jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Citation

The Starliner launched successfully on its Atlas rocket from Florida, but then suffered technical problems that prevented it from taking the right path to the International Space Station.

It appears the capsule burnt too much fuel as it fired its engines, leaving an insufficient supply to complete its planned mission.

Starliner will now come back to Earth.

A landing is expected at New Mexico's White Sands testing range in about 48 hours.

BBC

 

C'est pas le lanceur, c'est la capsule qui a merdé et allumé trop longtemps ses propulseurs, ce qui fait qu'il n'y a plus assez de jus pour rejoindre l'ISS...

Retour sur terre dans 48h...

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

 

Entre la Dragon qui explose au sol en test (sans qu'aujourd'hui encore on sache réellement pourquoi), et la Starliner incapable de rejoindre l'ISS depuis l'orbite, on réalise après l'abandon des navettes combien ce retour en arrière et aux capsules antiques (style années 60 :|) est plus compliqué que prévu..

Sans oublier le feu d'artifice de la Starpschiiit qui devait voguer à 20 km d'altitude avant la fin de l'année 2019 et rejoindre la Lune et Mars à très brève échéance..

 

Bref, il est à craindre que "l'espèce interplanétaire" soit plutôt mal barrée..

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Bref, il est à craindre que "l'espèce interplanétaire" soit plutôt mal barrée..

 

2024. 2024, le premier pas d'une femme sur la Lune, enfin, d'après la Nasa, hein...

:/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Bref, il est à craindre que "l'espèce interplanétaire" soit plutôt mal barrée..

 

On peut se consoler avec Star Wars IX ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kaptain a dit :

ce qui fait qu'il n'y a plus assez de jus pour rejoindre l'ISS...

MDR :) Sont quand même balèzes les mecs ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, ALAING a dit :

MDR :) Sont quand même balèzes les mecs ;) 

 

Ca doit être la même équipe de bras cassés de Boeing qui a laissé deux 737  Max se vautrer avec 400 morts sans admettre que leur avion ne volait pas correctement… Qu'ils aillent se faire cuire le cul.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais... ¬¬

Je me faisais le même genre de réflexion, que Boeing n'est pas au mieux de sa forme en ce moment...

Pas sûr que si j'étais astronaute, je jouerais des coudes pour occuper les premières places dans le Star-machin de nouvelle génération, cette réplica vintage de capsule Apollo...

D'ailleurs, qu'est-ce que ces foutues étoiles totalement inaccessibles sont mises à toutes les sauces sur nos misérables engins depuis peu !

Avez-vous remarqué comme on ne sait plus baptiser le moindre artefact spatial autrement que "star-truc" ?

Sans parler des ados attardés dans leurs rêves de Star Wars ou Star Trek - le fond de commerce de Musk et consort - pour qui la téléportation, la tachyonique et la transluminique n'ont plus de secret ! (et qui rêvent de terraformer Mars à coups de bombes atomiques, tandis que nous demeurons incapables d'empêcher notre propre planète de s'échauffer de deux malheureux petits degrés ! Ça en dit long sur leur irréalisme technologique et sur leur méconnaissance profonde des humains...)

N'est-il pas troublant qu'en 3 générations, on n'ait toujours pas réussi à inventer d'autre moyen plus performant et plus économique d'envoyer du monde là-haut que ces fusées et capsules ridicules ? Puis rien trouvé de mieux que boucliers et parachutes pour les ramener si possible sains et saufs sur le plancher des vaches ?

Malgré les développements phénoménaux de nos moyens de calcul ?

Malgré l'accroissement exponentiel de nos connaissances sur les matériaux ?

Malgré l'accumulation de notre expérience spatiale ?

Sans parvenir - en 60 ans ! - à résoudre les problèmes élémentaires que sont déjà l'apesanteur et l'exposition aux rayonnements ionisants !?

J'ai bien peur qu'une Tesla ne soit pas près de tourner dans le Système Solaire avec des humains à bord... 9_9

 

  • Like 2
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Kaptain a dit :

Retour sur terre dans 48h...

