lyl

From Russia with love

Recommended Posts

On pouvait trouver ces lunettes en angleterre encore assez récemment.

Ce n'est plus le cas et je crois que la production est discontinuée maintenant.

J'avais asquis la 100mm chez APM en Allemagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je pensais que c'était toujours en production???

http://rus.telescopes.ru/product.html?cat=1

Pareil pour LOMO telescopes: http://www.lomoplc.com/Astele203.htm

cela fait des années que le site propose ces télescopes mais ils ne seraient plus fabriqués. Je me demande ce qu'ils foutent en Russie à maintenir des sites actifs de produits qui n'existent plus.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour intes c'est pareil, apparemment ils sont encore réalisés à l'unité, mais il faut 5-6mois pour l'obtenir avec APM Allemagne.

Pour ces lunettes tal il faut observer les pa surtout en angleterre.

La 100mm valait neuve chez APM il y a 2 ans 330€.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, stanislas a dit :

Pour intes c'est pareil, apparemment ils sont encore réalisés à l'unité, mais il faut 5-6mois pour l'obtenir avec APM Allemagne.

Pour ces lunettes tal il faut observer les pa surtout en angleterre.

La 100mm valait neuve chez APM il y a 2 ans 330€.

ça dépend (pour moi c'est un MN intes micro), je viens de me fâcher tout rouge avec APM télescopes : 11-2 = 9mois++ -> 4eme report demandé pour la livraison

 

Effectivement, la fabrication à l'unité peut engendrer des catastrophes en terme de délai qu'une fabrication continue gère différemment.

Je ne polémiquerai pas trop durement ici en étalant les détails, c'est pas le sujet.

 

La seule chose à dire c'est qu'un contrat de matériel spécialisé c'est un montant et un délai. Délai dépassé : contrat rompu.

Pas la peine de "chougner" que c'est chez le sous-contractant que ça déconne. Un revendeur doit assumer ce genre de chose.

Edited by lyl
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/11/2017 à 11:58, stanislas a dit :

Oui mais bien pire dans 250-300

Je te laisse seul juge de cette phrase :-)

Mais pour abonder dans ce post  de l'intérêt  astro des 100/115 mm

quelques images au bon temps des webcams début 2000'

sans autostakkert et autres ...

 

Donc  avec un Télescope SkyWatcher 114/900 et  webcam ,

d'un copain anonyme :  http://rmass.free.fr/planetes.html

 

le 17/11/2005  Télescope SkyWatcher 114/900, webcam ToUCam Pro II ventilée en mode raw,
projection oculaire SR4mm(5.8mm réel), grandissement=7, F/D=55
mars21h41.jpg

 

le 14/03/2004   Telescope SkyWatcher 114/900, webcam ToUCam Pro II en mode raw
Projection oculaire SR4mm(5.8mm réel), grandissement=5, F/D=40
Addition de 150 images sur 200 , masque flou 1.6 8
s83.jpg

 

le 16/03/2004  Telescope SkyWatcher 114/900, webcam ToUCam Pro II en mode raw
Projection oculaire SR4mm(5.8mm réel), grandissement=7, F/D=55
Addition de 180 images sur 400
ju16032004.jpg

 

C'est vraiment très chouette ces images Astro avec des moyens simples

 

Bernard_Bayle

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec 18° de hauteur au-dessus de l'horizon?

Ceci dit belles images avec le jpm 115mm.

 

De mon côté Mars en janv.2017 avec le vmc 200 à l'inversion des températures le soir (fenêtres de 5-10min max)

http://alpo-j.asahikawa-med.ac.jp/kk17/m170118z.htm

avec la 127edt

http://alpo-j.asahikawa-med.ac.jp/kk17/m170120z.htm

http://alpo-j.asahikawa-med.ac.jp/kk17/m170117z.htm

Mars avec 18-20° de hauteur, petit disque de 5"

avec la tal 100mm

http://alpo-j.asahikawa-med.ac.jp/kk14/m140510r.htm

pour montrer la discoloration de Mars en avril-mai 2014 avec 100mm achromatique, la réfraction atmosphérique est gérable en filtrant avec filtres couleur simples, pour montrer encore les nuages atmosphériques de Mars.

