jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

 

 

J'espère que je ne digresse pas trop mais je trouve que, quoiqu'un peu plus chevelu, ce Judd a une furieuse ressemblance avec Elon Musk  B|  .

"Avenue 5"  concerne le tourisme spatial et pas internet mais Mr Musk n'est pas à une expérience près  :(.

 

https://youtu.be/RU4RVIMbCPU

 

Edited by penn kalet
video mise sous forme de lien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Normal, si tout le monde pouvait signer, ça enlèverait le côté "pro" de la demande...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

J'ai une question.

Hier soir, j'ai observé un passage d'environs 25 satellites, ceux dont l'heure du passage le plus haut est comprise entre 19h44 et 19h48 sur cette copie d'écran de heavens-above.

Les magnitudes annoncées par le site sont de 4.1 à 4.3. Pourtant, ils étaient de façon évidente beaucoup plus brillants, de magnitude 1.5 voire moins. Ils dominaient toutes les étoiles de cette région du ciel hier soir, n'étant surpassés que par Vénus.

 

Comment s'explique cet écart selon vous?

 

En tout cas, c'est la première fois que j'essayais vraiment de les observer, et ça fait flipper.

 

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé, la copie d'écran:

 

thumbnail.jpg.ceb67f74a126f79152ac471da5154a15.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

SpaceX continue de propulser des satellites en orbite alors que la communauté spatiale s'inquiète

 

https://www.theverge.com/2020/1/14/21043229/spacex-starlink-satellite-mega-constellation-concerns-astronomy-space-traffic

 

EXTRAITS

(C'est moi qui surligne)

 

Au début de 2020, SpaceX est devenu l'opérateur de la plus grande constellation de satellites actifs au monde, avec 180 satellites en orbite autour de la planète . Cette étape est un simple point de départ pour Starlink, le projet ambitieux de SpaceX visant à fournir des capacités Internet à chaque pouce du globe. Pour obtenir ce type de connectivité, la société souhaite pouvoir lancer jusqu'à 42 000 satellites au cours de la prochaine décennie. C'est environ 21 fois le nombre de satellites opérationnels actuellement dans l'espace - et le véritable impact de la méga-constellation naissante de la société est encore très mystérieux.

Dans l'histoire du monde, le déversement d'une grande quantité de nouvelles choses dans un endroit a généralement des conséquences, et de nombreux membres de la communauté spatiale se sont inquiétés des effets secondaires potentiels de Starlink. Le plus grand tollé est peut-être venu des astronomes qui considèrent Starlink comme une énorme menace pour leur travail.

/../

Pendant ce temps, les personnes impliquées dans le suivi des satellites sont plus préoccupées par la façon dont ces vaisseaux spatiaux vont influencer un environnement spatial déjà assez encombré. Les débris spatiaux créent déjà une autoroute spatiale complexe de voies entrecroisées de trafic en orbite, dominées par des satellites se déplaçant à plusieurs milliers de kilomètres à l'heure. Ajouter plus augmentera le risque de collision et pourrait rendre le lancement dans l'espace beaucoup plus difficile à l'avenir.

/../

Lorsque SpaceX a commencé à lancer, il y avait une certaine frustration sur le fait que la société ne partageait pas autant de données de positionnement par satellite que possible. La société a également connu un problème de communication embarrassant en septembre lorsque l'un de ses satellites s'est inconfortablement rapproché d'un satellite européen. Mais les choses ont changé avec le dernier lancement de la société en janvier. Avant la mission, SpaceX a partagé ses estimations de la direction, de la vitesse et de l'emplacement de base de ses satellites après leur déploiement, et la société continuera de partager des données GPS à bord via l'Air Force. Ces informations sont accessibles via un site Web appelé Space Track, pour toute personne disposant d'un compte approuvé sur le site.

Cette décision a été saluée par les traqueurs de satellites, mais même avec toutes ces informations, il est encore quelque peu difficile de savoir ce que les satellites de SpaceX vont faire et où ils seront à l'avenir. Chaque vaisseau spatial Starlink est équipé d'un nouveau système d'évitement autonome qui déclenche le véhicule pour s'éloigner de la voie d'une collision potentielle, tout seul. Selon TS Kelso, un traqueur de satellites qui exploite un site de suivi appelé CelesTrak, cela nécessite moins de contributions des personnes sur le terrain, mais il est également difficile de prédire ce que les satellites vont faire à l'avenir. La plupart des opérateurs de satellites peuvent prévoir les trajets de leurs satellites jusqu'à sept jours dans le futur, tandis que SpaceX prévoit jusqu'à 32 heures, dit Kelso.

