jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Il y a 12 heures, George Black a dit :

En tout cas, le positionnement politique est affiché. La science est-elle soluble dans la politique sans finir en aberration ? Je ne sais pas... Mon opinion est que nous n'avons pas vocation à être des politiciens, sauf à changer complétement de casquette. Des lanceurs d'alerte oui, des militants politiques, je ne le pense pas.

 

Pour le reste, sa position ne reflète pas la position de l'ensemble de la communauté scientifique, ne serait-ce que française, et certains collègues commencent à le dire... surtout que les solutions aux problèmes qu'il dénonce, il ne les donne pas, alors que pendant ce temps, des collègues y travaillent... se faisant ils font de la technologie (comme application des sciences) une solution.

 

Si ce sont des solutions à des problèmes de nature politique, alors la science est soluble dans la politique.

Si des chercheurs ont ces derniers mois cravaché pour trouver un vaccin à la CoVid, c'est par pur amour de la connaissance, ou c'était in fine pour répondre à un problème politique ? Si les labos escomptent récupérer des gains suite à de lourds investissements, c'est bien parce qu'il comptent sur les politiques pour acheter le fruit de leur investissement.

 

Quant aux solutions, Aurélien Barrau en donne : rester à la 4G plutôt qu'à la 5G, arrêter de prendre l'avion pour faire du tourisme. As-tu bien écouté son intervention ?

 

Sinon, je suis loin d'être un fan d'Aurélien Barrau. Je l'ai également vu aux RCE, et son côté rock-star m'a d'avantage agacé que fasciné. Je trouve qu'il a trop le melon, et qu'il devrait faire preuve de d'avantage de modestie.

 

Sinon, c'est quoi les solutions des collègues ?...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 5 heures, Oodini a dit :

Si des chercheurs ont ces derniers mois cravaché pour trouver un vaccin à la CoVid, c'est par pur amour de la connaissance, ou c'était in fine pour répondre à un problème politique ?

 

Par amour de la connaissance, pas vraiment, puisque même les vaccins Pfizer et Moderna reposent sur des techniques connues depuis une bonne décennie.

Néanmoins, c'est l'amour de la connaissance qui a conduit Katalin Karikó à batailler contre l'inertie de son institution universitaire pour démontrer l'intérêt des thérapies à ARN depuis plus d'une décennie.

 

Par ailleurs, l'épidémie de covid n'est pas un problème politique, mais un enjeu social avec plusieurs facettes dont la politique est l'une d'entre elles.

La covid devient un problème pour les politiques (et donc politique) si l'indigence de ces derniers les conduits à une mauvaise gestion les condamnant au "dégagisme" à la prochaine élection qui se présente.

La science n'est pas au service des politiques, et ne répond pas à une demande des politiques, même s'ils aimeraient bien mettre au pas le monde universitaire pour lui dicter ce qu'il doit dire au mépris de la science.

 

Il y a 5 heures, Oodini a dit :

Si les labos escomptent récupérer des gains suite à de lourds investissements, c'est bien parce qu'il comptent sur les politiques pour acheter le fruit de leur investissement.

 

Non, c'est les nations qui achètent les vaccins, pas les politiques. Il y a une nuance, et elle est de taille. 

 

Il y a 6 heures, Oodini a dit :

Quant aux solutions, Aurélien Barrau en donne : rester à la 4G plutôt qu'à la 5G, arrêter de prendre l'avion pour faire du tourisme.

 

On en parlait hier avec ma femme. Il est urgent d'arrêter la 5G, de clouer les avions au sol, et de faire enfermer Musk, ainsi, enfin, le monde sera libéré de l'angoisse du changement climatique, de la pollution, etc... ¬¬^_^

 

Il y a 6 heures, Oodini a dit :

Sinon, c'est quoi les solutions des collègues ?...

 

Ce n'est pas pour éviter la question, mais ça ne tient pas en : "restons à la 4G, arrêtons le tourisme,...". 

 

C'est un problème qui relève de ce que l'on nomme les approches systémiques, au point que de plus en plus d'universités ont créé des instituts dédiés à l'étude des systèmes complexes, intégrant des labos de mathématiques, d'informatique, d'histoire et géographie, de physique, de chimie, de sociologie, etc etc ... 

