Recommended Posts

Salut à tous,

 

Aujourd'hui, j'arrive vers vous avec une image qui me satisfait enfin. Cela ne veut pas dire qu'elle est exempte de défauts mais disons que je les accepte. Malgré tout, elle m'aura posé pas mal de soucis, le mixage SHO s'est avéré plus délicat que je ne le pensais. La lune et mon lampadaire chéri avaient généré pas mal de gradient sur les couches S2 et O3. Une erreur de cadrage entre le Ha et les autres couches m'a obligé à cropper assez sévèrement le champ pourtant déjà restreint par la taille du capteur. En désespoir de cause, je suis allé voir l'ami Maxime Tessier pour qu'il m'aide dans le traitement et comme à son habitude il a su contourner les problèmes pour au final me donner une version tout à fait acceptable. C'est, finalement, une image qui représente bien l'équipe que nous avons formé il y a peu, la mutualisation des ressources et des hommes a permis de relever le défi.

 

Quelques infos sur l'objet maintenant :


NGC 7822 est une nébuleuse située à environ 3 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de Céphée. D'une étendue de quelques dizaines d'années-lumière, la région comprend les objets astronomiques Sharpless 171 et le jeune amas d'étoiles Berkeley 59. La nébuleuse abrite également l'une des étoiles les plus chaudes situées à proximité du Soleil, BD+66 1673, un système binaire incluant une O5V (voir plus bas) d'une température de surface d'environ 45 000 kelvins et d'une luminosité d'environ 100 000 fois celles du Soleil. Ce sont les étoiles chaudes dont les vents puissants et les radiations sculptent et érodent les piliers les plus denses. Des étoiles pourraient encore être en train de se former à l’intérieur des piliers par effondrement gravitationnel, à condition que les piliers n’aient pas perdu leur substance avant que les bébés étoiles aient atteint la taille suffisante à l’amorçage des réactions de fusion nucléaire.

 

Les étoiles de type O sont très chaudes (température de surface : 35 000 K pour delta Orionis) et très lumineuses et de couleur bleue. Par exemple, Naos, dans la constellation de la Poupe, brille près d'un million de fois plus fort que le Soleil. Ces étoiles possèdent des raies d'hélium intenses et des raies d'hydrogène assez faibles, elles émettent principalement dans l'ultraviolet. Ces étoiles sont si énergétiques qu'elles développent un fort vent stellaire et donc perdent de la matière qui forme alors des enveloppes donnant des raies en émission (type Oe pour les émissions dans l'hydrogène, type Of pour les émissions dans l'hélium II et l'azote III).

O5v-spectre.png



Spectre d'une étoile de type O5v.

 

 

 

Les informations techniques à présent :


Les prises de vues se sont étalées du 10 au 31 octobre 2017.

  • Ha : 28x1200", -10C, bin 1x1
  • O3 : 29x1200", -10C, bin 1x1
  • S2 : 25x1200", -10C, bin 1x1


Soit un total de 27.3 Heures.
Pour le pré-traitement j'ai utilisé 33 darks, 200 bias et 21 flats (par filtre).
Vous trouverez les infos complètes sur la page astrobin de l'image.

 

L'image :

 

cd162a7b-b7a9-45a7-89da-8f353bea9bdd-150


Cliquez pour voir la full

 

 

J'espère qu'elle vous plaira, n'hésitez pas à donner votre avis et vos remarques.

 

@++

 

Davy

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'aime bien les aigrettes 4 branches, j'aime aussi les 6 . . .

J'ai pu admirer en full sur mon écran 27 pouces 1440, ça rend bien :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Davy ! Le setup est prêt et il y a eu du temps passé dessus, c'est une belle récompense ! 

Le traitement n'était effectivement pas facile mais elle est superbe ! ;) 

Vivement les prochaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CB7751
      Bonjour,
      Après de très longues semaines sans photo à cause de la météo.. voici pour ma reprise et toujours pour l'apprentissage, IC1396 que j'ai faite avec un objectif photo relativement court 200mm de focale pour cadrage complet avec la caméra ZWO ASI 183MM Pro.
      Juste des prises Halpha, 3h exploitées, vu la longue période sans prise de vue j'ai préféré assurer un Ha plutôt que tenter 2 ou 3 couleurs.
      Je ne sais pas si j'ai eu la main trop lourde sur le traitement je voulais bien les détails de la nébuleuse.
       
      Des conseils pour en faire une couleur? Compléter en S/O ou LRGB?
      Merci  
       

    • By T450
      Bonjour,
      On ne sait plus comment l'appeler, cette nébuleuse ngc 6543! Ce que je sais, c'est qu'elle est extrêmement délicate à capturer, à cause de la différence énorme de luminosité entre son centre et ses extensions. Cela m'a obligé à m'y reprendre plusieurs fois (aussi à cause d'aléas techniques et de passages nuageux). C'est aussi la première fois que je faisais des poses courtes à la CCD. Il m'aura fallu 4 nuits pour capturer cette belle nébuleuse. Ne sachant pas trop à priori ce que j'allais utiliser comme couches, j'ai aussi des séries de poses inutilisées.
      Donc sur cette image, il y a une base de luminance (22x5mn - il aurait fallu encore plus pour débruiter le fdc mais j'arrête là!), 1/2h de chaque rvb, 16x10mn de ha (pour la luminance des extensions et leur rouge), 14x10mn en OIII (pour la luminance des extensions et leur "vert OIII"); 1000x1s en ha, OIII et bleu pour l'oeil; 35x1mn en Ha, OIII et bleu pour la partie périphérique de l'oeil...
      Les couleurs de l'ensemble sont assez "réalistes", rouge pour le Ha, Vert émeraude pour le OIII, même pour l'oeil pour lequel j'ai choisi Ha, OIII et bleu. A un détail près, c'est que le OIII est très très prépondérant dans l'oeil notamment, et que sans jouer sur les curseurs, l'ensemble serait tout vert!
      A noter pour l'anecdote que les poses courtes à la CCD, c'est du sport, 1000 poses de 1s prennent 1h, même fenêtré sur la nébuleuse seulement!
      Et un petit regret pour les aigrettes, imprimées en pose longue, dues à la nébuleuse elle-même. Comme ce n'est pas de la peinture d'artiste non plus, j'ai renoncé à essayer de les enlever au tampon.
      Newton 253/934 (asa 0.73) et CCD ICX834, traitement Iris et Photoshop CS2.
      Nathanaël
      clic-clic pour la full, il y a d'autres galaxies en prime!

       
    • By mariobross
      Bonjour, ça y est, voici ma 1ere image technique SHO  , j'ai mis longtemps à venir à cette technique, mais je dois avouer que le traitement de ces signaux est assez plaisant, le panel de résultats différents est impressionnant, une fois le traitement réalisé, c 'est difficile de choisir telle ou telle version.
       
      Merci à Bernard (Litobrit) pour avoir été sympathiquement le béta testeur de cette image.
       
      toutes les poses de 15 minutes : 9 ha depuis Valberg, ciel bien noir SQM 21.5, 11 S, et 7 O duis chez moi à 10 bornes de Nice.
       
      L'imageur est une TEC 140 + Moravian G4 16000, traitement Pix et Photoshop, acquisitions maxpilote en auto , seeing correct autour de 2".
      l'image réduite à 1200px :

      Version full à la taille d'acquisition:
      http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cygne/pelican_full.jpg
       
       
      et la V2 postée le 16 Juin 2019:

       
      jean claude Mario
    • By deome
      Bonjour a tous, 
      Je me suis procuré un filtre UHC que j'ai voulu tester sur NGC6960, il parait qu'il est fait pour ça !!!
      J'ai donc passé qq heures dessus, 150 poses de 50" a 800 iso avec DOF, le pré-traitement et traitement SIRIL vite fait pour voir ce que ça rendait
      Matos, Nikon D5500, Correcteur Baader RCC I, filtre ES UHC, Newton 254 f/d4, NEQ6 pro sans autoguidage
       
      c'est prometteur, dès que le ciel se dégage à nouveau, je cadre mieux et envoie un salve de 300 poses, je me tâte a faire un essai à 400iso pour voir si c'est moins bruité
       

    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous, réglages de l'instrument aux petits oignons...un bonheur ce télescope avec  l'A7S !!
      30 min (60 poses de 30 sec à 3200 iso)
      Newton 360 mm F/3.7 "maison" optique et méca . (ancien miroir de C.14 retaillé)
      Paracorr 2 + Sony A7S Astrodon + Duo narrow band Ha/ OIII, une combinaison qui paye !
      Traitement sous Siril, PI et CS6, n'hésitez pas à taper à 100%  surtout sur la N&B
      Et bien sûr un ciel extraordinaire Ariégeois !
      Phil
       

       

  • Images