jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Il y a 1 heure, brizhell a dit :

Avec trois ans de retard (si tout se passe bien en 2020)

 

Les projets évoqués par Tournesol sont de simples démonstrateurs, avec un budget limité. Le temps que les européens construisent une Ariane "récupérable" ou semi-récupérable ce n'est pas 3 mais peut-être 10 ans qui vont s'écouler...

Mais le problème n'est pas seulement là : le modèle de SpaceX n'est rentable qu'avec des dizaines de lancement chaque année, ce qui parait impossible pour les européens. Même l'armée allemande a choisi SpaceX pour lancer ses satellites ; On comprend que la direction d'Arianespace s"arrache les cheveux !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

 

Tu as peut-être raison Jack, mais ce n'est pas aussi simple.. Les enjeux pour l'Europe sont autant politiques qu'économiques, difficile de dire où on en sera exactement dans 10/15 ans..

D'autant que le pari de Musk de tout miser sur la BFR semble assez fou pour pas mal de monde..

 

En tout cas, si j'étais actionnaire de Tesla, je serais dans une colère noire contre Musk..

De nombreux internautes se sont pressés de lui rappeler que Tesla connaissait bel et bien de grosses difficultés financières, et que ce genre de tweet était quelque peu inapproprié vis-à-vis des actionnaires de l'entreprise. Un poisson en papier collé dans le dos d'un de ses copains aurait sans doute été moins risqué, mais il s'agit d'Elon Musk, et plus rien ne peut vraiment nous surprendre.

On va dire que ça la fout mal pour un entrepreneur qui veut donner des gages de sérieux..  

En tout cas, vu la situation, ce n'est pas ce genre de clownerie qu'apprécie le secteur économique et boursier en général.. même venant d'un non conformiste comme lui..   

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, vaufrègesI3 said:

On  suppose qu'ils y trouvent leur compte, (ils ne sont pas masos^_^ à priori), mais dans quelle proportion ?? Ils demeurent encore très discrets sur ce point. Dommage car c'est un point évidemment crucial ..

 

2 remarques sur cette affirmation, l'ESA y trouve mal son compte car ils se débattent pour trouver des solutions économiquement viables face à une concurrence commerciale des prix de lancement qui s'annonce très très rude pour la décennie à venir.

Et dans un deuxième temps, ils ne sont absolument pas discrets puisqu'ils annoncent une économie substantielle de 30% là ou SpaceX est déjà bien au delà....

 

Des éléments d'inquiétude des responsables européens :

https://en.wikipedia.org/wiki/Space_launch_market_competition#2010s:_Competition_and_pricing_pressure

 

extrait : "Airbus CEO Fabrice Bregier stated: "What is the weakness of a big group like Airbus when we talk about innovation? We believe that we have better ideas than the rest of the world. We believe that we know because we control the technologies and platforms. The world has shown us in the car industry, the space industry and the hi-tech industry that this is not true. And we need to be open to others' ideas and others' innovations"

 

Rien que la courbe d'évolution du nombre de lancement par type de lanceur est parlante et ca ne s'arrangera pas avec l'Ariane6 :

image.png.e10471d84bf510dc9b5b5493f5c95e86.png

 

Vouliez de l'innovation, on y est, indépendamment des délires interplanétaires de Musk, faut reconnaitre que l'on est loin de ne pas avoir a le prendre au sérieux question accès a l'espace.

Et pendant ce temps, on prend 10 ans de retard......

 

36 minutes ago, vaufrègesI3 said:

En tout cas, si j'étais actionnaire de Tesla, je serais dans une colère noire contre Musk..

 

Daniel, je voit pas pourquoi.... 20% de chute sur une action qui a été multipliée par 5 en moins de 5 ans....ben au lieu de 515% de prise de valeurs, tu aura que 412%.

 

 

image.png

Edited by brizhell

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/04/2018 à 15:43, Richard Guillaume a dit :

La Falcon Heavy c'est :

Le négatif: 49 tonnes en orbite basse contre ~150 tonnes pour la SLS, une coiffe assez etroite par rapport à la SLS et probablement pas capable de supporter les 49 tonnes sans un renforcement structurel, une technologie probbalement plus simple et moins peformante globalement que la SLS.