 

Donc, je pourrais t'expliquer comment tels ou tels physiciens et chimistes travaillent sur des moyens d'utiliser l'énergie solaire directement pour produire du dihydrogène et de surcroit en évitant l'usage de matériaux catalytiques polluant à la production, ou rares.

Mais ce n'est pas la seule solution.

 

Je pourrais t'expliquer comment tel ou tel mathématicien, travaille avec tel informaticien, tel économiste et sociologue, etc... pour développer un modèle numérique qui modélise comment répartir autrement nos besoins, notre consommation, etc... pour minimiser l'impact environnemental tout en maintenant la stabilité du tissu social et le ressenti du bien être des individus.

Et ça, c'est de la technologie, car quand tu développes des modèles et des approches numériques basées sur des méthodes métaheuristiques, c'est une application des sciences pour apporter des solutions dynamiques à un problème complexe.

 

Ce qui est frustrant pour beaucoup de gens, c'est qu'en réalité il n'y a pas de réponse manichéenne qui se résumerait à : "tel bord politique est responsable de tous les maux, il faut les virer", ou encore "il suffit de décroître"...

 

Les approches systémiques sont la mort des idéologies. Depuis des siècles, l'humanité nous pond régulièrement des penseurs qui résument les problèmes de l'humanité en un principe simple qu'il suffirait d'appliquer pour résoudre ces problèmes. Tantôt on stigmatise une partie de la population, minoritaire ou non, tantôt on stigmatise un mode de vie ou une technologie, etc... mais toujours, la vision du problème est entachée d'idéologie. 

Mais un coupable simple à intégrer, une solution simple, ça plait à la population. Et quand les choses vont mal, les gens cherchent un bouc émissaire.

A l'inverse, les approches systémiques sont frustrantes car elles se prêtent mal au yakafocon.

  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est  super  mais tu arrives  un peu tard (de 14 juillet  si j'ose dire !) Il y en a déjà  un qui vient  de nous faire le coup de pas d'idéologie  on fait tout en même  temps et puis il a fait en même  temps une  politique  de droite et une politique  de droite jusqu'à ce  que Corona lui fasse faire on ne sait pas quoi !

En attendant  si tes cerveaux  musclés  ont des solutions  ce serait  bien qu'ils  se secouent  le popotin  pour les mettre  en œuvre  parce qu'il y a des gens qui sont déjà noyés  par la montée des eaux !!!

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, barnabé a dit :

En attendant  si tes cerveaux  musclés  ont des solutions  ce serait  bien qu'ils  se secouent  le popotin  pour les mettre  en œuvre  parce qu'il y a des gens qui sont déjà noyés  par la montée des eaux !!!

 

Désolé, tout le monde n'a pas ton génie pour résoudre sur un coin de nappe avec un calcul de niveau collège, un problème qui tient en respect une chiée d'universitaires... tu as raison, quelle bande de nuls ! ¬¬

 

Eh oui vois-tu ?! La complexité des problèmes est telle qu'il ne suffit pas d'un claquement de doigts pour les résoudre. Comme on dit, le temps de la science n'est pas celui du politicien.

 

En revanche, tu noteras que les scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme sur les enjeux environnementaux depuis les années 60. Leur a-t-on donné les moyens d'agir ? Non ! Il aura fallu que la situation commence à devenir pathologique pour que l'on (les politiques et le public) concède à s'intéresser à l'environnement... mais les moyens alloués sont encore insuffisants. Si on prend la seule situation de la France, les moyens alloués à la recherche sont en décrochage.

Et donc, il faudrait que l'on active encore plus avec de moins en moins de moyens ? On se fiche de la gueule de qui là ?

 

Alors oui, pour certains esprits, l'idéologue beau parleur venant avec des solutions simples, compréhensibles pour le quidam (ce qui flatte l'ego de ce dernier), et faciles à mettre en œuvre, ça se vend bien ! 

Mais désolé, c'est comme pour ton modèle révolutionnaire ! C'est un tout petit peu plus compliqué que ça !

Edited by George Black
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, George Black a dit :

Ce n'est pas pour éviter la question, mais ça ne tient pas en : "restons à la 4G, arrêtons le tourisme,...". 

Ah ben voilà. 

