jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Il y a 11 heures, George Black a dit :

(comme le Superconducting Super Collider (SSC), ironiquement renommé le "Desertron").

 

Quelque chose à voir avec @Superfulgur ?

OK, je sors... 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Tiens, en passant, on pourrait peut-être rappeler l'origine du nom "Angara" ? Un peu de géographie ne fait pas de mal :)

 

L'Angara (Ангара́) est une rivière de Sibérie orientale (le plus grand affluent en rive droite du Ienisseï) qui prend naissance au lac Baïkal. Elle traverse le territoire de la région d'Irkoutsk et de la région de Krasnoïarsk en Russie. Sa longueur est de 1779 km et la superficie du bassin est de 1 039 000 km².

 

Il existe un belle légende à son sujet :

Citation

Au temps jadis, le puissant Baïkal était bon et joyeux. Il avait une fille Angara, d'une grande beauté, qu’il aimait fort. Tout le monde l’admirait et la respectait, jusqu'aux oiseaux de passage qui n'osaient effleurer ses eaux. Vint le moment où l'on songea à marier la jeune fille. Le vieux Baïkal lui présenta un jeune prince nommé Irkout qui laissa Angara indifférente. Celle-ci avait, en effet, déjà croisé le noble Iénisseï et en était tombée éperdument amoureuse. Une nuit, alors que son père dormait, Angara a pris toutes ses eaux et s’est mise à courir à perdre haleine vers son bien-aimé. A son réveil, Baïkal, pris de fureur en découvrant la fuite de sa fille, a saisi un rocher et l'a lancé dans sa direction. La roche est tombée juste sur la gorge d’Angara qui s’est mise à implorer son père, à lui demander pardon et à le prier de lui donner au moins une goutte d’eau. Baïkal lui a répondu qu’il ne pouvait lui donner que ses larmes...

Depuis lors, l’Angara jette ses eaux-larmes dans l’Iénisseï. On a nommé la roche jetée par Baïkal à la poursuite de sa fille, la pierre de Chaman. Les peuples alentours ont longtemps cru que Baïkal abritait tous les esprits – bons aussi bien que mauvais. Sur cette pierre de Chaman, ils faisaient de riches sacrifices au lac de peur qu’il ne se mette en colère.

(https://ru.wikipedia.org/wiki/Легенда_о_дочери_Байкала)

 

L'Angara est aussi le nom donné à un vent venant du septentrion dans la partie la plus élevée de la dépression du Baïkal, au-dessus de la péninsule de Sviatoï.

 

Et accessoirement, c'est aussi le nom d'un brise-glace.

Citation

l'un des deux brises-glace commandés par la Russie à l'Angleterre à la fin des années 1890. Épargné par les conflits, il fut utilisé pour le transport de fret et de passagers jusqu'en 1962. Amarré depuis 1990 un peu à l'écart du centre ville d'Irkoutsk, c'est aujourd'hui un musée.

 

Edited by Bill46
  • Like 1
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir à SpaceX, une restitution amusante en vidéo de la Super Heavy à partir d'images réelles du vol de Starship SN8 :

 

 

 

Heavy.JPG

Edited by Bill46
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Kirth a dit :

Beaucoup d'inefficacité, une organisation pléthorique... très chiant de bosser avec eux au quotidien. 

 

Je veux bien le croire, je ne les observe que de loin ! J'ai connu il y a quelques années un ingénieur chez eux qui a démissionné car il en avait assez de cette bureaucratie.

 

Mais vu de loin ils font de bons produits qui se vendent bien. Quelques erreurs d'analyse du marché (facile à dire après !!), comme l'A340 et l'A380 pour lequel l'analyse de Boeing s'est révélé la bonne : des liaisons point-à-point pour désengorger les hubs saturés plutôt que de plus gros avions sur ces hubs.

 

Mais Airbus se récupère bien avec l'A350 et aussi l'A321Neo LR, une trouvaille !

 

Quant aux chinois, oui, ils arrivent progressivement, comme dans le spatial. Mais il se passera encore un moment avant que les compagnies occidentales n'achètent des COMAC. Il faudra créer la confiance. Le marché sera chamboulé, à Airbus de s'adapter ! Je suis sûr qu'ils y travaillent.

 

Bon, hors sujet tout ça, j'arrête là !

 

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, George Black a dit :

C'est la même logique qui conduit notre civilisation à créer toujours plus de besoins pour faire tourner artificiellement le marché.

 

C'est la démarche de Musk.

 

Je crée une entreprise de fusées mais je réalise que avec les vols commerciaux que je vais récupérer je ne vais faire que 5 à 10 vols par an, pas assez pour ne faire une montagne de pognon.

 

J'ai le choix de faire comme Ariane Espace je fabrique une fusée et j'attend les commandes de mise en orbite, soit je me dis que pour me faire des burnes en or il faudrait lancer des centaines de satellites comment faire? La solution je crée une société de construction de satellites.

 

Le problème c'est que je fait quoi avec ces centaines ou milliers de bidules? Et si je faisait un énorme réseau qui va permettre au pecnot perdu au fin fond du Nebraska de la Guinée Equatoriale ou de la Creuse de recevoir YouPorn en 4K sur leurs ordi?

 

SpaceX facture plein pot ses vols à Starlink qui paie rubis sur ongle qui permet à SpaceX de faire des dizaines de milliards de dollars de bénéfices.

 

Là ou le mec est fort!

Petit bon dans le futur.

 

Starlink est un succès, les pecnots sont accros à YouPorn, la société vient de vendre son 500 millionième récepteur et fait un montagne de bénéfices.

 

Starlink est un échec cuisant malgré la pub elle perd des millions de dollars Musk est obligé de la déclarer en faillite.

 

Le coût de la faillite est dérisoire en comparaison des gains sur les centaines de vols de SpaceX.

 

Une pyramide de Ponzi légale, Pile je gagne, face tu perds!

Edited by michelR
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça devient une habitude, mais c'est moins fréquent avec un retour sur la terre ferme.

 

F9-1.JPG

F9-2.JPG

F9-3.JPG

F9-4.JPG

F9-5.JPG

Edited by Bill46
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça tourne, leur truc, pas à dire... Au fait quelqu'un saurait quand a lieu une récupération sur barge ou sur le lieu de lancement ? Quoi décide de l'un ou de l'autre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme il a été écrit plus avant, compte-tenu de l'orbite à atteindre (dont les paramètres n'ont pas été dévoilés), la trajectoire du lanceur était orientée vers le Nord-Est cette fois-ci (grosso modo le long de la côte Est des Etats-Unis, au-dessus de l'Atlantique). Cette trajectoire nécessite une consommation de carburant supplémentaire. Dans ce cas, et en fonction de la vitesse acquise par le lanceur et de la masse de sa charge utile, l'arc de lancement est assez court pour effectuer les manoeuvres de retour du premier étage et le poser sur la terre ferme, au niveau de la base de départ. Dans le cas d'un lancement vers l'Est, plus favorable en terme de vitesse, cet arc devient trop long et comme la quantité de carburant restante est insuffisante, il est alors nécessaire d'effectuer le retour du premier étage sur une barge dans l'océan.

Edited by Bill46
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Kaptain, très intéressante vidéo avec la lecture de la télémétrie du booster, qui montre clairement la succession des différentes phases du freinage, pour partie rétropropulsif, pour partie aérodynamique.

La maîtrise et la précision sont remarquables à toutes les étapes, c’est très spectaculaire.

La vitesse max de rentrée plafonne à 4.757 km/h à 58 km d’altitude au moment du réallumage des moteurs afin de perdre assez de vitesse pour que le freinage atmosphérique puisse prendre le relais avant de provoquer trop d’échauffement (ce qui reste très raisonnable quand on songe qu’il "tombe" depuis 148 km d’altitude lorsqu’il culmine à l’apogée de sa phase balistique).