 

Dans le réel, l'écart se réduit comme une peau de chagrin :

   64 t pour la FH  vs  70 t pour la 1ère version Block 1 du SLS ...

http://www.spacex.com/falcon-heavy

https://www.nasa.gov/exploration/systems/sls/sls-vehicle-evolution.html

 

 Les 130 t (et non pas 150 t) de la version Block 2 apparaissent encore très lointaines étant donné, entre autres, que le développement des boosters à ergols liquides de cette version n'en est qu'au stade préliminaire ...

 

Pour mémoire, la plus grosse masse jamais satellisée appartient à la Saturn V d'Apollo 16 : 140 tonnes !

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, brizhell a dit :

Daniel, je voit pas pourquoi.... 20% de chute sur une action qui a été multipliée par 5 en moins de 5 ans....ben au lieu de 515% de prise de valeurs, tu aura que 412%.

 

Je sais tout ça, et c'est une "bulle" qui repose uniquement sur la personnalité de Musk, et qui n'a jamais été justifiée par les résultats de Tesla..

C'est surtout bien clair que dans l'absolu c'est le moment de vendre. Bon courage..

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai oublié de préciser que je n'avais pas d'action chez Tesla, j'ai horreur du libéralisme débridé... :)

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, brizhell a dit :

J'ai oublié de préciser que je n'avais pas d'action chez Tesla

 

J'ai bien compris Bernard :D.. quoique dommage.. ça eut payé ..

Je voulais dire "bon courage" aux actionnaires, parce que ça va "tanguer" ¬¬ pour eux dans les prochains jours..

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va pas trop mal pour eux, l'action est déjà reparti à la hausse et beaucoup en ont profité pour renforcer leurs positions.B|

 

Pour revenir un peu sur la FH , Musk disait lui même avoir était 3 fois sur le point d'arrêter le programme pour 3 raisons :

D'une part parce que, comme il l'a avouer lui même,  ça n'a pas était aussi simple que " je prends 3 boosters F9  et je satellise tout ça " comme initialement prévu et que la boite avait d'autres soucis à l'époque. 

D'autre part parce que la montée en puissance de la Falcon 9 ne justifiait plus vraiment une version Heavy au marché de plus en plus restreint, permettant difficilement de rentabiliser les coûts de développement.

Enfin le projet ITS /BFR était déjà la et qu'il fallait y mettre les ressources humaines et matérielles.

Finalement ils sont allés jusqu'au bout pour finaliser le projet ( dommage de s'arrêter si prêt du but), renforcer leur crédibilité et se retrouver en position de force avec une offre pouvant répondre à la quasi totalité de la demande de fret.

 

Je soupconne aussi Musk de vouloir surfer sur la vague America on the Moon again. La NASA vient d'acter le principe de la mise ne orbite lunaire du PPE via un lanceur commercial et non plus via le SLS. Donc dans un très court terme 2019/2020 je vois pas bien qui va pouvoir les concurrencer pour amener du fret en orbite lunaire. 

Après j'imagine que comme à son habitude la NASA ne voudra pas mettre tous ces œufs dans le même panier.

Mais  entre une FH a 90 m de  $ les 63 t en LEO et un Delta Heavy les 28 t à 400 m $,  va falloir être imaginatif ! 

 

Et pour finir, Musk estimait à 500 m de $  le développement de la FH, sur fonds propres puisque à ma connaissance ce programme n'a fait l'objet d'aucun financement public, même si bien sur, tous les contrats COTS, CRS.... portant sur les mêmes composants de base que la FH, y ont forcement contribué indirectement. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, vaufrègesI3 a dit :

Je sais tout ça, et c'est une "bulle" qui repose uniquement sur la personnalité de Musk, et qui n'a jamais été justifiée par les résultats de Tesla..

C'est surtout bien clair que dans l'absolu c'est le moment de vendre. Bon courage..

 

Il y a 5 heures, brizhell a dit :

J'ai oublié de préciser que je n'avais pas d'action chez Tesla, j'ai horreur du libéralisme débridé... :)

 

Cela fait plusieurs années que certains investisseurs prévoient la chute de Tesla mais en réalité cette compagnie est trop établie dans plusieurs états.

La technologie de ces voitures est très avancée et fiable apparement, mais maintenant la concurrence devient de plus en plus importante et à meilleurs prix.

Malheureusement le président qui veut reculer les lois antipollution draconiennes de ces dernières années--voila pourquoi toutes ces voitures électriques sur le marché aujourd'hui qui est pour améliorer la moyenne d'économie en carburant des différents constructeurs.

