Astrotaupe88

Tête binoculaire

Recommended Posts

Le 25/09/2018 à 21:41, Astrotaupe88 a dit :

et quand j'aurai du temps d'observation en solo..

Bein voilà, avec le confinement le temps est arrivé  !

Sur le Newton 254/1200, il faut que je mette la barlow de la tête bino x1,85  pour être dans la course de mise au point du porte oculaire.

En gardant cette Barlow de la tête binoculaire, je peux mettre ma Barlow x 2 et la x 5  en amont. La  x 3 en télévue ne passe pas.

 

Sur ma lunette 120/900 :

  • sans Barlow de la tête, ça passe juste et sans renvoi coudé je ne suis qu'à quelques millimètres de la fin de course mini
  • avec la Barlow x 1,85, sans RC je suis à 95 mm de course (le renvoi fait environ 97 mm : ça ne passe pas de peu, par contre sur un miroir flip plus court, ça passe de justesse)
  • avec la barlow de tête x 3, je suis à 75 mm de course

En remettant mes Barlow en amont :

avec la x2 et la x1,85 et la x3 : je suis à 90 et 93 mm donc RC impossible

avec la x3 et la x1,85 et la x3 : impossible sans RC (course maxi de 135 mm), avec le RC ça passe

avec la x5 et la x1,85 et la x3  : pas eu le temps de voir correctement

 

Sinon pour la vision en bino, je n'étais pas dans de bonnes conditions et j'en avais un peu marre de visser et dévisser les barlows : ça à l'air pas mal, mais ça demande un entrainement.

Maintenant que je vois à peu près les montages possibles, faudra tester de nuit sur la Lune et quand il ne fera pas froid...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

La tête bino sur un scope reste un très bon compromis à l'achat de vraies binoculaires ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, Grelots, toi qui a eu possédé des jumelles de 100mm et quand tu compares avec ton petit mak + bino, tu en penses quoi ?

Je te demande ça parce que je me tâte pour me payer un réducteur de focale sur mon mak 180 pour élargir mon champ à la bino WO avec les excellents 20mm livrés avec.

Qu'en penses-tu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut Kaptain, mes jumelles de 100mm n'était pas de super bolides de compet de plus elle n'acceptait pas d’oculaires 31.75mm donc obligé de rester avec les 20mm d'origine...

Je trouve que mon mak + ma bino et l'ensemble de ma gamme eudiascopiques font bien le travail...

je me régale avec pour un prix tout de même moins élevé ;)

Après je n'ai jamais utilisé de très bonne jumelles APO :$

Edited by grelots

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By Loulou62630
      Bonsoir tout le monde,
       
      Suite à l'achat d'un MAK SW 150/1800, je souhaiterez faire de l'astrophoto avec mon vieux Canon EOS 20D, je suis sur un PO en 50,8. Que me conseillez vous comme Barlow pour du planétaire et de la photo sur Amas s'il vous plaît ?
       
      Est ce que je pars sur une barlow X2 en 31,75 genre Taka https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-2x-takahashi-coulant-31-75mm_detail à 120 € avec adaptateur ou je reste quand même en 50,8 avec une skywatcher https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-deluxe-ed-2x_detail
       
      Quel est l'impact sur l'astrophoto avec une barlow ED ?
       
      Budget max : 120/150€
       
      Merci de vos retours.
       
      Louis
    • By astroespo
      Bonjour,
      tout est dans le titre.
      Merci pour vos lumières.
    • By yann35
      Bonjour,
      Je recherche un complément d’infos sur la Barlow Baader VIP, (souhaitant l’acquérir).
      Pour les Astrams aillant déjà utilisés ce multiplicateur de focale modulaire.
      je souhaiterai connaitre les facteurs de grandissement avec et sans les deux bague allonge 25AI et 25AII.
      Merci
      Yann
    • By Fred_76
      Bonjour,
       
      L'objectif russe Tair 135 mm f/2.8 me fait de l'oeil. On le trouve à moins de 150 € sur le net et il est en monture M42 ce qui le rend facilement adaptable sur n'importe quel appareil photo, ou presque (45.5 mm ou moins de distance capteur-bride). Il ouvre à f/2.8 et son diaph est constitué de 20 (!!!) lames, ce qui fait qu’on peut l’enfermer un peu sans voir apparaître plein d’aigrettes sur les étoiles lumineuses.
       
      Mais que donne-t-il en astrophoto ?
       
      Si quelqu'un en a un, je veux bien qu'il le teste :
      - sur trépied, avec retardateur sur 10 s
      - viser l'étoile polaire
      - prendre des poses de 5 s à 800-1600 ISO, pas plus, à pleine ouverture
      - préciser le modèle du boitier
      - m'envoyer un RAW (contact en MP)
       
      Sa conception est à 4 lentilles (ci dessous le TAIR 11 135 mm f/2.8 en monture M39, argenté, alors qu'en monture M42 il est anodisé noir) :
       
      Quelques tests et revues :
      https://manondamoon.com/2017/05/14/a-lens-the-kmz-tair-11a-135mm-f2-8/ 
       
      http://www.reduser.net/forum/showthread.php?152436-Russian-Soviet-USSR-Lens-Survival-Guide&p=1728060&viewfull=1#post1728060
       
      https://www.pentaxforums.com/userreviews/tair-11a-135mm-f2-8.html
       
      Il y aurait aussi le Zeiss 135 mm f/2.8 T* C/Y qui pourrait convenir, à peine moins lourd que le Tair, mais plus cher (250€).
       
      A+
       
      Fred
    • By Chrishapha2019
      bonsoir à tous..
       
      POur ceux qui ne connaissent pas cette application du spectroscope il est tout à fait possible d'observer les "flammes" (protubérances) solaire en utilisant un spectroscope avec la méthode de la fente large.
      Cette technique très simple a été surtout utilisée et décrite par Angelo Secchi (jésuite italien et Astronome) . J'ai reproduit son protocole et ça fait 20 ans que je l'utilise.
       
      Son spectroscope comprenait 7 prismes et un collimateur de 120mm de focale. Il décrit lui même la dispersion de son spectro comme équivalente à un réseau de 540 t/mm que lui avait donné Rutherford pour remplacer ses 7 prismes.
      Pendant des années j'ai utilisé un réseau de 1200t/mm (conseillé dans les quelques articles récents sur cette technique).
       
      Or TROP de dispersion fini par trop étirer les images et les déformer à cause de l'effet Doppler car les protubérances sont des corps en mouvements (plus ou moins violents).
       
      Voici donc en photo comment évolue l'image lorsque je change de réseau. Le contraste augmente mais les images se déforment progressivement et la netteté même diminue!
       

       
       

       
       
      j'ai également un réseau de 2400 t/mm mais l'image est encore plus déformée et la base des protubérances est noyée par l'élargissement de la chromosphère.
      Le meilleur compromis se situe entre 600 à 1200 t/mm max car soit on augmente le contraste mais c'est au détriment de la qualité finale de l'image qui devient moins fine.
       
      En revanche si je veux détecter les petits changements d'activité alors la dispersion devient indispensable pour voir en direct l'effet Doppler.
       
       
       
  • Images