Techniquement, on ne peut qu’admirer le boulot accompli.

Toutefois ça permet aussi de prendre la mesure du défi représenté par la récupération du second étage Starship, qui lui va rentrer au bercail à 27.000 km/h et plus, soit à la louche avec 36 fois plus d’énergie cinétique à dissiper...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, michelR a dit :

Une pyramide de Ponzi légale, Pile je gagne, face tu perds!

 

J'y connais rien en économie/législation, mais ça doit quand même pas être trop légal ce que tu décris. Sinon n'importe qui peut monter 2 boites, emprunter à la banque des sioux pour la boite #1 et payer des services bidons à la boite #2. Et faire ce que tu décris.

Ou alors le pare-fou c'est que les banques sont supposées renifler le truc et ne pas prêter d'argent quand ce risque existe ? La j'imagine que les sous de Starlink viennent de prêts bancaire, non ?

 

Bref, merci d’éclairer ma lanterne.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Alain MOREAU a dit :

La banque, c’est Musk :D

 

Si c'est le cas, option #2 de @michelR ne marche pas trop pour Musk.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, jfleouf a dit :

Si c'est le cas, option #2 de @michelR ne marche pas trop pour Musk.

Tu oublies la montée en puissance des contrats militaires de Starlink et de SpaceX...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ainsi qu'il a été écrit précédemment, et sauf report éventuel, le prochain lancement devrait être celui du nouveau lanceur chinois - ultérieurement en partie réutilisable - Longue Marche 8 (Chang Zheng 8), dimanche 20 à 5 heures (heure française), depuis le pas de tir de Wenchang (38e lancement chinois de 2020, dont 4 échecs). Ce vol expérimental emporte comme charge utile plusieurs microsatellites. Le nouveau lanceur CZ-8, de puissance moyenne (2,5 tonnes de charge utile en orbite de transfert géostationnaire) ne sera pas récupéré mais, moyennant adaptations conduisant au modèle CZ-8R, il devrait par la suite ouvrir la voie à la récupération de l'ensemble premier étage (adapté de celui de la CZ-7 avec deux moteurs YF-100 en cours de modification pour être orientables + aérofreins et train d'atterrissage) et de ses deux propulseurs d'appoint à propergol solide (CZ-11) accolés, lors d'un futur test (d'ici 2025).

 

 

LM8.jpg

Edited by Bill46
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, jfleouf a dit :

J'y connais rien en économie/législation, mais ça doit quand même pas être trop légal ce que tu décris.

 

Je ne suis pas juriste, mais je ne pense pas que ce soit illégale.

 

Je crée une boite de transport qui travaille avec plein de clients, quelques années après je monte une entreprise de tringles à rideaux, pour livrer mes clients j'utilise les services de ma société de transport, tout fonctionne bien les premières années puis les chinois déboulent sur le marché avec des prix dérisoires, ma société périclite et je met la clef sous porte, est ce que l'on peut considéré ça comme une escroquerie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Boca Chica, on a greffé sur Starship SN9 l'oreille intacte de SN10 en remplacement de celle endommagée par la glissade contre le hangar. De bon augure pour un futur vol de SN9.

 

Et Le cône de SN10, amputé provisoirement de son plan canard, a été mis en place sur l'élément sous-jacent. Son oreille repoussera plus tard.

 

 

SN9.jpg

SN10.jpg

status.jpg

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les tuiles hexagonales en cours de test pour le futur bouclier thermique pendant la rentrée atmosphérique montées sur la peau de SN9 :

 

 

SN9.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque le titre de ce fil parlait du roadster Tesla, le voilà comparé aux différents prototypes Starship :

 

 

comparaison.jpg

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Bill46 a dit :

Puisque le titre de ce fil parlait du roadster Tesla, le voilà comparé aux différents prototypes Starship :

 

Les échelles ne sont pas bonnes... je chipote, mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, George Black a dit :

pas bonnes... mais bon...

 

O.o Bon, c'est t'y bon ou c'est t'y pas bon ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now