Il est aussi certain que tout ça va se retrouver dans les différentes cours et sans aucun doute jusqu'à la suprême!

 

J'ajoute que cette compagnie a été fondée par  Martin Eberhard et Marc Tarpenning bien que Elon Musk n'était pas bien loin derrière pour la rachetée.

Edited by bentley

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, brizhell a dit :

Rien que la courbe d'évolution du nombre de lancement par type de lanceur est parlante et ca ne s'arrangera pas avec l'Ariane6 :

 

Brizhell, Arianespace... pas Ariane "tout court" ! ;)

 

Sur ta courbe, il y a les 3 lanceurs d'Arianespace : Ariane 5, Soyuz-2 et Vega, Il faut additionner : ça dépasse la Falcon 9.

 

Il y a 8 heures, jackbauer 2 a dit :

Les projets évoqués par Tournesol sont de simples démonstrateurs, avec un budget limité. Le temps que les européens construisent une Ariane "récupérable" ou semi-récupérable ce n'est pas 3 mais peut-être 10 ans qui vont s'écouler...

Mais le problème n'est pas seulement là : le modèle de SpaceX n'est rentable qu'avec des dizaines de lancement chaque année, ce qui parait impossible pour les européens.

 

Il faut relire l'article au sujet d'Ariane 6 !!! En fait, elle devrait être plus rentable que la F9. Mais effectivement, et je vais donner raison à Vaufrèges, il y a une sinistrose ambiante qui prétend que cela ne sera pas possible, car le beau dieu apollon... pardon Musk, il est américain et qu'il est trop fort !

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Gilles44 said:

Mais  entre une FH a 90 m de  $ les 63 t en LEO et un Delta Heavy les 28 t à 400 m $,  va falloir être imaginatif ! 

 

2 hours ago, Tournesol said:

Sur ta courbe, il y a les 3 lanceurs d'Arianespace : Ariane 5, Soyuz-2 et Vega, Il faut additionner : ça dépasse la Falcon 9.

 

Tournesol, je ne te ferais pas l'affront de te rappeler la notion de dérivée, je sais que tu maitrise parfaitement.... Ce qui compte ici, c'est la pente de la courbe, pas le nombre par vecteur (au demeurant, Ariane Espace a été remplacée par Airbus Safran Launcher puis par ArianeGroup) ... Ça s'agite mais pour le moment en pure perte, vu que le vecteur principal stagne en nombre de lanceur par an, comme la Proton, et la Véga est encore trop chère pour se hisser au prix du kilo en orbite basse de la Falcon 1e (32millions d'euros pour un tir contre 10 millions de dollars pour une Falcon 1e)...

 

Dans l'article que j'ai cité plus haut, on peut lire :

"By 5 July 2017, SpaceX had launched 10 payloads during a bit over 6 months—"outperform[ing] its cadence from earlier years"—and "is well on track to hit the target it set last year of 18 launches in a single year."[5] By comparison, "France-based Arianespace, SpaceX’s chief competitor for commercial telecommunications satellite launches, is launching 11 to 12 times a year using its fleet of three rockets — the heavy-lift Ariane 5, medium-lift Soyuz and light-lift Vega. Russia has the ability to launch a dozen or more times with Proton doing both government and commercial missions, but has operated at a slower cadence the past few years due to launch failures and this year’s discovery of an incorrect material used in some rocket engines. United Launch Alliance, SpaceX’s chief competitor for defense missions, regularly conducts around a dozen or more launches per year, but the Boeing-Lockheed Martin joint venture has only performed four missions" through mid-year 2017"

 

Et comme tu le souligne, l'Ariane 6 "devrait" être plus rentable, mais elle ne l'est pas car a ce jour elle n'a pas volé..... Donc Ariane Group, reste mieux mais en plus cher :):) Voit tu les conséquences directes a moyen terme...

Ce n'est pas une question de sinistrose, c'est juste une question de faits et de chiffres.

Perso la personnalité de Musk me laisse froid, ce que je trouve intéressant, c'est le potentiel de réalisation et de succès de sa compagnie sur les trois ans qui viennent de passer, avec un potentiel de développement sur fond propres (pas un $ institutionnel sur la FH) qui laisse rêveur au regard des lourdeurs européennes (710 millions d'euros pour le développement de la Vega, et 500 millions d'euros pour la FH....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tournesol, tu pourrais nous mettre le lien sur Ariane 6, c'est devenu un tel foutoir ce fil  !!  On va lire ça avec attention mais j'ai quand même du mal à croire que même hors coût de développement, on arrive à un coût de lancement inférieur à 49 m de $, qui est le coût estimé par la FAA pour un F9 de deuxième main.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, brizhell a dit :

Perso la personnalité de Musk me laisse froid, ce que je trouve intéressant, c'est le potentiel de réalisation et de succès de sa compagnie sur les trois ans qui viennent de passer, avec un potentiel de développement sur fond propres (pas un $ institutionnel sur la FH) qui laisse rêveur au regard des lourdeurs européennes (710 millions d'euros pour le développement de la Vega, et 500 millions d'euros pour la FH....)

 

On est bien d'accord, on se fout que  Musk soit américain, belge ou sud-africain. Ce qui est important c'est ce qu'il fait même si il ne fait  pas tout ce qu'il dit et encore moins dans les délais qu'il envisage !

Mais c'est vrai qui sont fort ces américains !! Même en lourdeurs administratives ils nous mettent des branlées : bientôt 20 Milliards de $ le Space Launch System c'est beau ....

Edited by Gilles44
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit article qui envisage les nouvelles possibilités qu'offre la FH quant à l'exploration spatiale robotisé :

https://medium.com/teamindus/how-spacexs-falcon-heavy-could-enable-fantastic-science-in-the-outer-solar-system-a051d65a2b0a

 

On en revient au point de départ, abaisser de manière drastique l'accès au spatial, que ce soit pour l'exploration humaine ou robotique, voilà en quoi ce lancement marque -de mon point de vue-une charnière dans la conquête spatiale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n' est pas la compétition entre Falcon Heavy et les lanceurs du même tonneau qui m'intéressait, mais l'impact sur la fusée SLS. Comme dit Gilles, la FH n'a pas l'air d'interesser Musk en fait. Il a dit lui meme qu'il en avait fini avec la FH, qu'il cessait son developpement pour tout miser sur la BFR et ses moteurs au methane, qui est en théorie un gaz synthétisable in situ sur Mars par réaction de Sabatier.

 

La compétition dont vous parlez concerne seulement la Falcon9,  c'est une autre histoire. Musk dit qu'il doit faire voler 7 fois une version non-modifiée de la F9-bloc5 pour avoir la certification 'vol humain' et mettre dessus une capsule Dragon2-habitable récupérable et remporter tout le marché des Soyouz habités sur l'ISS. Cela n'a pas l'air surhumain comme challenge, 7 vols réussis.

 

Mais la Falcon Heavy, pourquoi l'a t-il fait ? Parce qu'il pouvait et peut etre aussi, à mon avis envoyer le message a la NASA que s'il peut faire voler  une classe 50-60 tonnes en quelques années, il peut faire une BFR aussi. Ce qui doit logiquement ralentir l'enthousiasme des décideurs politiques  à remplir de dollars le puit sans fond de la SLS.

 Qu'on en juge : après plus de 10 ans et déjà 11 milliards de $ dépensés (sans compter les gachis du programme AresV et du 'Stick') , la SLS en est là,  on a aucun doute qu'elle volera 'vers 2023', il suffit de lui ajouter 7 ou 8 milliards aux coûts déjà prévus. :

For 2016, the SLS program funding, excluding the Exploration Upper Stage (EUS), was enacted at $1,915M[107] with an additional $7,180M[108] planned for 2017 through 2021. The SLS program has a 70% confidence level for initial program completion by 2023 according to the Associate Administrator for NASA, Robert Lightfoot

A mon avis la SLS aura le destin du Stick, qui a fait un vol d'essai avant d'etre abandonné (ou comment jetter l'argent par les fenêtres) . Le concept est déjà démodé parce que cela a pris trop longtemps, mais la technologie de la SLS sera transferée au secteur privé comme Boing et autres contracteurs de l'armée US. Musk en retirera il les dividendes ? peut etre que c'est pour cela qu'il a lancé la FH, mais quand on regarde l'histoire US, on voit que c'est toujours les gros du complexe militaro-indusriels qui profitent à la fin,  Boing, Lockheed...

 

PS : le 'Stick'  c' 'etait Ares 1  https://en.wikipedia.org/wiki/Ares_I

Edited by Richard Guillaume
none

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un success d'Ariane5.

