jcb77

Le mythe Restefond - souvenir d'un bel été

Recommended Posts

Je revenais d’un voyage marocain, périple de plus de trois semaines à travers l’Atlas et le Djebel Sahro. Le SQM s’échelonnait entre 21,8 et 22,04 ; tiens on en parlait dans un autre post. Comment vous dire ? un ciel de printemps où la luminosité de Jupiter crée une sacré pollution  lumineuse comme la lumière zodiacale qui montait bien plus haut que les Pléiades en début de nuit. La lumière de la voie lactée projetée par nos propres ombres. Bref, l’endroit idéal pour observer.
Mais il faut bien revenir et redescendre de ces sommets qui nous rapprochent tous un peu plus de nos univers.
Xavier appelle cela « le spleen de l’Atacama » mais que diable, quelle désillusion. A peine réveillé, encore dans les remous d’un rêve rempli de rubis, la descente fut brutale.

 

25889320170618sancyweb.jpg


Je vous parlais du phare de Jupiter qui ponctuait nos nuits là-bas comme pour rappeler la pureté des lieux. Il y a bien un autre phare là où nous sommes dans la Brie*, celui-ci ne protège pas les navires contre les récifs mais irradie le ciel et éteint les étoiles (*Phare de la tour Eiffel à plus de 70 kilomètres).
Alors il fallait repartir mais pas n’importe où. Il existe bien un endroit, un mythe, presque une légende. Serge Vieillard indiquait quelque part, je ne sais plus où à propos de ce lieu : « celui qui n’est pas monté au Restefond n’a jamais réellement observé ».
Le mythe se transformait enfin en réalité sous ses 2800 mètres d’altitude. Nous nous étions regroupés au Fort : Xavier, Gérard, moi-même et Lucas puis Fred Burgeot qui nous rejoignit quelques jours plus tard – arrivée théâtrale sous une pluie battante déguisé en gendarme, enfin il ressemblait plus à une pervenche sous son habit de pluie.
Comment résumer un premier séjour au Restefond ???

 


24057602restefond.jpg

 

87909703restefond.jpg
Les journées, relativement venteuses et parfois nuageuses mais à chaque début de nuit, le miracle se produisait : le vent tombait et les nuages laissaient la place à un ciel d’une excellente transparence. Une histoire de flux thermique entre les sommets et les parties basses dans la vallée d’après un géologue grenoblois rencontré par hasard au sommet de la Bonette un petit matin.
12040901restefondnight.jpg
Des débuts de nuit exceptionnels : un seeing de rêve où tout se fige même à fort grossissement et bas sur l’horizon. Jugez plutôt les deux soirs de suite où Encke montrait son visage sur les trois quart du pourtour de l’anneau. Le SQM montait à 21,8 (voie lactée d’été) 21,5 côté italien. Le sud, sans atteindre la noirceur du ciel du Maroc (donnée tout à fait subjective) permettait tout de même de voir à l’œil nu la nébuleuse de la pipe sans difficulté démontrant un bel effet de contraste.
Les premiers soirs vers 01h00 HL, une lueur se reflétant sur les parois des reliefs au sud-ouest me surprit : la lune, qui n’avait pas encore franchi le col de la Bonette se manifestait déjà créant indirectement de la pollution lumineuse à laquelle nous y étions très sensible.
J’ai privilégié l’observation des nébuleuses planétaires et empilé les barlow pour atteindre sur certains objets près de 1200G, soit près de trois fois le diamètre de l’instrument.
Bref, un sacré moment de vie d’astronome…je comprends mieux le mythe maintenant
1- Nebuleuse de l'oeil de chat - NGC6543

Les notes : zone diffue au pourtour - halo large et uniforme - présence de filandres - quelques zones sombres dans la coquille - totalité croquis : 2h45 - GR +1200 - un régal de seeing !!!!
39339901ngc6543web.jpg
2- La grande dentelle du cygne - NGC6992

notes croquis : transfigurée - nombreuses filandres - objet vivant !!!! - couleur très fluo - durée : environ 2h10
529978021ngc6992web.jpg
3- le trio du dragon

notes : 1-bulbe - présence de bras inférieur et supérieur VI3/4 - belle spirale - 2- centre ponctuel pas vraiment de détails soupçonnés 3- moins lumineuse que les deux autres - centre flou et bord flou - zone absorption en VI4 lors de la 2ème nuit  - durée croquis cumulé sur deux nuits : 1h20
11203703triodragonweb.jpg
4- La galaxie de Barnard - NGC6822

notes : début de soirée - basse - assez homogène au 1er abord - bord flou sans frontière et se confondant avec le fond de ciel - faible à très faible - quelques zones plus sombres à l'intérieur (VI4) zones plus franches au fur et à mesure de l'observation - deux nodosités immédiates une autre plus subtile - une dernière VI4 NS assez éloignée -
26280304ngc6822barnardweb.jpg
5- NGC6765 - NP

structure assez floue - bilobée confirmée à GR410 - présence de halo ou diffusion????
79933605ngc6765web.jpg
6- NGC7463 et compagnes - AMAS GAL dans Pégase
66749306arpngc7463web.jpg

 

Et comme dit Xavier....

Au revoir Restefond, bonjour Valdrome

 

Jc

    

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Oh que c'est beau! Je découvre un dessinateur de talent à côté duquel j'étais passée sans faire attention.:o

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique!!

Ton "oeil de chat" c'est le Mont Palomar à côté de ce que j'ai vu depuis mon jardin il y a deux semaines (T300 mais Bortle 6 il est vrai).

Littéralement "scotché"  :S :x
Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui et encore toi tu as déjà vu autre chose qu'un simple oval fadasse et sans détail :D

Il faudra qu'on reteste à la Sinne avec le T300 ou le C14.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec plaisir ;) Mais ne t'attends pas à voir la même chose !

 

De mémoire dans le C14 ou mon 350 (sans filtre) : couleur vert pâle, centrale toujours visible bien que faible. Ressemble beaucoup à un citron vert avec le contour plus lumineux que le coeur et les extrémités pointues comme sur le dessin de JC. Par bon seeing, on perçoit un halo évanescent autour du "citron" et la surface paraît granuleuse, faisant aussi penser à l'écorce d'un agrume. Sensiblement moins contrasté et détaillé que le dessin. On sent la différence de ciel et de diamètre... (Tu observes avec un 460 Jcb si je ne me trompe pas ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sera déjà un gros progrès!! xD

Dès que les températures deviendront plus clémentes je vais aller poser le tromblon en haut du fameux col!!

Qui sait tu y emmèneras peut-être le HO 355 9_9

Share this post


Link to post
Share on other sites

HO oui ! :D;)

 

Hubble Optics... faudrait déjà que j'en fasse l'acquisition... mais j'y pense de plus en plus avec Noël qui approche ;) Mon vieux Brontosaure Optics 355 avait aussi fait le Restefond en 2012... que de souvenirs :)  D'ailleurs j'adore le récit de Jcb, en plus de ses beaux dessins ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

D'ailleurs j'adore le récit de Jcb, en plus de ses beaux dessins

 

Oui! Ça inocule le virus direct! :)

Le Brontosaure Optics ayant pris sa retraite 'de facto', place au HO  B|:D

Edited by FiatLux
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous et toute d'avoir mis un commentaire ou une petite icône. 

 

Pour répondre aux quelques interrogations suscitées par le dessin de l'oeil de chat :

Cela fait maintenant plus d'un an et demi que je cours après avec ce télescope.

Le suivi aide beaucoup mais il est possible de monter avec ce GR à la mano (on l'a d'ailleurs fait sur le scope de Fred).

Pour moi, le seeing est primordial pour bien voir ces zones internes.

C'est fait sans filtre, le o3 écrase les filandres. Bref, le secret : un peu de diamètre, de la bonne mécanique et un ciel très stable. Essayez en ce moment avec le clown.

 

Petite question au niveau du rendu : vous devez apercevoir un halo ovale autour.

Est ce le cas??

 

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, jcb77 a dit :

Petite question au niveau du rendu : vous devez apercevoir un halo ovale autour.

Est ce le cas??

 

Oui :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, jcb77 a dit :

vous devez apercevoir un halo ovale autour.

bonsoir,  et oui il est bien visible ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, il est bien visible sur ton dessin.

 

Je ne l'ai vu qu'une seule fois en vrai dans le C14 de la Sinne, alors que j'ai dû pointer cet objet des dizaines de fois. Je l'observerai à tout prix quand je remonterai au Restefond, j'ai trop envie de revoir ce halo ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean-Christophe, ton style s'impose, ça pète en contraste et on est ici loin des zones floutées habituelles. De sacrés gros plans pour les NP qui me font penser à des tailles apparentes visibles dans les T1000. Je comprends pour l'oeil de chat car tu as mis la dose (1200x) mais moins pour 6765 (celle là je l'ai dessinée donc je la connais). Pour cette dernière, il faudrait beaucoup plus que 400x pour le rendu que tu présentes. Tu avais peut-être laisser empiler tes barlows sans le savoir ! Ou alors tu as suivi à la lettre les conseils du livre Astrodessin quant on préconise d'essayer de dessiner gros. De ce point de vue, c'est réussi. Tu as raison d'insister sur la qualité du seeing et Restefond reste pour sa haute altitude un site exceptionnel à ce niveau.

Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut JC,

 

ça devait faire un moment que tu nous le préparais ce post :)

Content de t'avoir revu là-haut.

 

Pour le coup du gendarme, comme ça fait deux fois qu'il en est question (après le croa de Xavier) je crois que ça mérite une explication publique pour pas que ça en reste au stade de private joke.

A mon arrivé je pensais être tout seul (surtout qu'il pleuvait ce soir-là et dans ce cas il n'y a plus l'ombre d'un touriste au col) mais en passant devant le fort j'ai reconnu les véhicules de mes compères. Comme le squat dans le fort n'est en principe pas autorisé, et que je n'étais pas attendu, j'ai joué au gendarme qui débarque pour déloger les occupants. J'ai fait irruption dans la "pièce" du fort occupée par JC, Xav et Gérard, en me présentant comme étant de la maréchaussée.

La salle était obscure et j'étais pas trop identifiable, emmitouflé dans mon poncho et sous mon chapeau. Je revois la tête des compères...

 

Eh oui, si le Restefond est mythique c'est pas pour rien.  Des endroits noirs et transparents, il y en a d'autres dans le Pays, mais ce qui rend le Restefond très attractif c'est qu'il a en plus le seeing. Et un bon seeing n'est pas primordial que pour faire du planétaire.

Ah, et puis la fréquence des belles nuits, quand-même.

 

Je vois qu'on a pas mal de dessins en commun cette année.

Bien sûr, gros coup de coeur pour la cat's eye. Pour la voir comme ça il faut du super seeing, un bon scope réglé aux petits oignons, du diamètre, de quoi grossir fort. Quand on a ça dans l'oculaire c'est vertigineux.

Ton dessin du bout de grande Dentelle me plait bien aussi, il rend bien son aspect phosphorescent sous un bon ciel et avec un OIII.

Ton trio du Dragon est joliment détaillé.

La galaxie de Barnard, elle prend des airs de poisson fantomatique sous ton crayon.

NGC6765, on a dû la dessiner simultanément la nuit de mon arrivée si je me rappelle bien. C'est vrai qu'elle est pas facile, mais nos deux dessins sont assez proches au final.

Apparemment tu préfères avoir du papier granuleux pour dessiner les galaxies.

 

A la revoyure !

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un riche compte-rendu, vive le Restefond :x

 

Je suis plus particulièrement impressionné par la bande sombre de NGC 5981 et le gros plan sied bien à ce trio (qui se transforme en quatuor avec un champ un poil plus étendu vers l'Ouest et NGC 5976 dans le prolongement de l'enfilade). La naine de Barnard est également bluffante, surtout avec cette texture nervurée ! Mon optique (et la turbulence de mon site habituel) lisse généralement ce genre de détail.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

@Sky runner

Citation

mais moins pour 6765 (celle là je l'ai dessinée donc je la connais). Pour cette dernière, il faudrait beaucoup plus que 400x pour le rendu que tu présentes.

 

 

Effectivement, elle est très agrandie sur le dessin. Lors de mes croquis, je dessine très grand même pour ce type de NP. ceci pour permettre d'illustrer un détail lors de la prise de notes et au propre pour gagner "de la résolution spaciale". Il faudrait la diviser en 2 ou 3 pour la représenter à l'échelle d'un GR400.

Pour l'oeil de chat, oui j'ai mis la dose mais c'était extraordinaire.

 

@fred-burgeot

Citation

en me présentant comme étant de la maréchaussée

c'était plutôt la marée sur la chaussée avec tout ce qu'il tombait :ph34r::ph34r: mais quelle rigolade...

 

la folle équipe :D

17800304restefondweb.jpg

 

j'avoue avoir été un peu déçu par NGC6765 qui ne présente pas vraiment de détails et est difficile à décrypter.

Par contre, les autres objets ont été très enrichissants en terme d'observation. Un bel endroit, je reviendrai et espère enfin rencontrer Bernard Augier.

 

@yapo

Yann, j'espère te rencontrer à côté d'un télescope un jour dans ce type de site. Tu me montreras des quasars et autres exotismes.

Bon, il faut dire qu'avec Xavier, je suis déjà bien servi. L'avantage avec lui, c'est que je n'ai plus besoin de faire de listes xD

La bande sombre du trio c'est Fred qui me l'a suggérée et je ne l'ai aperçu que lors de la seconde session. Elle est à mon sens difficile à observer, il faut vraiment du contraste et un ciel trèèèèèès calme.

 

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci aux autres intervenants pour les précisions apportées sur le rendu. Ca me rassure

 

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Ah oui, sacrés beaux  dessins !  L'œil du chat à couper le souffle !!

Dans mon 450, c'est plutôt ça que je vois  (snif snif)

 

NGC 6543.jpg

Edited by crabe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

On a dû se croiser à Valdrome. Il me semble que tu as poli ton miroir et fabriqué ta monture????

Ton dessin correspond pas mal à ce que je vois en plaine avec ce GR

 

Au Restefond, c'était magique à tel point que grossir ne posait pas de problème sauf incidence sur la luminosité.

Tu le vois quand à 1200 fois la centrale est très fine.

 

400 fois sur ce type de NP est le minimum syndical avec ton diamètre.

 

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut 

Oui c'est ça, et on s'est croisé et on a papoté un peu !

En effet , tout est dans la turbu (et un bon miroir)  ! parfois la centrale disparait à 200 x quand c'est agité ! déjà à 500 x , c'est plus rare de la garder , c'est  dire si comme tu le dis ça devait être génial là haut ! 

Rien vu de plus que sur mon dessin (fait à 20 km de Lyon) à Valdrôme où cet été la turbu était trop importante la plupart du temps...

Edited by crabe
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
    • By yves65
      Bonjour à tous
       
      Cette nouvelle période de confinement est propice à la reprise d'observations visuelles depuis chez soi.
      Voici un petit CROA réalisé lors de la nuit du 21 au 22 novembre . J'ai dessiné quatre cibles ce soir là, au T305 :
       
      NGC 7048
      Nébuleuse planétaire dans le Cygne de magnitude 12,1 :
      Cette nébuleuse est située toute proche d'une étoile de mag 9. Au premier abord, elle semble avoir la forme d'un triangle dont l'une des pointes touche presque l'étoile. Ce triangle est quasiment visible en vision directe. Mais après une longue accoutumance, et en figeant la vision décalée assez loin de la nébuleuse, un liseré parfaitement circulaire apparaît autour du triangle, et la forme ronde de la nébuleuse devient perceptible. L'étoile centrale de la nébuleuse est invisible. J'ai fait cette observation avec filtre OIII, au Plossl 8mm et Nagler 9mm. Grossir davantage assombri trop la nébuleuse. Les étoiles du champ sont dessinées sans le filtre OIII.
       

       
      NGC 7814
      Galaxie dans Pégase de magnitude 10,6 :
      C'est une galaxie elliptique allongée, qui forme un fuseau aux pointes effilées, avec un bulbe circulaire assez brillant au milieu. Cette galaxie ressemble un peu à M102 et possède une bande de poussières visible sur les photos. Mais malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à voir cette bande de poussières au T305.
       

       
      NGC 908
      Galaxie dans la Baleine de magnitude 10,2 :
      J'ai pointé cette galaxie dans le but de tenter de voir le bras spiral qui se détache du coté est, et qui est bien visible sur les photos. La structure spirale de cette galaxie est très difficile à appréhender en visuel au T305, mais il m'a tout de même semblé apercevoir de temps en temps une zone plus sombre à l'est, entre le bras spiral et le centre de la galaxie.
       

       
      M 34 (NGC 1039)
      Amas ouvert dans Persée de magnitude 5,2 :
      Cet amas ouvert est décrit dans un article du magazine "L'Astronomie" de ce mois-ci. Comme je ne l'avais jamais dessiné, j'ai comblé cette lacune. C'est un joli amas qui possède quelques alignements caractéristiques. J'ai compté une cinquantaine d'étoiles environ, dont 12 qui brillent assez fortement (avec une magnitude comprise entre 8 et 9.)
       

       
      Voilà pour ma moisson d'automne ,
      Bon ciel à tous,
      Yves
    • By guilaume
      Bonjour,
      Observation un peu vite fait, avant le dîner, à la tv 85, en bino, à 120x.
      La première chose qui ressort, c'est la grande surface blanche brillante qui contourne une forme un peu triangulaire, la calotte est difficile à trouver. Étant donné que c'est mon principal repère, j'ai du mal à comprendre ce que je vois.
      Une fois celle-ci trouvée ça va mieux, j'arrive àun peu mieux accomoder ma vue. 
      Mars est devenue bien gibbeuse, en tout cas c'est assez visible.
      Ça a été fait un peu vite, l'observation à durée assez peu de temps, je n'ai pas eu le temps de me concentrer sur les formes et les proportions. La formation au centre, c'est solis lacus.

      Bon ciel.
       
       
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC890
      Observation numéro 6942


      comete_Lovejoy_C2014Q2 oeil nu
      Observation numéro 6939


      DoDz4
      Observation numéro 6941


      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6940


      NGC1999
      Observation numéro 6943

  • Upcoming Events