100mm ce n'est pas rien même achromatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela confirme bien qu'avec un/une 100 mm, que ce soit en visuel ou en photos, on obtient déjà beaucoup. A titre d'exemple avec le club de Challans, j'observais le passage d'Europe sur le disque de Jupiter, et l'ombre était parfaitement bien visible 80% du temps. Le satellite aussi mais seulement un peu au début sur le bord intérieur du disque, puis il a disparu. A quelques kilomètres de là, même observation mais avec un C8, et l'ombre était selon les observateurs visible mais très difficile quand même. Je ne veux pas dire que 100 mm cela vaut 200 mm en résolution, mais ce que l'on voit à 200 mm, on le voit très souvent à 100 mm. Je ne parle pas d'objets diffus....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les images ccd avec la toucam et le 115 sont très bonnes, surement mieux aujourd'hui avec les nouvelles cam.

Cependant je doute qu'elles soient prises avec Mars à 18-20° de hauteur.

Les dessins donnés ont été pris sur Mars avec 18-20° de hauteur, c'est une autre histoire.

Question de turbulence locale et de tube, pas trop de ciel.

Je me souviens de Mai 2005 avec ici tout le mois presque des images fixes à ces hauteurs dans le 150mm.

Pas revu depuis, question d'agitation d'images.

100-150mm pour Mars prochain c'est un bon départ le plus efficace.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, stanislas a dit :

Cependant je doute qu'elles soient prises avec Mars à 18-20° de hauteur.

stanislas, décidemment tu es un mec qui doute tout le temps !!:ph34r:

pourtant c'est  bien écrit     le 17/11/2005 .............. etc

en 2005 Mars était à 57°  le 7 novembre  !!!!

Capture.JPG.6fee620722187090707864a8ea5ceacb.JPG

 

 

Edited by Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je ne m'abuse, le prochain Mars sera très bas sur l'horizon de sorte que les exemples donnés peuvent être aussi dans ce cas.

Merci pour cette dernière vue avec tous les paramètres, le post d'avant n'en disait que rien.

Bravo pour l'élévation fournie à la seconde d'arc près, pour le début ou la fin de l'acquisition?

On ne doute plus de rien.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, stanislas a dit :

Merci pour cette dernière vue avec tous les paramètres, le post d'avant n'en disait que rien.

Bravo pour l'élévation fournie à la seconde d'arc près, pour le début ou la fin de l'acquisition?

"Le post d'avant n'en disait rien " ?????

Alors le post d'avant ........... tu remontes et tu lis  si il t'arrive de lire et non pas de douter  !!

Le 17/11/2017 à 15:56, Bernard_Bayle a dit :

 

 

le 17/11/2005  Télescope SkyWatcher 114/900, webcam ToUCam Pro II ventilée en mode raw,
projection oculaire SR4mm(5.8mm réel), grandissement=7, F/D=55
mars21h41.jpg

 

quand a : "

 

<<<< Bravo pour l'élévation fournie à la seconde d'arc près, pour le début ou la fin de l'acquisition?"  >>>>

Faut apprendre à lire au  lieu de douter ,  la aussi c'est écrit dessus , information about Mars

c'est simplement issu du soft   SkyMap Pro

 

Je pense que tu n'as toujours pas compris qu'en 2005 Mars était à 57° de hauteur mais bon j'abandonne !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez raison ,

Je n'ai toujours pas vu l'élévation dans ce post, le 1er, qui n'y est pas.

A titre de comparaison voici ce que j'ai fait en 2005 avec une 102mm mais en décembre avec une élévation similaire.

5a10839330b70_MARSSMk19Dec05.jpg.a5429c28a5c70d5612f45a6e8ac930d0.jpg

Maintenant des photo anonymes, sans lieu d'observation, sans conditions d'observation, en principe c'est classé vertical.

Faut jeter l'éponge, je suis d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, stanislas a dit :

Si je ne m'abuse, le prochain Mars

 

S'cusez le hors sujet ;)

Mais comme Stanislas, je constate par exemple dans la galerie photo que certains parlent d'un Jupiter, un Saturne ...

Alors que c'est UNE planète, UNE photo, UNE image . . .