Ca rend l'abandon du projet Hermes plus amer encore. On nous a abreuvé d'Hermes pendant 10 ans, c'était presque bon, c'était bon, on allait l'avoir l'année suivante,...la semaine suivante...puis pffff...comme un pet foireux.

 

Pris de Wikipedia :

Quote

ESA decided to interject a year-long "reflection" period to examine if it still made sense for Europe to build its own

Its own 'whatever', ici Hermes.  Bizarrement, les assemblées d'experts tous plus grassement payés les uns que les autres décident que c'est toujours contraire au bon sens quand l'Europe décide de construire sa propre 'whatever'.

Bref.

 

Je suis confiant pour la BFR par contre.

Un fou à la Howard Hugues aux commandes, des ingénieurs super motivés à terminer le projet à tout prix, pour la gloire si ce nest pour aucune autre raison, contre des panels d'experts tous plus raisonables et grassement payés les uns que les autres et  qui assurent que cela n'est pas possible, la BFR ne peut que résussir si le projet n'est pas saboté de l'extérieur, comme Hermés.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Richard Guillaume a dit :

Je suis confiant pour la BFR par contre.

Un fou à la Howard Hugues aux commandes,

 

J'aime bien cette référence à Howard Hugues... 

 

 

howard-hughes-spruce-Goose.jpg

  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le problème de Musk par rapport à Howard Hugues... c'est qu'il existe des signes précurseurs de....... qui ont l'air de commencer plus tôt -_- :ph34r: ...

 

Qui "ont l'air" hein.. Je dis ça.. je dis rien ! Faut rester prudent, quoi que.. :D

 

5ac78d1595961_MUSKCOLONISATION.jpg.6b987b65ab2ca18b6767d8d35631b44c.jpg

 

 

5ac78d73402b5_MUSKMARACAS2.png.fbd0df3763d62fc43fe51af668a4909d.png

 

 

5ac78e72296da_MUSKPOISS.jpg.3a831d0126ba63a3019beef2f399b072.jpg

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/04/2018 à 09:37, brizhell a dit :

Tournesol, je ne te ferais pas l'affront de te rappeler la notion de dérivée, je sais que tu maitrise parfaitement.... Ce qui compte ici, c'est la pente de la courbe

 

Une pente ça peut s'infléchir ! Genre une F9 qui pète en vol avec une chiée de satellites coûteux à son bord ! ça arrivera probablement, c'est de la statistique certes, mais les investisseurs... la statistique... ils sont plutôt du genre impulsifs... ;)

 

Il y a 1 heure, Richard Guillaume a dit :

Encore un success d'Ariane5.

Ca rend l'abandon du projet Hermes plus amer encore. On nous a abreuvé d'Hermes pendant 10 ans, c'était presque bon, c'était bon, on allait l'avoir l'année suivante,...la semaine suivante...puis pffff...comme un pet foireux.

 

Euh.... Hermes, c'est pas le clone imparfait des navettes américaines qui se sont fait rafler les marchés des lancements par l'Europe avant d'être abandonnées (les navettes) pour des raisons économiques ? Je pense qu'il y a pas mal de personnes qui doivent se dire que l'on a bien fait d'abandonner Hermes. Après c'est vrai, ça a de la gueule... mais il faut faire la différence entre un projet qui a de la gueule, et un projet économiquement viable ! Il y a plein d'ingénieurs ou de physiciens un peu trop rêveurs qui ont planté leur start-up comme ça !

Edited by Tournesol

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://en.wikipedia.org/wiki/Stratolaunch_Systems

 

Il n’y a pas que Musk qui fait penser (un peu) à Howard Hugues !

On peut citer également Paul G. Allen (le Co-fondateur de Microsoft) qui a créé une nouvelle société de transport spatial : STRATOLAUNCH

Sa modeste réalisation (qui n’a pas encore décollé) me fait beaucoup penser à l’hydravion de Hugues

Le but de ce curieux coucou est de lancer des satellites

 

 

1.png

2.png

3.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Au fait, merci Jack pour le lien du lancement d'Ariane hier soir :)

 

Pendant des années je n'en ai pas raté beaucoup,  mais là ça faisait un petit moment que j'avais décroché.. rien n'a changé !