 

C'est déjà pas mal 48h d'orbite stable, c'est un bon début   xD

Edited by penn kalet
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

(…) Et comme dans le cas du Boeing 737 Max, ce n’est pas le matériel qui semble en cause, mais un problème logiciel. «Il y a eu un problème d’horloge, le temps écoulé depuis le décollage n’était pas le bon et la capsule a cru qu’elle était dans une phase de vol différente», a résumé avec franchise Jim Bridenstine lors de la conférence de presse organisée à Cap Canaveral par la Nasa avec ses partenaires industriels, Boeing pour la capsule et United Launch Alliance (ULA) pour la fusée Atlas 5 qui l’emportait. «Starliner a essayé de maintenir un contrôle de position très précis, alors qu’elle n’en avait pas besoin, et ses moteurs ont consommé trop de carburant.» Peu de temps après le décrochage de la fusée, le système de pilotage pensait être dans la phase d’allumage des moteurs où son attitude doit être très finement ajustée, sous peine d’accélérer dans la mauvaise direction. Elle était en fait encore dans une phase de vol sans poussée, juste emportée par son inertie, pendant laquelle son orientation précise importe peu.

Le problème a été repéré par l’équipe de contrôle de vol commune entre la Nasa et Boeing à Houston. Mais malheureusement, la commande manuelle de correction qu’ils ont envoyée n’a pas été reçue par la capsule, apparemment à cause d’un passage de signal raté entre deux satellites relais de la Nasa…

Figaro

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

il y a 32 minutes, Alain MOREAU a dit :

Sans parler des ados attardés dans leurs rêves de Star Wars ou Star Trek - le fond de commerce de Musk et consort - pour qui la téléportation, la tachyonique et la transluminique n'ont plus de secret ! (et qui rêvent de terraformer Mars à coups de bombes atomiques,

 

Au mieux, on pourrait considérer que Musk partage la philo d'Henri Bergson pour qui "l’idée de l’avenir est plus féconde que l’avenir lui-même". Sauf que "l’idée de l’avenir" n'est féconde que si elle implique une infinité de possibles, pas des rêves d'adolescent attardé qui considère Mars comme un jouet et la conquête de Mars et du système solaire comme un jeu vidéo.

Il devrait plutôt être animé par cette autre idée de Bergson selon qui "Toute vérité est une route tracée à travers la réalité".

Musk démontre le plus souvent qu'il n''a pas choisi cette route là.

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, vaufrègesI3 a dit :

on pourrait considérer que Musk partage la philo d'Henri Bergson pour qui "l’idée de l’avenir est plus féconde que l’avenir lui-même"

Bergson fut un des seuls penseurs modernes à être convaincu du progrès illimité de l'humanité. Sa théorie de la durée procurant l'évolution créatrice dans tous les domaines semble vieillotte dans le monde du XXI siècle où triomphe l'individualisme, le profit, l'abandon des idéaux. Croire qu'un type comme Musk partage une philosophie, supposerait qu'il ait une pensée en rapport avec la raison. Il me semble que sa volonté créatrice en est absente. "Toute vérité est une route tracée à travers la réalité". Mais chez Musk, l'expérience est une intuition qui précède la raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Kaptain a dit :

Il est launché successfully, mais pas sur la bonne orbite... Ca, c'est de la com' ! xD

 

Oh man! this ain't the place to learn french or english!  ;-)

 

D'ailleurs ni la philosophie--aujourd'hui vous connaissant dans vos remarques, "sérieusement" vous m'amusez. :-) 

Heureusement que le bonhomme que vous n'aimez guère ne comprend pas le français ou franglais et sans aucun doute se fout de la philosophie.

 

Au moins la capsule est revenue si j'ai bien compris.

 

N'oublions pas que Guillaume le Conquérant ou plutôt William the Conqueror lui avait pris deux fois pour envahir l'Angleterre, la première fois il s'était retrouvé sur les côtes normandes d'où il en  était parti--c'est dure sans GPS en 1066--depuis ce n'est plus que du franglais.  ;-)

 

(please this is all in fun  :-)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble qu'aux US aussi, on s'interroge quelque peu sur les forums d'astronautique...

