Messages recommandés

Bonsoir,

Grosse question pour moi, ce soir vers 18h15, à droite de la lune j'ai vu deux points lumineux fixes un a coté de l'autre (distance terrestre 30 cm lol), d'abord j'ai cru a deux planètes. mais celles-ci ont disparu d'un coup. Alors je connais les satellites, qu'on voit passer, et disparaître, mais là c'était deux points fixes.

Alors ma question est la suivante, est ce que de la terre, on peut voir les satellites geo-stationnaires ou pas ? Si non, alors je ne sais pas ce que j'ai vu...

Merci pour votre aide...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce ne sont pas des satellites géostationnaires , il s ne disparaissent pas d'un seul coup de leur position.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, 

 

Ce n'était à coup sûr ni des planètes, ni des satellites géostationnaires vu la description que tu donnes (par contre, 30 cm terrestres, ça veut tout et rien dire, 30 cm à un mètre ou à dix mètres, ce n'est pas la même chose ! Par comparaison avec la Lune mettons, les deux points étaient espacés entre eux de quel angle ? Plus ouvert que la surface apparente de la Lune ? Moins ouvert ? Ça permettra de mieux se représenter).

 

Quant à savoir ce que c'était, là ça me dépasse. C'était de quelle couleur ? Si c'était orange, c'étaient peut-être des lanternes thaïlandaises (j'ai un ami qui en avait vues et avait flippé un bon moment avant de comprendre de quoi il s'agissait...). Des hélicoptères au loin en vol stationnaire, les feux d'aterrissage d'un avion en approche vu de face... ? Ta description est assez sommaire, ça peut être beaucoup de choses en fait !

 

On va peut-être avoir droit à plusieurs pages de débat sur les OVNI très bientôt ? ;);) 

Modifié par Cédric Perrouriefh
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les satellites géostationnaires se voient rarement à l'oeil nu, mais cela peut arriver quand le soleil éclaire leur panneaux solaires  et quand l'angle change un peu ou qu'il arrivent dans l'ombre de la terre, eh bien ils s'éteignent, mais la luminosité reste en général modeste.

A 18h15,  la lune était très basse à l'est et à  20° à droite dans cette configuration, on trouve tous les géostationnaires que l'on veut. De plus , le soleil vers lequel sont braqués les panneaux est derrière nous et donc toutes les conditions sont réunies pour observer éventuellement un bon flare de ces panneaux à droite de la lune.

 

Mais bon, à la hauteur où était la lune, avec l'épaisseur d'atmosphère, un observateur néophite (?), l'alignement soleil/terre/satellite pas optimum en ce moment, la faiblesse des flares de géostationnaires et le fait que ce soient deux points lumineux, je ne parierais pas là dessus, même si beaucoup naviguent en essaim et peuvent avoir des extinctions simultanées.

Combien de temps a duré l'observation, et de quelle région(ville) ? D'autres satellites peuvent envoyer des flares simultanés assez forts et assez bas.

J'en ai vu d'une paire de satellites "espions" en début d'année.

Modifié par den b
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, capt flam a dit :

Ce ne sont pas des satellites géostationnaires , il s ne disparaissent pas d'un seul coup de leur position.

 

Comme je l'ai dit plus haut, quand je les ai vu "s'éteindre" cela n'a pas été on-off,  la lumière a baissé progressivement, je dirais en 2-3 secondes maxi, c'est pour cela que j'ai cru à des satellites geostationnaire, car ils étaient vraiment immobiles. 

 

Il y a 5 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Bonsoir, 

 

Ce n'était à coup sûr ni des planètes, ni des satellites géostationnaires vu la description que tu donnes (par contre, 30 cm terrestres, ça veut tout et rien dire, 30 cm à un mètre ou à dix mètres, ce n'est pas la même chose ! Par comparaison avec la Lune mettons, les deux points étaient espacés entre eux de quel angle ? Plus ouvert que la surface apparente de la Lune ? Moins ouvert ? Ça permettra de mieux se représenter).

 

Quant à savoir ce que c'était, là ça me dépasse. C'était de quelle couleur ? Si c'était orange, c'étaient peut-être des lanternes thaïlandaises (j'ai un ami qui en avait vues et avait flippé un bon moment avant de comprendre de quoi il s'agissait...). Des hélicoptères au loin en vol stationnaire, les feux d'aterrissage d'un avion en approche vu de face... ? Ta description est assez sommaire, ça peut être beaucoup de choses en fait !

