capt flam

Mars bientôt en opposition, quel type de filtre ?

Recommended Posts

Il y a 4 heures, capt flam a dit :
Il y a 4 heures, stanislas a dit :

mais une perte sur les petits détails

 

 C'est vrai pour les fitres colorés, mais les anti frange laissent passer une large bande spectrale centrale, donc les détails seront préservé pour les orange/vert.

Vous n'avez pas suivi concernant ces filtres anti-frange.

En prenant pour exemple elysium et les très faible détails peu contrastés qui l'entoure, sans filtre ou W8, ce sera possible de les voir avec la 100mm. Avec ces filtres anti-frange, minus violet, mars A, ils disparaissent quasiment. Rien à voir avec une transmission de lumière, mais l'image est plutôt adoucie par ces filtres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 15 minutes, stanislas a dit :

ils disparaissent quasiment.

 

Il y certainement des détails sur  lequel cela ne marche pas, maintenant on peut aussi observer avec et sans, pour moi un filtre est juste un plus.. ;)

Maintenant , il ne faut pas que cela devienne  contradictoire avec le témoignage de Frankastro qui a testé le Baader avec succès sur sa lunette 152.

D’ailleurs  je viens de trouver un autre booster chez Pierro, un TS.Optics UCF-1, peu être moins sexy mais beaucoup plus abordable :

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/filtres-visuels/filtre-ts-optics-contrast-booster-31-75mm_detail

 

ucf1.jpg.5dc36242462ea8922420de6ccfc05d30.jpg

 

https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p324_TS-Optics-Universeller-Kontrastfilter-1-25-.html

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, capt flam a dit :

je viens de trouver un autre booster chez Pierro

 

Bsr Capt Flam,

 

Bien vu ! et en plus ya pas photo comme le montre TS :

Moon with the TS Optics UCF1 Moon without the TS Optics UCF1

image.png.930afc81b734d6bf7b7bb8e0f8a7f233.pngimage.png.a8fe693775c29c288f9bd3b2e82fefcf.png

 

En revanche ce filtre de TS plus abordable en  prix ne semble pas bien fonctionner pour l'imagerie !

 

Bon ciel à tous

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Christophe Pellier a dit :

Dans le prochain numéro ça sera un article sur la visibilité des planètes en 2018 (dont mars). 

Vivement le N° d'Astrosurf de 2027 !!!!! :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

FRANKASTRO>

 

Il n'y a pas franchement de différence avec la version ZWO et les autres ADC !

 

Quand les molettes sont superposées, tu n'a aucune correction, et plus tu va "ouvrir", moins les prismes seront en phase et provoqueront alors un chromatisme qui, comme par hasard, se retrouvera inversé par rapport à celui engendré par le ciel.

Après, tu tourne dans un sens ou l'autre selon les modèles, il faut toujours que le bloc d'ADC ait sa référence bien verticale ; à 0° d'ouverture, les molettes sont à droite, perpendiculaire au sol sur mon ADC PA au C11, et dans ces conditions, l'ADC n'engendre ni chromatisme, ni défaut optique notable. Un résultat de test sur le forum d'en face avait été fait sur mon exemplaire (une des premières séries d'ADC de PA). De mémoire les prismes seuls sont de très grande qualité, et il faut faire attention au montage car le moindre excès de serrage se voit immédiatement (au banc en tout cas).

 

Pour trouver la bonne ouverture, je recommande de se mettre en condition d'imagerie avec donc un F/D important (cela aide à la précision de réglage de l'ADC). Moi je le fais en visuel ; je visualise les franges R/B puis leur inversion B/R. Le bon réglage se trouve au milieu des deux positions. Avec 2 ou 3 itérations tu ne distingue plus du tout de chromatisme. En cela, une graduation aide vachement à retrouver les positions.

Tu peux le faire aussi à la caméra avec un filtre W47 (violet) qui laisse passer très justement les 2 extrêmes du spectre (B et R+IR). Tu aura donc 2 images en vidéo que tu veillera à superposer.

Par contre la verticalité sera à maintenir tout le long de la séance d'imagerie. Ce qui signifie que pour des période longues (plusieurs heures), il faudra re-orienter le bloc, et refermer (au lever) ou  re-ouvrir (en direction du coucher) l'écartement des molettes.