Si quelqu'un avait une explication, que je me couche moins bête :/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il m'a semblé y voir les faits suivants:

- forum sur la lunette tal 100mm, qui a dérivé sur d'autres modèls et aspect,

- une perpective d'utilisation pour les planètes à venir, notamment mars,

- la situation générale de ces planètes pas très haute sur l'horizon, l'an prochain et après,

- des exemples de résultats pour des hauteurs semblables,

etc...

Comme en fait très peu lisent ce qui est depuis le début, on en arrive aux combats de chefs pour des gratouillis.

Etonné qu'on a pas parler de dobson...

Comme écrit plus haut je jette l'éponge (je ne reprends pas).

Plus clair?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, robert bertrand a dit :

pour repondre a ALAING, un jupiter au gouvernement 

 

???

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, robert bertrand a dit :

pour repondre a ALAING, un jupiter au gouvernement 

SVP le mode bistrot c'est pas ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, un peu de persévérance et le hasard vous sourit.

Une enchère sur une TAL-100RS en focuser 2" et traitement multi-couche.

Le vendeur s'en sépare parce que "elle marche plus".

 

La bête sur pied après une matinée d'efforts récompensés : elle est immense avec le pare-buée plus grand que celui de la Vixen102M de ma soeur.

Je dis bête parce que le tube est lourd comme un âne mort, quasiment deux fois le poids de la Scopetech 80/1000 que Stanislas m'a rachetée. La losmandy n'est pas complètement déployée, on peut monter encore de 25-30cm. Je suis pas petite mais là ...

IMAG0133.jpg.0925b7d20c2c592eda9f1eba7bd260dc.jpg

---------------------

Du boulot mais la surprise est à la clef : le vendeur l'a équipée à minima pour la vente.

Première surprise : le focuser fait du bruit et se bloque. Un roulement du crayford est éclaté. Je remplace par le Baader Steeltrack que j'ai gardé et par bonheur ça rentre pile et je garde la possibilité de rotation avec cet anneau de serrage. Là c'est du bol... mais bon après tout c'est Noël.

IMAG0118.jpg.edd12d654330ecb63de96bb47ebb210c.jpgIMAG0120.jpg.6a3c6d12f0d1fe49606c462cc30bfcec.jpg

Le bafflage est complet, 4 baffles pour un 1000 : je suis surprise. L'objectif n'est pas neuf et le prédécesseur a du nettoyer avec de l'essuie-tout. C'est pas grave car ce qu'on voit est du au néon positionné exprès. Seule la face avant est concernée, donc pas de soucis de contraste.

De toute façon j'ai pas résisté mais je me suis retrouvée bloquée : le doublet est calé par vis latérale pour le crown et ... scellé avec une glue ou un goudron. Bon .. les 3 spots de champis au bord sont arrêtés, donc j'insiste pas.

En passant : la marge des verres et de 2mm (104 pour 100mm) et le tube est sacrément épais : pas de soucis de filetage, ça change. De plus ça rentre juste juste sur plusieurs centimètres pour l'alignement.

Bon ... au moins c'est droit dans l'axe.

IMAG0115.jpg.189da1ea592aba5e67130bd698925952.jpgIMAG0116.jpg.cd5e555031d8d74318fd41ae03f648cb.jpgIMAG0127.jpg.4a1e860a2a60f01735df8dac35bd7161.jpg

Changé la barre de queue d'aronde, version trop fine pour ma pince sur la Losmandy (frayeur en accrochant car elle ne tient pas).

Je nettoie le reste et la je reste bouche bée en ouvrant le RC qui est très gros pour un 1"1/4. (45mm dans la plus petite dimension (soit surdimensionné à loisir).

C'est un RC collimatable avec un miroir de précision.Bon, je comprends pour quoi il faut loger les 40mm de diamètre plutôt qu'un rectangle. Ça mégotte pas chez les russes, on construit autour de l'optique, et pas l'adaptation de l'optique dans la boîte. Ça aide pas pour le poids ceci dit.

IMAG0123.jpg.9b4ebcd5047cbb755c57b47109d9c47d.jpgIMAG0125.jpg.9bc7c1ee670daa22343ac0f437bdab63.jpg

Et enfin le coup de chiffon une fois trouvé des vis M4 pour monter le chercheur réticulé et là j'ai avalé ma langue tout s'explique.