Et du coup tout ce que tu cites ce sera effectif quand ? Grâce à ça on verra une baise de la production du co2 l'an prochain ? Dans 10 ans ? 50 ? 

C'est pour noter dans mon agenda. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux toujours  railler  mon  idée  révolutionnaire  qui n'est pas l'objet  du présent débat, mais que je persiste  à  signer,...!

Qu'importe  si les scientifiques  ont tiré  la sonnette  d'alarme  en 1960 et s'ils n'ont  pas de crédit aujourd'hui c'est  tout de même  Aurélien (que je n'aime  pas !)  qui la tire à nouveau  cette sonnette d'alarme et je ne vois pas pourquoi  tu craches dans la soupe, ce qu'il  dit  va dans le bon sens et permettra peut-être  d'aider tes fusées à  obtenir  les crédits  pour aboutir

Parce que  ça  devient  tout de même  hyper urgent car moi aussi  je tire la sonnette  d'alarme   , je sais tu ne semble  pas être intéressé  par la politique beurk c'est  pas beau, mais pour aller dans le mauvais sens les Américains  viennent  tout juste  de se débarrasser  provisoirement  de Donald et nous nous allons  récupérer  Marine

Meme si c'est  compliqué  de temps  en temps  faut se remuer le popotin ne t'en  déplaise  et ce n'est  pas avec  ton comportement  de " moi je sais" que tu me feras  changer d'avis 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, barnabé a dit :

mais pour aller dans le mauvais sens les Américains  viennent  tout juste  de se débarrasser  provisoirement  de Donald et nous nous allons  récupérer  Marine

Tu lis dans le marc de café ou tu sacrifies un animal ?...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, PlanetTracker a dit :

Ah ben voilà. 

Et du coup tout ce que tu cites ce sera effectif quand ? Grâce à ça on verra une baise de la production du co2 l'an prochain ? Dans 10 ans ? 50 ? 

C'est pour noter dans mon agenda. 

 

Et donc, tu proposes quoi ? Tu crois sincèrement que simplement arrêter le tourisme ou la 5G va changer quoi que ce soit ?

Aujourd'hui on interdit les avions de voler et la 5G de fonctionner, et ça y est, les ours polaires iront mieux ? 

 

Mais donc sinon, on fait quoi ? On met un coup de frein brutal à tout ? Adieu sciences et technologies, mères de tous les maux !? 

 

Laisse moi te dire un truc, encore bien que l'humain disparaitrait à l'instant, il faudra 3000 ans pour que le système retourne à son état "normal". Le changement climatique et environnemental, on y coupera pas.

Donc, il va falloir se sortir les doigts du c.. pour trouver des vraies solutions.

 

Pendant que certains font des beaux discours à faire tomber les étudiant.e.s en pamoison, d'autres plus invisibles passent leur temps au labo, quitte à sacrifier leur vie de famille pour sortir de la merde une humanité qui passe son temps à cracher sur la science.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan , JPP ,je lis les sondages et entre autre celui de Libération qui a convié  ses lecteurs  et les autres  à  répondre pour savoir s'ils  feraient  le " barrage républicain"   en cas de second tour entre Marine et Emmanuel  la réponse  est clairement  non et les macronistes sont très perturbés  car un autre sondage  dont j'ai  oublié le nom  donne pour le moment  Manuel  gagnant  à  52 %  soit la marge d'erreur !?

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, barnabé said:

Qu'importe  si les scientifiques  ont tiré  la sonnette  d'alarme  en 1960 et s'ils n'ont  pas de crédit aujourd'hui c'est  tout de même  Aurélien (que je n'aime  pas !)  qui la tire à nouveau  cette sonnette d'alarme et je ne vois pas pourquoi  tu craches dans la soupe

 

Vaut mieux lire ça que d'être aveugle .... Tu ne te rend même pas compte de la stupidité de ta remarque.

Depuis quand s'est évéillée la conscience écologique du quidam lambda qui jusque dans les années 2000 considérait (et pour beaucoup considèrent encore) que l'écologie est un problème de doux-dingues issus des années hippies....

