jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

il y a 4 minutes, biver a dit :

pour rassurer les prochains touristes des sauts strato-mésosphériques

le tarif devrait descendre un peu? 

Faut voir, je patiente .... 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

ben merdum, ça vient de péter avec les origines bleues et j'attendais plein d'images agrémentées de quelques commentaires bien sentis. Déçu je suis xD

 

 
Pi ici, on voit l'intégralité du vol en fin de vidéo, avec les commentaires presque joyeux saluant le parfait fonctionnement du système de récupération :

 

Edited by serge vieillard
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, serge vieillard a dit :

ben merdum, ça vient de péter avec les origines bleues et j'attendais plein d'images agrémentées de quelques commentaires bien sentis. Déçu je suis xD

 

Ben oui, même pas une petite vidéo mignonne avec le booster en train d'exploser en s'écrasant sur le sol...:(

C'est scandaleux ! >:(

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir sur le nouveau scénario des missions lunaires habitées tel que j'arrive à le comprendre avec les éléments trouvés sur le net :

  • Construction de la station orbitale lunaire (lunar gateway) avec plusieurs lancements d'une Falcon Heavy (autant qu'il y a de modules). Je pense que  l'assemblage  des modules doit être automatique sinon il faut envoyer un équipage à chaque fois. Il y avait déjà une station orbitale autour de la Lune dans l'Integrated Space Program de Von Braun, mais beaucoup plus simple  (1 seul module sur la base d'un S-IVB pour commencer).
  • Mise en orbite terrestre du Starship HLS (version du deuxième étage dédiée à l'exploration lunaire). Mais comme cela consomme une grande partie des ergols du Starship HLS, il faut une série de lancement du Starship "standard" pour faire le complément d'ergols afin de faire le voyage aller vers la Lune et sans doute le retour(sinon cela voudrait dire que c'est du jetable, ce qui est toujours possible) . Cela ressemble au Space Tug de l'Integrated Space Program de Von Braun mais en beaucoup plus imposant et ambitieux. Pour finir le Starship HLS part s'arrimer à la station orbitale lunaire.
  • Envoi de l'équipage dans une capsule Orion à l'aide du SLS vers la station orbitale lunaire. Transfert dans le Starship HLS pour l'aller-retour vers la surface lunaire.

C'est quand même sacrément complexe comme manip !

Didier

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, didier levavasseur a dit :

C'est quand même sacrément complexe comme manip !

 

Non, c'est ce qu'en jargon militaire on appelle la manœuvre de Poutine :

Enchainer un grand nombre d'actions improbables en prétendant qu'il s'agit d'un plan global d'une grande intelligence, complexe, et dont le meilleur reste à venir, et ensuite affirmer que la totalité des objectifs du plan ont été tenus si au moins une des actions même mineure et secondaire n'a pas été un échec (je n'ai pas dit un succès). 

Eventuellement, on pourra se fendre d'un tonitruant et incantatoire : "C'est exactement ce que je voulais faire !"

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le comble, c'est que c'est plus compliqué qu'Apollo ! :o Pour débarquer quoi, un péquin ou 2 de plus sur la lune ?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/09/2022 à 11:23, Kaptain a dit :

pas une petite vidéo mignonne avec le booster en train d'exploser

Et en plus dans la video complète du vol (de la capsule seule après le moment fatidique), lien fourni par Serge, vers 1h23 je crois on voit apparaitre en bas des chiffres d'une altitude de 240000 à 280000 pieds, comme si le lanceur avait continué à fonctionner normalement... (peu crédible - ils n'osent pas montrer la réalité?) très suspect tout ça O.o?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, didier levavasseur a dit :

(sinon cela voudrait dire que c'est du jetable, ce qui est toujours possible)

 

C'est le cas, et pour le coup, c'est une idée géniale, ça permet de ne pas se poser la question de la rentrée atmosphérique.

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/09/2022 à 10:37, Astro45 a dit :

Bonne question que je me suis posé aussi ?? mais sans réponse ! :/ 

et bien si vous avez bien regardé le projet le vaisseau de Musk ne fonctionne qu'une fois vers la lune après avoir eté ravitaillé plusieurs fois en orbite basse : c'est pour ça qu'unitairement les lanceurs ne sont pas chers...mais il faudra au moins 3 autres lanceurs pour ravitailler le premier ! et donc Artemis (qui pour certains coute une fortune envoie dans un seul jet 4 astronautes sur la lune (enfin 3 ) et le retour est assuré, à l'inverse du vaisseau de Musk .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans être fan de Musq il faut lui reconnaître une intelligence pratique rare et une véritable vision qu'il sait communiquer quoiqu'on en dise. Ce n'est pas par hasard que les meilleurs jeunes ingénieurs US (et pas que) disent qu'ils veulent rejoindre SpaceX ou Tesla. Tous ceci se traduit par le cours des actions des boites qu'il dirige et de facto par sa fortune personnelle.

 

A partir de ce qu'il a déjà fait réaliser par ses équipes, et de sa détermination à progresser, si la NASA s'était orientée vers lui pour faire les missions prévues par Artemis il parait évident qu'elles seraient déjà en bonne partie réalisées, et sans aucun doute beaucoup moins cher, malgré l'odieux travers du Musk à faire des résultats y compris financiers (ouh! ouh!).

 

Ceci dit, Artemis telle quelle fait encore plus les profits (sans résultats à date) des ONG comme Boeing, Lockheed Martin ou Morton Thiokol entre autres.

Mais bon, puisqu'on vous dit que c'est bien, alors!

Ne réfléchissez pas trop, c'est fatigant, peu importe la réalité, puisqu'on vous dit.

Edited by Mercure
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 hours ago, Alain MOREAU said:

Enfin il envoie rien nulle part, pour l’instant :D

 

Heuu t'es sur ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/14/2022 à 08:17, PEV77 a dit :
Le 9/12/2022 à 01:37, Astro45 a dit :

Bonne question que je me suis posé aussi ?? mais sans réponse ! :/ 

et bien si vous avez bien regardé le projet le vaisseau de Musk ne fonctionne qu'une fois vers la lune après avoir eté ravitaillé plusieurs fois en orbite basse : c'est pour ça qu'unitairement les lanceurs ne sont pas chers...mais il faudra au moins 3 autres lanceurs pour ravitailler le premier ! et donc Artemis (qui pour certains coute une fortune envoie dans un seul jet 4 astronautes sur la lune (enfin 3 ) et le retour est assuré, à l'inverse du vaisseau de Musk .

 

Bonjour, c'est en fait pas très claire?

 

"Once in orbit, a loaded Starship could be gassed up by a “tanker” version of the vehicle—enabling it to take its 100 tons of payload on to the Moon or Mars.Aug 11, 2022"

 

"

How many times will Starship refuel?

In response to GAO revealing that SpaceX proposed as many as 16 launches – including 14 refuelings – spaced ~12 days apart for every Starship Moon lander mission, Musk says that a need for “16 flights is extremely unlikely.” Instead, assuming each Starship tanker is able to deliver a full 150 tons of payload ( ..."

 

"Does Starship need to refuel to get to the Moon?This led to Elon Musk claiming in a tweet that the Starship will need only eight refuel rocket launches. 16 flights is extremely unlikely. Starship payload to orbit is ~150 tons , so max of 8 to fill 1200 ton tanks of lunar Starship.Aug 12, 2021"

 

https://www.teslarati.com/spacex-elon-musk-starship-orbital-refueling-details/

 

"All told, the rocket that achieved one small step for a man and one giant leap for mankind held just under 950,000 gallons of fuel."

 

En effet ce n'est pas claire?

Je ne suis pas sûr du poids d'un gallon d'oxygène liquide et autres fuels?

J'avais lu que d'envoyer une Falcon9 le prix était proche d'un million de dollars en fuel!