Ci-dessous, je cite une intervention qui me paraît bien exprimer et résumer le sentiment général prévalant outre-Atlantique :

(Space.com, CaptainJewel, #6, ici : https://forums.space.com/threads/boeings-starliner-fails-to-reach-correct-orbit-en-route-to-space-station.28813/)

 

"Here Boeing and ULS have three control centers, hundreds of people including an entire back up center, and they can't get it right. This, by the company that turns a blind eye to a faulty airliner that kills 350 people. Is it really a surprise at this point that Boeing is an incompetent suck of tax payer dollars that could be better spent on private commercial space programs that are proving themselves successful and streamlined? SpaceX gives us an enthusiastic small group of diverse young engineers who give us real time video of every phase of a launch from an orbital platform while Boeing and ULS give us boring shots of bored looked white male engineers with monotone voice over. Mr. Bridenstine: It is time you stopped cowtowing to the military industrial complex and insist that our legislators allow the true innovators and entrepeneurs to take America to the heights."

 

Traduction :

(tu me corriges, Roul, si mon interprétation franco-anglaise te paraît trop infidèle - à l'image de cette compagnie qui "laisse tant à désirer" ;))

 

"Ici, Boeing et ULS disposent de trois centres de contrôle, de centaines de personnes, incluant un centre de secours complet, et ils ne parviennent pas à faire les choses correctement. Ceci, par la compagnie qui ferme les yeux sur un avion de ligne défectueux qui tue 350 personnes. Est-ce vraiment une surprise à ce stade que Boeing s'avère une incompétente suceuse* de dollars des contribuables, qui pourraient être mieux dépensés dans des programmes spatiaux commerciaux privés faisant leurs preuves et rationalisés ? SpaceX nous montre un petit groupe enthousiaste de jeunes ingénieurs divers, qui nous offre une vidéo en temps réel de chaque phase de lancement d'une plate-forme orbitale, tandis que Boeing et ULS nous présentent des plans ennuyeux d'ingénieurs masculins blancs à l'air compassés, flanqués d'une voix off monocorde. M. Bridenstine : Il est temps que vous arrêtiez de vous prosterner devant le complexe militaro-industriel et que vous insistiez pour que nos législateurs permettent aux véritables innovateurs et entrepreneurs de mener l'Amérique vers les sommets."

 

* suceuse, sans langue de bois : ça sonnait mieux au féminin pour qualifier cette vénérable - mais vénale - belle compagnie américaine... :D)

 

Sentiments partagés par divers intervenants.

CQFD.

Edited by Alain MOREAU
lien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article sur le site du Monde :

 


https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/12/20/la-capsule-starliner-de-boeing-rate-son-vol-d-essai-et-doit-rentrer-sur-terre_6023668_1650684.html?xtor=EPR-32280629-[a-la-une]-20191221-[zone_edito_2_titre_11]

 

extrait :

 

L’anomalie s’est produite dans le compteur embarqué de « temps écoulé » dans la mission. Ayant un horaire erroné, Starliner n’a pas effectué la poussée au moment où elle devait la déclencher, peu après s’être détachée de la fusée.

Quand les salles de contrôle de Boeing et de la NASA ont tenté de corriger le problème manuellement, la capsule ne pouvait pas recevoir la commande directement car elle se trouvait en transition entre deux satellites de communication.

Quand elles ont repris le contrôle, les équipes ont jugé qu’il ne restait plus assez de carburant pour continuer la mission et tenter l’amarrage avec l’ISS, qui était prévu samedi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, roul a dit :

Au moins la capsule est revenue si j'ai bien compris.

 

Elle ne doit revenir que  demain et il est possible qu'elle réserve encore quelques surprises à ses créateurs, surtout si c'est la même personne qui a réglé la pendule et l'altimètre ;)

 

 

Citation

Two landing opportunities are possible Sunday in New Mexican desert, one at around 8 a.m. EST (6 a.m. MST; 1300 GMT), and another at 3:50 p.m. EST (1:50 p.m. MST; 2050 GMT). As of mid-afternoon Friday, officials had not decided which landing opportunity to choose.

 

Edited by den b
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après s'être impliqué avec succès,  pour le bien de la Russie,   la  paix dans le monde, et la préservation de l'environnement,  Donald Trump  s'est employé à résoudre les problèmes techniques de la NASA et Boeing.  América first... Bientôt ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Alain MOREAU a dit :

 

Il semble qu'aux US aussi, on s'interroge quelque peu sur les forums d'astronautique...

 

 

Absolument correcte--Musk représente pour les américains un entrepreneur qui n'a pas froid aux yeux (daring), un visionnaire, un "pioneer"  excentrique. (il est loin d'être le premier)

 

Ces gents là n'ont aucun problème d'être critiqué, c'est une espèce humaine à part dont il en fait partie.

 

Il ne faut pas oublier qu'il représente plus de 25.000 emploies.

Entre autre, ses voitures sont absolument superbes, la concurrence est loin derrière, extrêmement populaire là bas, dans les pays nordiques européens et une usine vat être construite en Chine.

 

Les progrès en aéronautiques sont indéniables. NASA ne peut pas vraiment prendre ce genre de risques. De plus elle a une structure et mission bien différente.

 

Quand à Boeing c'est un sujet complètement différent et qui se répète dans tant d'autres compagnies américaines: faire plaisir aux investisseurs (Wall Street) plutôt qu'à la clientèle en faisant des économies au détriment de la sécurité.

 

Innover demande des risques, et si on arrive pas la première fois on recommence en prennant compte des erreurs précédentes.

 

Ce qui est amusant ou intéressant sont les critiques avec un accent français et une perspective comprenant le social, la philosophie, la politique, la morale, etc.

 

Le franglais est amusant pour certains, déroutant pour d'autres. Quand j'étais gamin on nous réprimandait pour mélanger ces deux langues. Pendant plus de 200 ans la nobilitée anglaise ne parlait que français, aujourd'hui on a le résultat de la langue de Shakespeare! ;-) 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, marco polo a dit :

Donald Trump  s'est employé

 

OH NON! Surtout pas, c'est un sujet médical qui n'a rien à voir!  ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, roul a dit :

Pendant plus de 200 ans la nobilitée anglaise ne parlait que français, aujourd'hui on a le résultat de la langue de Shakespeare! ;-) 

 

 

la noblesse tu veux dire... En effet la dernière fois que l'Angleterre a été envahie, c'était par Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie en 1066 ; Couronné roi d' Angleterre le français y est devenu langue officielle (pour une période assez courte)

Mais dis-nous Roul, es-tu français ou anglais ? Ton langage semble hésiter entre les deux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://spaceflightnow.com/2019/12/20/spacex-poised-to-accelerate-launch-cadence-with-series-of-starlink-missions/

 

Après avoir effectué 18 lancements en 2017, 21 en 2018, SpaceX termine 2019 avec seulement 13 tirs. (marché des sats de telecom en berne)
Mais la direction prévoit une année 2020 record avec 35 à 38 lancements, une majorité étant consacrée à déployer la constellation Starlink.
Seule une dizaine de 1ers étages seront construits, ceux récupérés seront réutilisés. Par contre il vont devoir accélérer la cadence de production pour les 2èmes étages...
Déploiement de Starlink, 1ers vols habités de Crew Dragon, dévellopement du Starship, ect : en 2020 SpaceX va continuer d'assurer le show... et d'énerver pas mal de monde : youpi !!! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jackbauer a dit :

 1ers vols habités de Crew Dragon, dévellopement du Starship, ect

xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, jackbauer a dit :

Mais dis-nous Roul, es-tu français ou anglais ? Ton langage semble hésiter entre les deux...

 

anglophone je dirais

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/12/2019 à 12:11, den b a dit :

Elle ne doit revenir que  demain et il est possible qu'elle réserve encore quelques surprises à ses créateurs, surtout si c'est la même personne qui a réglé la pendule et l'altimètre

 

J'étais mauvaise langue, elle est revenue entière  :)

20191222132533_919753.jpeg

 

https://spaceflightnow.com/2019/12/18/atlas-5-av-080-starliner-oft-mission-status-center/

 

Ce  doit faire un bout de temps qu'il n'y a pas eu de vol orbital aussi court  ;)

Edited by den b
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now