TAL.png.10bf123afeeb23ac972b1c019aba53bc.pngC'est une 100R, avec un focuser 2" et le multi-traitement, je suis tombée sur une exception.

De tout ce que je sais, je ne pensais pas qu'ils en avaient fait en 2" et encore moins avec le nouveau multi-coating.

Tout s'explique, le traitement c'est un des premiers à basse température, d’où sa fragilité.

 

Mais du coup me voilà avec la version semi-apo, un peu moins sophistiquée qu'un Zeiss AS 100/1000 (RC=3.7) contre ici RC=4.5.

J'en ai la larme à l’œil, j'avais déjà fait une affaire avec la Vixen 102M de Vador il y a quelques années mais là.. c'est une surprise de Noël que je vais de ce pas essayer en terrestre.

Au smartphone, à main levée. (Hypérion 36 et Stellarvue 4.9)

Pupille de 3.6mm (x28) et 0.49mm (x204) pour le zoom sur le haut de la barrière.

C'est bien la semi-apo/enhanced achromat avec son petit résidu à contre-jour sur une arête éclairée par le soleil. On notera le bafflage qui tient le coup et les Airy qui s'invitent sur les sources surexposées, c'était le but.

:x

IMAG0137b.jpg.a98a985fa7b5a774bea9d0f317ef4927.jpg  IMAG0136b.thumb.jpg.58ad4cb8a437af9c9a022c7ad8353c24.jpg

Joyeux Noël.

 

 

Edited by lyl
  • Like 1
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comparaison Japon-Russe, à droite, un RC 2" full size, miroir plein cadre >47mm, à gauche mon Lolli planétaire.

IMAG0138_2.jpgIMAG0139_2.jpg

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, lyl a dit :

C'est une 100R, avec un focuser 2" et le multi-traitement, je suis tombée sur une exception.

Le vrai miracle de Noël ? ........de la belle ouvrage !

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, gagarine a dit :

Quelle différence avec la version Apolar 125

Le jour et la nuit

La TAL apolar 125R APQ date un peu ; c'est un astrographe à champ plat d'avant que TS sorte les photoline, il est de bonne qualité couleur mais pas fait pour le visuel.

Le backfocus est trop court pour un renvoi coudé 2", on y met préférentiellement un APN ou une caméra.

http://r2.astro-foren.com/index.php/de/9-beitraege/01-aeltere-berichte-auf-rohr-aiax-de-alles-ueber-apos/192-a130-tal-125r-apolar-apo-refraktor-125-940

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah non j'ai pas le browning walther mais j'ai quelques cailloux bien choisis qui pèsent leur poids, le lanthane c'est pas léger, même fluoré.

Après tout, les diamants sont éternels.

IMAG0142b.jpg.fbf10294a1d22c23a9f30e04a773aa2b.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite sortie malgré quelques rafales de vent en fin d'après-midi.

des nuages déchirés , vent d'altitude, un peu humide.

La Lune est là, ça turbule déjà à x100 et Copernic est sans gradins sauf une fois pendant quelques secondes.

Mars, idem, découragée rapidement mais j'ai quand même vu un découpage de 5-6 zones brièvement, sans effort de luminosité comme sur la 80/1000 en août dernier.

Un peu en décalé j'ai un visu à travers quelques branches dénudées sur Orion. C'est satisfaisant, j'ai alterné un peu entre un University König 16 et le TAL UWA 15  : le Tal a un bon peps. Le cœur d'Orion est trouvé à trois étoiles et j'ai patienté pour la 4eme qui apparait une fois que mon œil s'est remis de l'observation lunaire... La séparation est nette, un vrai boulevard pour capter les deux autres pour faire 6 quand le ciel le pourra.

Quoi qu'il en soit, c'était pas du champ profond flamboyant avec la Lune à côté, 3mm de pupille n'était déjà pas efficace. L'Hypérion 36 rangé aussitôt. dommage, il est très bon à f/10 d'ailleurs, bien plat le champ.

 

La nébulosité sur Orion n'a que peu de teinte, mais se découpe en quelques figures, un peu d'extension mais pas grand chose, ça enrobe les trois étoiles en chapelet qui s'éloignent du cœur et des nébulosités sur l'étoile à l'arrière, seul indice de couleur cyan et le bec séparé par une zone sombre. Bof mais quand même plus lumineux que mes souvenirs qu'avec la Vixen 102M en ville. La 100R à plus de peps sur les nébulosités que dans mes souvenirs malgré les mauvaises conditions.

 

Petit tour en star test, j’appréhende toujours sur un instrument d'occasion au cas où il se soit pris un coup.

Rigel est accessible confortablement.

Belles surprises,

a) les anneaux intra sont bien ronds en périphérie et sont nets par instants. Ça bouillonne pas mal quand même

b) en extra, RAS, rond aussi, l'extérieur est un peu plus lumineux, signe d'aberration sphérique légère mais j'ai du mal à cerner la couleur qui n'est pas nette sur l'anneau extérieur.

c) intra-extra asymétrique, ça surprend, l'image est blanche en intra, jaune-citron et pointe de violet au centre au début de l'extra. A la réflexion typique de semi-apo, je confirme.

C'est surprenant d'ailleurs car sur les ED on traine un violet persistant alors que là il s'efface en s'écartant et laisse juste le jaune, sans le halo.

 

Je sais que Rigel tire sur le bleu mais là c'est régulier en teinte sur l'intra : léger léger comme blanc bleuté.

En extra-focal, on attrape le violet rapidement au centre et ensuite c'est jaune avec peu de complément

Vraiment chouette ce type chromatisme.

 

J'ai cherché un peu ce qui pourrait être la combinaison en verre russe. J'ai trouvé un candidat en TK23 (SK5) + OF4 (~KZfs5), il y a peu de choix de Kurz Flint chez eux. La plage planétaire serait du ~ 500-630, pas simultanément mais j'ai été surprise, c'est versatile, elle coupe quand même le H-alpha sur les forts grossissements mais fait réapparaître du cyan/ bleu sur Mars., le vert assez haut vers 520-530 et rejeté (c'est la coupure chromatique qui est posée là, ça mérite de vérifier tout ça un jour ou l'on peut.

 

Bon, vu qu'on peut pas grand chose, je remballe et constate de la buée quand je range le renvoi coudé géant, ça condense dessus côté alu.

Premier avis : une belle lunette très plaisante, vraiment supérieure à la Vixen 102M mais ce n'est pas la même catégorie. Je me souviens d'une SkyW 120ED qui était franchement molle à coté malgré plus de flux sur Orion.

Ah ... tant que j'y pense, la mise en température, je n'ai pas constaté. Ça s'est fait le temps que je monte le trépied et fasse des allez-retours pour monter les accessoires sur le toit terrasse. A revérifier.

 

-----------------------------

Pour la technique :

ce n'est qu'une 100mm à priori non spécialisée avec des verres meilleurs que la combinaison BK7-F2 à f/D 10, transportable sur banquette arrière/coffre, un diamètre d'entrée pour le "run Messier", pas sûr de le compléter.

Sur qu'une TEC 140 à côté fait expliquer son prix.

Estimation réglage TAL, défocus admissible : +/-0.1mm à 550nm pour diffraction limited. (3/3.5 graduations de largeur à prendre à 0.7 de hauteur)

-très serré en lunaire. 500-610

-utilisable sur Mars avec moins de grossissement : jusqu'à ~585-630

- la page de teinte bleue (bleu+cyan+turquoise) : 480-500 est présente en //, moins piquée

- le vert du repliement à 527nm est rejeté au bout

En CP la tolérance au défocus augmente avec la pupille de sortie, on récupère le H-alpha qui n'est pas loin et il est piqué.

Forte ressemblance avec les lunettes ED+lanthane beaucoup plus courtes qui sont calées encore plus haut, ce n'est pas du Zeiss AS bon... ce dernier disperse moins, avec un violet difficile à voir (et techniquement replié plus bas ~560nm) mais c'est très adapté pour du 100mm moyen. Le Zeiss AS donne plein potentiel à 150f15 en photo comme une photo de Peter Ceravolo l'avait montré en lunaire. Dommage que chez TAL, ils n'aient pas poursuivi ce petit plus sur les verres, trop cher sans doute dans les années 2000. Je cherche la combinaison et j'ai trouvé quelques approximations entre du crown lourd mais peu dispersif + kurz-flint mineur, ou plutôt un baryum crown + flint léger

Pour les résultats, probablement x200 sans problème en lunaire et l'oculaire 6.3mm incite à la limite de x160 pour du peps en planétaire, On peut pousser plus mais c'est pas utile.

En champ profond, c'est top.

Elle fait de tout, correctement, agréablement, raisonnablement. Valeur sûre, efficacité russe.

Voici la version avec un BAK2-LF5, on est entre les deux avec un calage F-d, le violet est contrôlé en laissant un peu filer côté rouge. J'ai pris comme référence les mesures de focus de W.Rohr pour la TAL de Bernhard Schmidt. L'aberration sphérique serait optimale dans le jaune-vert.

L'idée est que de toute façon, 100mm manque un peu de flux en planétaire et que on ne grossira pas énorme (1D-1.6D maxi). Sur la Lune par contre, on a cherché une plage compatible, assez haute et large ici le centre va être vers 550nm, plage 521-575nm. Ça fait un petit bonus de résolution et une mise au point compatible avec l’œil.

image.png.c030eb5bcdb2b129a6a6b106d301512b.pngimage.png.9a0cabf0f4b47524a8a47d8fcd834be9.png

Piqué perché haut en lunaire 521-575 et bonne plage en planétaire 506-617. Je confirme le ressenti en visuel.

image.png.fae449f6b006a571995251de0e308263.pngimage.png.9e0d008b484c4ddca38a12e9bc9996e3.png

 

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Achaim

       

      Enfin....(premières impressions)
      après ma demande de conseils qui avait tourné au vinaigre sur le forum  entre les protaka et moi pas protaka meme si c est le top ....j' en était arrivé a la EDF 125  et aussi sur les conseils de pierro A    .....
      Après quelques économies j ai pu acter 
      Premiere impression au déballage 
      La lulu est très bien confinée dans son carton avec la mousse qui va bien et pourrait tout a fait remplir une caisse en bois fabrication maison ,mais  j ai pris une valoche ne sachant pas( lulu chère , surtout pas bobo ☺️) , mais du cp puisque ds le bois sa n aurait pas été nécessaire..
      La bête par elle même impressionne avec son po maxi ....c est du lourd , je vais pouvoir mettre mes apn enchaîné dessus .....le support de chercheur est présent ainsi que le test optique 
      Pour moi num  0036 a 0.96,5...
      Étonnant ....ce doit être plutôt le numéro d une série je pense 
      Malgres l annonce a 8 kg ...comme mon tube , je la trouve plus lourde , impression sûrement due a la charge repartie sur un plus petit volume ...
      Ma lulu ts 80  me fait la gueule à côté 
      Pas pu jeter un oeil dedans encore 
      On laisse mijoter le désir , mais vu que c est plus pour l observation que la photo , et bien je vous ferai part de la suite en photos justement , voir ce qui se cache derrière la bete , et son comportement ....
      Voilà donc la finalisation pour moi du débat houleux d il y a quelques mois ....
      Reste plus qu a ....
       
       
       
    • By Stfcap
      Bonjour,
       
      J’attends l’arrivée d’une Asi183MC Pro. J’ai cru comprendre qu’elle n’est pas idéale pour ma lunette APM/LZOS 130/780. Mais cette cam était une trop bonne affaire pour la laisser passer...
       
      Apparement, avec ses pixels de 2,4 μm le capteur est dédié aux poses longues et optimisé pour les focales courtes. Mais je ne compte pas acheter un réducteur Riccardi x0.75. Je préfère l’aplanisseur x1 pour conserver un peu de polyvalence : visuel/photo planétaire + CP.
       
      Alors voilà... Avant de pouvoir effectuer les premiers essais, je cherche à comprendre quelques lois de base de l’astrophoto. Et je pars de loin...
       
      Les caractéristiques annoncées pour cette lunette sont :
      - Pouvoir séparateur : 1,06 (source astroshop.de)
      - Résolution : 0,88" (source Pierro-Astro)
      Mais en fait, on parle si je ne m’abuse de la même chose... Dites moi si je me trompe quelque part :
       
      La résolution max de l’instrument dépend de son diamètre pour une longueur d’onde donnée. En l’occurrence, qui peut le plus peut le moins donc on calcule avec celle du bleu à savoir 450 nm. Et on obtient avec la formule adaptée : 0,252x450/130 = 0,88"
       
      Le pouvoir séparateur annoncé par Astroshop correspondrait quant à lui à la résolution moyenne ? C’est à dire, en calculant avec la longueur d’onde du vert à savoir 550 nm ? On obtient en effet : 0,252x550/130 = 1,07"
       
      Bref, passons à une étape supérieure (ne vous moquez pas svp) :
      Échantillonnage de mon setup : 206x2,4/780 = 0,63"
       
      D’après le théorème de Nyquist-Shannon, l’échantillonnage idéal = résolution moyenne /2. Et il faut faire attention à ce que l’échantillonnage effectif ne soit pas supérieur à l’échantillonnage idéal. Mais en l’occurrence pour un seeing de 1 seconde d’arc : 0,63 > 0,5... Donc, que faut-il en déduire ?
       
      Apparement le plus important serait la règle suivante :
      Résolution limite = résolution du setup 
      Mais si le seeing > résolution du setup... Alors le seeing = résolution max. Jusque là c’est logique.
       
      Toujours selon la règle de Nyquist-Shannon : l’échantillonnage doit correspondre à 1/3 du seeing. Certains disent que ça marche bien jusqu’à 1/2 du seeing...
      Donc quand le seeing se situe entre 2 et 3", je dois appliquer un échantillonnage de 1 seconde d’arc par pixel. Soit, avec ma focale, imager avec un capteur doté de pixels de : 780/206=3,79 µm... En l’occurrence ce n’est pas le cas.
       
      Donc logiquement, avec un capteur doté de pixels de 2,4", je devrais pouvoir sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 0,63x3=1,89" et 0,63x2=1,26". En dessous je serai en sur-échantillonnage ? Je me trompe ?
       
      Cela voudrait dire que je n’ai pas un setup adapté pour un seeing < à 1,26" ? La seule conséquence serait un temps de pose plus long que nécessaire ?
       
      Et comment dois-je imager alors quand le seeing est supérieur à 1,89" ? Dans ce cas, j’ai cru comprendre que la seule solution possible pour ne pas être en sous-échantillonnage, serait finalement d’imager en Binning 2x2. Et donc de ne pas profiter du plein potentiel du capteur...
       
      En effet, 206x2,4x2/780 = 1,27"... Dans ces conditions en théorie mon setup devrait sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 1,27x3 = 3,8" et 1,27x2 = 2,54" ?
       
      Et quid alors d’un seeing situé entre 2,54 et 1,89" ? Binning1 ou binning2 ?
      Je crois plutôt que j’ai fait une erreur de raisonnement quelque part...
       
      Quoi qu’il en soit, je me dis que jusque là ça peut quand même marcher plutôt régulièrement, même en région parisienne où le seeing tourne souvent entre 2 et 3. Mais il est alors impératif de soigner la mise en station afin que l’erreur soit inférieure à l’échantillonnage (ah oui quand même ! Pas facile !). Sinon, j’aurai des étoiles en patates. Difficile à obtenir, mais heureusement, l’asiair pro est très intuitif et facilite grandement les choses. Cela ne me semble donc pas impossible à réaliser avec l’azeq6 et l’asi290mini en guidage.
       
      Bref, ce raisonnement est-il dans le bon ordre ?
      Je peux peut-être combiner des shoots en binning1 avec d’autres en binning2 ?
      Éventuellement ajouter l’a7s dans l’équation pour profiter de ses gros pixels et ainsi réduire les temps de pause ?
       
      Merci de vos éclaircissements !
      Stéphane
    • By Meade45
      Bonjour!
       J'ai entre les mains une petite APO TS 80/560 dont la destinée est d'être posée en // de mon tube.
      Elle fera ainsi du guidage mais aussi de l'imagerie grand champ.
      Mais avant cela, comment faire pour l'aligner au poil sur l'axe du tube dessous , ne possédant que les simples colliers livrés avec ?
      Faut-il jouer au pifomètre sur les fixations?
      Merci pour le retour de vos expériences.
      Guy
       
    • By ndesprez
      Bonsoir,
      La question est simple : c'est fait comment dedans ?
  • Upcoming Events