capt flam

Mars une opposition exceptionnelle pour 2018

Recommended Posts

Ben, pas en France (même dans le Sud),  elle se traine lamentablement au ras des pâquerettes (ainsi que Saturne)...snif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bon ,ben, bien que Mars soit très haute dans le ciel, il y a les alizés sud-est qui soufflent à 60km/h sur l'île en ce moment ce qui ne favorisent pas une atmosphère calme !! Du coup hier trop de turbulences pour faire des observations intéressantes, même en bino !! Mais le diamètre de la planète commence a être super ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle photo martienne de Hubble pour cette exceptionnelle opposition 2018. Acquise le 18 juillet avec une distance de seulement 36,9 millions de kilomètres, cette vue montre des détails très fins de la région Sinus Sabaeus et du  cratère Schiaparelli en demi-lune (471 km) proche centre de l'image.

 

https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2018/mars-opposition-2018

 

stsci-h-p1829d-m-2000x2000.png.d50d36c19d7ec2f0c58fa68f03f7e43a.png

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle montre surtout peu de détails à cause de la tempête de sable que la planète rouge connait depuis le mois de mai. C'est très frustrant. La même photo sans ce phénomène révèlerait beaucoup plus de formations.

Attention dans l'article la distance est exprimée en miles. Y a une vingtaine d'années une sonde a loupé Mars à cause de ces problèmes de conversion métrique. :D

Edited by astromoine
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je tombe sur ce post et je me demande si le titre est à l'image des bêtises que l'on a pu lire ça et là sur Mars et cette opposition ...

Mais bon le post a été écrit bien avant la tempête de sable, donc on ne pouvait pas trop savoir son ampleur et le titre était donc justifié à l'époque.

Car maintenant, c'est une opposition exceptionnelle en ce qu'elle ne donne pas grand-chose à voir (pour le moment)

Edited by etoilesdesecrins
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est magnifique cette image de Hubble. On y distingue les variations d'opacité de l'atmosphère en fonction de la densité de poussière en suspension. De toutes façons cet instrument ne fera jamais mieux en terme de détails de surface que les images faites en 2003.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, astromoine a dit :

Elle montre surtout peu de détails à cause de la tempête de sable

Effectivement cette tempête est relatée en légende sur la page de la Nasa,

 

Il y a 9 heures, Christophe Pellier a dit :

Elle est magnifique cette image de Hubble. On y distingue les variations d'opacité de l'atmosphère en fonction de la densité de poussière en suspension. De toutes façons cet instrument ne fera jamais mieux en terme de détails de surface que les images faites en 2003.

Certainement Christophe, le JWST est le seul à pouvoir faire (espérons) mieux :)

 

 

Edited by capt flam

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, etoilesdesecrins a dit :

Car maintenant, c'est une opposition exceptionnelle en ce qu'elle ne donne pas grand-chose à voir (pour le moment)

Cela affecte aussi mes quelques observations qui malgré un disque martien inhabituellement gros et cumulé à une turbulence forte, mon cependant montées quasiment aucun détail excepté la calotte polaire  :(

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BobSaintClar
      Les corps flottants : qui n'a jamais été gêné par ces poussières qui se promènent à la surface de nos yeux ?
       
      A moins d'en voir une quantité notable, ils ne gênent guère la vision normale, même s'ils sont vus plus facilement de jour, en pleine lumière, lorsque nos pupilles se contractent au maximum.
      Il en va différemment lorsqu'on utilise un instrument d'optique tel qu'un microscope, un télescope ou une lunette : en effet, ces instrument ont une "pupille de sortie" et cette dernière détermine la visibilité desdits corps flottants. Plus la pupille de sortie est petite, plus ces corps flottants seront visibles et donc, gênants.
       
      Pourquoi est-ce que je vous parle de cela ? Parce qu'un témoignage intéressant, fait par un astram japonais, met en lumière l'intérêt des jumelles et plus généralement, de la vision binoculaire : pour faire simple, les deux yeux travaillant de concert sont moins gênés - à pupille de sortie équivalente - par la présence de corps flottants... qu'un seul oeil. En clair, la vision binoculaire est moins sujette à ce problème que la vision monoculaire.
       
