Recommended Posts

Salut à tous,

 

Aujourd'hui, j'arrive vers vous avec une image qui me satisfait enfin. Cela ne veut pas dire qu'elle est exempte de défauts mais disons que je les accepte. Malgré tout, elle m'aura posé pas mal de soucis, le mixage SHO s'est avéré plus délicat que je ne le pensais. La lune et mon lampadaire chéri avaient généré pas mal de gradient sur les couches S2 et O3. Une erreur de cadrage entre le Ha et les autres couches m'a obligé à cropper assez sévèrement le champ pourtant déjà restreint par la taille du capteur. En désespoir de cause, je suis allé voir l'ami Maxime Tessier pour qu'il m'aide dans le traitement et comme à son habitude il a su contourner les problèmes pour au final me donner une version tout à fait acceptable. C'est, finalement, une image qui représente bien l'équipe que nous avons formé il y a peu, la mutualisation des ressources et des hommes a permis de relever le défi.

 

Quelques infos sur l'objet maintenant :


NGC 7822 est une nébuleuse située à environ 3 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de Céphée. D'une étendue de quelques dizaines d'années-lumière, la région comprend les objets astronomiques Sharpless 171 et le jeune amas d'étoiles Berkeley 59. La nébuleuse abrite également l'une des étoiles les plus chaudes situées à proximité du Soleil, BD+66 1673, un système binaire incluant une O5V (voir plus bas) d'une température de surface d'environ 45 000 kelvins et d'une luminosité d'environ 100 000 fois celles du Soleil. Ce sont les étoiles chaudes dont les vents puissants et les radiations sculptent et érodent les piliers les plus denses. Des étoiles pourraient encore être en train de se former à l’intérieur des piliers par effondrement gravitationnel, à condition que les piliers n’aient pas perdu leur substance avant que les bébés étoiles aient atteint la taille suffisante à l’amorçage des réactions de fusion nucléaire.

 

Les étoiles de type O sont très chaudes (température de surface : 35 000 K pour delta Orionis) et très lumineuses et de couleur bleue. Par exemple, Naos, dans la constellation de la Poupe, brille près d'un million de fois plus fort que le Soleil. Ces étoiles possèdent des raies d'hélium intenses et des raies d'hydrogène assez faibles, elles émettent principalement dans l'ultraviolet. Ces étoiles sont si énergétiques qu'elles développent un fort vent stellaire et donc perdent de la matière qui forme alors des enveloppes donnant des raies en émission (type Oe pour les émissions dans l'hydrogène, type Of pour les émissions dans l'hélium II et l'azote III).

O5v-spectre.png



Spectre d'une étoile de type O5v.

 

 

 

Les informations techniques à présent :


Les prises de vues se sont étalées du 10 au 31 octobre 2017.

  • Ha : 28x1200", -10C, bin 1x1
  • O3 : 29x1200", -10C, bin 1x1
  • S2 : 25x1200", -10C, bin 1x1


Soit un total de 27.3 Heures.
Pour le pré-traitement j'ai utilisé 33 darks, 200 bias et 21 flats (par filtre).
Vous trouverez les infos complètes sur la page astrobin de l'image.

 

L'image :

 

cd162a7b-b7a9-45a7-89da-8f353bea9bdd-150


Cliquez pour voir la full

 

 

J'espère qu'elle vous plaira, n'hésitez pas à donner votre avis et vos remarques.

 

@++

 

Davy

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'aime bien les aigrettes 4 branches, j'aime aussi les 6 . . .

J'ai pu admirer en full sur mon écran 27 pouces 1440, ça rend bien :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Davy ! Le setup est prêt et il y a eu du temps passé dessus, c'est une belle récompense ! 

Le traitement n'était effectivement pas facile mais elle est superbe ! ;) 

Vivement les prochaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ALAING
      Bien le bonjour amis noctambules,
       
      Hé ben hier soir, chose incroyable depuis le mois d'octobre, un ciel à peu près dégagé
      Et donc, je suis sorti prendre l'air avec mon scope malgré la présence de la Lune.
       
      Je vous passe tous les emm... les divers problèmes que j'ai eu avec la monture et ma CCD
      Mais à force de persévérance j'ai réussi à enregistrer quelques images
       
      C'est donc à l'Intes M809 de 200mm à F10 avec la CCD Starlight SXV-H9, roue à filtres et filtres Baader.
      Vu l'éclairage ambiant, je n'ai fait que 6 poses Ha et 6 poses OIII pour la couleur ( poses de 300 sec )
      Et pour avoir un peu plus d'étoiles, j'ai fait une quinzaine de poses de 60sec au filtre clair.
      Pas pu faire plus à cause de la brume qui tombait et de la CCD très près du pied de la monture !
       
