d'Unistellar, docteur en optique et chercheur au CEA, explique le fonctionnement de ce télescope augmenté. "Notre eVscope est doté d'un système embarqué qui intègre, même hors ligne, les coordonnées célestes de 10 millions d'objets du ciel visible", explique-t-il. Le GPS du télescope permet ainsi d'identifier la portion du ciel observé, et ce sans devoir recourir à des procédures complexes d'alignement. "Notre algorithme de vérification compare automatiquement les images observées à cette base de connaissance du ciel." De quoi ajouter des informations contextuelles en temps réel... Et ce n'est pas tout ! Un partenariat avec l'institut SETI permettra aux astronomes amateurs de partager leurs observations avec les chercheurs afin de mutualiser de nouvelles connaissance du ciel.

CONTRASTE. Autre atout annoncé par rapport aux optiques d'astronomie traditionnelles, l'amélioration du contraste des images, ce que les créateurs appellent vision amplifiée. "L'observation à travers un télescope conventionnel est souvent décevante pour les publics non initiés", expliquait Arnaud Malvache, également docteur en optique. "Souvent, la luminosité des objets est très faible, alors que les gens s'attendent à voir des galaxies et des nébuleuses très contrastées, comme sur les images des télescopes spatiaux de la NASA." "Cela passe par des principes optiques, mais aussi électroniques : un algorithme de 'débruitage' permet d'épurer les images de leur bruit de fond", précise Antonin Borot. De quoi s'affranchir (tout du moins en partie) de la pollution lumineuse qui complique l'observation astronomique dans les zones urbaines ... Des fonctions d'assistance dédiées "plutôt au grand public", pouvant être désactivées au besoin par les puristes. À l'issue de sa campagne de financement participatif, inaugurée le 25 octobre 2017, le télescope eVscope devrait être disponible en magasins à partir de l'automne 2018.

 

Oui S&A à fait un gros copié / collé de leur plaquette de pub résultat on n'en sait pas plus mais ça entretien le buzz.

 

D'ailleurs la page Facebook d'Unistellar est édifiante, c'est la montée de mayonnaise avec défilé de personnalités vantant le produit, le gars de l'institut qui recherche des aliens "le Chief Scientific Officer" (ça en jette !) est mentionné partout, un bataillon de Geeks gagnés par la fièvre se rallient au cri de "Take my money!!!" , une vidéo de Neil deGrasse Tyson rien que lui mais pas pour parler de l'EV mais de la boite de Crowfunding mais bon c'est Neil quand même !

 

Je pense que les fonds levés vont surtout servir aux voyages et aux conférences pour promouvoir le produit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant