loye

Visuel assisté, échange sur cette technique d'observation

Recommended Posts

il y a 3 minutes, loye a dit :

ben justement fred tu penses plus imagerie que moi, et tu peux très bien aborder cette discipline avec cette vu.

C'est ce qui est bien avec ce procédé, c'est qu'il peut plaire aux personnes venant aussi bien du visuel que de ceux venant de l'imagerie :)

Moi qui pense visuel, un N300/350 sur une bonne monture dobson motorisé accompagné d'une petite lunette grand champ, l'idéal au vu de ma philosophie :)

Mais pour l'instant j'utilise ce que j'ai, c'est à dire un N de 150/750 que je commence à préférer à la 115 triplet, mais j'aimerais pouvoir essayer un N200/800,

un SC de 200 et deux achros grand champ, une petite de 102 et une grosse de 152 :) .

Vendu j'ai un 200/800

 

on pourrait faire quelques essais ??

 

fred

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 17 minutes, Bruno- a dit :

Il me semble que la turbulence, c'est surtout la turbulence atmosphérique (qui oblige à construire les observatoires dans des endroits précis). Elle ne dépend pas de fait que le tube est ouvert ou fermé.

bonsoir bruno

 

je pensais peut-être à tors que les tubes de gros diamètre étaient plus affectés par les "poches" d'air que les plus petits, et que leur échange thermiques était plus précaire que les tube fermés ??

 

fred 

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne dis pas que la turbulence instrumentale n'existe pas, mais il me semble que la turbulence atmosphérique est en général celle qui limite les observations. Non ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Bruno- a dit :

Je ne dis pas que la turbulence instrumentale n'existe pas, mais il me semble que la turbulence atmosphérique est en général celle qui limite les observations. Non ?

 

Oui oui c'est sur !!

 

Mais j'ai fait quelques observations avec mon petit mak et mon dobson (vent du nord) , et si les images étaient imbuvables dans le dobson, elles étaient largement supportable dans le mak, d'où mon interrogation tube ouvert ou fermé, ou alors Est-ce que l'imagerie est plus affectée par la turbulence instrumentale ?  

enfin j'espères que tu m'as compris :D

 

fred

 

 

Edited by fredo38

Share this post


Link to post
Share on other sites

La où la turbulence peut être gênante en visuel elle n'est pas la même gêne en visuel assisté, tu n'observe pas de la même manière quand visuel

car tu n'as pas la même impression quand visuel, la turbulence empattera tes étoiles et l'image.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parlons un peu d'un autre logiciel de visuel assisté, astrolive.

Astrolive est un logiciel d'empilement en direct dédier principalement au visuel assisté.

Le site astrolive : http://astrolive.io/astroliveusb.html

J'ai découvert ce logiciel début 2016, mais j'ai trouvé une trace de lui de 2014 sur un forum dédier à cette pratique,

le lien : http://astrovideoforum.proboards.com/thread/432/astrolive     ,  un site que je viens de découvrir hier et qui me semble fort intéressent.

Ce que je connais de ce logiciel, il existe en deux versions, une gratuite pour les possesseurs de ZWO, une payante pour les autres modèles,

les informations sur les autres modèles sont indiqués sur le site.

Comme je suis un heureux possesseur de ZWO j'ai principalement utilisé la version gratuite, mais je viens de télécharger la version payante, en essai gratuit 30 jours,

car j'ai vu qu'il pouvait fonctionner avec ma caméra infinity et d'après un premier essais il la reconnais bien, donc prochainement des autres testes seront et je vous en reparlerais.

Pour l'instant un aperçu visuel du logiciel et mes premières impressions.

 

post-152654-0-36135500-1463186206.jpg

 

Sur la droite on peut voir qu'il est possible de piloté son télescope, fonction que je n'ai jamais essayé, il y a aussi des informations sur ta T° et possibilité de réglage.

Sur la gauche en haut les trois loupes servent au zoom et annulation du zoom, juste après la connexion pour diffuser et les paramètres d'enregistrement des fichiers.

En dessous les fonctions du visuel assisté avec un histogramme et des corrections en directe sur les niveaux et saturation, les paramètres d'améliorations de l'image en direct,

et en dessous les fonctions d'empilements avec possibilité de soustraire flat et dark pendant l'enregistrement en direct.

Tout en bas ce gère le temps d'exposition, le reset de l'empilement, l'enregistrement de l'image visible et le réglage du gain pour les capteurs cmos,

juste après la barre du temps d'expo et la possibilité de sauvegarder toutes les prises de l'empilement.

C'est un bonne outil du moment où on n'a pas trop de problème de drivers ascom et autres, j'ai aussi bien fait des séries assez longues d'empilement sans problème,

que des séries où je passais plus de temps à refaire l'empilement et redémarré le logiciel.

Une question que je me pose aussi, aura -t-il droit à des mises à jours ?

en attendant c'est pas l'image du jour mais des essais fait avec la 174MM, je n'est plus l'information sur les temps et le matériels, désolé je me rattraperais sur les autres essais ;)  .

 

 

 

 

 

 

 

20170327000042186.jpg

20170226233051191.jpg

20170226215945590.jpg

M81 126x14s gain 285.jpg

Edited by loye

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

j'aprécie beaucoup cette discution car pour moi c'est surtout pour compenser ma vision nocturne qui est complètement à la ramasse.

Avec cette technique ça pourrait me faire revenir au visuel,pour ma part une 80 x480 triplé  avec red 0.8 , une achro 150x1200 et un Newton de 200x100 avec éventuellement une Barlow , m'ouvrent une nouvelle exploration du ciel avec une lecture directe plus confortable sur un écran,quite à passer un peu plus de temps pour l'intégration.

Paul

Édit :

Remercie pour la présentation De Astrolive que je n'ai jamais essayé,la version payante à l'air de fonctionner avec mon atik 460.:x

Edited by banjo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Loye merci  de m'avoir prévenu bon j'ai de la lecture avec ton super post que j'attendait depuis longtemps. A tres bientôt 

ouki

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est marginal par rapport au fil, mais il y a quelques semaines sur ce forum il me semble avoir vu passer un lien vers une solution de "chercheur visuellement assisté", un chercheur avec un écran quoi. ça vous parle? je ne retrouve plus le lien ...

(j'en ai peut être rêvé aussi? ;) )

 

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jose Rodrigues :) , le but de ce post n'est pas de savoir si c'est du visuel, le terme visuel assisté existe depuis un bon moment

et d'après une des définitions du larousse, visuel : Dispositif de visualisation sur écran des informations traitées par un système informatique. ;)
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/visuel/82232

 

Bonjour asp06 :) , je n'ai pas entendu parler de ce chercheur avec écran, comme tu le souligne en fin, eût-il été possible que ce fut un rêve :)

 

Bonjour ouki :):) , oui quand j'ai lu ton message en face je me devais de t'inviter à venir échanger sur ce post, de plus tu utilises le logiciel d'Altair que je ne connais pas encore,

sur un dobson motorisé, ton avis même si tu débutes est bien venu :)

Edited by loye

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

 

Tout comme l'EVscope, je pense que cette nouvelle pratique en séduira plus d'un.

J'ai une 'tite question, je n'ai lu tous les détails et j'ai sans doute loupé sur une explication : sur le fil tu montres une image de Ngc40 avec 80x15s. Cela signifie qu'il faut attendre 20mn pour voir l'image finale apparaitre  ? Ou l'objet apparait il un peu à la fois au fil des poses ?

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir christian :) , Heureusement qu'il ne faut pas 20mn pour voir l'image, le plus souvent dès les premières images empilé tu as du détail, voir même dès la première.

Je développerais plus tard en montrant des exemples de prise unique, avec un premier empilage et ce que cela apporte ou non d'empilé plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il est possible que ce soit le viseur polaire numérique que j'ai mémorisé comme un chercheur électronique. en fait c'est ce dernier qui m'intéresserait. passons.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation
Citation

Heureusement qu'il ne faut pas 20mn pour voir l'image, le plus souvent dès les premières images empilé tu as du détail, voir même dès la première.

 

Ok, je me doutais bien... l'effet doit être garanti.. on voit l'objet apparaitre au fil du temps, prendre forme..

Qu'elle est la période de rafraichissement des images ?

 

Edited by christian_d

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

 

je viens de regarder un petit peu de mon coté les camera....

Beaucoup affichent  des cadences d'images impressionnantes, je suppose que c'est à prendre avec des pincettes?  la résolution minimale écran doit avoir également une importance ! Surtout pour le retranscrire via un vidéoprojecteur ?? O.o

 

détail : pour cette fois les camera couleur auront la cotte, le choix est vaste !!!O.o

 

fred 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour une animation avec du public ca doit etre une tuerie, surtout si on projette sur un grand écran... 

j'imagine les "ooooh" en voyant les dentelles apparaitre progressivement..

Vous croyez que le résolution permetrait une projection ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

et merci pour ce post très intéressant pour les soirées d'observations publiques où les gens sont souvent déçus par la vision télescopique des objets diffus.

je vous soumets un problème d'utilisation d'AstroLive:

hier soir j’ai essayé AstroLive sur M45 avec mon C11 + red x0,67 et la camera Orion DSCI Pro I au champ de 22 mm x 15 mm  environ..

J'ai sélectionné  camera ASCOM et je pense qu’elle est reconnue.

Si je décoche « alignement » mais que je coche « stack », au bout d’un moment, les étoiles font des segments, donc çà doit marcher.

Si je coche les 2,  j’obtiens des images qui semblent s’empiler alignées car j’ai un bord noir au bout d’un moment.

Sont-elles vraiment empilées? car les étoiles, peu nombreuses, ne semblent pas de plus en plus brillantes, ni de plus en plus nombreuses, au fur et à mesure que les stacks s’accumulent (jusqu’à 80 stacks de 5s) et je n’arrive pas à jouer sur l’apparence de l’image à l’écran, par exemple le gain reste figé à zéro.

J’ai l’impression qu’il y a un raffraichissement de l’écran mais qu’on voit toujours la même image individuelle.

Avez-vous une idée, ai-je le bon pilote, mauvaise manip, mauvais réglages… ?

Merci et amicalement

Jacques Ardissone

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Il y a 16 heures, christian_d a dit :

Ok, je me doutais bien... l'effet doit être garanti.. on voit l'objet apparaitre au fil du temps, prendre forme..

Qu'elle est la période de rafraichissement des images ?

 

La période de rafraichissement des images est celui du temps de pose,

si tu as 5s de pose ton image se rafraichie toutes les 5s

 

Il y a 16 heures, fredo38 a dit :

Hello

 

je viens de regarder un petit peu de mon coté les camera....

Beaucoup affichent  des cadences d'images impressionnantes, je suppose que c'est à prendre avec des pincettes?  la résolution minimale écran doit avoir également une importance ! Surtout pour le retranscrire via un vidéoprojecteur ?? O.o

 

détail : pour cette fois les camera couleur auront la cotte, le choix est vaste !!!O.o

 

fred 

 

La cadence n'est pas le plus important pour cette discipline; elle concerne plus le planétaire.

La qualité du support de visionnage peut avoir une importance en fonction de ta pratique.

Pour des visionnages rapide en famille ou groupe elle le sera moins.

 

il y a 52 minutes, Bisc & a dit :

pour une animation avec du public ca doit etre une tuerie, surtout si on projette sur un grand écran... 

j'imagine les "ooooh" en voyant les dentelles apparaitre progressivement..

Vous croyez que le résolution permetrait une projection ?

Oui la projection est faisable, la qualité dépendra de la carte graphique PC et la qualité du vidéo projecteur,

si tu regardes la troisième image de mes exemples matériels tu verras une vidéo projection,

normalement tu devrais facilement deviner la cible ;)

 

Bonjour Jacques Ardissone :) , d'après tes écrits l'empilement ce fait bien car le bord noir qui apparait est du au déplacement de l'image pendant l'empilement.

L'empilement n'apporte pas vraiment plus de lumière aux étoiles, il sert plus pour faire apparaitre les détails et à adoucir l'image.

L 'amélioration de l’image ce fait rapidement dans les premiers empilages et plus lentement par la suite, d’où le fait de ne pas percevoir un réelle changement dans l'image au bout d'un certain nombre d'empilement.

Pour moi c'est la limite d'observation car le temps passé en rapport des détails supplémentaires obtenus me rapproche plus de l'imagerie.

Pour le gain figer à zéro c'est normale tu as une CCD donc pas de gain à gérer.

 

 

 

Edited by loye

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

je viens de charger Astrolive version essai /payant

le logiciel reconnait la 460ex (essais bouchon/sans bouchon vu le temps) mais pas de binning

il faut passer par le driver ascom atik  , dans le choix de la caméra au lancement du programme pour que le bin puisse être changé  (pourquoi bin 2 ---> pour avoir des pixels de 11µ comme le alpha7 xD)

à vérifier sur le ciel si ça fonctionne.

Citation

La période de rafraichissement des images est celui du temps de pose,

si tu as 5s de pose ton image se rafraichie toutes les 5s

même si le téléchargement dure 8s comme pour moi avec la 460ex ???

je crois que je vais être obligé de mettre un mini de 9s d'expo , non ?

 

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Normalement non car de mon coté je n'est pas de temps de téléchargement, à la fin du temps de pose

que ce soit avec l'infinity, astrolive ou sharpcap l'image apparait quasi instantanément, sans temps d'attente, avec l'empilement et le traitement fait, même avec des temps de pose long du genre 60s.

Je ne sais pas sous quel forme de fichier ils travaillent en live, l'enregistrement des images que tu sauvegardes en parallèle c'est souvent des fits, mais quand tu regarde un fit et que tu le compare à la même prise vu en direct il y a une grande différence.

J'ai comme l'impression que les logiciels de visualisation en direct n’attribuent pas de format de fichier aux images qu'ils empilent en direct, le choix du format est déterminé à la fin quand tu enregistre l'image final car pendant l'empilement ils ne stockent aucune image sur le PC, si tu fermes le logiciel par mégarde tu as tout perdu.

L'empilement est différent de quand tu le fait après où la tu utilises des fichiers stockés dans un dossier et avec un format attribué.

C'est pour cela que l'on peut dire que c'est du live car rien n'est stocké, tout est en direct :)

Edited by loye

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous :) .

Qu'est-ce que l'on peut espéré voir en première image et qu'apporte l'empilement ?

Le résultat de la première image dépendra principalement du matériel utilisé ainsi que des caractéristiques du capteur, mais même avec du matériel basique

dans la plus part des cas la première image est observable.

Pour l'instant je n'est pas beaucoup de prise unique, je ne m'attendais pas à faire ce post maintenant :P , mais j'en ai trouvé deux faite avec ensemble matériel et logiciel différent.

Une est une cible que j’appellerais de facile en visuel assisté, M27, et une plus difficile avec M101.

M27 avec une pose de 20s qui s'affiche à l'écran, 200/1000 et l'ensemble Infinity :

5a04935dc46fe_fullM271x20s.jpg.d6592742f74cb3c5dbda5c76ce46e2f3.jpg

 

M101avec une pose de 5s, lunette de 115/807 et réducteur 0.8 avec l'ensemble ZWO 174MM et astrolive

 

5a04940501c1e_M1015sg379.jpg.de03d881b8e8d1fcdc4d921da9a41c31.jpg

 

Ce qu'apporte l'empilement et combien en faut-il ?

Dans un premier temps:

Sur les trois logiciels que j'ai cité l'empilement ce fait en direct, aucune image n'est enregistré, chaque nouvelle image est empilé, traité et l'ancienne supprimé.

L'infinity a une option que je n'est pas trouvé sur les autres, la possibilité de pouvoir revenir à l'image précédente, comme je l'avais dit utile pour supprimer le beau passage d'un satellite,

donc je suppose qu'il stock la version précédant l'image visualisé dans une mémoire tampon, mais dans tout les cas logiciel si vous fermer sans sauvegarder l'image visualisé, elle sera perdu.

Pour ce qu'apporte l'empilement et le nombre utile:

Je développerais principalement sur le logiciel infinity étant celui que j'ai le plus utilisé pour l'instant avec un capteur couleur.

Comme vous le remarqué sur l'image de M27 en pose unique montrer au-dessus, l'image est déjà bien détaillé mais avec beaucoup de bruit,

donc dans un premier temps une correction du bruit est faite dès le premier empilement, les détails obtenus sur la première image eux ne double pas.

C'est ce que j'aime bien avec ce logiciel Infinity, je ne sais pas comment il fait mais il gère très bien les corrections bruit et autres sans rien vous demander.

Dans un deuxième temps le nombre d'empilement apportera les détails et cela vient doucement; quand on voit le résultat de 20s sur M27 on ce dit qu'avec 10 images cela va envoyer grave, et ben non :P .

Voici le résultat de 20x20s de cette même image:

 

5a04a16133e30_fullM2720x20s.jpg.5e5b290bd3a6f1ff4dc46f7b563367f6.jpg

 

Le nombre lui dépendra de vos attente visuel, des performances du matériel et surtout des conditions de ciel.

Certes ce procédé d'observation permet de dépassé les limites qu'occasionne la pollution lumineuse en visuel pure sur son site, mais attention il ne la supprime pas,

plus on empilera pour avoir du bon signal plus on empilera du mauvais aussi, et en fonction des conditions atmosphérique elle apparaitra plus où moins rapidement,

exemple avec cette M1 observer sous un ciel bien dégager mais avec beaucoup d'humidité atmosphérique, je voyais au fil de l'empilement un décalage de ton entre le coté gauche et le coté droit de l'image.

150/750 atik infinity 25x35s.

 

5a04a706abfb9_M125x35s.jpg.2b7b3e353aaf155e7b5118124965f735.jpg

 

 

Edited by loye

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh ! c'est pas mal du tout !

 

j'ai noté que  c'était fait avec une infinity, elle est exclusivement réservée au visuel assisté ? en  fait que choisr finalement comme petite camera pas trop chère ?

 

fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non fred, tu peux imager avec la caméra Infinity, mais comme elle n'est pas refroidie elle est limite pour les longues poses.

Les cameras planétaires actuel peuvent très bien convenir pour cette discipline, tu peux bien commencer avec une 120MC ou MM,

USB2 ou USB3 n'a pas d'importance, je privilégierai un capteur CMOS pour ces possibilités en pose courte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now