      Pour le traitement, c'est assemblé sous AstroArt, une image en couleur Ha-OIII-OIII
      et un compositage LRGB avec l'image de luminance. Retrait du gradient sous Astrosurface.
      puis découpage des bords et retouches finales sous PSP.
       
      Voilà donc ce que j'ai pu tirer en premier jet avec ces quelques images :
       

       
      Alors bon, j'ai pas postulé pour l'APOD et je sais bien qu'il va falloir ajouter encore quelques prises
      Par contre, dieu seul sait quand ! Et encore j'en suis pas sûr
      Mais vos avis seront toujours les bienvenus
       
      Je vous souhaite une excellente journée,
      AG
    • By fljb67
       
      - Objet : M1 ( la nébuleuse du "crabe" )
       
      - Date :  30/11/2019.
       
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie à -10 °C ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork ( pour la réduction d'étoiles ).
       
       
      Remarque : le seeing ( décidément ) était horrible  .... mais au mois le ciel était "clair".
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      Phénomène d' Amp glow bien visible en haut à droite. ( bien corrigé avec les Darks ).
       
       
      2°) Après empilement de 8 prises de vues ( 800 s au total soit 13 min 20  ) avec DOF :
       
      ( 8 prises de vues seulement, car après, passage de nuages )
       

       
      Voilà : c'est la première fois que je photographie cet objet ... et dommage pour le fait que les nombreux nuages soient arrivés rapidement ( PHD2 Guiding commençait sérieusement à gueuler  )
       
       
    • By CB7751
      Bonsoir tout le monde.
      Enfin un ciel exploitable.. ça faisait 2 mois que j'étais frustré de ne pas avoir une belle nuit complète, et l'idée de passer à côté des belles cibles hivernales me faisait vraiment peur.
      Alors voici ma M42, au téléobjectif Sigma 500mm F4 Sport, caméra ZWO ASI 294MC gain 120 prises de 30s et 3 minutes total ~4h40 de pose avant qu'elle ne se pose dans un arbre.. j'ai vraiment pas un dégagement au top vers le Sud...
      Premier essai d'empilement avec Astro Pixel Processor, vraiment pas mal ça mouline bien longtemps par rapport à DSS mais ça vaut la peine.. j'y suis allé un peu au pif sur les réglages pour l'instant. Puis export en tif et traitement Photoshop et plugins, réduction résolution 4K UHD je crois que j'ai un nouveau fond d'écran.
       
      Content du résultat, content de la caméra qui n'avait été utilisée que vite fait sur M45 avant, content de tout pour ce coup là. La dynamique est impressionnante sur ce capteur, et le résultat sans bruit jusqu'aux bouts des nébulosités, un plaisir en ouvrant le fichier.
      J'espère qu'elle vous plaira aussi... 

       
      Edit: une V2 ou je suis allé chercher encore un peu plus de détails dans les ombres..

       
    • By Magellan_Team
      Salut les astrams, 
       
      Nous vous présentons un autre classique du ciel austral, Prawn Nebula – la Nébuleuse de la Crevette. Elle est située dans le Scorpion à environ 6000 AL de la Terre. La voici donc en SHO, un peu plus de 48 heures de pose en subs de 20 minutes. Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous.
       
      Le prétraitement a été fait dans Pixinsight en Drizzle après une vérification des brutes dans CCDInspector. Le traitement a été réalisé dans Pixinsight en trois fichiers : Luminance, RVB Starless et étoiles RVB. Les trois ont été assemblés dans Photoshop avec des corrections par masques. Le fichier ramené à un format 4096 x 4096 est en lien « Full resolution » sur astrobin.
       
      En espérant qu’elle vous plaira. Lien vers la full : https://www.astrobin.com/full/d20shm/0/
       
      Bon ciel à tous !! 
       
      Marian, Jean-Mi, Laurent et Dave


    • By Pulsar59
      hello,
       
      bon, pas moyen de voir une étoile plus de 2 heures de rang, donc obligé de retravailler des vieilleries (voire même des antiquités) pour garder la main.
       
      Celle-là date de 2016 quand même, APO 80x480 avec red 0,8X et ATIK ONE sur EQ 3-2, temps de pose minimaliste (1h30 en L, 1h30 en RVB donc 3 heures en tout)
      mais le bon ciel de Rieupeyroux :
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/259924/F/?real=&mod=
       
      Restent quelques pixels chauds que j'aurais pu tamponner, pas bien
  • Images