Tu n'a pas l'air de comprendre que certaines solutions ont déjà été levées, mais leur mise en oeuvre n'est pas du ressort des scientifiques. Les scientifiques sont là pour amasser de la connaissance, au delà du niveau troisième, ne t'en déplaise. Lorsque le corpus de connaissance est établi, c'est au politique de décider ce que le bon sens de tout un chacun serait en mesure d'attendre, à savoir engager sur la base de ces connaissances les actions nécessaires à résoudre les problèmes que les scientifiques ont levé et auxquels vont être confrontés les quidams...

 

Petit souci (et ont le vit de plein fouet en ce moment vu le non confinement), les scientifiques n'ont aucun poids sur la décision politique..... Peu importe, on sais que l'on va dans le mur, mais ce sera avec le sourire et des euros plein les poches (enfin pas celles de tout le monde).

 

Musk est juste le petit malin qui a compris comment utiliser l'équilibre entre technologie et pouvoir financier qui fait poids sur certains décideurs politiques.

Maintenant Barrau, archétype du Parisien du XVIème (même si exilé à Grenoble) qui roulait encore il y a peu en Ford Mustang, et portant de superbes Ray Ban dont il ne se pose pas la question de savoir ou elles ont été produites et quels métaux rares de ses traitements anti reflets on nécessité l'interventions de petits enfants des dictatures sub sahariennes, Barrau donc, qui s'érige en paragon de la bien pensence écologiste me fait plus que rire.

Brillant sur la forme, assez creux sur le fond.... Je préfère les analyses de Klein pour l'épistémologie et celle de Jancovici pour l'énergie, et ce n'est pas une question de querelle de clocher, mais bel et bien de pertinence dans la réflexion......

 

 

  • Like 5
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

image.png.984db22256b37943905f3b0d1a57a446.png

 

et encore moins dans les sondages...

 

Bon, fermons ces discussions qui font insulte au café du commerce !...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chut ! On empoisonne, on intoxique,on asphyxie, on noie, mais de toutes  façons  les jeux sont faits  il n'y  a plus rien à  faire et puis  c'est de la faute de personne et puis en plus  mes remarques  sont stupides  parce  qu'il  y a ceux qui savent  et  puis les autres dont je fais partie.

Merci pour le mépris  !

Mais on peut tout de même être méprisé quand on est un bobo parisien de Grenoble...! Tout est bon.pour faire des arguments , xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, brizhell a dit :

et portant de superbes Ray Ban dont il ne se pose pas la question de savoir ou elles ont été produites et quels métaux rares de ses traitements anti reflets on nécessité l'interventions de petits enfants des dictatures sub sahariennes, Barrau donc, qui s'érige en paragon de la bien pensence écologiste me fait plus que rire.

Woua la caricature ridicule. Clap clap clap

Edited by PlanetTracker
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'il serait bien de mettre un terme à cette discussion qui sort du thème de ce fil de discussion. 

Edited by George Black

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, George Black a dit :

D'autant qu'il y a un non-dit que nous sommes plusieurs à connaître et qu'en même temps nous ne pouvons pas évoquer ici pour des raisons légales

 

Tu en a trop dit ou pas assez !! :P

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Super tu fais l'unanimité ! Je dis et je répète  que je n'aime pas le personnage mais j'ai  juste bien aimé ce qu'il disait dans le post de Kaptain 

Maintenant  je suis bien  d'accord  avec toi George  on ne va pas y passer  le réveillon, pour moi j'avais tiré  l'échelle mais tu viens de relancer avec ta phrase  que Jack a relevé  et moi aussi j'aimerais  bien savoir quel secret  se cache derrière  ce non dit qui serait illégal en plus !

Edited by barnabé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, George Black a dit :

Et donc, tu proposes quoi ? Tu crois sincèrement que simplement arrêter le tourisme ou la 5G va changer quoi que ce soit ?

Non. Je n'ai jamais dit ça. Barrau (qui ne m'intéresse pas plus que ça au passage) met le doigt sur le gaspillage d'énergie, ça aurait pu être n'importe quoi d'autre et c'est le sens de son propos.

Il y a 1 heure, George Black a dit :

Aujourd'hui on interdit les avions de voler et la 5G de fonctionner, et ça y est, les ours polaires iront mieux ?

Non.