      Voici la traduction "Google" du texte japonais original. C'est tout pourri, mais on comprend l'essentiel :
       
      "En vieillissant, le flotteur progresse et lorsque vous regardez dans les oculaires, la poussière du flotteur est perceptible et vous êtes très inquiet. Par conséquent, j'ai appelé "Matsumoto des lunettes" qui fabrique "Matsumoto miroir" et lui ai demandé s'il y avait une contre-mesure. En conséquence, la poussière dans les yeux est visible, en particulier à fort grossissement, de sorte que le diamètre de la pupille ne doit pas être réduit à 1 mm ou moins. ➡ Diamètre Hitomi = ouverture de l'objectif (mm) ÷ Grossissement (×), donc la contre-mesure est d'augmenter ou de diminuer l'ouverture de l'objectif ou du miroir, ou d'utiliser la vision binoculaire, la poussière du flotteur ne sera pas perceptible immédiatement. J'ai vérifié il dans la lune ce soir. .. ・ Avec TSA-120, vérifiez d'abord en regardant la lune avec "vision monoculaire" et en changeant le grossissement. 300 fois / diamètre pupillaire 0,4 mm ⇒ Un objet filiforme atteint de la maladie de Moyamoya peut être vu assez clairement, ce qui obstrue le champ de vision. 180 fois / diamètre pupillaire 0,7 mm ⇒ Les objets filiformes Moyamoya semblent un peu flous et ne me dérangent pas beaucoup. 113 fois / diamètre pupillaire 1,1 mm ⇒ Le champ de vision est clair et presque aucune brume filiforme n'est visible. ・ En outre vérifié par "vision binoculaire" du dispositif binoculaire 257 fois / diamètre pupillaire 0,5 mm ⇒ "Moyamoya objet filiforme" a l'air un peu flou avec une forme claire qu'un seul œil, et c'est un niveau qui ne me dérange pas tellement. 180 fois / diamètre de la pupille 0,7 mm ⇒ "L'objet filiforme Moyamoya" ressemble à une grande image défocalisée, ce qui est encore plus imperceptible. 113 fois / diamètre de la pupille 1,1 mm Si vous déplacez le globe oculaire afin que vous puissiez voir dans le champ de vision, vous pouvez voir l'existence d'un objet filiforme de la maladie de Moyamoya, mais vous pouvez à peine voir la forme et vous pouvez profiter une vue confortable."
       
      Or donc, s'il est à peu près convenu qu'en vision monoculaire, les corps flottants peuvent devenir gênants à partir d'une pupille de sortie inférieure à 0,7mm, il semble que la vision binoculaire puisse s'en accommoder dès 0,5mm.
      Soit à un grandissement nettement supérieur (par exemple, 100x au lieu de 70x).
       
      Je ne suis guère sujet à ce soucis, mais je vais faire des essais, à l'occasion
    • By olivierr31
      Bonjour,
       
      Je vous fais part de mon retour d'expérience avec un problème de bandes horizontales sur mes flats que j'ai réussi à contourner et que vous avez / allez peut-être rencontrer :
       
      J'ai fait l'achat récemment d'un contrôleur Lacerta FCB + écran à flat de la même marque qui permet de gérer ma prise de flats depuis l'application APT :
      (Réglage de la luminosité pour chacun des filtres et du déclanchement du flash juste après celui de l'obturateur)
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/ecrans-a-flat/contr%C3%B4leur-d%C3%A9cran-%C3%A0-flat-ffb-lacerta_detail
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/ecrans-a-flat/ecran-a-flat2012-12-23-03-05-32_detail
       
      (Tous mes tests ont été réalisés avec une caméra ASI1600 MM pro : Gain=75 ; offset=15 ; flats avec ADU=40000 +/-5%)
       
      1er problème :
      Luminosité 10x trop forte pour avoir des poses > 0.1s avec luminosité réglée à 1% ce qui n'est pas recommandé avec un capteur CMOS comme l'ASI 1600 !
      Etonnant quand même quand on sait que cet écran à flat est fait pour des capteurs photos, je peux éclairer correctement ma salle de séjour avec cet écran qui est plus fait pour des effets en boîte de nuit
      Après, lorsque j'ai ouvert l'écran à flat, rien d'étonnant au vu du nombre de LED impressionnant :
       

       
       
      2ème problème :
      Sur les flats créés avec un temps de pose très faible et la luminosité réglée au minimum (1%) pour mon filtre luminance CLS qui est lumineux, je vois clairement des bandes horizontales apparaitre  :
        

       
       
      Je me dis pas trop gênant si le master flat arrive à filtrer cette fréquence qui est variable en additionnant une cinquantaine de flats brutes : fausse bonne idée 
       

       
      Le Master flat ne permet pas de filtrer efficacement les bandes horizontales qui restent visibles même avec un nombre important de flats additionnés (50)
       
      De ce que je comprends, d'un point de vue électronique, il semble que la variation de l'intensité des LED est géré par une alimentation à découpage ou équivalent et ajoute donc à la tension continue en entrée une fréquence qui est clairement visible sur des flats pris à temps de pose faible et luminosité faible
       
       
      Solution de contournement :
      Ajouter une résistance à l'intérieur de la boite à flat au niveau des fils soudés à la prise d'entrée pour diminuer la puissance de l'éclairage
      Intensité avant modification : 1,7 A / 20 W !
      Intensité après insertion d'une résistance de 220 Ohms - 1/2 W : 60 mA / 0.75W => la luminosité est déjà plus acceptable pour faire des flats avec une caméra astro !
       

