jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Là ça devient intéressant :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

SN15 de retour sur son pas de tir ! 

 

J'en profite pour mettre la dernière vidéo de SpaceX sur le vol de SN15. L'avant-dernière séquence est top:

 

 

Edited by Pulsarx
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alain MOREAU a dit :

Des précisions "historiques" ;)

 

Sur cette capture d’écran on voit bien que la Terre est plate...

 

jf

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Alain MOREAU a dit :

Des précisions "historiques" ;)

 

Bonjour: Merci pour la video. C'est vraiment grandiose  et incroyablement ambitieux. Si je me souviens bien, un plein de carburant coûte proche d'un million de Dollars! Enfin. . .?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, VNA1 a dit :

Si je me souviens bien, un plein de carburant coûte proche d'un million de Dollars!

giphy.gif

 

Edited by polorider
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Alain MOREAU a dit :

Des précisions "historiques"

Si sadoitpété, faudrait juste éviter 20min après le décollage, histoire que le ciel selon Musk ne tombe pas sur la tête de nous autres gaulois :D!

(Je note aussi une partie de la trajectoire du SN20 survolant la Chine... après leur dernier étage de fusée incontrôlé, chacun son tour de faire voler au-dessus la tête des autres des trucs pas encore 100% contrôlés ;))

 

Edited by biver
  • Like 3
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne s'en lasse pas !!

 

 

 

 

52 Starlink de plus :

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article avec plein d'infos sur le programme Starship. On a encore rien vu... Les deux ex-plateformes pétrolières Phobos et Deimos sont en train d'être modifiées ; Elles seront équipés de bras géants pour réceptionner le 1er étage du Starship (70 mètres de haut rappelons-le !)

 

https://www.nasaspaceflight.com/2021/05/starship-sn15-reflight-road-orbit/

 

 

A quoi pourrait ressembler ce système de "capture" du 1er étage ? Le créateur de cette animation essaye de l'imaginer

(attention ça n'a rien d'officiel, juste un concept) 

 

 

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais... j’avais déjà vu ça. Certainement pas. 

Une zolie animation irréaliste sans plus.

Au premier coup d’œil ce truc n’est pas mécanique.

Si la tour est orientée vers le pas de tir selon sa diagonale, ce n’est pas un hasard : outre pour des considérations vibratoires au décollage, cette disposition offre la meilleure résistance à la charge ainsi que le meilleur dégagement latéral des bras chargés de la saisie (ouverture de 270° contre 180° sur cette animation).

 

image.png.7cbd8233e61ecec186c53324b1a1b333.png

 

Sans compter tous les autres trucs qui clochent.

Bon pour les studios Disney, mais pas chez SpaceX !

Allez zou : au piquet avec un bonnet d’âne ! :D

 

Pour la conception du bidule il faut se laisser uniquement guider par sa fonction : cueillir en douceur, vite et sans coup férir, un cylindre vertical de ~200(?) tonnes qui ne va jamais arriver dans une position parfaite ni avec une vitesse totalement nulle...

Ce qu’il faut bien voir, c’est qu’on n’a pas tout son temps pour faire de petits ajustements précis côté booster à coups de pschitt-pschitts des moteurs verniers pour corriger sa position : il faut réussir à l’attraper avant d’avoir brûlé la dernière goutte d’ergol.

Pas le droit de merder, ni à un second essai ; ça doit marcher du premier coup, sinon sanction immédiate : çavapétéxD

 

Il faut ainsi, pour commencer, un système robuste capable d’amortir le contact, qui s’adapte en temps réel en x-y à la position vraie du booster quand il arrive, avec une marge de manœuvre réaliste pour tenir compte de son imprécision de positionnement (et qui ne fait pas le job que pour une position idéale et figée comme ici : ceci n’existe pas dans la vraie vie 9_9).

Si c’est un système de pinces, elles doivent donc associer au minimum une rotation et une translation par bras, et pouvoir se mouvoir rapidement avec peu d’inertie, ce qui implique de limiter les masses en mouvement. Pour des mouvements de ce type destinés à manipuler des charges importantes avec précision, je me tournerais vers les savoir-faire des constructeurs de gros engins de génie civil, car les problématiques de base combinent celles de la pelleteuse et de la grue ou de l’élévateur, pour schématiser.

On a su résoudre dans l’industrie lourde - je pense à la fonderie et au forgeage de pièces massives par exemple - des problématiques similaires, voire plus difficiles.

 

Il faut aussi, je pense, que la tour prenne le contrôle du booster dans les dernières secondes de son approche. Ce n’est pas pour rien que les engins lourds sont de plus en plus pilotés de l’extérieur par télécommande, avec beaucoup plus de précision et de réactivité.

La tour, en outre, dispose en temps réel des données aérologiques sur site : elle peut ordonner instantanément au booster les corrections qui s’imposent au moment de la capture, si une saute de vent malvenue se produit au mauvais moment, par exemple.

 

Pour une saisie non agressive mais ferme tout en offrant une certaine souplesse, je verrais bien une garniture d’airbags.

Puis au dégonflage on assure la prise.

 

Enfin, la nature demeurant une source d’inspiration inépuisable, je n’exclurais pas pour ma part une approche biomimétique : deux pinces de crabe géantes pour se saisir de l’engin, ça aurait quand même une autre gueule que ce bricolo pas fonctionnel, non ? :D

(Voici 170 Ma les crabes ont trouvé une solution pour capturer des proies mouvantes et peu coopératives, qui n’a plus évolué ensuite tant elle est efficace ; Musk - dont l’approche Darwinienne par essais/erreurs est incontestable - pourrait gagner de précieux millions d’années en s’en inspirant :))

Edited by Alain MOREAU
Ajout illustration
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que j'aime chez Musk c'est qu'il tente des trucs complètement barge sans apriori, au lieu de se conformer à ce que pense la plupart des gens lui il se dit "tentons le truc, si ça foire tant pis au moins on aura essayé".

 

Je l'imagine déboulant dans le bureau de ses ingés en leur disant "en roulant dans la bagnole j'ai eu une idée, si on construisait une tour pour récupérer le booster du Starship avec un bras robotisé pour pouvoir le réinstaller sur son pad de lancement, vous avez carte blanche!"

 

Pas étonnant que c'est ses sociétés que les jeunes ingés veulent intégrer.

 

Un boss qui te permet de délirer sur des projets fou c'est quand même plus intéressant que bosser une une machine à capsuler les bouteilles de Coca.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, michelR a dit :

Un boss qui te permet de délirer sur des projets fou c'est quand même plus intéressant que bosser une une machine à capsuler les bouteilles de Coca.

 

C’est certainement fantastique pour un jeune ingénieur de bosser chez SpaceX, je n’en doute pas, à partir du moment où tu oublies à côté ta vie de famille si tu en as une, ta vie de couple, ou la moindre activité extra-professionnelle.

Bosser pour Musk, c’est renoncer à faire quoi que ce soit d’autre que bosser comme un dingue à marche forcée : le job a en effet intérêt à être passionnant !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Alain MOREAU a dit :

Bosser pour Musk, c’est renoncer à faire quoi que ce soit d’autre

Un peu comme chez Microsoft :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, ALAING a dit :

Un peu comme chez Microsoft :)

 

Où chez Apple.

 

J'avais vu un reportage il y a quelques années sur un ingé qui avait bossé pour la pomme, s'était fait virer du jour au lendemain sans vraiment en comprendre la raison, peut-être un mot de trop dans une réunion, un truc comme ça et ben le mec leur en voulait même pas, le truc qui lui restait c'était l'éclate au boulot où effectivement il y passait sa vie.

 

difficile de comprendre ça avec notre mentalité de Français.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est beau... Je me suis régalé sur la full ;)

Edited by polorider

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, michelR a dit :

difficile de comprendre ça avec notre mentalité de Français.

 

60a381ce1f77d_vivelafrance.jpg.69e101cc2d367e6f8bfc82013af9fa8f.jpg

  • Like 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, jackbauer 2 a dit :

Une superbe vue d'un des raptors du SN15 après son vol :

 

 

33.jpg

 

 

Pas le même angle mais je remet la "même" photo sous la jupe, avec les raptors non améliorés, si certains veulent chercher les différences.

 

 

146429617_227107808840273_2549447496862663649_n.thumb.jpg.f2c74d3d4e99939f7cbb401fdbcd3ce3.jpg

 

 

J'ajoute des infos au niveau du développement qu'il faut prendre avec des pincettes car ça change tous les jours là -bas xD:

 

* Si SN16 vole, ça serait pour un vol à 20km. Toujours indécis si ça serait avant SN15 ou pas, qui a passé les premières inspections.

