joko

Oculaire de vision nocturne avec tube amplificateur GEN3

Messages recommandés

Bonjour,
Je souhaite partager avec vous mon site "Oculaire de vision nocturne avec tube Génération 3 pour l'astronomie" visible au lien suivant :
https://oculaire-vision-nocturne.jimdo.com/
J'utilise depuis peu un Oculaire de vision nocturne intensificateur de lumière de dernière génération. 
Le résultat est tellement impressionnant que je n'utilise plus mes oculaires classiques autre que pour du planétaire.
Je tiens à souligner qu'il s'agit ici d'observation visuelle, c'est une technologie qui amplifie les photons contrairement à l'eVscope par exemple qui nécessite un suivi pour pour accumuler des photos.
Ce site à donc pour vocation à faire découvrir ce type d'oculaire.
Cordialement,
Jonathan

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Mais en raison d'un faible nombre de ventes, ces produits ne sont plus distribués."

 

Tu m'étonne 6000e l'oculaire.. pas très abordable mais l'idée est géniale et faut quand même un bon ciel.

J'suis sur qu'à  "grande échelle" ça se vendrait comme des petits pains dans la communauté astro.

Je me demandais  la même chose sur les nébuleuses(Tycho Brahé) et si c’était visible en radio X de l'hopital :)

 

 

Bien fait ton blog.

Merci pour l'info

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne initiative, par contre cela détruit la vision nocturne :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette présentation Jonathan. Dans le passé, j'avais mis l'oeil sur un système intensificateur d'images monté dans le porte-oculaire d'un Obsession 15" sûrement de toute première génération. C'était tout vert, j'avais vu un amas globulaire mais n'avais pas été totalement emballé. Maintenant, les choses sont bien différentes car l'intensification a été plus que décuplée, ce serait intéressant de retenter l'aventure. Bruno S. a sûrement son mot à dire car il s'intéresse depuis longtemps à ce genre d'outil qui n'est pas d'un emploi compliqué.

Jonathan, j'ai vu le rendu dans ta galerie (c'est déjà plus aguichant que les photos qui circulent de l'Evscope), il te reste plus qu'à dessiner ce que tu vois dans cet oculaire comme certains le font déjà (Dave Holt).

Peux-tu nous expliquer pourquoi le filtrage en UHC ou OIII n'est pas possible avec cet accessoire ? Car ce serait un bon moyen d'étudier les différents types d'émission d'une nébuleuse.

Fabrice M.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais fait un peu d'intensificateur dans les années 1990 au club de Villeneuve St Georges, mais j'étais plus un utilisateur qu'un bricoleur de ce genre de manip.

C'était très efficace au T620 de Saint Véran avec un camescope derrière pour enregistrer et partager avec d'autres sur un écran (on pouvait "regarder" en communauté et le temps de télescope était partagé équitablement).

Je dois encore avoir qq images sur mon disque dur. Je suis curieux de l'évolution du système.

Merci pour ton "éclairage" ! :D

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

yapo : si tu retrouves quelques images cela pourrait être intéressant de comparer les rendus. Même si ce type d'oculaire est fait pour du visuel, les photos ne rendent pas compte de l'immersion et de tous les détails que l'on peux voir avec parfois un effet 3D.

Sky runner : moi et les dessins ça fait 2 :-) Je vais déjà essayer de faire quelques CROA, mais je n'ai pas la plume facile.

Pour les filtres visuels ils n"ont aucun effet car l'oculaire est plus sensible aux raies H-Alpha principalement. Le contraste des filtres H-Alpha du 12nm au 3nm aura un impact sur les nébuleuses (planétaires ou diffuses). L'oculaire est très sensible dans le rouge donc les filtres avec une bande passante allant du 610nm à 685nm sont à favoriser pour observer les galaxies, amas d'étoiles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait il s'agit d'un photomultiplicateur, miniaturisé apparemment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, donc ce serait bien d'avoir la courbe de sensibilité spectrale de ce modèle pour mieux apprécier son éventuelle polyvalence d'emploi sur tous les objets du ciel profond...

