Recommended Posts

Salut à tous,

 

Aujourd'hui, j'arrive vers vous avec une image qui me satisfait enfin. Cela ne veut pas dire qu'elle est exempte de défauts mais disons que je les accepte. Malgré tout, elle m'aura posé pas mal de soucis, le mixage SHO s'est avéré plus délicat que je ne le pensais. La lune et mon lampadaire chéri avaient généré pas mal de gradient sur les couches S2 et O3. Une erreur de cadrage entre le Ha et les autres couches m'a obligé à cropper assez sévèrement le champ pourtant déjà restreint par la taille du capteur. En désespoir de cause, je suis allé voir l'ami Maxime Tessier pour qu'il m'aide dans le traitement et comme à son habitude il a su contourner les problèmes pour au final me donner une version tout à fait acceptable. C'est, finalement, une image qui représente bien l'équipe que nous avons formé il y a peu, la mutualisation des ressources et des hommes a permis de relever le défi.

 

Quelques infos sur l'objet maintenant :


NGC 7822 est une nébuleuse située à environ 3 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de Céphée. D'une étendue de quelques dizaines d'années-lumière, la région comprend les objets astronomiques Sharpless 171 et le jeune amas d'étoiles Berkeley 59. La nébuleuse abrite également l'une des étoiles les plus chaudes situées à proximité du Soleil, BD+66 1673, un système binaire incluant une O5V (voir plus bas) d'une température de surface d'environ 45 000 kelvins et d'une luminosité d'environ 100 000 fois celles du Soleil. Ce sont les étoiles chaudes dont les vents puissants et les radiations sculptent et érodent les piliers les plus denses. Des étoiles pourraient encore être en train de se former à l’intérieur des piliers par effondrement gravitationnel, à condition que les piliers n’aient pas perdu leur substance avant que les bébés étoiles aient atteint la taille suffisante à l’amorçage des réactions de fusion nucléaire.

 

Les étoiles de type O sont très chaudes (température de surface : 35 000 K pour delta Orionis) et très lumineuses et de couleur bleue. Par exemple, Naos, dans la constellation de la Poupe, brille près d'un million de fois plus fort que le Soleil. Ces étoiles possèdent des raies d'hélium intenses et des raies d'hydrogène assez faibles, elles émettent principalement dans l'ultraviolet. Ces étoiles sont si énergétiques qu'elles développent un fort vent stellaire et donc perdent de la matière qui forme alors des enveloppes donnant des raies en émission (type Oe pour les émissions dans l'hydrogène, type Of pour les émissions dans l'hélium II et l'azote III).

O5v-spectre.png



Spectre d'une étoile de type O5v.

 

 

 

Les informations techniques à présent :


Les prises de vues se sont étalées du 10 au 31 octobre 2017.

  • Ha : 28x1200", -10C, bin 1x1
  • O3 : 29x1200", -10C, bin 1x1
  • S2 : 25x1200", -10C, bin 1x1


Soit un total de 27.3 Heures.
Pour le pré-traitement j'ai utilisé 33 darks, 200 bias et 21 flats (par filtre).
Vous trouverez les infos complètes sur la page astrobin de l'image.

 

L'image :

 

cd162a7b-b7a9-45a7-89da-8f353bea9bdd-150


Cliquez pour voir la full

 

 

J'espère qu'elle vous plaira, n'hésitez pas à donner votre avis et vos remarques.

 

@++

 

Davy

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'aime bien les aigrettes 4 branches, j'aime aussi les 6 . . .

J'ai pu admirer en full sur mon écran 27 pouces 1440, ça rend bien :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Davy ! Le setup est prêt et il y a eu du temps passé dessus, c'est une belle récompense ! 

Le traitement n'était effectivement pas facile mais elle est superbe ! ;) 

Vivement les prochaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By JMBeraud
      Bonsoir à tous,
       
      Une nouvelle image prise cette fois encore dans des conditions loin d’être optimales, énorme humidité et la pollution lumineuse bien présente. Mais depuis les semaines que l’on cherche à sortir le matériel on ne fait pas la fine bouche. Le résultat pourrait certainement être meilleur mais je vais me contenter de cette prise ! Comme à mon habitude je la laisse un peu dans son jus et je ne sature pas du tout, peut-être pourrait-on en tirer plus.
       