 

J'ajoute cette table en livres (pound-lbs)

 

https://history.nasa.gov/SP-4029/Apollo_18-23b_Launch_Vehicle_Propellant_Use.htm

Edited by VNA1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, difficile à croire après un des plus violent ouragan, NSA et SpaceX envoient 4 personnes vers l'ISS!

Les images sont magnifiques, un ciel très bleu et clair comme si rien ne s'était passé!

 

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

ISS vue de CrewDragon  et vice versa :

 

 

 

 

 

 

 

crew1.png

Edited by bruno beckert
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 23/09/2022 à 16:30, brizhell a dit :

Après les flammes, la douche :

 

 

Autant en emporte le vent de ce pissou ridicule qu’une simple brise éparpille sur les pieds de l’OLP : il n’a pas la moindre chance de produire un quelconque effet sur le déferlement de puissance de 33 raptors déchaînés au décollage !

En marge de leur talent indéniable pour innover je me demande vraiment à quoi pensent parfois les ingénieurs de SpaceX... 9_9

Cela + l’absence de déflecteurs de jets sous le pas de tir (opposant une surface plane horizontale aux ondes de chocs générées par les moteurs, qui va forcément se comporter comme un réflecteur sous la base du booster avec les effets dévastateurs d’une chambre de résonnance confinée latéralement par l’obstacle des piliers et la surpression environnante...) me rendent peu optimiste sur la capacité du lanceur à maintenir son intégrité structurelle dans les premières secondes du lancement...

 

Çavapété ! :D

 

Edited by Alain MOREAU
orthographe
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble quand même que les déluges de flotte servent aussi à justement casser ces infra sons et autres résonances pendant les décollages, non ?

Mais c'est vrai que l'absence totale de déflecteurs fout la trouille...O.o

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, en effet c'ait ce que j'avais compris. Autrement ça serait la catastrophe.

D'ailleurs il y a un chateau d'eau juste à côté, on le voit toujours quand une fusé décolle.

De plus la Floride est vraiment plat a un mètre au-dessus de l'océan sur des centaines de kilomètres.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais justement : un déluge d’eau c’est un déferlement de milliers de tonnes d’eau en quelques secondes à la mesure du déferlement de puissance des moteurs, capable d’absorber en partie les monstrueuses vibrations engendrées au décollage !

Pas ce ridicule pschitt-pschitt juste bon à vaporiser avec délicatesse un léger nuage parfumé dans le salon du barbier pour apaiser le feu du rasoir...

33 raptors en furie c’est du sauvage : on ne les domptera pas d’une petite caresse timide au coin du museau !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

j'avais remarqué combien ce pas de tir était minimaliste au regard des objectifs de puissances qui seront mises en œuvre ici. On dirait que c’est fait sur un parking avec le cabanon de jardin à côté et la prise d'eau sur le poteau incendie du coin .... Un château d’eau dis-tu ? mais la petite Ariane rikiki de rien du tout a aussi le sien, mais avec un gros trou en dessous bien étudié...... Affaire à suivre avec GRAAAANNNND intérêt, car il y a de quoi douter que ça ne soit pas sans conséquences - sans pour autant vouloir offenser l’incroyable masse de matière grise mise en jeu pour ce projet tout aussi incroyable pour des objectifs incroyablement incroyables d'un personnage des plus incroyablement douteux.

Edited by serge vieillard
  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

>:(

Pauvre, pauvre @Alain MOREAU...

Le gonze avachi devant sa bière sous son cocotier, qui n'entrave queud mais pérore sans barguigner sur les années de boulot des meilleurs ingénieurs de la planète.............................................

Tu n'as pas compris que Monsieur Musc, et ses équipes allaient, en fait, révolutionner le transport spatial avec cet engin. 

L'invraisemblable puissance de la fusée, perdue jusqu'ici chez les pétards habituels, Saturn V, navette, Ariane, etc, sera ici récupérée de la plus géniale des façons : l'énergie frappant directement le pas de tir sera renvoyée vers le lanceur, lui donnant un coup de boost naturel proprement fabuleux.

   

J'hallucine de plus en plus en lisant les âneries des ultracrépidentistes d'internet...

>:(

 

 

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now