Fabrice M.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que YT tue la qualité des images;

J'imagine que ça doit etre pas mal du tout en directe.

Tu devrais loué ton truc ;)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pic de sensibilité est autour de 775nm. Plus d'infos ici sur un oculaire muni d'un tube GEN3 équivalent au mien :

http://www.ceoptics.com/ccd/ccd_tech_report.html

En ciel profond, cela fonctionne sur tous les objets, avec un résultat moins important sur quelques galaxies spirales vues de face.

 

Le louer, oui si on me demande mais je serais présent pour l'utilisation. A voir si des clubs astro sont intéressés ou des particuliers.

A noter dans la vidéo postée par .saci que le scintillement est quasi imperceptible à l'oeil, sauf si on grossit trop. Sur cette vidéo c'est la sensibilité de la caméra qui fait apparaître le scintillement. Et en vrai s'ajoute un effet d'immersion et de relief 3D.

Modifié par joko
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai utilisé ça dans un cadre militaire, excellent pour la détection.
 Compte tenu de mes capacités dans la perception des couleurs, c'est sans intérêt pour moi, il faut attendre que le système évolue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un très bon document que tu nous apportes ici Jonathan sur la réponse spectrale. Le proche IR est abordable mais suis déçu par l'aspect bien décalé vers le rouge. Je comprends mieux pourquoi les filtres OIII ou Hbêta ne sont pas les bienvenus dans le système.  Malgré sa plus faible réponse vers 500nm, cet oculaire de vision nocturne doit pouvoir encore ramasser du flux OIII puisqu'il est puissant. C'est juste dommage qu'il n'embrasse pas complètement la fenêtre de 400 à 700nm, là où pas mal de sources du ciel profond émettent (galaxies, amas et néb R). Par exemple, la fenêtre bleu-violette est shuntée. Après, le mieux est de voir tout ça sous les étoiles.

Fabrice M.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour a vous.

j ai eu l occasion sur cloudynights de converser un peu avec Jonathan et ai pu apprecier son blog drolement bien fait et super intéressant...

depuis quelques années je m intéresse beaucoup aux dispositifs à intensificateur d’images, tant pour l Astro que pour du terrestre nocturne... 

j ai pu à la longue me procurer un tube cascade de « gen 1 » (p8079hp) et un vieux gen 3 (mx10160) que j ai bricolé en les associant à des objectifs de récupération rapides: un ouvert à 1 avec 90 mm de focale et un autre ouverte 2 avec 160 mm de focale... 

observateur depuis bientôt 40 ans, cela m à fait redécouvrir le ciel d une manière spectaculaire, au moins en grand champ... utilisé en ciel bien noir, dans les Landes ou cœur des Ardennes, c’est un véritable bonheur de se balader dans la Voie lactée ou même d apprécier des galaxies comme m51 ou m81/82, avec de si petites optiques, avec un contraste et certains détails auparavant inaccessibles ou difficilement accessibles, à ouverture comparable... du fait de la réponse des gen 3 classiques ( GaAs) plutôt bonnes dans le rouge et proche ir, pas mal de nébuleuses et aussi amas globulaires sont des cibles de choix pour ce type d’instruments...

 

Si on souhaite avoir une meilleure réponse pour de plus courtes longueurs d ondes, un peu plus vers le bleu, alors il serait intéressant de se tourner vers des dispositifs utilisant des tubes équipes des photocathodes de formulation GaAsP, voir peut être même les anciennes S20/S25 (bi/multi alkali? de mémoire, faut que je relise mes archives...)... ces  formulations de photocathodes, utilisées pour les gen 1 et gen 2 , ont une réponse spectrale un peu plus favorable me semble t il pour les faibles longueurs d ondes (300-500 nm à la grosse louche, à vérifier...), ... associées à une optique la plus rapide possible, ça donne de bon résultats pour les objets Astro rayonnants aussi dans ces gammes là... en plus comme ces photocathodes sont associées à des produits de « gen 2 », niveau prix, cela devient plus accessible, généralement parlant...

 

juste quelques remarques en passant...

 

A bientôt’

 

Lambda

 

Modifié par lambda

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rebonjour. 