* A partir du couple BN3+SN20, tous les Starship (étage supérieur) seront couplés à leurs boosters. Donc plus de vol solo, on passera à BN4+SN21, BN5+SN22 etc

* La prochaine mise à jour matériel majeure (de type SN15 et SN20) sera pour le couple BN7+SN24

* Pour ce qui est des raptors, on en serait à 150 de produits 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sacrée usine à gaz :)

Bonne soirée,

AG

PS : j'ai pas joué au jeu des 7 différences ;)

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça semble très simple comme architecture. Peut-on se faire livrer un Raptor en kit pour son anniversaire ? Avec une notice du type IKEA...

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Ellazanne a dit :

Ça semble très simple comme architecture. Peut-on se faire livrer un Raptor en kit pour son anniversaire ? Avec une notice du type IKEA...

 

Ce qui est fou, c'est le nombre de petites conduites qui paraissent si fines ! On se demande comment les ondes sonores et autres vibrations n'entraînent pas de ruptures !? Autant de conduites, c'est autant de failles potentielles !

Je me demande comment a été optimisé la circulation de toutes ces conduites les unes par rapport aux autres !?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Pulsarx said:

 

Pas le même angle mais je remet la "même" photo sous la jupe, avec les raptors non améliorés, si certains veulent chercher les différences.

 

J'ai trouvé ! ils ont mis le 4 à la place du 5. Elon Musk après réflexion dans sa bagnole a du leur dire ça: on change le 4 en 5 et le 5 en 4 et vous verrez les gars... et tous les ingé étaient super motivés...

Ça a marché et personne n'a été viré.

Comme quoi c'est simple de bosser dans l'aerotech pour un M.Elon.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Pulsarx a dit :

J'ajoute des infos au niveau du développement qu'il faut prendre avec des pincettes car ça change tous les jours là -bas xD

 

Bonjour: En effet c'est ce que fait un ingénieur.

Toujours en train de chercher une meilleure solution, jusqu'à la bonne solution.

Et cette bonne et nouvelle solution, sera encore remaniée, repensée, révisée, rectifiée, réévaluée, etc.

 

Il y aura toujours une meilleure ingéniosité. 

 

Oh! le progrès!

 

Voir les différentes industries comme l'aviation, l'automobile, etc.

 

Edited by VNA1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, George Black a dit :

 

Ce qui est fou, c'est le nombre de petites conduites qui paraissent si fines ! On se demande comment les ondes sonores et autres vibrations n'entraînent pas de ruptures !? Autant de conduites, c'est autant de failles potentielles

 

C'est en partie pour cette raison  que certains acteur du spatial se lance dans l'impression 3d pour réduire drastiquement le nombre de pièces nécessaires a de telles constructions. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@George Black

Le principe pour juguler les effets destructeurs des ondes acoustiques par les vibrations qu’elles engendrent, c’est de faire une chasse impitoyable aux résonances et de casser les lignes de propagation : tu remarqueras qu’aucune des tubulures ne va au plus direct du point A au point B, même quand c’est possible.

Elles effectuent toujours des boucles et/ou circonvolutions savamment calculées afin d’éviter soigneusement qu’elles se mettent à vibrer en phase avec les modes primaires et les harmoniques générés notamment dans la chambre de combustion.

L’un des problèmes les plus délicats à gérer dans la mise au point d’un moteur fusée est justement l’apparition d’instabilités thermo-acoustiques hautes fréquences sous certains régimes de fonctionnement qui peuvent facilement conduire à sa destruction.

D’autant que leur modélisation reste extrêmement difficile, même encore actuellement.

Ce qui oblige en pratique à conduire d’innombrables tests.

Dans le cas d’un raptor à la poussée modulable sur une telle amplitude, ce doit être d’autant plus délicat...

Une thèse qui donne une idée des problématiques à résoudre (toute en français, sauf les maths :D) : 

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011656/file/cheuret2005.pdf&ved=2ahUKEwj88u6ehdTwAhVEiFwKHSKrDtEQFjAAegQIAxAC&usg=AOvVaw1JJ6M56w8gkwhWK5LB7hC9

 

La vidéo de Tim Dodd qui explique par étapes comment et pourquoi on en arrive à la complexité du raptor (un peu long mais très pédagogique et bien documenté ; je conseille de la voir intégralement pour comprendre le principe et la nécessité de cette plomberie sophistiquée ; activer les sous-titres si besoin, c’est en anglais) :

 

 

Et pas mal d’infos ici aussi sur le raptor, avec les meilleurs gros-plans que j’ai trouvés sur la dite "plomberie" et leur explication : 

 

 

image.png

Edited by Alain MOREAU
  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now