Il y a 1 heure, George Black a dit :

Laisse moi te dire un truc, encore bien que l'humain disparaitrait à l'instant, il faudra 3000 ans pour que le système retourne à son état "normal". Le changement climatique et environnemental, on y coupera pas.

Oui.

Il y a 1 heure, George Black a dit :

Donc, il va falloir se sortir les doigts du c.. pour trouver des vraies solutions.

Pendant que certains font des beaux discours à faire tomber les étudiant.e.s en pamoison, d'autres plus invisibles passent leur temps au labo, quitte à sacrifier leur vie de famille pour sortir de la merde une humanité qui passe son temps à cracher sur la science.

Et voilà. C'est ça mon problème. Donc ta solution est d'attendre une hypothétique solution technologique encore au stade fondamentale. Tout en ne faisant pas grand chose ?

Il y a 1 heure, George Black a dit :

Mais donc sinon, on fait quoi ? On met un coup de frein brutal à tout ?

Et pourquoi pas ? C'est un peu les seuls trucs qui marchent pour légèrement infléchir la courbe de production de CO2, comme démontré par les crises passées et actuelles. Le problème n'est pas technologique quand il suffit de fermer le robinet.

Il y a 2 heures, George Black a dit :

Adieu sciences et technologies, mères de tous les maux !? 

travolta_lab.gif.219c9653d0a588ae3e324e41b1a20ac0.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, PlanetTracker a dit :

Et pourquoi pas ? C'est un peu les seuls trucs qui marchent pour légèrement infléchir la courbe de production de CO2, comme démontré par les crises passées et actuelles. Le problème n'est pas technologique quand il suffit de fermer le robinet.

 

La crise covid a eu pour effet de fermer un peu le robinet. Avec déjà un peu de recul, on se rend compte que ce n'est pas cela qui va sauver la planète. 

Donc, il faudrait franchement fermer le robinet.

 

Or, en fermant à peine le robinet, on voit la casse économique et sociale que cela entraîne ! Avec les risques d'explosion sociale, de dérive politique vers les extrêmes, etc etc...

Donc, si on ferme complétement le robinet, on n'imagine même pas.

 

Donc, on aurait à ce stade du raisonnement deux solutions :

- On ne change rien, les écosystèmes s'effondrent, notre civilisation aussi, puis la nature reprend ses droits.

- On choisi de faire s'effondrer notre civilisation en fermant le robinet technologique, puis la nature reprend ses droits.

 

Dans les deux cas, la nature finit par reprendre ses droits, et nous on est fichu ! Dans les deux cas, la décision vient de nous ! :D 

 

;) 

 

Alors tu vas me dire que mon raisonnement est simpliste, et qu'en réfléchissant, il doit bien avoir le moyen de trouver des solutions qui permettent de fermer le robinet sans tout fiche en l'air ?!

 

Peut-être oui... et donc, cela demande un énorme travail de réflexion qui demande du temps, pas seulement pour réfléchir, mais aussi pour mettre en place de la concertation, etc...

 

Eh oui, on est dans la merde, et il n'y a pas de solution miracle.

Concernant la décroissance, il est remarquable que les théoriciens originels de la décroissance en soient revenu... ;) Fermer le robinet n'est pas si simple...

Edited by George Black
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

image.png.4877a7703ab43bb8f0e5da08d0d947c4.png

 

Ne serait-ce pas un moyen suicidaire de répondre au problème de RCE par une augmentation subite et mortifère de méthane dans l'atmosphère ?

 

Je suis (déjà) sorti...

 

il y a une heure, Superfulgur a dit :

le seul projet d'Aurélien, c'est Lui-Même,

 

C'est juste spinoziste... « Chaque chose, autant qu'il est en elle, s'efforce de persévérer dans son être. »

 

En dehors de ses contradictions, le personnage est suffisamment complexe, intelligent pour produire aussi des discours qui permettent également de réfléchir...

 

Edited by Pascal C03
  • Like 3
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Superfulgur a dit :

Puis, comme cela ne suffisait pas, il a viré "philosophe", et a trépigné jusqu'à ce qu'on lui accorde, (via une thèse jugée médiocre par ses pairs), son statut de Philosophe, ouf

 

Dans Wikipedia je trouve ça:

 

Il obtient un autre doctorat, en philosophie, à l'université Paris-Sorbonne, soutenu en 2016 avec la mention très honorable et les félicitations du jury5, portant sur « Anomies : une déconstruction de la dialectique de l’un et de l’ordre, entre Jacques Derrida et Nelson Goodman ». Le travail a été mené aux archives Husserl de l'École normale supérieure et dirigé par Marc Crépon.

 

Il y a débat donc....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, George Black a dit :

Je pense qu'il serait bien de mettre un terme à cette discussion qui sort du thème de ce fil de discussion. 

 

Hem... je suis d'accord. J'ai balancé ça comme ça, histoire de rigoler. Maintenant, je ne voudrais pas que ça pourrisse ce fil... :|

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, George Black a dit :

Non, c'est les nations qui achètent les vaccins, pas les politiques. Il y a une nuance, et elle est de taille.

 

Non, elle n'est pas de taille. Un état, c'est un cadre organisationnel dans lequel s'exerce une politique.

 

Il y a 4 heures, George Black a dit :

On en parlait hier avec ma femme. Il est urgent d'arrêter la 5G, de clouer les avions au sol, et de faire enfermer Musk, ainsi, enfin, le monde sera libéré de l'angoisse du changement climatique, de la pollution, etc..

Aujourd'hui on interdit les avions de voler et la 5G de fonctionner, et ça y est, les ours polaires iront mieux ?

 

Tu sais, Schopenhauer, ça se lit ailleurs qu'aux toilettes.

Tu ne convaincras personne en tentant de décrédibiliser l'adversaire en déformant  et caricaturant son argumentation. Voire en répondant à côté. Et par la même, tu décrédibilises ta corporation. Tu vaux mieux que ça.

 

Et tu ne réponds sur le fond aux quelques exemples qu'avait donnés Aurélien Barrau, sur la 5G et les voyages (augmentation des usages, destruction des écosystèmes...), je ne ferai pas une réponse détaillée à la suite de ton discours, car tu t'y complais toi aussi dans une idéologie, qui s'appelle le scientisme.

Quant à faire appel à la notion de populisme, c'est le recours des gens à cours d'argumentation.

 

Il y a 3 heures, George Black a dit :

En revanche, tu noteras que les scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme sur les enjeux environnementaux depuis les années 60. Leur a-t-on donné les moyens d'agir ? Non ! Il aura fallu que la situation commence à devenir pathologique pour que l'on (les politiques et le public) concède à s'intéresser à l'environnement... mais les moyens alloués sont encore insuffisants. Si on prend la seule situation de la France, les moyens alloués à la recherche sont en décrochage.

 

Non non. Des scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme.

Quand dans les années 70, des climatologues prévenaient du changement climatique, des géologues cherchaient des nappes pétrolières.

Quand des biologistes alertaient sur la pollution des nappes phréatiques, des chimistes continuaient à créer des pesticides.

Et quand des biologistes alertaient sur la perte de biodivetsité, des scientifiques d'une multitude d'autres disciplines s'en foutaient royalement.

 

Parler des scientifiques dans leur ensemble est aussi stupide que de parler des scientifiques dans leur ensemble. Dans les deux corps, il y a des vertueux et des pourris.

 

il y a 24 minutes, George Black a dit :

Or, en fermant à peine le robinet, on voit la casse économique et sociale que cela entraîne ! Avec les risques d'explosion sociale, de dérive politique vers les extrêmes, etc etc...

 

Tiens, tu te mêles de politique ?

Il n'y a pas un robinet, mais des robinets. Certains méritent d'être fermés.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Oodini a dit :

Tu sais, Schopenhauer, ça se lit ailleurs qu'aux toilettes.

 

:D 

 

il y a 25 minutes, Oodini a dit :

Tu ne convaincras personne en tentant de décrédibiliser l'adversaire en déformant  et caricaturant son argumentation. Voire en répondant à côté. Et par la même, tu décrédibilises ta corporation. Tu vaux mieux que ça.

 

C'est à AB que tu réponds ou à moi ? ;)

 

il y a 25 minutes, Oodini a dit :

tu t'y complais toi aussi dans une idéologie, qui s'appelle le scientisme.

 

Oui, je le reconnais, si dans les sciences se rapportant au scientisme, tu y ranges tant les sciences dites "dures" que les sciences humaines.

 

il y a 25 minutes, Oodini a dit :

Quant à faire appel à la notion de populisme, c'est le recours des gens à cours d'argumentation.

 

Non, c'est dénoncer une attitude visant à s'attirer la sympathie des foules quoi qu'il en coûte. Et cette démarche est très tendance.

 

il y a 25 minutes, Oodini a dit :

Des scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme.

 

Je te l'accorde.

 

il y a 25 minutes, Oodini a dit :
il y a 51 minutes, George Black a dit :

Or, en fermant à peine le robinet, on voit la casse économique et sociale que cela entraîne ! Avec les risques d'explosion sociale, de dérive politique vers les extrêmes, etc etc...

 

Tiens, tu te mêles de politique ?

 

Non. Faire de la politique serait prendre parti pour un bord. 

L'histoire nous enseigne juste que les extrêmes arrivant au pouvoir, les individus en ressortent rarement épanouis et heureux.

Il s'agit ici de sociologie. Si un sociologue publie un article intitulé : "Corrélation entre l'appartenance politique des populations et le sentiment d'appartenance à des groupes religieux", tu ne vas pas dire que le sociologue fait du militantisme religieux ou politique ?! Non, il observe et il constate.

 

il y a 25 minutes, Oodini a dit :

Un état, c'est un cadre organisationnel dans lequel s'exerce une politique.

 

Attention, là je vais faire de la politique ;)

 

Ca fait longtemps que la politique organisationnelle transcende les gouvernements en étant pilotée par les hauts fonctionnaires. Et ce n'est pas forcément une critique. Cela fait longtemps que la politique est devenue une activité professionnelle comme une autre, où les salariés sont plus préoccupés de leur reconduction que du réel intérêt pour leur nation.

Mais bon, là c'est George Black qui s'exprime... pas un personnage médiatique.

Edited by George Black

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, George Black a dit :

Oui, je le reconnais, si dans les sciences se rapportant au scientisme, tu y ranges tant les sciences dites "dures" que les sciences humaines.

 

Alors reconnais également que les sciences molles peuvent être pétries d'idéologie.

Rien de tel qu'une science molle pour appuyer ou contester un positionnement politique. Ce sont les plus instrumentalisables. Il suffit de concevoir avec soin l'étude qui va faire ressortir les données qui arrangent son auteur et son idéologie. Tout en menant cette étude avec la plus grande rigueur scientifique.

Et bien souvent, tout cela est fait de manière inconsciente.

 

il y a 49 minutes, George Black a dit :

[Le populisme] c'est (...) une attitude visant à s'attirer la sympathie des foules quoi qu'il en coûte. Et cette démarche est très tendance.

 

Non, ça, c'est de la démagogie.

Pour moi, le populisme est une idéologie qui consiste à écouter le peuple plutôt que les élites. Pas forcément pour se faire réélire. Mais parce qu'éventuellement, on considère qu'il est le mieux à même de choisir son destin. Mais ça peut également être pour se faire réélire, je te l'accorde.

Il faut d'ailleurs noter que l'acception péjorative du mot "populisme" est assez récente, suite à des manœuvres idéologiques. Le mot a initialement été inventé parce que le peuple se sentait dépossédé du cours de sa vie par des "experts".

 

On le voit avec la crise des CoVid, où le corps médical semble avoir beaucoup d'influence, alors que le problème est beaucoup plus large, quasiment philosophique. Par exemple, doit-on sacrifier une jeunesse dans sa vie actuelle, mais également future (études flinguées, diplômes dévalorisés, premier emploi compromis, ce qui rend très difficile l'accès ultérieur à l'emploi, dettes abyssales à rembourser pendant les 20 prochaines années...), pour une population qui a connu les trente glorieuses, le plein emploi, la liberté sexuelle et de parole, des cotisations retraite très faibles au regard de celles d'aujourd'hui, la retraite à 60 ans voire plus tôt, et une inflation galopante qui leur a permis de s'approprier une bonne partie du foncier ? Doit-on privilégier la quantité de vie, ou la qualité de vie ? C'est un vrai choix de société, donc politique, mais qui est escamoté.

 

Abraham Lincoln définissait la démocratie comme "le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple". Le peuple considère que le "par le peuple" a un peu été perdu. Le gratin s'est détaché des nouilles, comme l'a si bien formulé Jean-Louis Borloo.

 

il y a une heure, George Black a dit :

Non. Faire de la politique serait prendre parti pour un bord.

 

Non. Ça, c'est de la politique partisane.

 

il y a une heure, George Black a dit :

L'histoire nous enseigne juste que les extrêmes arrivant au pouvoir, les individus en ressortent rarement épanouis et heureux.

 

Les extrêmes, ça ne veut plus rien dire. Prenons par exemple l'immigration, puisque j'ai l'impression que c'est aujourd'hui sur ce critère qu'on range ou pas un parti dans l'extrémisme.

Dans les années 90, le RPR était d'avantage anti-immigration que le RN d'aujourd'hui (fermeture des frontières, suspension de l'immigration, prestations sociales réservées aux nationaux, incompatibilité de l'islam avec nos lois...).

En 1980, Georges Marchais demandait l'arrêt total de l’immigration légale et clandestine.

Jadis, la gauche était le repère des bouffeurs de curés. Aujourd'hui, elle considère comme fasciste quiconque critique l'islam. La gauche était la plus extrême dans la défense de la laïcité, et la défense de présence religieuse dans le corps social était le fait de la droite.

 

Je pense comme toi que les individus ressortent rarement épanouis et heureux de l'extrémisme.

Mais je ne pense pas non plus que les individus soient aujourd'hui particulièrement et épanouis. Avant, la jeunesse représentait l'insouciance. Aujourd'hui, ils abordent la vie avec angoisse. Dès le collège, ils ont une pression de réussite. On sort des diplômés, mais nombre d'entre eux restent sur le carreau.

Et pour les diplômés, la fuite en avant technologique rend très vite périssable leur capital de connaissances, qu'ils doivent sans cesse renouveler, les mettent en perpétuelle insécurité. Cela ne les rend pas heureux et épanouis...

Et ils mettent des années à démarrer un projet de vie. L'immobilier leur est inaccessible.

 

Dans l'antiquité, il y avait les jeux du crique pour anesthésier le peuple. Aujourd'hui, il y a la consommation. On crée des besoins (5G...) uniquement pour faire tourner l'économie.

Mais le scientisme, c'est également un extrémisme. Cette logique de fuite en avant technologique est mortifère.

 

Il y a 1 heure, George Black a dit :

Il s'agit ici de sociologie. Si un sociologue publie un article intitulé : "Corrélation entre l'appartenance politique des populations et le sentiment d'appartenance à des groupes religieux", tu ne vas pas dire que le sociologue fait du militantisme religieux ou politique ?! Non, il observe et il constate.

 

Tu es bien naïf. Déjà, comme dit plus haut, le choix du sujet est idéologique.

Pourquoi cherche-t-on à montrer cette corrélation, plutôt que de montrer la corrélation entre le mode de vie alimentaire et l'appartenance à la communauté des philatélistes ?

Si tu prends les articles du Figaro (et pas les éditoriaux), leur contenu n'est pas si marqué que ça, idéologiquement. En revanche, le choix des sujets l'est clairement.

En plus, quand tu travailles sur des corrélations, tu sais que ça va être récupéré derrière pour présenter ça comme des causalités.

 

Par ailleurs, si tu fais une étude sur la corrélation des violences policières sur les personnes issues de l'immigration, le sociologue de gauche va s'intéresser au racisme larvé dans la police, au milieu social du délinquant, alors que le sociologue de droite va s'intéresser à l'ethnie du contrôlé, à l'assimilation de son milieu éducatif, au laisser-faire de la justice... Mais les deux auront observé et constaté.

 

Il y a 1 heure, George Black a dit :

Ça fait longtemps que la politique organisationnelle transcende les gouvernements en étant pilotée par les hauts fonctionnaires. Et ce n'est pas forcément une critique. Cela fait longtemps que la politique est devenue une activité professionnelle comme une autre, où les salariés sont plus préoccupés de leur reconduction que du réel intérêt pour leur nation.

 

Attention, tu fais ici appel à la notion d'état profond.

En plus de faire de la politique, tu fais du populisme. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now