 Pas beaucoup d écrits francophones dans le domaine de l’astronomie, la dessus... c est vrai que la littérature est plutôt aride....

 

Peut etre quand même quelques références de ci delà, intéressantes pour nous autres hobbyistes...

 

"Les intensificateurs d'image, utilisation en astronomie amateur", T. Midavaine

 

"Les intensificateurs d'Image", T. Midavaine, Octobre 2004 (presentation PPT)

 

"essais d’un amplificateur d’image", F. Bourge, P. bourge (« l’Astronomie », 1986)

 

"Astronomie Intensifiée" Y. Pothier, R. Monnerot (club Cassini, de Villeneuve-St-Georges).  C est ce dont tu parlais, Yapo, il me semble...

 

Normalement toutes retrouvables sur le net ...

 

a+,

 

Lambda

 

Modifié par lambda

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Sky runner a dit :

C'est un très bon document que tu nous apportes ici Jonathan sur la réponse spectrale. Le proche IR est abordable mais suis déçu par l'aspect bien décalé vers le rouge. Je comprends mieux pourquoi les filtres OIII ou Hbêta ne sont pas les bienvenus dans le système.  Malgré sa plus faible réponse vers 500nm, cet oculaire de vision nocturne doit pouvoir encore ramasser du flux OIII puisqu'il est puissant. C'est juste dommage qu'il n'embrasse pas complètement la fenêtre de 400 à 700nm, là où pas mal de sources du ciel profond émettent (galaxies, amas et néb R). Par exemple, la fenêtre bleu-violette est shuntée. Après, le mieux est de voir tout ça sous les étoiles.

Fabrice M.

Au delà des chiffres déjà élogieux, le visuel est bluffant et c'est bien là tout l'intérêt. 

Comme le mentionne Lambda, il est aussi possible d'observer avec quelques très bons tubes GEN1 ou GEN2 tout en sachant que Lambda est un excellent bricoleur pour maximiser les capacités des tubes.

Plus la focale du télescope est courte, meilleure sera l'observation. En dessous de F/4, c'est parfait et au delà cela reste pleinement utilisable (mon DOB est à F4,9).

Je viens tout juste de commander un Objectif Vivitar 70-210mm ouvert à 3,5. Couplé à l'oculaire je pourrais obtenir un grossissement de x2,7 à x8. Parfait pour les objets très étendus tels que les nébuleuses non planétaires et M31. Premiers tests la semaine prochaine...

Jonathan

Modifié par joko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le site de Televue, on parle également d'oculaire électronique TNVC Night Vision (http://www.televue.com/engine/TV3b_page.asp?id=36). Le prix est moindre plutôt 3 à 4 Keuros. Televue est très enthousiaste...

Je rêve..., mais voilà le moyen ultime pour ma FS60 qui devient ainsi presque universelle.

Je n'ai pas encore trouver beaucoup de retour en dehors de celui de Oko.

 

Philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, PhFL a dit :

Sur le site de Televue

 

Tien je n'avais pas vu, merci pour l'info.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intérressant: si la diffusion augmente les coûts pourraient diminuer. Plus simple et vivant que le stacking en temps réel... Mais monochrome, et pour l’instant plus cher aussi. A suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A voir dans la vraie vie.

Pour l'instant (d'après vidéos) pas super emballé.

https://youtu.be/z7nwvPQGLlw

 

Vidéo depuis un smartphone - zoom avec le smartphone

Système amplifié Televue

Dobson 32 pouces (excusez du peu)

 

Bah, ça ne me fait pas baver....et certaines choses m'interpellent même.

Jc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui resultat super bof dans la video que tu as postée. Dans les commentaires ils s’extasient d’avoir pu voir des étoiles de magnitude 16... Avec un dob de 80cm...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis c'est fait avec un objectif achro..d’où ces halos autour du trapèze.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

 

Il est vrai que les vidéos ou photos de ce qui est transmis par ces tubes ne rendent souvent pas justice à ce que l on perçoit réellement à l œil nu à l oculaire de l appareil....