      Il s’agit donc des deux nébuleuses planétaires Heckathorn-Fesen-Gull 1 (ou HFG1) et Abell 6, qui sont assez prisées car assez proches pour pouvoir les capturer ensemble. Tous les détails sont donnés par Stéphane Zoll ICI.
       
      Les conditions d’amusement :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, barillet + tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré /refiltré Astrodon, Filtre STC Duo-narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain – SQM 20.30 environ
      - 3200ISO – DOF
      - 260x90" = 6h30min – les soirs des 19, 20 et 21 Février 2021
      - Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement SiriL V0.99.6 + PS
       

       
      Une vue noir et blanc, pour voir les extensions et le haut de la ceinture de HFG1:

       
      Une animation des trois couches Rouge, Vert, Bleu et la couleur:

       
      Le meilleur pour la fin, le couple et a été récemment capturé avec brio par les maîtres Laurent et Michel au T500 avec un rendu bien plus « pro » ICI, enjoy!
       
       
       
      A bientôt,
      Jean-Marc
    • By phenix
      salut  tt  le monde  
       
      2 nébuleuses  de l hémisphère  sud   avec  itelescope  ,en attendant de  pouvoir  ressortir   , faire de l astro  en  plein  air   
      je commence  a  adorer   le ha   , le rendu est  vraiment  top   
       
      les  exifs   sont  dans   le   commentaire des   photos  
       
      traitement  siril   et   photoshop  
      j ai volontairement laissé  le  gradient   ,   passe que  j arrive pas  a  le  supprimer   proprement  
       
      bon weekend   et bon ciel    
      serge  

      ngc2070 ITN T30 T500 FLI 16803 20210305 Ha BIN1 3MN (3)
       

      ngc2070 ITN T30 T500 FLI 16803 20210305 Ha BIN1 3MN RAW (2)
       
       

      ngc3199 ITN 20210301 T09 T127  FLI16803 HALHA BIN1  5MN 
       
       
    • By jo
      Bonsoir à toutes et tous, cela faisait longtemps que je n'avais pas sévit sur le forum faute de temps, (le covid me prend beaucoup de temps)
      Je vous présente NGC 2174/75 en LRVB*0.7+L_HOO*0.3 (Mix Pixel Math de PixInsight) repris sous Photoshop 3 calques 5Niveaux, Luminosité contraste et vibrance)  R =7*600", G=7*600", B=15*600" Ha= 28*1200" et O3= 38*1200"  CDK PLANEWAVE 14" sur monture L-350 CCD STX 16803 LRGBSHO Autoguidage 3" avec AOX  27h10 de poses totale
      La full est là   https://www.astrobin.com/full/zm5d1v/0/?nc=joc&real=&mod=
       

    • By Ben2407
      1ere lumière de ma toute nouvelle camera Zwo ASI2600MM
      La Rosette en SHO imagée à l'arrache hier soir entre les nuages
      Au total, je n'ai pu faire que 3x10min sur chaque filtre SHO (soit 1h30 de poses cumulées)
      Pas de flats ni de darks (pas pris le temps car c'est juste pour voir ce que donne cette nouvelle camera)
      S: 3x10min
      H: 3x10min
      O: 3x10min
      Lunette Takahashi FSQ106ED
      Camera Zwo ASI2600MM
      Filtres Astrodon 3nm
      Monture AP900
      Autoguidage GT40+Zwo 290MM
      Traitement Pixinsight
       
      Bon ciel à tous
      Benoit
      SHO3b4.tif

    • By SLO
      Bonjour,

      Voici une image grand champ réalisée la nuit dernière à la limite des constellations des Gémeaux, du Taureau et d'Orion.
      Dans cette région très riche on peut voir à gauche IC443 "Nébuleuse de la Méduse" rémanents d'une supernova, en bas à droite NGC 2174 "Nébuleuse de la tête de Singe" une nébuleuse en émission et au dessus la petite Sh-2-247 encore une nébuleuse en émission.
      Lunette TS 70/420 mm ED, correcteur-réducteur TS 0,80, APN Fuji X-T1 (non défiltré) et un filtre CLS, sur monture Heq5 sans autoguidage.
      66 poses de 125 secondes à 1600 ISO, DOF, traitées avec SIRIL et Photoshop (avec une pincée de Topaz Denoise).
       

       
      Stéphane
  • Upcoming Events