 

"Cette approche réduit les ressources sur le terrain, mais il peut être notoirement difficile pour le sol de simuler ce que le satellite fera réellement", a écrit Kelso dans un e-mail à The Verge . "Donc, même si vous vous êtes propagé plus loin, votre connaissance des manœuvres à venir devient de plus en plus incertaine."

De plus, un chercheur soutient que SpaceX devrait partager ses données plus largement au-delà du site Web de l'Air Force et qu'il ne devrait y avoir aucun obstacle à l'obtention de ces informations. "Si vous êtes vraiment intéressé par la sécurité spatiale et ce genre de choses, alors vous voulez faire savoir au plus large public possible où se trouvent vos objets", Moriba Jah, professeur agrégé à l'Université du Texas, spécialisé dans le suivi des débris orbitaux , raconte The Verge . "Il est dans votre propre intérêt que tout le monde sache."

/../

Les satellites Starlink peuvent capter la lumière du soleil bien au-delà des heures du crépuscule, et parce qu'ils sont censés orbiter assez près de la Terre - environ 550 kilomètres de haut - ce qui les rend encore plus visibles que les satellites situés plus loin. Ensuite, il y a les satellites eux-mêmes. La combinaison de leur orientation dans l'espace et de leur conception les rend anormalement brillants. «Ils sont maintenant plus brillants que 99% des objets en orbite», explique Seitzer.

/../

Pour tenter de trouver une solution, SpaceX a enduit l'un des 60 satellites du dernier lancement pour le faire paraître plus sombre dans le ciel. Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, des pisteurs et des astronomes amateurs observeront ce satellite dark horse et calculeront sa luminosité par rapport au reste du troupeau.

"Ils pourraient réussir à réduire un peu la luminosité, mais ces choses sont déjà si brillantes", a déclaré à The Verge Marco Langbroek, traqueur de satellites et consultant en connaissance de la situation spatiale pour le Space Security Center de la Royal Dutch Air Force . Il note que, même avec un revêtement, les satellites peuvent toujours interférer avec les instruments astronomiques. «Même des télescopes astronomiques modestes et brillants les capteront toujours», explique Langbroek.

/../

Pour l'instant, SpaceX prévoit de continuer à lancer ses satellites ultra-lumineux sur les mêmes orbites au fur et à mesure qu'il déterminera si le revêtement fera l'affaire. Et cela ne plaît pas aux astronomes. "Le revêtement protecteur d'un satellite sur 60 ne suffit pas, à mon avis, si l'on veut continuer à lancer ceux dont on sait déjà qu'ils posent problème ", explique M. Baldassare.

/../

Ce qui est inquiétant pour certains, c'est que ces discussions commencent à peine à avoir lieu maintenant - alors que SpaceX continue de lancer à un rythme rapide. SpaceX détient une licence de la Federal Communications Commission pour lancer près de 12 000 satellites si elle le souhaite

 

Edited by vaufrègesI3
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Kaptain a dit :

Normal, si tout le monde pouvait signer, ça enlèverait le côté "pro" de la demande...

 

Faudrait penser à en ouvrir une pour les marins-pêcheurs du Morbihan, les poids -moyens et les moniteurs de ski alpin. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous n'y êtes pas du tout : tout le monde va trouver ça super, le ciel transformé en Disneyland, la "fête" dans le ciel ! Rien ne stoppera le Dieu Dollar et Homo Festivus, vous n'êtes que des anti "progrès" réactionnaires!...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Pour l'instant, SpaceX prévoit de continuer à lancer ses satellites ultra-lumineux

 

Et je t'emm... en attendant :)

G.Brassens

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kirth a dit :

Les magnitudes annoncées par le site sont de 4.1 à 4.3

 

ces magnitudes ne sont que des estimations à partir de la taille des satellites et la marge d'erreur est très grande, tous les paramètres n'étant pas connus (albedo, orientation...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Thierry Legault a dit :

ces magnitudes ne sont que des estimations à partir de la taille des satellites et la marge d'erreur est très grande, tous les paramètres n'étant pas connus (albedo, orientation...)

 

D'accord, merci Thierry.

Dans ce cas, je te confirme que la marge d'erreur est très, très grande.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais. Et (comme par hasard ?), les erreurs d'estimation vont dans ce sens-là. A croire que le site n'avait pas "osé" prévoir, dans son incertitude, une magnitude de 0 pour une magnitude effective de 1,5. Non, ils indiquent prudemment et pudiquement 4,5 comme si ces satellites ne devaient emm... personne... xD:|

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Ouais. Et (comme par hasard ?), les erreurs d'estimation vont dans ce sens-là. A croire que le site n'avait pas "osé" prévoir, dans son incertitude, une magnitude de 0 pour une magnitude effective de 1,5. Non, ils indiquent prudemment et pudiquement 4,5 comme si ces satellites ne devaient emm... personne... xD:|

 

heu non, ce sont des estimations pas faites à la main (heureusement !) mais automatiques à partir des paramètres disponibles, donc pas la peine d'inventer une nouvelle théorie du complot ! :/ Et puis heavens above est un site "amateur" qui n'est pas financé par SpaceX !

 

Ces satellites sont de petite taille donc les magnitudes annoncées ne sont pas absurdes, ce serait si la magnitude annoncée était proche de l'ISS (qui est beaucoup plus grande) qu'il faudrait s'interroger...

 

 

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Thierry Legault a dit :

heu non, ce sont des estimations pas faites à la main (heureusement !) mais automatiques à partir des paramètres disponibles

 

Bof tu sais,... y a toujours moyen de bidouiller quelques paramètres... les machines on peut leur faire dire ce qu'on veut ;);)xD (je plaisante...)

 

Je plaisante plus ou moins depuis le début en fait, mais n'empêche... cette magnitude de 1,5 pour ces espèces de petits machins c'est quand même abusé. >:(Finalement, suprême paradoxe, les prévisions de Heavens-Above sont plus réalistes que la réalité elle-même ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a des magnitudes élevées sur les lancements récents car ils sont encore assez bas et sur des angles qui favorisent des flares ou illuminations plus ou moins importants quand ils sont entre l'observateur et le soleil. 

Le problème est qu'il y aura maintenant constamment des lancements récents si  Space X suit son programme.

Une fois en place sur l'orbite définitive, les magnitudes semblent tourner autour de 6 à 6,5 sauf éclairage spécifique pouvant provoquer un flare et ils sont souvent dans l'ombre dès qu'ils montent un peu.

Il n'y a qu'à essayer d'observer ceux du premier lancement pour s'apercevoir qu'ils ne sont vraiment pas aisés à trouver.

 

Peut-être une opportunité d'observer le prochain lancement Lundi soir :

"Ce prochain lundi 20/01 à 17h20 UTC, lancement du quatrième train de satellites starlink. 

En jouant avec des éléments approximatifs trouvés sur seesat, on constate que le premier passage vers chez nous aura lieu 20 minutes après lancement au dessus de l’Irlande, du sud de l’Angleterre et de la Belgique.

Il n'y aura peut-être pas grand chose à observer car les satellites seront encore très groupés, peut être juste un petit trait lumineux dans le meilleur des cas à condition qu'ils ne soient pas encore dans l'ombre.

Le deorbit burn risque de moins se voir en fonction de son timing, de sa hauteur et de son éclairage à ce moment, mais pourquoi pas ?

 

A tenter d'observer donc au nord à 30° de hauteur sous la petite ourse, proche de Kochab vers 18h40 CET tout cela restant très approximatif en position et horaires, et pendant ce temps les derniers satellites du troisième train  passeront au dessus de la moitié nord de la France."

Deux images sur le post WA : https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2727191

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Kaptain a dit :

sera récupérée ensuite dans l'océan... si tout va bien.

A la surface ou au fond ? :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/01/2020 à 18:10, den b a dit :

Peut-être une opportunité d'observer le prochain lancement Lundi soir :

"Ce prochain lundi 20/01 à 17h20 UTC, lancement du quatrième train de satellites starlink. 

Bon, en fait j'avais tout faux.

Le premier passage donné plus haut sera peut être visible, mais comme un satellite simple.  

Le déploiement ne se fait que bien après le premier passage et le déorbit burn lors du deuxième passage au dessus de l’Europe( vers 20h15 CET) et tout cela sera donc probablement bien dans l'ombre et  invisible avec un soleil à -24°

Clip.jpg.67bbd21a6c15a3f0590eb4c4cb022bcc.jpg

 

 

Tiré et édité d'après le PDF : http://satobs.org/seesat_ref/misc/191111-spacex_pdf1.pdf

 

EDIT :

Suite au report du test crew dragon à dimanche 14h00 CET, le lancement des starlink est reporté à mardi 17h59 CET, donc premier passage au nord mardi vers 18h20 CET et deorbit burn à environ 19h55.

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, jackbauer a dit :

Test important pour la capsule Crew Dragon : Décollage prévu ce samedi à 14h00 (heure française)

 

 Reporté à dimanche, à cause de conditions météo difficiles en mer, dans la zone de récupération.

Edited by Huitzilopochtli
Ajout commentaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now