Le truc c est que l utilisateur qui veut illustrer les capacités de l intensificateur et partager avec d autres ce qu il voit est obliger d’utiliser,  dans les forums ou ailleurs, une image ou vidéo prise avec un camera, smartphone, ce que vous voulez... 

en fait, la dynamique de l œil est clairement supérieure à celle des cameras, appareil photo Qu’on utilise en tant qu hobbyistes, et l usage d une caméra/apn, sans précautions particulières, dégrade par nature systématiquement l image ou qualité de vidéo qu on veut montrer....

les appareils de vision nocturne dont on cause ici sont clairement conçu initialement pour être utilisé à l œil nu, entre autre, par exemple, le choix de la couleur de l écran » phosphore » est d ailleurs étudiée pour correspondre au pic de sensibilité spectral de l œil humain.

bref, dans notre contexte d usage, ce sont clairement des appareils pour travailler en mode «  visuel assisté », mais pas pour faire de l’imagerie fine/hd telle que ce que l on peut voir dans les pages de ce forum...

 

De ce fait, la meilleure facon a mon humble avis, de témoigner de ce qu’en l on voit par le biais d un intensificateur de lumière, serait le dessin traditionnel « a l oculaire « en jouant pourquoi pas avec des filtres à bandes étroites bien choisis...

 

 

 

En ce qui concerne le halo autour des sources ponctuelles, c est en fait un défaut par nature propre aux gen 2/3, du fait de la présence de la galette de micro canaux (MCP) permettant la multiplication électronique des électrons incidents emits par la photocathode.

 

ici un bon document expliquant entre autre ce phénomène.

 

http://aunv.blackice.com.au/forum?index=discussions&story=research2014&chapter=3

 

voir le par. « The MCP – Halo's, Electron-spray and Amplification « 

 

D, ailleurs dans les specs des tubes, la taille des halos peut parfois  faire partie des paramètres du tube clairement indiqués...

 

Voir par ex ici, la rubrique de specs intitulées «  HALO size (illumination spot 0,2 mm) »...

http://www.alpha-photonics.com/product_info.php?language=en&products_id=153

 

Maintenant utiliser en plus un objectif présentant beaucoup de chromatisme n arrangerait en effet pas les choses au niveau du rendu final de l image...

 

A bientot.

Lambda

 

 

 

Modifié par lambda
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Jonathan et merci pour ce post :)

En effet c'est la quintessence du visuel assisté, mais hélas pour l'instant pas accessible à tous :(

Mais j'ai espoirs de voir dans le temps l'arrivé de tel produit ouvert au plus grand nombre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

comme écrit sur le forum d'en face, les résultats obtenus ici sont à comparer directement avec ce que sort un Sony A7S (4x moins cher) en live (et pas en stacking comme sur un Evscope).

Je ne parle pas de photo ou de stacking, mais bien de visuel assisté avec le A7S, en observant directement dans le viseur électronique ou par le biais d'un écran déporté (ou sur une tablette en Wi-Fi).

Accessoirement le A7S sait aussi faire d'excellentes photos astro, de la vidéo des aurores boréales, de satellites ou d'étoiles filantes, et mêmes des photos de mémé et du chien :)
J'avais moi aussi fait des essais dans les années 90 avec les intensificateurs, et je ne vois pas de réelle révolution malheureusement, surtout quand on voit le prix du bouzin.

Les capteurs Cmos ont fait bien plus de progrès ces dernières années et ça continue.

Il serait très intéressant de pouvoir comparer les 2 sur le même instrument, le même soir.

PS : j'ose encore ce lien pour la comparaison : https://www.youtube.com/watch?v=9QaISenx_CA

 

Citation

En effet c'est la quintessence du visuel assisté, mais hélas pour l'instant pas accessible à tous

 

T'emballe pas trop quand même :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que depuis que j'ai vu les performances du A7S en live avec couleurs & tuttu quanti, qui plus est versatile et moins cher...


@Colmic : Sur les nébuleuses c'est bluffant mais as-tu des exemples de vidéos pour des galaxies comme M81/82 etc. (donc plus faibles que M31)?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant