jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Il y a 17 heures, Superfulgur a dit :

Euh, @jackbauer, c'est pas Musc, ça, c'est Boeing, plutôt, nan ?

 

vivi, mais ce fil est devenu une "fourre-tout" de l'astronautique.

Et puis c'est aussi une bonne nouvelle pour Elon : dans quelques mois sa Crew Dragon va permettre aux USA d'envoyer des astronautes pour la 1ère fois depuis le retrait des navettes. Hé hé !!! :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Ce matin sur Europe1, ils ont démarré le journal de 7h par un sujet sur les satellites et leur pollution.

 

J'ai retrouvé le lien vers le replay : il y a les titres d'abord et le petit reportage ensuite 1'15 après les titres. 

(faut se taper la pub engie au début bien sûr :( )

 

https://www.europe1.fr/emissions/Les-journaux-de-la-redaction/le-journal-de-7h-070220-3948057

 

:) 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est arrivé à la capsule de Boeing :

 

Citation

Des problèmes de logiciel découverts dans la capsule spatiale de Boeing

Par Le Figaro avec AFP

 

L'agence spatiale américaine a reconnu vendredi que plusieurs problèmes avaient mis en danger la capsule pour astronautes de Boeing, Starliner, lors de son vol d'essai à vide en décembre, la Nasa regrettant des problèmes systémiques chez le géant aérospatial. Le vol «a subi beaucoup d'anomalies», a reconnu l'administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine, lors d'une conférence téléphonique avec la presse, appelant à «ne jamais, jamais avoir peur de la vérité».

Les anomalies de logiciel sont probablement les symptômes du «vrai problème», à savoir que «nous avons eu de nombreux dysfonctionnements de procédure dans le cycle de développement et de test des logiciels», a déclaré Doug Loverro, le responsable des vols habités à la Nasa. «La supervision de la Nasa a été insuffisante, c'est évident», a-t-il admis.

 

Le premier problème de logiciel, découvert peu après le lancement le 20 décembre, a empêché la mise sur la bonne orbite de Starliner, qui aurait dû aller jusqu'à la Station spatiale internationale mais a dû revenir sur Terre deux jours après. Une intervention manuelle a empêché la «perte» du véhicule, selon la Nasa. Le deuxième fut l'impossibilité de communiquer avec le vaisseau pendant plusieurs minutes, en raison du «bruit» radio émanant probablement de communications terrestres. Cela n'avait pas été anticipé, a reconnu Boeing. Le troisième problème, révélé seulement jeudi par une commission de sécurité de la Nasa et confirmé vendredi par la Nasa et Boeing, aurait pu lui aussi provoquer la destruction de l'appareil.

Le système gérant le module de service, une partie du vaisseau qui se détache du module habité avant la rentrée atmosphérique, contenait une erreur de code informatique. Cette erreur aurait conduit les propulseurs à repousser le module de service vers le module habité, ce qui aurait pu provoquer un choc, déstabiliser le véhicule ou endommager son bouclier thermique, a expliqué Jim Chilton de Boeing.

 

Cette erreur n'a été découverte que tard le samedi soir précédant l'atterrissage. La correction a été téléchargée un peu moins de trois heures avant par les ingénieurs de Boeing, selon John Mulholland, chef du projet Starliner. Rien n'avait filtré à l'époque. Les conclusions de l'enquête indépendante seront prêtes fin février. Les responsables de la Nasa ont refusé de spéculer sur les conséquences en termes de calendrier, alors que Starliner devait emmener ses premiers astronautes vers l'ISS dans les prochains mois. Doug Loverro a évoqué des problèmes éventuels dans la «culture» d'entreprise de Boeing, et fait allusion à des anomalies dans «d'autres parties», référence probable à la crise de l'avion 737 MAX.

 

Parallèlement, la capsule de SpaceX, Crew Dragon, s'approche de son premier vol habité, probablement au deuxième trimestre, selon Elon Musk.

 

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, brizhell a dit :

 

et c'est là où il faut espérer que le "name and shame" (un passage au journal de 7h du matin d'Europe 1, Fabrice Mottez sur France Culture, les menaces de procès même si elles sont bidon…) inquiètent les investisseurs...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Thierry Legault a dit :

"name and shame"

???

Je suis pas très bon en Anglais, ça veut dire, par exemple, qu'on peut dire :

"Monsieur Musc enculé" un truc comme ça, j'ai bon ?

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est les mêmes personnes qui ont bossé sur les logiciels du B 737 MAX et du Starliner ? :ph34r:

 

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui :|... mais ils n'ont pas récupéré le premier étage B|... ça faisait quelques temps qu'ils avaient pas raté une récupération. J'ai regardé la vidéo (en live), et j'ai l'impression qu'il est tombé dans l'océan pas loin de la barge de récupération car on voit un nuage de flotte qui rentre dans le champ peu après le moment prévu de l'aterrissage... Pendant la descente de l'étage on voit à un moment un petit élément qui se détache... il y aurait-il eu un petit problème technique? d'usure?

 

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

9_9

Pas la peine de te réjouir, ils en ont tout un stock prêt à être réutilisé...

 

A noter : il y a une interview intéressante du patron de OneWeb dans le dernier Air & Cosmos mais j'ai pas acheté (c'est cher...) Si quelqu'un a l'article... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, biver a dit :

Pendant la descente de l'étage on voit à un moment un petit élément qui se détache...

ce qu'il y a de bien avec ces caméras de partout dans toutes les fusées c'est qu'on voit bien qu'elles passent leur temps à paumer des trucs à l'envol et, pour le premier étage des falcon,  à la redescente.

les gros plans sur les tuyères au décollage sont impressionnants aussi, il en sort des gaz mais pas que! :) il en sort d'un peu partout en fait, il doit y avoir des purgeurs sur tous les circuits ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer a dit :

....et hop ! 60 nouveaux Starlink lancés aujourd'hui !

 

Alors même que les conséquences néfastes de ce projet cauchemardesque se dessinent de plus en plus, tant au niveau de la pollution du ciel, patrimoine naturel et culturel de l'humanité, qu'au niveau des observations astronomiques et radio-astronomiques, ce gougnafier maintient le rythme des lancements.

Car ce "space cowboy" s'empresse (pour griller la concurrence) d'exploiter de façon particulièrement cynique une zone de néant juridique en peuplant les orbites basses de la Terre de milliers de satellites, chacun d'eux étant affublé d'un panneau solaire d'environ 12 m2, ce qui exclue toute véritable solution à leur pollution lumineuse ! 

 

Quant à l'objectif ultime > 30 milliards de dollars de chiffre d'affaire annuel..

 

  • Like 4
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, vaufrègesI3 a dit :

ce gougnafier maintient le rythme des lancements

30 miliards de dollars pour spolier l'humanité de la pure et tendre vision du ciel qui nous a fait éclore, que dire ? Ce mec, ses sbires et tous ses imitateurs sont vraiment des gougnafiers, tu l'as dit Vauffy !

Mais savez vous ce que c'est qu'un gougnafier ? A cette question précise que je lui demandais étant enfant, mon père disait : "Mon petit, un gougnafier, c'est celui qui manie la gougne". Ah, et c'est quoi papa, la gougne ? Mon petit, c'est la chose dont se servent les docteurs pour faire des lavements... Donc, si j'ai bien retenu la leçon, un gougnafier c'est quelqu'un qui s'est arrangé pour vous bourrer le ... de liquide, ou de paille comme on dit d'habitude. Je ne vois guère meilleur qualificatif dans le cas qui nous préoccupe, sauf à rester poli, bien sûr.

 

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Adlucem a dit :

Ce mec, ses sbires et tous ses imitateurs sont vraiment des gougnafiers, tu l'as dit Vauffy !

Mais savez vous ce que c'est qu'un gougnafier ? A cette question précise que je lui demandais étant enfant, mon père disait : "Mon petit, un gougnafier, c'est celui qui manie la gougne"

 

Moi ce terme me rappelle mon pauvre grand-père qui nous a quittés il y a peu et qui de son vivant l'employait assez souvent... :D 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Horrible ! :( Affreux ! :( Et ils vont vraiment le faire ?!?! Non par pitié ! >:(>:(>:(

 

Mais quand arrêtera-t-on la folie, la débilité, la connerie pure et simple ? QUAND ???

 

Et là, il va y avoir des astronomes amateurs pour les défendre peut-être ? C'est un projet de progrès, humaniste, qui profitera à tous ? Je l'attends celle-là...

 

Imaginez le logo d’une marque qui soudain s’illumine dans le ciel, quel coup de com incroyable pour l’annonceur

 

Ha ben ça c'est sûr que du moment qu'on a affaire à des gens qui vouent un culte à la connerie humaine, oui c'est sûr auprès de ceux-là ça fera un coup de com incroyable, vraiment incroyable, dans tous les sens où ce terme peut être entendu...

 

Le ciel serait un nouveau terrain de jeu pour le divertissement ?

 

Ben il l'est déjà pour qui sait l'observer, le photographier, l'aimer... Mais pour le con sommateur con ditionné du glorieux XXIe siècle, il n'y a visiblement pas de vrai divertissement qui sorte des clous de la logique mercantile.

 

Non mais là, d'une part je doute que ça se fasse vraiment l'an prochain, ça peut rester au stade d'annonce... pour le moment, mais devenir réalité un jour. C'est pourquoi, d'autre part, il faut se battre quoi qu'il en soit, dès maintenant. Par n'importe quel moyen légitime, mais on ne peut pas rester passif devant une telle insulte portée à l'environnement et à l'intelligence car à ce niveau, on se fait vraiment prendre pour des oies que l'on gave par tous les moyens.

 

Alors maintenant, face à la démesure, même si elle n'est pour l'instant encore que dans les cartons, il faut d'ores et déjà ouvrir sa bouche pour opposer un catégorique et irrévocable NON.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'on est franchement mal barré : Starlink, Oneweb et bientôt de la pub... Il est temps de baisser le rideau :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, il ne faut pas baisser le rideau, il faut se battre contre vents et marées. Même si la cause semble perdue d'avance, on ne laissera pas cette infamie se faire tranquillement sans l'avoir combattue ! De la pub dans le ciel, là non, c'est plus possible, on ne peut pas le laisser passer sans contester. Même si on ne pèse rien face aux milliards de ces lobbies, on a encore, au moins, la liberté d'expression !

 

La publicité est déjà critiquable en elle-même puisqu'elle manipule purement et simplement les esprits et pousse à une consommation inutile voire nuisible. Mais là son niveau d'horreur est décuplé en ce qu'elle vient profaner le ciel étoilé. Une telle affaire mérite une protestation à la hauteur du méfait.

 

Nous sommes ici par la volonté de l'environnement nocturne et nous n'en sortirons que par la force des baillonnettes ! ;)

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cedric, t'as encore oublié tes gouttes...

Il l'a dit le docteur, faut pas oublier tes gouttes, après tu pars en cacahuète.

Déjà la dernière fois il a fallu aller te chercher au commissariat parce que tu avais essayé de découper les pub sur l'autobus avec l'opinel que tu avais piqué dans le cabas de Tatie Odette.

Alors tu prends tes gouttes, celles avec la boîte bleue, parce que la boîte rouge c'est pour quand ça te fait mal au genou quand il pleut, tu prends ton Cacolac, tu te laves les dents trois minutes et tu vas au dodo.

Edited by Kirth
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arf, mais non... :S Si tu trouves que j'y vais trop fort, et si ton avis est représentatif, ça veut dire qu'on se prépare massivement à accepter de voir de la pub dans le ciel nocturne... mais nan, c'est pas possible ! Si ça finit par arriver, pour le coup là oui il faudra vraiment que je me mette sous traitement intensif de gouttes de la boîte bleue, ghaa ghaa ghaaa ¬¬

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si on luttait contre le mal par le mal ?

S'il n'y a pas sur Terre plus de fous que de gens raisonnables la solution serait peut être de faire propager sur les réseaux sociaux un mot d'ordre de boycott de la marque concernée ... 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alain 31 a dit :

S'il n'y a pas sur Terre plus de fous que de gens raisonnables la solution serait peut être de faire propager sur les réseaux sociaux un mot d'ordre de boycott de la marque concernée ... 

 

Perso, ça fait un moment que j'ai adopté cette technique de lutte : je n'achèterai pas de Tesla, et ne ferait jamais voler un satellite sur une Falcon, jamais.

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now