 

Punaise.. le Stratolaunch !.. Je l'avais oublié çui là 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎05‎/‎04‎/‎2018 à 09:37, brizhell a dit :

Tournesol, je ne te ferais pas l'affront de te rappeler la notion de dérivée, je sais que tu maitrise parfaitement.... Ce qui compte ici, c'est la pente de la courbe

 

oui, enfin si on prend la courbe des températures entre février et août et qu'on regarde la dérivée, on va en déduire qu'il va faire 60°C en décembre suivant xD

 

Dans le monde réel, pour (tenter de) prévoir l'avenir en général il vaut mieux se fier à d'autres paramètres que la simple extrapolation xD

  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui oui, Thierry, heureusement que c'est pas moi qui signe les rapports du GIEC....

 

Mais ce genre de remarque n'a pas de sens (c'est même limite prendre les gens pour de débiles) quand tu fait intervenir comme limite de croissance du marché le nombre de lancement potentiels par an toutes catégories de poids de satellites confondus. Et c'est faire l'autruche quand les parts de marché des lancements européens est en train de fondre comme neige au soleil.

 

6 hours ago, Thierry Legault said:

Dans le monde réel, pour (tenter de) prévoir l'avenir en général il vaut mieux se fier à d'autres paramètres que la simple extrapolation xD

 

C'est bien ce que je viens de dire.... Entre autres, veux tu que je ressorte les arguments d'autres posts ici, il y a 5 ans du genre : de toute façon on à rien à craindre, ArianeGroup c'est trop solide pour se laisser piquer des parts de marché par l'autre imbécile de milliardaire. 5 ans après, la pente est multipliée d'un facteur 2 et le nombre de lancement (traduction mathématique la variable et sa dérivée première) aussi.

 

C'est beau de rêver, mais comme tu le dit, dans le monde réel, quand le dernier lancement d'une Ariane5 permet de mettre deux satellites (charge utile environ 10t) là ou SpaceX envoie 10 iridium (800kg chacun soit 8 tonnes en LEO) pour le (5ème du prix d'une Ariane5), ben je suis content que ce soit pas Thierry Legault qui soit CEO (pardon PDG) d'ArianeGroup.... :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tournesol dit plus haut

Quote

Hermes, c'est pas le clone imparfait des navettes américaines qui se sont fait rafler les marchés des lancements par l'Europe avant d'être abandonnées (les navettes) pour des raisons économiques ? Je pense qu'il y a pas mal de personnes qui doivent se dire que l'on a bien fait d'abandonner Hermes

On dirait que le concept 'Hermes' n'a pas été jugé si  absurde que cela car il est maintenant repris par la société Sierra Nevada avec le 'Dream Chaser', avec 6 missions demandées par la NASA.

Quote

The cargo Dream Chaser is under contract with NASA to provide at least six CRS2 missions to the space station.[71]

The cargo Dream Chaser has been selected by UNOOSA for the first United Nations space mission, to allow nations without access to space to fly microgravity experiments. There may be additional missions

Le Dream Chaser ressemble vraiment beaucoup beaucoup à Hermes. J'espere quand meme que Sierra Nevada n'a pas eu a refaire tout le development technologique en partant de zéro et que l'ESA leur a donné toute la technologie  Hermes gratuitement, histoire que Sierra Nevada puisse revendre aux Européens leur propres patentes,  ou mieux, vendre aux européens des vols sur la Dream Chaser :

Quote

February 3, 2015, the Sierra Nevada Corporation’s (SNC) Space Systems and OHB System AG (OHB) in Germany announced the completion of the initial Dream Chaser for European Utilization (DC4EU) study

Quand on cherche l'historique de Sierra Nevada sur Wikipedia, il n'ya rien de bien sorcier derrière, et pourtant,  boom, en quelques années ils sortent un 'lifting body' de la classe d'Hermes.  Et même si le Dream Chaser  tombe à l'eau à cause de la concurrence avec SpaceX et autres, au moins ils l'ont fait, sans tambour ni trompettes et sans panel d'experts qui décident que le concept n'aucun sens et doit etre abandonné.  

Le Dream Chaser  a déjà plané, au sens littéral du terme, certes, il reste a le faire revenir d'orbite basse,. Si ce jour arrive, il serait intéressant de connaitre ce que cela inspire aux  ingénieurs qui ont travaillé sur Hermes.   

https://en.wikipedia.org/wiki/Dream_Chaser#/media/File:Dream_Chaser_pre-drop_tests.5.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now