jl47400

hivernage télescope

Recommended Posts

Bonjour,

 

Mon télescope C8 peut-il passer l'hiver dehors ?

 

Ci-dessous, photo en tenue d'hiver: il a d'abord une couverture en laine (2 épaisseurs), puis 2 bâches (8 épaisseurs)

 

Je réside en Lot & Garonne, climat doux mais un peu humide

 

Il y a aussi le problème été (il a supporté des canicules frisant 40°

 

Merci de vos avis

 

jl47400

 

http://www.cjoint.com/c/GLcrlfVCGxO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.cjoint.com/c/GLcrlfVCGxO

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Humm, le problème c'est l'humidité, et du coté de Tonneins, c'est je pense comme du coté d'Agen  de ce point de vue, on dépasse souvent très gaillardement les 90%, pour ma part j'aurai un peu peur sous ton système de bâche que l'humidité, qui fini toujours par entrer, reste emprisonnée dessous, bien imprégnée dans la couverture...

Ce que j'avais prévu à une époque, bâcher avec une bâche  spéciale astro et  mettre du dessicant à l'intérieur ( certaines litières pour chat sont en silica-gel et ne coûtent pas très cher) et aérer régulièrement de toute façon...

J'ai fini par un poste fixe sous abris bois, isolé ouate de cellulose, avec un déshumidificateur électrique et un petit chauffage d'appoint maintenant 10° quand je ne m'en sert pas régulièrement (le déshumidificateur fonctionne mal à basse température)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jl47400 a dit :

Mon télescope C8 peut-il passer l'hiver dehors ?

 

Si tu veux avoir des champignons "made in Celestron" au printemps prochain c'est la bonne méthode !

 

En effet, j'ai eu à subir cela avec un C8 il y a quelques années en Sologne où hiver doux mais plus de 90% d'humidité !

 

astrovicking t'a donné la solution !

 

bon ciel

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut laisser son tube à l'année dehors sous bâche ventilée.

La 365 telegizmos non fermée en dessous va bien, avec les sachets de déssicants collés sur le bouchon de lame et la canne remplis de déssicant aussi dans un tube pvc percé de 32mm introduite à la place du renvoi 90° (attention à la longueur de la canne).

Comme décrit: jamais de condensation sur les surfaces optiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

telescopeSousSac.jpg

 

dans le genre encore plus simple j'avais fait ça il y a quelques années. la condensation s'installe sans chance de s'évacuer le jour suivant. finalement la carte électronique à l'intérieur de la monture a été détruite par la corrosion il a fallu la changer. le reste de la mécanique n'avait pas trop souffert.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Heureux de vos réponses éclairantes et reposant sur votre vécu ! - sur un sujet qui me tracasse depuis pas mal de temps….

 

Astrovicking :

j'ai déjà réfléchi à la solution « ABRI », que je n'écarte pas systématiquement, quoiqu'assez lourde en fournitures et temps d'exécution, mais j'ai beaucoup de questions :

- A - épaisseur du contreplaqué, de l'isolation

- B - réalisation de la toiture

- C - choix entre :

1- abri roulant monobloc (sauf 1 paroi) - se dégageant complètement pour la séance d'observation

2- abri fixe avec toit escamotable

- D - techniques de contrôle humidité et température ? - la création d'une sorte de microclimat autour du télescope est-elle compatible avec le principe que je croyais impératif de la mise en conformité de l'ambiance interne du télescope avec l'atmosphère environnante (pour éviter les turbulences)

 

La liste n'est pas limitative, mais Il y a peut-être des réponses qqpart sur les forums….

 

Question subsidiaire : serais-tu mon voisin (à 40 km près) ?

 

 

Stanislas

J'ai déjà pensé à la bâche ventilée…

Est-ce que ça peut être une sorte de tunnel assez long, ouvert aux 2 bouts ?

Comment soutenir le dessus, pour ne pas avoir une poche de 100 litres d'eau après une bonne pluie ? Et s'il grêle ?

 

 

jl47400

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Juste par curiosité. Pourquoi laisser le tube dehors ? La monture, je peux me l'imaginer pour s'éviter une MES,  mais remettre un tube pour un usage en visuel (j'imagine) prend trois minutes. 

Perso je ne prendrais pas ce risque sans une très bonne raison. Le mise en température d'un C8 après une journée de 15h00 au soleil...

 

A+

Miguel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon C14 est en permanence sur sa monture sous bâche Telegizmos depuis ... 2008 ! Jamais eu de problème (à Toulouse et sur un toit d'immeuble).

Claude

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Claude,  entre un toit d'immeuble à Toulouse et le plancher des vaches dans la cambrousse Lot-et-Garonnaise à deux pas de la Garonne, voire au confluent des deux rivières comme à Tonneins,  sans compter le canal latéral, il y a peut être une différence?

Je sait qu'à Toulouse il y a la Garonne et le Canal comme chez moi, mais en ville au dessus d'un immeuble, ça change la donne...

Actuellement (21h54),  je suis à 100% d'humidité, dans un brouillard à couper au couteau (visibilité entre 10 et 20m...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, un C14 est une bonne raison de le laisser sur sa monture, mais un C8... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce débat devient palpitant

En ce moment devant ma porte, j'y vois à 50 m

Je précise que le confluent Lot-Garonne est à 9 km à vol d'oiseau et le canal est à 3 km

Il y a longtemps que je veux me procurer un hygromètre fiable, mais comme beaucoup de choses, le projet est encore dans les cartons

Je serais intéressé par des renseignements sur les bâches Telegizmos

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'habite dans le 06 où il fait généralement beau ... sous le bête sachet plastique que j'utilisais il faisait sec en général mais la condensation s'installait également dans les corps creux de la monture et c'est ce qui m'a échappé jusqu'au soir où elle n'a plus voulu démarrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le boutre du capitaine remonte lentement le confluent de la Garonne""...