       
       
      Tests :
      Filtre CLS (même config que précédemment pour la caméra)
       
      Flat créé avec tps pose 0.22s et luminosité au max (100%)
       

       
       
      Flat créé avec tps pose 0.36s et luminosité 50%
       

       
      On voit que les bandes sont toujours présentes dès que la luminosité est < 100% car la fréquence de l'alimentation des LED redevient non nulle
      Avec l'ajout de la résistance et luminosité max, mon filtre le moins lumineux S2 génère un flat avec un tps de pose de 8,75s ce qui reste correcte.
       
      Conclusion :
      Le contournent qui diminue d'un facteur 10 la luminosité par défaut de l'écran permet de rendre nulle la fréquence en fixant au max la luminosité pour tous les filtres et donc d'avoir des flats "propres" c'est à dire sans bandes horizontales 
       
      Olivier
       
    • By frédogoto
      en galère pour retoucher une photo ?
      je vous propose d'utiliser ce site
      https://www.photopea.com
       
      c'est en ligne, c'est gratuit et c'est performants
       

    • By chinois02
      Bonsoir
       
      Pour ceux qui cherchent une solution de sauvegarde de la carte micro SD de l'asiair pro: il suffit de télécharger clonezilla, puis de graver l'iso sur un CD.
      L'usage de clonezilla est simple, il suffit de choisir le français au démarrage et de suivre les instructions pour le clonage
      Je vais même tenter un truc, voir si mon RPI 4 démarre (et est fonctionnel) avec l'iso de l'asiair sur ma nouvelle carte SD => ben non, ce serait trop simple (le RPI démarre, le wifi est fonctionnel, mais il faut réenregistrer le produit en ligne )
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello tout le monde,
      Ça fait un petit moment que je n'ai pas posté ici ! Ma dernière sortie astro remontait à début Juin ! Merci la météo
      Depuis quelques jours les nuits claires s'enchaînent en région Nantaise je vous partage donc mes premiers dessins Jovien datant du 27 et 28 Août 2021.
      L’exercice est pas évident, ça bouge très vite, j'ai un peu paniqué en me lançant dans le premier dessin, puis j'ai pris un peu d'assurance pour les deux autres.
      Je me suis donné max 10 minutes pour la mise en place des structures principales (que le temps passe vite ! ) puis 20 min pour finaliser le dessin en essayer de grappiller le moindre détail.

      27-08-2021 - T400x371
      Mise en place : 21h29 UT
      Fin du dessin : 22h00 UT
       
      Les conditions de seeing étaient assez moyennes. La grande tâche rouge est au méridien, précédée d’une zone de turbulence bien visible (à droite de la GTR sur mon dessin). La GTR est bien détachée de la bande équatoriale sud (SEB) et d’une teinte similaire à la bande équatoriale nord (NEB). Pas d’oval blanc détecté dans la bande tempérée sud sud (SSTB). La zone équatoriale (EZ) est très colorée (jaune/orange). J’ai du mal à y discerner des structures… peu de contraste. Coté bande équatoriale nord, bande assez fine très sombre au sud s’estompant vers le nord. Quelques spots très sombres et contrastés (barges) sont visibles dans la NEB. Encore plus au nord dans la bande tempérée nord nord (NNTB) je note juste quelques barres plus sombres.
       

       
      28-08-2021 - T400x371
      Mise en place : 20h36 UT
      Fin du dessin : 21h05 UT
       
      Meilleures conditions que la veille, seeing correct à bon ! Un peu de vent du nord mais rien de gênant. J’ai réussi à voir quelques ovals blancs présents dans la bande tempérée sud sud (SSTB). Un peu plus au nord au niveau de la STB, Oval BA bien visible et au nord-est de celui-ci un autre spot un peu plus étendu et au contour moins bien défini (White oval / WS6 selon le dernier rapport de John Rogers). Pour le reste deux barges sombres, très contrastées se couchent dans la bande équatoriale nord (NEB).
       

       
      28-08-2021 - T400x371
      Mise en place : 22h14 UT
      Fin du dessin : 22h35 UT
       
      Toujours avec de bonnes conditions de seeing, j’ai attendu que le satellite Io passe devant le globe et projette son ombre. J’ai commencé la mise en place à 22h14 UT. Après coup je me rend compte que j’ai pas mal de défauts sur ce dessin… La bande SSTB est placée trop au sud et la NNTB trop au nord, il en résulte une zone équatoriale bien trop haute… bref encore pas mal de progrès a faire. Oval BA et WS6 sont visibles au couchant et deux autres spots blancs de l’autre coté. Je discerne quelques plumes très faiblement contrastées dans la zone équatoriale. Et plus au nord deux zones sombres dans la NEB et un petit spot précédé de structures plus sombres dans la bande tempérée nord nord (NNTB).
       



       
       
      Bonne soirée !
      Guillaume


       
  • Upcoming Events