Cela permet ainsi de conserver une correction chromatique qui va être de l'ordre de la seconde d'arc pour les hauteurs faibles (intrabande). Par contre à 20° de hauteur,  les dégâts de la turbulence seront considérables et l'ADC (qui ne corrige que le chromatisme) fera ce qu'il pourra pour améliorer le résultat. Et à l'inverse, quand la cible est très haute (>>45° sur la lune p.ex) le degré de correction sera quasi invisible (au C11). Dans ce cas, moi j'essaie de m'en passer pour limiter mon tirage optique.

 

 

Marc

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, capt flam a dit :

D’ailleurs  je viens de trouver un autre booster chez Pierro, un TS.Optics UCF-1, peu être moins sexy mais beaucoup plus abordable :

 

SI TS le dit.

Maintenant je ne suis pas sur qu'il y a un rapport avec les baader minus violet e autres similaires (sur le style, la façon du filtrage).

Si les hauts contrastes avec ces filtres sont effectivement renforcés, il n'est pas vérifié sur les petits détails peu contrastés.

UCF-1 à voir.

Je me souvient du minus violet william optic vr1, qui colorait les images jaune d'or sur jupiter mais qui gardait la résolution de l'optique (l'orion que vous citiez).

Si la réfraction en lumière intégrale est importante, déjà l'usage de filtres style RGB la réduira par 3 ou 4 selon le design de l'optique (lunette/newton).

Nous allons nous trouver dans la seconde d'arc d'interférence chromatique alliée avec une turbulence forte.

Si vous obtiendrez sur l'instant la seconde d'arc de résolution (une 100-127mm) il faudra au pire des images 5-6/10 (le disque d'airy est encore juste visible et les anneaux bouillonnants disparus). Dans 300mm il y aura des étoiles d'aspect planétaires, images 1-2/10, inexploitables.

Comme il faut chercher du contraste, il faudra, une optique top, un filtrage neutre, une ouverture modérée.

Maintenant, il n'est pas interdit de voir des sites plus favorables avec l'usage possible d'ouvertures plus fortes, au dela de 150, avec un ciel transparent sur l'horizon où l'adc pourra être utilisé.

Je suis en ville. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, stanislas a dit :

Maintenant, il n'est pas interdit de voir des sites plus favorables avec l'usage possible d'ouvertures plus fortes, au dela de 150, avec un ciel transparent sur l'horizon où l'adc pourra être utilisé.

Je suis en ville. 

 

Ouais, chez Alain sur son ile de Rodrigues !

D'autant plus qu'il nous y invite tous xD

Et pas besoin d'ADC avec Mars au zénith :P

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, stanislas a dit :

baader minus violet

 

Stanislas je laisse tomber les filtres colorés, notamment le orange trop fort, les filtres cup et minus. Si j'en commende un, ce sera un booster qui à la couleur optimale pour moi. Comme tu le dis, ajouter un filtre fait baiser la lumière, et que pour les différentes zones martiennes il n'y a pas besoin de filtre. Pour moi, l'utilité sera plus pour détecter des formations nuageuses, et mettre en évidence les grands volcans comme le mont Olympus, donc la couleur mauve et le choix parfait,  et cerise sur le gâteau  il réduit aussi le chromatisme:)  Je poste une simulation :

 

00145.jpg.6c96716c8cec600bdd916e4607407d72.jpg

 

(En haut : sans, orange.  En bas : mauve, rose)

 

Edited by capt flam

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, capt flam a dit :

Pour moi, l'utilité sera plus pour détecter des formations nuageuses, et mettre en évidence les grands volcans comme le mont Olympus, donc la couleur mauve et le choix parfait,  et cerise sur le gâteau  il réduit aussi le chromatisme:)  Je poste une simulation :

 

Olympus Mons ne sera pas forcément visible comme sur ces images de 2005, où il y avait un phénomène de réflexion lumineuse au bon angle. Avec une 90 le challenge est... énorme

Sinon, au fait, le filtre IR-cut Baader n'est pas rose du tout. Sur les images du site de vente, il est photographié à un angle qui laisse apparaître la couleur du traitement anti-reflet. Mais les IR-cut sont parfaitement transparents.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Christophe Pellier a dit :

Avec une 90

 

Je vois que tu m'as compris,  je ne peux pas utiliser quelque chose de trop puissant. :) Je compte utiliser 2 oculaires en jongler entre les 2 :  un nagler 4,8 (210x) qui sera celui équipé d'un filtre, et un planétaire 4 mm (250x) pour pousser la lunette à son maximum (2,8D) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai trouvé un autre tableau conseillant l'usage par couleur que je post en version JPG :

 

Capt__H235253_003.thumb.jpg.f4cb4cdd254dfdf57a3f164beba5ad15.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu veux dire que tu n'es pas la même personne que le Captain Flam du forum d'en face (WA) ?? Parce que l'autre Captain Flam a des oculaires en 24,5mm pour ses vieilles lunettes :-).  ça alors, j'ai toujours cru que vous n'étiez qu'une seule et même personne :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, disciplus55 a dit :

le Captain Flam du forum d'en face (WA)

 

C'est un autre Captain Flam , (je ne suis pas sur WA) d’ailleurs mon psedo et "Capt Flam" :) 

J'ai eu 2 Perl royal en 24,5 un 5 et 7 sur mon 115/900.

 

Pascal

 

Edited by capt flam
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, je me lance dans un nouveau truc bizarre, je ne suis pas beaucoup intervenue sur le fil car je faisais quelques calculs et j'attends un oculaire pour un test (il est en transit)

Au club nous avons quelques instruments longue focale et long f/D aussi (au moins un de dispo à coup sûr avec la Zeiss 130 f/D=18)

Ca fait un moment que j'essaie de comprendre pourquoi G2D2 m'a raconté n'utiliser que les ortho d'origine sur la Zeiss alors que c'est un véritable hooligan pour les oculaires (il a une bino avec deux ethos dessus ... pour son 400)

Bref, je passe quelques formules à la moulinette et je viens trouver une formule assez piquée quand on filtre la bande de couleur.

Le Bertelé WA (60/70°)

On n'en trouve quasiment plus, sauf que CPI-Z m'a passé tantôt une adresse en Allemagne pour des plössl Zeiss et je tombe sur une version Bertle WA modifiée par ЛОМО en 20mm de focale à prix ... ras des pâquerettes.

J'ai déjà une paire de Kellner de la marque en 30mm que j’apprécie énormément malgré le champ à 40-45°, confort de vision à la bino ...

Enfin bref, le bertele WA est un essai d'oculaire que je qualifierai "théorique", l'astigmatisme est fortement corrigé mais pas le chromatisme.

Voici un tracé dans les conditions dans lesquelles j'ai étudié le Panoptic il y a deux-trois semaines (20mm à f6, 70% du champ : bord à 45°)

Bertele45-20f6-01-17e.JPG

A noter qu'il n'est déjà pas mauvais du tout.

Je viens d'en voir une ou deux utilisations spécifiques : pour les pupilles en CP, en H-alpha ou n'importe quelle filtre à bande étroite, même sur les scopes "rapides".

avec les lunettes ou engins "planétaires" à long f/D, sur une bande un peu plus large adaptée pour Mars ~520nm-620nm (cyan-vert-jaune-orange-rouge)

Il me reste à sortir un graphe à f/D au moins 12 pour vous montrer la tête des spots.

 

Ce qui m'intéresse c'est de savoir si quelqu'un en à un en-dessus de 13 de focale le cas échéant.

-----------------------

Newton 200f6 + barlow simple x2 : bande 555nm - 620nm

C'est pas souvent° qu'on à des spots à 1/5eme complètement enfermé dans le disque d'Airy : garantie de contraste au centre ...

Et ça peut prendre une barlow encore plus forte du coup

Bertele45-20f12-01-17e-555-620.JPG

un Achromat type Zeiss 110f15 à 45 et 67° de champ, sans barlow

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/Oculaires/OCULAIRES-NEWTON/Bertele45-20f15-01-17e-555-620.JPG

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/Oculaires/OCULAIRES-NEWTON/Bertele67-20f15-01-17e-555-620.JPG

° : c'est genre TV Delite au centre.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Christophe Pellier a dit :

Avec une 90 le challenge est... énorme

 

Oui un vrai challenge, mais rien est imposible pour le Capitaine Flam :) Je compte surtout sur les cartes pour un repérage exacte,ainsi que des formations nuageuses.

J'ai quand même un témoignage d'une observation du Mont Olympus avec une 80 : http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/observation-de-la-planete-mars-p803818

 

Mars-21-05-2016-L80-00h30.png.d4205530b752d8edea38781d0e2db871.png

 

Je post aussi une carte intéressante de Mars trouvé sur le net :

 

mappa_marte.jpg.351841359468ec42fa457a9505d0dc10.jpg

Edited by capt flam
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les filtres colorés je trouve personnellement leur usage un peu particulier. Je parle en visuel, en photo, avec une caméra c'est bien sur un autre débat et d'autres contraintes que peu de filtres remplissent !

En visuel, passer d'une vision sans filtre a une vision "filtrée" va effectivement éteindre certaines formation et, par effet de contraste, rendre mieux visible d'autres détails.

 

Du coup, la liste de filtres de pascal,  je l'ai écumé de long en large pour finalement prendre voici quelques années mon premier filtre qui me semblait le plus "versatile" : un 23A. Pas trop sombre (j'avais un C8 à l'époque) il s'utilisait presque partout.

Mais quelle déception de voir que dans ma roue à filtre, avec/sans ne changeait rien. Sans ; je ne vois effectivement pas ce petit nuage sur Jupiter. Avec, là oui, je le vois bien maintenant. De nouveau sans ; ha bin non, il était là sous mon nez et je ne le voyais pas.

 

Plus tard j'ai pris un triplet RGB astronomik (pour la photo) et j'ai le même constat : finalement il faut bien "apprendre" à observer et surtout prendre son temps de bien observer.

Comme quoi je trouve qu'il s'agit plus d'une aide à l'apprentissage de l'observation qu'autre chose et on est loin de l'image avec/sans un filtre OIII par exemple qui, et c'est certainement lié à sa sélectivité, montre des choses qu'on ne voit pas sans !

 

Aujourd'hui mes filtres (RGB, 23A, W47, IR742) ne sont utilisés qu'en imagerie : le 23A pour la résolution au C11 (laisse passer R+IR), les R et G pour la même chose, le B quasiment jamais (la résolution moyenne de mon site ne permet pas son utilisation), l'IR742 quand c'est trop moche au 23A, et le W47 c'était pour l'ADC mais je lui préfère la méthode visuelle. Les autres filtres UHC-E, gris neutre (pour être associé à un filtre solaire D3,8 en visuel), IRcut et polarisant sont d'un tout autre usage.

Maintenant avec un instrument plus petit (90mm à ce que j'ai compris) il faut bien choisir car l'image va vite devenir sombre si on veut grossir un peu pour y voir des détails, et encore plus si on s'amuse à filtrer. Et bien sur plus le filtre est passant, moins il est contrasté et donc moins il est utile !

 

 

Marc

 

Nota ; Il est amusant de combiner les filtres.

Alors pas entre les astronomik qui se croisent peu (c'est parfait pour la photo) et en général pas avec des filtres colorés sauf cas particuliers.

Par exemple, W47+bleu donne un bleu très sélectif.

UHC-E + R ne laisse passer qu'une grosse bande (640-660nm) autour de Ha (655nm), et UHC-E + V, améliore la sélection (490-520nm) autour de OIII (500nm). Cela ne remplace évidemment pas ces filtres très spécifiques mais cela permet d'isoler des spectres particulières et l'association permet de trouver un contraste meilleur qu'avec un UHC seul par exemple.

Edited by patry
correction
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, capt flam a dit :

J'ai quand même un témoignage d'une observation du Mont Olympus avec une 80

 

Sans pinailler :) ce qu'on voit sur le dessin c'est son nuage orographique - pas la montagne elle-même. Le nuage est en effet facile à voir lorsqu'il se forme, mais cela ne sera pas le cas cet été où Olympus sera en automne boréal. A cette saison la vapeur d'eau est presque entièrement concentrée sur le pôle nord.

Ta meilleure chance sera de l'observer entre le 10 et le 15 juin au méridien (3/4H TU) ou entre le 5 et le 10 mai (4/5H),  alors que les volcans de Tharsis seront visibles près du terminateur (soir martien). Ils seront alors ombragés par l'éclairage solaire rasant et apparaîtront comme des points noirs, comme sur la série du milieu ci-dessous :

CPl06July03.jpg

 

Mais bon, comme tu peux le voir, le contraste ne sera pas forcément folichon non plus ;). D'autres occasions par la suite fin août et fin septembre, en soirée, du côté matin cette fois.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, capt flam a dit :

Oui un vrai challenge, mais rien est imposible pour le Capitaine Flam :) Je compte surtout sur les cartes pour un repérage exacte,ainsi que des formations nuageuses.

J'ai quand même un témoignage d'une observation du Mont Olympus avec une 80 : http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/observation-de-la-planete-mars-p803818

A titre perso, en 1982 avec une 76-1200 unitron et 200x, images presque fixes (20-25° de hauteur)  sans filtre et W8 il y avait les nuages sur olympus et tharsys comme des petits points blanc pur, une virgule sur olympus.

C'est bien possible.

Sans nuage je les ais eu avec la 150mm istar, mais avec une hauteur sur le ciel meilleure et 300x mini. Le contraste doit être de l'ordre de 10-15%.

Il faudra fouiller sur le site de l'alo jpn pour la 150mm et plus.

Je confirme donc mr flam (les pseudos c'est idiot).

A titre indicatif en reprenant les notes de Antoniadi, à la lunette de meudon, il y eu quelques grands cratères de mars qui avaient été notés ,

Si je peux me permettre voila un challenge pour imageurs avec leurs big guns, autre qu'une ombre portée par olympus qui a un contraste proche de 1:1.

76mm ou 150mm sur ces volcans c'est déjà assez proche de la limite de résolution de ces ouvertures. Alors ces cratères martiens cela devrait être un 600 mini.

Edited by stanislas
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Christophe a raison quant à la façon dont les volcans trahissent leur présence, en fonction des saisons et de l'heure de la journée martienne. Evidemment qu'il a raison, c'est quand-même un peu un spécialiste de Mars reconnu depuis belle lurette...

 

D'accord aussi avec Patry sur l'effet des filtres.

Pour Mars j'ai un filtre rouge. Autant l'effet de contraste marche bien pour révéler les contours des mers et les petites taches sombres isolées sur fond de désert, autant sur les mers elles-mêmes tout est uniformisé et elles sont vues comme des aplats sombres homogènes.

Autrement dit, avec le filtre rouge on perd toutes les nuances des mers qu'on attrape avec une observation sans filtre.

 

Fred.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, fred-burgeot a dit :

Autrement dit, avec le filtre rouge on perd toutes les nuances des mers qu'on attrape avec une observation sans filtre.

 

Très exact Fred...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis un peu déçue pour mon idée (pour l'oculaire) à propos des filtres disponibles chez Baader

Note : je ne veux pas des wratten, ils sont moins transparents.

Jaune et Orange

gelb.giforange.gif

 

Quelqu'un a-t-il vu un intermédiaire entre jaune et orange ? genre 530/550 ?

Je peux faire avec un OG-550 mais ça serait mieux chez un vrai revendeur astro (les prix ne sont pas cher pour le jaune et l'orange)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, lyl a dit :

Quelqu'un a-t-il vu un intermédiaire entre jaune et orange ? genre 530/550 ?

Lyl, pourquoi vouloir un intermédiaire entre jaune et orange ? Pour Mars, honnêtement le jaune ne sert à rien sauf à chercher à corriger une grosse aberration chromatique. Pour rechercher l'effet de contraste il faut au moins un filtre orange. Les  Baader sont certainement très bien. Sinon le R Astronomik, il est orange aussi en fait (cut-on vers 600 nm) et d'une grande qualité optique. Prévu pour l'imagerie normalement mais en visuel il fonctionne bien aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Christophe Pellier a dit :

rien sauf à chercher à corriger une grosse aberration chromatique

C'est ce que je cherche

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 6 minutes, lyl a dit :

C'est ce que je cherche

Ok. Dans ce cas à mon avis tu as deux stratégies:

1) Un filtre ad hoc, fringe killer, ou jaune très léger (W10). Ca c'est pour les situations où on cherche à préserver au maximum la couleur de l'objet observé. Dans le temps chez Schuler il y avait un minus violet qui était bien...

2) Tu te fiche de la préservation des couleurs et tu préfères un effet fort : un filtre orange donc, qui en plus de l'effet contraste élimine complètement l'AC.

Edited by Christophe Pellier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Phil.J
      Bonsoir,

      Sans doute une de mes dernières images de Mars après cette belle opposition, sauvée dans un trou de turbulence hier soir .
      500 images retenues sur 10 000 / AS3 / Astrosurface :o) / Photoshop (light)
      La tempête qui sévit depuis quelques jours, bien que diffuse, reste bien visible :
       

       
      Bon ciel à toutes et tous.
    • By Billyjoe
      Salut à vous,
       
      Je vous présente  une petite mars qui s’éloigne avec sa tempête (au dessus de Argyre est ce que c'est encore elle que l'on voit ?  Parce que dans ce cas elle n'est pas si petite mais plutôt étendue ? )  et un voile polaire nord sympa.
      J'ai seulement pu imager en début de nuit jusqu'à 19H TL, mais en ce moment pas trop le temps pour s'investir dans l'astro. C'est un peu dommage car les conditions devenaient de plus en plus sympa, mais pas trop le choix dans les horaires et de toute façon ma priorité était d'avoir un petit souvenir de cette tempête et c'est chose faite.
      Alors vite fait Mars en RVB à 17h31 TU  redim à 125%

       
       
      J'ai fini cette courte soirée avec un Copernicus encore bien  bas sur l'horizon (30°) mais imagé avec la même config que pour Mars donc avec un ADC relativement bien réglé pour Séléné ( à la base par acquit de conscience je voulais vérifier la MAP que j'avais pour Mars sur la lune, je n’ai d’ailleurs pas retouché la  MAP entre les deux cibles). J'ai fais deux prises avec filtre V et R, le filtre R s'en sort bien mieux. 
      Pour la lune c'est du 100% Astrosurface du stacking au traitement (merci Lucien )
       

       
      Une version plus dur de Copernic mais mieux à mon avis. Je tâtonne avec les traitement lunaire. 
       

      Set up: Dobson Skyvision 15" sur table EQ Tom O camera, Barlow x4 TV, ADC PA,  ASI290mm  ech: 0.094"/p.
      Traitement : AS3, Astrosurface, Winjupos, Prism 10.
       
       
      Bon ciel à tous
    • By CASTOR78
      Salut à tous,
      Des captures martiennes hier soir avec une turbulence qui paraissait faible en regardant Mars, mais pas si faible en regardant la Lune...
      J'ai commencé tôt pour faire apparaitre au mieux la tempête.
      Diamètre de la planète: 15,5''.
       
      Mars à 18h12, 19h14 et 21h36 lc:
       

       
      Une bleue à 19h30:

       
      Les images retournées:
       

       
      VMC330, ADC, barlow 2x, ASI224mc
       
      Jean-Yves
       
       
    • By Marc Delcroix
      Bonjour à tous,
       
      Des conditions plutôt bonnes, qui m'ont permis de voir la tempête de poussière arriver sur Elysium et Arcadia Planitia. La petite calotte polaire australe est bien visible, ainsi que le voile boréal.
       
      L'infrarouge, avec pas mal de fin détails, notamment Olympus Mons, touché par la tempête semble t'il sur les images suivantes RVB:

       
      Version RVB dopée à l'infrarouge pour prétendre faire des meilleures images  :

       
      Version RVB pure, la tempête est bien mieux visible:

       
      Une bleue, la seule pour laquelle j'ai réussi à avoir un meilleur résultat avec Astrosurface, et je trouve que c'est un beau résultat. On voit une petite excroissance sur le terminator qui est peut-être un petit nuage:

       
      Et une bleue bande plus étroite:

       
      Les images du lendemain sont en cours de traitement, un cran au-dessus niveau qualité!
       
      Bons ciels,
       
       
       
       
    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      j'aimerais si possible avoir des retours utilisateurs sur différents types de matériel afin de sélectionner ce qui pourrait au mieux répondre aux besoins du projet .
       
      A savoir au niveau du tube optique , un CDK  20 pouces  ou un Officina Stellare RiFast
       
      A savoir au niveau monture , Planewave monofourche direct drive , ou 10 Micron 4000 , ou Nova 120
       
      Nous installerons sur cet instrument , une caméra 4k * 4k (capteur de 36*36 mm)
       
      Cet instrument est destiné à être installé au Pic .
       
      Pour le moment , tout n'est pas bouclé au niveau budget , mais on a besoin de retour utilisateurs afin de faire le choix technique approprié
       
      D'avance merci pour vos réponses
      Arnaud
  • Upcoming Events