 

Sinon, mon abri est un petit  (5m2)abri roulant, que je déplace entièrement, ce qui me permet de pouvoir profiter de tout l'horizon sud, entièrement dégagé.

C'est un peut (un peu...) fait comme une maison structure bois: montants bois sur lesquels vienne des panneaux d' OSB3 (donc résistants à l'humidité) à l'intérieur,  puis un tissus pare-pluie à l'extérieur avec une lame d'air 1,5 cm et un bardage PVC en externe (grain de poids et de sous), 7,5 cm de ouate de cellulose injecté dans les parois (ce n'est pas une maison non-plus, pour la maison je dois avoir 10...

Le toit est en plaques OSB3 aussi, recouvert d'un révétement en PVC peint en blanc: ça protège des UV et l'été  (comme le dernier) ce n'est pas un luxe, je suis entrain de finir l'isolation du toit avec quelque chose de pas adapté, mais dont j'ai des masses: des panneaux de Polystyrène extrudé...

j'en mets tant que je peux en ménageant une lame d'air entre le polystyrène et l'OSB.

Comme dit plus haut déshumidificateur et petit soufflant , je maintien 10° mini: bien sur si j'observe, je laisse les températures s'harmoniser, mais là on est dans le cas ou on reste longtemps sans observer (il y a 3 ans, période 2 semaines de brouillard sans discontinuer... jamais vu ça en Normandie...), de toute façon s'il fait disons  5° dehors,  une fois l'abri ouvert, le gradient de température n'est pas énorme non plus et se comble vite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alain:

"j'habite dans le 06 où il fait généralement beau ... sous le bête sachet plastique que j'utilisais il faisait sec en général mais la condensation s'installait également dans les corps creux de la monture et c'est ce qui m'a échappé jusqu'au soir où elle n'a plus voulu démarrer."

 

Donc même les vents  à décorner les cocus que vous avez par chez vous n'arrivent pas à assécher tout ça?!!! xDxDxD

Il fait beau certes... à l'abri du vent...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, astrovicking a dit :

Donc même les vents  à décorner les cocus que vous avez par chez vous n'arrivent pas à assécher tout ça?!!! xDxDxD

 

Et c'est justement, il couvre avec une bâche plastique pour que l'humidité s'échappe pas xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, capt flam a dit :

pour que l'humidité s'échappe pas xD

 

Et oui ! comme je le disais dans mon post en réponse : c'est une vraie serre à champignons et en plus opaque à la  lumière donc ce seront des champignons blancs encore appelés de Paris !:D:P

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas eu d'année à vent depuis longtemps ...

le sachet renforcé du super marché du coin tenait bien au soleil, était facile à changer quand nécessaire et dessous c'était sec la plupart du temps (mais pas forcément au lever du jour). au final c'était juste une mauvaise idée.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le secret, c’est l’aération permanente, même modeste. Je le sais pour avoir pourri l’intérieur d’un bateau en hivernage, croyant bien faire de tout boucler… Il faut impérativement que l’air circule.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heula, oui!...

Pour ça, qu'on me pardonne, que j'ai toujours une réticence avec les bâchages de longue durée, même avec des bâches de compet...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais m'enfin moi ce que je vois c'est surtout une grosse faignasse qui ne veut pas rentrer son tube, un C8 et la monture une eq5 je présume, pfff! après l'observation, il est vrai que le trépied

peut rester dehors et tout ça en fait pour ne pas avoir à refaire une mise en station à chaque fois, de toute façon il n'y a pas à tortiller, hors le poste fixe abrité bien pensé, aéré, il n'y a pas

de salut et encore, vu les nombreux fils sur Astrouf et ailleurs. ^_^

Edited by jmpg86

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parois chaude et paroi froide -> la condensation se fait sur l'isolant et non sur le télescope :

img02.thumb.jpg.934d9f425280bc4adf1ca16f801667d9.jpg

 

Après, il suffit d'assurer l'étanchéité de l'ensemble, sans oublier un vide d'air pour que l'humidité s'évacue :

img03.thumb.jpg.7b5e7e436b95aad89f2c877a39d31e32.jpg

 

C'est pareil dans une maison. ^_^

 

Il existe aussi des petits objets connectés qui permettent de mesurer la température et l'humidité, tu peux l'installer à l'intérieur et vérifier sur ton smartphone :

http://www.bee-wi.com/produits/capteurs/

 

 

Edited by ms

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma monture dort dehors depuis 5 ans avec une telegizmo 365 sans souci.

Ceci dit il ne faut pas laisser une optique comme cela.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre aux questions de début, c'est bien la365 telegizmos que j'utilise à l'année pour couvrir le 305mm sct.

EN AJOUTANT encore l'usage de sachets déssicant collés sur le bouchon du ménisque et d'une canne en pvc percée de 32mm au bout et en y ayant introduit du déssicant à l'intérieur.

La canne est installée dans le tube par le porte oculaire. Il n'y a jamais de buée sur les parties optiques.

Cela coûte 10balles et 0 à l'edf.

Pour ceux convaincus par l'abris, j'ai eu un dôme sphérique dans les années 80 qui couvrait un newton 200: faut pas se leurrer en certaines périodes il y avait de la buée sur le primaire malgré le tube recouvert interne de buvard.

Faut fermer avec la quantité de silica gel nécessaire sur les volumes fermés obturés, puis couvrir avec la 365. Il a pris la grêle au moins un douzaine de fois.

Le 305 brille tjs comme un sou neuf après des années et rarement recollimaté.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now