 

On va peut-être avoir droit à plusieurs pages de débat sur les OVNI très bientôt ? ;);) 

 

Pour la distance c'est vrai que j'ai été flou, on va dire que tu tends ton bras , main fermé pouce levé (comme un peintre) et il y avait une largeur de pouce entre les deux. A cette heure ci à Strasbourg la lune était encore basse.

 

C'est deux points étaient légèrement décalés, je veux dire qu'un était un peu, mais vraiment pas beaucoup, plus haut que l'autre, et à droite de la lune, plus haute que celle ci.

Il y a 4 heures, ALAING a dit :

Des estraterrestres non ?

 

Non, je n'y crois pas et je dis vraiment ce que j'ai vu, c'est pour cela que je me suis permis de vous poser la question ici, car vous savez peut être ce que c'est...

Il y a 4 heures, Alain 31 a dit :

Bonsoir momolle !

Je pense que tu as vu la même chose que Vindematrix et Denis Correcher :  http://astrosurf.com/topic/113520-ovni/

;)

 

Il y a 1 heure, den b a dit :

Les satellites géostationnaires se voient rarement à l'oeil nu, mais cela peut arriver quand le soleil éclaire leur panneaux solaires  et quand l'angle change un peu ou qu'il arrivent dans l'ombre de la terre, eh bien ils s'éteignent, mais la luminosité reste en général modeste.

A 18h15,  la lune était très basse à l'est et à  20° à droite dans cette configuration, on trouve tous les géostationnaires que l'on veut. De plus , le soleil vers lequel sont braqués les panneaux est derrière nous et donc toutes les conditions sont réunies pour observer éventuellement un bon flare de ces panneaux à droite de la lune.

 

Mais bon, à la hauteur où était la lune, avec l'épaisseur d'atmosphère, un observateur néophite (?), l'alignement soleil/terre/satellite pas optimum en ce moment, la faiblesse des flares de géostationnaires et le fait que ce soient deux points lumineux, je ne parierais pas là dessus, même si beaucoup naviguent en essaim et peuvent avoir des extinctions simultanées.

Combien de temps a duré l'observation, et de quelle région(ville) ? D'autres satellites peuvent envoyer des flares simultanés assez forts et assez bas.

J'en ai vu d'une paire de satellites "espions" en début d'année.

 

Voilà une réponse qui pourrait m'aider. Je suis de Strasbourg, je suis effectivement un néophyte, j'ai 48 ans et j'ai tjs été passionné d’astronomie. Je ne connais pas le ciel par cœur, mais je sais reconnaître une planète quand j'en vois une, un satellite ou l'ISS, mais dans cette configuration je n'en ai jamais vu, enfin pas aussi prêt une de l'autre... J'ai eu un Dobson il y a quelques années.

 

L'observation à durée au maximun 7-8 secondes, le temps que je les vois, que je me dise qu'est ce que c'est, la lumiere  a baissé doucement. Par contre le ciel était très clair, et comme je l'ai dit, ils étaient plus haut que la lune, à droite. D'une lumière blanche comme des planètes et fixe, sans scintillement (des fois je vois les étoiles qui scintillent, là ce n'était pas le cas)

 

Merci à tous pour vos réponses, j'suis pas un troll et encore moins là pour faire le buzz, je cherche juste à savoir ce que j'ai vu.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha ben voilà ;) je n'aurais pas cru aux satellites géostationnaires, mais décrit comme ça c'est logique. Tous les satellites disparaissent progressivement, en quelques secondes, quand ils passent dans l'ombre. Tu as dû faire une observation assez rare, tu peux être content ! ;)

 

De toute façon, c'est sûr que ce n'était pas des planètes, parce que contrairement aux satellites, elles ne peuvent pas disparaître, même en quelques secondes. Et en cas de doute, la consultation d'un logiciel d'astronomie comme Stellarium ou autre aurait montré qu'il n'y avait aucune planète à cet endroit. D'ailleurs, Stellarium et peut-être d'autres logiciels donnent aussi la position des satellites, géostationnaires ou non. Il y a même des prévisions (fiables ?) de magnitude. 

 

A l'occasion ça serait intéressant de chopper ces points avec un télescope en prévoyant le coup à l'avance ! ;)

Modifié par Cédric Perrouriefh
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite recherche sur calsky.com depuis Strasbourg de 18h10 à 18h25 donne l'image en lien : http://www.reto.fr/stock2/imagepages/moonsat.html

On voit que c'était bien chargé par là et il est difficile  de retrouver du significatif dans ce fouillis . La ligne verte hachurée est la ligne d'horizon. les lignes hachurées verte courtes sont des satellites lents géostationnaire ou sur orbite poubelle proche, les lignes plus longues des satellites ou débris plus proche de nous.

Le seul passage significatif que j'ai trouvé est celui de deux noss navigants en formation (entouré en bleu) mais se trouvant à 50° de la lune soit deux mains étendues à bout de bras et la trace va de 18h10 en haut à 18h12 en bas.

18h10 est l'heure de début de la recherche, mais il étaient visibles plus haut avant.

Je n'ai pas trop approfondi non plus, donc peut-être une autre formation perdue dans le fouillis. L'heure est un paramètre important car cela permet de réduire les probabilités, donc la noter le plus précisément possible en cas d'évènement de ce genre.

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Ha ben voilà ;) je n'aurais pas cru aux satellites géostationnaires, mais décrit comme ça c'est logique. Tous les satellites disparaissent progressivement, en quelques secondes, quand ils passent dans l'ombre. Tu as dû faire une observation assez rare, tu peux être content ! ;)

 

De toute façon, c'est sûr que ce n'était pas des planètes, parce que contrairement aux satellites, elles ne peuvent pas disparaître, même en quelques secondes. Et en cas de doute, la consultation d'un logiciel d'astronomie comme Stellarium ou autre aurait montré qu'il n'y avait aucune planète à cet endroit. D'ailleurs, Stellarium et peut-être d'autres logiciels donnent aussi la position des satellites, géostationnaires ou non. Il y a même des prévisions (fiables ?) de magnitude. 

 

A l'occasion ça serait intéressant de chopper ces points avec un télescope en prévoyant le coup à l'avance ! ;)

Non car je sais que les planetes on les voit comme les étoiles, Jupiter, Venus ou Mars (qui est plus orange que les autres) sont là une partie de la nuit...;)

 

Une question, ce soir à la même heure, j'ai des chances de les croiser à nouveau ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, den b a dit :

Une petite recherche sur calsky.com depuis Strasbourg de 18h10 à 18h25 donne l'image en lien : http://www.reto.fr/stock2/imagepages/moonsat.html

On voit que c'était bien chargé par là et il est difficile  de retrouver du significatif dans ce fouillis . La ligne verte hachurée est la ligne d'horizon. les lignes hachurées verte courtes sont des satellites lents géostationnaire ou sur orbite poubelle proche, les lignes plus longues des satellites ou débris plus proche de nous.

Le seul passage significatif que j'ai trouvé est celui de deux noss navigants en formation (entouré en bleu) mais se trouvant à 50° de la lune soit deux mains étendues à bout de bras et la trace va de 18h10 en haut à 18h12 en bas.

18h10 est l'heure de début de la recherche, mais il étaient visibles plus haut avant.

Je n'ai pas trop approfondi non plus, donc peut-être une autre formation perdue dans le fouillis. L'heure est un paramètre important car cela permet de réduire les probabilités, donc la noter le plus précisément possible en cas d'évènement de ce genre.

 

Je ne vois pas l'image de ton lien, il serait HS, enfin c'est ce que me dit la page qui s'ouvre, pourrais tu me fournir un autre lien stp, car je suis aller sur Clasky mais je suis perdu. Et avec cette image je pourrais me faire une idée.

 

Je vous remercie pour votre réactivitée, vous êtes des chefs !!! :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez moi, ça s'ouvre très bien, mais l'hébergeur a des petits coups de mou ces temps-ci  et calsky n'est effectivement pas très convivial surtout en anglais ;)

La voici en direct mais il faut cliquer dessus  pour avoir la pleine définition. 

 

moonsat.jpg.e3ddd7491e2a7cb52c8ec2f6c429f043.jpg

Modifié par den b
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super !

On dirait un dessin de gosses de maternelle :):):)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, momolle a dit :

Une question, ce soir à la même heure, j'ai des chances de les croiser à nouveau ?

On peut retrouver les géostationnaire au même endroit dans le ciel , ils sont toujours là à cet endroit, ce sont les étoile et les planètes qui vont se déplacer derrière.

Mais si c'est des flares d'autre satellites comme ces Noss, cela ne risque pas car il tournent constamment autour de la terre.

Les seuls prévisibles sont les flares de satellites iridiums, car les antennes produisant ces flares sont orientées très rigoureusement et de manière connue et calsky et heavens above donnent heure et position dans le ciel en fonction de  ta localisation. Tu vas dans cette page après t'être enregistré et avoir donné ta localisation (il faut être précis car les bandes de visibilité sont étroites) : http://www.heavens-above.com/IridiumFlares.aspx

Il y a deux sujet sur webastro avec toutes sortes d'observations sur les satellites .

généralités :  http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=31791

actualité : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=126001

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est des vrais satellites géostationnaires, vu de France il apparaissent à une déclinaison de -7.2° à -6.4° (au lever) - pour 48°Nord de latitude - le 3 au soir la lune était à +8°, donc un géostationnaire aurait été au moins à 15° de la lune (une main ouverte a bout de bras plus qu'un pouce!). Sinon j'ai déjà vu flasher (régulièrement plusieurs soirs de suite) un géostationnaire à la magnitude +4: visible à l'oeil nu, mais pas à côté d'une pleine lune.

Par contre dans le style Iridium on peut voir des satellites flasher vers des magnitude négatives régulièrement, mais a proximité d'une pleine lune dans le ciel, je pense que c'est moins facile car la plupart des satellites seront dans l'ombre de la Terre: à la distance de l'orbite géostationnaire l'ombre de la Terre fait encore dans les 15° de diamètre apparent et la lune du 3 à 18h30 était à 8° de l'axe de l'ombre, donc tout satellite plus proche de la Terre que l'orbite géostationnaire à moins de 2° de la Lune (un pouce), était non éclairé...

 

Donc je ne suis pas sur que cela puisse être un satellite (nécessairement à plus de 30000 km, et donc probablement trop faible même en flashant) :|

 

Donc je penserais plutôt pour les phares d'avion en approche qui disparaissent dès qu'il tourne (du genre passant de magnitude -10 à > 0 en quelques secondes), surtout que c'était près de l'horizon.

 

Nicolas

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, den b a dit :

Chez moi, ça s'ouvre très bien, mais l'hébergeur a des petits coups de mou ces temps-ci  et calsky n'est effectivement pas très convivial surtout en anglais ;)

La voici en direct mais il faut cliquer dessus  pour avoir la pleine définition. 

 

moonsat.jpg.e3ddd7491e2a7cb52c8ec2f6c429f043.jpg

On voit 4 points à coté de la lune (deux fois deux), pour moi les miens seraient  ceux qui sont le plus loin...

 

Quel bordel là haut !!! O.o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, den b a dit :

On peut retrouver les géostationnaire au même endroit dans le ciel , ils sont toujours là à cet endroit, ce sont les étoile et les planètes qui vont se déplacer derrière.

Mais si c'est des flares d'autre satellites comme ces Noss, cela ne risque pas car il tournent constamment autour de la terre.

Les seuls prévisibles sont les flares de satellites iridiums, car les antennes produisant ces flares sont orientées très rigoureusement et de manière connue et calsky et heavens above donnent heure et position dans le ciel en fonction de  ta localisation. Tu vas dans cette page après t'être enregistré et avoir donné ta localisation (il faut être précis car les bandes de visibilité sont étroites) : http://www.heavens-above.com/IridiumFlares.aspx

Il y a deux sujet sur webastro avec toutes sortes d'observations sur les satellites .

généralités :  http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=31791

actualité : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=126001

 

Merci pour les liens, je vais étudier ça tranquillement...;)

Modifié par momolle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, biver a dit :

Pour ce qui est des vrais satellites géostationnaires, vu de France il apparaissent à une déclinaison de -7.2° à -6.4° (au lever) - pour 48°Nord de latitude - le 3 au soir la lune était à +8°, donc un géostationnaire aurait été au moins à 15° de la lune (une main ouverte a bout de bras plus qu'un pouce!). Sinon j'ai déjà vu flasher (régulièrement plusieurs soirs de suite) un géostationnaire à la magnitude +4: visible à l'oeil nu, mais pas à côté d'une pleine lune.

Par contre dans le style Iridium on peut voir des satellites flasher vers des magnitude négatives régulièrement, mais a proximité d'une pleine lune dans le ciel, je pense que c'est moins facile car la plupart des satellites seront dans l'ombre de la Terre: à la distance de l'orbite géostationnaire l'ombre de la Terre fait encore dans les 15° de diamètre apparent et la lune du 3 à 18h30 était à 8° de l'axe de l'ombre, donc tout satellite plus proche de la Terre que l'orbite géostationnaire à moins de 2° de la Lune (un pouce), était non éclairé...

 

Donc je ne suis pas sur que cela puisse être un satellite (nécessairement à plus de 30000 km, et donc probablement trop faible même en flashant) :|

 

Donc je penserais plutôt pour les phares d'avion en approche qui disparaissent dès qu'il tourne (du genre passant de magnitude -10 à > 0 en quelques secondes), surtout que c'était près de l'horizon.

 

Nicolas

Non le pouce était la distance entre les deux points, je dirais distance entre la lune et le premier point deux mains vraiment maxi...

 

Ce n'était pas des avions, je sais faire la différence.

 

Par contre merci pour toutes tes infos, même si pour moi c'est très compliqué, je vais étudier tout ça...:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, momolle a dit :

On voit 4 points à coté de la lune (deux fois deux), pour moi les miens seraient  ceux qui sont le plus loin...

 

Il y a 19 heures, momolle a dit :

Non le pouce était la distance entre les deux points, je dirais distance entre la lune et le premier point deux mains vraiment maxi...

 

Là j'ai du mal à suivre aussi: classiquement un poing à longueur de bras c'est 10°, une main ouverte (pouce-auricualire) 20°, et la carte ci-dessus fait 40° de côté.

Il y a bien deux couples de points à 1.5 et 3 diamètres lunaires à droite de la lune, mais logiquement ça ne peut pas être à ça que tu fais référence (trop proches d'après la 2e remarque), et de toute manière ce sont des étoiles faibles de magnitude 4 à 6 (65 et 64 baleine et WZ et une autre étoile des poissons) - les satellites sont les segments. A deux mains de la lune on est au bord (droite si c'est à droite) de la carte...

Je me suis souvent fait surprendre par des phares d'avions en approche: quand il sont dirigés vers nous, l'avion est loin et immobile en apparence (puisqu'il vient quasiment sur nous) et on n'entend rien ni ne voyons les feux de position clignotants (trop faibles en comparaison).

Les éphémérides donnent la lune à la magnitude -12.6, soit 6 millions de fois plus brillante que l'étoile 65 baleine qui se trouve à proximité (la plus brillante du groupe que je mentionne ci-dessus) ou 6 millions de fois plus brillante que le géostationnaire que j'avais vu flasher à l'oeil nu.

Mais ça n'est que 100x plus brillant qu'un Iridium qui flashe ou moins de 10x que des phares d'avion.

 

Nicolas

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que Momolle parlait de la largeur du pouce.

 

Pour éliminer complètement l'hypothèse du satellite géostationnaire, il faudrait en savoir plus sur la luminosité du truc : était-ce aussi brillant qu'une étoile de la Grande Ourse ? qu'une des petites étoiles de la Petite Ourse ? Encore plus faible ? Est-ce qu'il y avait de la couleur ?

 

Et si c'était un hélicoptère lointain ?

 

 

Modifié par Bruno-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bruno- a dit :

Et si c'était un hélicoptère lointain ?

 

Et si c'était 4 hélicos qui rentraient au bercail ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Bruno- a dit :

Je crois que Momolle parlait de la largeur du pouce.

 

Pour éliminer complètement l'hypothèse du satellite géostationnaire, il faudrait en savoir plus sur la luminosité du truc : était-ce aussi brillant qu'une étoile de la Grande Ourse ? qu'une des petites étoiles de la Petite Ourse ? Encore plus faible ? Est-ce qu'il y avait de la couleur ?

 

Et si c'était un hélicoptère lointain ?

 

 

 

Oui c'est le pouce tendu vers le haut, donc en largeur. Je suis désolé, mais tous vos degrés moi je ne les comprends pas, donc je ne peux pas les prendre en compte, ou vous renseigner aussi précisément que vous le voulez. 

 

Ça brillait fort comme une planète, genre Jupiter... Pas une étoile, ici il y a de la pollution lumineuse, donc les étoiles tu les vois, mais elles brillent moins fort, et sont surtout scintillantes. Là comme je l'ai déjà dit, c'est deux points brillaient fort, les avions ont plusieurs feux, et là c'était un point "feux" unique par objet.

 

Pas un Hélico, mais deux alors...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Pour être visible aussi près de la Lune, ça devait quand même briller un minimum...

Vendredi à 18h30 la Lune était à environ 7° au dessus de l'horizon ...

Vu à cette hauteur il s'agit peut-être d'un avion en approche ou au décollage .

Si c'était le cas les deux points lumineux se sont éteint simultanément et graduellement dans le virage .

A quelle distance se situait un éventuel aérodrome du lieu de ton observation ?

il y a 5 minutes, momolle a dit :

 

 

Ça brillait fort comme une planète, genre Jupiter... Pas une étoile, ici il y a de la pollution lumineuse, donc les étoiles tu les vois, mais elles brillent moins fort, et sont surtout scintillantes. Là comme je l'ai déjà dit, c'est deux points brillaient fort, les avions ont plusieurs feux, et là c'était un point "feux" unique par objet.

 

Pas un Hélico, mais deux alors...

 Comment peux tu savoir s'il y avait deux objets avec un seul point lumineux chaque ou un seul avion avec ses deux phares par exemple  ? 

Les 2 points lumineux ont eu des écarts variables ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant